« Bonnard, Pierre »

BONNARD PIERRE (1867-1947)

  • Écrit par 
  • Gérard BERTRAND
  •  • 3 598 mots

Pierre Bonnard est né à Fontenay-aux-Roses. Son père, Eugène Bonnard, était d'origine dauphinoise, sa mère, Élisabeth Mertzdorff, alsacienne. D'aucuns expliquent par cette ascendance certains traits de caractère du peintre, goût de l'indépendance et abord réservé. Retenons surtout que c'est en Dauphiné, au Grand-Lemps, dans la propriété familiale du […] Lire la suite

BONNARD. L'ŒUVRE D'ART, UN ARRÊT DU TEMPS (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 985 mots

Pierre Bonnard (1867-1947). Il faut remonter à 1984 pour trouver rassemblé à Paris un ensemble aussi considérable des œuvres de l'artiste, avec l'exposition organisée par Jean Clair au Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou, qui gagna ensuite la Phillips Collection de Washington, puis le Dallas Museum of Art. Si, depuis cette rétrospective […] Lire la suite

KLOSSOWSKI PIERRE (1905-2001)

  • Écrit par 
  • Alain ARNAUD
  •  • 1 617 mots

Pierre Klossowski à s'intéresser de près à d'autres formes d'expression, telles que le cinéma (Roberte, de Pierre Zucca, 1998) ou la photographie (La Monnaie vivante, avec Pierre Zucca, 1970). Bien plus que chez ses contemporains, c'est du côté de la théâtrique païenne, de la démonologie romaine, des polémiques conduites par Tertullien puis Augustin […] Lire la suite

BOISSONNET EDMOND (1906-1995)

  • Écrit par 
  • Max BOISSONNET, 
  • Françoise GARCIA
  •  • 335 mots

Pierre Bonnard et Raoul Dufy favorisent l’évolution de son style vers une peinture plus transparente et lumineuse. À Bordeaux, de fortes amitiés naîtront de ses rencontres avec André Lhote et le dessinateur humoriste Chaval. Après avoir obtenu un prix au Salon de la Jeune peinture avec Poissons et Citron (1948), Edmond Boissonnet expose au Salon de […] Lire la suite

ÉDOUARD VUILLARD, PEINTRE DÉCORATEUR (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 717 mots

Pierre Bonnard et Maurice Denis, une commande de l'État, à l'occasion de l'Exposition universelle : un grand panneau, La Comédie, pour le foyer du palais de Chaillot. Dans un parc inspiré de celui du château des Clayes, près de Versailles, où il avait l'habitude de séjourner chez ses amis Jos et Lucie Hessel, Vuillard disperse en une sorte de ballet […] Lire la suite

LITHOGRAPHIE ORIGINALE AU XIXeSUP SIÈCLE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 410 mots

Pierre Bonnard publie Quelques Aspects de la vie de Paris, premier album de lithographies originales en couleurs commandées par l'éditeur et marchand Ambroise Vollard aux nabis. À peu près au même moment, et toujours pour Vollard, Édouard Vuillard exécute Paysages et intérieurs (1896-1899). […] Lire la suite

OSTIER ANDRÉ (1906-1994)

  • Écrit par 
  • Vincent LAVOIE
  •  • 604 mots

Pierre Bonnard tantôt à l'œuvre dans son atelier, tantôt dans des poses contemplatives ou de recueillement. Il réalise la même année, à Nice, une série de portraits de Henri Matisse où l'on devine une belle complicité entre le peintre et le photographe. Pratiquement toute l'avant-garde artistique s'est retrouvée devant l'objectif d'André Ostier : Joan […] Lire la suite

FÉNÉON FÉLIX (1861-1944)

  • Écrit par 
  • Maurice IMBERT
  •  • 976 mots
  •  • 1 média

Pierre Bonnard, Henri de Toulouse-Lautrec, Édouard Vuillard, Kees Van Dongen, qui tous feront son portrait. Bien avant Zola, il s'engage parmi les tous premiers, avec l'équipe de La Revue blanche, dans la défense d'Alfred Dreyfus. La revue des Natanson s'éteint en 1903. Fénéon fait alors un passage au Figaro puis devient échotier de faits divers au […] Lire la suite

PERNOUD RÉGINE (1909-1998)

  • Écrit par 
  • Marie-Véronique CLIN
  •  • 725 mots

Pierre Bonnard, Albert Gleizes, Georges Rouault et enfin Henri Matisse qui reconnaît avec elle les correspondances qu'il y a entre l'art médiéval et la peinture moderne. Plus tard, elle rencontre Georges Mathieu avec qui elle partage le même goût pour le Moyen Âge et l'art celtique et la même aversion pour l'esprit bourgeois ! Conservateur du musée […] Lire la suite

MAEGHT AIMÉ (1906-1981)

  • Écrit par 
  • Hélène LASSALLE
  •  • 981 mots

Pierre Alechinsky rappelait la question que Maeght lui avait posée quelques jours auparavant : « Maeght qu'est-ce que c'est ? » Et le peintre avait répondu : « Un réalisateur de rêves. » Étonnante définition quand elle vise un célèbre marchand d'art ! Certes, la galerie du 13, rue de Téhéran à Paris, a exposé des artistes prestigieux : Bonnard, Kandinsky […] Lire la suite

NABIS

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 3 183 mots
  •  • 4 médias

Pierre Bonnard puis Georges Lacombe –, ou de l'École des beaux-arts – René Piot, Kerr-Xavier Roussel, Édouard Vuillard –, l'offre de mille possibilités nouvelles pour s'opposer à un enseignement « où le réalisme le plus grossier avait succédé à l'académisme falot des derniers élèves d'Ingres ». Quelques artistes étrangers allaient, dans les deux ou […] Lire la suite

CARRÉ LOUIS (1897-1977)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 934 mots

Pierre Bonnard. L'œuvre à la fois très intellectuelle et intuitive de Jacques Villon pourrait demeurer comme le meilleur exemple de l'art que Louis Carré a aimé et défendu de toute sa vigueur. S'étant rendu aux États-Unis dès 1935, pour organiser une exposition de sculptures primitives d'Afrique, d'Océanie et d'Amérique centrale, il devait y retourner […] Lire la suite

BAZAINE JEAN (1904-2001)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 847 mots

Pierre Bonnard qui se dit „content de voir quelqu'un qui travaille dans [sa] voie“. Jeanne Castel expose ses premières œuvres à Paris en 1930 ; en 1932 a lieu sa première exposition personnelle à la galerie Van Leer. Dès 1934, Bazaine pratique l'aquarelle qui lui donne une liberté qu'il va transposer dans la peinture. Parallèlement, il collabore à  […] Lire la suite

VIERNY DINA (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 833 mots

Pierre Bonnard et Henri Matisse, pour lesquels elle pose aussi. Dina Vierny poursuit en même temps des études de biologie et de chimie, tout en fréquentant des écrivains de tous bords : Henri Barbusse, André Gide, Breton et les surréalistes, ou Prévert. Elle passe la période de la Seconde Guerre mondiale à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) auprès […] Lire la suite

INVENTION DE LA LITHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 197 mots
  •  • 1 média

Bonnard, Vuillard). […] Lire la suite

LA GRANDE PARADE (exposition)

  • Écrit par 
  • Corine PENCENAT
  •  • 1 028 mots

Pierre Bonnard, la pointe sèche Le Géant (1921) de Max Beckmann et la peinture bien léchée de Dame Laura Knight (Charivari, 1928) étouffait la singularité plastique de chacune de ces œuvres. Quant aux sections « Ecce Homo » et « Portrait of the Artist », elles multipliaient clowns et Pierrots professionnels ou allégoriques, au risque de la saturation […] Lire la suite

SALTER JAMES (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 1 106 mots
  •  • 1 média

Pierre Bonnard, pour conter les prémisses de la démolition du bonheur conjugal, les mises à distance, l’érosion, son thème majeur, avec le sens aigu de tout ce qui se perd en route dans l’ambivalence du monde et de la vie. C’est peut -être ce qui constitue la raison ultime de ses Mémoires, Burning the Days (1997 ; Une vie à brûler, 1999), un livre  […] Lire la suite

LOEB ÉDOUARD (1897-1984)

  • Écrit par 
  • Marie-Aline PRAT
  •  • 679 mots

Bonnard et où la spéculation à long terme était inconnue. La carrière d'Édouard Loeb débuta étrangement : il fut pendant longtemps « l'autre frère », le frère jumeau de Pierre Loeb qui avait ouvert en 1924, rue Bonaparte, la galerie Pierre. Édouard, à cette époque, se rendait souvent en province pour vendre des échantillons de dentelles ; il était  […] Lire la suite

FARGUE LÉON-PAUL (1876-1947)

  • Écrit par 
  • André BEUCLER
  •  • 1 303 mots

Pierre Bonnard, Maurice Denis. Dès ce moment, en compagnie d'Alfred Jarry, son ancien condisciple, il vit autant la nuit que le jour. Tous deux s'éprennent à l'envi des merveilles de la belle époque, à commencer par la tour Eiffel, à continuer par les fiacres et le métro ; ensemble ils exploitent les trésors du verbe et s'entichent de haute caricature […] Lire la suite

REDON ODILON (1840-1916)

  • Écrit par 
  • Klaus BERGER
  •  • 1 439 mots
  •  • 3 médias

Pierre Bonnard, Jean Cocteau, Claude Debussy, Maurice Denis, Élie Faure, Paul Gauguin, Gustave Geffroy, André Gide, Remy de Gourmont, Francis Jammes, Charles Morice, Édouard Schuré, Émile Verhaeren, Ambroise Vollard, Édouard Vuillard... Le succès vint lorsqu'il fut invité, en 1886, et à plusieurs reprises ensuite, à participer à l'exposition du groupe […] Lire la suite

VAUDOYER LÉON (1803-1872)

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Bonnard en 1810 et dont Jacques Lacornée est architecte en chef. Avec ses trois compagnons romains, il expose au Salon de 1833 une « galerie chronologique » de l'architecture (perdue) et il s'engage dans une féconde activité d'historien de l'architecture nationale, publiant dans L'Encyclopédie nouvelle dirigée par les saint-simoniens Pierre Leroux  […] Lire la suite

FORT PAUL (1872-1960)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 685 mots

Pierre Quillard (une réussite dans le genre) et d'autres encore signés Gourmont, Maeterlinck, Rachilde, Verlaine... Les décorateurs en sont Gauguin, Vuillard, Bonnard, Maurice Denis, Bernard Sérusier, et les acteurs bénévoles Marguerite Moreno, Suzanne Desprée, Lugné-Poe, de Max, Lucien Guitry. En 1891, Fort épouse une jeune marchande de fleurs, et […] Lire la suite

FERMIGIER ANDRÉ (1923-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel GARDAIR
  •  • 802 mots
  •  • 1 média

Pierre Nora, écrivit dans Le Nouvel Observateur : « Il y avait en lui du Proust inaccompli, du Stendhal des Mémoires d'un touriste, du Larbaud amoureux du cœur frais de la France, de l'Émile Mâle et du Focillon dans la science et l'autorité du jugement, du Léautaud pour ses bêtes noires et du Cocteau dans le feu d'artifice. » Après avoir tracé le portrait […] Lire la suite

BALTHUS BALTHAZAR KLOSSOWSKI DE ROLA dit (1908-2001)

  • Écrit par 
  • Virginie MONNIER
  •  • 896 mots

Pierre Klossowski. Un réalisme onirique Autodidacte, Balthus fut élevé par son père Erich Klossowski, peintre et historien de l'art, dans l'admiration de Cézanne, et poussé par Bonnard et Maurice Denis, auxquels ses parents étaient liés, à copier les tableaux de Poussin au Louvre et les fresques de Piero della Francesca à Arezzo. De son côté, Rilke […] Lire la suite

DUFOUR BERNARD (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Fabrice HERGOTT
  •  • 1 039 mots

Pierre Lœb découvre son tableau et obtient de Bernard Dufour un contrat d'exclusivité pour sa galerie Pierre, qui va le représenter à partir de 1954. Dans les années 1960, Bernard Dufour abandonne l'abstraction pour une peinture davantage figurative, se concentrant notamment sur le nu, celui de son propre corps, celui de sa femme, Martine, et d'autres […] Lire la suite

MAEGHT FONDATION

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 866 mots

pierre, la terre cuite s'intègrent merveilleusement et sans heurt dans la nature méditerranéenne, et une ambiance intérieure neutre ne distrait en aucun cas le visiteur du but essentiel de l'ensemble, donner à voir et à aimer les œuvres d'art dans leur plus simple vérité. Un dédale, jalonné par des sculptures et des céramiques de Joan Miró, des mosaïques […] Lire la suite

MOURLOT FERNAND (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 974 mots

pierre, le travail à la presse, les couleurs, bref, toutes les bases nécessaires à l'exercice d'un bon métier. Un instant d'hésitation, cependant, quand sa passion pour la boxe manqua de l'emporter ; mais une droite bien placée lui fit comprendre qu'il ne serait jamais un bon boxeur. Sa sensibilité et son goût pour l'art le conduisirent à prendre en […] Lire la suite

NOVARINA MAURICE (1907-2002)

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 826 mots

Bonnard, Matisse, Braque, Chagall. Pour l'église du Sacré-Cœur à Audincourt dans le Doubs, Maurice Novarina conçoit un sobre édifice de pierre et béton précédé d'un porche avec auvent (1951). La mosaïque de la façade et les vitraux du baptistère sont dus à Jean Bazaine. Fernand Léger a, quant à lui, créé une série de vitraux sur le thème des instruments […] Lire la suite

RIVERS LARRY (1923-2002)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 847 mots

Bonnard et des impressionnistes, il découvre alors Courbet dont il admire Un enterrement à Ornans. À son retour et contre l'expressionnisme abstrait triomphant, il devient peintre d'histoire, connaissant le succès avec Washington traversant le Delaware (1953, Museum of Modern Art, New York). Traiter un thème réaliste, un cliché national, avec une technique […] Lire la suite

ROSENGART FONDATION

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 918 mots

pierre du bâtiment sur laquelle se détachent en lettres capitales le nom des collectionneurs et celui des artistes, découvre les œuvres au gré des 1 250 mètres carrés d'exposition aménagés sur les trois étages du bâtiment. Une quarantaine de Picasso datant de sa pleine maturité et de sa dernière période ont ainsi pris place dans les grands volumes  […] Lire la suite

SYMBOLISME Théâtre

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 1 633 mots
  •  • 1 média

Pierre Quillard ou Saint-Pol-Roux, pour ne citer que quelques noms, constituent une pléiade d'auteurs qui ont tous tenté de renouveler en profondeur l'écriture dramatique, mais qui ont souvent écrit dans une langue hermétique et compassée. Deux dramaturges de la mouvance symboliste continuent pourtant à être portés à la scène : le Belge Maurice Maeterlinck […] Lire la suite

ART SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Laurence BERTRAND DORLÉAC
  •  • 7 408 mots
  •  • 2 médias

Pierre Laval, lorsqu'il revint au gouvernement en 1942, assisté d'Abel Bonnard, ministre de l'Éducation nationale, n'hésita pas à « négocier » avec l'occupant des pièces maîtresses, tel L'Agneau mystique des frères Van Eyck confié par la Belgique à la France en 1939. Si les Français, conservateurs en tête, guidés par leur chef, Jacques Jaujard, résistèrent […] Lire la suite

KISLING MOÏSE (1891-1953)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  •  • 1 068 mots
  •  • 1 média

Bonnard. Né en Pologne, à Cracovie, le 22 janvier 1891, dans une modeste famille juive, Moïse Kisling était destiné par son père à une carrière d'ingénieur. Mais à quinze ans il quitte le collège pour l'école des beaux-arts. L'accomplissement de sa vocation ne peut se faire, à ses yeux, qu'à Paris. Là il se lie avec nombre de peintres et de poètes  […] Lire la suite

FRANCE ANATOLE (1844-1924)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BANCQUART
  •  • 2 293 mots

Bonnard, Coignard, Bergeret. Mais ces personnages, sans cesse poussés par l'amour ou par la politique, nous montrent bien aussi que France mesure les limites d'un monde uniquement livresque. Les humiliations ressenties dans son enfance sont pour beaucoup dans cette attitude, ainsi que les déboires amoureux du jeune homme. Il fut repoussé par la comédienne […] Lire la suite

ART SACRÉ L', revue

  • Écrit par 
  • Françoise CAUSSÉ
  •  • 2 012 mots

Pierre Genton, Reiner Pottier, Jean Prouvé, Pierre Pinsard, André Le Donné, Maurice Novarina...), des artistes (Elvire Jan, Jean Jacques, Raoul Ubac, Pierre Rezvani, Jean-Luc Perrot, François Chapuis), proposant plans et maquettes conformes aux orientations du renouveau liturgique, présentant les réalisations françaises (trois cents églises dans le […] Lire la suite

LAUSANNE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 380 mots

Pierre Blanc (1902-1986) et 31 pièces de Jean Clerc (1908-1933) entrées par legs au musée. Une exposition intitulée Dimension : petit ; l'art suisse entre petite sculpture et objet d'Alberto Giacometti à nos jours, présentée en 1989, s'inscrit dans cette politique de valorisation et d'extension des collections. Elle est l'occasion d'acquérir des pièces […] Lire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 817 mots
  •  • 13 médias

Pierre Bonnard (La Revue blanche, 1895) s'approprient ses procédés : asymétrie, aplats de couleur, délimitation des surfaces par des cernes épais. Dessinant souvent eux-mêmes la lettre, ils confèrent, dans les quelques affiches qu'ils réalisent, une dynamique nouvelle au rapport entre le texte et l'image. L'épure et la stylisation amorcées par Lautrec […] Lire la suite

ENCADREMENT DES ŒUVRES, histoire de l'art occidental

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 362 mots

Pierre Grassou (1839) décrit un parvenu collectionneur de croûtes sous la monarchie de Juillet : le romancier insiste, en décrivant sa galerie, beaucoup plus sur les bordures dorées où s'inscrivent en lettres noires les plus grands noms de la peinture, que sur les tableaux exposés. Le même Balzac, collectionneur de rêves et inventeur malgré lui d'un […] Lire la suite

RELIURE

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER, 
  • Jacques GUIGNARD
  •  • 8 862 mots
  •  • 1 média

Pierre Bonnard, Raoul Dufy, Maurice Denis, Picasso et bien d'autres. Parmi ces artistes, plusieurs montrèrent d'ailleurs de l'intérêt pour la reliure et contribuèrent ainsi au renouvellement de son esthétique. Citons à nouveau Toulouse-Lautrec, Maurice Denis, mais aussi Rodin, et plus tard Sonia Delaunay, Joan Miró, Salvador Dalí, Nicolas de Staël. […] Lire la suite

ACADÉMIE DE FRANCE À ROME

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 052 mots
  •  • 2 médias

Jean-Pierre Angremy, 1994-1997 ; Bruno Racine, 1997-2003 ; Richard Peduzzi, 2003-2008 ; Frédéric Mitterrand, 2008-2009 ; Éric de Chassey, 2009-2015 ; Muriel Mayette-Holtz, depuis 2015). Des rétrospectives ont également été dédiées à des créateurs contemporains (Christian Boltanski, Ange Leccia, Peintures françaises). L'ancien atelier Balthus, situé […] Lire la suite

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 454 mots
  •  • 6 médias

Pierre Bonnard et Henri de Toulouse-Lautrec , à leur tour, s'approprient les procédés de l'estampe japonaise – asymétrie, aplats de couleur, délimitation des surfaces par des cernes épais – et les développent dans des affiches remarquables par leur économie de moyens. Une évolution vers l'épure qui influence les frères John Pry et William Nicholson […] Lire la suite

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 700 mots
  •  • 7 médias

Bonnard et Matisse : tout en lui conservant son statut cézannien de champ d'expérimentation plastique, ceux-ci expriment à travers elle leur fascination pour la splendeur picturale du réel (Matisse, Nature morte aux aubergines, 1911-1912, musée de Grenoble ; Bonnard, Coupe et corbeille de fruits, 1944, coll. part., États-Unis). Balthus qui, dans ce […] Lire la suite

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 442 mots
  •  • 3 médias

Pierre-Henri Simon, contre la torture employée par les militaires durant la bataille d'Alger. Des revues, mais plus encore France-Observateur, L'Express et Témoignage chrétien y prirent une part active. Les Éditions de Minuit publièrent La Question (1958), du journaliste communiste Henri Alleg. Interdit, le livre fut diffusé clandestinement. Pierre […] Lire la suite

AUTOPORTRAIT, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 573 mots
  •  • 4 médias

Bonnard, Picasso, Miró et Mondrian, pour ne citer que les plus fameux, se dessine chez les peintres sinon une tradition au sens propre du terme, du moins une tendance à se représenter sous le jour le plus banal, faisant de leur personnalité physique et morale le sujet même du tableau. Les tenants de la psychanalyse allégueront, pour rendre compte d'une […] Lire la suite

MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Myriam CHIMÈNES
  •  • 3 746 mots
  •  • 1 média

Bonnard, ministre de l’Éducation nationale, sans pour autant cesser de donner des concerts et d’enregistrer des disques. Preuve de l’importance inédite que le gouvernement de Vichy attache à la musique, trois comités d’organisation ou professionnels sont institués entre 1941 et 1943 pour ce seul secteur. Celui que dirige Cortot vise à la création à […] Lire la suite

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 824 mots
  •  • 23 médias

Pierre Bonnard et chez Maurice Denis. H. Van de Velde est sous l'influence des nabis lorsqu'il brode la tapisserie La Veillée d'anges (musée Bellerive, Zurich) qui marque en 1893 son rejet de la peinture de chevalet et sa conversion aux arts appliqués. La ligne Art nouveau peut sinuer comme un cours d'eau, ce qu'incarne la tapisserie Les Cinq Cygnes […] Lire la suite

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 135 mots
  •  • 11 médias

Pierre Bonnard, publié en 1900. Cette œuvre est considérée comme le premier livre de peintre porteur de modernité. La lithographie fait son intrusion dans le champ de la bibliophilie qui prône d'ordinaire l'usage de l'eau-forte ou de la pointe, davantage garantes d'une œuvre dite originale. Les représentations visuelles entourent les poèmes de Verlaine […] Lire la suite

ART SACRÉ

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 5 359 mots

Pierre Reverdy, au détour de propos inspirés par l'œuvre de Georges Braque (1950), écrit : « L'art n'est pas un jeu [...]. Là où commence l'art cesse le jeu. Je m'étonne que l'on discerne si mal à quel point cette question de l'art dans la destinée de l'homme est une chose grave. Il y a tout simplement supplanté le réel. [....] Dans l'esprit, l'art […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL La scène

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 10 044 mots
  •  • 5 médias

Bonnard, Vuillard, Maxime Dethomas, Munch, Toulouse-Lautrec. Poursuivie jusqu'à la fin des années 1920, l'œuvre de Lugné-Poe, au travail rarement abouti et souvent éclectique, sans avoir jamais révolutionné l'art de la mise en scène, fut un des plus féconds de toute cette époque. Appia et Craig Les deux prophètes de la mise en scène moderne, inspirateurs […] Lire la suite

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 610 mots
  •  • 4 médias

C'est vers le milieu du xve siècle que la technique occidentale d'impression des textes au moyen de caractères mobiles fut mise au point, très vraisemblablement dans la région de Mayence. À partir de 1460, le nouvel art se répand très rapidement à travers l'Europe. Très rapidement également, on prend l'habitude d'illustrer les nouveaux livres au moyen […] Lire la suite

 
 

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !