« Concept »

CONCEPT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 3 815 mots

) et que le concept est une représentation générale. Mais le recours à ce terme de représentation risque d'engager l'épistémologie dans la voie d'un réalisme indirect, qui n'est pas sans poser bien des problèmes (nous ne connaissons à proprement parler que nos représentations, et nous ne connaissons le réel […] Lire la suite

CONCEPT UN GÈNE-UNE ENZYME

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots

vitamine. L'analyse génétique confirmant que chacune de ces déficiences correspond à une mutation dans un unique gène, Beadle et Tatum montrent, en 1941, que les gènes sont impliqués dans la fabrication des enzymes. Ce concept, que l'on résume aujourd'hui par l'aphorisme « un gène-une enzyme […] Lire la suite

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 813 mots
  •  • 3 médias

Le concept d'opposition, sous ses deux formes fondamentales de la contradiction et de la contrariété, est l'un des acquis les plus anciens de la logique formelle, telle que le modèle en a été formulé par Aristote, à partir de l'analyse des propositions du discours. Vers le dernier quart du […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

La découverte des processus inconscients, liée à celle du conflit intrapsychique, se formule fréquemment sous la plume de Freud par le vocable d'opposition (Gegensatz) et, à l'occasion, par l'un de ses dérivés, d'une importance théorique particulière, le concept de couples […] Lire la suite

RÉALITÉ CONCEPT DE

  • Écrit par 
  • Jean HAMBURGER
  •  • 4 338 mots

qui sera ici traité, est une retouche à ce concept traditionnel, telle que l'expérience scientifique contemporaine l'impose. Il y a déplacement du point d'équilibre entre les deux partenaires, l'observateur du monde et le monde observé. Dans ce que nous nommons réalité, la part […] Lire la suite

NÉVROSE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • René DIATKINE
  •  • 4 773 mots

Le terme de névrose – en anglais, neurosis – aurait été introduit, selon J. Laplanche et J.-B. Pontalis, par un médecin écossais, William Cullen, dans un traité de médecine paru en 1777. Ce mot a connu, depuis, une indiscutable fortune. Représentant un concept important […] Lire la suite

FOLIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

cette complète assimilation. Le concept de maladie mentale ne recouvre donc pas purement et simplement celui de folie. Bien que l'idée que l'Occident s'est faite de la folie ait connu de très importantes variations, elle n'a jamais cessé d'apparaître en liaison avec celle de la raison. La folie […] Lire la suite

CLAUDE BERNARD : CONCEPT DE MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 240 mots

intérieur » le sang, liquide organique dans lequel vit l'individu tout entier et qui contient toutes les substances qui doivent le nourrir. Le concept naît entre 1854 et 1857 (Leçon au Collège de France, 9 et 16 décembre 1857). Ce fluide, en particulier chez les animaux à sang chaud, permet aux […] Lire la suite

NÉVROSE OBSESSIONNELLE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Octave MANNONI
  •  • 3 236 mots

. La névrose obsessionnelle est une des « deux névroses principales » qui ont fait l'objet des premières recherches de Freud, l'autre étant l'hystérie. Le concept d'hystérie était déjà bien établi quand Freud l'a reçu de Charcot et de Breuer ; c'est le hasard historique qui a fait que la psychanalyse […] Lire la suite

PSYCHOSE MANIACO-DÉPRESSIVE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Maurice BAZOT
  •  • 3 920 mots

disparates et des ambiguïtés liées à la délimitation encore incertaine du concept de dépression. Les aspects cliniques Immuables autrefois et faisant l'objet de descriptions stéréotypées, les aspects cliniques de la psychose maniaco-dépressive ont subi, depuis l'avènement des médications psychotropes […] Lire la suite

ALIÉNISME (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Jean GARRABÉ
  •  • 1 573 mots

Apparu en 1833, le terme aliénisme, dérivé d'aliénation, a surtout été utilisé par la suite pour désigner rétrospectivement la nouvelle spécialité médicale qui s'est développée au xixe siècle par l'application à l'étude et au traitement de la folie des méthodes de la médecine moderne née de la philosophie des […] Lire la suite

APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Comment une cellule meurt-elle ? Ce peut être à la suite d'une agression extérieure traumatique ou infectieuse : elle est alors accompagnée de lésions et d'une réaction inflammatoire locale, en pratique par un phénomène de nécrose. Le grand mérite de John F. Kerr et de ses collaborateurs, dans les années 1960, est d'avoir identifié, sur le plan morphologique d'abord, un phénomène de mort cellulair […] Lire la suite

ASILE PSYCHIATRIQUE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 182 mots
  •  • 1 média

Le terme asile vient du grec asulon qui signifie lieu inviolable ou encore refuge. Il désigne principalement les établissements où sont soignés les malades mentaux. Les premiers asiles ont vu le jour en France au début du xixe siècle. C'est le psychiatre français Esquirol, élève et disciple de Pinel, qui, dans son ouvrage présenté […] Lire la suite

CHARLES SHERRINGTON : CONCEPT D'INTÉGRATION NERVEUSE

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET, 
  • Yves LAPORTE
  •  • 303 mots

La parution en 1906 d'un important ouvrage de sir Charles Scott Sherrington fait date en neurophysiologie. Dans Integrative Action of the Nervous System, il interprète l'unification du comportement d'un organisme comme l'expression ultime d'un processus d'intégration nerveuse. Sous sa forme la plus élémentaire, celui-ci […] Lire la suite

DÉLIRE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Gabriel DESHAIES
  •  • 2 910 mots

Si profane que soit l'étymologie en matière de psychopathologie moderne, elle n'en conserve pas moins un sens profond en ce qui concerne le délire : le latin delirium, de delirare, c'est proprement « sortir du sillon ». La terre évoque le réel et ses contraintes, le labour énonce le travail efficace et socialisé. S'en écarter, c'est délirer, être fou. Égarem […] Lire la suite

HYPOCONDRIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Michel GOUREVITCH
  •  • 1 293 mots

L'hypocondrie a été décrite par Galien sous ce même nom, qui se trouve être ainsi l'un des plus anciens du vocabulaire médical, avec une acception sensiblement inchangée : syndrome constitué par des préoccupations excessives du sujet à l'égard de sa santé. L'univers de l'hypocondriaque n'est nulle part mieux décrit que par Molière dans Le Malade imaginaire.Tourné vers l'intérie […] Lire la suite

HYSTÉRIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 597 mots
  •  • 1 média

« La définition de l'hystérie, disait C. E. Lasègue (1878), n'a jamais été donnée et ne le sera jamais. Les symptômes ne sont ni assez constants, ni assez conformes, ni assez égaux en durée et en intensité pour qu'un type même descriptif puisse les comprendre tous. » Un siècle a passé, l'imprécision demeure ; peu de désordres psychiques ont suscité cependant une telle curiosité, tant de recherches […] Lire la suite

IDIOTIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 159 mots

Degré le plus profond de l'arriération intellectuelle. L'« idiot » chez les Grecs (idiôtês) et chez les Latins (idiota) était un simple particulier, une personne privée, donc un ignorant ; au Moyen Âge, c'est un illettré manquant d'intelligence. Tel fut encore le sens d'idiotisme chez Pinel, mais l'ambiguïté du mot, usité aussi en philologie, incita Esquirol […] Lire la suite

PARANOÏA (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 3 137 mots

Le mot « paranoïa » (du grec παρ́α, contre, et νο̃υς, esprit) est synonyme de «   folie » dans le langage populaire allemand depuis le xviiie siècle ; en France, l'équivalent de ce mot est « paranoïe » (Larousse, 1874), terme beaucoup moins employé. « Paranoïa » prend la signification psychiatrique actuelle de «  délire systématisé progressif » d'abor […] Lire la suite

PARAPHRÉNIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 398 mots

Variété de délire chronique caractérisée par la préservation d'un secteur important de la personnalité (structure paralogique) et par la prédominance du mécanisme imaginatif (thèmes fantastiques).Si le mot « paranoïa » appartient à la nosologie hippocratique, celui de paraphrénie fut créé à son imitation, en 1882, par K. Kahlbaum pour désigner, conformé […] Lire la suite

SPASMOPHILIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Roland SIMONIN
  •  • 934 mots

La spasmophilie, décrite essentiellement par les auteurs français (Klotz), est un syndrome clinique fait de crises soit majeures (attaques de tétanie) soit mineures (palpitations, malaises, pertes de connaissance plus ou moins complètes, douleurs épigastriques, crampes musculaires à l'effort), le tout atteignant trois femmes pour un homme et se développant le plus souvent dans un climat de tension […] Lire la suite

SYNDROME DE GANSER (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 125 mots

Syndrome psychique caractérisé par des réponses à côté : le sujet répond à la question qu'on lui pose comme si on lui en avait posé une toute différente. Le phénomène décrit, en 1897, par Sigbert Joseph Ganser (1835-1931) peut servir à décrire le discours discordant du schizophrène ; mais il vaut mieux réserver le syndrome portant ce nom à des états crépusculaires avec […] Lire la suite

INFINI, mathématiques

  • Écrit par 
  • Jean Toussaint DESANTI
  •  • 10 364 mots

Le mot « infini » désigne un concept à entrées multiples. Il s'ouvre d'abord sur l'ontologie et signifie alors, selon la tradition, « l'être tel qu'on n'en saurait concevoir de plus grand » (« ens quo majus concipi non potest »). Ce fut pour une grande part l'effort […] Lire la suite

FORME

  • Écrit par 
  • Jean PETITOT
  •  • 27 547 mots

L'histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles-ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en faisons. Et pourtant, jusqu'à une époque récente, on ne […] Lire la suite

FRUSTRATION

  • Écrit par 
  • Jacques NASSIF
  •  • 7 788 mots

la généalogie de la notion dont le terme a hérité, et la constitution du discours où il affleure comme concept. C'est en fait chez Freud qu'il a pu accéder à la dignité de concept scientifique, bien que l'idéologie médicale qui sert le discours du maître ait justement subverti […] Lire la suite

TRIBU

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 3 médias

décennie le doute, l'inquiétude, la critique et parfois le refus déclaré ont peu à peu fait leur apparition à son propos, jusqu'à la crise ouverte actuelle. Neiva, à la suite de Leach, crie à la « scandaleuse imprécision du concept », Julian Steward, évolutionniste lui-même, incite à la plus grande […] Lire la suite

LOGIQUE

  • Écrit par 
  • Robert BLANCHÉ, 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 12 995 mots
  •  • 3 médias

syllogistiques. Leibniz en propose successivement deux versions. Dans la formulation I, il utilise la copule traditionnelle « est » et la constante « Ens » (« un être »), ce qui revient à admettre un concept suprême et des concepts vides et permet ainsi d'exprimer le caractère vide […] Lire la suite

ANALOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Alain de LIBERA
  • , Universalis
  •  • 10 454 mots

où travaille cette fonction intime de langage qui ne peut s'empêcher de créer lors même qu'elle prétend seulement redire les choses rationnellement. La tradition antique et médiévale L'histoire du concept philosophique d'analogie, dont la théorie de l'« analogie de l'être » est un moment essentiel […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

condition – devenir un autre. Ambiguïtés du mot et du concept L'ambiguïté du mot aliénation est une ambiguïté proliférante. Au niveau dit objectif, la notion peut être prise au ras de l'enquête empirique ou sur des plans variables d'élaboration conceptuelle, en fonction de la théorie ou du système […] Lire la suite

FREGE GOTTLOB (1848-1925)

  • Écrit par 
  • Claude IMBERT
  •  • 3 260 mots

travaux de Cantor, une théorie non formelle des ensembles que Zermelo a authentifiée ; en logique, il créa le calcul axiomatique des propositions, la théorie de la quantification et les rudiments de la syntaxe logique ; enfin, composant la proposition à partir d'un concept (ou fonction) saturé […] Lire la suite

HISTORICITÉ

  • Écrit par 
  • Hans Georg GADAMER
  •  • 6 441 mots
  •  • 2 médias

ce concept simple d'historicité s'annonce un autre sens du terme, qui relève plutôt de la terminologie philosophique. Historicité signifie alors la constitution foncière de l'esprit humain qui, à la différence d'un intellect infini, ne voit pas d'un seul regard tout ce qui est mais prend conscience […] Lire la suite

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

, la notion d'espèce a fait l'objet de nombreuses définitions au cours du temps. Avec les travaux de Charles Darwin (1809-1882) sur l'évolution, la question a d'abord semblé se simplifier, ce naturaliste anglais ayant renoncé à définir ce concept qu'il jugeait archaïque. Puis la théorie moderne […] Lire la suite

MATHÉMATIQUES FONDEMENTS DES

  • Écrit par 
  • Jean Toussaint DESANTI
  •  • 10 438 mots
  •  • 1 média

été conçu dans sa pleine autonomie et où a été produit pour la première fois un système théorique capable d'en préciser le concept et d'en permettre la mise en œuvre. Mais si, sur ce point, l'« histoire » commence avec Frege, la « préhistoire » n'est pas négligeable. La « démonstration […] Lire la suite

RÉSEAUX, philosophie de l'organisation

  • Écrit par 
  • Gabriel DUPUY
  •  • 7 343 mots
  •  • 3 médias

mondiales. La notion commune devient concept opératoire pour des techniques et des disciplines scientifiques de pointe, et le statut du réseau est conforté dans l'ordre de la pratique et de la connaissance. Il faut aujourd'hui comprendre ce qu'est un réseau. Du filet au réseau sanguin […] Lire la suite

IDÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph GABEL
  •  • 6 770 mots

. De plus, le concept d'idéologie, infiniment plus politisé que celui de culture, est guetté par le dogmatisme ; on présente souvent une définition ni plus ni moins relative qu'une autre mais sacralisée par l'aval d'une autorité, ce qui permet de taxer ensuite d'ignorance ou de confusion les tenants […] Lire la suite

TERMINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 6 205 mots

tour de contrôle, exemple d'unité relativement limite pour un dictionnaire de langue usuel. Il est admis en terminologie que les éléments contenus dans chacune de ces unités forment bloc par le concept auquel renvoie chaque unité terminologique. À ces phénomènes d'expansion peuvent à […] Lire la suite

RELIGION - L'histoire des religions

  • Écrit par 
  • Dario SABBATUCCI
  •  • 5 132 mots

Le premier problème que pose l'étude des religions concerne la définition même du concept de religion, lequel, étant exclusivement occidental, ne peut directement désigner des faits culturels appartenant à d'autres civilisations. Il suffit toutefois de se rendre compte du relativisme de ce concept […] Lire la suite

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 8 783 mots

Le concept de volonté présente les aspects psychologiques d'un problème dont la dimension philosophique est exprimée par le concept de liberté. L'analyse du concept de volonté doit donc commencer par un parcours des contextes philosophiques successifs dans lesquels ce concept a été inséré, afin […] Lire la suite

MYTHE - L'interprétation philosophique

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 830 mots
  •  • 1 média

Traitant ici uniquement des problèmes qui concernent la philosophie, c'est-à-dire des problèmes de sens et de vérité, on laissera de côté les discussions contemporaines sur le mythe en anthropologie et en histoire comparée des religions, ainsi que les questions d' […] Lire la suite

INTERTEXTUALITÉ THÉORIE DE L'

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 4 301 mots

Né du grand renouvellement de la pensée critique au cours des années soixante, le concept d'intertextualité est aujourd'hui un des principaux outils critiques dans les études littéraires. Sa fonction est l'élucidation du processus par lequel tout texte peut se lire comme l'intégration […] Lire la suite

JEUX THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 8 066 mots

pas – notamment à cause du caractère contradictoire, au moins partiellement, des intérêts des joueurs –, le théoricien à la recherche de « solutions » va proposer des conditions supplémentaires, qu'il estime être « raisonnables ». Les théoriciens des jeux appellent « concept de solution » un […] Lire la suite

MATHÉMATIQUES (DIDACTIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Régine DOUADY
  •  • 6 923 mots
  •  • 1 média

pendant plusieurs années à la mise en place du concept de volume. Mais cette analyse est insuffisante car elle permet seulement de faire des hypothèses sur le rôle et l'évolution de ces représentations. De plus, l'élève confronté à un problème doit faire des choix, prendre des décisions et donc rejeter […] Lire la suite

ANIMALITÉ

  • Écrit par 
  • Florence BURGAT
  •  • 7 668 mots
  •  • 9 médias

ce concept supposé dire l'essence de l'animal. Dans la tradition occidentale, le concept d'animalité remplit, de par sa structure et son contenu, une fonction importante dans la définition de l'humain lui-même. En effet, le concept d'animalité ne vise pas tant à caractériser l'essence des êtres vivants […] Lire la suite

JUGEMENT

  • Écrit par 
  • Noël MOULOUD
  •  • 6 858 mots

de plain-pied dans le domaine des énoncés mathématiques qui avaient paru longtemps inaccessibles à l'apophansis d'Aristote. Enfin, le jugement, détaché de la forme catégorique, de la référence exclusive au concept ou à l'essence, est libéré pour les usages de la description empirique […] Lire la suite

KANT EMMANUEL

  • Écrit par 
  • Louis GUILLERMIT
  •  • 13 382 mots
  •  • 1 média

la voie qu'elle devra suivre à cette fin. La synthèse a priori, problème général de la raison Que, sans recourir à l'expérience, un jugement attribue un prédicat à un concept où il le découvre implicite, ou qu'à l'inverse il trouve dans les données de l'expérience de quoi l'enrichir, voilà qui laisse […] Lire la suite

PHILOSOPHIE ANALYTIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES, 
  • Denis ZASLAWSKY
  •  • 13 431 mots
  •  • 3 médias

 », « proposition », « signification », soulignent aussitôt le caractère linguistique de l'entreprise. On ne la confondra donc pas avec la résolution d'un concept à l'aide de jugements analytiques, ou avec l'analyse transcendantale de Kant, ou encore avec l'analyse philosophique de Lagneau […] Lire la suite

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

laudative de l'affirmation, entendue comme pouvoir souverain du oui et du non. Ainsi rabattue sur le pôle subjectif de l'assentiment, la croyance devient le belief de la philosophie anglaise, lequel noue un nouveau pacte avec le probabilisme et le scepticisme ; la crise du concept […] Lire la suite

FORMALISME

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 5 002 mots
  •  • 1 média

) et allemands (Grassmann, Hankel) du milieu du xixe siècle, la permanence du concept de nombre à travers ses extensions successives, qui n'est ni celle d'une représentation concrète, ni celle d'une évidence intellectuelle, est celle d'un symbolisme : le calcul […] Lire la suite

INTERACTION, sciences humaines

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 847 mots
  •  • 1 média

et de l'homme ». Plus précisément, les deux auteurs, considérés comme les pionniers de l'application du concept d'interaction aux relations sociales, et dont l'influence a été décisive sur le développement de la psychosociologie et de la sociologie américaines, empruntent aux Fondations of […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !