« Animisme »

ANIMISME

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 102 mots

 » On voit donc en quel sens les recherches modernes ont corrigé et développé les idées de Tylor sur l'animisme. L'animisme et l'anthropologie contemporaine Depuis la Seconde Guerre mondiale environ, le concept d'animisme est abandonné par les anthropologues. Relayées, en effet, par des discussions sur d'autres concepts (notamment ceux de « magie » ou de « sacré », avec E. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Animisme » :

Les quatre modes d'identification des humains aux non-humains proposés par Philippe Descola

Les quatre modes d'identification des humains aux non-humains proposés par Philippe Descola
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

LES FORMES DU VISIBLE (P. Descola) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 1 382 mots
  •  • 1 média

De nouvelles hypothèses de recherche apparaissent au croisement entre les modes d’identification : les œuvres de la côte nord-ouest de l’Amérique du Nord sont des hybrides d’animisme et de totémisme, les artistes contemporains comme Jackson Pollock et Joseph Beuys hybrident l’animisme et l’analogisme. Des discussions émergent également avec les archéologues de la préhistoire ou du Moyen-Orient sur les formes d’accumulation des richesses qui ont pu rendre possibles les modes d’identification et de figuration. […] Lire la suite

ANNULATION RÉTROACTIVE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 187 mots

Cette défense correspond à la régression bien connue du moi obsessionnel au stade narcissique de la libido caractérisé par l'animisme et la magie. À ce stade, l'obsessionnel croit que ses pulsions, ses désirs, ses pensées s'accomplissent magiquement, comme s'ils étaient tout-puissants. L'annulation rétroactive s'intègre souvent à tout un rituel : l'obsessionnel annule une expérience vécue, une pensée ou une situation par une formule magique négative accompagnée ou non d'un symbolisme moteur. […] Lire la suite

VIVANT (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 934 mots

Quand des philosophies rationnelles remplacèrent progressivement sur le sol grec ces conceptions, elles n’évacuèrent pas pour autant en totalité l’animisme archaïque. On trouve chez la plupart des penseurs grecs l’idée d’une « âme du monde », certains d’entre eux développant même l’hypothèse selon laquelle la Nature serait un gigantesque être vivant. […] Lire la suite

YAKO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 256 mots

L'animisme reste très largement pratiqué malgré la présence de missions. Les Yako révèrent un dieu créateur suprême, des esprits protecteurs ; ils redoutent les mauvais esprits et les âmes des défunts. […] Lire la suite

DIOP BIRAGO (1906-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 301 mots

Ces vers souvent récités, où se condense le vieil animisme africain, ont fait de l'œuvre de Birago Diop l'une des plus populaires de la littérature négro-africaine de langue française. Ce vétérinaire, né près de Dakar, qui avait étudié à Toulouse et qui fut le chef des services de l'élevage de l'ancienne A.-O.F., avait commencé à écrire des poèmes à la manière de Musset et de Verlaine, recueillis par la suite dans Leurres et lueurs (1960). […] Lire la suite

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 556 mots

Tylor qui voyait dans l'animisme la forme la plus primitive de la religion. Après cette phase, l'humanité aurait connu celle du polythéisme pour aboutir enfin à la forme la plus parfaite de la religion : le monothéisme. D'autres auteurs inséraient, entre l'animisme et le polythéisme, une phase « polydémoniste » et, entre le polythéisme et le monothéisme, une période de « monolâtrie » (adoration d'un seul Dieu, mais n'excluant pas l'existence d'autres êtres d'essence divine). […] Lire la suite

TYLOR EDWARD BURNETT (1832-1917)

  • Écrit par 
  • Claude RIVIÈRE
  •  • 1 743 mots

Aussi excessif qu'ait été son rationalisme, lorsque, par exemple, il considère dans l'animisme son côté intellectuel plutôt que son côté affectif, ou lorsqu'il argue contre la gent théologienne pour justifier la méthode transformiste, du moins lui sait-on gré d'avoir tenté, selon l'expression de R. Lowie, de « substituer le concept mathématique de fonction au concept métaphysique de causalité ». […] Lire la suite

KAREN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

La religion chrétienne, introduite au début du xixe siècle, s'est exclusivement implantée dans les villages du delta, l'animisme restant la religion la plus répandue. L'activité économique est centrée sur la culture du riz. Dans les régions de montagne, les Karen cultivent, sur brûlis, le riz et le coton dans les mêmes champs. Les Karen font du riz leur spécialité et répugnent à avoir d'autres occupations ; cependant, devant les dangers d'une monoculture, ils ont adopté la culture du sésame. […] Lire la suite

CONTES DE FÉES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 394 mots

Les contes de fées, qui renvoient à un polythéisme et même à un animisme de forme souvent archaïque, se sont souvent christianisés par l'intermédiaire des exempla (c'est-à-dire des récits que les prédicateurs intégraient à leurs prêches) ; ils ont essaimé dans la littérature savante, par le canal des généalogies, des épopées et des œuvres d'imagination. […] Lire la suite

OBJET, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Carlos MAFFI
  •  • 1 357 mots

S'appuyant sur son expérience clinique et la découverte freudienne de l'animisme caractéristique de l'enfant, Klein donne des jeux à ses jeunes patients. Elle observe alors qu'ils font rapidement rentrer ces objets dans un complexe tissé des relations entre eux et avec l'enfant qui joue, et surtout que celui-ci les dote d'une « vie animique » tout à fait anthropomorphique qui fait déborder les objets d'intentions, de sentiments et de motivations envers lui. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ET ONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 1 255 mots

C’est à ce prix que l’animisme et le totémisme peuvent renaître dans une conception nouvelle : redéfinis comme l’une ou l’autre des quatre combinaisons permises par le jeu des ressemblances et des différences entre moi et autrui sur le plan de l’intériorité et de la physicalité, ils deviennent désormais, en conjonction avec le naturalisme et l’analogisme, les pièces élémentaires d’une sorte de syntaxe de la composition du monde d’où procèdent les divers régimes institutionnels de l’existence humaine. […] Lire la suite

REINACH SALOMON (1858-1932)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 510 mots

L'œuvre majeure de Reinach, qui s'intitule Cultes, mythes et religions, et à laquelle Freud s'est référé souvent, notamment en écrivant son Totem et Tabou (1913), aborde l'étude des religions par le biais des grandes notions opératoires en honneur à l'époque : l'animisme, la magie (qui est « la science non encore laïcisée »), le tabou (« interdit non motivé », transmis par héritage de nos ancêtres animaux à nos ancêtres humains), le sacrifice, le totem, dont l'auteur prétend trouver des exemples dans tous les dieux sacrifiés du monde gréco-romain : Orphée, Hippolyte, Actéon, Phaéton. […] Lire la suite

HÉRITIER FRANÇOISE (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Salvatore D'ONOFRIO
  •  • 1 494 mots
  •  • 1 média

Philippe Descola rapprochera ces structures de l’alliance des quatre modes d’identification des rapports entre les humains et les non-humains qu’il théorisera dans Par-delà nature et culture (2005) : alors que l’animisme et le totémisme sont sans conteste du côté des structures élémentaires, l’analogisme et le naturalisme relèvent respectivement des structures semi-complexes et complexes. […] Lire la suite

OTTO RUDOLF (1869-1937)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 700 mots

Le numineux vit et se manifeste dans toutes les religions depuis l'animisme jusqu'au christianisme. Il en est l'« intériorité spécifique », l'essence. C'est lui qui détermine la foi : expérience d'un effacement, d'un engloutissement dans son propre néant en face du Tout-Autre, lequel domine de façon abrupte la créature. La découverte du numineux comme catégorie spécifique s'avère féconde, non seulement pour l'histoire des religions mais aussi pour une meilleure compréhension de la Bible et du christianisme. […] Lire la suite

GENRE GRAMMATICAL

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 722 mots

Mais il faut se garder d'en inférer avec certitude les traces d'un animisme primitif ; on pourrait tout au plus en retirer l'idée que l'apprentissage est, dans une certaine mesure, facilité par l'analogie qui affecte de valeurs identiques des séries. Un contre-exemple le prouverait à sa façon : les fautes que chacun a pu commettre sur les « abîmes » et autres « alvéoles », contaminés par « azalée » ou « auréole », sans compter que l'Académie a longtemps accepté l'androgynie d'« automne », cautionne encore celle d'« après-midi » et que le néologisme « autoroute » est passé bien près, dans l'usage au moins, d'un injustifiable masculin, tant un a initial perturbe l'intuition. […] Lire la suite

SONINKÉ ou SARAKHOLÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 764 mots
  •  • 1 média

Islamisés au temps des empires du Ghāna et du Mali, les Soninké étaient revenus à l'animisme, et le terme a parfois été employé pour désigner tout groupe mandingue animiste. Lors de la conquête toucouleur d'El-Hadj Omar, au xixe siècle, ils ont connu une seconde islamisation. […] Lire la suite

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 048 mots

L'animisme et le rationalisme sociologique La première tentative d'analyse sociologique vraiment importante des croyances archaïques a été l'œuvre d'une école appelée animiste et dont les principaux représentants furent Spencer, Tylor et Frazer. Ramenée à ses lignes les plus générales, au-delà des aspects particuliers que lui ont donnés chacun de ces auteurs, l'animisme est une interprétation à la fois rationaliste et évolutionniste de la pensée archaïque. […] Lire la suite

PROPP VLADIMIR IAKOVLEVITCH (1895-1970)

  • Écrit par 
  • André BÉRÉLOWITCH
  •  • 829 mots

Propp ne convainc guère lorsqu'il confronte laborieusement la maisonnette à pattes de poule du conte à la hutte zoomorphe qui abrite la circoncision des jeunes Zoulous ; ni quand il tente de distinguer dans le conte l'animisme, qui serait propre à la société primitive de chasseurs et de pêcheurs, des croyances plus tardives qu'il attribue aux premiers agriculteurs. […] Lire la suite

LA DIALECTIQUE DE LA RAISON, T. W. Adorno et M. Horkheimer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

En se sécularisant, la raison conserve les traits de ce dont elle semblait vouloir se séparer : « l'animisme avait donné une âme à la chose, l'industrialisme transforme l'âme de l'homme en chose ». Un tel retournement dialectique a pour effet de « désenchanter » les espoirs qu'avaient pu faire naître les Lumières. « L'égalité répressive », « l'égalité dans le droit à l'injustice », qui culminera dans le nazisme, réduit les individualités à une mesure commune que la raison des modernes a théorisée. […] Lire la suite

INDONÉSIE Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 685 mots
  •  • 3 médias

En premier lieu, on trouve les abangan (de abang, « rouge »), c'est-à-dire la majorité des paysans des campagnes, qui, proches de l'antique animisme, croient en l'existence d'une multitude d'esprits et cherchent à se les concilier, par l'intermédiaire d'un dukun (individu doté d'un psychisme supérieur), ou par l'organisation de repas de communion (slametan). […] Lire la suite

DESCOLA PHILIPPE (1949- )

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 984 mots
  •  • 1 média

À partir de cette segmentation, quatre modes d'identification, ou ontologies, sont possibles : l'animisme (qui attribue aux êtres non humains la même intériorité qu'aux humains, mais une physicalité différente) ; le totémisme (même physicalité et même intériorité) ; l'analogisme (physicalité et intériorité différentes) ; le naturalisme (même physicalité, intériorité différente). […] Lire la suite

YÖRÜK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 985 mots

Musulmans sunnites d'obédience hanafite, ils ont conservé quelques traces d'animisme et des croyances préislamiques. Le mariage est généralement endogamique ; l'entremetteuse (görücü) y joue un rôle primordial. Le statut de la femme est régi par le Coran. L'épouse, achetée, peut être répudiée et la polygamie est licite. Parce qu'elle est nomade, la femme peut néanmoins partager un certain nombre d'activités avec l'homme. […] Lire la suite

ÉVOLUTIONNISME

  • Écrit par 
  • Hubert FAES
  •  • 1 255 mots

Certes, Jacques Monod s'est attaqué aux visions globales de l'évolution, à l'animisme et à l'anthropocentrisme qui les caractérisent. Puis Georges Canguilhem a montré qu'en réalité la pensée de Darwin elle-même brise le cercle des concepts de l'évolutionnisme. Enfin, Patrick Tort explique que l'évolutionnisme spencerien a parasité Darwin, mais que celui-ci lui a dans une certaine mesure résisté. […] Lire la suite

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 776 mots

Mécanisme de défense pathologique, la projection se rencontre encore dans les constructions mythologiques et l'animisme. Dans Totem et Tabou (1913), Freud montre le primitif projetant dans le monde extérieur ce qu'il ressent comme terrifiant ou intolérable. L'adulte occidental fait de même dans la superstition et dans beaucoup de ses croyances religieuses. […] Lire la suite

MICROCOSME ET MACROCOSME

  • Écrit par 
  • Hélène VÉDRINE
  •  • 4 283 mots
  •  • 1 média

Souvent il s'allie à un animisme radical qui exclut toute distinction entre l'ordre des choses et celui du vivant. Solidaire des options philosophiques, religieuses ou artistiques qui cherchent avec une certaine nostalgie à établir un lien entre le visible et l'invisible, l'apparence et l'essence, il joue sur les analogies, les symboles, les médiations, les ressemblances. […] Lire la suite

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 080 mots
  •  • 5 médias

Cette tendance de l’intelligence artificielle peut éventuellement se caractériser comme une forme d’animisme puisqu’elle s’emploie à susciter la projection d’un souffle de vie sur les objets quotidiens de notre environnement. Cela a donné naissance, entre autres, au « calcul des émotions » (affective computing) qui évalue les réactions d’un sujet ressentant des émotions et qui les reproduit sur une machine. […] Lire la suite

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 786 mots
  •  • 2 médias

Décrivant, d'après ce principe, le développement de l'humanité primitive, Spencer expliquait, par exemple, la formation des premières croyances religieuses par l'élaboration progressive de l'animisme, rejoignant ainsi les vues de J. G. Frazer et de E. B. Tylor. Moins développée sur le plan philosophique, mais plus solidement étayée par des recherches anthropologiques, l'œuvre de Morgan représente l'expression la plus marquante de l'évolutionnisme linéaire social et culturel. […] Lire la suite

RELIGION L'anthropologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 612 mots
  •  • 1 média

L'ancienne anthropologie religieuse, celle de Tylor, de Spencer, de Frazer, de Durkheim ou de Lévy-Bruhl ne s'intéressait, au contraire, qu'à l'évolution et bâtissait les théories que l'on connaît, celles du mânisme, de l'animisme, du préanimisme, du magisme, contre lesquelles Lang ou le père Schmidt ont réagi, en parlant des cultes primitifs des grands dieux. […] Lire la suite

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 622 mots

Par là sera dénouée l'équivoque de l'animisme, qui ensemence les âmes dans les choses, les intentions dans les objets ; seront surmontés sa prodigalité, son foisonnement de symboles. Dans un univers où les correspondances surabondent, où tout renvoie à tout, où tout peut signifier tout le reste (cas des symboliques naturistes), on devrait dire que rien de particulier n'a à faire signe, puisque déjà tout est signe. […] Lire la suite

SENS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 158 mots

Les religions monothéistes, même si elles s’éloignent de cet animisme « naïf », ont conservé l’idée d’un Esprit qu’on peut invoquer. Quand l’homme est devenu capable de porter un regard objectif sur la réalité, il s’est débarrassé de toutes les finalités qui lui rendaient auparavant le monde compréhensible. Or exclure les fins, c’est prendre le risque de ce que Nietzsche appelle la « mort de Dieu », puisque c’est en Dieu que reposait, dans nos visions monothéistes, la totalité des finalités que les hommes croyaient percevoir dans la nature. […] Lire la suite

DON

  • Écrit par 
  • François POUILLON
  •  • 3 524 mots
  •  • 1 média

Cette explication par la contrainte magique que Mauss impute à l'indigène « imprégné d'esprit théologique » est surtout caractéristique de l'animisme qui régnait alors en ethnologie. Elle a été récusée depuis lors sur la base d'un examen plus précis des faits. D'abord par R. Firth dans sa thèse sur l'économie maori : très prosaïquement, la non-restitution d'un présent est sanctionnée par la rupture d'une relation économiquement fructueuse, ou par la perte de prestige aux yeux du groupe. […] Lire la suite

VITALISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 3 768 mots
  •  • 5 médias

Quant à l'animisme, terme qui désigne la doctrine de Stahl en physiologie, il soutient qu'une seule et même âme est à la fois principe de la pensée et principe de la vie organique. L'âme anthropomorphique, force naturelle vitale, est présente chez tous les êtres de la nature : ce principe immatériel est le déterminant de toutes les opérations du vivant, y compris de celles qui ont trait à la génération. […] Lire la suite

SIKKIM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Universalis
  •  • 3 236 mots
  •  • 1 média

Ils sont généralement pasteurs ou agriculteurs, et pratiquent un bouddhisme plus ou moins teinté d'animisme. Ils sont très minoritaires dans la population. En effet, le Sikkim a été progressivement peuplé de Tibétains, souvent pasteurs et caravaniers. Ceux-ci représentent plus du tiers de la population. Cependant, les hindouistes venus du Népal et de l'Inde forment la majorité de la population. […] Lire la suite

MORT Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 202 mots
  •  • 2 médias

La résurrection des morts, médiation pour la vraie vie L'animisme des sociétés archaïques, a-t-on dit, s'efforce de nier la mort en affirmant qu'elle est privation existentielle – et l'existence est alors celle de l'individu – plutôt que négation essentielle : destruction du tout apparent qu'est le moi, mais jamais destruction de tout. Pour les Noirs d'Afrique, par exemple, « la vie, au sens le plus fort, n'est pas individuelle ou dérivée et la mort joue sur la manifestation secondaire, l'individu » (R. […] Lire la suite

PRIÈRE ET CONTEMPLATION

  • Écrit par 
  • Albert-Marie BESNARD
  •  • 4 096 mots
  •  • 1 média

À ce dernier niveau, c'est l'animisme qui prévaut sans que soit réellement posée la question de la nature personnelle ou impersonnelle des forces avec lesquelles on entre en relation. Les grandes religions ont sur ce point des croyances plus fermes mais non dénuées de nuances. Si l'on considère l'hindouisme, par exemple, on ne sera pas peu surpris de voir les interprétations demeurer hésitantes. […] Lire la suite

THAÏ

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND, 
  • Solange THIERRY
  •  • 3 894 mots
  •  • 2 médias

Mais si le clergé des bonzes, hiérarchisé, implanté dans les villes et villages, est présent dans toute cérémonie publique et privée importante, et si la vie de la pagode ou monastère bouddhique s'inscrit dans celle de la communauté laïque par tout un système de dons et de rapports mutuels, il n'en est pas moins vrai que les croyances autochtones, issues d'un substrat bien antérieur au bouddhisme, sont loin d'avoir entièrement disparu : la croyance aux génies de la montagne, des pierres, des arbres et des eaux (les innombrables phi des légendes laotiennes et siamoises) témoigne d'un solide animisme local. […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 496 mots
  •  • 29 médias

L'Afrique couvre environ 30 300 000 kilomètres carrés et comptait, en 2017, 1,2 milliard d'habitants. Située entre 370 21' de latitude nord et 340 51' de latitude sud, elle est comprise pour l'essentiel dans la zone tropicale, et se partage entre zones à climats chauds et secs sous les tropiques, et zones à climats chauds et humides sous l'équateur. […] Lire la suite

RELIGION L'histoire des religions

  • Écrit par 
  • Dario SABBATUCCI
  •  • 5 145 mots

Partout on se mit en quête d'une religion organisée à la manière de cet organisme complexe qu'on appelle le christianisme ; des ensembles factices furent échafaudés, auxquels on donna toutes sortes de noms en « isme » animisme, totémisme, fétichisme, etc. Tout ce qui n'était pas réductible à de tels systèmes fut défini comme magie, ce qui revint à introduire dans les réalités culturelles extra-occidentales l'opposition occidentale entre la religion (c'est-à-dire le christianisme) et la magie. […] Lire la suite

POSITIVISME

  • Écrit par 
  • Angèle KREMER-MARIETTI
  •  • 5 236 mots
  •  • 2 médias

L'esprit théologique le plus ancien et apparemment le plus hétérogène à la méthode scientifique – le fétichisme ou l'animisme – participe des mêmes données analytiques et synthétiques. La notion de fétiche est donc le point de départ de cette sémiogenèse reconstituée : surtout, le « fétiche commun », collectif, met en jeu une société et son savoir, la société ayant partie liée avec le langage, qui est son institution fondamentale. […] Lire la suite

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 248 mots
  •  • 1 média

Les dessins animaliers stylisés du Néolithique annoncent que l'animisme et le totémisme commencent à transférer les puissances vitales primordiales à des signes porteurs de sens, lesquels témoignent déjà d'un haut degré d'abstraction et s'éloignent des limites étroites de l'expérience magique supéropaléolithique. Aussi doit-on rejeter la thèse classique d'une origine animiste et totémique de la magie. […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 109 mots
  •  • 1 média

Les typologies religieuses La recherche des origines et d'une loi universelle d'évolution des religions, depuis le fétichisme, l'animisme ou la magie jusqu'au monothéisme, est définitivement condamnée. On ne se préoccupe guère non plus, sauf entre philosophes, de savoir si le rite est antérieur au mythe ou inversement, si le totémisme a été, à un moment donné, une religion universelle, dont il faudrait retrouver les traces dans toutes les ethnies, ou au contraire un phénomène bien localisé. […] Lire la suite

PIAGET JEAN (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 5 918 mots
  •  • 1 média

Mais Piaget s'attache alors surtout à en montrer les insuffisances ou les inconséquences, imputées à l'égocentrisme (on dirait aujourd'hui : à l'absence d'une structuration opératoire réversible) qui est l'origine commune de ces modalités qu'on retrouvait volontiers, à cette époque, chez le primitif et chez l'enfant (animisme, artificialisme, pensée magique), voire chez le malade mental (autisme de Bleuler). […] Lire la suite

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 159 mots

Dans l'animisme, les esprits considérés comme ordinairement malfaisants ne sont pas imaginés comme d'une autre espèce que les esprits ordinairement bons. Ils font tous partie des forces naturelles qui peuvent être bonnes ou mauvaises selon le rapport considéré ou les circonstances. C'est dans les religions qui contiennent l'idée d'un être suprême, d'un grand dieu créateur du monde, qu'on rencontre des mythes qui approchent du dualisme. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN La religion romaine

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 7 011 mots

La religion romaine n'a sûrement pas évolué à partir d'un animisme primitif et vague pour aboutir, sous l'action de l'hellénisme, à un polythéisme de divinités personnelles. Dès l'origine existait une pensée théologique, organisatrice, au moins pour les rites, et connaissant des divinités comme personnes ; le numen est la volonté de ces divinités. Et c'est cette volonté que considère le rite, sur laquelle il veut agir. […] Lire la suite

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 876 mots
  •  • 3 médias

Une place à part doit être faite à Ganja & Hess de Bill Gunn (1972), qui mêle animisme et culture africaine, et à Passing Through de Larry Clark (1977), qui essaie de rénover tant la musique que la manière de la filmer. Si un style filmique authentiquement noir américain, qui tenterait de se modeler sur le jazz, devait être défini, c’est chez Dash, Gerima, Gunn ou Clark qu’il faudrait aller le chercher. […] Lire la suite

MYTHOLOGIES Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Universalis
  •  • 7 989 mots
  •  • 1 média

 » On peut supposer, en deuxième lieu, que, dans une sorte de panthéisme brut, ce mânisme ne s'est pas nettement distingué d'un naturalisme ou d'un animisme qui, ensuite, tendit à se dégager et à exister pour lui-même. Certains témoignages donneraient à penser, en tout cas, que rochers, sources, arbres, feu, etc. ont bénéficié de dévotions particulières. […] Lire la suite

DIEU L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 962 mots

On rejette aujourd'hui les théories évolutionnistes (Frazer, Spencer) qui distinguaient à l'intérieur d'un schème trop rigoureux les étapes suivantes : animisme, totémisme, polythéisme, monothéisme. On a parfois abusé de ces théories pour montrer, dans une perspective athée, comment l'homme naturellement irréligieux à l'origine était devenu religieux sous la pression de certains facteurs d'ordre social et économique. […] Lire la suite

MÉDECINE Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 962 mots
  •  • 19 médias

Les doctrines spiritualistes ne s'effacèrent pas pour autant et connurent même un regain de vigueur : l'« animisme » (G. E. Stahl) affirmait que l'âme préside à la vie physique du corps humain, tandis que les « vitalistes » (J. B. Van Helmont, Boissier de Sauvages, P. J. Barthez et l'école de Montpellier) invoquaient l'intervention d'un principe purement hypothétique, intermédiaire entre la matière et l'âme. […] Lire la suite

OSTRACISME

  • Écrit par 
  • Pierre BOUDOT
  •  • 9 400 mots
  •  • 2 médias

Permanence de l'animisme et du fétichisme mêlés, permanence qui, avec d'autres composantes que nous envisagerons plus loin, amena Hitler et nombre d'universitaires allemands de la première moitié du xxe siècle (dont Heidegger) à faire ou laisser brûler les ouvrages des penseurs juifs, prolongeant l'autodafé de « livres décadents de la physique juive » par le massacre de six millions et demi de juifs européens dans les camps de concentration. […] Lire la suite