« Gène »

CONCEPT UN GÈNE-UNE ENZYME

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots

gène, Beadle et Tatum montrent, en 1941, que les gènes sont impliqués dans la fabrication des enzymes. Ce concept, que l'on résume aujourd'hui par l'aphorisme « un gène-une enzyme », leur vaudra d'être récompensés par le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1958. Leurs travaux marquent la rencontre de la biochimie et de la génétique, la protéine […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Gène » :

Gène : structure

Gène : structure
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure d’un gène eucaryote

Structure d’un gène eucaryote
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Clonage d'un fragment de gène

Clonage d'un fragment de gène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gène éclaté d'eucaryote

Gène éclaté d'eucaryote
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Gène »

HACKMAN GENE (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 575 mots

Gene Hackman se voit décerner l'oscar du meilleur second rôle pour son interprétation de Little Bill Daggett dans Unforgiven (1992, Impitoyable), western dans lequel le réalisateur Clint Eastwood se livre à une relecture de l'histoire. Gene Hackman s'est illustré depuis dans toute une série de films : Get Shorty (1995, Get shorty, Stars et truands) […] Lire la suite

KELLY GENE (1912-1996)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 1 218 mots
  •  • 2 médias

Gene Kelly était un danseur, un très grand danseur. À ce titre, il prend place dans la mémoire cinéphilique au côté de Fred Astaire. Toutefois, il s'exprimait différemment de son aîné : doté d'une silhouette plus massive, il a imposé un style, fondé sur la puissance et l'énergie, relevant de la performance acrobatique et de l'effort athlétique. Il  […] Lire la suite

TIERNEY GENE (1920-1991)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 945 mots
  •  • 2 médias

Gene Tierney. Ils ne tourneront ensemble que cinq films, si l'on comprend Le ciel peut attendre (1943), terminé par Preminger, mais qui est avant tout le testament hédoniste d'Ernst Lubitsch. Dans Laura (1944), Preminger ne joue pas seulement les Pygmalion. C'est le premier film qu'il reconnaîtra comme sien, et le premier qui fasse de Gene Tierney  […] Lire la suite

VINCENT GENE (1935-1971)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 388 mots

Gene Vincent Box Set (Capitol). […] Lire la suite

TUNNEY GENE (1898-1978)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 583 mots

Gene Tunney meurt le 7 novembre 1978 à Greenwich, dans le Connecticut. […] Lire la suite

KRUPA GENE (1909-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

Gene Krupa Story (réalisé par Don Weis, avec Sol Mineo dans le rôle du batteur). Ce dernier détail dit assez la popularité dont jouissait Gene Krupa. Après avoir été l'un des nombreux disciples de Baby Dodds, il édifia son propre style, puissant, baroque et, surtout, très soucieux de l'effet. Grâce à une technique qui resta longtemps inégalée, il se […] Lire la suite

SARAZEN GENE (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 430 mots

Gene Sarazen domina sa discipline durant les années 1920-1930. Son albatros (3 coups sous le par) au 15e trou (par 5) lors du Masters en 1935 demeure l'un des plus célèbres coups de l'histoire du golf. Gene Sarazen, de son vrai nom Eugene Saraceni, est né le 27 février 1902 à Harrison (New York), dans une famille pauvre d'immigrés italiens. Caddie  […] Lire la suite

CHANTONS SOUS LA PLUIE, film de Stanley Donen et Gene Kelly

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 107 mots
  •  • 1 média

Gene Kelly et la belle Cyd Charisse, qui ne fait qu'une apparition, elle ne comporte en effet aucun duo de couples mémorables contrairement à Fred Astaire et Ginger Rogers dans les films R.K.O. des années 1930. Les clous de Chantons sous la pluie, toujours applaudis, sont, non le grand show de la fin Broadway Melody (où Gene Kelly danse dans de grands […] Lire la suite

GÈNES, biologie

  • Écrit par 
  • Pierre SONIGO
  •  • 1 386 mots

Gène et information Les diverses définitions du gène ne sont donc pas cohérentes entre elles, même si elles restent tout à fait utiles en leur champ propre : généalogie avec le gène de Mendel, diagnostic avec le gène de Morgan, synthèse des protéines avec le gène ADN. Il n'est pas possible d'imaginer une représentation abstraite de nos « qualités  […] Lire la suite

