« Allemand (langue) -- +* 1050......- 1350......+:1050-1350: (moyen haut-allemand) »

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 424 mots
  •  • 18 médias

Vers 1050, le Ruodlieb, premier roman du Moyen Âge, anticipe sur ce que sera la littérature chevaleresque vers 1200. De la survie de l'allemand témoigne Notker III (vers 950-1022), surnommé le Teuton, qui tente sans succès de doter sa langue maternelle d'un vocabulaire philosophique. Littérature sacrée, littérature profane (XIe-XIIe s.) Entre 1060 et 1170, période marquée par les conflits opposant la papauté et l'Empire (Canossa, 1077 ; concordat de Worms, 1122 ; querelle des Investitures) ainsi que par divers mouvements de réforme, il faut distinguer entre deux groupes de textes, ceux d'inspiration cléricale et ceux de la littérature profane. […] Lire la suite

MOYEN ÂGE La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 212 mots

Une histoire de la pensée du Moyen Âge ne se réduit pas à une histoire de la philosophie médiévale. Il y a à cela divers motifs. Le premier et le plus évident est que la pensée du Moyen Âge est, pour une large part, le fait de théologiens réfléchissant sur leur foi « sous le toit de l'Église ». Le deuxième est que la philosophie n'est qu'un des modes de la pensée, une manière assurément singulière de se rapporter au monde à travers une histoire spécifique aux allures tempérées par ce qui, dans son champ propre, fait pour elle époque ; à travers un langage aussi, aux couches multiples et aux ressources techniques plus ou moins strictement définies par un lexique et des règles de maniement. […] Lire la suite

BYZANCE La littérature

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS, 
  • Universalis
  •  • 6 067 mots

), qui continue Théophane à partir de 811, est un haut fonctionnaire. On essaie aussi de varier le genre avant de l'abandonner définitivement. Jean Zonaras (mort en 1050) donne à son Epitomê l'ampleur d'une histoire universelle. Michel Glykas (xiie s.) truffe sa Chronographie de digressions sur la théologie ou l'histoire naturelle. Constantin Manassès (première moitié du xiie s. […] Lire la suite

MYCÈNES

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE, 
  • Jean-Claude POURSAT, 
  • Universalis
  •  • 4 814 mots
  •  • 8 médias

Des côtés oriental et septentrional, la pente reste sensible : le sommet de l'acropole se situe 12 mètres plus haut que l'entrée de la maison aux colonnes (7) et 30 mètres plus haut que le niveau moyen de l'extension nord-est (8) et de la maison M (10). Au xiiie siècle, une fois franchie la porte des Lions, on pouvait soit continuer tout droit et gravir une grande rampe en direction du palais, soit contourner le cercle A le long du rempart pour parvenir au « centre cultuel » (3). […] Lire la suite

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 271 mots
  •  • 10 médias

Sauf l'incorporation du Passais, autour de Domfront, vers 1050, cette frontière n'a plus varié depuis. Dans le monde médiéval, où les limites étaient complexes et mouvantes, la précision et la stabilité de la frontière normande constituent une remarquable exception. Quel fut l'apport scandinave ? Autant que l'on puisse en juger, les immigrés furent peu nombreux, des hommes en grande majorité, qui prirent femme sur place. […] Lire la suite

NOUVELLE-CALÉDONIE

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY, 
  • Universalis
  •  • 5 096 mots
  •  • 6 médias

Les premiers occupants Les premiers hommes arrivent en Nouvelle-Calédonie entre 1100 et 1050 avant notre ère. Ils privilégient les grands estuaires, ce qui leur permet de jouir des ressources marines en plus de pratiquer l’horticulture fondée sur les plants de taros et d’ignames qu’ils ont apportés sur leurs pirogues. Ces groupes relèvent de l’ensemble culturel lapita, se singularisant par des poteries décorées de motifs géométriques, qui s’est mis en place dans l’archipel de Bismarck vers – 1350 avant de s’élancer vers les îles du sud de la Mélanésie (Vanuatu, Nouvelle-Calédonie, Fidji). […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 234 mots
  •  • 2 médias

Mais le Kojiki est aussi le plus ancien texte écrit en langue japonaise : destiné à affirmer les traditions nationales, face à la culture chinoise et au bouddhisme, il s'attache à les rapporter dans leur forme originale. Divers procédés furent utilisés pour transcrire au moyen des idéogrammes chinois les sons et les sémantèmes japonais, notamment l'utilisation phonétique de certains caractères, abstraction faite de leur signification. […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne peut pas plus dissocier de la civilisation « de l'Indus », brillant préambule à l'histoire de l'Inde, que de l'ordre culturel constitué par les Aryens autour des Veda. […] Lire la suite

CAMBODGE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Solange THIERRY, 
  • Universalis
  •  • 25 923 mots
  •  • 26 médias

Plaine et hautes terres, lacs, fleuves et forêts, la nature impose au Cambodge cette distinction. Et le mythe accuse cette division entre le Cambodge de l'eau et le Cambodge des montagnes.Le Cambodge (Cambodge vient du sanskrit Kambuja : « nés de Kambu », allusion à une légende mythologique), a-t-on dit, est un don du Mékong, mais seule la plaine vit au rythme de l'eau. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis