« Argumentation »

ARGUMENTATION

  • Écrit par 
  • Chaïm PERELMAN
  •  • 1 856 mots

L'argumentation est la manière de présenter et de disposer les arguments ; le terme désigne aussi l'ensemble des arguments qui résulte de cette présentation. En logique formelle, dans son sens technique, le mot « argument » indique une valeur déterminée, susceptible d'être substituée à une […] Lire la suite

DESCARTES ET L'ARGUMENTATION PHILOSOPHIQUE (dir. F. Cossutta)

  • Écrit par 
  • Jean LEFRANC
  •  • 1 442 mots

L'œuvre de Descartes, qui fonde le rationalisme des temps modernes, peut-elle résister aux analyses réductrices des sociologues, des linguistes, des théoriciens de l'argumentation ? La philosophie doit-elle se résigner à n'être qu'un phénomène social, un « reflet » selon les marxistes, un « écho […] Lire la suite

MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 370 mots

auctoritas, c'est ne rien dire tant que l'on n'a pas défini le mode d'existence du texte autoritaire. Il est vrai que les médiévaux se plaisent à citer. Mais la citation n'est pas qu'une technique d'argumentation, elle est d'abord un état de textualité. La distinction entre les […] Lire la suite

LOGIQUE INDIENNE

  • Écrit par 
  • Kuno LORENZ
  •  • 6 603 mots

systèmes d'argumentation particuliers servant à trouver si tel prédicat vaut ou non pour telle chose. Ces systèmes diffèrent de façon éclatante selon qu'il s'agit de l'école mādhyamika du bouddhisme mahāyāna ou des formes tardives du jaïnisme. Les mādhyamika qui, par anti-essentialisme, ne s'autorisent à […] Lire la suite

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

savoir-faire, une habileté, une réussite. La sagesse ne s'expose pas forcément dans une argumentation rationnelle, mais souvent dans des paraboles ou des proverbes. La liste des Sept Sages de la Grèce, qui comprend un tyran célèbre pour sa cruauté, n'est guère édifiante ! C'est justement à […] Lire la suite

NOUVELLE RHÉTORIQUE, droit

  • Écrit par 
  • Benoît FRYDMAN
  •  • 1 330 mots

pour l'argumentation, en mettant en évidence le rôle central de celle-ci dans le traitement des questions pratiques. Qu'elles relèvent de la morale, du droit ou de la politique, les questions pratiques concernent la vie des hommes et leurs actions. Est-il admissible de mentir dans certaines circonstances ? Faut […] Lire la suite

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 6 338 mots
  •  • 3 médias

, cette littérature sera l'œuvre de rhéteurs, c'est-à-dire de professeurs de littérature, de déclamation et d'argumentation : Tertullien, Minucius Felix, Arnobe, Lactance, Marius Victorinus, Augustin resteront fidèles à la tradition littéraire classique ; ils y puiseront les modèles à imiter […] Lire la suite

PERELMAN CHAÏM (1912-1984)

  • Écrit par 
  • Michel MEYER
  •  • 1 393 mots

L'œuvre de Chaïm Perelman s'inscrit depuis la fin des années 1950 dans le paysage de la pensée contemporaine, avec la parution du Traité de l'argumentation (2 vol., P.U.F., Paris, 1958) qu'il a écrit en collaboration avec Mme Olbrechts-Tyteca […] Lire la suite

BRUNO GIORDANO (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean SEIDENGART
  •  • 5 287 mots

 » des péripatéticiens pour réfuter leur finitisme cosmologique : il déploie aussi contre les apories de la limitation une double argumentation qui s'inspire, d'une part, de la philosophie naturelle, d'autre part, de la théologie. La première argumentation, empruntée aux épicuriens aussi bien qu'à […] Lire la suite

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

finissant par avoir un effet autonome. En ce qui concerne la structure du message, le point le plus important est sans doute celui de l'argumentation, unilatérale ou non. L'argumentation est-elle plus efficace quand elle tient explicitement compte de l'argumentation adverse ? Partis d'études […] Lire la suite

EXPÉRIENCE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 784 mots

spirituelles. On peut trouver un prolongement de l’argumentation d’Aristote dans l’évolution de sens du mot « esthétique ». Alors que ce mot se rapportait initialement à la seule sensibilité – signification qu’il conserve encore au xviiie siècle […] Lire la suite

IGOR

  • Écrit par 
  • René L'HERMITTE
  •  • 1 895 mots

ni l'archimandrite Ioïl' ni peut-être Musin-Puškin n'avaient dû être étrangers. Le fond de son argumentation reposait sur la comparaison entre le Slovo et la Zadonščina, autre texte vieux-russe qui relate la victoire remportée en 1380, à Kulikovo, par Dimitri Donskoj […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et orientale et dans tout le Sud-Est asiatique.La spéculat […] Lire la suite

NIETZSCHE FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean GRANIER
  •  • 9 775 mots
  •  • 1 média

les grands thèmes de cette argumentation : « Simple, transparent, d'accord avec lui-même, constant, toujours égal, sans repli, sans volte-face, sans draperie, sans forme : voilà l'homme qui conçoit un monde de l'être sous la forme d'un « Dieu » à son image » (XVI, 48). Surmonter la métaphysique Dès […] Lire la suite

RACISME

  • Écrit par 
  • Albert MEMMI
  •  • 3 451 mots
  •  • 3 médias

spirituellement Montesquieu. Certes, on trouve chez tel ou tel auteur ancien des affirmations racistes et même les premiers éléments d'une argumentation. Aristote, qui fut partisan d'un ordre social basé sur l'esclavage, a tenté de le légitimer par l'infériorité naturelle des Barbares, ce qui les destinait à […] Lire la suite

THÉORIE DE L'AGIR COMMUNICATIONNEL, Jürgen Habermas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 134 mots

de la conscience. Habermas trouve chez George Herbert Mead l'alternative à ce réductionnisme et les prémices d'une autre rationalité qui s'édifie à partir d'une argumentation justifiant et rendant unanimement acceptables les décisions prises après discussion entre différents protagonistes. L'idée […] Lire la suite

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

, incarnée dans un médium spécifique. C'est pourquoi il ne saurait être question de démontrer sa signification. Toujours immanente à sa forme, celle-ci affecte l'émotion et ne peut être pleinement saisie que dans l'intuition d'un rapport aux qualités sensibles de l'œuvre. Ce type d'argumentation a un […] Lire la suite

ALTHUSSER LOUIS (1918-1990)

  • Écrit par 
  • Saül KARSZ, 
  • François MATHERON
  •  • 4 564 mots

 : ce n'est pas parce qu'une œuvre est signée de Karl Marx qu'elle relève nécessairement du marxisme. Pour en décider, un travail d'analyse et d'argumentation se révèle indispensable, afin d'identifier le dispositif théorique et les visées politiques qu'on nomme le marxisme. Les écrits de Marx étant écrits […] Lire la suite

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 287 mots
  •  • 2 médias

La littérature arabe a vécu jusqu'au xixe siècle sur ses propres concepts, en définissant ses propres catégories. C'est dire qu'en ce domaine toute manipulation imprudente conduit à l'incompréhension, tout rapprochement hasardeux altère la réalité des faits. Si l'on s'entête ici à partir du concept de littérature, tardivement et fort mal défini d'aill […] Lire la suite

RHÉTORIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 669 mots

La rhétorique désigne l'art du rhéteur, de l'orateur grec : en ce sens, elle engage une définition du langage et de ses pouvoirs. Elle est l'art de bien parler, c'est-à-dire d'agir par la parole sur un auditoire, de le convaincre par l'argumentation, mais aussi par l'émotion […] Lire la suite

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

des sciences sociales. Ses travaux sur la théorie générale du droit, sur les normes juridiques, sur l'argumentation des juristes révolutionnent la philosophie du droit italienne (Teoria della norma giuridica, 1958 ; Il positivismo giuridico, 1961). Ils font découvrir […] Lire la suite

BOCCACE (1313-1375)

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 4 938 mots
  •  • 1 média

refusées à son mari. Mais cette défense a été précédée par une argumentation juridique : « Les lois doivent être communes et faites avec le consentement de ceux qu'elles regardent. » Or les femmes n'ont jamais été consultées. Ce récit, à le bien lire, est d'une audace extrême, et montre combien […] Lire la suite

CANDRAKĪRTI (fin VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 562 mots

. L'une des formes les plus intéressantes de l'argumentation réside dans le principe de la solidarité des contraires : Si A n'existe pas, son contraire B ne peut exister. Répétant que tout est śūnya (vide), le Mādhyamaka n'est pas, cependant, un nihilisme. Négativisme […] Lire la suite

DIALOGUE, notion de

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 271 mots

possible résolution. Cependant, le dialogue peut également, dans certaines formes poétiques qui s'inscrivent dans la lignée du chant amébée des Bucoliques (37 av. J.-C.) de Virgile, fonctionner sur le mode du duo, la confrontation et l'argumentation s'effaçant devant la succession […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

l'ensemble des stocks d'actifs financiers détenus par les agents : leurs stratégies de réallocation de portefeuille renvoient à des comportements spéculatifs et à des phénomènes d'incertitude et de liquidité qui sont soulignés par Keynes. Ce faisant, l'argumentation keynésienne fait jouer aux […] Lire la suite

ÉNONCIATION

  • Écrit par 
  • Oswald DUCROT
  •  • 7 982 mots

de Benveniste, selon laquelle l'allusion à l'instance de discours est essentielle à la parole, il faut la dissocier de son argumentation, et ne pas s'appuyer sur la fonction référentielle de mots particuliers (pronoms personnels ou déictiques comme ici et maintenant […] Lire la suite

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

. Le mode d'argumentation, l'appareil des notes et les citations précises des sources primaires confortent le statut scientifique de cette prose. Bien évidemment, cet usage politique des travaux historiques bénéficiant de l'onction scientifique est encore plus évident dans les régimes totalitaires […] Lire la suite

HISTOIRE APOLOGÉTIQUE SOMMAIRE, Bartolomé de Las Casas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nestor CAPDEVILA
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

-68) ; 4. Des hommes riches pour le commerce (chap. 69-70) ; 5. Des prêtres (chap. 71-194) ; 6. Des gouvernants et des juges (195-262). L'argumentation prend la forme d'une anthropologie comparée où Las Casas confronte les institutions des peuples païens connus par l'histoire, qui sont généralement […] Lire la suite

HOMO ŒCONOMICUS (P. Demeulenaere) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 459 mots

dissipé. Il ne s'agit nullement ici de mesurer l'écart qui sépare les modèles du réel, mais de mettre au jour ce qui est de l'ordre de l'implicite dans le discours sur l'économique. Avec le repérage et le déchiffrement de ce qui est sommairement tenu pour acquis dans l'argumentation courante remonte à […] Lire la suite

INCONSCIENT (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 270 mots

la perception consciente de l’ensemble. Leibniz va développer une argumentation analogue pour réfuter la théorie cartésienne du « libre arbitre ». Si je suis convaincu que c’est ma volonté qui, à la suite d’une représentation mentale, choisit de m’amener à lever mon bras, c’est parce que je suis aveugle […] Lire la suite

INDO-EUROPÉENS (archéologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 144 mots
  •  • 1 média

-Européens, qui ont toujours été appelés « Indo-Germains » (Indo-Germanen) en allemand, sont identifiés aux Germains. L'argumentation linguistique est due à Hermann Hirt (pour celui-ci le hêtre, le saule, le bouleau, le sel, la mer, le saumon, etc., sont typiques à […] Lire la suite

INFINI, mathématiques

  • Écrit par 
  • Jean Toussaint DESANTI
  •  • 10 364 mots

les présuppositions techniques de l'argumentation de Zénon, on les retrouvera principalement dans la théorie des proportions due à Eudoxe (livre V des Éléments d'Euclide) et dans les Traités d'Archimède (principalement le Traité de la méthode […] Lire la suite

INTUITION

  • Écrit par 
  • Noël MOULOUD
  •  • 6 568 mots

de la géométrie viennent du cœur et non de la raison, se laisse comprendre dans cette perspective : l'intuition est fondatrice et fournit des vérités qui ne peuvent venir ni de l'expérience ni de l'argumentation. Pour bien concevoir cette assimilation de l'intellect à un pouvoir intuitif, il faudrait […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Christian JAMBET, 
  • Jean JOLIVET
  •  • 9 001 mots

différence d'exposition. Cette différence est corrélative de la diversité entre les genres d'argumentation et les types d'esprit. L'argumentation peut être démonstrative, dialectique, rhétorique ; la première est destinée aux philosophes, la troisième aux gens du commun ; l'une […] Lire la suite

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 8 médias

L'intérêt pour la langue est un trait dominant de la philosophie contemporaine. Non que nos contemporains soient les premiers à découvrir le langage. Celui-ci a toujours été à la place d'honneur dans la philosophie, tant il est vrai que la compréhension que l'homme prend de lui-même et de son monde s'articule et s'ex […] Lire la suite

ORATEURS ET HISTORIENS, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • François HARTOG
  •  • 2 587 mots

rituel, la formule juste, mais le débat contradictoire, la discussion, l'argumentation. Elle suppose un public auquel elle s'adresse comme à un juge qui décide en dernier ressort, à mains levées, entre les deux partis qui lui sont présentés ; c'est ce choix purement humain qui mesure la force […] Lire la suite

ORGANON, Aristote - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 827 mots
  •  • 1 média

d'expression. Cette répartition est grossière : par exemple l'éloquence peut être envisagée comme technique de persuasion ; ou du point de vue d'une éthique de l'orateur ; ou enfin dans le cadre d'une science – que ce soit la science des passions ou bien celle de l'argumentation. En outre, l'étude formelle […] Lire la suite

PARCOURS (J. Habermas) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Isabelle AUBERT
  •  • 1 070 mots

de la faillibilité des savoirs, elle prend appui sur des raisons issues de l’argumentation. Une pensée politique En laissant à l’arrière-plan les ouvrages majeurs de Habermas qui sont souvent lus de façon isolée, à savoir la Théorie de l’agir communicationnel, De l’éthique […] Lire la suite

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 815 mots

 siècle et sera très abondamment commenté. Après la constitution de la théologie scolastique, qui régnera dans l'Église jusqu'au xxe siècle, l'argument patristique continuera, à côté de l'argumentation syllogistique, à jouer un grand rôle dans la réflexion […] Lire la suite

PHILOSOPHIE ANALYTIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES, 
  • Denis ZASLAWSKY
  •  • 13 431 mots
  •  • 3 médias

. Traditionnellement, les philosophes ne s'accordent ni sur la nature de leurs problèmes, ni sur le genre de solutions qui leur convient, ni sur le type de preuve qui caractérise leur argumentation. Le plus clair résultat de la « révolution » analytique, comme on a appelé la réaction anglaise à quelque […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE (art) - Le statut esthétique

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 5 133 mots
  •  • 8 médias

, descend dans ma plume et devient ce que j'ai vu [...]. L'homme, n'étant pas machine, ne peut rendre les objets machinalement. Le romancier choisit, groupe, distribue ; le daguerréotype se donne-t-il tant de peine ? » Argumentation confuse et naïve où la notion de réalisme révèle […] Lire la suite

RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Robert BLANCHÉ
  •  • 5 005 mots

est celui où l'on conclut, quelquefois avec une quasi-certitude, par une convergence d'indices dont chacun, pris isolément, serait peu convaincant (instruction criminelle, consilience des inductions). L'argumentation est aussi une forme complexe. Elle consiste à invoquer […] Lire la suite

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Qu'est-ce qu'un Reptile ? Pour le profane, la réponse ne fait aucun doute : les Reptiles actuels (lézards, serpents, tortues et crocodiles) sont des Vertébrés écailleux, rampants, à sang froid. En revanche, la définition de ce groupe animal est bien plus malaisée pour le spécia […] Lire la suite

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 8 783 mots

autre ou de la promesse faite à soi-même, apparaît bien être la face psychologique d'une série d'actes illocutionnaires qui ont une structure linguistique déterminée. Un troisième cycle d'analyses linguistiques concerne l'argumentation dans laquelle s'articule le discours de l'action. Une […] Lire la suite

ZÉNON D'ÉLÉE (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Hervé BARREAU
  •  • 1 925 mots

Parménide de Platon le type d'argumentation consistant à tirer les mêmes conclusions d'hypothèses opposées et qui avait transposé ce mode d'argumentation dans sa dialectique transcendantale afin d'y vérifier l'idéalité de l'espace et du temps. Il n'est donc pas étonnant que les néo-criticistes […] Lire la suite

ADOLPHE, Benjamin Constant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude-Henry du BORD
  •  • 980 mots

de lettres-confessions devenues instruments de simulation, d'argumentation, de renoncements, de promesses et de perte, c'est la personnalité d'Adolphe qui fascine : son caractère tortueux, versatile, se double d'une étonnante clairvoyance sur lui-même. Dans ses Chroniques (1952 […] Lire la suite

AIRBUS A380

  • Écrit par 
  • Pierre SPARACO
  •  • 1 577 mots
  •  • 1 média

sur une double argumentation. Sur le plan des grands principes, tout d’abord, grâce à Airbus, l’Europe a estimé que les conditions étaient réunies pour mettre un terme au monopole de fait de l’industrie aéronautique américaine sur le marché des long-courriers de grande capacité, détenu […] Lire la suite

ALTDORFER ALBRECHT (1480 env.-1538)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 2 751 mots
  •  • 6 médias

, la mettait en rapport avec les idées exprimées un peu plus tard par Paracelse. Ce rapprochement, qui continue à faire florès aux États-Unis (où Benesch vécut de l'Anschluss à la fin de la guerre), repose sur une argumentation aussi subjective qu'arbitraire, mais elle se comprend si l'on se […] Lire la suite

AMADO JORGE (1912-2001)

  • Écrit par 
  • Mario CARELLI
  •  • 2 208 mots

et le teint de la cannelle. Parce qu'elle est faite pour la liberté, elle ne sera pas la chose de Nacib, l'homme qui l'a recueillie et l'a prise pour femme. Dans ce roman, Amado n'abandonne pas pour autant l'argumentation politique : au contraire, il annonce le « crépuscule » des grands propriétaires […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !