« Histamine »

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 686 mots
  •  • 4 médias

L'histamine, tout comme l'adrénaline, l'acétylcholine, la 5-hydroxytryptamine, appartient à une série de substances pharmacologiques emmagasinées dans les cellules vivantes et dotées à la fois d'une puissante activité et d'une grande toxicité. L'histamine possède certainement dans les conditions […] Lire la suite

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

allergique (libération d'histamine et d'amines vaso-actives induite par administration de morphine, d'aspirine, de produits de contraste iodés, etc.), idiosyncrasie survenant chez des sujets « susceptibles » qui présentent une anomalie enzymatique latente révélée par la prise de médicament (porphyrie […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Comme les cellules exocrines, les cellules endocrines de l'estomac sont des cellules épithéliales. Il en existe plus d'une dizaine d'espèces contenant des peptides régulateurs différents (ou, parfois, de simples acides aminés comme l'histamine). Ces peptides sont stockés sous forme de granules visibles […] Lire la suite

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  • , Universalis
  •  • 3 481 mots
  •  • 6 médias

par chromatographie en phase gazeuse, les esters n-butyliques étant les plus utilisés. La décarboxylation des aminoacides conduit à la formation d'amines, dont certaines jouent un rôle biologique essentiel (histamine en allergie, par exemple). Réactions du groupe amine De très nombreuses […] Lire la suite

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 848 mots
  •  • 2 médias

une indication sur l'instabilité d'un asthme donc sur son contrôle et permet sa surveillance. L'hyperréactivité bronchique (H.R.B.) caractérise la tendance des bronches à réagir par une obstruction à l'inhalation d'un allergène ou d'un produit pharmacologique (métacholine ou histamine, substances […] Lire la suite

HALPERN BERNARD (1904-1978)

  • Écrit par 
  • Panayotis LIACOPOULOS
  •  • 809 mots

mais trop toxique pour être employé en clinique. Sur son conseil, les chimistes synthétisent d'autres substances, aisément tolérées par l'organisme, dans lesquelles est introduite la structure chimique qui en fait l'antagoniste de l'histamine, facteur ultime des manifestations allergiques. Ces études ont […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT
  • , Universalis
  •  • 16 940 mots
  •  • 13 médias

susceptibles d'être modifiés par tous les facteurs qui altèrent la perméabilité capillaire. Ainsi la dilatation des capillaires, l'hypoxie, l'histamine augmentent notablement cette perméabilité. Circulation lymphatique Placé en dérivation sur la voie du retour veineux, le système lymphatique assure […] Lire la suite

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

que l'acétylcholine et l'histamine. En effet, le calibre des bronchioles est sous le contrôle du système nerveux autonome. Les nerfs parasympathiques, par l'intermédiaire de l'acétylcholine libérée, provoquent la bronchoconstriction. Les nerfs sympathiques, par l'intermédiaire de la noradrénaline, provoquent […] Lire la suite

URTICAIRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 480 mots
  •  • 1 média

n'est pas connu. En revanche, l'ensemble de la séquence des événements à l'origine de l'urticaire aiguë a été élucidé. Les mastocytes tapissant les parois des vaisseaux sanguins contiennent de l'histamine. Celle-ci est libérée après contact des mastocytes avec la substance irritante. L'histamine augmente […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Les êtres vivants, végétaux et animaux, sont communément le siège de phénomènes électriques intimement liés aux activités vitales, dont ils sont un des aspects les plus révélateurs. On met ces phénomènes en évidence à l'aide d'électrodes appliquées en surface ou introduites dans la profondeur des tissus. On peut alors capter des courants ou des différences de potentiel et enregistrer leurs variati […] Lire la suite

RICHET CHARLES (1850-1935)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 747 mots
  •  • 1 média

respiratoires, et de nombreuses pathologies cutanées. Cette découverte initiale fut très rapidement suivie, en 1908, de l'identification des cellules responsables, les mastocytes, et d'une molécule essentielle dans le choc, l'histamine. Cet ensemble de découvertes vaut à Richet le prix Nobel de physiologie […] Lire la suite

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 550 mots
  •  • 11 médias

Totes les activités des êtres vivants se déroulent de façon périodique, en suivant des rythmes observables et mesurables. L'alternance quotidienne veille-sommeil, la reproduction saisonnière des végétaux (floraison) et des animaux, les migrations des oiseaux en sont des exemples évidents. Ces activités suivent les variations périodiques de l'environnement, l […] Lire la suite

SÉROTONINE

  • Écrit par 
  • Michel HAMON
  •  • 3 883 mots
  •  • 1 média

anaphylactique. Enfin, chez le rat, la 5-HT est 200 fois plus active que l'histamine pour provoquer un œdème local sous-cutané. En revanche, chez l'homme, les réactions allergiques dépendraient plus de l'histamine que de la sérotonine. La fonction rénale. Le rein est pourvu […] Lire la suite

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 781 mots
  •  • 4 médias

de médiateurs chimiques, soit endogènes, normalement contenus dans les tissus et libérés exceptionnellement (ions, histamine, polypeptides CO2), soit exogènes du type sérotonine, etc. La formation des liquides interstitiels dépend des rapports entre la pression hydrodynamique (due à l'activité […] Lire la suite

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

ou polyaminiques, occupent une place particulière. Tous les venins contiennent des amines biogènes (adrénaline et noradrénaline, dopamine, histamine, sérotonine...) qui possèdent des effets physiologiques connus de longue date, mais dont le rôle dans la toxicité des venins n'est pas encore établi. On a pendant […] Lire la suite

ADÉNYLIQUE CYCLIQUE ACIDE ou ADÉNOSINE MONOPHOSPHATE CYCLIQUE (AMP cyclique)

  • Écrit par 
  • Paolo TRUFFA-BACHI
  •  • 482 mots

sous l'action de l'adrénaline. Le rôle d'intermédiaire joué par l'AMP cyclique dans l'action de l'adrénaline sur la cellule hépatique a été aussi mis en évidence dans le cas d'autres hormones : thyréostimuline, hormone lutéotrope, vasopressine, glucagon, insuline, histamine. L'AMP cyclique est désigné […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

intestinaux du poisson peuvent passer dans ses masses musculaires, où ils provoquent la décarboxylation de l'histidine (qui y est fort abondante) en histamine. Celle-ci ne modifie en rien l'aspect ni les caractères organoleptiques du produit, mais déclenche en quelques minutes une crise vaso-dilatatrice […] Lire la suite

BLACK JAMES (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 522 mots
  •  • 1 média

médicament contre les ulcères gastriques et duodénaux, qui sont en partie liés à une hypersécrétion d'acides par l'estomac. Ici, la démarche passe par l’étude de la boucle de régulation qui contrôle la sécrétion d’acide. Il met au point un médicament capable de bloquer les récepteurs de l'histamine […] Lire la suite

BOVET DANIEL (1907-1992)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 469 mots

allergique, Bovet et Nitti confirment le rôle essentiel de l'histamine. Partant d’observations initiales de Fourneau sur les propriétés antihistaminiques d’un dérivé du dioxane, Bovet compose avec A. M. Staub les premiers antihistaminiques de synthèse à partir de diethyl-amine, qui sont à la base […] Lire la suite

BRÛLURES

  • Écrit par 
  • Henri LABORIT, 
  • Bernard WEBER
  •  • 2 476 mots

sont avant tout locaux. De nombreuses substances (bradykinine, histamine, sérotonine) libérées dans la circulation peuvent avoir à distance des effets vasomoteurs défavorables. Mais surtout les polypeptides libérés par la brûlure, ou par les germes qui l'infectent en surface, devront être détoxifiés […] Lire la suite

CONJONCTIF TISSU

  • Écrit par 
  • Albert POLICARD
  •  • 3 015 mots

phagocytaires, dérivées des précédentes ; des polynucléaires, neutrophiles ou éosinophiles, venus du sang par diapédèse à travers les capillaires ; des mastocytes, à grosses granulations basophiles riches en héparine et en histamine, et dont le rôle physiopathologique est important. Toutes ces cellules […] Lire la suite

DALE HENRY HALLETT (1875-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 190 mots

des laboratoires de recherche de physiologie (1906-1912), membre puis directeur du conseil d'administration (1936-1960) –, il fut anobli en 1932. Ses travaux les plus connus concernent la purification de l'acétylcholine (1914) et la mise en évidence de son rôle de transmetteur chimique dans la transduction nerveuse. Il a contribué à l'étude de la réaction anaphylactique, mettant en évidence le rôle de l'histamine (phénomène de Schultz-Dale). […] Lire la suite

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 10 médias

L'appareil digestif est l'un des premiers à se différencier dans l'échelle animale puisqu'il existe déjà, sous forme d'un sac s'ouvrant à l'orifice buccal, chez les Cœlentérés. C'est aussi l'un des appareils dont la différenciation est la plus précoce au cours du développement d'un organisme, puisqu'il dérive de l'un des deux feuillets primitifs de l'embryon ; ce feuillet, nommé endoderme, apparaî […] Lire la suite

DIOSCORÉALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 217 mots
  •  • 2 médias

d'un tubercule vivace, d'origine caulinaire, qui peut dépasser 25 à 30 cm de long. Ce rhizome d'aspect noirâtre contient beaucoup d'amidon, un mucilage abondant, de nombreuses raphides, des saponosides (diosgénine) en faible quantité et aussi une substance agissant comme l'histamine. Son emploi […] Lire la suite

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

aminés) contenue dans la fibre nerveuse ; – la substance P libérée réexcite les nocicepteurs directement ou indirectement par l'intermédiaire de l'histamine déversée par des globules blancs appelés mastocytes. La persistance de la douleur après une lésion et l'hyperalgésie secondaire seraient ainsi […] Lire la suite

ENDOCRINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 3 846 mots

 ». Cette définition élimine les intermédiaires chimiques de l'activité nerveuse tels que l'acétylcholine, la sympathine ou l'histamine, et les substances inductrices de l'organisation embryonnaire, dont l'activité reste purement locale, s'exerçant par diffusion et non par l'intermédiaire […] Lire la suite

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 691 mots

de la toxine particulière à chaque germe et de produits de dégradation également toxiques, jadis appelés ptomaïnes, provenant pour la plupart de la décarboxylation des acides aminés. Il s'agit principalement de corps voisins de l'histamine, des phénylalcoylamines, de la putrescine, etc., et dont […] Lire la suite

HÉTÉROCYCLES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 4 693 mots
  •  • 10 médias

. Les oxa- et thiadiazoles ont des nomenclatures évidentes. Parmi les composés importants de cette série, il faut citer l'histamine responsable des allergies humaines, l'alcaloïde pilocarpine, la vitamine B1 qui contient le cycle thiazolium et le cycle pyrimidine. Préparation Les méthodes […] Lire la suite

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

Benveniste (1935-2004), chercheur renommé dans le domaine de l’allergie, affirmèrent qu’elles avaient mis en lumière le fait que des globules blancs responsables de la décharge d’histamine lorsqu’ils sont mis au contact avec des anticorps de type immunoglobuline E (IgE) réagissaient toujours à une […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

définition ne s'applique pas aux substances purement nutritives, aux intermédiaires chimiques de l'activité nerveuse, tels que l'acétylcholine, la sympathine ou l'histamine, ni aux substances inductrices de l'organisation embryonnaire, dont l'activité, purement locale, s'exerce par diffusion et non […] Lire la suite

HYMÉNOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 421 mots
  •  • 13 médias

. L'action toxique du venin est due essentiellement à l'apitoxine qui est une protéine et à l'histamine. Les Hyménoptères parasites déversent dans leur hôte, en même temps que l'œuf, un liquide sans doute peu différent de celui des Aculéates mais fort mal connu […] Lire la suite

IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

sur ces deux derniers types de cellules entraîne leur dégranulation avec libération d'histamine. Ce phénomène est à la base de l'hypersensibilité immédiate. État physique macroscopique du système réactionnel La réaction Ag-Ac peut se dérouler en phase homogène (milieu liquide ou gélifié) ou en phase […] Lire la suite

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

cutanée analogue permettant une évaluation quantitative des anticorps dans un immunsérum a été élaborée vingt-huit ans plus tard par Biozzi, Mene et Ovary. La similitude des réactions anaphylactiques et de l'action de l'histamine a été démontrée par Dale et Laidlow en 1910, puis en 1927 par Lewis […] Lire la suite

INFLAMMATION ou RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 3 486 mots
  •  • 1 média

avec ralentissement du courant sanguin et augmentation de la perméabilité vasculaire, fuite de liquide plasmatique dans la matrice interstitielle et œdème. Ces phénomènes vasculaires sont sous la dépendance de médiateurs qui agissent séquentiellement au fur et à mesure de leur production : histamine produite […] Lire la suite

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

immunologiques », à l'instar de ce que l'on connaît dans le système nerveux. Selon les protéines présentes dans le radeau, et donc selon la différenciation de la cellule, le micro-domaine servira une fonction différente : activation des lymphocytes, relargage d'histamine, etc. De manière générale, la fonction […] Lire la suite

MICROBIOME ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Chih-Jung CHANG, 
  • Yun-Fei KO, 
  • Hsin-Chih LAI, 
  • Jan MARTEL, 
  • David OJCIUS, 
  • John D. YOUNG
  •  • 6 522 mots
  •  • 5 médias

intestinal et allergies Une manifestation d’allergie est due à la libération de molécules comme l’histamine et les anticorps IgE par des cellules du système immunitaire. Cette libération peut être accidentelle, mais elle est le plus souvent liée à la reconnaissance par le système immunitaire de molécules […] Lire la suite

ORTIE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 582 mots

, d'acide silicique. Le liquide urticant des poils contient des excitants musculaires, dont l'histamine, et de l'acétylcholine qui intervient dans la transmission de l'influx nerveux. Plante tonique, employée en Suède contre l'anémie en raison de sa grande richesse en fer, l'ortie a une heureuse action […] Lire la suite

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

ou péritonéaux. La libération des substances vaso-actives à partir du foyer de nécrose : histamine à partir de l'histidine, kinines activées par la libération de kallicréine pancréatique, provoque une contraction des muscles lisses, une vasodilatation et une augmentation de la perméabilité capillaire […] Lire la suite

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 222 mots
  •  • 2 médias

libèrent l'histamine qui augmente fortement la perméabilité des capillaires, provoquant un gonflement (œdème) localisé (urticaire) ou généralisé avec chute de la tension artérielle (choc anaphylactique potentiellement mortel). L'innervation cutanée L'innervation cutanée est particulièrement complexe […] Lire la suite

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans son sens le plus restreint, la pharmacologie est la science des médicaments. Mais une telle définition ne peut actuellement satisfaire un pharmacologue, car la différence entre médicament, poison et substance jouant un rôle hormonal ou neurohumoral n'est pas claire et dépend souvent de la dose utilisée et de l'orientation de la recherche. En revanch […] Lire la suite

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

gastrique obtenue après injection intraveineuse d'histamine. De même, on a constaté sur des rats ayant subi une ligature du pylore qu'une perfusion continue de PGE1 inhibe la sécrétion gastrique et prévient la formation d'ulcères. Cet effet cytoprotecteur de prévention de la formation […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

). Les plaquettes sanguines initient la coagulation du sang (il existe un lien fort entre coagulation et réaction inflammatoire) au site de la lésion, et avec les autres cellules, libèrent les premiers médiateurs de l'inflammation, l'histamine, la sérotonine et la bradykinine, qu'ils contiennent […] Lire la suite

RHUME DES FOINS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

, par exemple) chez lesquelles la fécondation croisée nécessite le transport du pollen par le vent. Le contact avec ces pollens libère, chez les personnes allergiques de l'histamine au niveau des muqueuses, d'où congestion et hypersécrétion à ce niveau. Les médicaments antihistaminiques soulagent […] Lire la suite

SANG - Formation

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 4 405 mots
  •  • 4 médias

tout le stade myélocyte. Dans la lignée éosinophile, les granulations passent par deux stades : immature, homogène, et ensuite mature, contenant un cristal central aux contours angulaires. Les granulations basophiles ont également en leur centre un cristal. Elles contiennent histamine et héparine. La […] Lire la suite

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

), exclusivement situés dans la région périfornicale de l'hypothalamus, non loin des neurones à histamine. Malgré leur faible nombre, ils envoient des prolongements axonaux dans l'ensemble du cerveau et principalement dans toutes les aires promotrices de l'éveil, dans lesquelles les récepteurs membranaires […] Lire la suite

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

hypertensive en administrant au sujet de l'histamine, du bromure de tétraéthylammonium ou du glucagon. Mais cette pratique est dangereuse. En présence d'une hypertension suspecte, il est préférable de pratiquer un test à la phentolamine (Régitine), substance adrénolytique qui, en faisant baisser […] Lire la suite

SYNAPSES

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD, 
  • Patrice GUYENET, 
  • Michel HAMON, 
  • Jacques TAXI
  •  • 7 872 mots
  •  • 11 médias

physiologique ou d'un apport direct (micro-iontophorèse). Propriétés des principaux médiateurs chimiques Localisation intraneuronale La présence d'acétylcholine, de noradrénaline, de dopamine, de sérotonine, de GABA, d'histamine, etc. dans le système nerveux central, et plus particulièrement […] Lire la suite

PRAUSNITZ-KÜSTNER TEST DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 566 mots

montre que la « réagine » était un anticorps de la classe des IgE, qui, en réagissant avec l’antigène qui lui est propre, déclenche la sécrétion d’histamine et la réaction allergique. Le test mis au point à partir de l’observation de Prausnitz et Küstner consiste en l’injection d’une petite quantité […] Lire la suite

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 6 médias

spécifiques telles que l'acide γ-amino-butyrique, important dans le système nerveux, dérivé de l'acide glutamique, la sérotonine dérivée du tryptophane et l'histamine dérivée de l'histidine. La biosynthèse de l'adrénaline à partir de la tyrosine met aussi en jeu le phosphate de pyridoxal. La variété […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !