« Changeux, Jean-Pierre (1936-....) »

CHANGEUX JEAN-PIERRE (1936- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 143 mots

Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936 à Domont (Val-d'Oise) est en 1955 élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en biologie. Major de l'agrégation des sciences naturelles en 1958, il débutera sa carrière scientifique en décrivant de nouveaux copépodes parasites au laboratoire Arago […] Lire la suite

PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

  • Écrit par 
  • Joël JANIN
  •  • 1 071 mots

. Par la suite, Perutz s'intéressera au mécanisme allostérique – dont Jacques Monod, Jean-Pierre Changeux et Jeffries Wyman ont établi la théorie –, et aux maladies qui résultent de modifications génétiques de l'hémoglobine. Les maladies liées aux anomalies des protéines resteront sa préoccupation […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 524 mots
  •  • 6 médias

, les distinctions entre plasticité développementale et plasticité adaptative (ou entre maturation et apprentissage) ne sont pas aussi nettes. Un modèle de plasticité à la fois développementale et adaptative est représenté par la théorie de la stabilisation sélective (darwinisme neuronal de Jean-Pierre Changeux […] Lire la suite

MONOD JACQUES (1910-1976)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 567 mots
  •  • 1 média

) et sur les interactions entre sous-unités des protéines dans le contrôle du métabolisme cellulaire (l’allostérie en 1963) avec Jean-Pierre Changeux apportent à chaque fois une contribution essentielle à la pensée scientifique et biologique. En pratique, ces années 1945-1965 fondent la biologie moléculaire […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !