« Enfants -- Psychopathologie »

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES RELATIONS PARENTS-ENFANTS

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 778 mots

La relation père-enfant La relation père-enfant est largement analogue à la relation mère-enfant : elle inclut chez le père des aspects motivationnels (s’investir dans le rôle parental) et comportementaux (agir en tant que parent) qui façonnent la relation à l’enfant. La psychopathologie grève les aptitudes parentales des pères de façon similaire à ce qui a été observé chez les mères, avec également des conséquences négatives sur la relation et sur l’enfant. […] Lire la suite

MINKOWSKI EUGÈNE (1885-1972)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 313 mots

Engagé volontaire dans l'armée française en 1915, il se fixe, à la fin de la Première Guerre mondiale, à Paris où, après sa naturalisation, en 1926, il obtient le diplôme médical français pour sa thèse sur la « notion de perte de contact vital avec la réalité et ses applications en psychopathologie ». Consultant à l'hôpital Henri-Rousselle et à l'hôpital Rothschild, il est médecin-chef d'un foyer d'enfants inadaptés à Brunoy de 1938 à 1954. […] Lire la suite

AJURIAGUERRA JULIAN DE (1911-1993)

  • Écrit par 
  • Serge LEBOVICI
  •  • 979 mots

Avec René Diatkine et l'auteur de cette notice, Ajuria fonda la revue bisannuelle Psychiatrie de l'enfant et codirigea avec eux la section “enfants” de la collection Fil rouge aux Presses universitaires de France. L'influence d'Ajuria sur les modifications de la psychiatrie en France a été considérable. Après la Seconde Guerre mondiale, les jeunes psychiatres en formation avaient pris l'habitude de fréquenter l'enseignement de Henri Ey, venu chaque semaine de son hôpital de Bonneval définir les bases de la transmission d'une psychopathologie moderne, soit à travers des présentations cliniques, soit à travers des exposés théoriques où il démembrait la nosographie traditionnelle pour valoriser ses théories néo-jacksoniennes. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 180 mots
  •  • 3 médias

À titre d’exemple, on peut penser aux enfants présentant un déficit sensoriel (enfants aveugles, enfants sourds), à ceux dont le handicap est d’origine génétique (syndromes de Down, de Williams, etc.), à ceux qui manifestent un trouble envahissant du développement comme l’autisme sous ses diverses formes. Dans tous les cas, il s’agit de rechercher quel est le meilleur environnement de développement adapté à la situation particulière de l’enfant. […] Lire la suite

DÉFICIENCES MENTALES

  • Écrit par 
  • Bernard GIBELLO
  •  • 3 797 mots

À l'âge où les enfants parlent, l'enfant déficient mental ne parle pas encore ou parle mal. Il est maladroit, et il acquiert laborieusement les apprentissages banals habituels. Plus tard, il nécessite une surveillance constante car son jugement est précaire, il prend des initiatives fâcheuses et se met souvent en danger. Sa socialisation est médiocre, comme sa compréhension des situations collectives. […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 670 mots
  •  • 3 médias

Deux avancées importantes en psychopathologie infantile Une bien meilleure compréhension des troubles des enfants autistes – étant entendu que compréhension n'est pas une explication à la causalité – émerge de deux groupes de recherches. La psychologie cognitive, issue des travaux du philosophe et linguiste américain Noam Chomsky sur le langage, a montré l'importance de l'identification correcte des signaux perçus pour construire une réponse adaptée. […] Lire la suite

HIRSCH MARTIN (1963- )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  •  • 1 106 mots

Ancien élève de la faculté de médecine Cochin Port-Royal et de l'École normale supérieure, il est également titulaire d'une maîtrise de biochimie et d'un diplôme d'études approfondies en neurobiologie et en psychopathologie du comportement. À l'issue de ce cursus scientifique prestigieux, il opte néanmoins pour une carrière administrative en intégrant l'École nationale d'administration en 1988. […] Lire la suite

WALLON HENRI (1879-1962)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 2 186 mots

Aussi bien cette méthode est-elle de type comparatif, impliquant des références à un large éventail de domaines connexes : psychopathologie de l'enfant et de l'adulte, psychologie animale, psychosociologie de la pensée sauvage. Enfin, la psychologie génétique déborde pour Wallon le cadre strict de la psychologie de l'enfant, dans la mesure où elle constitue la méthode même d'une psychologie générale, conçue comme connaissance de l'adulte à travers l'enfant. […] Lire la suite

WINNICOTT DONALD WOODS (1896-1971)

  • Écrit par 
  • François GANTHERET
  •  • 2 204 mots

L'apport de Winnicott à la théorie, à la psychopathologie et à la clinique psychanalytiques ne se laisse pas aisément formaliser : d'abord parce que sa pensée était foncièrement opposée à une conceptualisation achevée ou totalisée, puis parce qu'elle associe intimement clinique et théorie (ce qui en fait la richesse, mais aussi la difficulté), enfin parce que les concepts qui y sont repérables sont eux-mêmes essentiellement interdépendants, chacun renvoyant à tous les autres. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DE LA RELIGION

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 4 087 mots

Elle est nourrie de l’expérience clinique et de l’étude de la psychopathologie du phénomène religieux. Pierre Janet (1859-1947), à Paris, étudie les aspects pathologiques (par exemple, hystérie, suggestion, délire, mélancolie) sous-jacents, dans une certaine mesure, à des expressions religieuses atypiques telles que les états mystiques ou la possession. […] Lire la suite

CORPS Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 266 mots

Il est assez fréquent que, comme chez les Lobi du Burkina Faso ou chez les Senoufo de Côte-d'Ivoire, certains enfants soient considérés comme étant des « revenants », la réincarnation d'enfants antérieurement décédés : on donne le nom de « celui qui revient » à un enfant qui naît à la suite d'une série d'enfants mort-nés ou morts en bas âge. C'est, en effet, lors de la naissance que s'exprime de façon privilégiée cette pensée biologique où s'articulent hérédité réelle et hérédité sociale. […] Lire la suite

LOUIS XI (1423-1483) roi de France (1461-1483)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 2 547 mots
  •  • 1 média

Le dauphin en son Dauphiné Fils du roi de Bourges et de Marie d'Anjou, né précisément à Bourges dans l'atmosphère sombre de 1423, Louis reçoit, comme tous les enfants nobles de l'époque, une double éducation fort sérieuse : intellectuelle avec Jean Majoris, maître ès arts, licencié en droit et théologien, ami du chancelier de l'université de Paris, Jean Gerson, qui trace le programme de l'éducation du prince ; sportive et militaire avec Guillaume d'Avaugour, bailli de Touraine. […] Lire la suite

ANDERSEN HANS CHRISTIAN (1805-1875)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 646 mots
  •  • 1 média

Aucun conte n'est macabre, « noir » ou teinté d'érotisme : nulle pâture pour la psychopathologie. Les sources des Contes sont peu nombreuses, aisément circonscrites, la première étant à chercher dans l'imagination fantaisiste et colorée de l'auteur. Une grande partie s'inspire d'éléments autobiographiques – en un sens, l'œuvre tout entière d'Andersen n'est qu'une autobiographie ininterrompue – transposés selon un symbolisme transparent. […] Lire la suite

NÉVROSE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • René DIATKINE
  •  • 4 787 mots

Les travaux de Karl Abraham ainsi que les recherches – récusées par certains psychanalystes – de Melanie Klein ont mis en lumière les conséquences, parfois fort importantes, de ces conflits très primitifs sur le psychisme des grands enfants et des adultes. Sans entrer dans le détail de ces processus, il faut souligner qu'ils déterminent les moyens utilisés par l'enfant pour renoncer, plus ou moins nettement, à la réalisation des désirs œdipiens et pour attendre que, plus tard, il puisse trouver d'autres objets d'amour. […] Lire la suite

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 801 mots
  •  • 1 média

Le médecin doit savoir qu'au Maghreb encore plus qu'en Afrique noire il est tout à fait incorrect d'interroger une femme ou un enfant en présence du père de famille, à moins d'avoir obtenu préalablement son autorisation. Agir autrement serait mettre la femme ou l'enfant dans une situation extrêmement gênante, paralysante. Il faut savoir en outre qu'en demandant à une femme combien elle a d'enfants, on met ces enfants en danger d'être attaqués par des sorciers. […] Lire la suite

MALADES MENTAUX ŒUVRES DES

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 3 035 mots

Sa peinture s'apparente par là à celle des enfants, étrangère au pastiche par l'enfance même. La rupture de l'artiste est un secours et un moment de son génie, celle du fou est une prison. » Psychiatre et théoricien de la psychiatrie, Henry Ey exprime une conception voisine. Pour lui, l'artiste fait du merveilleux. L'aliéné peut être merveilleux : il ferait corps avec son œuvre, sans qu'une distance soit possible entre le producteur et la production. […] Lire la suite

CULTURE Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 892 mots
  •  • 2 médias

Plus près de nous, la curiosité suscitée par des cas d'enfants trouvés dans un extrême isolement, et parfois supposés avoir été élevés dans une famille adoptive animale – on les appelait les enfants-loups – répondait à une intention très voisine. Pouvait-on observer là un être humain à l'état de nature ? Ce n'est pas cette curiosité quelque peu voyeuriste qui poussa le médecin Jean Itard à s'occuper spécialement d'un de ces jeunes enfants trouvés, mais plutôt un souci thérapeutique et pédagogique. […] Lire la suite

RITES

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 3 748 mots

Le rite primitif se rattacherait à l'angoisse provoquée de tout temps par la situation des enfants à l'égard des parents et il serait un moyen de régler symboliquement ce problème. Mais, en définitive, il semble difficile de relier tous les rites à la situation œdipienne, d'autant plus que, comme l'a fait remarquer Malinowski, celle-ci varie beaucoup suivant les sociétés. […] Lire la suite

TROUBLES ANXIEUX

  • Écrit par 
  • Dominique SERVANT
  •  • 6 545 mots

L’anxiété de séparation Il s’agit d’un trouble qui débute dans l’immense majorité des cas chez l’enfant. Il est caractérisé par une grande détresse de celui-ci quand il est séparé de sa figure principale d’attachement, le plus souvent sa mère. Il faut distinguer l’anxiété de séparation – considérée comme normale, qui est présente chez la plupart des enfants et apparaît entre un et deux ans – du trouble de l’anxiété de séparation. […] Lire la suite

PSYCHOSE (psychanalyse)

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 054 mots

Kanner, à ce sujet, attribuait une grande valeur de pronostic à la non-apparition du langage avant cinq ans (sur quarante-quatre enfants étudiés par lui, un seul a pu faire des études normales). Cependant, Bettelheim, en 1967, donne des résultats beaucoup plus favorables à propos d'enfants traités très précocement à l'école orthogénique de Chicago. […] Lire la suite

GÉRONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude BALIER, 
  • François BOURLIÈRE, 
  • Martine DRUENNE-FERRY, 
  • Paul PAILLAT, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 9 301 mots
  •  • 2 médias

Ce transfert est d'autant plus nécessaire qu'une forte proportion de personnes âgées n'ont pas ou n'ont plus d'enfants ; le contraste entre les citadins qui sont dans ce cas et les ruraux indique bien que l'on a affaire à deux modes de vie assez différents. En outre, il se peut, comme en France, qu'un nombre restreint d'adultes aient à la fois des parents âgés et un peu plus d'enfants que la génération précédente, ce qui était le cas en France entre 1946 et 1966. […] Lire la suite

PSYCHOSE MANIACO-DÉPRESSIVE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Maurice BAZOT
  •  • 3 934 mots

Psychopathologie : les perspectives phénoménologique et psychanalytique Plusieurs approches théoriques ont tenté de rendre compte des caractéristiques du fonctionnement psychique du sujet maniaco-dépressif pendant la crise ou lors des phases intercritiques. Pour L. Binswanger et pour les tenants de l'approche phénoménologique, la « manière d'être au monde » du maniaque est qualitativement modifiée. […] Lire la suite

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 040 mots
  •  • 2 médias

Dans la « république » platonicienne, une communauté intégrale – de biens, de femmes, d'enfants, de vie – régente la classe des gardiens. Les Lois scrutent les détails de cette cité idéale en matière de démographie, d'urbanisme, de pédagogie, d'économie, d'organisation politique, de religion, de justice, d'eugénisme : « Pliant notre fiction aux conditions réelles de la colonie que tu es chargé de fonder, forgeons une législation en paroles, nous qui, tout vieillards que nous sommes, inventons comme des enfants. […] Lire la suite

SECTES

  • Écrit par 
  • Louis HOURMANT, 
  • Jean SÉGUY
  •  • 9 508 mots
  •  • 2 médias

De fait, le visage de la secte type, tel qu'il est présenté dans les médias, est beaucoup moins, depuis la fin des années 1980, celui du groupe communautaire où un « gourou » adulé exerce une autorité arbitraire et despotique, encore que de tels groupes soient régulièrement dénoncés, notamment pour la contrainte qu'ils font peser sur l'avenir des enfants socialisés dans le mouvement. […] Lire la suite

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 834 mots

Le terme de psychiatrie semble attesté en français depuis 1842, formé par dérivation à partir du mot psychiatre, lui-même connu vers 1802 et emprunté aux langues germaniques. Il est à peu près synonyme de pathologie mentale, mais ne s'y substitue que vers la fin du xixe siècle et désigne alors une branche particulière de la médecine, celle qui concerne cette partie de la « folie », dont la médecine estime pouvoir rendre compte, en y envisageant clinique, diagnostic et thérapeutique. […] Lire la suite

PSYCHANALYSE DES ŒUVRES

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 949 mots
  •  • 1 média

Ainsi de la tragédie : « À la différence de ce qui se passe dans les jeux des enfants », écrira Freud en 1922 dans Au-delà du principe de plaisir, « le jeu et l'imitation artistiques auxquels se livrent les adultes visent directement la personne du spectateur en cherchant à lui communiquer, comme dans la tragédie, des impressions souvent douloureuses qui sont cependant une source de jouissances élevées. […] Lire la suite

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 152 mots
  •  • 2 médias

À quarante ans, donc, alors qu'il est marié, déjà père de cinq enfants, lié de tous côtés par des obligations sociales et des convictions arrêtées, Freud entreprend de remettre en cause ce qu'il pense et croit savoir de lui-même, en analysant ses rêves avec la même neutralité que s'ils ne venaient pas de lui. Les résultats de cette tâche dont il peut maintenant mesurer les périls sont consignés dans certains de ses ouvrages – en particulier dans La Science des rêves et dans Psychopathologie de la vie quotidienne –, mais les détails plus intimes n'en sont connus que par sa correspondance avec Wilhelm Fliess, un ami avec lequel il créa inconsciemment un équivalent de la situation analytique, en lui faisant jouer le rôle d'un substitut de l'autorité paternelle. […] Lire la suite

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 12 767 mots
  •  • 9 médias

Comprendre l'organisation du tissu cérébral et sa logique est l'une des questions centrales de la neurobiologie moderne. Or le cerveau humain est la structure vivante la plus complexe que nous connaissons. Cet organe n'est pas homogène et sa complexité s'exprime par la juxtaposition de différents territoires dont les fonctions sont plus ou moins bien spécifiées. […] Lire la suite

GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE, 
  • P. E. CORBETT, 
  • Victor-Yves GHEBALI, 
  • Q. WRIGHT
  •  • 14 345 mots
  •  • 10 médias

Certains peuples épargnaient les femmes et les enfants. Les Dayak de Bornéo, au contraire, ne faisaient pas de distinction d'âge ou de sexe. La guerre ludique et la guerre totale Dans les temps historiques, à partir de l'Antiquité, on pratiqua toutes les formes de guerre, de sorte qu'il est impossible de retracer les étapes d'une évolution compliquée. […] Lire la suite