« Approche+réductionniste+-Approche+analytique »

AYER ALFRED JULES (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES
  •  • 1 310 mots

De plus, en soulignant les liens évidents qui le rattachent au Russell des Principia et au Wittgenstein de Some Remarks on Logical Form, Ayer opérait la conjonction souvent pertinente du positivisme continental avec la philosophie analytique anglaise. En sorte que son œuvre apparaît comme complémentaire de celle de Carnap. L'un s'efforce de réaliser le programme réductionniste de l'empirisme moderne (Aufbau), l'autre en jette systématiquement les bases philosophiques. […] Lire la suite

VERNANT JEAN-PIERRE (1914-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre JUDET DE LA COMBE
  •  • 2 054 mots

Ces disciplines tiraient leur force de leur capacité à établir méthodiquement des faits en constituant, dans une perspective analytique, des régularités contrôlables sur une base empirique sans cesse élargie. Leur prédominance signalait un double refus : d'une part, le refus de considérer la culture grecque prise dans son ensemble comme un objet scientifique possible ; cette approche était plutôt laissée au goût et à l'appréciation des lettrés ; par là, ces sciences rompaient avec l'emprise sur les études classiques de la philosophie d'origine cousinienne qui cherchait à définir un esprit grec à partir de la littérature et de la philosophie ; d'autre part, le refus de traiter l'interprétation littéraire comme une science. […] Lire la suite

BIOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Pierre TAMBOURIN
  •  • 5 368 mots
  •  • 4 médias

Ces nouvelles technologies, qui ont comme caractéristique essentielle de viser à l'exhaustivité du résultat (on cherche, dans ces deux exemples cités, à caractériser la totalité des gènes exprimés ou la totalité des protéines présentes, à un instant donné, et leur fonctionnalité), constituent une nouvelle approche du vivant, beaucoup plus globale, moins réductionniste que par le passé et, par conséquent, probablement mieux à même de comprendre la complexité du fonctionnement du vivant. […] Lire la suite

PHYSIQUE Physique et informatique

  • Écrit par 
  • Claude ROIESNEL
  •  • 6 760 mots

Souvent, en science, une approche réductionniste est indispensable à une bonne compréhension. Elle s'avère tout aussi fructueuse, grâce à l'ordinateur, tant dans l'étude des propriétés d'auto-organisation des systèmes non linéaires complexes que dans la découverte des lois fondamentales de la nature. Calcul parallèle Quand on accroît la taille d'un problème, par exemple en augmentant le nombre de particules dans un gaz ou un réseau ou en diminuant la maille des points dans un fluide, la capacité requise de l'ordinateur croît au moins comme une puissance de cette taille. […] Lire la suite

MONOCHROME, peinture

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 3 834 mots
  •  • 1 média

Le monochrome, nouveau genre pictural Alors que le monochrome était considéré sous les auspices d'une analytique réductionniste qui procédait par élimination, des artistes introduisent, au cours des années 1950, d'autres problématiques. Loin d'être un terme, la monochromie, table rase, peut apparaître comme un commencement. Les White Paintings et les Black Paintings exposées par Robert Rauschenberg (1925-2008) à la Stable Gallery (New York) en 1953 ne demandent qu'à accueillir les bruits du monde, ce que feront les Combine Paintings, plans accrochés aux cimaises ou disposés dans l'espace, et occupés par des objets de toute nature. […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 752 mots
  •  • 11 médias

Sa démarche est donc originellement analytique, mais cela ne conduit pas inéluctablement à une conception réductionniste du fonctionnement nerveux comme on l'avance trop communément. Au contraire, les niveaux d'analyse consécutifs tendent à couvrir de proche en proche l'ensemble des fonctions du système nerveux, aboutissant à une neurochimie fonctionnelle étroitement associée à la neuro- et à la psychopathologie. […] Lire la suite

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 262 mots
  •  • 4 médias

Les sciences cognitives ont pour objet de décrire, d'expliquer et le cas échéant de simuler voire d'amplifier les principales dispositions et capacités de l'esprit humain – langage, raisonnement, perception, coordination motrice, planification, décision, émotion, conscience, culture... En un sens, les sciences cognitives ne sont rien d'autre que la psychologie scientifique. […] Lire la suite

FORME

  • Écrit par 
  • Jean PETITOT
  •  • 27 344 mots

L'histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles-ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en faisons. Et pourtant, jusqu'à une époque récente, on ne disposait d'aucune science morphologique à proprement parler. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis