« Autodidaxie »

ENSEIGNEMENT INDIVIDUALISÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ASTOLFI
  •  • 932 mots

Elle renvoie à une grande diversité terminologique qui embrasse toute l'histoire de la pédagogie : autonomie, travail indépendant, pédagogie de la découverte, autodidaxie, contrat pédagogique, conseil méthodologique, différenciation pédagogique, médiation... Tous ces termes sont loin d'être équivalents et renvoient à une diversité de figures de l'histoire des idées éducatives (John Dewey, Édouard Claparède, Maria Montessori, Roger Cousinet, Robert Dottrens, Célestin Freinet, Fernand Oury, Ovide Decroly, Alexander Sutherland Neill, Carl Rogers, Paulo Freire. […] Lire la suite

NON-DIRECTIVITÉ, éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 943 mots

Permissivité contre répression, créativité contre conformité, autodidaxie contre transmission : la non-directivité semble donner un nom à une nouvelle conception des relations humaines, de la relation au savoir et aux traditions, dans la famille, à l'école, dans les institutions, les organisations... La littérature éducative comme les orientations de la politique en matière d'enseignement témoignent, en ce début du xxie siècle, de la réapparition au grand jour d'un plaidoyer pour l'autorité. […] Lire la suite

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 508 mots
  •  • 1 média

Enfin, l'autodidaxie pouvait prendre encore de tout autres allures, comme l'atteste le cas de Chavatte, ouvrier lillois de l'époque de Louis XV. Ce grand amateur de canards (petits imprimés contenant le récit d'un événement du jour) en découpait les images et en copiait souvent les récits ou en reproduisait le style dans la chronique qu'il rédigeait. […] Lire la suite

PCF (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 133 mots
  •  • 4 médias

Discipline et esprit critique, promotion ouvrière et autodidaxie, dévouement et bonheur communiste vont se combiner selon des dosages variables pour chaque militant désormais habité par « l'esprit de parti ». L'apprentissage de la politique (1934-1956) Durant les années 1920 et au début des années 1930, tout se passe comme si la formation d'un parti de type nouveau occupait l'essentiel des énergies militantes et n'avait pu s'opérer que dans une relative indifférence aux enjeux électoraux et à ceux du champ politique lui-même. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis