« Empathie »

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Le concept d’empathie (Einfühlung, « ressenti de l’intérieur ») provient de la philosophie esthétique allemande de la seconde moitié du xixe siècle. Il désigne le mode de relation d’un sujet avec une œuvre d’art […] Lire la suite

PSYCHANALYSE DES ŒUVRES

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 942 mots
  •  • 1 média

, auquel il s'est plusieurs fois référé. Rank fonde en effet l'activité artistique sur le mécanisme de projection. Il rapporte, par ailleurs, la jouissance artistique à l'empathie. Ce qui lui échappe entièrement, c'est la fonction qu'assume dans la constitution de l'œuvre d'art la réalité – non […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

  • Écrit par 
  • Olivier LESERVOISIER
  •  • 3 441 mots

de s’engager dans une recherche commanditée dans le cadre d’un projet de développement, le rapport au terrain ne se posera pas dans les mêmes termes. Par ailleurs, la question de l'empathie habituellement associée à la réussite de l'observation participante soulève à son tour des interrogations […] Lire la suite

CHOSTAKOVITCH DMITRI (1906-1975)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 2 821 mots
  •  • 1 média

pour violon no 1 op. 77, composé en 1947 et dédié à David Oïstrakh, attendra jusqu’en 1955 avant d’être créé. Quant au cycle vocal Extraits de la poésie populaire juive op. 79 (1948), il confirme son empathie pour la cause des Juifs […] Lire la suite

CHOURAQUI ANDRÉ (1917-2007)

  • Écrit par 
  • Marc LEBOUCHER
  •  • 983 mots

connaissance de l'intérieur, une empathie réelle à l'égard de la foi chrétienne et de la foi musulmane : « Guerres de l'islam dressé contre le christianisme, guerres du christianisme confronté à l'islam, guerres du christianisme et de l'islam désireux d'écraser puis de faire disparaître les derniers vestiges […] Lire la suite

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

disparaître de l’humanité sans que le fonctionnement psychologique en soit changé. D’autres chercheurs pensent, à la suite de Darwin, que la musique est une forme prélinguistique de communication qui prépare l’émergence du langage et facilite le développement de l’empathie. Les études montrent […] Lire la suite

HYPNOSE

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 3 523 mots
  •  • 2 médias

affective intense, fusionnelle, symbiotique, que l'on appelle l'empathie. Cette nouvelle perspective change quelque peu le rapport des termes dans la dualité traditionnelle : traitement « symptomatique » et traitement « causal ». Dans certains cas, la réparation affective en profondeur, plus […] Lire la suite

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

  • Écrit par 
  • Dana SAMSON
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

est aussi mobilisée pour établir la responsabilité morale d’une personne (un acte qui a causé du tort à quelqu’un a-t-il été commis de manière intentionnelle ?). Enfin, la théorie de l’esprit est étroitement liée à l’empathie : c’est ce que nous pensons être les états mentaux d’une autre personne […] Lire la suite

OURSLER TONY (1957- )

  • Écrit par 
  • Françoise NINGHETTO
  •  • 1 016 mots

très rapidement tranché sur la production vidéo américaine. « Je cherche à mettre le spectateur dans une certaine position de réaction par rapport à lui-même, comme en empathie, c'est une sorte d'expérimentation scientifique sur l'empathie. J'utilise la peur, l'excitation sexuelle, la joie […] Lire la suite

SOCIOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean MAISONNEUVE
  •  • 3 203 mots
  •  • 3 médias

sélective est un secteur particulier du problème général de l'empathie, c'est-à-dire de la sensibilité aux attitudes d'autrui, de la pénétration de ses sentiments (ici, des sentiments positifs, négatifs ou neutres qu'autrui peut avoir à mon égard). De telles études peuvent se situer selon plusieurs […] Lire la suite

STAROBINSKI JEAN (1920-2019)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT
  •  • 1 765 mots
  •  • 1 média

, ou même faire l'objet de colloques (2001) ou de monographies (2004) sont autant de témoignages que cette réputation s'est étendue bien au-delà de ces cercles. La relation d'empathie De parents d'origine juive polonaise installés en Suisse depuis 1913 et médecins, Jean Starobinski est né le 17 novembre 1920 à […] Lire la suite

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 4 médias

qui, pour certains, s'apparente au dédoublement, voire à la possession. Comme Aristote l'avait perçu, à la base, l'imitation entame le processus : mais elle ne suffit pas. L'acteur éprouve par sympathie et empathie les états du personnage, sans scission de la conscience. Mais, avant de parvenir à cet état […] Lire la suite

AÏGUI GUENNADI (1934-2006)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 815 mots

 », recouvre souvent ses paysages, comme un équivalent verbal du silence, que marque le blanc typographique. La nature est empathie, les vers se font l'écho des rencontres (beaucoup de poèmes sont adressés), de la douleur de la perte (celle de la mère en particulier), de l'expérience intime […] Lire la suite

ALEXIEVITCH SVETLANA (1948- )

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

chacun). Au-delà de la critique sociale, c’est à l’être humain que s’intéresse Alexievitch, sans formuler pour autant de condamnation par rapport à la faiblesse des individus qu’elle croise, capables du meilleur comme du pire, lequel n’est jamais épargné au lecteur. L’empathie de l’auteur, qui signale […] Lire la suite

ALEXITHYMIE

  • Écrit par 
  • Olivier LUMINET
  •  • 518 mots

psychopathologique et somatique. Les conséquences psychologiques sont d’ordre individuel (dépression, addictions, troubles alimentaires), mais également interpersonnel (faible attractivité sociale, soutien social restreint, sentiment de solitude et de rejet, manque d’empathie). Parmi les conséquences […] Lire la suite

ALLEMAND CINÉMA

  • Écrit par 
  • Pierre GRAS, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 10 335 mots
  •  • 6 médias

Le cinéaste Volker Schlöndorff a suggéré que l'histoire du cinéma allemand était faite d'une série de ruptures esthétiques mais aussi d'une grande continuité dans le domaine de l'industrie cinématographique. L'alternance entre les phases les plus inventives, comme celles des années 1918-1933, voire le renouveau des années 1970, et la médiocrité de […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Sophie HOUDART
  •  • 3 555 mots

des laboratoires et des centres de recherche (observation participante, empathie, « laisser parler » plutôt qu’analyser, suivre les acteurs, substituer la question du « comment » à celle du « pourquoi »), les anthropologues des sciences reconduisent l’espace et le temps dans l’élaboration des faits […] Lire la suite

ANTONELLO DE MESSINE (1430 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 795 mots
  •  • 5 médias

catégories de peinture, l'originalité d'Antonello est la même : il s'agit de capturer l'attention du spectateur, fasciné par sa virtuosité imitative, et par là, sa capacité émotionnelle, empathie dévote ou sympathie humaine. La peinture d'Antonello est plus intemporelle que celle […] Lire la suite

ARBUS DIANE (1923-1971)

  • Écrit par 
  • Anne BERTRAND
  •  • 2 221 mots

, quantité d'usages attendent, indéchiffrables, de trouver leur sens. Je veux les réunir, comme une grand-mère ferait des conserves, parce qu'ils auront été si beaux à voir. » L'empathie que supposent ces images est contrebalancée par une volonté froide, qui garantit Arbus de tout pathos. Ces images […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

La République argentine occupe la majeure partie du cône sud de l’Amérique. Avec 2 780 000 km2 (sans compter 11 400 km2 des îles Malouines et 996 000 km2 de l'Antarctique, espaces que revendique l'Argentine), elle est, par sa superficie, le deuxième […] Lire la suite

ART (Aspects culturels) - La consommation culturelle

  • Écrit par 
  • Pierre BOURDIEU
  •  • 4 054 mots
  •  • 2 médias

, de Einfühlung (empathie), qui fait le plaisir d'amour de l'art, suppose un acte de connaissance, une opération de déchiffrement, de décodage, qui implique la mise en œuvre d'un patrimoine cognitif, d'un code culturel. Ce code incorporé que nous appelons culture fonctionne […] Lire la suite

AUSTERLITZ (W. G. Sebald) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 966 mots

la simple transcription de ce qui lui est confié. Son imagination alliée à sa sensibilité réunit textes et photographies – prises par l'auteur lui-même – en une mosaïque de souvenirs oubliés ou refoulés. Archéologue de la mémoire, il est en empathie avec ceux qui, au xx […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 356 mots
  •  • 1 média

pour reconnaître l'importance d'un travail sur la reconnaissance des émotions. La notion d'empathie retrouve ainsi une actualité et représente un terrain de rencontre et d'entente possible entre des cliniciens qui continuent à s'inspirer de la psychanalyse et des chercheurs qui travaillent dans l'optique […] Lire la suite

BALADIER CHARLES (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Dominique IOGNA-PRAT
  •  • 724 mots

des auteurs, l’attention vigilante dans le traitement des questions abordées. Avec l’empathie discrète qui fut toujours sa marque dans un monde intellectuel traversé d’appétences égotistes souvent opposées, il attire les plus belles intelligences et les plus fines plumes. En fin de carrière […] Lire la suite

BE HAPPY (M. Leigh)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 883 mots

Cinema – notamment Karel Reisz dans We're the Lambeth Boys – Mike Leigh se situe dans le droit fil de la tradition documentariste anglaise, optant pour un cinéma de comportement en empathie totale avec ses personnages. Évacuant toute […] Lire la suite

BILL BRANDT (exposition)

  • Écrit par 
  • Martine RAVACHE
  •  • 935 mots

étaient sans doute moins strictement objectifs qu'on aurait pu le croire. Au nord de l'Angleterre, mû par une profonde empathie pour les déshérités, Brandt entre dans l'intimité des gueules noires. Dénuement, grisaille et ciels luisants de crasse : il s'agit de « mettre en scène une apothéose » – celle […] Lire la suite

BION WILFRED R. (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 4 813 mots

des émotions de l'enfant, en les réfléchissant. Bion considère le mécanisme d'identification projective dans son usage normal comme l'origine de l'activité qui deviendra ultérieurement le processus de pensée et qui présuppose le développement de la relation d'empathie avec l'objet […] Lire la suite

BISCHOF WERNER (1916-1954)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Bischof (1959, « Le Monde de Werner Bischof) et Werner Bischof (1966, paru sous le même titre en France). Ses clichés sont célèbres pour l'empathie qui s'en dégage, le sens aigu de la composition et l'usage subtil de la lumière. […] Lire la suite

BOBIN CHRISTIAN (1951- )

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 072 mots
  •  • 1 média

dont Hélène, la fille de son inspiratrice, est l’ange porteur. À l'opposé des modes, Christian Bobin chante, dans L'Éloignement du monde (1993), une vie de dénuement, de silence et de contemplation, « radieuse de n'être rien », riche de l'empathie chrétienne […] Lire la suite

CATHOLICISME - Le pontificat de Benoît XVI

  • Écrit par 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

son empathie intellectuelle envers les secteurs qui n'ont jamais accepté l'abandon de l'esprit de croisade, le dialogue avec le mouvement œcuménique, avec la modernité, avec les autres religions, en un mot, le virage de Vatican II. Cette faiblesse expliquerait la vague de nominations d'évêques de tendance […] Lire la suite

COE JONATHAN (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 176 mots

, critiques). Entre innovation et tradition, satire et intimisme, engagement politique et empathie individuelle, les ouvrages de Jonathan Coe dessinent avec brio les contours accidentés de la société britannique contemporaine. […] Lire la suite

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

, l’empathie, le dégoût, la culpabilité) une place centrale. Une telle perspective pluraliste de l’étude psychologique de la morale, formalisée par Jonathan Haidt, se fonde notamment sur trois principes. Le premier affirme le primat cher à Hume de l’intuition sur la cognition, laquelle se révèle […] Lire la suite

CRITIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Valérie DEVILLARD, 
  • Hélène JANNIÈRE
  •  • 5 217 mots

l'esthétique germanique au tournant du xxe siècle (les théories de l'empathie, défendues par August Schmarsow, les analyses de Heinrich Wölfflin), les théories artistiques des avant-gardes (par exemple De Stijl) comme des formes de critique. Supports […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 626 mots
  •  • 4 médias

la force : une conception « partiale, passionnée, politique » répond seule à l'« à quoi bon ? » formulé au début du Salon de 1846. On a souvent opposé à cette pugnacité l'« empathie » de Gautier, qui souhaite comprendre plus que juger l'art de son temps. Mais comme l'a montré une […] Lire la suite

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Comme la philologie, la critique créatrice est apparue avec le romantisme. L'apologie de l'intuition et de l'empathie, déjà présente chez Herder, était alors dirigée contre le rationalisme classique, non pas contre la critique historique. Il s'agissait de contempler chaque œuvre dans son unicité. Goethe […] Lire la suite

DANGEROSITÉ, psychologie

  • Écrit par 
  • Thierry H. PHAM
  •  • 921 mots

« protecteurs » du risque de comportement violent (Structured Assessment of Protective Factors for violence risk). On distingue des facteurs « internes » (empathie), des facteurs de « motivation » (motivation au traitement) ainsi que des facteurs « externes » (réseau social). Dans l’ensemble […] Lire la suite

LE DÉSESPÉRÉ, Léon Bloy - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 068 mots

, il n'est pas certain que l'empathie soit la meilleure, si l'on entend par là identification à une révolte, ou compassion pour une impuissance ou une souffrance. Ce que Le Désespéré suscite aujourd'hui chez le lecteur, c'est d'abord, c'est surtout un formidable éclat de rire : cette « explosion perpétuelle de colère et de souffrance » (Baudelaire) devant la « séculaire farce tragique de l'homme ». […] Lire la suite

DOISNEAU ROBERT (1912-1994)

  • Écrit par 
  • Françoise DENOYELLE
  •  • 1 522 mots

triomphe après la Seconde Guerre mondiale. Le regard de Doisneau sur le monde traduit son empathie à l'égard des plus démunis. Ses photographies des quartiers populaires de Paris et de sa banlieue témoignent d'un mode de vie où triomphent les valeurs de solidarité, de générosité et de joie de vivre après […] Lire la suite

DOROTHEA LANGE. POLITIQUES DU VISIBLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Armelle CANITROT
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

– commente Pia Viewing, commissaire de l’exposition – est une observatrice humaniste libérale qui conjugue distance et empathie. » Son cliché Orateur lors d’un rassemblement de travailleurs, 1934 est repris par Paul Schuster Taylor, sociologue […] Lire la suite

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Depuis des décennies, nombre de médecins, d'éducateurs, de sociologues, d'anciens « drogués », d'associations ont travaillé à modifier les approches contemporaines de la toxicomanie. On ne parle plus simplement de « drogue » à moins d'accepter d'être considéré comme réactionnaire ou répressif ; on parle de substances psychoactives, de dépendance, d' […] Lire la suite

DUROY STÉPHANE (1948- )

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 971 mots
  •  • 1 média

des individus, des groupes ou des communautés. La dimension historienne du projet rejoint l'empathie de Stéphane Duroy pour une humanité meurtrie par les événements, les guerres et les déplacements, les mutations et les désordres, avec l'empreinte de la désillusion, du désespoir et de la résignation […] Lire la suite

EASTWOOD CLINT (1930- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 728 mots
  •  • 3 médias

, Eastwood conduit le spectateur à s’identifier à un personnage exaltant et charismatique avant d’en laisser progressivement percevoir les failles. De fait, le film suscite l’empathie. On admire le jeu de Morgan Freeman dans le rôle de Mandela, mais on regrette le monolithisme trop fade de Matt Damon […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Sandrine GIL
  •  • 2 028 mots

de sa compréhension de la signification de l’expression émotionnelle. Outre la compréhension de l’expression émotionnelle d’autrui, c’est vers dix-huit mois – avec la conscience de soi – que se développe l’empathie. Elle correspond au fait de reconnaître et ressentir l’émotion d’autrui en adoptant […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

et en de nombreuses occasions, placer « le sein réel juste là où l'enfant est prêt à le créer et au bon moment ». D. W. Winnicott soulignait l'importance, chez la mère, d'une attitude d'« empathie » qui doit favoriser l'adéquation de celle-ci aux besoins de l'enfant et qu'il appelait la « préoccupation […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

des individus et leur empathie ou leur notion de justice. Face à la question de l'engagement de la société à assurer le bien-être des générations futures, la rationalité économique conventionnelle suggérerait que les individus choisiront « rationnellement » d'investir leur ressource […] Lire la suite

ERWITT ELIOTT (1928- )

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 729 mots

Photographe américain, membre de l'agence Magnum depuis 1953, Elliott Erwitt dépeint ses contemporains avec empathie et malice. Doué d'une rare intelligence des situations, il sait toucher des sentiments universels. Ses images sont directes, immédiatement compréhensibles, sans effets de style […] Lire la suite

EXPLICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 981 mots

renforcer l'un l'autre, la « compréhension » consistant à « nécessiter » les comportements individuels en s'appropriant par empathie les « causes » qui les déterminent. […] Lire la suite

FAIGENBAUM PATRICK (1954- )

  • Écrit par 
  • Guillaume LE GALL
  •  • 953 mots
  •  • 1 média

– une grande partie de sa famille a été décimée en déportation –, la relation est cette fois de l'ordre de l'empathie. L'implication du photographe, parfois excessive, aboutit à ce qu'il nomme lui-même « une crise du portrait ». À ce moment, il se tourne vers la rue, sans pour autant abandonner […] Lire la suite

LA FÊTE AU BOUC (M. Vargas Llosa) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

 », le « Généralissime », le « Bienfaiteur », le « Père de la Nouvelle Patrie » était-il parvenu, trente ans durant, à mettre sous le joug trois millions de Dominicains ? À ces questions, l'historien, tenu aux faits, est en peine de répondre. Le romancier, par contre, par sa capacité d'imagination et d'empathie […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !