« Contribution �� la philosophie des sciences »

SCIENCES Sciences et discours rationnel

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 634 mots

philosophie des sciences. […] Lire la suite

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 137 mots
  •  • 8 médias

philosophie, puis les diverses sciences qui se sont détachées d'elle ? Le doute scientifique n'est-il pas l'héritier du doute philosophique, comme le disait Claude Bernard, mais avec la fécondité en plus ? Dernières à avoir acquis leur indépendance et leur positivité, les sciences humaines semblent avoir repris à la philosophie tout ce qui pouvait  […] Lire la suite

SCIENCES Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 557 mots
  •  • 1 média

sciences. Toutes ces études ont mis en évidence le caractère très inégalitaire de la science, une minorité de savants obtenant la majorité des prix, des ressources et des citations. Merton lui-même mettra aussi en évidence ce qu'il nommera « l'effet saint Mathieu », selon lequel la reconnaissance accordée à un scientifique pour une contribution tend […] Lire la suite

PHILOSOPHIE ANALYTIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES, 
  • Denis ZASLAWSKY
  •  • 13 428 mots
  •  • 3 médias

philosophie, qui s'annonçait chez Locke et se retrouvait chez Condillac, supposait une nouvelle approche du langage qui avait été acquise dans les sciences au moins cent cinquante ans plus tôt. Une histoire des sciences qui se veut histoire des concepts pourrait être une histoire linguistique des sciences. On y verrait que les révolutions de celles-ci […] Lire la suite

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 262 mots
  •  • 4 médias

sciences de l'information, aux neurosciences, à la théorie de l'évolution, à la linguistique, à la philosophie et à différents secteurs des sciences sociales.Dès leur émergence, au cours des années 1950, les sciences cognitives se sont pensées comme un faisceau de programmes de recherche relevant de différentes disciplines. Nées dans un contexte scientifique […] Lire la suite

RÉALISME, philosophie

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 6 999 mots

philosophie est assignée la réflexion sur la logique et le langage des sciences ; elle n'a pas d'objet à connaître ; elle consiste en l'étude des possibilités de connaître ce qui est connu (« systèmes de l'examen », « connaissance de la connaissance », rationalisme critique, etc.). Les thèses métaphysiques du réalisme Renouvier rejette une histoire […] Lire la suite

INTERACTION, sciences humaines

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 848 mots
  •  • 1 média

philosophie. Kant rangeait la communauté ou la réciprocité parmi les catégories dynamiques. Dans la théorie de Herbart d'un monde d'individus coexistant, la notion d'action réciproque était centrale. La contribution propre de Lotze a consisté à reconnaître que l'interaction des parties implique l'unité du tout puisque l'action externe implique des  […] Lire la suite

JARDINS Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Catherine CHOMARAT-RUIZ
  •  • 3 586 mots

sciences ». L'image de l'arbre éclaire ici la définition de la philosophie. Quant à Boyceau, il justifie l'ordre, la symétrie et la correspondance entre les éléments du jardin en soulignant dans son traité que la « Nature les observe aussi en ses œuvres si parfaites » puisque les « arbres élargissent ou montent en pointes leurs branches de pareille […] Lire la suite

POLITIQUE La philosophie politique

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 10 309 mots

philosophie a pu devenir celle de la Rome de l'époque des guerres civiles et de l'Empire, et pour des groupes politiquement opposés : philosophie de la noblesse régnante (Cicéron, Brutus) ou opprimée (conspirations sénatoriales contre les empereurs), philosophie du sujet vivant dans l'insécurité, philosophie de celui à qui incombe l'exercice du commandement […] Lire la suite

INTÉRÊT, sciences humaines et sociales

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 568 mots
  •  • 1 média

Intérêt pour la vie ou désintérêt de la vie, intérêt amoureux ou caractère intéressé, intérêt pour la musique, pour la politique ou pour le genre humain – dans le foisonnement des acceptions de l'intérêt, une première orientation nous vient de par son emploi au sens de « dommage » dans la langue des xiiie et xive siècles. Littré cite ce texte : « L'audition […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED, 
  • Universalis
  •  • 22 273 mots
  •  • 1 média

philosophie, j'ai dans ma mémoire toutes nos lois et toutes nos traditions, je suis poète, architecte... » Ainsi parlait le barbier dans Les Mille et Une Nuits. Non seulement les mathématiques occupent une place de choix dans l'encyclopédie du savoir populaire, mais l'algèbre y figure « en personne », avec ses raffinements. Or le barbier se fait ici […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 292 mots
  •  • 2 médias

philosophie actuelle de l'esprit et des sciences cognitives, aujourd'hui représentatives des voies dans lesquelles la plupart des philosophes analytiques se sont engagés, au nom d'un idéal scientifique qui n'a rien à envier à celui de leurs aînés. Le langage de la pensée Les États-Unis d'Amérique ont été aussi le théâtre d'un essor significatif des […] Lire la suite

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 538 mots
  •  • 8 médias

L'intérêt pour la langue est un trait dominant de la philosophie contemporaine. Non que nos contemporains soient les premiers à découvrir le langage. Celui-ci a toujours été à la place d'honneur dans la philosophie, tant il est vrai que la compréhension que l'homme prend de lui-même et de son monde s'articule et s'exprime dans le langage ; les sophistes […] Lire la suite

EXISTENCE PHILOSOPHIES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 6 166 mots
  •  • 2 médias

philosophie s'arrêtera-t-il là ? Sartre estime qu'il faut compléter l'existentialisme par le marxisme. Tel n'était pas l'avis de Merleau-Ponty. Il n'est pas question de revenir à une philosophie réflexive, ni à une philosophie de la vie, ni à une philosophie de la conscience. Il y a un domaine des relations éprouvées, vécues. Le moment est venu où  […] Lire la suite

POLITIQUE La science politique

  • Écrit par 
  • Marcel PRÉLOT
  •  • 7 877 mots

sciences diversifiées Aux yeux de beaucoup, dont l'attitude prolonge celle qui dominait pendant la seconde moitié du xixe siècle et le premier quart du xxe, il n'existe pas une science politique, mais des sciences politiques multiples et distinctes. Politique n'est pas un substantif, mais une épithète, selon les cas, de la philosophie, de l'économie […] Lire la suite

ENCYCLOPÉDIE PHILOSOPHIQUE UNIVERSELLE (ouvrage collectif) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 023 mots

philosophie, comme en témoigne l'articulation de l'ensemble en quatre parties : l'inscription de la philosophie (langues de la philosophie, philosophies nationales), sa diffusion (traduction, comparatisme), ses formes (genres, commentaires, questions textuelles) et enfin ses champs (sciences et techniques, savoirs et pratiques). À ce plan minutieusement […] Lire la suite

JORDAN PASCUAL (1902-1980)

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 412 mots

philosophie des sciences. Sa contribution majeure concerne la mécanique quantique, dont il a été l'un des fondateurs (avec Heisenberg et Born), dans la variante matricielle (1925-1927). On lui doit en outre la méthode de la « seconde quantification », universellement utilisée aujourd'hui en théorie des systèmes à plusieurs particules, pour les bosons […] Lire la suite

DUHEM PIERRE (1861-1916)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 3 007 mots

philosophie des sciences au cœur des considérations contemporaines. Son œuvre en histoire des sciences, illustrant ses conceptions des théories physiques et de leur évolution continue, constitue une contribution considérable à l'histoire des sciences au Moyen Âge. La vie Pierre Duhem naquit le 10 juin 1861 à Paris. Son père, originaire de Roubaix […] Lire la suite

DAGOGNET FRANÇOIS (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 935 mots
  •  • 1 média

sciences. Pourtant, excellant dans l’écriture et en philosophie, il obtient son baccalauréat, étudie la philosophie à Dijon auprès de Georges Leroy, puis à Paris auprès de Martial Gueroult. Simultanément, il découvre auprès de Gaston Bachelard et de Georges Canguilhem un autre régime de pensée philosophique. Agrégé de philosophie en 1949, François […] Lire la suite

LATOUR BRUNO (1947- )

  • Écrit par 
  • Pascal RAGOUET
  •  • 1 184 mots

sciences, a suivi un itinéraire dont l'inspiration non conformiste n'a pas été sans effet sur sa pratique de sociologue. Agrégé de philosophie, Bruno Latour s'en va poursuivre à Abidjan (Côte d'Ivoire), dans un laboratoire de l'O.R.S.T.O.M., ses études en anthropologie. Sa première enquête de terrain porte sur l'ivoirisation des cadres au sein des  […] Lire la suite

PUTNAM HILARY (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Christiane CHAUVIRÉ
  •  • 939 mots

philosophie des sciences, du langage, de la logique et de l'esprit. Sa principale contribution en philosophie de l'esprit est l'invention du fonctionnalisme ; il a renouvelé de façon décisive la notion de référence (théorie « causale » de la référence en 1970), et s'est fait connaître pour son adhésion au réalisme, dans ses différentes versions successives […] Lire la suite

REDFIELD ROBERT (1897-1958)

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 313 mots

contribution est l'élaboration (en collaboration avec R. Linton et M. J. Herskovits) du concept d'acculturation qui allait se révéler d'une grande fécondité. Dans ses dernières études, qui traitent des civilisations de la Chine et de l'Inde, Redfield expose sa théorie des civilisations, conçues comme des systèmes culturels interdépendants, se différenciant […] Lire la suite

FITZGERALD GEORGE FRANCIS (1851-1901)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 331 mots

philosophie naturelle et expérimentale » en 1881. Les premiers travaux de Fitzgerald, publiés en 1876, ont trait aux équations d'équilibre d'une surface élastique. En 1878, il apporte une contribution majeure à la théorie électromagnétique en étudiant la réflexion et la réfraction de la lumière. Ces études théoriques sont accompagnées de travaux expérimentaux […] Lire la suite

DAVIDSON DONALD (1917-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 778 mots

contribution de Donald Davidson aux débats majeurs de la philosophie anglophone contemporaine est également riche des interrogations qu'il consacra à l'action dès la première étude qu'il publia sur cette question en 1963, sous le titre : « Actions, raisons et causes ». Sous ce rapport, l'opposition traditionnelle des « causes » et des « raisons » devient […] Lire la suite

MONOD JACQUES (1910-1976)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 564 mots
  •  • 1 média

contribution essentielle à la pensée scientifique et biologique. En pratique, ces années 1945-1965 fondent la biologie moléculaire en France. Il a publié de nombreux articles sur la biosynthèse des enzymes, sur la régulation enzymatique cellulaire et, avec François Jacob, Genetic Regulatory Mechanisms in the Synthesis of Proteins (1961). Son seul ouvrage […] Lire la suite

SCHÖNFLIES ARTHUR MORITZ (1853-1928)

  • Écrit par 
  • Zdenek JOHAN
  •  • 431 mots

sciences. Il est décédé le 27 mai 1928 à Francfort-sur-le-Main. […] Lire la suite

CARNAP RUDOLF (1891-1970)

  • Écrit par 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 2 037 mots

philosophie. La construction logique du monde et les travaux issus du Cercle Après ses études de mathématique, de physique et de philosophie à Fribourg et à Iéna – il fut l'un des très rares auditeurs de Frege –, Carnap obtint le titre de docteur avec une thèse intitulée L'Espace : une contribution à la théorie de la science (1921). Sur l'initiative […] Lire la suite

AVOGADRO LORENZO ROMANO AMEDEO CARLO, comte de Quaregna et de Ceretto (1776-1856)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 490 mots
  •  • 1 média

philosophie naturelle au collège de Vercelli (1809). En 1820, il est nommé professeur de physique et de mathématiques à l'université de Turin, mais après la fermeture de l'université, en raison d'événements politiques, il revient à la jurisprudence tout en continuant à s'intéresser à la physique et aux sciences. Il est nommé professeur « émérite »  […] Lire la suite

POPPER KARL RAIMUND (1902-1994)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 2 095 mots
  •  • 1 média

sciences authentiques démarquées des « fausses sciences ». Parallèlement, et à la suite de la montée du nazisme, qui devait le contraindre à l'exil, il médita sur le phénomène du totalitarisme et du fascisme. Sa « contribution à l'effort de guerre » fut tout d'abord une critique de l'historicisme, doctrine selon laquelle il y a des lois générales du […] Lire la suite

LUKÁCS GYÖRGY (1885-1971)

  • Écrit par 
  • Lucien GOLDMANN
  •  • 3 541 mots
  •  • 4 médias

philosophie, sociologie, sciences politiques, esthétique, histoire de la littérature et histoire de la philosophie. Esprit universel, il n'est pas un de ces domaines où ses écrits n'aient fourni une contribution décisive, et en même temps il n'est aucune de ses analyses partielles qui ne soit étroitement liée à l'ensemble de sa pensée. La catégorie […] Lire la suite

KAUFMANN PIERRE (1916-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 086 mots

contribution en ce domaine d'investigations centrées sur la construction topologique de divers rapports d'ordre, Kurt Lewin. Une théorie du champ dans les sciences de l'homme (1968), révèle une extraordinaire maîtrise des questions les plus complexes concernant l'épistémologie des sciences. Membre de l'École freudienne de Paris, Pierre Kaufmann n'a […] Lire la suite

IDÉALISME ALLEMAND

  • Écrit par 
  • Jacques d' HONDT
  •  • 7 102 mots

philosophie qui, pour cette raison, est un idéalisme » (Hegel, Encyclopédie des sciences philosophiques, 1817). D'où il suit que « le monde n'a pas de véritable réalité » (Philosophie de la religion, posth., 1832). L'idéalisme allemand a tendu à intégrer toutes les formes de pensée qui, dans le passé, exprimaient déjà son orientation essentielle, comme […] Lire la suite

TAYLOR CHARLES (1931- )

  • Écrit par 
  • Ruth ABBEY
  •  • 1 498 mots

philosophie analytique anglo-américaine et la philosophie continentale. Influencé par Martin Heidegger et Hans-Georg Gadamer, il étudie la société selon une approche herméneutique : les sciences sociales doivent prendre en compte la signification que les êtres humains confèrent à leurs actions. Le vote des électeurs, par exemple, ne s'explique pas  […] Lire la suite

RAYLEIGH JOHN WILLIAM STRUTT lord (1842-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 677 mots
  •  • 1 média

philosophie naturelle de 1887 à 1905 à la Royal Institution, où il succéda à John Tyndall ; président de la Royal Society de 1905 à 1908 ; chancelier de l'université de Cambridge de 1908 à 1919. Il fut également membre de divers comités de sciences appliquées : service des phares, aéronautique, mesures physiques. La production scientifique de Rayleigh […] Lire la suite

RANCIÈRE JACQUES (1940- )

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 1 683 mots

philosophie à l'université de Paris-VIII, a apporté une contribution originale à l'analyse des concepts politiques et esthétiques dans la philosophie de langue française. Sa contribution n'est pas de nature systématique mais relève avant tout d'une déconstruction des concepts traditionnels (pouvoir, souveraineté, égalité, liberté, etc.). Pour Jacques […] Lire la suite

LA SIGNIFICATION SOCIALE DE L'ARGENT (V. A. Zelizer)

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 999 mots

contribution à la critique sociologique de l'économie, qui a vocation à prendre toujours plus d'importance au sein des sciences sociales contemporaines. […] Lire la suite

SIMIAND FRANÇOIS (1873-1935)

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 354 mots

sciences sociales françaises du début du xxe siècle. Brillant élève de l’École normale supérieure, reconnu par Henri Bergson comme l’« esprit le plus remarquable […] et le mieux doué à coup sûr pour la philosophie », il s’engage cependant auprès d’Émile Durkheim et participe à ses combats pour la promotion de la sociologie dans l’université, en particulier […] Lire la suite

SCHELLING FRIEDRICH WILHELM JOSEPH VON (1775-1854)

  • Écrit par 
  • Jean-François MARQUET
  •  • 4 143 mots

contribution à la philosophie politique), on le trouve pendant deux ans (1796-1798) précepteur à Leipzig. Dans une série d'études publiées par le Philosophische Journal de Neithamner, il continue à exposer, en l'interprétant à sa façon, la « philosophie transcendantale » issue de la Wissenschaftslehre, en même temps, il s'initie aux sciences naturelles […] Lire la suite

PECKER JEAN-CLAUDE (1923-2020)

  • Écrit par 
  • Roger-Maurice BONNET, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 380 mots
  •  • 1 média

Sciences de la Commission nationale française de l'UNESCO. Élu à l’Académie des sciences en 1977, il assure la présidence du comité interministériel de la recherche scientifique et technique de 1985 à 1987. Il reçoit nombre de distinctions dont la médaille d’argent du CNRS (1956), le prix Jean Perrin (1974) de la Société française de physique et le […] Lire la suite

ALAIN DE LILLE (1128-1203)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 1 036 mots

contribution à une nouvelle appréhension philosophique de la nature — et par conséquent de l'homme et de sa place dans le monde — et par une vue nouvelle sur les rapports entre raison et foi, entre philosophie et théologie. Il est l'un des premiers grands « sommistes », le type même de l'universitaire de la haute scolastique : suivant Boèce et la méthode […] Lire la suite

FILLIOZAT JEAN (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT
  •  • 1 103 mots

contribution de l'Inde à l'histoire des sciences et des techniques ; ou les analyses dupsychisme subconscient et des phénomènes psychosomatiques auxquels les Indiens se sont très tôt intéressés. Il notait, d'ailleurs, que les Anciens ont, plus d'une fois, su mieux que nous rendre justice à l'Inde. C'est à cela que lui-même s'est employé sans trêve  […] Lire la suite

MAYER HANS (1907-2001)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 790 mots

sciences, philosophie et politique. Par la suite, Hans Mayer ne cessera d'interpeller les grandes figures de l'art et de la culture en Allemagne, pour mieux éclairer son propre présent. Citons, entre autres, les études sur Thomas Mann. L'œuvre et l'évolution (1950) : l'artiste à la fin de l'époque bourgeoise, transmuant toute chose en un langage souverain […] Lire la suite

MARXISME Le matérialisme dialectique

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 6 395 mots
  •  • 2 médias

sciences, elle ne se confond pas avec cette pratique. Ce qui fait problème alors, c'est le rapport de la science marxiste, d'une part avec la philosophie, d'autre part avec une pratique révolutionnaire. La mort de la philosophie À lire rapidement les écrits du seul Marx, la question des rapports de la science de l'histoire avec une philosophie semble […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Ethnosciences

  • Écrit par 
  • Jacques BARRAU
  •  • 3 700 mots
  •  • 2 médias

sciences et de leurs disciplines allait conduire à l'éclatement des savoirs scientifiques ; les sciences naturelles rejetèrent de leurs préoccupations tout ce qui concernait l'homme social et les sciences humaines naissantes se réfugièrent dans le giron de la philosophie. Ainsi fut consommé chez nous le divorce entre ces sciences au grand dam de la […] Lire la suite

KOSELLECK REINHART (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Jochen HOOCK
  •  • 879 mots

Contribution à la sémantique des temps historiques, 1990], proche des réflexions de Paul Ricœur, avec lequel s'instaure un fructueux dialogue. Tous ces ouvrages s'inscrivent dans un « passé-présent » qui va de l'époque moderne au monde contemporain, des guerres de religion à celles du xxe siècle et relèvent d'une même interrogation sur les caractères […] Lire la suite

FOCK VLADIMIR ALEXANDROVITCH (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 822 mots

contribution la plus importante de Fock à la mécanique quantique date de l'année 1932, quand avec Dirac et Podolsky il publie le premier mémoire sur la « seconde quantification ». Quant à la méthode de Hartree-Fock du champ self-consistant, elle trouve une foule d'applications dans les domaines les plus divers de la physique (physique des plasmas,  […] Lire la suite

JACOB FRANÇOIS (1920-2013)

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 1 843 mots
  •  • 1 média

philosophie des sciences et en épistémologie. Chef du service de génétique cellulaire de l'Institut Pasteur (1960), professeur au Collège de France (1964), où une chaire de génétique cellulaire fut créée pour lui, il était membre de l'Académie des sciences et de l'Académie française. Enfin, l'éminent compagnon de la Libération qu'il était, promu au […] Lire la suite

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 054 mots
  •  • 1 média

sciences humaines et la philosophie, et témoigné à sa manière, dans la seconde moitié du xxe siècle, à la fois des défis lancés à la raison, et de la nécessité permanente à en renouveler les formes et les représentations. Le structuralisme linguistique Le structuralisme ne constitue pas à proprement parler une communauté de doctrine. Il se caractérise […] Lire la suite

MOMMSEN THEODOR (1817-1903)

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 970 mots

sciences de Prusse de diriger la publication monumentale du Corpus inscriptionum latinarum, base actuelle de toute recherche épigraphique, il fut appelé à Berlin en 1858, où il enseigna l'histoire romaine à partir de 1861. En 1874, il devint secrétaire perpétuel de la section de philosophie et d'histoire de l'Académie de Prusse. L'importance et le  […] Lire la suite

DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 1 271 mots

sciences sociales n'a pas été exempt de tensions ou de confusions ; c'est pourquoi seule est considérée ici la contribution des juristes susceptibles d'être rattachés à ce mouvement au cours de cette période d'environ cinquante ans. En marge de l'Exégèse En France, alors que la codification napoléonienne engageait la majorité de la doctrine sur la […] Lire la suite