« Engrammes »

CODE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 560 mots

d'engrammes innés, d'un apprentissage fondé sur des lois statistiques de probabilité, on ne le sait au juste et il est probable que toute réponse à cette question sera pour longtemps encore entachée de spéculation, car beaucoup trop de facteurs — culturel, affectif, biochimique — sont en jeu, et ils sont encore trop mal connus. Quoi qu'il en soit,  […] Lire la suite

SCIENTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul ARIÈS
  •  • 2 576 mots
  •  • 1 média

engrammes, ces marques du temps propres à la mémoire de chaque individu, c'est-à-dire l'effacement de la condition d'homme. Puis une seconde phase permettrait de passer de l'état de « clair » à celui de pré-O.T. puis de O.T. Elle marquerait la progression d'une dimension individuelle à une dimension collective, depuis les « incidents » qui ont marqué […] Lire la suite

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 328 mots
  •  • 8 médias

Bien des siècles avant l'Antiquité classique, on admettait déjà un étroit rapport entre les hémisphères cérébraux et les fonctions mentales supérieures : sensation consciente, motricité volontaire, mémoire, etc. Les anciens auteurs ont abondamment spéculé sur la région des hémisphères où pouvaient résider ces facultés généralement désignées par le  […] Lire la suite