« Actes de complaisance »

CONCUPISCENCE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 688 mots

Dans la langue philosophique et théologique, l'amour de concupiscence se distingue de l'amour de complaisance et de l'amour de bienveillance. L'amour de concupiscence tend à la satisfaction des désirs éprouvés par le sujet qui aime (c'est un amour égocentrique, intéressé). L'amour de complaisance trouve son plaisir dans le bonheur que ressent l'être aimé (c'est un amour allocentrique, désintéressé). […] Lire la suite

PIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 485 mots

Seules les religions de salut individuel ont vraiment inspiré un dialogue cordial et confiant, une relation d'intimité amoureuse, d'effusion, de complaisance entre le fidèle et son dieu, ce dieu qui devenait son sauveur. Le christianisme a pris le relais. Il a élargi le cercle de la prière, qui s'adresse à Dieu par le Christ, au Christ lui-même (à l'humanité de Jésus unie à la divinité du Verbe), aux saints. […] Lire la suite

TORRES NAHARRO BARTOLOMÉ DE (1482?-? 1531)

  • Écrit par 
  • Bernard GILLE
  •  • 603 mots

En fait, le théâtre de Torres Naharro forme une totalité qu'il faut saisir dans la progression d'une démarche empirique à l'intérieur d'un cadre immuable : introduction confiée à un paysan madré, suivie de cinq actes. Peu importe l'évaluation de sa dette envers ses contemporains ou la probabilité de son influence future sur la comedia du Siècle d'or. […] Lire la suite

DIALOGUE DES ORATEURS, Tacite - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 763 mots

Le Dialogue n'est pas si loin des Histoires, qui nous offre l'exemple d'une prose sans complaisance. Alain Michel a souligné en quoi il rejoignait la leçon du traité Du sublime, du pseudo-Longin : chercher l'élévation plutôt que l'équilibre, et, s'il le faut, la retraite plutôt que la servitude. D'un âge cicéronien à un âge tacitéen Le De Oratore a été redécouvert avec bonheur à la Renaissance : la référence à Cicéron est en effet consubstantielle à l'humanisme. […] Lire la suite

GASSIOT-TALABOT GÉRALD (1929-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CHALUMEAU
  •  • 891 mots

Il s'agissait prioritairement pour lui de la défense de l'artiste engagé, qui devait préserver « le droit privilégié de regarder sans complaisance ce qui se fait sous ses yeux » (OPUS, no 3, octobre 1967). C'était écrit à propos du fameux Mural de La Havane, après un voyage à Cuba, au moment où culminait le prestige de Fidel Castro parmi toutes les intelligentsia du monde. […] Lire la suite

SIÈCLE D'OR (mise en scène C. Schiaretti)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 971 mots

Destinée à être lue, et non à être représentée (elle s'étend sur 21 actes), elle annonce plus le Siècle d'or qu'elle ne lui appartient, clôturant un Moyen Âge dont son écriture est encore imprégnée. La seconde, publiée en 1630, raconte le destin funeste d'un gentilhomme séduisant les femmes pour aussitôt les abandonner. Reste que de l'une à l'autre, c'est bien d'une même Espagne dont il est question. […] Lire la suite

MON NOM EST LÉGION (A. Lobo Antunes) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

L'enquêteur se présente sans complaisance : « ... j'ai comme l'impression qu'il y a chez moi, dans mon apparence, ma façon de m'exprimer, mon odeur, quelque chose qui rebute les gens, mon chef pour ne parler que de lui ne me tend jamais la main... » La vie des policiers ou des témoins – maladies, folie, vieillesse... – tout compose ici un chœur dissonant. […] Lire la suite

LE ROI LEAR, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 046 mots

Au cours des quatre actes suivants, le roi Lear, comme Gloucester, passe de l'égarement initial à la connaissance, après une suite d'épreuves : bafoué dans son autorité et son indépendance financière par ses filles, il découvre leur vraie nature et fuit dans la nuit, suivi de son fou et de Kent, revenu sous un déguisement pour le servir, à travers la lande battue par les vents. […] Lire la suite

RODRIGUES NELSON (1912-1980)

  • Écrit par 
  • Michel RIAUDEL
  •  • 1 073 mots

Ces décennies de formation affûtent un trait acide et provocateur, loin de toute auto-complaisance. En 1942, Nelson Rodrigues fait ses débuts de dramaturge avec A mulher sem pecado, qui connaît un succès d’estime. Le triomphe est ensuite unanime pour Vestido de noiva, créé à la fin 1943 par la troupe des Comediantes. Le renouveau de la scène brésilienne auquel on assiste alors tient autant au jeu expressionniste qu’aux audaces de l’écriture. […] Lire la suite

LYON-CAEN GÉRARD (1919-2004)

  • Écrit par 
  • Antoine JEAMMAUD
  •  • 1 010 mots

L'effort d'objectivité dans l'analyse, la mobilité de la pensée et l'ouverture à la discussion sont d'un juriste non conformiste, sensible à l'inscription historique du droit, jusqu'au bout critique de l'injustice de notre société et solidaire sans complaisance du mouvement syndical. Ce profil intellectuel tenait d'abord à un attachement aux valeurs de la démocratie, tôt exprimé en actes. […] Lire la suite

L'ART FRANÇAIS DE LA GUERRE (A. Jenni) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 086 mots

Cela ne va pas sans une certaine complaisance dans les morceaux de bravoure, ni parfois sans ambiguïté : jusqu'où doit aller la fascination pour le courage militaire ? Mais le roman sait aussi se montrer critique envers les fictions qui organisent notre conscience historique, depuis celle des Commentaires sur la Guerre des Gaules de César, où « le roman, le héros qui ment fondent la réalité bien mieux que les actes », jusqu'à celles du cinéma : le narrateur met en question certains films emblématiques tels que Les Visiteurs du soir de Marcel Carné qui allégorise la réalité, Le Vieux Fusil de Robert Enrico, pour son déni du collectif et l'illusion de sa violence purificatrice, ou encore La Bataille d'Alger de Gillo Pontecorvo qui édulcore la violence et simplifie les situations. […] Lire la suite

SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN (949-1022)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 293 mots

Pour lui la vie éternelle commence ici-bas ; l'Église reste cette communauté de vivants dont parlent les Actes des Apôtres et dans laquelle les dons de l'Esprit sont prêts à foisonner. Mais sa volonté de briser les cloisonnements entre ministères et charismes, entre expérience personnelle et vie communautaire des moines, voire entre monachisme et vie dans le monde ne tarde pas à déranger. […] Lire la suite

TRIFONOV IOURI VALENTINOVITCH (1925-1981)

  • Écrit par 
  • Alexis BERELOWITCH
  •  • 1 217 mots

Dans les nouvelles « moscovites », L'Échange (1969), Bilan préalable, De longs adieux (1971), qui l'ont fait découvrir par le lecteur soviétique, Trifonov dresse un tableau sans complaisance de la Russie actuelle. La véracité, la justesse du détail l'ont fait passer pour un peintre de mœurs, ce qu'il n'est pas. Trifonov nous montre des êtres doués qui subissent des échecs parce qu'ils sont incapables de s'adapter aux règles de jeu du monde qui les entoure, d'autres qui par faiblesse commentent des actes amoraux, et d'autres encore qui « mordent dans la vie » sans scrupule inutile. […] Lire la suite

DEL PONTE CARLA (1947- )

  • Écrit par 
  • Florence HARTMANN
  •  • 1 139 mots

Tout en dénonçant la complaisance des banquiers suisses, elle réclame la modification de la législation afin de contraindre les banques à collaborer avec la justice. La Suisse s'y résoudra après son départ et ne figurera désormais plus sur les listes noires des instances policières internationales. Carla Del Ponte a bien sûr accumulé contre elle des reproches et des haines tenaces. […] Lire la suite

CYNISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 1 371 mots

C'est dire que le cynisme n'est pas complaisance narcissique quoiqu'il tire son pouvoir cathartique de l'affirmation exacerbée du moi et arrime les valeurs à la subjectivité solipsiste. Mais cet égotisme extraverti trouve son corollaire dans l'implicite reconnaissance de la pure altérité ou liberté d'autrui. C'est pourquoi le cynique fait image et modèle : la vertu réside dans les actes que l'on pose et par lesquels on est susceptible d'enseigner en édifiant ; le chemin vers la vérité est d'occasions. […] Lire la suite

BOESMANS PHILIPPE (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 870 mots

Reigen, opéra en dix scènes sur un livret de Luc Bondy d'après La Ronde de Schnitzler, puis Wintermärchen, opéra en quatre actes sur un livret de Luc Bondy et de Marie-Louise Bischofberger d'après Le Conte d'hiver de Shakespeare, sont créés à La Monnaie le 2 mars 1993 et le 10 décembre 1999, respectivement. Le 8 mars 2005, Julie, opéra en un acte, sur un livret qui est une nouvelle fois de Bondy et Bischofberger, d'après Mademoiselle Julie de Strindberg, est créé à La Monnaie. […] Lire la suite

HARTMANN VON AUE (1160 env.-entre 1205 et 1215)

  • Écrit par 
  • Pierre SERVANT
  •  • 1 390 mots

Son entourage ne le condamne pas, il reste un modèle de perfection courtoise ; toutes ses aventures sont des actes de générosité et de désintéressement ; sa fidélité est inébranlable. La seule faute qu'il ait commise est le meurtre d'Ascalon, un acte peu conforme au modèle courtois. En réalité, il semble bien que l'auteur ait dû réaliser une sorte de compromis entre les données d'une fable d'où l'élément moral était absent et les exigences du roman courtois (faute et expiation) ; pour ce faire, il a relativement minimisé la faute initiale (le meurtre d'Ascalon) et dramatisé le non-respect du délai imposé par Laudine. […] Lire la suite

ANTIGONE, Jean Anouilh - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 534 mots

L'irrévocabilité des décisions, l'intangibilité des positions, la radicalité des résolutions contrastent en définitive avec la fragilité des ressorts qui les animent et des arguments qui les justifient : ni Créon ni Antigone ne semblent au fond vraiment croire en leurs propres postures, et les discours comme les actes semblent frappés d'une forme d'indifférenciation. […] Lire la suite

UN FIL À LA PATTE (G. FEYDEAU) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 513 mots

Un fil à la patte est une pièce en trois actes de Georges Feydeau (1862-1921) créée à Paris au théâtre du Palais-Royal le 9 janvier 1894. Après des débuts difficiles – malgré la bonne réception de Tailleur pour dames en 1886 –, Feydeau connaît enfin la réussite en 1892, avec, la même année, Monsieur chasse, Champignol malgré lui et Le Système Ribadier. […] Lire la suite

DÉMONOLOGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 2 913 mots

Les immenses confessions mystico-politiques de notre époque, illusoirement laïcisées par un jargon pseudo-scientifique, ont imité, comme malgré elles, les procédés inquisitoriaux et les tortures physiques et morales par lesquels les démonologues médiévaux obtenaient les aveux des « possédés », le plus souvent victimes de leur « complaisance doctrinale ». […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE ET JUSTICE

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 4 431 mots

), vers les rapports aux risques et à la sécurité (transgressions des dispositifs de sécurité par les agents d’établissements publics et privés et l’évaluation des risques associés, jugements et évaluations des risques auprès des auteurs d’actes terroristes…), ou encore vers l’harmonisation des pratiques de collecte de preuves les plus efficaces pour répondre aux exigences des enquêtes transnationales (comparaisons des pratiques d’investigation entre plusieurs pays pour identifier les freins et les leviers à l’application des techniques les plus prometteuses ; plateformes en ligne de formation aux techniques d’entretien innovantes. […] Lire la suite

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 808 mots

Tulsī-Dās est le plus célèbre poète de l'Inde, celui dont le prestige et l'influence se sont fait le plus profondément sentir dans toute l'Inde septentrionale et centrale, surtout grâce à son grand œuvre le Rāmacaritamānasa (« Lac sacré des actes de Rāma »), plus connu sous le nom de « Rāmāyaṇ » hindi. Il appartient, comme son contemporain Sūr-Dās, à l'âge d'or de la littérature hindie. […] Lire la suite

FEYNMAN RICHARD PHILLIPS (1918-1988)

  • Écrit par 
  • Alain LAVERNE
  •  • 2 180 mots
  •  • 3 médias

L'adolescent timide s'est alors métamorphosé en jeune homme impétueux, dénué de tact et généralement indifférent aux conséquences de ses actes. Parti pour l'université de Princeton en 1939, devant être l'assistant d'Eugene Wigner, Feynman se retrouve au service de John Archibald Wheeler. Celui-ci, par son originalité et son non-conformisme intellectuel, est le guide idéal pour Feynman. […] Lire la suite

JOURNAL INTIME

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 2 331 mots

De l'individu, surtout quand il montre la bizarrerie des conduites, les intermittences des émotions, les incohérences des pensées ou des actes (Bloy, Rozanov). Mais alors même qu'il enregistre ce qu'une vie a de hasardeux et de soumis aux circonstances, il peut paradoxalement devenir le roc sur lequel une existence se reconstruit et prend sens, et se révéler un instrument de salut. […] Lire la suite

ARÉTIN L' (1492-1556)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 3 064 mots
  •  • 1 média

La mauvaise renommée, ou renommée tout court, de notre auteur repose surtout, depuis des siècles, sur les Ragionamenti (1534-1536), dialogue coloré où il se targue de peindre l'immoralité de son époque, sacrifiant toutefois avec trop de complaisance à l'obscénité pour que l'on puisse vraiment croire aux prétentions moralisatrices qu'il affiche dans la dédicace de l'ouvrage. […] Lire la suite

MARTIN DU GARD ROGER (1881-1958)

  • Écrit par 
  • Gaëtan PICON
  •  • 2 992 mots

Nulle complaisance descriptive : si parfois les détails se pressent, c'est que chacun a sa valeur. Les Thibault partagent avec un petit nombre de romans le privilège de s'inscrire dans la mémoire, chaque moment ayant retenu le regard comme l'arête d'un objet que dessine la lumière. Ce don, à vrai dire, relève moins de l'observation que de l'invention. […] Lire la suite

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 622 mots

Les miracles, actes du « dieu vivant », actes du dieu vécu, ne sont que les temps forts du devenir de l'alliance, les tournants principaux de l'histoire du salut. Il y a miracle quand un événement acquiert valeur salutaire, quand d'événement de rencontre il se change en avènement de grâce. L'explication matérielle, ou profane, n'est pas plus rejetée qu'elle n'est recherchée ; elle est négligée, inaperçue ou mal aperçue, parfois esquissée, plus souvent enjambée (selon l'âge des rédactions ou des révisions), car elle n'a pas d'intérêt pour la foi. […] Lire la suite

CONTRAT

  • Écrit par 
  • Georges ROUHETTE
  •  • 7 210 mots

Ainsi, la complaisance impose la complaisance, le don appelle le don, et Marcel Mauss, étudiant – notamment – le trop fameux potlatch, a pu considérer que le don était une forme archaïque de l'échange – archaïque, ou, en d'autres termes, antérieure au jeu des catégories juridiques par lequel sont isolés idéalement, sous l'appellation d'actes juridiques, certains épisodes de l'activité humaine. […] Lire la suite

STRAUSS RICHARD

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 3 112 mots
  •  • 4 médias

Une musique somptueuse, héritière des Noces de Figaro et des Maîtres Chanteurs, se déploie pendant les trois actes de cette « comédie en musique » qui pourrait préfigurer quelque film du Bergman de la grande époque (Sourires d'une nuit d'été). Quant à Ariane à Naxos, l'originalité indéniable de son dispositif dramatique ainsi qu'une musique dotée de tous les charmes (surtout dans le Prologue) laissent à peine percevoir les signes avant-coureurs d'une évolution néo-classique ultérieure. […] Lire la suite

RELIGION Religion et idéologie

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 3 573 mots

Il arrive même que l'athéisme de l'athée soit moins virulent que celui de l'apôtre (théologiens de la « mort de Dieu » partisans d'un absolu de charité qui n'est que l'absolu anonyme des actes de charité ; censeurs de la notion de divinité qu'ils jugent arrogante, superstitieuse, entachée de paganisme). Cela aussi est un signe de notre époque et n'est pas forcément une preuve de confusion mentale. […] Lire la suite

COURBET GUSTAVE (1819-1877)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 3 483 mots
  •  • 3 médias

Elle enregistre, avec un mélange de clairvoyance et de détachement, des phénomènes profondément significatifs : la pesanteur et la monotonie du travail manuel, le divorce de l'homme moderne et de la nature et le besoin correspondant de « loisirs », l'isolement de l'individu dans la collectivité, le rituel mécanique réglant les actes de la vie collective. […] Lire la suite

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 195 mots

En trente ans, la libération sexuelle puis le sida ont transformé la vie des gays si profondément qu'il est difficile, à la vue du quartier gay du Marais à Paris (à partir de 1979, et surtout après 1983) avec ses bars et ses rainbow flags – le drapeau arc-en-ciel, nouvel emblème gay –, d'imaginer ce que fut la marginalité dépeinte par Gide et Genet, ce qu'ont été les mariages de complaisance ou l'« homosexualité noire », drague dure au cœur de la nuit urbaine. […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 366 mots

Si le plaisir que nous prenons aux beautés naturelles vient de ce qu'elles attestent la complaisance de la nature à l'égard de notre pouvoir de connaître, comme dit Kant, le plaisir que nous prenons à l'art, lorsqu'il ressuscite les vieux mythes, comme Freud le montre de Shakespeare, vient de ce qu'il libère en nous des images immémoriales ; et ce retour au fondement est peut-être aussi, comme à notre insu, une leçon de sagesse. […] Lire la suite

RACINE JEAN

  • Écrit par 
  • Paul BÉNICHOU
  •  • 4 349 mots
  •  • 1 média

Les violents produisent la terreur, par la cruauté de leurs actes ; mais la cruauté du destin, qui les a marqués pour le même malheur que leurs victimes, terrifie d'une autre façon et les rend à leur tour dignes de pitié. La terreur tragique naît souvent chez Racine, comme dans l'Œdipe grec, de la connaissance que l'on a de la destinée du héros, alors qu'il l'ignore encore lui-même. […] Lire la suite

ÉCHEC

  • Écrit par 
  • Eliane AMADO LEVY-VALENSI
  •  • 5 098 mots
  •  • 1 média

L'acte « manqué » est une explicitation réussie qui se fait malgré nous. Accompagné ou non d'angoisse, il se situe dans la ligne d'un refus face à un projet inassumé. Il y a, pour Freud, dans la superstition même, une preuve de « l'existence d'une connaissance inconsciente et refoulée de la motivation des actes manqués et accidentels ». La psychopathologie de l'échec s'inscrit, plus largement, dans un refus du sens de notre relation au milieu. […] Lire la suite

TRAGÉDIE

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Jacques MOREL, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  •  • 5 375 mots
  •  • 2 médias

Par le jeu des renversements qui ponctuent le cours du drame, et que les Grecs nomment péripéties, la tragédie porte en elle une interrogation : quels sont les rapports de l'homme avec ses actes ? Dans quelle mesure est-il réellement la source de ce qu'il fait ? Lors même qu'il semble prendre l'initiative de ses actions, en prévoir les conséquences, en assumer la responsabilité, n'ont-elles pas au-delà de lui leur véritable origine ? Leur signification ne lui demeure-t-elle pas jusqu'à la fin opaque, de telle sorte que c'est moins l'agent qui explique l'acte mais plutôt l'acte qui, révélant au terme du drame son sens authentique selon que les dieux en ont souverainement décidé, revient sur l'agent, le découvre à ses propres yeux, lui révèle après coup ce qu'il est et ce qu'il a fait, sans le vouloir ni le savoir. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2018

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 512 mots
  •  • 4 médias

Malgré sa complaisance envers le régime russe de Vladimir Poutine et son affichage en mars avec l’ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon (proche de l’extrême droite américaine), Marine Le Pen continue de bénéficier de la vague « populiste » qui traverse à des degrés divers les pays européens. En octobre, elle est reçue par Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur italien et dirigeant de la Ligue. […] Lire la suite

RÉALISME (art et littérature)

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN, 
  • Henri MITTERAND
  •  • 6 499 mots
  •  • 3 médias

Dans le même temps, à Vienne, Ferdinand Waldmüller peignait sans complaisance des paysans, dans des compositions monumentales, tandis qu'au Tyrol Friedrich Wasmann mettait lui aussi une grande simplicité à peindre ses paysans. Ces deux peintres se donnaient beaucoup de peine pour rendre les tons éclatants du soleil dans leurs paysages et sur leurs personnages. […] Lire la suite

OPÉRA Histoire, de Pelléas à nos jours

  • Écrit par 
  • Harry HALBREICH, 
  • Christian MERLIN
  •  • 6 050 mots
  •  • 13 médias

) et d'Arthur Honegger, dont Antigone (1927, livret de Cocteau) est typique de la tendance, qui caractérise cette époque, vers une plus grande concision : les trois actes ne dépassent pas trois quarts d'heure. Avec Dialogues des Carmélites, Francis Poulenc a donné en 1957 l'un des très rares opéras viables à cette date tardive, de forme et de langage tout traditionnels. […] Lire la suite

TROTSKI LÉON (1879-1940) ET TROTSKISME

  • Écrit par 
  • Michel LEQUENNE
  •  • 6 984 mots
  •  • 6 médias

La grandeur et le tragique de sa vie tentent maintenant le dramaturge qui y voit un « destin », surtout au-delà de ce « minuit dans le siècle », période de réaction bipolarisée par le fascisme et le stalinisme, qui faisait de Trotski le diable de la négativité absolue, celui que l'on ne jugeait plus sur ses actes et ses œuvres, mais sur ce qu'il symbolisait, ici le « bolchevik juif », là l'opposant, l'homme du refus. […] Lire la suite

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 262 mots
  •  • 6 médias

L'apostolat dans la primitive Église Le judaïsme rabbinique connaît l'institution d'envoyés officiels, les shelîḥîm (Actes, xxviii, 21). Paul aurait été l'un d'eux lorsqu'il demanda des lettres de créance pour les synagogues de Damas en vue de persécuter les disciples de Jésus (Actes, ix, 2). L'Église chrétienne hérite de cette coutume : de Jérusalem elle envoie Paul, Barnabé et quelques autres à Antioche, munis de leur lettre officielle (Actes, xv, 23). […] Lire la suite

ZEN

  • Écrit par 
  • Claude GRÉGORY
  •  • 18 747 mots

L'énoncé de śūnyatā est donc un acte invocatoire sans point de vue et sans visée. On connaît de nombreux exemples de tels actes dans l'hindouisme et dans le bouddhisme, dans la tradition tantrique en particulier : la pratique des maṇḍala et des mudrā, la récitation des mantra entre autres. Plus généralement, l'accomplissement des actes rituels apparaît comme une gestuelle signifiante, qui dans sa plénitude est totalement présence et ne signifie qu'elle-même. […] Lire la suite

CHASSE

  • Écrit par 
  • Xavier PATIER
  •  • 7 050 mots

Le mot chasse désigne désormais globalement tous les actes cynégétiques ; il peut enfin, par extension, désigner un territoire (louer une chasse), un équipage (c'est ici que la chasse peut passer), voire une saison (se retirer à la campagne pendant la chasse). Cette évolution des mots et de leurs sens sur un millénaire traduit les modifications de la pratique et de l'encadrement de la chasse. […] Lire la suite

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 538 mots
  •  • 8 médias

L'intérêt pour la langue est un trait dominant de la philosophie contemporaine. Non que nos contemporains soient les premiers à découvrir le langage. Celui-ci a toujours été à la place d'honneur dans la philosophie, tant il est vrai que la compréhension que l'homme prend de lui-même et de son monde s'articule et s'exprime dans le langage ; les sophistes grecs sont sans doute les premiers à en avoir pris une conscience aiguë ; Socrate cherche les « définitions », c'est-à-dire le sens permanent de nos mots et de nos phrases ; Platon, dans le Cratyle, s'interroge sur la « justesse » des mots et établit, dans le Théétète et Le Sophiste, que c'est la structure complexe de la phrase, faite d'un entrelacs du nom et du verbe, qui seule permet la fausseté, qui est le pouvoir de dire faux, de dire ce qui n'est pas. […] Lire la suite

ROMAN Le roman français contemporain

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 7 970 mots
  •  • 7 médias

Convaincu qu'il est insuffisant de se raconter pour se connaître et qu'aucun sujet ne se résume à ses actes, il montre combien tout individu s'alimente de souvenirs de famille, de préférences et d'imprégnations culturelles. Cette lecture de soi dans la biographie des autres relève d'un effet miroir, où l'altérité devient un moyen de dire le propre du sujet. […] Lire la suite

RÉVOLUTION & EMPIRE, armée

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BERTAUD
  •  • 8 894 mots
  •  • 1 média

Devant la multiplication des exemptions de complaisance, les municipalités perdirent leurs attributions et ce furent les préfets et les sous-préfets qui eurent la haute main sur la conscription. Dès 1800, d'ailleurs, une circulaire ministérielle leur avait appris que c'était là la première de leurs missions et que ce serait sur elle qu'ils seraient jugés. […] Lire la suite

AFFECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Marc RICHIR
  •  • 12 228 mots

Quoique n'ayant guère plus d'un siècle d'existence, et d'un usage aujourd'hui devenu courant, le terme d'« affectivité », de la même famille qu'« affect » ou « affection », est chargé d'une ambiguïté qui traverse les âges : impliquant plus ou moins une passivité qui échappe à la maîtrise de la raison, l'affectivité est, en tant que « lieu » ou « système » des affects, plus ou moins éloignée ou rapprochée – parfois jusqu'à la confusion – du « lieu » ou « système » des passions. […] Lire la suite

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ, 
  • Universalis
  •  • 8 861 mots
  •  • 5 médias

Les forces de police ont violemment réprimé ces actes, faisant plusieurs dizaines de victimes selon les estimations des organisations non gouvernementales. Sourd aux revendications salariales comme aux messages politiques véhiculés par ce mouvement, le pouvoir a fustigé et encore entravé les milieux d'opposition, les rendant responsables de cette situation. […] Lire la suite

AMOUR

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 10 182 mots
  •  • 5 médias

Or, voilà que, par un mouvement plus tragique que toute tragédie, Julie s'éprend secrètement d'un autre homme : le stratège Guibert, dont elle devine pourtant presque aussitôt qu'il préfère aux émois des grandes passions la gloire des « actes détachés » et des « choses de mouvement ». Situation donc doublement triangulaire, par laquelle Julie, la « vraie », se trouve condamnée à des mensonges que la mort de Mora rendra d'autant plus insupportables. […] Lire la suite

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 435 mots
  •  • 10 médias

Mais comment imposer des actes ordinaires à cet enfant exceptionnel, en qui l'on vénérait le roi ? D'intelligence équilibrée, avec une excellente mémoire, Louis XIV reçut une éducation humaniste qui lui laissa une bonne connaissance du latin, une solide maîtrise de sa propre langue, un usage élégant de deux autres (italien et espagnol), des idées générales assez justes sur le passé de la France et ses institutions. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis