« Goitre »

THYROÏDE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 5 293 mots
  •  • 3 médias

de Basedow, très commune, associe un syndrome d'hyperfonctionnement thyroïdien à un goitre et à une exophtalmie. Le goitre, généralement discret, est diffus, ferme, élastique. Très vasculaire, il peut présenter un souffle à l'auscultation. Le syndrome hyperthyroïdien […] Lire la suite

HORMONES THYROÏDIENNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 344 mots

1656 Thomas Wharton nomme la glande « thyroïde » par analogie avec un bouclier grec ancien. 1792 François-Emmanuel Fodéré publie Essai sur le goitre et le crétinage, première enquête épidémiologique sur le lien entre eau […] Lire la suite

PLUMMER MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Maladie de la thyroïde caractérisée par une augmentation majeure du volume de la glande thyroïde (goître), la présence de nodules et une surproduction d'hormone thyroïdienne (hyperthyroïdie). L'étiologie de la maladie de Plummer, qui survient habituellement chez les sujets âgés, reste inconnue […] Lire la suite

KOCHER THEODOR EMIL (1841-1917)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 467 mots

, ce qui lui permet de développer sa propre pratique chirurgicale. De 1872 à 1911, il est professeur de chirurgie à Berne et directeur de la clinique chirurgicale de cette ville. Le goitre, une des manifestations des troubles de la glande thyroïde, est souvent, à l’époque en Suisse, soigné par l’ablation […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Du fait même qu'il fonctionne, tout organisme dépense. S'il paraît évident que la croissance exige la fourniture de nouveaux matériaux, il n'en est pas moins vrai que le simple entretien des cellules vivantes demande un apport constant de matière et d'énergie sous forme de nutriments que fourniront les aliments (presque toujours après transformation).. Ces nutriments sont les molécules assimilable […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 247 mots
  •  • 8 médias

insuffisance cause la formation d'un goitre thyroïdien, une arriération mentale et des cas de surdité-mutité chez les nouveau-nés. La carence en vitamine A touche environ 200 millions d'enfants de moins de cinq ans, et aussi des millions de femmes enceintes, chez qui elle déclenche des troubles de la vue […] Lire la suite

AUTO-IMMUNITAIRES MALADIES ou AUTO-IMMUNES MALADIES

  • Écrit par 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 2 600 mots

. de type I Les plus représentatives des maladies de ce type sont endocriniennes, neuro (ou para-) neurologiques ou autres. Les atteintes endocriniennes peuvent toucher la thyroïde comportant atrophie ou hypertrophie (goitre) de l'organe et hyperfonctionnement avec hyperthyroxinémie (maladie […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

du raisonnement expérimental et de l'expérimentation sur l'animal. C'est grâce à cette expérimentation que les maladies purent être reproduites, que les opérations purent être essayées et leurs conséquences étudiées. Pour prendre un exemple, l'ablation du corps thyroïde en cas de goitre provoque […] Lire la suite

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 16 médias

Les déserts se définissent à partir de critères climatiques caractérisant les milieux arides : des régions du globe caractérisées par un bilan hydrique déficitaire résultant, pour l'essentiel, de l'insuffisance des précipitations par rapport aux prélèvements de l'évaporation. En réalité, de nombreux autres facteurs interviennent, qui compliquent la notion d'aridité. Car il impo […] Lire la suite

DUMAS JEAN-BAPTISTE (1800-1884)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

pour le traitement du goitre. En 1832, il devint professeur à l'université de Paris et au Collège de France. Il inventa une méthode de combustion pour déterminer le contenu en azote des composés organiques (1830), isola l'anthracène (1831), découvrit la formule du camphre (1832) et montra […] Lire la suite

GRAVES MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 426 mots

goître) et une exophtalmie (protrusion des globes oculaires) avec une rétraction des paupières et d'autres signes oculaires. Le volume de la thyroïde peut être multiplié par deux ou davantage. L'augmentation du taux d'hormone thyroïde entraîne une augmentation du débit cardiaque avec une tachycardie […] Lire la suite

IODE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 691 mots
  •  • 2 médias

, du fait d'un environnement pauvre en iode, conduit à une hypertrophie de la glande ou goitre, syndrome s'accompagnant de nombreuses perturbations de l'état de santé et du psychisme (crétinisme). Propriétés chimiques L'iode à l'état élémentaire I2 (diiode) se prépare en oxydant des iodures I […] Lire la suite

KLINEFELTER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 341 mots
  •  • 1 média

et du scrotum, une descente incomplète des testicules et un retard mental marqué. L’incidence du diabète et du goître est plus importante chez les patients Klinefelter, de même que la prévalence de différents cancers. La fixation de l’iode radioactif par la thyroïde ainsi que la réponse […] Lire la suite

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

des affections avec une certaine forme d'intoxication : « J'ai toujours considéré, écrit-il à Wilhelm Fliess, la névrose d'angoisse et les névroses en général comme résultat d'une intoxication et j'ai souvent pensé à la similitude des symptômes dans la névrose et le goitre exophtalmique (le Basedow […] Lire la suite

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

l'homme. Le goitre endémique simple – et le crétinisme – sont le résultat d'une insuffisance d'iode alimentaire ; c'est une affection régionale qui peut aussi résulter de la consommation de substances goitrogènes qui s'opposent à l'utilisation de l'iode. L'insuffisance de fluor est l'un des facteurs […] Lire la suite

PARACELSE (1493-1541)

  • Écrit par 
  • Bernard GORCEIX
  •  • 2 316 mots
  •  • 1 média

des mineurs, de la syphilis ; étiologie du goitre ; traitement de l'hydropisie par le mercure ; rôle de l'estomac et des sucs gastriques). Il a de plus deux mérites principaux : il oriente vers la thérapeutique l'alchimie qui s'épuisait dans une recherche stérile de la transmutation des métaux […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 775 mots
  •  • 4 médias

de la thyroïde par voie sanguine et enfin éclairé la pathogénie du goitre. Gley mettait en lumière le rôle des parathyroïdes en 1897. Les résultats de ces premières recherches et de toutes celles qu'elles ont stimulées par la suite (hypophyse, ovaire, testicule, etc.) ont trouvé leur vérification […] Lire la suite

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

La tête superpose un étage supérieur, le crâne, qui contient l'encéphale, un étage moyen, sensoriel, avec les fosses nasales, les orbites, les oreilles, et un étage inférieur, viscéral, ou aéro-digestif (en avant, fosses nasales et cavité buccale, avec la langue ; en arrière, pharynx, carrefour aéro-digestif et trait d'u […] Lire la suite

THYROXINE ou TÉTRAIODOTHYRONINE (T4)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 555 mots
  •  • 1 média

 siècle avaient montré que le crétinisme et le goitre étaient sans doute dus à la carence d'un élément indispensable. Aussi bien Jean-François Coindet, médecin à Genève, soignait-il les goitres avec de l'iode dans les années 1830. Le lien avec le fonctionnement de la glande thyroïde est établi entre 1880 […] Lire la suite

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

 : ce sont les dysplasies, qui affectent le développement embryonnaire et déterminent malformations ou monstruosités, ce sont aussi certaines dystrophies, caractérisées par un accroissement tissulaire anormal (goitre, hypertrophie prostatique, glycogénoses). Il est souvent difficile de distinguer nettement […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !