« Concentus musicus Wien »

HARNONCOURT NIKOLAUS (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 728 mots
  •  • 1 média

En 1953, il épouse la violoniste Alice Hoffelner – une des fondatrices du Wiener Gamben-Quartett – et crée un ensemble qui adoptera en mai 1957 le nom de Concentus Musicus Wien, pour son premier concert public, donné lors de la réouverture du palais Schwarzenberg, à Vienne. Dans ce que lui-même appelle le « credo » du Concentus Musicus, Harnoncourt affirme en 1954 : « Nous voyons la musique ancienne en tant que telle, dans sa propre époque, et nous devons nous efforcer de la restituer authentiquement, non par souci de conformité historique, mais parce que cela nous paraît aujourd'hui la seule voie juste pour la rendre de manière vivante et respectueuse. […] Lire la suite

OPÉRA Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 918 mots
  •  • 15 médias

Avec le noyau de ce qui était en train de devenir le Concentus Musicus Wien, Hindemith franchit un nouveau seuil. L'esprit désormais émane de la lettre. Ce n'est pas au passé de se grimer en nous, c'est à nous de savoir l'accueillir. Quant aux cornets, se souvient Harnoncourt, c'était « une véritable horreur » : « ils ont pu jouer quelques mesures chez Hindemith, après s'être entraînés pendant toute une année. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis