« Courtisanes »

SPLENDEURS ET MISÈRES DES COURTISANES, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 217 mots
  •  • 1 média

courtisanes occupe dans l’œuvre d’Honoré de Balzac (1799-1850) une place privilégiée. C’est le roman qui l’aura accaparé le plus longtemps : de 1835, avec la conception du personnage d’Esther, à 1847, année où il termine la dernière partie d’un ouvrage qui ne paraîtra intégralement qu’après sa mort. C’est aussi son livre le plus touffu : on n’y compte […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Courtisanes » :

Courtisanes du quartier réservé de Torii Kiyonaga

Courtisanes du quartier réservé de Torii Kiyonaga
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Démon jouant du luth

Démon jouant du luth
Crédits : Ōtsu City Museum of History, Japon

photographie

LE LIVRE DU COURTISAN, Baldassarre Castiglione - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis FOURNEL, 
  • Jean-Claude ZANCARINI
  •  • 960 mots
  •  • 1 média

courtisan » en traitant tour à tour l'exercice des armes (« profession » du courtisan), la langue, l'éducation aux arts et belles-lettres (livre I), les rapports avec le prince et avec ses pairs, les facéties et autres bons mots (livre II), la place de la femme dans la cour et ses relations avec le courtisan (livre III). Dans un ultime livre, qui donne […] Lire la suite

LIU YONG [LIEOU YONG] (XIe s.)

  • Écrit par 
  • Chantal CHEN-ANDRO
  •  • 311 mots

courtisanes aux demeures princières. Ses dernières œuvres, inspirées par des sentiments plus profonds et plus personnels, peuvent être considérées comme la meilleure partie de son recueil poétique. […] Lire la suite

GRAVURES D'HOKUSAI (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 131 mots

courtisanes. Vers 1780 Estampe des « Lutteurs de sumo ». Vers 1800 Hokusai réalise les premières représentations de paysages, sujet neuf pour l'estampe japonaise. Vers 1831 Trente-Six Vues du mont Fuji. 1814 Début des carnets de croquis dits Hokusai Manga. 1834 Livre illustré des Cent Vues du mont Fuji, dont la création fut stimulée par la publication […] Lire la suite

LA COUSINE BETTE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 207 mots

courtisanes. Bette a recueilli Wenceslas, un jeune artiste polonais qui, dans la misère, allait mettre fin à ses jours, et le surveille « avec la tendresse d'une mère, la jalousie d'une femme et l'esprit d'un dragon ». Elle confie son secret à Hortense et lui donne un cachet sculpté par son protégé. Éblouie, celle-ci tombe amoureuse de l'artiste. Le […] Lire la suite

ELLES (H. DE TOULOUSE-LAUTREC )

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 238 mots

courtisanes et prostituées, ce « monde flottant » (ukiyo) souvent lié au théâtre, celui-là même que Toulouse-Lautrec fréquente à Paris. Le thème (déjà abordé par Degas) est ici traité avec beaucoup de finesse dans le choix de chaque sujet (il est aussi possible que Toulouse-Lautrec ait voulu y représenter les différentes heures du jour d'une manière […] Lire la suite

LORRAIN PAUL DUVAL dit JEAN (1855-1906)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 282 mots

courtisanes raffinés, experts en toutes sortes de cruautés subtiles où s'épuise leur humanité. Monsieur de Bougrelon (1897), Monsieur de Phocas (1901) et le prince Noronsoff du Vice errant (1902) sont les types les plus achevés de cette évocation d'un siècle finissant : aventure et misère, désolation et désinvolture, une sensualité fiévreuse et lasse […] Lire la suite

PONSON DU TERRAIL PIERRE-ALEXIS vicomte (1829-1871)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 276 mots

courtisanes repenties aux caractères vivement brossés. Les Spadassins de l'Opéra, La Jeunesse du roi Henri, L'Auberge de la rue des Enfants-Rouges, Les Misères de Londres, La Messe noire, Les Voleurs du grand monde, La Juive du Château-Trompette sont quelques-uns des titres de cette œuvre énorme et marquée du sceau de la facilité. On retiendra quelques […] Lire la suite

MA ZHIYUAN [MA TCHE-YUAN] (1226?-? 1285)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 332 mots

courtisanes, des poètes-fonctionnaires, des marchands dans Les Larmes sur la tunique bleue (Qingshanlei). Fut-il un patriote ? On l'a dit à propos de son œuvre la plus célèbre pour le raffinement des images poétiques, la plus traduite, L'Automne au palais des Han (Hangongqiu). De toute manière, il reste un des plus célèbres dramaturges chinois. […] Lire la suite

NĀSERODDIN SHĀH (1831-1896)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 043 mots

courtisanes (manigancées par la favorite) et les pressions russe et anglaise sur la politique persane, celui-ci entreprit, après Fath ‘Ali Shāh et Mohammad Shāh, la conquête de Hérat, qui se solda de nouveau par un échec, et entraîna la rupture des relations diplomatiques et le conflit anglo-persan de 1856-1857. Le débarquement d'un corps expéditionnaire […] Lire la suite

AGRIPPINE L'AÎNÉE (14 av. J.-C. env.-33)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 365 mots

courtisanes et les impératrices dépravées tiennent dans l'Empire la première place. La destinée semble lui avoir été pour un temps favorable. Elle appartenait, par sa mère Julie, fille d'Auguste, à la dynastie impériale. Elle avait épousé Germanicus, homme fort populaire à Rome, qui commandait les légions du Rhin et qui pouvait prétendre succéder un […] Lire la suite

ŌTSU-E. PEINTURES POPULAIRES DU JAPON (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

courtisanes, des animaux... Croisements et influences La jeune fille à la glycine est une des dix figures les plus célèbres dès la fin du xviie siècle. Associée à la bonne fortune de la rencontre amoureuse, l’image révèle aussi des liens d’influence entre les motifs populaires et les courtisanes des Ukiyo-e (« images du Monde Flottant »). Les variantes […] Lire la suite

ZHOU BANGYAN [TCHEOU PANG-YEN] (1057-1121)

  • Écrit par 
  • Chantal CHEN-ANDRO
  •  • 318 mots

courtisanes, à des descriptions de paysages ou d'objets, laissant peu de place à l'épanchement des sentiments lyriques. Le style de Zhou Bangyan aura une grande influence sur celui de la poétesse Li Qingzhao. Sous les Song du Sud, des poètes tels que Wu Wenying, Zhang Yan, Zhou Mi reprendront les théories de l'école formaliste. […] Lire la suite

SODOMA GIOVANNI ANTONIO BAZZI dit (1477-1549)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 369 mots

courtisanes au couvent), quelques beaux portraits et d'amusants détails iconographiques, la plupart des compositions manquent de spontanéité (Sodoma s'efforce de « suivre » Signorelli), d'ampleur décorative et de force chromatique. Attiré à Rome par Peruzzi, Sodoma travaille auprès de lui à la Farnésine (1511-1512) : il y peint la célèbre fresque représentant […] Lire la suite

TONGBIN [LU T'ONG-PIN]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 377 mots

courtisanes célèbres, semant des poèmes dans lesquels il exprime son ironie devant ce monde plein de vanités. Le folklore moderne a fait de lui le premier des Huit Immortels, ces joyeux personnages toujours ivres, que l'on trouve, à toute occasion, dans le rôle d'intermédiaires, aux limites qui séparent le profane et le sacré. […] Lire la suite

UTAMARO KITAGAWA (1753-1806)

  • Écrit par 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT
  •  • 1 223 mots
  •  • 4 médias

courtisanes, serveuses des maisons vertes, jeunes femmes de la bourgeoisie, femmes du peuple, indiquant cette diversité par la variété du vêtement et du maintien, traitant minutieusement les formes des kimonos, les décors des tissus, pour lesquels il semble qu'il ait donné des recueils de modèles. Ses séries les plus célèbres sont : Les Douze Heures […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 445 mots

courtisanes. La deuxième partie paraîtra en 1847. 1840 Prend la direction de la Revue parisienne : nouvel échec financier. 1841 Signe avec l'éditeur Furne un contrat pour la publication de La Comédie humaine. 1842 Publie son « Avant-propos » à l'édition de La Comédie humaine, puis La Femme de trente ans et La Rabouilleuse. 1843 Achève Illusions […] Lire la suite

OKUNI (XVIIes.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 473 mots

courtisanes. (L'interdit pesant sur les actrices féminines dans le kabuki ne fut levé qu'après l'avènement de l'ère Meiji, en 1868.) Comme dans le théâtre élisabéthain, notamment, les garçons et les jeunes hommes interprétèrent pour un temps les rôles féminins en se déguisant. Mais le gouvernement bannit ces éphèbes de la scène en 1652, en avançant […] Lire la suite

TABLĀ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 437 mots

courtisanes, le tablā est aujourd'hui utilisé dans une grande variété de genres et de styles musicaux de l'Inde du Nord : khayāl, thumrī, ghazal, kathak, bhajan, qaww̄alī... Parmi les joueurs de tablā célèbres, mentionnons Chatur Lal, Alla Rakha et son fils Zakir Hussain. […] Lire la suite

MOKUAMI KAWATAKE (1816-1893)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 512 mots

courtisanes et de geishas, bref tout le petit peuple d'Edo, industrieux et débrouillard, libre dans ses propos et volontiers frondeur, amateur de subtiles entourloupettes et de grosses farces, celui-là même que Shikitei Samba observait aux bains publics ou chez le barbier. Après 1868, Mokuami nous montre ce même milieu en contact avec les bourgeois […] Lire la suite

ADONIS, mythologie

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 603 mots
  •  • 1 média

courtisanes ou des femmes qui y retrouvent leurs amants. Elle forme un contraste violent avec l'autre fête de femmes que connaît toute cité grecque : les thesmophories, réservées aux épouses légitimes des citoyens et placées sous le patronage de Déméter, puissance des nourritures céréalières qui sont au centre de cette fête des semailles, célébrée  […] Lire la suite

VERUS LUCIUS AURELIUS CEIONIUS COMMODUS (130-169)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 566 mots

courtisanes avec lesquelles il mène joyeuse vie au cours de banquets sans fin. Autant il aime les activités sportives comme la chasse et l'équitation, autant Marc Aurèle se réfugie dans l'ascétisme et la chasteté. À la mort d'Antonin le Pieux en 161, Marc Aurèle, conscient de l'énorme charge dont il est investi, s'empresse de la partager avec Lucius […] Lire la suite

CORINTHE

  • Écrit par 
  • Jacques DUMONT
  •  • 645 mots
  •  • 3 médias

courtisanes sacrées. Mais, en ~ 146, le Romain Mummius ravagea brutalement la ville qui fut restaurée par César en ~ 44. L'apôtre Paul y prêcha en 51-52, et Néron y proclama la liberté des Grecs. Hadrien le philhellène l'enrichit à nouveau, mais elle fut pillée par les Hérules en 267. Au Moyen Âge, Corinthe n'était plus qu'une modeste bourgade. […] Lire la suite

WALTHER VON DER VOGELWEIDE (1170 env.-env. 1230)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 625 mots

courtisanes laissent ainsi la place aux affections naturelles des villageoises. Walther célèbre par ailleurs les jeunes filles du peuple dans certaines de ses plus belles poésies (Mädchenlieder), où le tourment amoureux cède à l'allégresse. […] Lire la suite

SAIKAKU IHARA (1642 env.-1693)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 1 761 mots

courtisanes de haut vol, le bourgeois fortuné réalise son rêve d'émancipation vis-à-vis du système féodal qui lui dénie toute existence politique. Quête décevante cependant, tout autant que celle du Genji, qui se termine, la soixantaine venue, par un symbolique embarquement pour une mythique « île-aux-femmes ». Une Vie d'un second homme (Nidai otoko […] Lire la suite

ARÉTIN L' (1492-1556)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 3 064 mots
  •  • 1 média

courtisanes, gondoliers et mendiants, car il gaspille autant qu'il reçoit. Il mène un train de vie princier, entouré de nombreux serviteurs et de ces « arétines », servantes et maîtresses tout à la fois, dont l'une lui donnera deux filles. Il protège la veuve et l'orphelin, aide les indigents ou les exilés en difficulté, trouve des mécènes pour les […] Lire la suite

LA DAME AUX CAMÉLIAS (mise en scène A. Arias)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 815 mots

courtisanes et Nana où, cette fois, le personnage de la « dévoyée » trouvant la rédemption dans l'amour et la mort n'a plus lieu d'être. De Ceccaty, lui, enchâsse l'héroïne dans le seul univers de la représentation et du théâtre, à l'instar du décor de Roberto Plate constitué de cadres de scène qui s'emboîtent les uns dans les autres. Dès lors, à l'écart […] Lire la suite

PRUNIER EN FIOLE D'OR (JIN PING MEI)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 881 mots

courtisanes sous les Song. Certes, l'auteur stigmatise les vices de la classe aisée et se livre à une radicale critique sociale. Mais la satire demeure au service d'une analyse très subtile des caractères psychologiques. L'histoire de la chute d'une maison provoquée par des revers de fortune, ou l'inconduite de son principal responsable – ici Ximen […] Lire la suite

LA COMÉDIE HUMAINE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 933 mots
  •  • 2 médias

courtisanes), L'Initié (deuxième partie de L'Envers de l'histoire contemporaine), Les Paysans et Petites Misères de la vie conjugale. En 1845 avait été imprimé un prospectus de La Comédie humaine annonçant un total de vingt-six tomes qui auraient compté cent trente-sept titres : les titres des ouvrages « qui restaient à faire », soit quarante-sept, […] Lire la suite

INDIA SIGISMONDO D' (1582 env.-env.1629)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 840 mots

courtisanes le contraignent à abandonner en mai 1623. La majeure partie de sa production date de son séjour à Turin, durant lequel il publie une dizaine de recueils ainsi que la musique pour Zalizura, une favola pescatoria, forme de pastorale en musique dans laquelle les bergers sont remplacés par des pêcheurs. Il manifeste alors sa prédilection pour […] Lire la suite

BEL-AMI, Guy de Maupassant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 937 mots
  •  • 1 média

courtisanes, 1838-1847), Flaubert (L'Éducation sentimentale, 1869) ou encore Zola (La Curée, 1872 ; Nana, 1880). Et, dans Le Père Goriot (1835), Vautrin conseillait à Rastignac de réussir par les femmes : « Une jeune femme ne refuse pas sa bourse à celui qui lui prend le cœur. » Mais précisément, Georges Duroy n'est pas Rastignac. Le héros de Balzac […] Lire la suite

TITAN, Jean Paul - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian HELMREICH
  •  • 971 mots

courtisanes, Albano sera sans nul doute un souverain philanthropique : sa sympathie pour la Révolution française en est un témoignage éloquent. Jean Paul, cependant, ne nous montre pas le gouvernement d'Albano : le roman s'arrête au moment où celui-ci accède au trône. La fiction jean-paulienne reflète bien l'une des questions centrales qui agitent  […] Lire la suite

HOKUSAI (1760-1849) (exposition)

  • Écrit par 
  • Christophe MARQUET
  •  • 923 mots
  •  • 1 média

courtisanes et les illustrations de petits romans –, Sōri (1794-1805) – époque consacrée aux estampes de luxe et aux illustrations de « poèmes burlesques » –, Hokusai (1805-1810) – étape marquée par la production d’illustrations de romans historiques –, Taito (1810-1819) – période de réalisation de nombreux manuels de dessin –, Iitsu (1820-1834) –  […] Lire la suite

PEER GYNT (mise en scène É. Ruf)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 923 mots
  •  • 1 média

courtisanes orientales... Dessinés par Christian Lacroix et réalisés par les ateliers du Français sous la direction de Renato Bianchi, ils habillent une centaine de personnages, interprétés par plus d'une vingtaine d'acteurs de la Comédie-Française. Unis en une troupe soudée, ils se partagent tous les rôles, grands ou petits. Mentionnons notamment  […] Lire la suite

CI [TS'EU], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • Chantal CHEN-ANDRO
  •  • 1 025 mots

courtisanes, il n'est plus contesté. La découverte, en 1917, de manuscrits dans les grottes des Mille Bouddhas à Dunhuang a contribué à une meilleure connaissance du genre. Ces poèmes, souvent anonymes, racontent, dans un langage simple, la vie du petit peuple, ses amours et ses peines, comme en témoignent les vers suivants :  Tu m'as dit tant de menteries […] Lire la suite

NEW YORK HERALD TRIBUNE

  • Écrit par 
  • Christine BARTHET
  •  • 1 072 mots

courtisanes, à la publicité à sensation, à la peine de mort et à l'alcoolisme. Comment deux journaux si différents en sont-ils venus à fusionner ? C'est que le Herald est en perte de vitesse dès 1872, quand J. G. Bennett Jr. prend le contrôle du journal ; il s'en désintéresse et vient s'installer à Paris (il y fonde l'édition européenne en 1887). En […] Lire la suite

TER BRUGGHEN HENDRICK (1588-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

courtisanes (Duo Barberini, Galerie nationale, Rome), la déchéance des buveurs sont compensées par le monde poétique et musical où se réfugient et s'absorbent les musiciens, en une brillante série de tableaux, variations sur un même thème, où Ter Brugghen arrive à la perfection des formes et des couleurs (musée de Kassel). Peintre discret qui ne connut […] Lire la suite

SAINT-CYR (P. Mazuy)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 060 mots

courtisanes. Dès lors, sous l'impulsion de Mme de Maintenon, l'utopie de l'émancipation de la femme va faire place à l'intégrisme religieux, et l'école de la liberté se métamorphoser en prison. L'esthétique de Saint-Cyr transcrit remarquablement cette évolution. Loin d'évoquer la mère ou la grâce, l'eau apparaît ici liée à la souffrance, à la stagnation […] Lire la suite

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 132 mots
  •  • 2 médias

courtisanes vieillissantes sur l'art de marier leurs filles à des jeunes gens de bonne famille. Mis à part ce septième et dernier livre, le Kāmasūtra est un livre ouvert à tous ; ce sont les Occidentaux qui en ont fait un texte for private circulation only. Il est aussi peu occulte que les innombrables sculptures érotiques qui ornent certains des plus […] Lire la suite

NANKIN, chin. NANJING [NAN-KING]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 158 mots
  •  • 2 médias

courtisanes, elles-mêmes artistes accomplies. Des intrigues s'y nouent, dont la plus connue reste celle que narre le drame L'Éventail aux fleurs de pêcher. Mais Nankin est aussi un centre d'édition réputé (imprimerie du Collège impérial, nombreux libraires commerciaux), un centre économique important (chantiers navals, soieries impériales et privées […] Lire la suite

LE PÈRE GORIOT, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 1 060 mots
  •  • 1 média

courtisanes, qui achèvent le cycle de Vautrin, révéleront le personnage dans toute sa puissante complexité. Le xixe siècle a produit de nombreux « romans d'éducation ». Avant Le Père Goriot, on citera Le Rouge et le Noir de Stendhal (1830). Chez Balzac lui-même, Illusions perdues (1837-1843), Béatrix (1839-1845), Un début dans la vie (1844). Après  […] Lire la suite

SUÉTONE (70 env.-env. 140)

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 1 196 mots

Courtisanes célèbres, une défense de la République de Cicéron, puis une série d'ouvrages consacrés aux antiquités romaines, aux jeux des enfants, etc. Tout cela révèle la curiosité, universelle et fine, d'un homme d'études. […] Lire la suite

HARUNOBU SUZUKI (1725 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 184 mots
  •  • 1 média

courtisanes ou servantes, toutes répondent à ce nouveau canon. Différent en cela aussi de ses prédécesseurs, Harunobu attache une grande importance au cadre de l'action. Le lieu, l'heure et la saison sont décrits avec précision, tandis que des annotations subtiles en traduisent les changements imperceptibles. Loin de traduire une préoccupation de réalisme […] Lire la suite

L'ENVERS DE L'HISTOIRE CONTEMPORAINE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 191 mots

courtisanes, en 1844, il annonce que « l'auteur prépare comme contrepoids et comme opposition un ouvrage où se verra l'action de la vertu, de la religion et de la bienfaisance au cœur de cette corruption des capitales ». Mais ce n'est qu'en 1848 qu'il en publie la seconde partie, L'Initié. Dans l'édition posthume de 1854, le roman au complet recevra […] Lire la suite

LES CHOUANS, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 131 mots
  •  • 1 média

courtisanes (1839-1847). Ce sont les fondations de son grand édifice romanesque que Balzac jette en signant son « premier » ouvrage. […] Lire la suite

CHIKAMATSU MONZAEMON (1653-1724)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 2 847 mots
  •  • 1 média

courtisanes, il en fait des hommes ordinaires qui se dépassent, et non sans peine, dans leur exploit. D'une version à l'autre les caractères s'affirment, les comparses eux-mêmes, l'oncle félon, les deux « courtisanes fidèles » et surtout la mère des Soga, veuve cornélienne et mère de samurai, deviennent d'authentiques personnages de tragédie. Des pièces […] Lire la suite

HOU HSIAO-HSIEN (1947- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 277 mots

courtisanes, précieuses fleurs nommées Rubis ou Jade. Mais la griserie la plus intense vient de la mise en scène, qui crée une sorte de continuum hypnotique grâce à un montage presque insensible (aucune coupe franche, seulement des fondus au noir et des plans séquences), et à une composition de lumières sombres et dorées. Le récit ne met pas en péril […] Lire la suite

LES MYSTÈRES DE PARIS, Eugène Sue - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 188 mots

courtisanes, Balzac modifia sa technique narrative, estompant descriptions et digressions au profit d'une plus grande vivacité de l'action. Par ailleurs, avec Les Mystères de Paris, la capitale cesse d'être un simple décor pour devenir partie constitutive du récit. Présentée comme un vaste réseau mi-émergé, mi-souterrain, décrite dans l'alternance  […] Lire la suite

DAI JIN [TAI TSIN] (1388-1462) & WU WEI [WOU WEI] (1459-1508)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 294 mots

courtisanes : c'est à peu près tout ce que l'on sait de sa vie. Limites et originalité de la peinture de genre Chez Dai Jin, les techniques du pinceau sont évidemment empruntées à Ma Yuan et Xia Gui ; mais, en ce qui regarde la composition du paysage, son art n'est pas moins tributaire des Song du Nord (Fan Kuan, Li Tang) : il s'efforce en fait de […] Lire la suite

MORONOBU HISHIKAWA (mort en 1694)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 272 mots

courtisanes. Mais il lui manque un chef de file. Parmi les ouvrages les plus anciens et les plus beaux de style ukiyo-e, il faut citer Yoshiwara makura (L'Oreiller de Yoshiwara, anonyme, 1660) : cet ouvrage annonce Moronobu par la grâce du trait et le soin de la composition. Beaucoup d'historiens d'art le lui attribuent d'ailleurs, ainsi qu'un bon  […] Lire la suite