« Diéthylstilbestrol »

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

des taux quasi physiologiques tout en diminuant les effets secondaires hépatiques, l'éthynyl estradiol (estrogène le plus utilisé dans le monde), du mestranol et même des dérivés non stéroïdiens (diéthylstilbestrol ou DES). Enfin, il convient de remarquer que le diéthylstilbestrol […] Lire la suite

AGNOTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 4 994 mots
  •  • 2 médias

information importante peut circuler. À titre d’exemple, citons celle afférente aux travaux sur les dangers du Distilbène®, nom commercial du diéthylstilbestrol, prescrit pour éviter avortements spontanés et accouchements prématurés, et dont les effets perturbateurs endocriniens sont clairement […] Lire la suite

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

  • Écrit par 
  • Vincent LAUDET
  •  • 3 826 mots
  •  • 5 médias

claire qu'une infime altération de l'équilibre hormonal lors du développement d'un individu peut avoir de fortes conséquences bien longtemps après. Le second exemple à l'appui du concept de perturbation du système endocrinien est une histoire beaucoup plus tragique : celle du diéthylstilbestrol […] Lire la suite

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 032 mots
  •  • 4 médias

structures voisines de celles d'hormones. On les nomme hormonomimétiques, ou encore EDC (endocrine disturbing chemicals). Historiquement parlant, le premier composé de ce type fut un médicament, le diéthylstilbestrol, aux effets œstrogènes, interdit dès le milieu du […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !