« D��sir d'enfant »

DRAKE sir FRANCIS (1545-1596)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 718 mots

Sir Francis Drake revient en triomphateur. Lorsque les lourds vaisseaux espagnols de l'Invincible Armada font voile vers la Manche en 1588, sir Francis Drake, vice-amiral de la flotte anglaise, joue un rôle prépondérant dans les combats qui ont lieu du 31 juillet ou 8 août 1588 et qui s'achèvent par la retraite des Espagnols. Au cours de ce conflit, sir Francis Drake affronte un galion commandé par Don Pedro de Valdez, l'un des principaux instigateurs de l'expédition de l'Armada en Angleterre. […] Lire la suite

EPSTEIN sir JACOB (1880-1959)

  • Écrit par 
  • Nicole BARBIER
  •  • 367 mots
  •  • 1 média

C'est peu avant 1900 que Jacob Epstein, fils d'émigrés russo-polonais, décide de se consacrer à la sculpture. Il entre dans une fonderie de New York et suit, le soir, des cours de modelage. Venu à Paris en 1902, il s'inscrit à l'École des beaux-arts puis à l'académie Julian et achète des sculptures africaines à Paul Guillaume, formant ainsi le noyau d'une célèbre collection. […] Lire la suite

WALTON sir WILLIAM TURNER (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 202 mots
  •  • 1 média

Il meurt à Londres le 8 mars 1983, peu après avoir terminé l'adaptation des Varii Capricci pour une chorégraphie de sir Frederick Ashton, qui avait déjà signé, en 1931, le ballet de Façade. Le cheminement artistique de Walton se situe en marge des circuits traditionnels. Sa formation d'autodidacte l'a rendu beaucoup plus réceptif aux courants nouveaux des années vingt, notamment au jazz, dont il exploite les possibilités rythmiques dans une musique toujours impétueuse. […] Lire la suite

STANLEY sir HENRY MORTON (1841-1904)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 826 mots
  •  • 2 médias

Journaliste et explorateur anglais, enfant naturel de John Rowlands et enregistré lui-même sous le nom de John Rowlands, il connaît une enfance malheureuse dans un work-house (1847-1856) d'où il s'enfuit, trouvant refuge chez divers parents avant de s'embarquer pour les États-Unis (1859). À La Nouvelle-Orléans, il fait la connaissance du négociant en coton Henry Stanley, qui le traite comme son fils et dont il prend le nom. […] Lire la suite

MACLAURIN COLIN (1698-1746)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots

Mathématicien écossais, né à Kilmodan, qui a développé et poursuivi l'œuvre de sir Isaac Newton en analyse, en géométrie et en mécanique. Enfant prodige, Colin Maclaurin entra à l'université de Glasgow à l'âge de onze ans. À dix-neuf ans, il fut élu professeur de mathématiques au collège de Marischal, à Aberdeen, et fut élu deux ans plus tard membre de la Royal Society of London. […] Lire la suite

SOLOMON SOLOMON CUTNER dit (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 542 mots

Puis, ce sont le Premier Concerto de Beethoven et la Fantaisie hongroise de Liszt, sous la direction de sir Henry Wood. Il se trouve alors engagé dans une carrière d'enfant prodige, pour laquelle il adopte son prénom comme pseudonyme. Devant le développement trop rapide de cette carrière, ses parents décident, en 1917, une interruption momentanée pour lui permettre de travailler avec d'autres maîtres. […] Lire la suite

SWIFT JONATHAN (1667-1745)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 5 419 mots
  •  • 1 média

Enfant perdu, enfant précoce Swift naquit à Dublin, fils posthume de Jonathan Swift (mort, l'enfant à peine conçu), sous le signe du Scorpion, l'année d'Andromaque et du Paradis perdu. Les frères Swift, Jonathan le géniteur et l'oncle Godwin (le bienfaiteur à venir) s'étaient installés en Irlande depuis peu. Jonathan, petit commis aux écritures au palais de justice avait épousé Abigail Erick, laquelle, dès ses relevailles, veuve de peu de ressources, confia le bébé à une nourrice pour revenir à son Leicestershire natal. […] Lire la suite

DU PRÉ JACQUELINE (1945-1987)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Très vite, il faut se rendre à l'évidence : c'est une enfant prodige. Dès quatre ans, elle manifeste d'étonnantes dispositions pour le violoncelle. Elle étudie l'instrument à la Guildhall School of Music de Londres avec William Pleeth, mais travaille aussi en France avec Paul Tortelier (1956), en Suisse avec Pablo Casals et à Moscou avec Mstislav Rostropovitch. […] Lire la suite

STOKER ABRAHAM dit BRAM (1847-1912)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 410 mots

Abraham Stoker, dit Bram, est un enfant maladif qui ne peut se tenir debout ou marcher avant l'âge de sept ans. Il surmonte sa faiblesse et devient un athlète exceptionnel et un joueur de football à l'université de Dublin. Devenu fonctionnaire au château de Dublin, il travaille parallèlement comme critique de théâtre bénévole au Dublin Mail pendant dix ans. […] Lire la suite

BRANAGH KENNETH (1960- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 491 mots

Enfant, il joue dans des pièces montées par son école. En 1981, il sort diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, pour faire ses débuts sur les planches quelque six semaines plus tard. En 1984, il intègre la prestigieuse Royal Shakespeare Company, où il connaît le triomphe pour les rôles qu'il interprète dans Hamlet et Henry V. Souvent comparé à Laurence Olivier, Kenneth Branagh éblouit par son jeu envoûtant et original. […] Lire la suite

CLEMENTI MUZIO (1752-1832)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 517 mots

Enfant prodige, organiste à neuf ans et auteur à douze ans d'un oratorio, il est remarqué en 1766 par un mécène anglais, sir Peter Beckford, qui l'emmène en Angleterre (ce pays deviendra sa seconde patrie) et le fait travailler assidûment pendant sept ans. En 1773, il s'installe à Londres comme concertiste et professeur, et exerce de 1777 à 1780 les activités de maître de clavecin au King's Theatre de Haymarket. […] Lire la suite

MARIE Ire TUDOR (1516-1558) reine d'Angleterre (1553-1558)

  • Écrit par 
  • Eric Norman SIMONS, 
  • Universalis
  •  • 829 mots

Les allégations d'inceste font de Marie une enfant illégitime. La nouvelle reine enfante une fille, la future Élisabeth Ire, prive Marie de son titre de princesse et la contraint à se comporter en dame d'honneur de la jeune Élisabeth. Marie craint d'être exécutée mais ne veut pas admettre que sa naissance soit illégitime et refuse d'entrer au couvent quand on le lui ordonne. […] Lire la suite

LEGGE WALTER (1906-1979)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 1 679 mots
  •  • 1 média

Enfant, il avait consacré son moindre penny à sa gourmandise : le son. Le 78-tours lui révélait le timbre opulent de Rosa Ponselle, le chic d'une ligne de chant, comme chez John McCormack, même dans de simples ballades, et, comme parfois chez Nellie Melba en deux simples syllabes, la pure pureté de la voix. À quarante ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Walter Legge serait virtuellement le numéro un du disque mondial. […] Lire la suite

KEAN EDMUND (1789-1833)

  • Écrit par 
  • Giles William PLAYFAIR
  •  • 1 159 mots

Extrêmement ambitieuse pour ce jeune enfant qu'elle avait adopté, elle l'initia très tôt à l'art dramatique tout en lui assurant les bases d'une culture générale. Mais ses efforts pour lui procurer un cadre de vie stable se heurtèrent à son mauvais vouloir et à son goût du vagabondage, qui l'amenèrent à se comporter, tout au long de ses jeunes années, comme un enfant abandonné. […] Lire la suite

POTIER PIERRE (1934-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 838 mots

À la suite du divorce de ses parents, enfant unique, il ne connut pas son père. Son beau-père, qu'il qualifiait de père nourricier, polyglotte et horloger, lui donna le goût des langues et celui des montres, cartels et horloges, dont il devait devenir un collectionneur averti. Ses études universitaires aboutirent au diplôme de pharmacien et à un doctorat sous la direction de Jean Le Men (1960). […] Lire la suite

GOLDSMITH JIMMY (1933-1997)

  • Écrit par 
  • Philippe DENOIX
  •  • 816 mots

Enfant, il traversa la guerre entre les Bahamas et le Canada, avant d'atterrir en Grande-Bretagne en 1944, où il fut élève à Eton. À seize ans, après avoir misé 10 livres sur trois chevaux qui lui en rapportèrent 8 000, il quitta ce collège où il s'ennuyait. À vingt ans, il enlève en Bolivie Isabel Patino, fille d'un magnat de l'étain, pour l'épouser. […] Lire la suite

LAWRENCE THOMAS EDWARD (1888-1935)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 524 mots
  •  • 2 médias

Un personnage complexe Son père, sir Thomas Robert Chapman, originaire d'Irlande, abandonna sa famille pour vivre avec la gouvernante de sa fille. Le couple, qui vécut sous le nom de Mr. et Mrs. Lawrence, eut cinq fils – Thomas Edward fut le deuxième – et s'établit en 1896 à Oxford. C'est là que Thomas Edward fit ses études, notamment au Jesus College où il s'intéressa aux problèmes du Proche-Orient. […] Lire la suite

GAUVAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 948 mots

Les romans de chevalerie postérieurs complètent la biographie de Gauvain : enfant du péché (il est le fils du roi Loth et de la fille de la reine Ygerne, la mère d'Arthur), il est abandonné par sa mère et confié au pape Grégoire le Grand à Rome qui l'élèvera : c'est le thème des Enfances Gauvain en français et de leur correspondant latin, le De ortu Walwanii. […] Lire la suite

MERLIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 1 009 mots

Citons enfin l'œuvre monumentale que sir Thomas Malory, chevalier brigand, rédigea entre ses rapines et ses prisons au milieu du xve siècle, véritable somme arthurienne dont plusieurs livres sont consacrés à Merlin. C'est par lui que l'Europe moderne a conservé vivante la tradition du roman de chevalerie, grâce à l'édition célèbre que donna de son œuvre l'imprimeur Caxton, en date du 31 juillet 1485. […] Lire la suite

MENUHIN YEHUDI (1916-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 135 mots
  •  • 2 médias

En 1985, il devient citoyen britannique et peut alors porter le titre de sir Yehudi. Sept ans plus tard, la reine Élisabeth lui accorde le titre de baron de Stoke d'Abernon ; il siège à ce titre à la Chambre des lords. Malgré l'âge, il refuse de ralentir ses activités et consacre une part importante de ses cachets à doter son école d'un patrimoine dont les revenus lui permettront de fonctionner après sa disparition. […] Lire la suite

MEREDITH GEORGE (1828-1909)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 162 mots

De même, les rapports admirablement décrits entre père et fils, entre éducateur et enfant, notamment dans Richard Feverel, où un fils est brisé par un système absurde, borné, rigide, effrité par un précepteur cynique, voyeur, égoïste, reflètent les préoccupations essentielles d'un homme qui connut tous les conflits opposant un fils à son père, et un père à son fils. […] Lire la suite

INDIANA (G. Sand) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 121 mots
  •  • 1 média

Responsable du suicide de Noun, son ancienne maîtresse, le jeune aristocrate délaissera aussi « la belle Indienne », dont la destinée devient alors tout à fait singulière, jusqu'à la déchéance, puis le retour de son cousin, sir Ralph Brown. Nouveaux Paul et Virginie détruits par la vie, ils quittent la « France révolutionnée » pour l'île de leur enfance. […] Lire la suite

McCARTNEY PAUL (1942- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 311 mots
  •  • 1 média

Enfant aimé de ses parents, il est un élève moyen, qui joue dans les zones bombardées de la ville. Son éducation religieuse lui fait apprécier les cantiques. Son père joue de la trompette, de la clarinette et du piano ; Paul racontera dans The Beatles Anthology, publié en 2000, que c'est une photographie de son orchestre qui lui a donné l'idée de la couverture de l'album Sgt. […] Lire la suite

SWINBURNE ALGERNON CHARLES (1837-1909)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 292 mots

Ce fut sir John Swinburne qui lui apprit à aimer la France et ses idées républicaines. Le front encadré de beaux cheveux roux, il était de petite stature, frêle et timide, surprenant ses interlocuteurs par le ton aigu de sa voix. Intelligent, passionné de lecture, doué d'une remarquable mémoire, il connut tous les succès scolaires ; dès onze ans, il écrit et publie des vers (Fraser's Magazine, 1848). […] Lire la suite

TRISTAN ET YSEUT

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 992 mots
  •  • 1 média

En anglais, le poème strophique Sir Tristem (fin xiiie-début xive) est le premier texte médiéval sur Tristan à avoir été édité, en 1804, dans sa forme originale – et abondamment commenté – par Walter Scott. La matière du Tristan a constitué au Moyen Âge une sorte de laboratoire de l'écriture romanesque. On voit coexister dès le xiie siècle romans et récits brefs en vers. […] Lire la suite

HAN GAN [HAN KAN] (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 552 mots

Encore enfant, alors qu'il travaillait comme petit commis chez un marchand de vin (ce qui ferait supposer qu'il était d'origine modeste), son talent précoce aurait été remarqué par l'illustre poète et peintre Wang Wei : le récit de cette rencontre rappelle la légende, rapportée par Vasari, de Cimabue découvrant Giotto en train de dessiner ses moutons, et ne possède sans doute pas plus de fondement historique. […] Lire la suite

ÉNONCIATION

  • Écrit par 
  • Oswald DUCROT
  •  • 7 958 mots

Un enfant, au moment de passer à table : « Qu'est-ce que je faisais tout à l'heure, maman ? Je me lavais les mains. » La mère est l'allocutaire de l'énoncé interrogatif, comme en témoigne le vocatif maman, et l'enfant en est le locuteur, puisque c'est à lui que renvoie le je. Mais il représente sa mère comme lui posant la question : « Qu'est-ce que tu faisais ? » L'allocutaire est donc, dans le discours de l'enfant, énonciatrice du premier énoncé, et l'enfant, locuteur, en est le destinataire. […] Lire la suite

CLAN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 074 mots
  •  • 1 média

Le lien de sang, opposé au lien de territoire, paraît si important aux sociologues évolutionnistes du xixe siècle que certains d'entre eux – sir Henry Maine dans son Ancient Law (1861) et Lewis H. Morgan dans son Ancient Society (1877) – en font un des traits distinctifs essentiels des organisations sociales dites, à cette époque, « primitives » ou « barbares ». […] Lire la suite

JUMEAUX (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michèle CARLIER
  •  • 2 518 mots

Les paires d’enfants ainsi formées peuvent être constituées par deux enfants adoptés en même temps par la même famille ou par un enfant adopté et un enfant biologique de parents adoptifs. L’important est que les deux membres de la dyade ne partagent pas le même patrimoine génétique (ils ne sont pas consanguins), qu’ils aient le même âge et qu’ils soient entrés en même temps dans la famille. […] Lire la suite

REYNOLDS JOSHUA (1723-1792)

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ
  •  • 2 437 mots
  •  • 2 médias

Mais il ne faut pas se méprendre sur la conception de l'enfant qui sous-tend ces œuvres. Longtemps considéré comme un adulte imparfait, l'enfant est désormais perçu comme un être vivant un moment privilégié de son existence. Si Reynolds peint ses petits modèles aussi souvent déguisés, ce n'est pas seulement par goût du théâtre, mais aussi pour marquer à quel point paraissait absurde la solennité qu'on leur prêtait sur les anciens portraits. […] Lire la suite

NUTRITION ARTIFICIELLE

  • Écrit par 
  • Claude MATUCHANSKY
  •  • 5 540 mots
  •  • 5 médias

Elle permet, chez l'adulte comme chez l'enfant, de suppléer un intestin défaillant, de mettre au repos un intestin inflammatoire, de corriger une dénutrition sévère chez un malade ne pouvant ou ne voulant plus s'alimenter, soit du fait d'une affection grave, soit du fait d'un traitement lourd. Sa durée peut s'étaler de trois à quatre semaines à plusieurs mois ou années. […] Lire la suite

GEORGIENS POÈTES

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 2 389 mots
  •  • 1 média

Naissance et définition Le mouvement naquit à l'instigation d'un amateur, Edward Marsh (1872-1953) – plus tard sir Edward –, admirateur de Rupert Brooke (1887-1915), jeune poète qui s'était déjà acquis une réputation à l'université de Cambridge, et qui devait devenir célèbre, après sa mort dans l'île de Skyros, où il servait dans le corps expéditionnaire britannique du Proche-Orient. […] Lire la suite

E.N.S.O. (El Niño-Southern Oscillation)

  • Écrit par 
  • Yves M. TOURRE
  •  • 2 488 mots
  •  • 2 médias

L'apparition de ce courant à la période de Noël est à l'origine du nom qui lui a été attribué : El Niño, l'Enfant Jésus. Plus récemment, l'appellation El Niño est donnée uniquement aux anomalies positives importantes de la température de la surface de l'océan Pacifique central et oriental. Ces anomalies se produisent d'ailleurs sur des échelles de temps allant du biennal au décennal. […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 170 mots
  •  • 29 médias

Les poètes romantiques exaltent l'intuition de l'enfant et préfèrent la poésie du peuple aux formes littéraires consacrées. Wordsworth considère l'enfant comme plus apte à pénétrer le mystère, car en lui le raisonnement n'a pas encore étouffé le souvenir de la divine existence avant la naissance. Le poète Francis Thompson (1859-1907) présente Percy Bisshe Shelley (1792-1822) comme un enfant ou un jeune magicien en qui certains ne voient qu'un apprenti sorcier, qui reste submergé par le torrent d'objets (étoiles, mer, nuages, etc. […] Lire la suite

AUTOPORTRAIT, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 573 mots
  •  • 4 médias

Annunziata, Florence), où saint Luc se hâte de transcrire sur la toile, avec une sorte d'ardeur héroïque, l'apparition de la Madone et de l'Enfant avec des anges, dont il est le témoin. Au fond, dans l'ouverture d'une porte, on aperçoit un artisan broyant des couleurs, qui est là pour signifier que cette besogne « mécanique » est dorénavant indigne du peintre visionnaire et inspiré. […] Lire la suite

BOSCH JÉRÔME (1450-1460 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Claude-Henri ROCQUET
  •  • 8 757 mots
  •  • 3 médias

Ce vagabond est à la fois le pauvre, le Christ, l'Enfant prodigue, l'homme. (Et ce visage, qui est également celui de L'Enfant prodigue, est sans doute celui de Bosch lui-même.) Figure très proche du vingt-deuxième arcane du Tarot : le Fou, signe de l'homme qui est « né pour la seconde fois », et qui, fou pour les hommes, touche intérieurement à la divine sagesse. […] Lire la suite

SAGESSE

  • Écrit par 
  • Manuel de DIÉGUEZ
  •  • 10 392 mots

Un pédagogue se vantera d'instruire un enfant « d'une sagesse admirable ». On a écrit : « Dans les arts, la sagesse est nécessaire. » C'est condamner les Muses à une froide médiocrité. Le saint s'écrie : « Sagesse incréée, sagesse éternelle. » Toute la tradition religieuse distingue la « sagesse du siècle » ou la « sagesse de la chair » de celle de la divinité. […] Lire la suite

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 292 mots
  •  • 5 médias

Dans les cas sporadiques, les deux événements se produisent après la conception de l'enfant au cours du développement de l'œil. Dans les cas familiaux, un premier événement a déjà eu lieu dans la famille et concerne toutes les cellules des antécédents atteints, y compris les cellules reproductrices. Il est donc transmissible des parents aux descendants selon les lois de Mendel. […] Lire la suite

GUYANA

  • Écrit par 
  • Françoise BARTHELEMY, 
  • Michel DEVÈZE, 
  • Universalis
  •  • 3 939 mots
  •  • 3 médias

Comment le nouveau président Cheddi Jagan, âgé de soixante-quatorze ans, compte-t-il affronter les tensions sociales et ethniques qui ne vont pas manquer de surgir ? Jadis qualifié d'« enfant terrible » par les Britanniques, ce lutteur infatigable a évolué dans ses convictions idéologiques, sans se renier sur le fond. Il se prononce en faveur d'une économie mixte et du rétablissement des libertés. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 253 mots
  •  • 3 médias

 136), cela lui paraît, deux siècles et plus avant Pavlov ou Freud, suffisamment clair et évident, « car il est certain qu'il y a du rapport entre tous les mouvements de la mère et ceux de l'enfant qui est en son ventre, en sorte que ce qui est contraire à l'un nuit à l'autre ». De la même façon, les empiristes anglais comme Locke ou Hume n'ont jamais fait la moindre expérience systématique sur l'association des idées, et c'est seulement vers 1830 que Broussais commence d'illustrer par de bien médiocres observations sur l'enfant (et encore beaucoup de spéculations) les idées de Condillac (1754) sur la formation de la pensée à partir des sensations. […] Lire la suite

NAPOLÉON Ier BONAPARTE (1769-1821) empereur des Français (1804-1814 et 1815)

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Universalis
  •  • 8 337 mots
  •  • 17 médias

Parmi eux, l'Ode à la colonne de Victor Hugo, les 28 volumes des Victoires et conquêtes des Français, édités par Charles-Louis-Fleury Panckoucke et Life of Napoleon Buonaparte, Emperor of French de sir Walter Scott. Ni l'action de la police ni les poursuites judiciaires ne purent empêcher les livres, les images et autres objets évoquant la saga impériale de se multiplier en France. […] Lire la suite

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 313 mots
  •  • 5 médias

Il contamine la fiction pour exprimer un indicible politique ou un trauma refoulé comme l’esclavage (l’enfant spectral et vengeur de Beloved, de Toni Morrison) ou le massacre des Indiens. Le retour du passé longtemps stigmatisé est soudain réhabilité. Ce mode de représentation joue des mutations, des métamorphoses, des hybridités génériques, des transformations thématiques, figuratives, textuelles. […] Lire la suite

INDUSTRIE La civilisation industrielle

  • Écrit par 
  • John NEF
  •  • 8 072 mots
  •  • 2 médias

Depuis lors la thèse selon laquelle les profonds changements qui ont engendré l'industrialisation datent du xviiie siècle et ont eu lieu en Angleterre conserve un grand nombre de partisans ; la société industrielle serait l'enfant des facteurs économiques de source anglaise.Dans les langues occidentales, le mot «  civilisation » paraît être d'usage plus récent que le mot « industrie ». […] Lire la suite

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 924 mots
  •  • 2 médias

Le 7 septembre suivant, la nouvelle reine met au monde un enfant. Déception : c'est une fille, qui reçoit le nom d'Élisabeth. De cette naissance, illégitime en bonne doctrine catholique – et Henri VIII est toujours catholique –, Élisabeth aura une conscience aiguë. Cette infirmité originelle qui, en son époque et pour une femme de son rang, comporte tant de dangers la contraint à vivre aux aguets, à dissimuler, à se composer un personnage. […] Lire la suite

HYGIÈNE

  • Écrit par 
  • Philippe HARTEMANN, 
  • Maurice MAISONNET
  •  • 9 487 mots
  •  • 2 médias

L'hygiène publique va de pair avec le progrès social et avec la diminution de la misère : au début du xixe siècle, la moyenne de vie d'un enfant d'ouvrier, dans les centres industriels anglais, se situait aux alentours de dix-sept ans, alors que celle des enfants riches vivant dans les quartiers résidentiels de ces mêmes villes était de trente-huit ans. […] Lire la suite

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 600 mots
  •  • 1 média

Sir Philip Sidney (1554-1586), poète et critique d'une grande distinction, en fait l'éloge dans sa célèbre Défense de la poésie (écrite en 1580-1582), parce que, précisément, elle « s'élève à la hauteur du style de Sénèque ». Les tragédies qui suivent Gorboduc portent plus ou moins lourdement l'empreinte sénéquéenne. C'est Gismond de Salerne (1567-1568), de Robert Wilmot ( ?-1568), où abondent les effets de style propres à donner du prestige à une histoire romanesque tirée du Décaméron ; c'est The Misfortunes of Arthur (1587) de Thomas Hughes, véritable mosaïque de vers entiers empruntés à Sénèque ; c'est Locrine (1590 env. […] Lire la suite

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 271 mots
  •  • 10 médias

 Boudin et le portraitiste jersiais sir John Millais représentent l'aspect artistique. Décadence économique Malgré deux très grandes villes, Rouen et Le Havre, et malgré l'essor de Cherbourg, port de guerre qui devait sa prospérité à la violence des tensions franco-anglaises, la Normandie de la IIIe République se laissait distancer dans l'ordre économique. […] Lire la suite

TANZANIE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Marie-Aude FOUÉRÉ, 
  • Franck MODERNE
  •  • 12 429 mots
  •  • 9 médias

La Tanzanie (officiellement la République unie de Tanzanie) naquit en 1964 de l'union du Tanganyika et de l'ancien sultanat de Zanzibar. Le pays a eu son heure de gloire sur la scène politique et intellectuelle internationale dans les années 1960-1970 pour avoir suivi une voie de développement connue sous le nom de « socialisme à l'africaine ». Instituée par le chef de l'État d'alors, Julius Nyerere, et portée par des idéaux de justice et d'égalité, elle a mis en œuvre des programmes de collectivisation du monde rural et de nationalisation de l'industrie et du commerce. […] Lire la suite

IRLANDE

  • Écrit par 
  • David GREENE, 
  • Pierre JOANNON
  •  • 16 195 mots
  •  • 9 médias

Sir Robert Peel et Wellington, tirant la leçon de ce coup de force, contraignent le Parlement à voter, le 13 avril 1829, l'Acte d'émancipation qui accorde aux catholiques le libre accès à toutes les fonctions militaires ou civiles, à l'exception de la vice-royauté d'Irlande et des postes de chancelier d'Angleterre et de chancelier d'Irlande. L'Acte d'émancipation ne ralentit pas la course d'O'Connell. […] Lire la suite

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 931 mots
  •  • 3 médias

En témoignent celle de Leyde ou encore la Bibliothèque bodléienne fondée à Oxford par sir Thomas Bodley. Dans les pays restés catholiques, la Contre-Réforme entraîna, à la suite du concile de Trente, un nouvel essor des bibliothèques ecclésiastiques. Considérant le livre comme une arme, les jésuites dotèrent notamment leurs collèges de riches collections. […] Lire la suite