« Biologie+moléculaire+-+Biologie+systémique »

BIOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Pierre TAMBOURIN
  •  • 5 346 mots
  •  • 4 médias

de la biologie qui est devenue, en quelques années, moléculaire. Elle s'intéresse à l'hérédité, c'est-à-dire aux mécanismes de transmission des caractères biologiques au cours des générations et, en médecine, aux gènes responsables de pathologies héréditaires rares (maladies neuromusculaires, mucoviscidose […] Lire la suite

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

La biologie moléculaire n'est pas en elle-même une discipline, c'est une expression commode pour désigner la « molécularisation » de la biologie, autrement dit le rôle central de l'approche moléculariste dans l'étude de la vie. Chacun y met à peu près le même contenu : la traduction des phénomènes […] Lire la suite

BIOLOGIE - Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 550 mots
  •  • 3 médias

transgéniques pourraient éventuellement, dans certains cas et selon le nouveau phénotype exprimé, supplanter d'autres sous-variétés naturelles... Effacement sélectif de gènes par recombinaison homologue Tandis que les techniques dérivées de la biologie moléculaire permettent de faire s'exprimer des gènes […] Lire la suite

FORME

  • Écrit par 
  • Jean PETITOT
  •  • 27 547 mots

est celui des travaux sur la morphogenèse végétale que Goethe poursuivit de 1770 jusqu'à sa mort en 1832. Goethe ne cherchait pas tant à comprendre les bases physico-chimiques de la biologie végétale que le principe organisateur interne responsable de la manifestation morphologique des plantes […] Lire la suite

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

de les envisager et l'élaboration de concepts la différencient et lui confèrent son individualité. Pour expliquer le mécanisme d'action des médicaments, la pharmacologie doit s'intéresser aux phénomènes se produisant au niveau moléculaire et suivre les progrès de la biologie moléculaire. Elle deviendrait […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 524 mots
  •  • 6 médias

ces modifications biochimiques étaient supposées pouvoir être mises en évidence et où les modifications du comportement après apprentissage étaient facilement repérables, les techniques de la biologie moléculaire ont pris le relais et permis de travailler sur des organismes plus complexes accessibles à […] Lire la suite

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

assez anachronique dans le cadre de recherches sur une fonction physiologique telle que la vigilance) s'est avérée très performante pour l'étude des spécificités biophysiques et pharmacologiques des neurones et leur mode d'intégration au sein des réseaux neuronaux complexes. La biologie moléculaire […] Lire la suite

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

– populations, écosystèmes – à différentes échelles de temps. L'écologie pourrait alors être définie comme l'étude des interactions déterminant la distribution et l'abondance des êtres vivants dans la biosphère. Elle est ainsi une véritable « biologie de la nature », à la fois analytique et synthétique […] Lire la suite

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

l'amplification du signal hormonal. La biologie moléculaire a permis en ce domaine d'importantes découvertes. Le gène de la (Na+, K+)-ATPase a été isolé, et le cDNA obtenu a permis de déterminer le caractère polymorphique de cette enzyme clé […] Lire la suite

LE HASARD ET LA NÉCESSITÉ (J. Monod) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antonine NICOGLOU
  •  • 458 mots
  •  • 1 média

En 1970, Jacques Monod (1910-1976), un des pères fondateurs de la biologie moderne moléculaire et génétique, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965 avec François Jacob et André Lwoff, publie Le Hasard et la nécessité. Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion […] Lire la suite

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Nul ne se demande « pourquoi des mathématiciens ? », dès lors que les mathématiques sont reconnues comme science. Mais « pourquoi des philosophes ? » ne revient pas à la question beaucoup plus classique « pourquoi la philosophie ? » à laquelle il est habituellement répondu par quelques variations sur un thème aristotélicien : argumenter contre une philosophie est encore philosopher. La justificati […] Lire la suite

MALADIE DE LYME

  • Écrit par 
  • Nathalie BOULANGER
  •  • 6 248 mots
  •  • 8 médias

) peut s’effectuer par culture ou par biologie moléculaire, mais en laboratoires spécialisés. Borrelia se cultive dans un milieu liquide spécifique, additionné de 6 p. 100 de sérum de lapin en présence de rifampicine, un antibiotique destiné à éviter […] Lire la suite

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

par une petite molécule appartenant à une nouvelle classe d'agents cytoprotecteurs, la nécrostatine-1. La combinaison d'approches de biologie systémique et d'analyses in silico des voies de signalisation cellulaire, initiées lors de processus nécrotiques induits à la suite […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !