« Georges+Cuvier »

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 187 mots
  •  • 7 médias

des sciences de la vie depuis le début du xixe siècle. De l'isolement au comble des honneurs Georges Cuvier est né en 1769 à Montbéliard, ville alors rattachée au duché de Wurtemberg, d'une famille originaire d'un village du Jura qui était venue s'y […] Lire la suite

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 4 médias

par Linné lui-même. La mise en ordre de la classification et du système de dénomination n'est ni anecdotique ni sans conséquences, car il s'agit tout d'abord de savoir de quels organismes on parle. Comme le résume Georges Cuvier (1769-1832) en 1807, « la détermination précise des espèces, et de leurs […] Lire la suite

PALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 11 007 mots
  •  • 5 médias

et sa signification avec la doctrine de l'évolution. Voici ce qu'écrit Georges Cuvier : « Nous admirons la force par laquelle l'esprit humain a mesuré les mouvements du globe que la nature semblait pour jamais avoir soustrait à notre vue ; le génie et la science ont franchi les limites de l'espace ; quelques […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 096 mots
  •  • 10 médias

 ». Dans l'article de l'Histoire naturelle consacré à l'âne (1753), Georges Louis Leclerc de Buffon (1707-1788) revient sur cette question, et se demande si les similitudes anatomiques observées entre l'âne et le cheval et, plus généralement, entre tous les animaux, ne pourraient pas être […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

e siècle, que deux titres : Physiologie du mariage et Petites Misères de la vie conjugale. Diverses éditions plus récentes, dont celle de la Pléiade, par Pierre-Georges Castex, ont pris le parti d'intégrer à cette dernière section la […] Lire la suite

ACTUALISME ET CATASTROPHISME

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 2 436 mots

, peut s'étudier par les traces qu'il a laissées. Pour les seconds, la Terre subit des changements continus qui se compensent d'un endroit à l'autre : le globe est dans un état d'équilibre permanent. Les catastrophistes sont principalement Georges Cuvier (1769-1832), Alcide d'Orbigny (1802-1857 […] Lire la suite

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

dû précéder la dernière grande catastrophe universelle, le déluge biblique. Les premiers hommes fossiles Malgré tout, certains de ces pionniers demeurent eux-mêmes sur la défensive, imprégnés par les idées d'une époque entièrement dominée par l'autorité de Georges Cuvier (1769-1832) qui avait, à […] Lire la suite

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 960 mots

de la vie qui confinent à son entière suppression, peut-être sera-t-il impossible d'en décider jamais d'une façon certaine » (Rêves d'un visionnaire, 1766, ii). C'est un médecin allemand, Georges-Ernest Stahl (1660-1734), qui a le plus fait pour imposer une […] Lire la suite

GÉOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 538 mots
  •  • 5 médias

1790-1793 ; mais le fait d'une suite de mutations de la biosphère est surtout imposée par les travaux de Georges Cuvier (1769-1832), qui interprète la suite des « mondes » disparus en termes de cataclysmes exterminateurs. Lamarck (1744-1829), surtout en 1809, défend (dans l'abstrait) la thèse […] Lire la suite

LARTET ÉDOUARD (1801-1871)

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 846 mots
  •  • 1 média

Paléontologue et préhistorien français, Édouard Lartet est connu pour avoir notamment découvert le premier singe fossile en 1836 (Pliopithecus antiquus), cette mise au jour venant à cette époque contredire les thèses de Georges Cuvier […] Lire la suite

ANIMAL

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 691 mots

que le mouvement n'est pas une conséquence nécessaire de la sensibilité », constate Georges Cuvier en 1816 ; ainsi les plantes sensitives replient leurs feuilles au moindre contact de la même façon que les coraux replient leurs tentacules. Est-il possible de parler de volonté sans évoquer la faculté […] Lire la suite

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

) et de son neveu Antoine-Laurent de Jussieu (1748-1836). Au moment de la période révolutionnaire, cette méthode de classification va être utilisée par trois grands zoologistes : deux transformistes, Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829) et Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), et un fixiste, Georges […] Lire la suite

GEOFFROY SAINT-HILAIRE ÉTIENNE (1772-1844)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 996 mots

de zoologie et donne les premiers cours sur les mammifères et les oiseaux. Il achète les animaux de la ménagerie du roi à Versailles, d'autres exhibés dans des foires, et crée ainsi la ménagerie du Jardin des Plantes. En 1795, Haüy lui recommande un jeune provincial doué, Georges Cuvier. Geoffroy […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

particulièrement centrale dans la zoologie classique, le plan d'organisation représente l'architecture fonctionnelle caractéristique de l'embranchement. Historiquement, cette façon de définir les embranchements par leur plan d'organisation (ou plan de structure) est due au paléontologue Georges […] Lire la suite

MARSUPIAUX ou MÉTATHÉRIENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Michel TRANIER
  •  • 5 050 mots
  •  • 5 médias

antarctique aurait pu être parcourue en sens inverse. Mais, depuis 1980, de nombreuses découvertes paléontologiques ont modifié les données du problème : outre les Marsupiaux européens de l'Éocène (ayant vécu il y a 35 millions d'années), qui ont rendu Georges Cuvier (1769-1832) célèbre […] Lire la suite

RECHERCHES SUR LES OSSEMENTS FOSSILES DE QUADRUPÈDES (G. Cuvier)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Avec la publication, en 1812, de Recherches sur les ossemens fossiles de quadrupèdes, où l'on rétablit les caractères de plusieurs espèces d'animaux que les révolutions du globe paraissent avoir détruites, Georges Cuvier (1769-1832) établit les principes de la paléontologie […] Lire la suite

FRAGMENT, littérature et musique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES, 
  • Daniel OSTER
  •  • 9 389 mots
  •  • 2 médias

Avant d'être une question d'ordre littéraire ou artistique, le fragment doit être reconnu comme fait ou comme fait de connaissance. D'un fragment d'os ou de dent on peut déduire toute une anatomie, d'un fragment de papyrus une civilisation. Des restes fragmentaires d'animaux disparus, Georges […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 8 médias

de bouleversements ayant affecté la terre elle-même. Dès les premières années du xixe siècle, dans son Discours sur les révolutions de la surface du globe, Georges Cuvier défendait l'idée de l'immense ancienneté du globe […] Lire la suite

ADAPTATION - Adaptation biologique

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 1 372 mots

. Cette acception statique de l'adaptation correspond à la notion développée par Georges Cuvier (1769-1832) sous le nom de « conditions d'existence ». Elle est illustrée par tout le travail d'analyse réalisé depuis deux siècles sur une multitude d'organismes. Bien loin de constituer un simple truisme […] Lire la suite

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

révolutionnaire, acceptée aujourd'hui par la majorité des chercheurs, suscite alors une vive controverse scientifique. L'étude des extinctions revient au premier plan des recherches géologiques et paléontologiques. Le rôle important des événements catastrophiques dans l'histoire de la Terre et des êtres vivants, vivement défendu par Georges Cuvier au début du xixe siècle et occulté depuis, est réaffirmé. […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Histoire de l'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 382 mots
  •  • 7 médias

, d'excommunication. La possibilité de découvrir des hommes antérieurs au Déluge (« antédiluviens ») était niée par Georges Cuvier lui-même. Mais en 1842, Richard Owen définit les premiers dinosaures ; en 1856 est découvert l'homme de Néandertal ; et en 1859 les outils préhistoriques mis au jour […] Lire la suite

AU TEMPS DES MAMMOUTHS (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine DELANGLE
  •  • 992 mots

Daubenton ou Georges Cuvier, s'y intéressent : ses ossements ne sont plus désormais les reliques, négociées à prix d'or, d'une créature mythique, mais un témoignage d'une espèce disparue, sujet d'étude pour les naturalistes. Le genre Mammuthus rassemble un certain nombre […] Lire la suite

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

 siècle dans un cadre conceptuel résolument fixiste, est toujours en usage aujourd'hui. Entreprise inutile... ou impossible ? Bien qu'elle marque un tournant dans l'histoire de la taxinomie, l'entreprise classificatoire et nomenclaturale linnéenne aura de nombreux détracteurs. Georges-Louis Leclerc […] Lire la suite

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

, lors de son discours de Neuchâtel (Suisse) en 1837, que les blocs erratiques observés dans les plaines du Jura et des Alpes étaient la preuve de l'extension exceptionnelle des glaciers durant certaines périodes. S'inspirant des idées de Georges Cuvier sur le catastrophisme pour expliquer […] Lire la suite

DATATION PAR LES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 123 mots

région au moyen des fossiles qu'on y trouve, et à la réalisation de cartes géologiques montrant la disposition des roches distinguées suivant leur âge, comme celle de l'Angleterre publiée par Smith en 1815. Indépendamment et simultanément, en France, Georges Cuvier et Alexandre Brongniart parviennent aux mêmes conclusions et élaborent la carte géologique du bassin de Paris. […] Lire la suite

DOMESTICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIGARD
  •  • 7 155 mots
  •  • 4 médias

, au moins chez certaines espèces, des dispositions comportementales à la domestication. Georges Cuvier (1825) avait déjà insisté sur la « sociabilité » des animaux, considérée dans ses rapports avec la domestication. Puis, Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1861) avait introduit la notion […] Lire la suite

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

de Buffon, les trois critères que sont la ressemblance, la descendance commune et l'interfécondité sont devenus les trois piliers de la notion d'espèce au sens biologique. Georges Cuvier (1769-1832) a fixé cette notion commune de l'espèce vivante par la définition suivante : « Une espèce peut être […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

du plus célèbre de ces uniformitaristes, l'Écossais Charles Lyell (1797-1875). Cette doctrine s'opposait au catastrophisme, défendu notamment par Georges Cuvier (1769-1832), qui considérait que l'histoire de la Terre avait été marquée à plusieurs reprises par des événements violents, sans équivalent […] Lire la suite

HISTOIRE DES VÉGÉTAUX FOSSILES (A. Brongniart)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 122 mots

Le botaniste Adolphe Brongniart (1801-1876), s’inspirant des travaux de Georges Cuvier (1769-1832) sur les vertébrés, applique les méthodes de l’anatomie comparée à l’étude des végétaux fossiles. Avec la publication de son Histoire des végétaux fossiles, en 1828, il fournit […] Lire la suite

HUMBOLDT ALEXANDER VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GRANGE
  •  • 326 mots

Rencontre avec Thomas Jefferson, alors président des États-Unis. Fin août 1804 Retour triomphal de Humboldt à Paris, où il rencontre tous les savants de l'époque (Louis Joseph Gay-Lussac, Claude Louis Berthollet, georges Cuvier, Jean-Baptiste de Monet de Lamarck, Antoine […] Lire la suite

MÉMOIRES POUR SERVIR À L'HISTOIRE NATURELLE DES ANIMAUX (ouvrage collectif)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 426 mots
  •  • 1 média

elles fonctionnent, même si une telle tentative est encore prématurée selon eux. Un autre aspect important de leur démarche est la dimension comparative : même si on est encore loin de l’anatomie comparée telle qu’elle sera pratiquée par Georges Cuvier (1769-1832) ou Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772 […] Lire la suite

MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Gilles BOEUF, 
  • Yves LE GRAND
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

de Lamarck, précurseur du transformisme ; Georges Cuvier, fondateur de la paléontologie ; Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, créateur de l'embryologie ; Louis Joseph Gay-Lussac et Michel Eugène Chevreul, initiateurs de la chimie moderne ; Claude Bernard, génie de la physiologie ; Henri Becquerel […] Lire la suite

NAISSANCE DE LA SOCIOLOGIE (J. Heilbron)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 958 mots

considérable. Des noms comme ceux d'Antoine Laurent Lavoisier, Pierre-Simon de Laplace, Joseph Louis Lagrange, Georges Cuvier indiquent aisément que la France, à cette époque, est la terre des sciences. Sociétés savantes et académies nouvelles constituent les foyers d'une effervescence sans exemple […] Lire la suite

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

dynamistes de l'activité nerveuse issues de l'irritabilité de Glisson (1672). Le Bernois Albert de Haller et le Morave Georges Prochaska créent la physiologie nerveuse moderne [...]. Les tissus nerveux jouissent de deux propriétés : la sensibilité et l'irritabilité. Prochaska établit la théorie générale […] Lire la suite

PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 252 mots

et de Georges Cuvier en anatomie comparée. Il a également été l'auteur d'un important dictionnaire de linguistique comparée. Il décéda le 8 septembre 1811 à Berlin, quelques mois après être revenu de cette ville. […] Lire la suite

RHYTINE DE STELLER

  • Écrit par 
  • Christine ARGOT, 
  • Luc VIVÈS
  •  • 1 221 mots
  •  • 2 médias

gigas) appartient à l’ordre des Siréniens comprenant de nos jours les lamantins et les dugongs. Elle était toutefois plus imposante en taille et en poids que ces derniers. Son nom de « rhytine », issu du grec signifiant « plissement », lui fut attribué par Georges Cuvier (1769 […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !