« Croyance »

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

des croyances de tel peuple ou de tel groupe, des croyances populaires. La transition vers la philosophie est indiquée par le sens fort que le mot prend au singulier lorsqu'il désigne une sorte d'action, l'action de croire ; prise en ce sens, la croyance désigne une attitude mentale d'acceptation […] Lire la suite

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le vocabulaire actuel, le mot « foi » désigne habituellement une croyance religieuse ou une croyance morale, c'est-à-dire l'engagement d'un individu au service d'un idéal auquel il croit. Nous avons cependant conservé une autre acception du mot : la bonne foi, synonyme de sincérité […] Lire la suite

EMPIRISME

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 13 313 mots
  •  • 1 média

consciemment, nous nous trouvons déjà croire à la généralisation, sinon explicitement sur la base de l'évidence, du moins implicitement dans nos attentes habituelles » (Human Knowledge, III, 1, p. 168). La généralisation inductive est implicite dans la croyance. Elle se résorbe […] Lire la suite

ANIMISME

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 087 mots

Le terme « animisme » désigne, dans son sens général, la croyance aux âmes et aux esprits. Dans son sens spécial, il se réfère à la théorie d'Edward B. Tylor (1832-1917), selon laquelle la croyance aux esprits représente la première phase de la religion. Cette théorie a rendu populaires les deux […] Lire la suite

CROYANCES (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 1 225 mots
  •  • 1 média

Dans son acception la plus simple, la notion de croyance sert à désigner l’adhésion à des idées, des opinions, des valeurs sans qu’une démonstration rationnelle, empirique ou théorique n’ait conduit à l’élaboration et l’adoption des croyances en question. Classiquement donc, la croyance reposerait […] Lire la suite

HUME DAVID (1711-1776)

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 3 326 mots
  •  • 1 média

, soulèverait mon bras. À vrai dire, j'ignore tout à fait comment je puis mouvoir mes membres, et même changer le cours de mes pensées. Notre croyance en la causalité ne peut donc être expliquée qu'à partir de la tendance que nous avons à passer d'un terme à l'autre. Cette tendance elle-même naît […] Lire la suite

MERVEILLEUX

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 6 673 mots

gratifiant, nous avons du mal à le trouver encore dérangeant. Comme si le mot merveilleux avec son double sens initial – admirable et surprenant – occupait un créneau sémantique désormais impensable. Convention ou croyance ? Aristote est traditionnellement considéré comme le premier […] Lire la suite

ATHÉISME

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 3 050 mots

 » permet de tester la rationalité de la croyance sous la forme suivante : comment la pensée religieuse perçoit-elle la négation ? Les logiciens disent qu'une négation est « vérifonctionnelle » lorsqu'elle oppose contradictoirement le vrai et le faux. Mais la négation, dans le langage courant […] Lire la suite

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

la croyance en une force surnaturelle immanente à la nature. Cette définition, assez ambiguë, explique pourquoi certains auteurs, comme James George Frazer, font de la magie une pré-science (il existe un déterminisme magique, sur lequel s'appuie la manipulation du magicien), et pourquoi d'autres […] Lire la suite

PRIÈRE ET CONTEMPLATION

  • Écrit par 
  • Albert-Marie BESNARD
  •  • 4 081 mots
  •  • 1 média

dans une perspective phénoménologique, la prière apparaît comme naissant d'un besoin qui pousse au recours. La croyance va préciser le recours possible et armer la prière de ses invocations, de ses arguments, bref de son langage. Grâce à elle, le besoin brut se structure en désir digne d'être présenté […] Lire la suite

RÉALITÉ

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 4 964 mots

. Réalité et croyance On n'a pas, en cet exposé, à se prononcer sur l'essence dernière de l'Être, mais à analyser la notion de réalité, à découvrir ce que signifie le mot réalité pour une conscience humaine. Or, il paraît incontestable que les précédentes analyses n'épuisent pas cette notion […] Lire la suite

ZEN

  • Écrit par 
  • Claude GRÉGORY
  •  • 18 847 mots

ou réalité obvie du moi ; secte des pudgalavādin, rapprochée par A. Bareau des brahmanistes, hindouistes et jaïns). C'est que, en dépit des articles fondamentaux de l'axiomatique bouddhique, la résurgence d'une croyance à la permanence de quelque entité irrésoluble ne pouvait […] Lire la suite

DIEU - La négation de Dieu

  • Écrit par 
  • Jeanne DELHOMME
  •  • 9 211 mots

comment peut-on penser et dire ce qui n'existe pas ? Disparues la première confiance et la première croyance, la première réalité et la première vérité, le doute qui les remplace – entreprise trop méthodique pour ne pas se retourner en évidence de douter et en affirmation – ne sort […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

, de fécondité et de vie éternelle. Les tombes sont abondamment pourvues d'offrandes, preuve de la vitalité de la croyance en la survie. La religion crétoise En Grèce et dans les Cyclades, les mouvements migratoires des Grecs, qui occupent le pays vers 1950, bouleversent profondément les conditions de vie […] Lire la suite

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 567 mots

Le monothéisme désigne la forme de religion selon laquelle il n'existe qu'un Dieu unique. Dans la mesure où l'on entend le monothéisme au sens strict (non seulement comme croyance en un seul Dieu, mais comme négation explicite de tous les autres dieux), il n'y a pour l'histoire des religions […] Lire la suite

RELIGION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 998 mots

penseurs ont consacré de beaux développements à la croyance, il faut sans doute attendre G. W. F. Hegel (1770-1831) pour que la religion soit pensée philosophiquement dans sa globalité. Second paradoxe : la religion relève pour l’essentiel d’une conviction subjective, d’une expérience intime […] Lire la suite

SATAN

  • Écrit par 
  • Hervé ROUSSEAU
  •  • 2 880 mots
  •  • 1 média

Toutes les religions croient en des esprits malfaisants. Dans la tradition judéo-chrétienne, toutefois, une telle croyance s'est structurée de manière originale autour de la figure d'un prince des démons, Satan ou le Diable : cette originalité se dégage de la comparaison avec des figures analogues […] Lire la suite

SUPERSTITION

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 5 378 mots
  •  • 1 média

indiquerait l'« essence démoniaque » et la « croyance aux démons » ; pour Flink-Linkomies, le sens de « superstition » procéderait, par l'intermédiaire de « pouvoir divinatoire » et de « sorcellerie », de celui de « supériorité » contenu dans super-stare, « être […] Lire la suite

EXISTENCE PHILOSOPHIES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 6 149 mots
  •  • 2 médias

doit se rendre contemporain de Jésus, abolir les dix-neuf siècles qui le séparent de lui. Par l'angoisse vers la hauteur, telle pourrait être la devise de ce parcours. La croyance, ce n'est pas la certitude devant les idées claires et distinctes, mais un risque : elle est mêlée d'incertitude […] Lire la suite

JUGEMENT

  • Écrit par 
  • Noël MOULOUD
  •  • 6 858 mots

certains aspects de l'activité concrète de juger. Le psychologue porte son attention sur les facteurs de la croyance ou de l'attitude, sur les prises de position, par rapport à la réalité, du sujet qui juge. Au reste, le jugement inclut des consignes normatives, qui exigent que l'on étende les références […] Lire la suite

APOLOGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 540 mots

mais intérieur au croyant : elle cherche à établir les motifs qu'à chaque époque le fidèle reconnaît à sa croyance, en face de sa propre incroyance, et à les communiquer à autrui. La littérature apologétique juive Le judaïsme antique n'a eu une littérature apologétique qu'à partir du moment où il a […] Lire la suite

LA DESTINATION DE L'HOMME, Johann Gottlieb Fichte - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 853 mots

. Soit un ouvrage « non destiné aux philosophes de profession », mais « compréhensible par tous les lecteurs qui sont, d'une manière générale, capables de comprendre un livre », et qui peut constituer une excellente introduction à une pensée difficile. Du doute à la croyance « Doute », « Savoir […] Lire la suite

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

primitives Chez les « primitifs », les représentations de l'autre monde sont d'une étonnante variété. Il y a, d'abord, la croyance que les morts continuent la même existence que les vivants, dans un paysage qui constitue une sorte de double de celui qu'ils habitaient sur la terre. Cette conception est assez […] Lire la suite

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 190 mots
  •  • 2 médias

l'individu « habité » ou « monté », comme disent les Hausa (Niger), peut l'être par une autre entité que le défunt. La réincarnation La croyance en la réincarnation des défunts est admise par de nombreuses religions « orientales » (orphites de l'ancienne Égypte, pythagoriciens, manichéens, certains néo […] Lire la suite

PÉDAGOGIE - Le statut

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 5 108 mots

proprement dite partout où il y a un système bien lié de propositions certaines et générales, de notions et d'interprétations correctes entraînant une croyance de bon aloi, c'est-à-dire réfléchie, contrôlée et fondée en raison ». L'art de l'éducation peut ainsi s'établir en un ensemble de « règles […] Lire la suite

PROBABILITÉ SUBJECTIVE

  • Écrit par 
  • John COHEN
  •  • 4 703 mots
  •  • 1 média

Utilisée parfois par les mathématiciens pour désigner la probabilité « bayésienne » (cf. calcul des probabilités), l'expression de probabilité subjective comporte en elle-même une ambiguïté. Elle désigne en effet soit la logique propre de la croyance partiale (en d'autres […] Lire la suite

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

la croyance qui prend forme à cette époque selon laquelle l'homme est habité par deux sortes d'âmes, les trois âmes hun et les sept âmes po. Quand arrive l'heure de la mort, ces âmes se séparent. Les âmes po restent auprès du corps […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

 » –, analyse, au-delà de leur condition de « paysans à parcelles » les effets de leur isolement, leur incapacité à se représenter eux-mêmes, leur croyance au miracle, leur foi superstitieuse, leurs divisions (entre révolutionnaires et conservateurs), etc., et en conclut que, en dépit de conditions […] Lire la suite

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

. Pour autant, en quoi le fait de croire en son corps serait-il aujourd'hui une croyance plus forte subjectivement que toutes les autres sortes de croyances politiques, religieuses et sociales ? Il semble que le corps, en procurant par ses propriétés sensitives un plaisir ou une douleur immédiats […] Lire la suite

DÉNI, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 820 mots

ou non, de croyances en relation avec la castration. Mis en présence de l'absence de pénis chez la fille, les enfants dénient (leugnen) ce manque, afin de sauvegarder la croyance en l'existence d'un phallus maternel. Une telle croyance est à la fois conservée et abandonnée : cette […] Lire la suite

DIEU - Problématique philosophique

  • Écrit par 
  • Jacques COLETTE
  •  • 5 672 mots

existentiellement dans la dimension de la croyance. En des temps et des contextes très divers, des penseurs, soucieux du divin ou de Dieu, ont produit leur effort dialectique et leur travail sur le langage entre croyance et intellection : fides quaerens intellectum. Étienne Gilson […] Lire la suite

DURKHEIM ÉMILE (1858-1917)

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Raymond BOUDON
  •  • 11 011 mots

 » est un « truisme », car seuls les préjugés qui proviennent du poids de la tradition philosophique fondent la croyance selon laquelle les phénomènes sociaux seraient immédiatement transparents pour l'intelligence humaine. Toutefois, la démarche inductive que Durkheim propose d'appliquer aux phénomènes […] Lire la suite

NOSTALGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 5 257 mots
  •  • 1 média

donc l'aspect trompeur de la croyance en un temps passé de la jeunesse caractérisé principalement par l'insouciance, entendue comme la mise à l'écart des contraintes de la réalité ; et, plutôt que d'insister sur l'aspect héraclitéen d'une telle situation qui va contre le souhait des retrouvailles […] Lire la suite

PROGRÈS

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 8 634 mots
  •  • 2 médias

ce que le principe de la relativité, étendu aux réalités culturelles, ait vraiment mis en évidence la grande variété des processus d'évolution. La formation de l'idée de progrès La nature et le temps Sans doute fallait-il qu'un sens positif soit donné au temps pour que s'affirme la croyance au progrès […] Lire la suite

SCIENCES HUMAINES

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 244 mots
  •  • 2 médias

qui le fait apparaître comme psychologique. Ainsi, une croyance n'est pas un état d'âme mais une proposition admise. Elle est une assertion tenue pour vraie. Si elle n'était pas une proposition, elle ne serait ni vraie ni fausse, et on ne pourrait pas l'identifier comme étant telle croyance. Chercher […] Lire la suite

VALEURS, philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre LIVET
  •  • 10 285 mots
  •  • 1 média

une division radicale entre les faits et les motivations, entre les croyances et les désirs. Si donc nous croyons en quelque valeur, cette croyance ne devrait pas avoir pour seul fondement notre désir. Mais les valeurs sont forcément reliées aux motivations, puisqu'une valeur qui ne pourrait jamais […] Lire la suite

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 026 mots

que nous appelons une âme n'est pas encore clairement dégagé, et la croyance en la divinité de l'âme et en son immortalité n'est pas du tout formulée. Le manque de documents littéraires nous empêche de suivre dans le détail le processus très lent par lequel la nécessité d'exprimer l'unité du vivant a […] Lire la suite

CATHOLICISME - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Régis BURNET
  •  • 1 225 mots

l'autorité particulière de l'évêque de Rome, le pape. La religion catholique confesse le credo commun aux religions chrétiennes : croyance en un Dieu tout-puissant qui se manifeste à l'homme sous trois personnes (Dieu le Père, le Fils [le Christ], l'Esprit saint) ; croyance à la mission de Jésus, Dieu […] Lire la suite

COUTUMIER DROIT

  • Écrit par 
  • Annie ROUHETTE
  •  • 4 221 mots

 ; elle n'est pas totalement déplacée, cependant, s'agissant des sociétés modernes. Selon une autre hypothèse, la coutume serait née de la convention, d'une espèce de connivence intéressée entre membres du groupe, notamment sous la forme d'une croyance en la réciprocité des comportements : on agit d'une certaine […] Lire la suite

DERRIDA JACQUES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Catherine MALABOU
  •  • 3 353 mots
  •  • 1 média

su reconnaître dans la déconstruction un mode de lecture original de leur propre « savoir ». La question théologico-politique Les textes tardifs de Jacques Derrida interrogent avec insistance les motifs du possible et de la croyance, de la foi et de la promesse, toutes questions comprises, dès […] Lire la suite

ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 5 714 mots
  •  • 1 média

, que la liberté est condamnée à s'attester dans des œuvres. Je ne peux donc partir que de la croyance que je peux initier des actions nouvelles dans le monde, je suis très exactement ce que je peux, et je peux ce que je suis. Il y a là une corrélation tout à […] Lire la suite

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 11 028 mots
  •  • 9 médias

la préfiguration du fascisme. Première croyance idéologique à migrer de la gauche vers la droite : le nationalisme. Jusque-là, c'était le camp républicain qui portait l'attachement à la Nation : le soldat Bara, Valmy et Jemmapes, le peuple en armes, puis Louis Rossel, officier engagé dans la Commune […] Lire la suite

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

André Chastel faisait remarquer un jour que la Renaissance était la seule période de l'histoire qui se fût donné un nom dès les premières manifestations de son essence (les humanistes italiens du Quattrocento parlaient déjà de Rinascità), et Alphonse Dupront commençait un célèbre article intitulé « Espace et humanisme » en identifiant la Renaissance à une idée ou à un mythe spé […] Lire la suite

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 502 mots
  •  • 1 média

Le judaïsme est une forme de vie religieuse dont la caractéristique essentielle est la croyance à un Être suprême, auteur – de quelque manière qu'on conçoive son action – de l'univers qu'il gouverne par sa providence ; cet Être est censé communiquer avec l'humanité par sa parole révélée, dont […] Lire la suite

MYTHE - Approche ethnosociologique

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH
  •  • 3 708 mots

de plusieurs façons. Ils sont d'une part reçus et acceptés par tous les membres du groupe tout en étant des œuvres anonymes, sans origine repérable, qui n'offrent d'autres garanties à la croyance des auditeurs que l'adhésion de ceux qui les leur transmettent. D'autre part, le contexte dans lequel […] Lire la suite

PENSÉE

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 8 282 mots
  •  • 1 média

pas, la croyance, la pensée ou le désir que p). 2. Les expressions désignant des objets ou propriétés figurant dans les propositions complétives gouvernées par « que » ne peuvent pas être remplacées par des expressions qui ont la même référence (« Pierre pense que Cicéron est un orateur […] Lire la suite

PREUVE, épistémologie

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 3 341 mots
  •  • 1 média

Une proposition est dite prouvée si, ayant été établie par une méthode reconnue, elle fait l'objet d'une croyance. Cette formulation permet de distinguer quatre versants dans la théorie de la preuve : 1o un élément sémantico-formel, la proposition qu'il s'agit de prouver ; 2 […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DE LA RELIGION

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 4 079 mots

sous-jacentes aux différentes croyances religieuses spécifiques (agents surnaturels, vie après la mort, paradis et enfer, résurrection, réincarnation, miracles) en lien avec d’autres types de croyance et de biais cognitifs communs ainsi qu’en fonction de leur utilité éventuelle pour des buts adaptatifs […] Lire la suite

SCIENCES - Science et philosophie

  • Écrit par 
  • Alain BOUTOT
  •  • 17 642 mots
  •  • 6 médias

d'expérience. » Thalès était parvenu à ce principe matériel en se fondant sur la considération concrète des choses et du monde. « Il fut conduit sans doute à cette croyance, précise Aristote, en observant que toutes choses se nourrissent de l'humide et que le chaud lui-même en procède et en vit (or […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !