« Antipathie »

STRAUSS RICHARD

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 3 128 mots
  •  • 4 médias

en fait ni sympathie ni antipathie pour le régime, plutôt de l'antipathie d'ailleurs à cause de ses rapides excès culturels, mais dont le profond égoïsme allait le mener à ce qu'on a pu à juste titre nommer de la complaisance : président de la Reichsmusikkammer en 1933 par sentiment de « devoir d'État […] Lire la suite

ADENAUER KONRAD (1876-1967)

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER
  •  • 1 629 mots
  •  • 1 média

exécutif stable dominant les mesquineries de la vie quotidienne. Konrad Adenauer est toujours resté un Rhénan, non seulement par son accent et par sa vive antipathie pour le prussianisme, mais surtout par sa volonté, fondée en partie sur les dures expériences du premier après-guerre, de mettre fin aux […] Lire la suite

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 655 mots
  •  • 2 médias

antique des quatre éléments à la transmutation des métaux. Préchimique et relativement rationnelle, elle se rattache plutôt à la tendance expérimentale de Rhazès. La seconde, concevant le monde comme un vaste organisme animé, reprenant les théories des stoïciens sur la sympathie et l'antipathie des êtres […] Lire la suite

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 638 mots
  •  • 3 médias

médiéval croit retrouver les mêmes signes et les mêmes sens. Chaque chose lui apparaît comme le reflet des autres, chaque être est en relation de sympathie ou d'antipathie avec les autres. Et dans ce système de rapports, le monde, au fond, demeure toujours le même. Le naturalisme qui inspire les audaces […] Lire la suite

ANTHROPOMORPHISME

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 545 mots
  •  • 1 média

et en son ordre, du moins en sa reproduction dans le déroulement temporel. Se représenter les éléments comme animés d'intentions, de sympathie ou d'antipathie (cf. le titre du roman de Goethe, qui retourne la métaphore : Les Affinités électives), les animaux inférieurs comme doués d'une […] Lire la suite

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

. L'antipathie de Hertzberger pour les mesures d'adaptabilité au sens mécaniste, comme dans les projets d'infrastructure sophistiquée d'Habraken et de Friedman, semble justifiée ici par la spontanéité et la facilité avec lesquelles les espaces de travail ont été repris et modifiés. À la suite de Van […] Lire la suite

BENDA JULIEN (1867-1956)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 081 mots

« classe de [...] religionnaires » pour lui haïssable en ceci qu'elle vivait persuadée de sa supériorité de « race », et trouvait naturel « l'asservissement des autres ». Sa raison condamnait le « traditionalisme juif », ce qui lui valut l'antipathie du « sémitisme militant ». Non pas qu'il reniât […] Lire la suite

BERLINGUER ENRICO (1922-1984)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 1 745 mots

socialiste n'ont été si mauvais que sous la présidence de Bettino Craxi. En dehors de l'antipathie personnelle entre les deux leaders, il est vrai que la politique du P.S.I. visant à rééquilibrer les rapports de forces à gauche en isolant les communistes présente un réel danger. Berlinguer cherche à y […] Lire la suite

BLIER BERNARD (1916-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond CHIRAT
  •  • 730 mots

Je l'ai été trois fois, 1952). Son physique s'étant alourdi, son visage durci et sa calvitie affirmée, Bernard Blier joue désormais en souplesse sur l'antipathie (Dédée d'Anvers, Y. Allégret, 1947 ; Retour à la vie, A. Cayatte, 1948), aussi bien […] Lire la suite

BOMILCAR (mort en 308 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 351 mots

grec, c'est-à-dire une dictature populaire opposée aux riches. Mais Aristote note l'antipathie des Carthaginois pour ce régime. Effectivement, le peuple, loin de se rallier à Bomilcar, contribua à écraser ses troupes dans les combats de rue. Le roi fut pris vivant et, après de longues tortures […] Lire la suite

COURBET GUSTAVE (1819-1877)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 3 489 mots
  •  • 3 médias

, il a de riches amateurs, il connaît des succès mondains et ne laisse pas d'en jouir. On l'a blâmé de peindre sans antipathie des courtisanes et des gens du monde, de préférer aux misères du peuple la nature intemporelle. Certes sa production n'échappe pas toujours à la facilité, surtout […] Lire la suite

DON JUAN

  • Écrit par 
  • Michel BERVEILLER
  •  • 5 639 mots

qui ont continué de proliférer jusqu'à nos jours, on peut cependant distinguer quelques courants concomitants, selon le degré de sympathie ou d'antipathie que chaque auteur manifeste pour son héros. Un premier courant prolonge la tendance hagiographique du romantisme, révélant finalement un saint […] Lire la suite

DUMAS ALEXANDRE (1802-1870)

  • Écrit par 
  • Claude SCHOPP
  •  • 5 680 mots
  •  • 2 médias

et romantiques en viennent désormais aux mains, Dumas est nommé de facto général des troupes de la nouvelle génération qui se rue à l'assaut de cette Bastille théâtrale qu'est la Comédie-Française. Surpris, par la révolution de 1830, Dumas se jette dans le mouvement avec enthousiasme, par antipathie […] Lire la suite

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 900 mots
  •  • 2 médias

, en fait, tout le règne. Dans tous les domaines, sur tous les fronts, les deux puissances s'opposent : antipathie religieuse et politique réciproque ; agressivité croissante des ambitions commerciales anglaises. Longtemps, pourtant, la lutte reste sourde et larvée. Il s'agit par tous les moyens d'affaiblir […] Lire la suite

GEORGE II (1683-1760) roi de Grande-Bretagne (1727-1760)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 658 mots
  •  • 1 média

1756, la guerre éclate à nouveau. L'Angleterre essuie toute une série de revers en Europe, aux Indes et en Amérique. Malgré l'antipathie du roi, le bouillant William Pitt se hisse au gouvernement avec l'appui de l'opinion publique (1757). Concentrant entre ses mains tous les pouvoirs, il renverse […] Lire la suite

GOULART JOÃO (1918-1976)

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

des consignes interdisant « la divulgation de commentaires sur la vie et l'activité politique » de l'ancien président. Comment se fait-il que cet homme affable, ce politicien cordial, qui était de surcroît un grand propriétaire terrien, ait suscité une telle antipathie au sein des classes dominantes […] Lire la suite

GOUMILIOV NIKOLAÏ STEPANOVITCH (1886-1921)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 573 mots

 »). Il ne cherche pas à dissimuler son antipathie pour le régime bolchevique. Il est arrêté en août 1921 et fusillé pour activités anti-révolutionnaires. Il sera réhabilité en 1986. Les thèmes de la poésie de Nikolaï Goumiliov sont extrêmement variés. Un grand nombre des poèmes de sa période […] Lire la suite

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

André Chastel faisait remarquer un jour que la Renaissance était la seule période de l'histoire qui se fût donné un nom dès les premières manifestations de son essence (les humanistes italiens du Quattrocento parlaient déjà de Rinascità), et Alphonse Dupront commençait un célèbre article intitulé « Espace et humanisme » en identifiant la Renaissance à une idée ou à un mythe spé […] Lire la suite

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

d'affinité (sympathie, antipathie, indifférence) s'établissent entre les membres ; la division des tâches, au sein du groupe, et la fréquence de ses réunions découlent de l'adhésion à des buts communs ; ce groupe constitue une microculture, possédant ses croyances, ses normes, son langage […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 50 médias

prudents, la Triplice, restait neutre à l'ouverture du conflit ; mais les nationalistes, pour des raisons d'antipathie ancestrale à l'égard de l'ancien occupant autrichien, et les socialistes, pour des raisons de stratégie révolutionnaire, souhaitaient l'entrée de l'Italie dans la guerre […] Lire la suite

HERMÉTISME

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 4 997 mots
  •  • 1 média

que le Cosmos est un en tant qu'il est un ordre et un système de lois, l'hermétisme saisit le monde comme un Tout dont l'unité repose sur les relations de sympathie et d'antipathie liant entre eux tous les êtres qui le composent. Les traités hermétiques empruntent, en outre, certaines formes littéraires […] Lire la suite

HUTTEN ULRICH VON (1488-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 458 mots

antipathie pour la cour de Rome et un ardent désir de relever sa patrie. Le chevalier Ulrich von Hutten devint alors un polémiste humaniste qui mena, non sans talent, une lutte violente par la plume, en latin et en allemand, contre l'Église romaine (Phalarismus, 1516 ; […] Lire la suite

ILLUMINISME

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 4 957 mots

d'une parfaite connaissance de soi. Que l'homme s'ignore, et il est incapable de connaître le cosmos et par conséquent de lui faire recouvrer sa beauté perdue. De même que l'animal éprouve instinctivement une sympathie ou une antipathie pour l'homme qui l'aime ou le méprise, chaque élément […] Lire la suite

KENNEDY JOHN FITZGERALD (1917-1963)

  • Écrit par 
  • Serge HURTIG
  •  • 2 221 mots
  •  • 4 médias

son égard une antipathie qu'il leur rend (on s'en aperçoit le plus clairement lors de la courte guerre qu'il livre, et gagne, en 1962 contre le président de l'United States Steel Corporation pour l'empêcher de relever le prix de l'acier). Le président Johnson, bien plus habile que Kennedy […] Lire la suite

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

. Dans son bref Magneticum naturae rerum (1667), qui analyse les trois règnes de la nature, il montre que tous les mouvements des choses, toutes les actions des êtres se font par sympathie et antipathie, attraction et répulsion, Dieu étant « l'aimant central de la nature entière […] Lire la suite

LEQUEU JEAN-JACQUES (1757-1826)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 165 mots

habile Architecte, pour le porter dans un petit caveau dont il [Soufflot le Romain] fit tout de suite murer sa petite baye inconnue. Soufflot était l'architecte seul du Panthéon. » Cette dernière remarque souligne l'antipathie qu'éprouvait Lequeu envers plusieurs des architectes de l'époque […] Lire la suite

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 721 mots
  •  • 2 médias

, cet être se recueille en lui-même, s'y retire, et parvient tout d'abord à se soustraire au monde environnant, « caractérisé par l'opacité et l'antipathie ». Ainsi recueilli, replié, réuni à soi par la solitude, il se dilate ensuite de l'intérieur, s'accroît, se génère lui-même, et le monde avec lui […] Lire la suite

MALDEN KARL (1912-2009)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 776 mots

qu'il incarne, ou du moins de la perception « floue » que le spectateur en retire. Ainsi, la neutralité professionnelle du policier de I Confess (La Loi du silence) d'Alfred Hitchcock (1953), qui ne manifeste pas d'antipathie ni de sympathie pour les suspects […] Lire la suite

NATION - Nation et idéologie

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  •  • 7 468 mots

reconnaissent les unités ethnico-nationales, parfois aussi les rapports d'hostilité ou d'alliance, de sympathie ou d'antipathie envers les groupes voisins. Ces mythes peuvent être liés à des mythes cosmiques qui situent l'histoire du groupe concerné au sein d'une histoire de l'univers, qui la sacralisent […] Lire la suite

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 23 318 mots
  •  • 2 médias

des droits traditionnels du patriarche Germain II ; celui-ci, à force d'habileté, arrache finalement la soumission de Théodore. Entre Grecs, unis dans une commune antipathie pour le Latin, cela allait de soi. Pour les Slaves sous juridiction œcuménique, ce fut une autre affaire. Le discrédit de l'Empire […] Lire la suite

OUFKIR MUḤAMMAD (1920-1972)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 708 mots
  •  • 2 médias

, il est nommé directeur de la Sûreté et met le roi en garde contre toute tentative d'évolution libérale ; il montre son antipathie pour les partis et pour les hommes politiques et essaie de convaincre le roi de l'existence de complots, en particulier en 1963 pour démanteler l'Union nationale des forces […] Lire la suite

POPULISTE HONGROISE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 767 mots

chauvines et antisémites. Ils œuvrent pour une mythologie magyare. Cependant, ils ne sont pas les seuls à avoir une attitude xénophobe : la théorie de la littérature « hongroise profonde », forgée par László Németh, en relève aussi. L'antipathie que leur témoigneront les écrivains dits « urbains […] Lire la suite

PRÉFORMATION ET ÉPIGENÈSE

  • Écrit par 
  • Maria Teresa MONTI
  •  • 6 745 mots
  •  • 7 médias

, antipathie, mémoire), qui dirigent l’organisation des molécules. Il évite ainsi le recours à une intelligence extranaturelle, mais non à une faculté mystérieuse animant la nature. Cette solution rappelle celle du philosophe Denis Diderot (1713-1784) qui, à la fin des années 1770, confie l’organisation […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE EN MILIEU CARCÉRAL

  • Écrit par 
  • Nathalie PRZYGODZKI-LIONET
  •  • 1 639 mots

psychologiques chez les étudiants-détenus. Ces comportements révèlent les stéréotypes associés à ces deux groupes d’individus (les surveillants versus les détenus) et, par là même, la dévalorisation sociale du métier de surveillant, celui-ci inspirant souvent le mépris voire l’antipathie. Ces perceptions […] Lire la suite

WANG JINGWEI [WANG TSING-WEI] (1884-1944)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 296 mots
  •  • 1 média

. Avec des retournements qui témoignent de l'antipathie mutuelle des partenaires, l'alliance ambiguë entre le GMD et les communistes dure pourtant de 1923 à 1927 ; mais on en arrive à une scission entre aile droite du GMD centrée à Nankin et aile gauche à Wuhan. Inquiet de la montée de la gauche et estimant […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !