« Alfred »

ALFRED LE GRAND (849-899) roi du Wessex (871-899)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 350 mots

Alfred Le Grand prépare sa riposte dans une région marécageuse, l'île d'Athelney. Il rallie les hommes libres du Somerset, du Wiltshire et du Hampshire et écrase l'armée du roi Guthrum qui doit se retirer du Wessex après avoir reçu le baptême. En 884, Alfred Le Grand rejette à la mer un nouveau corps d'envahisseurs danois. Deux ans plus tard, il occupe […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Alfred » :

Alfred de Musset

Alfred de Musset
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

Alfred Deller

Alfred Deller
Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alfred Schnittke

Alfred Schnittke
Crédits : Hulton Getty

photographie

Alfred Wallace

Alfred Wallace
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « Alfred »

HAAR ALFRÉD (1885-1933)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 412 mots

Alfred Haar, après un court passage à l'École polytechnique de Zurich, devint en 1912 professeur à l'université de Klausenburg (Kolozsvár), où enseigna F. Riesz. Lorsqu'en 1918 Klausenburg devint roumain (Cluj Napoca), Haar et Riesz partirent pour Budapest, puis furent tous les deux nommés professeurs à l'université de Szegad (1920). Ils firent du  […] Lire la suite

BRENDEL ALFRED (1931- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 743 mots

Alfred Brendel. Man and Mask). Cette phrase résume de manière parfaite l'art du pianiste autrichien Alfred Brendel, interprète d'élection des classiques viennois – Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert –, de Liszt et de Brahms. Un musicien autodidacte Alfred Brendel naît le 5 janvier 1931 à Wiesenberg (Loučná nad Desnou), dans le nord de la Moravie  […] Lire la suite

VERTIGO, film de Alfred Hitchcock

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 954 mots

Alfred Hitchcock (1899-1980) qui a eu l'ambition la plus complète, puisqu'il voulait captiver le spectateur autant par la forme du film que par le récit. Très tôt, il a travaillé des modes du récit, au premier chef le suspense, auquel son nom reste attaché, mais dès ses premiers films muets, il apprit aussi à obtenir une expressivité maximale par des […] Lire la suite

STIEGLITZ ALFRED (1864-1946)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 472 mots

Alfred Stieglitz meurt le 13 juillet 1946 dans sa propriété de Lake George. […] Lire la suite

CORTOT ALFRED (1877-1962)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 2 555 mots
  •  • 2 médias

Alfred Cortot n'a jamais accepté la contrainte des modes, des clans, des spécialités. Aujourd'hui encore il fascine par cette fringale de liberté, cette vie puissante qui emplit ses interprétations jusqu'aux plus tardives. Le philtre wagnérien Alfred Denis Cortot naît à Nyon (Suisse) le 26 septembre 1877. Aucun don précoce ne le signale à l'admiration […] Lire la suite

WEGENER ALFRED (1880-1930)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 3 047 mots

Alfred Wegener, né le 1er novembre 1880 à Berlin, est surtout connu pour avoir formulé en 1912 la théorie de la dérive des continents – hypothèse selon laquelle les continents se déplacent à la surface de la Terre en se regroupant ou en se déchirant, donnant ainsi une distribution des terres sans cesse en évolution au cours des temps géologiques –, […] Lire la suite

BARR ALFRED (1902-1981)

  • Écrit par 
  • Madeleine DESCHAMPS
  •  • 817 mots

Alfred H. Barr étudia et enseigna à Princeton et Harvard. En 1926, il créa à Wellesley le premier cours universitaire exclusivement consacré aux États-Unis à l'art moderne, y manifestant déjà un intérêt non seulement pour la peinture, la sculpture et les arts graphiques, mais aussi pour la photographie, l'architecture, le design industriel, le théâtre […] Lire la suite

BINET ALFRED (1857-1911)

  • Écrit par 
  • Jacques PERSE
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Alfred Binet établit le premier test mental véritablement applicable et fut l'un des promoteurs de la psychologie expérimentale en France. « Il faut toujours, écrivait-il, faire bon accueil aux faits qui sont en opposition avec nos théories » ; ses études sur l'hystérie, sur la graphologie, sur de nombreux problèmes de psychologie normale ou pathologique […] Lire la suite

TARSKI ALFRED (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 1 074 mots

Alfred Tarski, qui fut, avant la Seconde Guerre mondiale, un des maîtres de l'école polonaise de logique, devait s'imposer comme un des plus grands logiciens contemporains, par ses travaux sur la métamathématique et sur la sémantique notamment, et par son enseignement à l'université de Californie, à Berkeley, qui devint, sous sa direction, un haut  […] Lire la suite

SCHÜTZ ALFRED (1899-1959)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 190 mots

Alfred Schütz a élaboré une approche phénoménologique des sciences sociales. Né à Vienne le 13 avril 1899, Alfred Schütz émigre aux États-Unis en 1939. Il enseigne à la New School for Social Research de New York de 1943 à 1959. Il attire l'attention sur les présupposés sociaux qui sous-tendent la vie quotidienne et la création de la réalité sociale […] Lire la suite

DELLER ALFRED (1912-1979)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

Alfred Deller et le baryton Maurice Bevan feront partie du premier au dernier jour, les musiques de la Renaissance au xviiie siècle prennent un visage nouveau qui enthousiasme d'emblée les Britanniques. En France, l'intérêt se manifeste plus tardivement et c'est seulement au milieu des années 1960 qu'Alfred Deller impose véritablement ses conceptions […] Lire la suite

DÖBLIN ALFRED (1878-1957)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 020 mots

Alfred Döblin. Il est le quatrième enfant de Sophie Freudenheim (1844-1920) et de Max Döblin (1846-1921), Juifs tous deux mais guère portés sur la religion. Couramment prénommé Alfred par la suite, il a deux frères et une sœur. Après la séparation de ses parents, l'enfant se retrouve avec sa mère à Berlin. Il obtient le baccalauréat en 1900, et l'aide […] Lire la suite

SAUVY ALFRED (1898-1990)

  • Écrit par 
  • Alain GIRARD
  •  • 1 206 mots

Alfred Sauvy est né le 31 octobre 1898 à Villeneuve-de-la-Raho (Pyrénées-Orientales). Polytechnicien (1920), entré à la Statistique générale de la France (1922), directeur de l'Institut de conjoncture (1937-1945), il a fondé et dirigé l'Institut national d'études démographiques (1945-1962) et la revue Population (1946- 1975). Professeur à l'Institut […] Lire la suite

ANDERSCH ALFRED (1914-1980)

  • Écrit par 
  • René WINTZEN
  •  • 934 mots

Alfred Andersch l'un de ses grands écrivains et, en même temps, ce qui risque de lui manquer le plus : une conscience. De quelle solitude se paie une telle lucidité, c'est ce que l'œuvre et la vie d'Alfred Andersch nous apprennent. […] Lire la suite

NEWMAN ALFRED (1900-1970)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 258 mots

Alfred Newman a écrit la musique, mentionnons : The Prisoner of Zenda de John Cromwell (Le Prisonnier de Zenda, 1937) ; The Hunchback of Notre Dame de William Dieterle (Quasimodo, 1939) ; Foreign Correspondent d'Alfred Hitchcock (Correpondant 17, 1940) ; The Diary of Anne Frank de Georges Stevens (Le Journal d'Anne Frank, 1962) ; Nevada Smith de Henry […] Lire la suite

MARSHALL ALFRED (1842-1924)

  • Écrit par 
  • Jean MATHIOT
  •  • 1 057 mots

d'Alfred Marshall, fondateur et principal théoricien de l'école néo-classique, premier représentant de l'« école de Cambridge », apparaît comme le trait d'union entre l'économie politique classique (Smith, Ricardo et J. S. Mill) et l'économie contemporaine ; en outre, c'est auprès de Marshall que Keynes commença sa carrière. La diversité de sa formation […] Lire la suite

GILMAN ALFRED (1941-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 500 mots

d’Alfred Gilman a été la découverte de molécules régulatrices de la vie cellulaire, appelées protéines G. En 1989, il avait, pour ces mêmes travaux, été récipiendaire du prix Lasker pour la recherche médicale fondamentale. Alfred Goodman Gilman est né le 1er juillet 1941 à New Haven, dans le Connecticut. Il fait ses études à l'université Yale, puis […] Lire la suite

EINSTEIN ALFRED (1880-1952)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 618 mots

Alfred Einstein naît le 30 décembre 1880 à Munich, dans une famille d'érudits (notons qu'aucun lien de parenté avec Albert Einstein n'est avéré). Il étudie le droit pendant un an, puis décide de se tourner vers la musique, étudiant la composition avec Anton Beer-Wallbrunn et la musicologie avec Adolf Sandberger. En 1903, il obtient à l'université de […] Lire la suite

EISENSTAEDT ALFRED (1898-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Alfred Eisenstaedt. Witness to Our Time (1966, « Alfred Eisenstaedt. Témoin de notre temps »), People (1973, « Gens ») et Eisenstaedt : Germany (1981, « Eisenstaedt : Allemagne »). Il est également l'auteur d'une autobiographie : The Eye of Eisenstaedt (1969, « L'œil d'Eisenstaedt »). […] Lire la suite

BRUNEAU ALFRED (1857-1934)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 734 mots

Alfred Bruneau meurt à Paris, le 15 juin 1934. Il a publié un livre de souvenirs dont le titre fait allusion à son amitié pour Zola, À l'ombre d'un grand cœur. Souvenirs d'une collaboration (Fasquelle, 1931, rééd. fac-similé Slatkine, Paris, Genève, 1980). […] Lire la suite

FESSARD ALFRED (1900-1982)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Yves LAPORTE, 
  • Universalis
  •  • 1 015 mots

Alfred Fessard est une des figures marquantes de la neurophysiologie française. Né à Paris le 28 avril 1900, Alfred Fessard est remarqué très jeune par Jean-Maurice Lahy, directeur du laboratoire de psychologie appliquée de l’École pratique des hautes études. Fessard s'inscrit à la Sorbonne et prépare, au début des années 1920, une licence ès sciences […] Lire la suite

MICHELIN ALFRED (1883-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre LIMAGNE
  •  • 777 mots

Alfred Michelin, né à Wassu (Haute-Marne), a passé une bonne partie de sa jeunesse dans le sud-ouest de la France, où son père, qui appartenait à la fonction publique, avait été muté. Après ses études secondaires au lycée de Bordeaux, il entame ses études universitaires dans cette ville, et les poursuit à Paris, notamment à la Sorbonne. Licencié ès […] Lire la suite

KASTLER ALFRED (1902-1984)

  • Écrit par 
  • Bernard CAGNAC
  •  • 736 mots
  •  • 1 média

Alfred Kastler a obtenu le prix Nobel de physique en 1966 pour « la découverte et le développement de méthodes optiques dans l'étude des résonances hertziennes des atomes ». La plus connue de ces méthodes porte le nom imagé de « pompage optique », et elle a suscité de nombreuses applications en physique atomique. Alfred Kastler entre à l'École normale […] Lire la suite

RITTMANN ALFRED (1893-1980)

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 416 mots

Alfred Rittmann étudie la pétrographie avec Duparc à Genève et se perfectionne à Vienne, à Berlin, à Heidelberg au contact de maîtres tels que Alfred Lacroix, Friedrich Becke, Wulfing. Il passe son doctorat ès sciences à Genève en 1926. Jusqu'en 1934, il travaille à l'Institut volcanologique Friedländer, à Naples, où il mène des recherches sur le Vésuve […] Lire la suite

ANDRIOLA ALFRED (1912-1983)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 534 mots

Alfred Andriola, après des études de journalisme, se retrouve un peu par hasard dans le studio de Noel Sickles, un important auteur de bande dessinée réaliste des années trente à qui l'on doit essentiellement Scorchy Smith, série méconnue en France mais célèbre aux États-Unis ; dans ce studio débute aussi Milton Caniff. Quand Caniff monte son propre […] Lire la suite

TENNYSON ALFRED (1809-1892)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 476 mots

Alfred Tennyson est sans conteste la figure majeure de la poésie victorienne. Browning, plus complexe, plus difficile, reste son brillant second. De 1850 à 1892, lord Tennyson fut le porte-parole officiel de la nation britannique ; la reine Victoria et tous les personnages importants : savants, philosophes, romanciers, hommes politiques et poètes,  […] Lire la suite

HITCHCOCK ALFRED (1899-1980)

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 1 889 mots
  •  • 6 médias

Hitchcock aura donc triomphé sur tous les plans. Non seulement la plupart de ses films ont été des succès : il a peu à peu imposé le respect. Il a su plaire, amuser, émouvoir, et en même temps susciter les travaux les plus savants. Comme si la clarté de ses cinquante-trois films cachait un secret. Le « cinéma selon Hitchcock » – pour reprendre la belle […] Lire la suite

NAQUET ALFRED (1834-1916)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 136 mots

Alfred Naquet prit une part active à la journée du 4 septembre 1870. Député du Vaucluse, il siégea à l'extrême gauche. Directeur de la Démocratie du Midi, il fut parmi les trois cent soixante-trois républicains réélus après le 16 mai 1877. En 1879, il déposa un projet de loi rétablissant le divorce en France qui devait être voté par la Chambre en 1882 […] Lire la suite

KUBIN ALFRED (1877-1959)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 259 mots

Alfred Kubin s'engage dans l'armée austro-hongroise. Une nouvelle crise d'aliénation le frappe lors des obsèques de son général, substitut évident de son père. C'est donc un homme absolument et terriblement seul qui, ayant recouvré la santé mentale par miracle, apprend la photographie et découvre la gravure dans les œuvres de Goya, de Beardsley, de […] Lire la suite

MÉTRAUX ALFRED (1902-1963)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 598 mots

Alfred Métraux poursuivit celles-ci à Paris, à l'École des chartes, où il se lia d'une durable amitié avec Georges Bataille et Michel Leiris. Il étudia aussi à l'École des langues orientales, à la Ve section (sciences religieuses) de l'École pratique des hautes études et à la Sorbonne, où il fut l'élève de Marcel Mauss et de Paul Rivet, avant d'y être […] Lire la suite

HUGENBERG ALFRED (1865-1951)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 275 mots

Alfred Hugenberg devient directeur du conseil d'administration de la firme Krupp pendant la Première Guerre mondiale. Après la défaite, il est l'un des principaux organisateurs du parti nationaliste (Deutschnational Volkspartei). Grand patron de la société de publicité A.L.A., qui détient le monopole de la publicité allemande, de la maison d'édition […] Lire la suite

LOISY ALFRED (1857-1940)

  • Écrit par 
  • Émile GOICHOT
  •  • 2 289 mots

d'Alfred Loisy : une spécialisation professionnelle – c'était un exégète, aux positions singulièrement critiques ; un rôle historique, circonscrit et conjoncturel – protagoniste de la crise moderniste, il semble rentrer dans l'obscurité après l'encyclique Pascendi et son excommunication nominative. Ces aspects ne sont pas accessoires, le second surtout […] Lire la suite

ADLER ALFRED (1870-1937)

  • Écrit par 
  • Alfred MEYER
  •  • 2 600 mots
  •  • 1 média

Alfred Adler, né à Vienne en 1870, commença sa carrière en Autriche. Docteur en médecine en 1895, il fut élève de Freud, reconnaissant la haute valeur d'investigation psychique de la psychanalyse. Le point de départ de l'œuvre originale d'Adler, dans sa première étude publiée à Vienne en 1907, est constitué par ses observations sur les infériorités […] Lire la suite

JOST ALFRED (1916-1991)

  • Écrit par 
  • Etienne WOLFF
  •  • 784 mots

Alfred Jost accomplit de brillantes études dans des lycées de Strasbourg et de Paris.Il fut reçu à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm,où après avoir passé avec succès l'agrégation des sciences naturelles, il s'initie aux questions scientifiques avec le professeur Robert Lévy, dont l'enseignement était incomparable et dont se souviennent tous […] Lire la suite

NOBEL ALFRED (1833-1896)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 840 mots
  •  • 2 médias

Alfred Nobel (né à Stockholm) à entreprendre ses recherches. Un détonateur, susceptible de contrôler la mise à feu de la nitroglycérine, constitue la première et la plus importante des inventions de Nobel. Des essais sont effectués avec un tube de verre contenant une charge infime de poudre, muni d'une mèche de sécurité et introduit dans une capsule […] Lire la suite

PELLAN ALFRED (1906-1988)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 418 mots

Alfred Pellan est fortement marqué par les grandes tendances de l'avant-garde parisienne, qu'il côtoiera pendant près de quinze ans (entre 1926 et 1940). Ses premières œuvres, surtout des natures mortes, s'inscrivent dans une forme de cubisme académique, où se lisent, outre l'influence de Picasso, celles de Matisse et de Bonnard. Pellan évolue ensuite […] Lire la suite

SISLEY ALFRED (1839-1899)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 438 mots

Alfred Sisley, peintre de sentiment dans la lignée de Corot, à qui il fait souvent penser. Même délicatesse, même goût de l'harmonie, même attrait pour la transcription du jeu le plus secret des ombres et des lumières entre elles ; et une semblable attirance pour le paysage. Mais Corot fut aussi un grand peintre de figures. Sisley, lui, sauf à ses  […] Lire la suite

SCHNITTKE ALFRED (1934-1998)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

Alfred Schnittke est un des compositeurs russes contemporains les plus joués dans le monde entier. C'est lui qui a fait entrer l'avant-garde occidentale dans la musique soviétique avant de développer une esthétique très personnelle et de s'inscrire dans le courant néo-romantique et antimoderniste. Alfred Garrievitch Schnittke naît à Engels, dans le […] Lire la suite

JARRY ALFRED (1873-1907)

  • Écrit par 
  • Vincent BOUNOURE
  •  • 1 274 mots

Alfred Jarry s'est trouvé l'instrument privilégié. Tandis que les créateurs d'emblèmes universels, Cervantès ou Goethe, s'abritaient dans les coulisses d'où ils manœuvraient don Quichotte ou Faust, l'écrivain français s'est appliqué à faire de tout un pan de sa vie une interprétation théâtrale du rôle d'Ubu, pour révéler en ce personnage l'instance […] Lire la suite

MANESSIER ALFRED (1911-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre ENCREVÉ
  •  • 1 213 mots

Alfred Manessier est mort le 1er août 1993 des suites d'un accident d'automobile, au terme d'une année où le renouveau de son audience nationale et internationale s'était traduit par une grande rétrospective de son œuvre dans les galeries nationales du Grand Palais à Paris, présentée ensuite à Rome et à Budapest, une autre étant consacrée à ses vitraux […] Lire la suite

MUZZOLINI ALFRED (1922-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC
  •  • 757 mots

Alfred Muzzolini fut sans conteste un maître des études en art rupestre saharien. Né le 5 janvier 1922 à Magnano en Italie, cet ingénieur-géologue, docteur en préhistoire, est mort à Toulouse le 16 février 2003. Ses travaux portent sur la chronologie des figurations rupestres, sur l'évolution des climats au Sahara et sur l'origine des animaux domestiques […] Lire la suite

GILBERT ALFRED (1854-1934)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 611 mots
  •  • 1 média

Alfred Gilbert sut enrichir la sculpture des particularités thématiques et stylistiques propres au mouvement des Arts décoratifs tout-puissant en Angleterre à la fin du xixe siècle. L'œuvre de Gilbert est d'autant plus remarquable qu'elle s'inscrit dans la production d'une génération européenne de sculpteurs fortement soumis à l'art de Rodin et qu'elle […] Lire la suite

CHANDLER ALFRED (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 904 mots

Alfred Du Pont Chandler est né le 15 septembre 1918 dans une vieille famille du Delaware, une famille patricienne américaine typiquement W.A.S.P. (White Anglo-Saxon Protestant). Très jeune, il se passionne pour l'histoire et entreprend de l'étudier à Harvard. Il interrompt momentanément ses études pour faire la guerre du Pacifique dans l'U.S. Navy. […] Lire la suite

VIGNY ALFRED DE (1797-1863)

  • Écrit par 
  • Paul VIALLANEIX
  •  • 2 400 mots

Alfred de Vigny naquit à Loches, en Touraine. Il appartenait à une famille aristocratique et militaire, que les rigueurs de la Révolution n'avaient pas épargnée. Son père, déjà âgé, était un vétéran de la guerre de Sept Ans. Son grand-père maternel, marquis de Baraudin, avait servi dans la marine royale comme chef d'escadre. Vigny fut élevé, à Paris […] Lire la suite

MUSSET ALFRED DE (1810-1857)

  • Écrit par 
  • Jean THOMAS
  •  • 2 440 mots
  •  • 2 médias

Dans les manuels, Musset longtemps figuré parmi les quatre grands romantiques français, après Hugo, avec Lamartine et Vigny. Les collégiens savaient par cœur La Nuit de mai et La Nuit de décembre, et plus d'un en reçut la révélation pathétique de l'amour, de la souffrance et de la poésie.Depuis lors, sa cote a baissé et son mythe s'est effacé ; d'autres […] Lire la suite

WERNER ALFRED (1866-1919)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 321 mots

Chimiste suisse né à Mulhouse et mort à Zurich. Dès l'âge de vingt ans, Werner est à Zurich où il soutient en 1890 sa thèse de doctorat sur l'étude de la structure et de la stéréochimie de composés azotés. Après un an passé à Paris dans le laboratoire de Marcelin Berthelot, il revient à Zurich. En 1895, il acquiert la nationalité suisse et il est […] Lire la suite

ROSENBERG ALFRED (1893-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 833 mots
  •  • 1 média

Théoricien nazi et homme politique allemand, né en Estonie, Rosenberg appartient à la communauté allemande des pays baltes. En 1917, il se rend en Allemagne où, par l'intermédiaire de Dietrich Eckart, il fait la connaissance d'Adolf Hitler. Dès 1921, il prend la direction du Völkischer Beobachter, organe du Parti national-socialiste ; il est dès  […] Lire la suite

BLALOCK ALFRED (1899-1964)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 229 mots

Chirurgien américain, qui, avec la pédiatre et cardiologue Helen B. Tanssig a mis au point un traitement chirurgical pour les enfants affectés par la tétralogie de Fallot, encore connue sous le nom de « bébés bleus ». Après ses études à l'université de Georgie Blalock entra en 1918 à l'École de médecine de la John Hopkins University où il reçut son […] Lire la suite

LES DESTINÉES, Alfred de Vigny - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 691 mots

d'Alfred de Vigny (1797-1863), publié en 1864. Il se compose de onze poèmes, écrits entre 1839 et 1863, marqués chacun par un profond pessimisme, où l'on retrouve le désenchantement des récits de Stello (1832) ou du drame de Chatterton (1835). Une quête existentielle L'ensemble de l'œuvre comprend environ deux mille vers en alexandrins. Les « Destinées […] Lire la suite