« Anatomie+de+l'appareil+respiratoire »

RESPIRATOIRE (APPAREIL) Anatomie

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • René PIÉRON, 
  • Albert POLICARD
  •  • 4 572 mots
  •  • 3 médias

Les deux poumons, droit et gauche, symétriquement disposés dans le thorax, sont enveloppés par la plèvre, sauf au niveau de leur face médiale, ou médiastinale, où ils sont creusés d'une fossette, le hile. Celui-ci est traversé par de gros conduits qui mettent le poumon en relation avec le reste de l'organisme. Ils constituent, d'une part, un système […] Lire la suite

ANOPLOURES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 022 mots
  •  • 10 médias

appareil d'accrochage est plus ou moins perfectionné selon les espèces ; il atteint son maximum de précision chez le morpion (Phtirius pubis, fig. 6). L'appareil respiratoire est très développé : il est formé d'un tronc trachéen longitudinal qui s'étend de chaque côté du corps et réunit entre eux les 7 stigmates trachéens (1 stigmate thoracique et  […] Lire la suite

VERS, invertébrés

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 2 791 mots
  •  • 7 médias

appareil tentaculaire caractéristique, organe de préhension ou de capture. Le système nerveux se compose d'un cerveau, d'un collier périœsophagien et d'une chaîne ventrale ; les organes des sens sont variés. L'appareil digestif compliqué s'étend de la bouche à l'anus ; l'intestin porte deux spires. Les appareils respiratoire et circulaire n'existent […] Lire la suite

BRACHIOPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 759 mots
  •  • 5 médias

Anatomie Le corps est entouré par les deux lobes d'une membrane épithéliale, le manteau, qui sécrète les valves et qui est irrigué par un système de canaux cœlomiques, l'appareil sinusaire, dans lequel s'accumulent les produits génitaux, les gonades étant disposées symétriquement sur la face ventrale de l'animal. Les travaux de Chuang sur les Lingules […] Lire la suite

CŒLACANTHE

  • Écrit par 
  • Daniel ROBINEAU
  •  • 2 671 mots
  •  • 3 médias

l'anatomie de ce poisson fut entreprise à Paris, au Laboratoire d'anatomie comparée du Muséum national d'histoire naturelle, par Jacques Millot et Jean Anthony. Elle aboutit à la publication de trois gros ouvrages édités par le C.N.R.S. en 1958, 1963 et 1978. La nécessité de se procurer des spécimens frais pour des études de microscopie fine et des […] Lire la suite

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 981 mots
  •  • 8 médias

l'appareil respiratoire. Chez les Crocodiliens, les choanes sont repoussés en arrière de la cavité buccale grâce à la présence d'un palais secondaire. Ainsi, toute la vaste cavité buccale est pratiquement isolée de l'appareil respiratoire. Pourtant, l'eau pourrait quand même pénétrer dans ce dernier si une valvule de la peau du palais ne venait obstruer […] Lire la suite

TARDIGRADES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY, 
  • Universalis
  •  • 1 021 mots
  •  • 1 média

anatomie Le corps, à symétrie bilatérale, est allongé, avec une face dorsale convexe et une face ventrale aplatie ; quatre paires de « pieds » terminés par des griffes sont disposées sur la ligne latéro-ventrale. La disposition de la quatrième paire lui confère une action freinatrice, alors que les trois premières paires assurent la progression. Les […] Lire la suite

BIVALVES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 098 mots
  •  • 4 médias

respiratoire un rôle de captation, par filtrage, des particules nutritives contenues dans l'eau ; l'importance de cette fonction est évidente puisque l'animal est dépourvu de tête, comme le soulignait Cuvier lorsqu'il baptisait Acephala ces Mollusques.En rapport avec cette physiologie de « filtreurs », l'anatomie des Lamellibranches s'oppose à celle […] Lire la suite

ÉCHINODERMES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER, 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 6 654 mots
  •  • 9 médias

Appareil respiratoire La circulation d'eau provoquée par les courants ciliaires exerce un rôle respiratoire important. Des dispositifs particuliers, selon les groupes, assurent une meilleure oxygénation : organes arborescents chez de nombreuses Holothuries, papules ou branchies des Astéries qui émergent entre les pièces squelettiques, podia ambulacraires […] Lire la suite

ANNÉLIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 445 mots
  •  • 14 médias

l'appareil circulatoire de la Perinereis contracte des rapports très étroits avec le cerveau ; un organe neurohémal permet le passage des hormones cérébrales dans le courant sanguin. L'anatomie même de l'appareil circulatoire est très variable suivant les familles. Il peut ne pas être endigué, le sang étant confondu alors avec le liquide cœlomique. […] Lire la suite

ASTÉRIDES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER
  •  • 2 638 mots
  •  • 5 médias

respiratoire essentiel ; des adaptations locales facilitent la diffusion de l'oxygène vers le liquide cœlomique qui en assure la distribution vers les tissus : les pieds ambulacraires ont un rôle respiratoire important ; les papules sont de petites vésicules saillantes à la surface du tégument et contiennent une évagination du cœlome, dont le liquide […] Lire la suite

URODÈLES

  • Écrit par 
  • Hélène FRANCILLON, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 1 624 mots
  •  • 2 médias

Appareil respiratoire Pendant le début de la vie embryonnaire, le besoin en oxygène est assuré par la diffusion des gaz en solution dans l'eau. L'épiderme très mince des larves joue un grand rôle dans la respiration, concurremment avec les branchies. La longueur et le nombre des filaments branchiaux peuvent varier selon la pression d'oxygène de l'eau […] Lire la suite

ARTHROPODES

  • Écrit par 
  • Roland LEGENDRE, 
  • Max VACHON
  •  • 2 910 mots
  •  • 2 médias

Appareil reproducteur et reproduction Très varié, l'appareil reproducteur des Arthropodes peut être schématisé comme suit. Les éléments gonadiques, métamériques, se réunissent au cours du développement embryonnaire pour fournir une gonade (paire ou impaire) où toute trace de segmentation a disparu. Les gonoductes débouchent soit dans un, soit dans […] Lire la suite

NÉMATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Alain KERMARREC
  •  • 7 037 mots
  •  • 3 médias

respiratoire et circulatoire manquent. L'appareil excréteur n'existe pas chez les Gordiens et se compose dans les autres classes (sauf chez les Nématodes) de protonéphridies typiques. Les canaux excréteurs et les gonoductes peuvent déboucher dans la région terminale du tube digestif en un cloaque. Les sexes sont généralement séparés (gonochorie) et […] Lire la suite

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Michel CUISIN
  •  • 8 696 mots
  •  • 31 médias

l'appareil respiratoire. Appareil digestif et aliments L'appareil digestif comprend : la cavité buccale avec la langue et les glandes salivaires, l'œsophage, l'estomac, l'intestin et les glandes annexes. La langue a une forme variable selon les groupes et le régime alimentaire. Ainsi, les oiseaux qui mangent du nectar et de petits insectes collectés […] Lire la suite

VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Charles DEVILLERS, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 9 736 mots
  •  • 4 médias

respiratoire, l'hémoglobine, contenu dans des cellules, les hématies ; – appareil excréteur ou rein, pair, pourvu de conduits évacuateurs, les uretères ; l'unité excrétrice est typiquement, dans un rein, le tubule urinaire ou néphron, pourvu d'un filtre sanguin, le corpuscule de Malpighi ; au cours de l'ontogenèse se succèdent au moins deux générations […] Lire la suite

EFFORT, physiologie

  • Écrit par 
  • Fernand PLAS
  •  • 3 743 mots

respiratoire augmente en même temps que l'amplitude et la fréquence des mouvements respiratoires (cette dernière ne doit pas dépasser 25 mouvements par minute pour être efficace). De 5 l, le volume d'air absorbé par minute passe à 50 ou même 100 l. Quel que soit le rythme respiratoire, une partie de l'air inspiré reste dans les voies aériennes supérieures […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 120 mots

l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut mettre en œuvre plusieurs tissus (les muqueuses gastrique […] Lire la suite

CRÂNE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 5 245 mots
  •  • 5 médias

l'appareil hyoïde, mais l'élément dorsal, l'hyomandibulaire, est maintenant associé à l'appareil auditif ; sous le nom de columelle, il s'étend entre la capsule otique (connexion primitive conservée) et la membrane du tympan (fig. 4) ; la columelle, unique osselet de l'oreille moyenne des tétrapodes inférieurs, traverse la cavité tympanique, qui représente […] Lire la suite

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 941 mots
  •  • 8 médias

l'anatomie de l'appareil inoculateur sont en fait d'une grande diversité. La fréquence des dispositifs oraux peut s'expliquer par le rôle capital des venins dans la capture et l'immobilisation des proies, ces deux fonctions étant souvent accompagnées d'un début de véritable digestion des proies. Dans ce type d'appareil, la glande venimeuse dérive d'une […] Lire la suite

CÉTACÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 3 257 mots
  •  • 7 médias

l'appareil olfactif (anosmie), le lobe olfactif est atrophié. Les centres auditifs sont en revanche très développés, en relation avec un appareil sensoriel très particulier et remarquablement adapté à la vie aquatique. Le pavillon de l'oreille est totalement absent, un minuscule orifice révèle l'aboutissement du conduit auditif, partiellement obturé […] Lire la suite

OURSINS

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 4 379 mots
  •  • 3 médias

l'appareil masticateur. Cet appareil, ou lanterne d'Aristote, fort compliqué, comprend des pièces calcaires (cinq fois quatre pièces) et des muscles. La structure du squelette de la lanterne d'Aristote constitue un caractère utilisé dans la classification des oursins. L'œsophage s'élève verticalement, puis s'incurve et se continue par un intestin moyen […] Lire la suite

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 795 mots
  •  • 20 médias

Appareil respiratoire L'homéothermie trouve au niveau de l'appareil respiratoire ses réalisations anatomiques et physiologiques essentielles. La lutte contre le froid dépend en définitive de l'intensité des oxydations et de la couche de graisse ; la lutte contre la chaleur, de l'évaporation d'eau surtout au niveau des voies respiratoires supérieures […] Lire la suite

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER, 
  • Universalis
  •  • 5 699 mots

appareil). Pour simplifier, on a l'habitude de dire qu'il correspond au carrefour aérodigestif où se croisent les trajets du flux respiratoire (des fosses nasales à la trachée) et du bol alimentaire (qui doit s'engager dans l'œsophage à la suite de la déglutition). En réalité, l'anatomie de la région pharyngée est extrêmement complexe, comme le montre […] Lire la suite

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 885 mots
  •  • 35 médias

respiratoire Les Insectes possèdent un système respiratoire très particulier, constitué par des trachées s'ouvrant à l'extérieur par des stigmates qui contrôlent les échanges entre l'animal et le milieu où il vit (fig.12). Les stigmates sont généralement présents sur les deux derniers segments thoraciques et les huit premiers segments abdominaux.  […] Lire la suite

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 096 mots
  •  • 5 médias

respiratoire et cardiaque. Rôle du bulbe dans la respiration Tout un ensemble de données expérimentales montrent que le bulbe contient à lui seul, indépendamment des centres supérieurs et des afférences pouvant lui parvenir par diverses paires crâniennes (pneumogastrique en particulier), des systèmes de neurones assurant la rythmicité respiratoire […] Lire la suite

CŒUR Anatomie du cœur humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 2 938 mots
  •  • 5 médias

anatomie animale les sacs contractiles placés sur le trajet des vaisseaux dans l'appareil circulatoire. La présence d'un sac contractile unique implique en général des différenciations complexes, et il est préférable de réserver le nom de cœur à un organe de ce type : par exemple, celui des crustacés, placé sur le vaisseau dorsal, celui des mollusques […] Lire la suite

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 071 mots
  •  • 16 médias

l'appareil respiratoire. Chez un Poisson banal, le cœur ne reçoit que du sang veineux, qui est envoyé aux branchies pour l'hématose par les arcs aortiques. Lorsqu'il y a un organe respiratoire accessoire, il est branché en dérivation sur l'appareil circulatoire de telle sorte que du sang hématosé fait retour au cœur (ou au système veineux) où il se […] Lire la suite

MOLLUSQUES

  • Écrit par 
  • André FRANC
  •  • 9 415 mots
  •  • 11 médias

L'appareil excréteur est représenté par cinq ou six paires de néphridies (Neopilina), deux paires de reins (nautile), une seule paire, ou même un seul rein chez de nombreux Gastéropodes. Il semble en outre que les tubes néphridiens des Aplacophores aient acquis la fonction de gonoductes. L'appareil reproducteur dérive, au moins pour ce qui concerne […] Lire la suite

MYRIAPODES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DEMANGE
  •  • 6 669 mots
  •  • 4 médias

respiratoire. Chez les Diplopodes et les Chilopodes, les stigmates (pairs) se situent soit sur chaque paire de pattes, soit dans les pleures. Les trachées se terminent par des trachéoles en cul-de-sac logées dans le cytoplasme des cellules trachéolaires. Les Scutigères (Chilopodes) ont un appareil respiratoire composé d'un grand nombre de trachées  […] Lire la suite

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 261 mots
  •  • 9 médias

Anatomie L'appareil digestif comporte un jabot formé d'un sac bilobé ventral. L'intestin moyen est très long et présente une région antérieure (ventricule chilifique) et une région postérieure mince. L'intestin postérieur qui se termine par une ampoule rectale donne insertion à quatre tubes de Malpighi. L'appareil respiratoire est caractérisé par  […] Lire la suite

CELLULE L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 028 mots
  •  • 10 médias

Tous les organismes sont constitués d'une ou plusieurs cellules, unités élémentaires dont la taille est de quelques dizaines de micromètres (1 μm = 10—3 mm). Bien inférieure au pouvoir séparateur de notre œil, cette petite taille des cellules explique qu'elles n'aient pu être observées avant l'invention du microscope au xviie siècle. Les bactéries, […] Lire la suite

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 293 mots
  •  • 5 médias

d’anatomie microscopique (cytoarchitectonie). L’imagerie cérébrale par électroencéphalographie Durant le xixe siècle et jusqu’aux années 1920, les études de l’activité électrique du cortex cérébral ne pouvaient être menées que sur l’animal. Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1920 qu'elles furent rendues possibles sur des sujets humains vigiles […] Lire la suite

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 311 mots
  •  • 19 médias

Appareil génital L'appareil génital des Téléostéens est simple comparativement à celui des autres Vertébrés. Les gonades paires (testicules ou ovaires, exceptionnellement ovotestis) sont logées au plafond de la cavité générale et y occupent un volume très variable suivant les espèces et surtout suivant la période du cycle sexuel, contrôlé par des  […] Lire la suite

CRUSTACÉS

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 7 679 mots
  •  • 7 médias

appareil de contention de la femelle, utilisé pendant l'accouplement. Les appendices de la région génitale sont également souvent transformés et forment un appareil copulateur. Ainsi, les deux premières paires de pléopodes de la langoustine mâle, décrite plus haut, fonctionnent de la façon suivante : au moment de l'accouplement, les spermatophores, […] Lire la suite

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 814 mots
  •  • 4 médias

appareil respiratoire). L'aorte naît du ventricule gauche. Elle s'élève vers la base du cou, puis s'infléchit en arrière vers le rachis et redescend dans le thorax le long du flanc gauche de la colonne vertébrale. Son segment initial a donc la forme d'une crosse dont la concavité embrasse le cœur. Trois artères volumineuses naissent de la crosse aortique […] Lire la suite

HOMÉOSTASIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET
  •  • 4 842 mots
  •  • 2 médias

appareil de Golgi) qui réalise à la fois la duplication de l'ADN et la transcription du message génétique. Chacune de ces structures participe aux différents « programmes » intra-cellulaires qui traduisent tous la mise en action de certains gènes (cf. génétique, biologie moléculaire). On peut admettre que, dans un organisme adulte, chaque cellule différenciée […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 221 mots
  •  • 14 médias

L'ontogenèse recouvre l'ensemble des processus de développement des êtres vivants, jalonnés, à partir de la fécondation, par l'embryogenèse, l'acquisition de l'état adulte, la sénescence, puis la mort et/ou la reproduction qui conduisent à un nouveau cycle de vie. Il est évident que les modalités de l'ontogenèse diffèrent en fonction du degré de complexité […] Lire la suite

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS, 
  • Universalis
  •  • 30 259 mots
  •  • 9 médias

Entré dans la langue française aux environs de 1690 sous la forme, aujourd'hui caduque, de « névrologie », le terme de neurologie, utilisé à partir de 1732 pour désigner la branche de la médecine qui étudie l'anatomie, la physiologie et la pathologie du système nerveux – et principalement du cerveau –, reçut sa consécration officielle de Jean Martin […] Lire la suite

TUBERCULOSE

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Charles COURY
  •  • 10 016 mots
  •  • 4 médias

appareil respiratoire) est de beaucoup la plus fréquente et la plus répandue, mais elle est loin d'être la seule : il existe des atteintes osseuses, rénales, intestinales, génitales, méningées, cutanées, etc. L'histoire de la tuberculose est des plus difficiles à exposer de manière systématique et synthétique. Elle porte, en effet, sur une infection […] Lire la suite

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 652 mots
  •  • 1 média

respiratoire est la principale cause de mortalité. Pancréas endocrine Anatomie Les îlots de Langerhans, qui constituent le pancréas endocrine, sont dispersés sur l'ensemble du pancréas, mais prédominent dans sa partie caudale. Leur nombre est de l'ordre de 1,5 à 2,5 millions pour un poids global de 1 à 2 g. Leur taille s'échelonne de 50 à 300 μm […] Lire la suite

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 675 mots
  •  • 7 médias

Anatomie et histologie Le foie est un organe thoraco-abdominal : la majeure partie de cette glande est logée sous la très profonde coupole diaphragmatique droite qui le sépare du poumon droit et d'une partie du cœur ; il surplombe (fig. 1) la partie droite des viscères abdominaux, auxquels le relient d'une part des vaisseaux (veine porte et artère […] Lire la suite

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 12 767 mots
  •  • 9 médias

respiratoire et du cœur. À côté de ces noyaux, qui sont reliés aux nerfs crâniens (cf. tronc cérébral), des groupes de neurones à large spectre d'action sont également présents. Ces derniers, qui reçoivent des informations de tout ce qui monte au cerveau ou en descend, projettent (c'est-à-dire communiquent par leurs ramifications) de façon diffuse  […] Lire la suite

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 374 mots
  •  • 20 médias

respiratoire. Celle-ci provient en fait surtout de deux séries de structures surimposées à ces centres bulbaires : d'une part, des centres pontiques dont l'un (centre « apneustique ») renforce considérablement la profondeur et la durée de l'inspiration, qui se maintiendrait en un spasme respiratoire si n'intervenait un autre centre (dit « pneumotaxique […] Lire la suite

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 279 mots
  •  • 17 médias

l'appareil locomoteur, squelettique et musculaire, le système circulatoire, le système urogénital et les cavités cœlomiques. L'endoderme, enfin, forme le système digestif et ses organes annexes, comme le foie et le pancréas. L'appareil respiratoire des vertébrés supérieurs de même que la partie terminale du système urogénital dérivent également de  […] Lire la suite

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 111 mots
  •  • 6 médias

Le cerveau humain, comme celui de tous les Vertébrés supérieurs, subit l'alternance de trois états : éveil, sommeil, rêve. Au cours de l'éveil, le cerveau reçoit les informations du milieu extérieur ou intérieur, les intègre et les compare aux informations reçues antérieurement pour y répondre de façon adaptée selon des mécanismes innés ou acquis.  […] Lire la suite