« Culex »

MOUSTIQUE

  • Écrit par 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 613 mots
  •  • 4 médias

Le moustique commun Culex pipiens molestus est très répandu en Europe du Nord ; il est inféodé aux villes et pique souvent l'homme, tandis que son cousin campagnard, Culex pipiens pipiens, sévit plutôt chez les oiseaux. Les adultes ont une activité crépusculaire ou nocturne. Les mâles sont attirés par les vibrations alaires des femelles. Après l'accouplement – qui est en général unique – la femelle stocke le sperme dans sa spermathèque. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Culex » :

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Le virus a ainsi été isolé chez les moustiques Aedes albopictus (moustique tigre), Aedes caspiuis, Anopheles maculipennis (vecteur du paludisme en Europe du Sud), ainsi que chez différents Culex dont le Culex pipiens (moustique le plus répandu en Europe) qui semble être le vecteur de choix pour USUV en Europe. Plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs seraient responsables d’introductions multiples d’USUV en Europe. […] Lire la suite

MANSON PATRICK (1844-1922)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 734 mots
  •  • 1 média

Entre 1877 et 1878, Manson démontre successivement que cette maladie est transmise par un moustique (Culex quinquefasciatus) ; que la forme du ver parasite présente dans le sang humain reste à l’état d’embryon ; que c’est cette forme qui passe dans un moustique lors d’un repas de sang ; enfin, que la reprise de son développement qui le rend infectieux pour l’homme exige sa maturation dans le tube digestif de l’insecte. […] Lire la suite

NIL OCCIDENTAL VIRUS DU ou WEST NILE VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 1 874 mots
  •  • 2 médias

Cycle de transmission Le WNV est généralement présent dans les régions tropicales et tempérées, où il est transmis principalement par les moustiques du genre Culex (tels que le Culex pipiens, moustique le plus répandu en Europe). Les moustiques s’infectent après un repas de sang chez des oiseaux porteurs du virus, considérés comme le réservoir principal. […] Lire la suite

FILARIOSES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 324 mots
  •  • 1 média

La transmission de la maladie est assurée par la piqûre de nombreux moustiques femelles (Culex, Anopheles, Aedes, etc.), qui aspirent le sang et les microfilaires, et contaminent l'homme à l'occasion d'une autre piqûre quelques jours après. L'infestation filarienne entraîne des accidents, non seulement d'ordre mécanique par obstruction des lymphatiques, mais aussi de caractère inflammatoire et allergique, avec toujours le danger de complications microbiennes : ces accidents apparaissent quelques mois après la piqûre et sont très nombreux. […] Lire la suite

SURVEILLANCE DES INSECTES VECTEURS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 3 402 mots
  •  • 5 médias

Par exemple, en Europe, les introductions répétées du virus West Nile (WNV) – ou virus du Nil occidental –, transmis par les moustiques du genre Culex pipiens, ont été associées à la migration des oiseaux en provenance d'Afrique, tandis que la transmission autochtone des virus du chikungunya, Zika et de la dengue a été provoquée par la combinaison de la présence de moustiques vecteurs et de déplacements transcontinentaux rapides des personnes infectées. […] Lire la suite

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 261 mots
  •  • 9 médias

Les larves de moustiques (Culex, Anopheles) y abondent et les plus petites étendues d'eau (ornières, gouttières, troncs d'arbres creux), leur conviennent. Les eaux stagnantes hébergent en outre les larves de coréthrines (Chaoborus crystallinus) entièrement transparentes, les larves de chironomes, (vers de vase rouges) certains Tabanidés, Muscidés, etc. […] Lire la suite

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 015 mots
  •  • 2 médias

Toutefois, la diversité des insectes vecteurs du virus Mayaro est inhabituelle et comprend plusieurs autres genres de moustiques : Mansonia, Culex et Aedes notamment. Si la charge virale transmise par la plupart d’entre eux peut être insuffisante pour provoquer la maladie chez l’homme, cette diversité traduit une capacité élevée d’adaptation du virus à ses hôtes. […] Lire la suite

FIÈVRE JAUNE

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN
  •  • 2 187 mots
  •  • 1 média

Les connaissances concernant la cause de la maladie firent des progrès rapides : le médecin cubain Carlos Finlay établit en 1881 le rôle vecteur du moustique (Culex mosquito) ; les Américains Reed et Caroll démontrent en 1902 qu'il s'agit d'un virus ultra-filtrable – c'est d'ailleurs le premier virus découvert dans une maladie humaine. À partir de 1916, la Fondation Rockefeller consacra une partie de ses efforts à ce problème et dépensa près de 14 millions de dollars jusqu'en 1949 pour y trouver un remède. […] Lire la suite

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Le virus de la fièvre de la vallée du Rift est quant à lui transmis par des moustiques des genres Aedes et Culex. Pour d'autres fièvres hémorragiques arbovirales, les virus responsables sont transmis par des morsures de tiques, le plus souvent de rongeur à rongeur, et occasionnellement à l’homme. C'est le cas notamment des fièvres hémorragiques Crimée-Congo, d'Omsk ou de la forêt de Kyasanur (dans l’État de Karnataka en Inde). […] Lire la suite