MORCELLEMENT DES GÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 201 mots

gène, par assemblage d'exons différents. La découverte de la structure en mosaïque des gènes eucaryotes amène donc à nuancer le dogme « un gène-une protéine ». […] Lire la suite

STRUCTURE EXONS-INTRONS DES GÈNES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 654 mots

gène alors que la protéine produite est de taille moyenne : c’est le cas du gène de la dystrophine (protéine essentielle à l’architecture cellulaire et dont l’anomalie entraîne la myopathie de Duchenne), qui possède 79 exons ne totalisant que 14 000 nucléotides alors que le gène tout entier est long de 2,4 millions de nucléotides. Pourquoi cette  […] Lire la suite

GÊNES

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Michel ROUX, 
  • Universalis
  •  • 4 722 mots
  •  • 3 médias

Héritière d'une puissante république marchande indépendante jusqu'à la fin du xviiie siècle, Gênes est le premier port maritime d'Italie et la cinquième ville du pays (640 000 hab. en 2005). Genuensis, ergo mercator (Génois, donc marchand) : le mot caractérise aussi l'histoire même de Gênes. Cette histoire est celle d'une communauté d'aventuriers et […] Lire la suite

CATHERINE DE GÊNES sainte (1447-1510)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 065 mots

En 1551 paraissait à Florence le livre intitulé Vita mirabile e dottrina santa della Beata Caterina de Genova, dont les chartreux de Bourg-Fontaine donnaient la traduction française en 1598. Ce Corpus catharinianum, qui devait être postérieurement divisé (la Vie, le Dialogue spirituel, le Traité du Purgatoire) et qui fut publié plus de quarante ans […] Lire la suite

GENNES PIERRE-GILLES DE (1932-2007)

  • Écrit par 
  • Étienne GUYON
  •  • 2 747 mots
  •  • 1 média

Lauréat unique du prix Nobel de physique en 1991, Pierre-Gilles de Gennes avait alors été qualifié par le jury de « Newton du xxe siècle ». La citation du prix précisait « qu'il avait découvert que des méthodes développées pour étudier les phénomènes d'ordre dans des systèmes simples peuvent être généralisées à des formes plus complexes de matière  […] Lire la suite

O.G.M. Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 106 mots

gène. Pour ce faire, une construction de gène contenant de longs fragments d'ADN identiques au gène cellulaire ciblé est tout d'abord préparée. Dans un petit nombre de cas, le gène construit reconnaît son homologue cellulaire et prend très exactement sa place Ce procédé permet de remplacer un gène actif normal par un autre inactif, ce qui revient à […] Lire la suite

MÉDECINE Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Universalis
  •  • 4 092 mots
  •  • 1 média

gène muté permet un diagnostic indirect grâce à des polymorphismes de l'ADN. Leur situation à proximité du gène, de part et d'autre ou même dans le gène, permet de suivre la transmission de ce gène au sein d'une famille. La mise en évidence d'un très grand nombre de polymorphismes de l'ADN (microsatellites) facilite ces diagnostics. » Champ d'application […] Lire la suite

PHÉNOTYPE

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 4 384 mots
  •  • 1 média

gène apporté par le gamète mâle on peut faire correspondre un gène apporté par le gamète femelle. Un individu est dit homozygote pour un gène si, dans chacune de ses cellules, ce gène est présent en deux exemplaires ; il est dit hétérozygote si deux gènes homologues sont différents : deux tels gènes constituent un couple d'allèles. Hérédité non mendélienne […] Lire la suite

GÉNIE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 3 338 mots
  •  • 6 médias

gène dans un site choisi. On peut ainsi remplacer un gène par un autre gène actif (le même gène modifié ou un tout autre gène) ou par un gène inactif. Dans ce dernier cas, on a supprimé un gène de l'organisme. Cette opération donne des informations très précieuses sur le rôle des gènes dans l'organisme. Amplification de gènes Le clonage décrit dans […] Lire la suite

GÉNOMIQUE La transgenèse

  • Écrit par 
  • Pascale BRIAND
  •  • 7 302 mots
  •  • 2 médias

gène utilisé comme marqueur peut être choisi pour sa capacité à coder pour une protéine dont l'activité est aisément détectable (gène LacZ, par exemple, qui code pour la β galactosidase dont l'activité peut être détectée par l'apparition d'une coloration bleue, gène GFP qui code pour une protéine fluorescente) ou encore ce peut être un gène codant  […] Lire la suite

BIOLOGIE La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 405 mots
  •  • 11 médias

gène n'est donc plus réductible à la seule fonction de codage de la protéine. En outre, l'expression coordonnée de gènes liés à une fonction peut à terme remplacer la notion traditionnelle de gène par celle de super-gène ou de complexe d'expression. On peut en conclure qu'un gène, au sens classique du terme, n'a de sens biologique qu'en tant qu'il  […] Lire la suite

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 292 mots
  •  • 5 médias

gène du rétinoblastome, Rb, premier exemple de gène suppresseur de tumeur. Grâce à la connaissance du gène et de son produit (une protéine phosphorylée de 105 kDa localisée dans le noyau cellulaire) le modèle de Knudson a pu être traduit en termes moléculaires. Les deux événements postulés par le modèle intéressent les deux allèles du gène Rb. Ils  […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2017

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 438 mots
  •  • 3 médias

gène per.  […] Lire la suite

GÉNOMIQUE Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 042 mots

gène intéressant peut conduire à l'identification de ce gène. Le plus souvent, la région comprise entre deux microsatellites corrélés avec les effets du gène d'intérêt comprend plusieurs dizaines ou centaines de gènes. Une cartographie plus fine, des clonages et une étude fine des fragments les plus susceptibles de contenir le gène d'intérêt permettent […] Lire la suite

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 231 mots
  •  • 7 médias

gène dominant s'exprime en déterminant un caractère, même à l'état hétérozygote. Le sujet qui le porte l'a reçu de ses parents. Les enfants auxquels il sera transmis (50 p. 100) manifesteront ce caractère. La transmission est dite verticale, avec probabilité de sujets porteurs à chaque génération (fig. 1). Pour qu'un gène récessif se manifeste dans […] Lire la suite

MYOPATHIES

  • Écrit par 
  • Gisèle BONNE, 
  • Valérie DECOSTRE, 
  • Anne LOMBÈS
  •  • 4 250 mots
  •  • 2 médias

gène dans un but thérapeutique. Le gène introduit dans la cellule peut être le gène normal ou un autre gène permettant de pallier le déficit lié au gène muté responsable de la maladie. Pour acheminer le gène thérapeutique, le véhicule idéal serait un vecteur capable de franchir la paroi des cellules, puis celle de leur noyau, tout en esquivant le système […] Lire la suite

ALCAPTONURIE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 383 mots

gène, situé en 3q21-23. Ce gène est long de 60 000 nucléotides et comporte 14 exons (séquences de codage contenues dans un gène). Les auteurs ont aussi identifié (dans les exons 10 et 12) les mutations responsables de la perte de fonction enzymatique. Pourquoi cette découverte est-elle importante ? Simplement parce qu'elle est exemplaire d'une démarche […] Lire la suite

BIOLOGIE Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 571 mots
  •  • 3 médias

gène résident. L'ADNc, choisi pour la substitution, peut coder pour une protéine traceuse, ce qui permet de suivre le destin des cellules exprimant normalement le gène cible (on parle alors d'un gène « rapporteur ») ; on peut également, grâce à cette technique, remplacer l'élément d'une famille multigénique, par un élément apparenté et établir si ces […] Lire la suite

O.G.M. Les risques

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 779 mots

gène dans un organisme. Ces effets sont, en principe, moins dus à l'intégration proprement dite d'un gène dans un chromosome (qui peut perturber plus ou moins la structure de l'ADN – acide désoxyribonucléique – à l'endroit où il s'intègre) que de la protéine qui est synthétisée à la suite du décryptage du gène supplémentaire en question. En effet,  […] Lire la suite

CARACTÈRES, biologie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 941 mots
  •  • 1 média

gène(s), selon la règle fondamentale un gène ⇌ une protéine. C'est donc à partir du génome, siégeant sur les chromosomes, que la réalisation des caractères, sous forme de protéines constitutives de l'organisme, sera déterminée : formation d'un pigment (mélanine), formation d'une enzyme (G-6-PD), formation d'une molécule de structure (collagène). Par […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2019

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 180 mots
  •  • 3 médias

gène de l’érythropoïétine in vitro. En exposant le rein ou des cellules rénales à une hypoxie (manque d’apport en oxygène), le gène semble alors d’autant plus actif (transcrit) que la pression partielle en oxygène est basse. Ce constat implique que des facteurs qui contrôlent l’activité du gène (facteurs de transcription) sont directement ou indirectement […] Lire la suite

NURSE PAUL (1949- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 266 mots

gène cdc2 et démontre que ce gène fait office de « commutateur » principal, régulant le déroulement dans le temps des différentes étapes du cycle qui conditionne la division cellulaire. En 1987, il isole le gène correspondant chez l'homme, qui est appelé kinase cycline-dépendante de type 1 (cdk1 pour cyclin-dependent kinase 1). Ce gène code pour une […] Lire la suite

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 786 mots
  •  • 2 médias

gène en multipliant les sondes. Elle est très lente et laborieuse. L'approche ciblée utilise des particularités du gène : une anomalie chromosomique (délétion, translocation) indiquant un point de cassure du gène ; ou un test fonctionnel quand le transfert du gène (dans des cellules en culture, par exemple) lui confère des propriétés spécifiques. Cette […] Lire la suite

TATUM EDWARD LAWRIE (1909-1975)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 332 mots

gène muté correspond une enzyme altérée, d'où le dogme « un gène-une enzyme » ou, plus généralement « un gène-une protéine », qui dominera la génétique pendant quelques décennies. De 1945 à 1948, Tatum enseigne la microbiologie à l'université Yale et y a pour étudiant Joshua Lederberg, qui appliquera avec succès le système expérimental de Beadle et […] Lire la suite

SMITH MICHAEL (1932-2000)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 299 mots

gène. On peut ensuite vérifier si cette modification a provoqué un changement de la structure de la protéine synthétisée à partir de ce gène. La mutagenèse dirigée a permis la synthèse d'un grand nombre de protéines originales, dont certaines ont trouvé des applications intéressantes. Son potentiel thérapeutique est important car elle permet d'envisager […] Lire la suite

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 033 mots
  •  • 1 média

gène donné puis à analyser les effets de cette modification sur le développement embryonnaire. Deux types majeurs de modifications peuvent être apportés : soit on rajoute plusieurs copies surnuméraires d'un gène, baptisé transgène, dans une souris qui devient alors « transgénique », soit, au contraire, on supprime ou on mute un gène par recombinaison […] Lire la suite

TECHNIQUES DU GÉNIE GÉNÉTIQUE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 505 mots

gène. 1977 Adaptation de la méthode Southern blot à la détection des acides ribonucléiques messagers (ARNm). Celle-ci reçoit le nom de Northern blot. 1980 Première utilisation de la bactérie Agrobacterium tumefaciens pour insérer un gène dans une cellule végétale. Première technique de modification du patrimoine génétique, ou transfection, des cellules […] Lire la suite

BEADLE GEORGE WELLS (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 664 mots

gène gouvernant la production de l'une de ces enzymes de la voie métabolique, le mutant ne parviendrait plus alors à synthétiser l'arginine et ne pourrait proliférer que si l'on fournissait de l'arginine au milieu. Ces expériences leur permirent donc de conclure que chaque gène détermine la structure d'une enzyme spécifique qui, à son tour, permet  […] Lire la suite

INFORMATION GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 243 mots
  •  • 1 média

gène. Le paradoxe n'est qu'apparent dès qu'on réalise que le gène n'est pas un processus, puisque c'est une molécule. La structure moléculaire statique du gène joue certes un rôle déterminant, mais comme élément d'un processus de production qui implique par ailleurs d'autres molécules et surtout un ensemble de réactions, de transformations physiques […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 873 mots
  •  • 33 médias

gène se ramène à la synthèse d'un polypeptide ; un gène sert donc de modèle pour la mise en place d'une séquence particulière d'aminoacides. La seule exception connue à cette règle concerne les unités du génome responsables de la synthèse de molécules ARN qui ne sont jamais traduites sous forme de polypeptides, mais servent d'outils biochimiques lors […] Lire la suite

YAMANAKA SHINYA (1962- )

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS
  •  • 543 mots

gène c-myc, lequel joue un rôle fondamental dans la reprogrammation du noyau des cellules adultes. L'activation de ce gène provoque cependant la formation de tumeurs lorsque les cellules IPS sont par la suite transplantées chez la souris. Shinya Yamanaka tente alors, avec succès, de créer des cellules IPS sans le gène c-myc afin d'éviter tout risque […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT PSYCHOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Michèle CARLIER
  •  • 2 172 mots

gène PAH (pour phénylalanine hydroxylase) associé à une maladie : la phénylcétonurie. Le gène est situé sur le chromosome 12. Environ cinq cents mutations différentes du gène ont été identifiées, ce qui illustre la complexité des phénomènes génétiques. La mutation du gène entraîne le déficit de la PAH qui permet la transformation de la phénylalanine […] Lire la suite

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 4 014 mots
  •  • 3 médias

gène et de mutation : un gène spécifie un caractère morphologique ou physiologique observable ; les différences au sein d’un même caractère sont dues à des mutations, c’est-à-dire à des modifications stables et transmissibles du gène en question. Depuis les travaux de l’Américain Thomas Morgan (1910), on sait placer les gènes qui déterminent les caractères […] Lire la suite

PREMIÈRES SOURIS TRANSGÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 326 mots

gène de l'hormone de croissance du rat introduit chez la souris s'est parfaitement exprimé jusqu'à rendre nombre d'entre elles deux fois plus grosses que les animaux témoins. Ces expériences démontraient ainsi qu'un gène étranger pouvait devenir un élément définitif du patrimoine génétique d'un animal transgénique et exercer une activité biologique […] Lire la suite

CELLULE La division

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD
  •  • 4 983 mots
  •  • 4 médias

gène cdc 2 dont l'analyse génétique avait montré qu'il codait pour l'activateur majeur d'entrée en mitose. La conservation fonctionnelle de cette protéine au cours de l'évolution est telle que le gène humain peut remplacer le gène de levure dans des cellules mutantes incapables d'entrer en mitose à haute température... Pour être active, la protéine […] Lire la suite

THÉRAPIE GÉNIQUE : PREMIER ESSAI

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 205 mots

gène codant l'adénosine désaminase (AD), une enzyme indispensable au fonctionnement des lymphocytes. En son absence, les enfants atteints ont un système immunitaire tellement faible qu'ils doivent vivre à l'abri d'une bulle. En 1990, le médecin américain French Anderson choisit cette maladie pour le premier essai de thérapie génique chez l'homme. Le […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 217 mots
  •  • 10 médias

gène est exprimé dans la cellule mère, il y a de fortes chances que ce gène soit exprimé dans les cellules filles. Si, au contraire, un gène n'est pas exprimé dans la cellule mère, il reste souvent silencieux dans les cellules filles. L'état d'activité n'est pas codé dans la séquence de l'ADN, puisque celle-ci est la même dans toutes les cellules.  […] Lire la suite

CANCÉRISATION : RÔLE DES ONCOGÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 225 mots

gène dont la mutation déclenche une forme de cancer appelée sarcome de Rous. Le rôle de ce gène dans le fonctionnement cellulaire restait cependant mystérieux. À partir de 1980, les équipes des Américains Geoffrey Cooper et Robert Weinberg apportent une première explication à cette énigme. Ils montrent que, dans les cellules saines, des gènes, très […] Lire la suite

KAHN AXEL (1944- )

  • Écrit par 
  • Hélène GILGENKRANTZ
  •  • 790 mots
  •  • 1 média

gène correspond une seule enzyme, en révélant un des tout premiers exemples de production de deux messagers à partir d'un seul gène. Ses travaux portant sur le rôle des nutriments dans le contrôle de l'expression de certains gènes, notamment dans le foie, sont internationalement reconnus. Ses champs de recherche se sont alors élargis, apportant une […] Lire la suite

TRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots
  •  • 1 média

gène nécessite aussi la présence de plusieurs protéines dites régulatrices, qui viennent se fixer sur des promoteurs, des régions de l'ADN situées en amont du gène à transcrire. Ces travaux sont effectués sur la bactérie Escherichia coli et vaudront à Jacob, Monod et Lwoff de recevoir en 1965 le prix Nobel de physiologie ou médecine. On leur prêtait […] Lire la suite