« Fiction & Cie »

ROCHE DENIS (1937-2015)

  • Écrit par 
  • Jude STÉFAN
  •  • 654 mots

À son caractère propre s'ajoute le fait qu'il s'est fait le traducteur de Pound, d'Olson, de Thomas, poètes majeurs de la génération le précédant, qu'il a entrepris la subversion du roman dans Louve basse (1972) et Dépôts de savoir et de technique (1980), qu'il a fondé et dirigé de 1974 à 2005 la collection Fiction et Cie (Seuil), qui publie auteurs français et étrangers, avec une préférence avouée pour les écrivains américains, qu'il a laissé un essai sur les pierres de Carnac (1969), qu'il s'est imposé, en bref, comme l'un des noms les plus singulièrement révélateurs de la modernité. […] Lire la suite

DIME NOVEL, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 294 mots

Leur forme survécut dans le pulp magazine (dont le papier est fabriqué de pulpe de bois), et le genre du roman populaire s'est enrichi depuis du fantastique et de la science-fiction. […] Lire la suite

VERNES HENRI (1918-2021)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 654 mots

En Belgique, Jean-Jacques Schellens, directeur littéraire des éditions Gérard & Cie, lui demande de créer un héros pour la collection « Marabout Junior » : ce sera Bob Morane, un Français ancien pilote dans la Royal Air Force et polytechnicien, âgé pour toujours de trente-trois ans. Le premier épisode, La Vallée infernale, est mis en vente le 16 décembre 1953. […] Lire la suite

AUTOFICTION

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 2 426 mots
  •  • 2 médias

En fait, le terme d'autofiction désigne une fiction romanesque qui serait autobiographie. Fiction, en ce qu'elle est génériquement sous-titrée comme roman, et de ce fait autorise d'éventuels énoncés fictifs. Autobiographie, en ce que les trois instances de l'auteur, du narrateur et du protagoniste sont réunies sous le même nom propre, celui de l'auteur ou son pseudonyme usuel. […] Lire la suite

KOBAYASHI MASAKI (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 873 mots

De retour au Japon en 1946, il rentre à la Cie Shōchiku, où il est notamment assistant du metteur en scène Kinoshita Keisuke, avec qui il collaborera pour certains scénarios. Mais ce n'est qu'en 1952 que la Tōhō Shōchiku lui permet de réaliser son premier film, La Jeunesse du fils (Musuko no Seishun), un mélodrame que suivit Le Cœur sincère (Magokoro). […] Lire la suite

APOLLINAIRE GUILLAUME (1880-1918)

  • Écrit par 
  • Michel DECAUDIN
  •  • 4 277 mots
  •  • 1 média

Les contes sont presque tous réunis dans deux recueils, L'Hérésiarque et Cie et Le Poète assassiné. Ils se divisent en deux grandes tendances. Les uns sont une recherche amusée et gourmande de l'insolite : insolite de certains problèmes religieux, de situations étranges, de fantaisies scientifiques touchant à la science-fiction. Les autres se rapportent, de près ou de loin, à divers projets d'une œuvre autobiographique successivement abandonnés. […] Lire la suite

ITALIE Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 683 mots
  •  • 5 médias

Seuls l'intéressent les actualités et les documentaires ; le film de fiction apparaît comme un simple divertissement qu'il convient de contrôler au regard de l'ordre public et du respect des institutions. La législation rapidement mise en place vise à l'appropriation des actualités et des documentaires et à la mise sous tutelle, par le canal de la censure, des films de fiction. […] Lire la suite

LAUTRÉAMONT ISIDORE DUCASSE dit COMTE DE (1846-1870)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc STEINMETZ
  •  • 3 187 mots

Bientôt, sous son véritable nom, il fait imprimer chez Balitout, Questroy et Cie, auxquels il avait recouru pour son premier Chant, le premier fascicule d'un ouvrage intitulé Poésies. Deux mois plus tard, en juin, sort le second fascicule de cette publication, considérée par son auteur comme « permanente » et « sans prix » – chaque souscripteur pouvant verser la somme qu'il veut. […] Lire la suite

CULTURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MOLLIER
  •  • 4 509 mots
  •  • 1 média

Après tout, ce qu'on pourrait appeler la Fabrique de romans, Maison Alexandre Dumas et Cie fut dénoncée comme une entreprise de littérature industrielle dès 1845 et l'article de Sainte-Beuve était paru six ans auparavant, qui attaquait fielleusement Balzac et tous ceux qui renonçaient aux belles-lettres parce que la presse était devenue le nouveau vecteur de l'information et celui, non moins efficace, des loisirs et de la lecture. […] Lire la suite

RIMBAUD ARTHUR

  • Écrit par 
  • Jean-Luc STEINMETZ
  •  • 5 062 mots

Cependant, Rimbaud, remis de sa blessure, retourne à Roche où il achève Une saison en enfer, son « carnet de damné » qui, publié chez Poot et Cie, Alliance typographique – une maison d'édition spécialisée dans les ouvrages judiciaires –, paraît (grâce aux deniers avancés par Mme Rimbaud) en octobre 1873, à Bruxelles, dans la plus grande clandestinité. […] Lire la suite