« Dieu »

DIEU L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 962 mots

Dieu est le « trois fois saint », mais il ne révèle son mystère inaccessible qu'à l'occasion de son action pour l'homme : il est le Dieu tourné vers-nous, le Dieu proche. Ce mouvement de communication qui s'origine en Dieu même ne trouvera son aboutissement plénier et définitif que dans le Nouveau Testament où Dieu se révèle en Jésus-Christ comme amour et comme père. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Dieu » :

Le dieu Amon-Min, dieu de la Fertilité

Le dieu Amon-Min, dieu de la Fertilité
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Un dieu « gallo-romain »

Un dieu « gallo-romain »
Crédits : J. Roubier

photographie

Dieu du Fleuve, J. J. Caffieri

Dieu du Fleuve, J. J. Caffieri
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Apis, le dieu-taureau

Apis, le dieu-taureau
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les médias de « Dieu »

DIEU La négation de Dieu

  • Écrit par 
  • Jeanne DELHOMME
  •  • 9 170 mots

L'existence de Dieu La notion ambiguë de possibilité sert d'intermédiaire entre l'essence et l'existence : puisque toutes les perfections sont compatibles, l'idée de Dieu n'enferme aucune contradiction, Dieu peut exister et, puisqu'il est Dieu, son pouvoir est son être ; possible, l'idée de Dieu ne l'est toutefois que si Dieu existe et sa possibilité engendre moins son existence que celle-ci n'engendre sa possibilité, car ses perfections ne seraient pas parfaites, elles manqueraient leur accomplissement si elles n'étaient pas comprises dans la plus haute de toutes, l'existence absolue ; la preuve de celle-ci est donc négative, contre-preuve et contre-épreuve qui ne suit pas le chemin du non-être à l'être – supposition sacrilège d'un néant qui précéderait Dieu – mais qui, s'installant délibérément dans l'Être rend évidente l'impossibilité de sa non-existence : s'il n'existait pas nécessairement, les êtres contingents ne pourraient pas exister ; s'il n'existait pas providentiellement, le hasard, le désordre et le chaos seraient la loi de l'absence de loi ; s'il n'existait pas comme il est compris dans le concept de la perfection absolue qu'il doit exister, nous ne le penserions pas. […] Lire la suite

DIEU MORT DE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 347 mots

« Dieu est mort », proclamait Nietzsche : ce qui invitait chacun à le tuer pour son compte. Ici, au contraire, « Dieu est mort en Jésus-Christ » : sa mort est celle de l'idée de Dieu, car rien ne s'oppose davantage au concept de Dieu souverain que l'impuissance du Tout-Puissant qui meurt. En conséquence, la religion théiste doit disparaître (au besoin, on montre, avec les ressources du positivisme logique et de l'analyse du langage, que le sujet Dieu ne peut entrer dans une proposition sensée) ; il faut lui substituer une théologie conséquente de l'Incarnation, avec une foi sans mythes. […] Lire la suite

DIEU FILS DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 612 mots
  •  • 2 médias

L'origine de la notion et du titre Fils de Dieu est à chercher dans les anciennes religions orientales. Dans la mythologie antique, l'expression « fils de dieu » désignait les dieux fils d'une divinité plus importante : en Phénicie, Baal et Mot étaient fils de El, le dieu suprême ; en Babylonie, Sin était fils d'Anu ; ou bien les demi-dieux (Gilgamesh) ou encore les rois et certains hommes aux vertus surhumaines. […] Lire la suite

DIEU Problématique philosophique

  • Écrit par 
  • Jacques COLETTE
  •  • 5 676 mots

Dieu ne peut être un objet moins connaissable que d'autres, ni un simple postulat exigé par la finitude de l'existence humaine. Comme tous les philosophes chrétiens, Hegel reconnaît que le Dieu de la religion a toujours précédé l'exercice philosophique. Mais, au lieu de viser ce Dieu à travers une intentionnalité non objectivante, Hegel pense Dieu en termes d'objectivation et d'aliénation. […] Lire la suite

DIEU PREUVES DE L'EXISTENCE DE

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 1 013 mots

Au long de l'histoire de la philosophie, les preuves de l'existence de Dieu varient selon le type d'argument choisi pour les fonder. Le philosophe peut partir de l'expérience qu'il fait de la contingence du monde, et en inférer, se plaçant à différents points de vue, l'existence nécessaire d'un Dieu soutenant dans l'être et expliquant à la pensée la contingence de l'expérimenté. […] Lire la suite

HÔTEL-DIEU

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 365 mots

À l'origine, il est malaisé de distinguer les hôtels-Dieu des hospices et des hôpitaux. Il semble cependant qu'on ait voulu désigner ainsi les établissements charitables fondés et contrôlés par les évêques, représentants par excellence de l'Église, de ceux qui le furent par les couvents ou les laïcs. L'hôtel-Dieu, placé près de la cathédrale et administré par le chapitre, se trouvait ainsi normalement dans une cité. […] Lire la suite

DIEU Par-delà théisme et athéisme

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 1 583 mots

Critique de l'onto-théologie La philosophie, notamment sous l'impulsion de Heidegger, soumet l'idée de Dieu à une critique impitoyable, d'où elle sort à la fois déchue et promue. Cette idée, sous sa forme traditionnelle, apparaît prise d'une logique de la représentation qui tend à faire de Dieu l'Étant suprême, sur le modèle des autres « étants » (entendez : les êtres particuliers, ceux de notre expérience), quoique en plus grand, en infiniment plus grand. […] Lire la suite

ROYAUME DE DIEU

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 392 mots

D'après les évangiles synoptiques, l'annonce de la proximité du Royaume de Dieu (ou « des cieux », selon Matthieu) tient la première place dans la prédication de Jésus. Une expression synthétique s'en trouve dans Marc, i, 15 : « Le Royaume de Dieu est tout proche ; reconsidérez votre vie et croyez en la bonne nouvelle. » Jamais Jésus ne définit à proprement parler ce Royaume, réalité familière à ses auditeurs, semble-t-il ; on peut pourtant le décrire. […] Lire la suite

ASSEMBLÉES DE DIEU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 190 mots

Les Assemblées de Dieu ont leur centre mondial à Springfield, dans le Missouri (États-Unis). […] Lire la suite

DIEU D'EAU (M. Griaule)

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 971 mots

Récit littéraire et vulgarisateur, Dieu d’eau rompt ainsi avec les stéréotypes péjoratifs sur l’Afrique et devient assez rapidement un best-seller mondial, malgré les critiques de nombreux ethnologues. Enquête orale ou initiation ? La rencontre entre Ogotemmêli et Griaule a lieu le 20 octobre 1946 à Sangha, agglomération dogon qui sert de base aux ethnographes depuis 1931. […] Lire la suite

FILLES-DIEU INSTITUTION DES

  • Écrit par 
  • Antoinette CHAUVENET
  •  • 740 mots

D'après la Chronique de Tours, l'institution des Filles-Dieu remonte à l'année 1225. À cette époque, Guillaume d'Auvergne, évêque de Paris, ayant par ses prédications converti un grand nombre de femmes de mauvaise vie, les réunit dans un hôpital construit en 1226, auquel fut donné le nom d'hôpital des Filles-Dieu. Le but de cette fondation était de « retirer des pécheresses qui, pendant toute leur vie, avaient abusé de leur corps et, à la fin, étaient en mendicité ». […] Lire la suite

TRÊVE DE DIEU (1037)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 224 mots

La trêve de Dieu, formalisée à Arles, interdit, quant à elle, la guerre certains jours de la semaine et certaines périodes de l'année. Les clauses d'Arles sont reprises dans de nombreux autres conciles en Europe. « Paix » et « trêve » de Dieu sont bientôt presque synonymes. Bien qu'aucune mesure coercitive ne soit prévue, la popularité de ces décisions conciliaires est très grande. […] Lire la suite

LA CITÉ DE DIEU, Augustin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Charles CHAUVIN
  •  • 830 mots
  •  • 1 média

Il a induit en erreur de nombreuses générations qui ont mal interprété, en partie à cause de lui, La Cité de Dieu. […] Lire la suite

JEAN DE DIEU saint (1495-1550)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 299 mots

Il y avait soixante-dix-sept frères de saint Jean de Dieu en France en 1994. […] Lire la suite

BOURAY DIEU DE

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 369 mots

Le dieu de Bouray fut retiré de la Juine, près de La Ferté-Alais (Essonne) en 1845, lors d'un dragage. C'est une statue en tôle de bronze, haute de 42 centimètres, se trouvant maintenant au musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye. Elle représente un homme nu, imberbe, assis les jambes repliées, dans la pose dite bouddhique. On la date habituellement du ier siècle. […] Lire la suite

EUFFIGNEIX DIEU D'

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 240 mots

La sculpture, représentant sans doute une divinité, découverte à Euffigneix (Haute-Marne) reflète la persistance des influences celtiques — plastiques et spirituelles — au début de l'époque gallo-romaine. Il s'agit d'une statue en pierre ; or, sauf dans le Midi soumis aux influences méditerranéennes, les Gaulois de l'époque indépendante ne représentaient que rarement les dieux ou la personne humaine dans la pierre. […] Lire la suite

FÊTE-DIEU ou FÊTE DU SAINT-SACREMENT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Conséquence du rejet par la Réforme du dogme de la transsubstantiation – à l'exception notable de l'Église anglicane, qui le maintint dans ses Trente-Neuf Articles –, la Fête-Dieu fut supprimée en pays protestants. […] Lire la suite

GRÂCE À DIEU (F. Ozon)

  • Écrit par 
  • Colette MILON
  •  • 1 146 mots
  •  • 2 médias

Grâce à Dieu, qui doit son titre à un mot « malheureux » du cardinal Barbarin, « Nous sommes confrontés à des faits anciens, et grâce à Dieu, tous ces faits sont prescrits », relate la création de l’association La Parole libérée, en décembre 2015 et, s’appuyant sur le témoignage de ses membres, se concentre sur les victimes du père Preynat. Jamais manichéen et loin de tout sensationnalisme, le film met en lumière l’étonnant et très long silence de l’Église. […] Lire la suite

VIRACOCHA, dieu inca

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 220 mots

Après avoir vécu de nombreuses aventures, le dieu parvient au bord de la mer et disparaît à l'horizon. C'est pendant le règne de Pachacutec que le culte du Créateur prend une place prépondérante parmi la classe dirigeante. Viracocha devient le protecteur particulier de l'Inca, qui lui fait construire un temple à Cuzco. Pachacutec organise le culte de ce dieu dans les différentes provinces de l'empire et il lui fait attribuer des serviteurs, des troupeaux et des propriétés. […] Lire la suite

AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU, film de Werner Herzog

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 054 mots

L'homme qui voulait être dieu Au début de 1561, un groupe constitué de conquistadores, d'Indiens esclaves, de deux jeunes femmes et d'un moine, conduit par Pizarre, atteint le fleuve Amazone, non loin de sa source, en cherchant la mythique terre d'El Dorado, où se trouve, dit-on, tout l'or du monde. Une partie de l'expédition prend le fleuve, sur quatre radeaux. […] Lire la suite

LA MAISON DIEU. UNE HISTOIRE MONUMENTALE DE L'ÉGLISE AU MOYEN ÂGE (D. Iogna-Prat) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Dany SANDRON
  •  • 1 060 mots

Fondé avant tout sur l’étude critique des textes, l’ouvrage de Dominique Iogna-Prat La Maison Dieu. Une histoire monumentale de l’Église au Moyen Âge (coll. L’Univers historique, Seuil, Paris, 2006) cherche à comprendre le phénomène de « pétrification » de l’Église, c’est-à-dire la magnification de l’église-bâtiment, promue symbole de l’Église-communauté des fidèles. […] Lire la suite

THÉOLOGIENS ET MYSTIQUES AU MOYEN ÂGE. LA POÉTIQUE DE DIEU, Ve-XVe SIÈCLES, Alain Michel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 033 mots

Mais, pour eux, la théologie, qui est « la poésie de Dieu », doit régler la recherche de l'absolu dans les différents arts. Pour l'architecture d'un bel édifice de culte comme pour les arts du décor, c'est encore la pensée théologique qui ordonne les parties au tout, en vue de produire une image du Verbe de Dieu. L'histoire de la poétique chrétienne L'histoire de la poétique chrétienne est faite par la succession ininterrompue des théologiens et des clercs, qui reflète elle-même la recherche de Dieu. […] Lire la suite

SOULT NICOLAS JEAN DE DIEU (1768-1851) duc de Dalmatie et maréchal d'Empire

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 604 mots

Fils d'un notaire du Tarn, engagé dès 1785, Soult conquiert ses grades successifs aux armées de la Moselle puis de Sambre et Meuse ; c'est seulement à l'armée d'Helvétie que, nommé général de division en avril 1799, il s'acquitte avec succès de tâches importantes sous les ordres de Masséna. Pendant le Consulat, il proclame avec ardeur en toute occasion son dévouement à Bonaparte ; en est-il simplement récompensé par le bâton de maréchal ? Ou plutôt l'Empereur n'a-t-il pas discerné à juste titre ses talents ? En tout cas, Soult ne tarde pas à justifier sa promotion : à Austerlitz, c'est lui qui enfonce le centre ennemi sur le plateau de Pratzen et Napoléon le salue alors comme « le premier manœuvrier de l'Europe ». […] Lire la suite

OURANIENS DIEUX

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 849 mots

Ajoutons que l'éloignement du Dieu, son indifférence aux hommes et le détournement ou la désaffection qui y répond chez les hommes font sans doute partie intégrante de ce symbolisme lui-même et de cette révélation. […] Lire la suite

MYTHOLOGIES Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 964 mots
  •  • 5 médias

Dans la lettre que Mangu khan envoya par Ruysbroeck au roi de France, on trouve la profession de foi la plus claire de la race mongole : « Tel est l'ordre du Dieu éternel : au ciel il n'y aura qu'un seul dieu éternel et il n'y aura qu'un maître sur terre, Gengis khan, fils de Dieu. » Chez les Chinois aussi le dieu du ciel avait deux noms : Tian (« Ciel » et « dieu du ciel ») et Shangdi (« Seigneur Altesse », « Souverain d'en haut »). […] Lire la suite

GRANDE MÈRE DES DIEUX

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 793 mots

Cette automutilation barbare trouvait sa justification dans le mythe suivant : l'amant de la Grande Mère, le dieu de la fertilité, Attis, s'était émasculé sous un pin où il avait trouvé la mort en perdant tout son sang. Chaque année, à la fête de Cybèle (du 15 au 27 mars), on coupait un pin qu'on apportait à son sanctuaire ; là, il était adoré comme un dieu et décoré de violettes qui avaient poussé, croyait-on, à partir du sang d'Attis. […] Lire la suite

MYTHOLOGIES Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Universalis
  •  • 7 989 mots
  •  • 1 média

Le pilier des Nautes parisiaques en présente plusieurs : Cernunnos, le dieu cornu (un dieu d'abondance, parfois associé à des symboles chthoniens comme le serpent à tête de bélier) ; Esus coupant la branche d'un arbre à côté du Taureau aux trois grues (Tarvos Trigaranus) – allusion à un mythe à jamais perdu ; Smertrios, le Dieu « pourvoyeur ». Le nom des dieux est alors inscrit au-dessus de leur représentation. […] Lire la suite

TEOTIHUACAN, CITÉ DES DIEUX (exposition)

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 1 043 mots

Parmi les divinités le plus souvent représentées : Xipe Totec, vêtu de la peau d'un sacrifié pour symboliser le renouveau végétal ; Tláloc, dieu de l'orage, à signification agricole et guerrière ; Huehuetéotl, le vieux dieu du feu. Les fouilles des palais, constitués de nombreuses pièces disposées autour de patios, ont mis au jour des fresques riches en représentations d'animaux fantastiques et de plantes réalistes, symboles de la fertilité. […] Lire la suite

DES HOMMES ET DES DIEUX (X. Beauvois)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 112 mots

 » Ces fils de Dieu sont ici des moines cisterciens remarquablement interprétés par, entre autres, Jacques Herlin, Philippe Laudenbach, Olivier Rabourdin. Leur foi les conduit sur le chemin d'une mort atroce. Des hommes et des dieux, grand prix du jury du festival de Cannes 2010, s'inspire librement d'un fait historique qui bouleversa en son temps l'opinion publique internationale. […] Lire la suite

LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 569 mots
  •  • 1 média

Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux) de Richard Wagner, troisième et dernière journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen (L'Anneau du Nibelung), sur un livret du compositeur, a été créé au Festspielhaus de Bayreuth lors du premier festival, le 17 août 1876, sous la direction de Hans Richter, avec Amalia Materna (Brünnhilde), Mathilde Weckerin (Gutrune), Georg Unger (Siegfried), Eugen Gura (Gunther), Gustav Siehr (Hagen), Karl Hill (Alberich) et Luise Jaide (Waltraute) dans les rôles principaux. […] Lire la suite

PÉROU, DIEUX, PEUPLES ET TRADITIONS (exposition)

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 1 017 mots

Dans l'imaginaire européen, le Pérou, berceau des Incas ruisselants d'or, servis par des Vierges du Soleil, occupe une place privilégiée. Or l'exposition qui s'est tenue à l'abbaye de Daoulas (Finistère) du 12 mai au 31 octobre 1999 a montré un Pérou où se sont succédé de nombreuses civilisations antérieures aux Incas, toutes fascinantes. La première partie de l'exposition présentait les résultats de quatre fouilles récentes sur la côte nord du Pérou, longue bande désertique bordée par le Pacifique, parsemée de riches oasis aux cultures irriguées. […] Lire la suite

LES MAYAS et MEXIQUE, TERRE DES DIEUX (expositions)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 992 mots

Plusieurs expositions majeures sont venues nous rappeler que les arts d'Amérique préhispanique se réduisent difficilement à la dénomination d'Arts premiers et jouissent désormais d'un statut comparable à celui des arts classiques. L'exposition Les Mayas (I Maya), présentée de septembre 1998 à mai 1999 dans le cadre prestigieux du Palazzo Grassi (fondation Fiat) à Venise et Mexique terre des dieux (musée Rath à Genève, 8 octobre 1998-24 janvier 1999), enchaînaient directement sur Les Mayas au pays de Copán (abbaye de Daoulas, 1997) pour témoigner de la richesse de ces civilisations, du renouveau des connaissances et d'une volonté de faire mieux connaître en Europe les trésors américains. […] Lire la suite

LE CRÉPUSCULE DES DIEUX DE LA STEPPE, Ismaïl Kadaré - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 1 210 mots
  •  • 1 média

« Chez nous, la parole donnée, la bessa, est quelque chose d'absolu, et la violer est la plus grave des ignominies [...]. On dit que même le chêne, s'il trahit la confiance qu'on lui a faite, voit ses branches se dessécher », affirme l'écrivain albanais Ismaïl Kadaré (né en 1936). Avec Le Crépuscule des dieux de la steppe paru en 1981, il a donné un roman ouvertement autobiographique, centré, tout comme ses livres précédents, sur le destin de son pays. […] Lire la suite

PRÉDESTINATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 2 869 mots

Séparée de ce que Dieu veut, fait et est en Jésus-Christ, la prédestination risque en effet de se muer en un prédéterminisme qui éloigne Dieu dans le silence de son secret et voue l'homme à la fatalité de son destin, jusqu'à ce que, d'ailleurs, l'homme rejette ce Dieu, devenu à ses yeux symbole d'un arbitraire impénétrable. Pourtant, peu de doctrines théologiques ont eu autant de force créatrice que la prédestination. […] Lire la suite

TRINITÉ

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 3 124 mots

Bientôt la réponse ne sembla plus assez précise, et l'on ajouta : « Le Fils du Dieu vivant » (Matthieu, xvi, 16). L'expression « Fils de Dieu » est prise ici dans un sens éminent, qui ne convient qu'à Jésus seul. Ce titre offre une clé pour penser les rapports du Christ et de Dieu : le Christ reçoit de Dieu non seulement l'être et la vie, mais toutes les œuvres qu'il accomplit et tous les mots qu'il prononce. […] Lire la suite

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG, 
  • Universalis
  •  • 898 mots

La raison en était simple : en effet, avec le culte d'Osiris, tout le monde désormais pouvait devenir un dieu, un Osiris, ce qui n'était pas le cas avec le culte de Rê, qui permettait au seul pharaon d'être assimilé à un dieu. Cependant, on trouva rapidement un compromis en faisant d'Osiris un dieu de la terre et de Rê un dieu du ciel ; Osiris devenait ainsi le corps du dieu, alors que Rê en était l'âme. […] Lire la suite

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 556 mots

Il faut chercher la racine de ces noms, en tant que désignations d'un genre « Dieu », dans la religion polythéiste elle-même. Or, le Dieu d'Abraham n'est pas seulement un dieu local, mais le « Dieu des pères », le Dieu tutélaire qui entretient des relations personnelles avec les membres de son clan. Et surtout, c'est le Dieu de l'élection, celui qui a parlé à Abraham (Gen. […] Lire la suite

AMON

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG, 
  • Universalis
  •  • 757 mots
  •  • 3 médias

Dieu dynastique, il assimile les caractères de nombreuses divinités : ceux du dieu Rê, qui n'est autre que le Soleil, ceux du dieu Min, maître générateur dont la procession ouvrait l'époque des moissons, ou encore ceux du dieu guerrier Montou. Il devient ainsi le « roi des dieux » (nesou netjerou en égyptien). Son grand temple, situé à Karnak, est le plus gigantesque ensemble de ce genre en Égypte. […] Lire la suite

CALVINISME

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 4 244 mots
  •  • 1 média

Le calvinisme est une doctrine de la gloire de Dieu. « À Dieu seul la gloire », telle est sa devise. Avec une ferveur obstinée, Calvin rappelle sans cesse que Dieu est le Maître tout-puissant du monde et des personnes, et que nos destinées sont entièrement dans sa main. Dans la foi et dans l'obéissance, l'homme reçoit de Dieu, jour après jour, les vocations qui le conduisent. […] Lire la suite

AUGUSTIN saint (354-430)

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 8 969 mots
  •  • 2 médias

Le mal n'est donc pas un être en soi, mais un moins-être, la lacune du bien, ce qui empêche l'homme d'être pleinement, comme l'est Dieu. Le seul problème est donc de parvenir à la connaissance de ce Bien suprême, de ce Dieu qui donnera à l'homme les véritables dimensions de son être. Dieu Toute la pensée de l'évêque d'Hippone est naturellement tournée vers Dieu, tendue vers lui. […] Lire la suite

PÉCHÉ, religion

  • Écrit par 
  • Jacques POHIER
  •  • 6 314 mots

C'est donc le dessein de salut de Dieu qui est mis à mal par le péché et, en ce sens, il serait légitime de dire que Dieu est la principale et la première victime du péché. En tout cas, cela explique que dans le christianisme le péché soit l'objet d'une révélation par Dieu et ne puisse être connu que par elle : de même que l'Alliance ne peut être connue de l'homme que si Dieu la lui révèle, de même le péché, qui met à mal l'Alliance, ne peut être connu que si Dieu le révèle. […] Lire la suite

ALLĀH

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 555 mots

Nom désignant en islam le Dieu unique et créateur qui a révélé son existence et ses commandements, ses promesses et ses menaces, depuis Adam jusqu'à Muḥammad. Ce nom, connu avant la mission du Prophète, a pu désigner en Arabie le Dieu suprême. Il se rattache à la racine sémitique el. En arabe, ilāh signifie la divinité, dieu comme nom commun. Le verbe alaha signifie adorer. […] Lire la suite

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 734 mots

La révélation a été comprise de façon classique comme la communication d'une vérité par un auteur inspiré de Dieu, dont le message a été confirmé par des signes. Elle a été ainsi interprétée dans la catégorie de la parole et du discours. La réflexion contemporaine procède à partir de la Bible à un renouvellement de cette définition en reconnaissant que la révélation en premier lieu ne se donne pas comme une somme d'énoncés livrés par un intermédiaire, mais comme un acte de Dieu ; qu'en deuxième lieu elle inclut d'autres manifestations que la parole : il y a des faits porteurs de révélation ; le passage de Dieu se manifeste comme une trace au sein d'un peuple et s'inscrit dans une histoire ; qu'enfin elle est moins expression de paroles qu'événement : elle se résume dans un face à face, où le nom de Dieu est invoqué plutôt qu'évoqué, car le nom de Dieu est imprononçable. […] Lire la suite

THÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Claude GEFFRÉ, 
  • Jacques POULAIN
  •  • 13 369 mots
  •  • 1 média

Dieu n'écrit pas un livre. Il se révèle dans les événements de l'histoire. Ces derniers sont déjà en eux-mêmes Parole de Dieu, mais ils ne dévoilent tout leur sens, comme manifestation du dessein de Dieu, que s'ils sont actualisés dans la conscience du peuple de Dieu de telle sorte qu'ils soient créateurs d'un langage nouveau. Qu'il s'agisse de la parole des prophètes d'Israël ou de la confession de foi rendue à Jésus-Christ par la première communauté chrétienne, ce langage n'est pas seulement la reproduction passive des événements qu'ils rapportent. […] Lire la suite

NOMS & ATTRIBUTS DIVINS

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 427 mots

13) reprend Denys en l'amendant : accordée au sensible, la connaissance humaine peut dire que Dieu est, mais pas ce qu'il est. Relativement à l'expérience du monde, elle peut affirmer de Dieu ce qui convient à sa nature : qu'il est cause première de l'existant. Elle peut aussi nier de Dieu la finitude des modes de perfection qui tombent sous notre expérience. […] Lire la suite

BAAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 853 mots

On attribuait aussi le terme baal à un dieu portant un autre nom. Une telle imprécision dans l'usage de ce mot n'empêchait pas cependant qu'il fût attaché à un dieu bien particulier : Baal désignait alors le dieu universel de la fertilité, lequel, dans ces fonctions, portait le titre de Prince-Seigneur de la Terre, et aussi celui de Seigneur de la Pluie et de la Rosée, les deux formes d'humidité indispensables pour la fertilité en Canaan. […] Lire la suite

CATHOLICISME Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Régis BURNET
  •  • 1 227 mots

La religion catholique confesse le credo commun aux religions chrétiennes : croyance en un Dieu tout-puissant qui se manifeste à l'homme sous trois personnes (Dieu le Père, le Fils [le Christ], l'Esprit saint) ; croyance à la mission de Jésus, Dieu fait homme dans le sein d'une jeune fille, Marie, et dont la mort sur la croix et la résurrection permet à tout homme de recevoir le pardon de Dieu (Grâce) et de triompher de la mort (Résurrection) ; croyance en l'action de la prière soutenue par la troisième personne de la Trinité (Saint Esprit) et en l'importance de l'Église pour obtenir le salut. […] Lire la suite

MALEBRANCHE NICOLAS (1638-1715)

  • Écrit par 
  • Ginette DREYFUS
  •  • 8 466 mots

La connaissance de Dieu Voir les corps en Dieu, ce n'est pas voir l'être même de Dieu, car les idées ne sont les perfections de Dieu qu'en tant que celles-ci représentent les imperfections des créatures. Aussi bien la preuve essentielle de l'existence de Dieu (il en est de variées) s'appuie-t-elle sur l'irréductibilité du mode de notre connaissance de Dieu au mode de notre connaissance des corps. […] Lire la suite

SAINT-ESPRIT

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Richard GOULET
  •  • 3 868 mots

L'esprit de Dieu est donc toujours dans l'homme une force réalisant la volonté de Dieu. Cette force est supérieure à la faiblesse constitutive de l'homme (Is., xxxi, 3 ; xl, 6-7). Elle est un don gratuit qui prend possession de l'homme sans lui demander son avis. Considéré du point de vue de Dieu, l'esprit s'identifie à Dieu lui-même : c'est Dieu agissant comme force irrésistible dans le monde et principalement réalisant sa volonté dans l'homme. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis