« Acide+faible+-+acide+fort »

ACIDES & BASES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Pierre SOUCHAY
  •  • 12 609 mots
  •  • 7 médias

→ (de la dissociation). Pour chiffrer l'importance de la dissociation, on a introduit le degré de dissociation, α, qui est le rapport du nombre de molécules dissociées au nombre total de molécules ; si α est voisin de 1, on dit que l'acide ou la base est fort (HCl, KOH) ; s'il est faible, on […] Lire la suite

SOLUTION ÉQUILIBRES EN

  • Écrit par 
  • Claude COLIN, 
  • Alain JARDY
  •  • 9 735 mots
  •  • 16 médias

) est déplacé dans le sens 1 (réaction de Ac1 sur B2), l'acide 1 est dit plus fort que l'acide 2. Ainsi, plus un acide est fort, plus sa base conjuguée est faible et réciproquement. Il suffit donc, pour permettre une prévision aisée des réactions, d'établir un classement de l'ensemble […] Lire la suite

PHOSPHORE

  • Écrit par 
  • François MATHEY, 
  • Maurice MAURIN, 
  • Maurice SLANSKY
  •  • 9 137 mots
  •  • 15 médias

Le phosphore doit son nom à la lumière qu'il émet par oxydation lente et spontanée, à la température ordinaire. Le moins abondant des éléments de la troisième rangée de la table périodique, il représente environ 1,3 p. 100 de la quantité de silicium que possède l'Univers. Il existe dans la nature à l'état combiné dans […] Lire la suite

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Jacques FAUCHERRE, 
  • Gil MICHARD, 
  • Clotilde POLICAR, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

manière générale, le caractère acide de ces cations croît avec l'augmentation du degré d'oxydation (diminution du rayon et augmentation de la charge de l'ion). Ainsi, Mn(OH)2 est une base assez forte, MnO2 est amphotère et HMnO4 est un acide fort. Signalons l'existence […] Lire la suite

HALOGÈNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Robert de PAPE
  •  • 6 660 mots
  •  • 5 médias

et iodhydrique. En réalité, les molécules HCl, HBr et HI se dissocient entièrement en cédant leur proton au solvant :de ce fait leurs solutions aqueuses possèdent les propriétés d'un acide fort. En revanche, l'acide fluorhydrique HF est un acide faible qui présente la particularité de donner par action […] Lire la suite

ANALYTIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Alain BERTHOD, 
  • Jérôme RANDON
  •  • 8 878 mots
  •  • 4 médias

A : KA = [A] [H3O+] / [AH], qui permet de prévoir le sens des réactions acido-basiques, l'acide le plus fort réagissant avec la base la plus forte. Le pH est le cologarithme de la concentration en ions H […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 334 mots
  •  • 14 médias

, leur transpiration étant, en présence d'un ensoleillement fort, plus faible que celui des plantes de type C3 et leur rapport carbone assimilé/eau transitant dans les tissus plus élevé. Elles se trouvent sur la voie d'une adaptation aux climats arides dont le terme est donné […] Lire la suite

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 972 mots
  •  • 1 média

d'un acide fort. Cette valeur, si souvent utilisée, a été abandonnée au profit de la notion plus précise de gaz carbonique total, qui est maintenant préférée. L.-J. Henderson et Hasselbach fournirent des données théoriques en établissant l'équation de l'équilibre acido-basique. Puis les données […] Lire la suite

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

glomérulaire pratiquement pure, la clearance étant de 120 ml/mn. L'acide urique, qui provient du catabolisme des bases puriques, ne représente qu'une faible fraction des dérivés azotés éliminés par l'urine (de 500 à 1 000 mg/j). De l'acide urique filtré, 90 p. 100 […] Lire la suite

CATALYSE

  • Écrit par 
  • Henri Jean-Marie DOU, 
  • Jean-Eugène GERMAIN
  •  • 8 404 mots
  •  • 8 médias

 » des réactions catalytiques. Ainsi, vers 600 0C, la vapeur d'iode s'empare de l'hydrogène des alcanes pour former de l'acide iodhydrique et des alcènes ou des hydrocarbures dérivés du benzène, de rapport H/C plus faible. D'autre part, l'oxygène attaque l'acide iodhydrique […] Lire la suite

ALDÉHYDES ET CÉTONES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 7 354 mots
  •  • 3 médias

la différence des aldéhydes) : on les emploie comme intermédiaires dans des réactions où les dérivés carbonylés sont sensibles à l'action d'un réactif basique (ou nucléophile) ; la désacétalysation est obtenue par hydrolyse, à chaud, en présence d'un acide fort. Dans ce cadre, l'acétalysation par le glycol […] Lire la suite

CUIR

  • Écrit par 
  • Laurent VILLA
  •  • 11 128 mots
  •  • 4 médias

les peaux imputrescibles, on les soumettait à l'action de la fumée. Un rapprochement de cause à effet a probablement permis à l'homme, à une époque fort reculée, de découvrir le tannage végétal à l'aide d'écorces, de bois ou de feuilles. La peau fut d'abord tannée avec le poil ou la laine […] Lire la suite

BORE

  • Écrit par 
  • Jean CUEILLERON
  •  • 5 378 mots
  •  • 6 médias

-alcools, acides-phénols...) l'acide borique donne de nombreux complexes. En particulier, la glycérine et surtout le mannitol conduisent à la formation de complexes d'addition qui sont des acides beaucoup plus forts que l'acide borique pur ; avec cet acide très faible, on n'observe pas, lors du dosage […] Lire la suite

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 5 médias

et l'aigue-marine, soient connus depuis fort longtemps et que le béryllium ait été isolé dès 1828, la même année que le magnésium et un an seulement après l'aluminium, la métallurgie du béryllium n'est devenue industrielle qu'au début du xxe siècle […] Lire la suite

ENGRAIS

  • Écrit par 
  • Albert DAUJAT, 
  • Philippe ÉVEILLARD, 
  • Jean HEBERT, 
  • Jean-Claude IGNAZI
  •  • 9 960 mots
  •  • 5 médias

de transformation peut, par exemple, favoriser les nitrates dans un sol à faible activité microbienne. De même, en sol à fort lessivage, l'azote des engrais ammoniacaux peut persister plus longtemps. L'urée est transformée en peu de jours en azote ammoniacal et son action est très voisine. En outre […] Lire la suite

CARBONE

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Henry BRUSSET
  •  • 8 318 mots
  •  • 11 médias

complexe. D'une part, le métal est un acide de Lewis faible et l'oxyde de carbone une base de Lewis faible ; d'autre part, ces liaisons σ apporteraient au métal un excès de charges négatives absolument incompatible avec le principe de neutralité électrique de Pauling. On admet donc qu'il y a […] Lire la suite

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

, qui oxydent l'alcool en acide acétique. La fabrication du beurre et des fromages met en œuvre l'action de bactéries lactiques ; la connaissance de leur rôle a favorisé le développement d'une branche spéciale de la bactériologie : la bactériologie laitière. À côté […] Lire la suite

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

de l'impression et obligea à progresser dans le filage et le tissage du coton – ce que comprit fort bien l'Angleterre. Marseille développa le goût des tissus blancs qu'elle importait et exportait. La ville et toute la région de Provence et de Camargue se firent dès le xviii […] Lire la suite

AMMONIAC

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 051 mots
  •  • 5 médias

. La neutralisation par un acide fort ne dégage que 51,5 kJ.mol—1 contre 57,3 dans le cas d'une base forte. Du point de vue de Brønsted, NH3 constitue encore une base, puisque par fixation d'un proton il forme l'acide conjugué NH+4 […] Lire la suite

BISMUTH

  • Écrit par 
  • Anne-Marie TRISTANT
  •  • 2 944 mots
  •  • 4 médias

. Décomposé par chauffage en milieu acide fort, il donne un sel qui peut être réduit de façon instantanée, par une solution de stannite alcalin, en bismuth colloïdal noir. La séparation du bismuth s'effectue également au moyen de résines échangeuses d'ions. De nombreux réactifs organiques permettent […] Lire la suite

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Bien que d'usage banal, le terme pollution recouvre des acceptions fort diverses et qualifie une multitude d'actions qui dégradent d'une façon ou d'une autre le milieu naturel. Certes, le vocable désigne sans ambiguïté les effets des innombrables composés toxiques rejetés par l'homme […] Lire la suite

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 10 médias

qui ont résisté à la digestion ainsi que des résidus du métabolisme des corps gras que sont les sels d'acide biliaires : c'est le rôle excréteur, tout aussi utile à l'organisme que les autres fonctions de l'appareil digestif. La complexité de ce système est en définitive telle qu'il est indispensable […] Lire la suite

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

avec l'aluminium raffiné, et pratiquement nulle pour le métal à 99,999 p. 100. L'acide sulfurique agit lentement et d'autant moins qu'il est plus pur. L'attaque est très faible dans l'acide nitrique dilué, nulle dans l'acide fumant à 48 0Bé (94 p. 100 de HNO3), que l'on […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

qu'il existe un renouvellement matériel constant a été donnée dès 1939 et 1940, lors d'expériences faites avec des composés marqués par des isotopes traceurs. Des rats ingérant un acide aminé, la leucine, marqué par l'azote de masse atomique 15, ainsi que des plants de tabac recevant du chlorure […] Lire la suite

ALCYNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 321 mots
  •  • 4 médias

sur sa face la moins encombrée. Hydratation En présence d'un acide fort et d'un sel mercurique catalyseur, les alcynes sont hydratés en énols qui se transforment en cétones (réaction 7). Dans le cas de l'acétylène, on obtient l'acétaldéhyde, dont ce fut un procédé industriel de fabrication. Hydroboration […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 466 mots
  •  • 7 médias

le glucose comme substrat énergétique mais à défaut utilise les corps cétoniques et les acides gras. Le muscle utilise ses réserves de glycogène, particulièrement en conditions anaérobies (formation d'acide lactique), mais aussi les acides gras provenant des réserves lipidiques de l'organisme […] Lire la suite

VIGNES ET VINS

  • Écrit par 
  • Michel BETTANE, 
  • Jean BRANAS, 
  • Pascal RIBEREAU-GAYON
  • , Universalis
  •  • 9 650 mots
  •  • 3 médias

petite échelle, dans l'est des États-Unis et au Canada : Vitis labrusca ou fox grape ; ses raisins, qui ont un fort goût de framboise, sont dits « foxés » ; les vins qui en résultent ne sont généralement pas appréciés en Europe. Les autres espèces américaines […] Lire la suite

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

, d'après les mots grecs oxus « aigre, acide » et genos, « origine ». Caractéristiques physiques de l'oxygène Isotopes, problème de la référence des masses atomiques L'oxygène a été choisi, dès 1860, comme base de référence (O = 16) des masses atomiques ; on […] Lire la suite

ÉTAIN

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE
  •  • 3 422 mots

L'étain est l'élément chimique de symbole Sn (du latin stannum), de numéro atomique 50. Il appartient au sous-groupe IV b de la classification périodique. Il y est compris entre le germanium, fort peu métallique, et le plomb. Il se présente d'ailleurs sous plusieurs formes […] Lire la suite

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 061 mots
  •  • 1 média

points de comparaison avec le dossier médical du sujet disparu. Il est facile de déterminer l'origine humaine d'os entiers d'adultes, le rapport entre le calibre intérieur et extérieur du corps des os long étant généralement plus faible chez l'homme que chez les animaux. On peut également estimer […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

l'existence des gènes et leur localisation sur les chromosomes. Plus tard, après la Seconde Guerre mondiale, une troisième étape importante fut franchie : on reconnut que les gènes sont des segments de molécules d'acide désoxyribonucléique (ADN) et qu'ils agissent en servant de modèles porteurs du code […] Lire la suite

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

de particules organiques. Leur oxydation atmosphérique conduit à la formation de produits à faible volatilité – tels l’acide méthanesulfonique, le diméthylsulfoxyde ou bien, en fin de chaîne, l’acide sulfurique – qui entraînent la production d’aérosols dont la formation est le cœur du processus […] Lire la suite

NITRIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jean ROUXEL
  •  • 1 618 mots
  •  • 4 médias

en fonction de la dilution. Propriétés chimiques de l'acide nitrique Les propriétés chimiques peuvent se classer en trois groupes : HNO3 est un acide fort, c'est un oxydant et un agent de nitration. Les propriétés acides se trouvent directement illustrées par l'équilibre de dissociation en milieu […] Lire la suite

SÉLÉNIUM

  • Écrit par 
  • Bernard GAUDREAU
  •  • 2 075 mots
  •  • 1 média

. L'acide sélénieux est plus faible que l'acide sulfureux. Il lui correspond divers sels : les sélénites et les hydrogénosélénites. L'acide sélénique H2SeO4 est obtenu par action d'un agent oxydant puissant (fluor, chlore, brome, ion permanganate, oxydation anodique, etc […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

), plus sensible au pH acide. Non soigné, l'ulcère peut évoluer jusqu'à la perforation de la paroi. Cet événement, qui peut s'accompagner d'importantes hémorragies, nécessite un traitement chirurgical d'urgence. Fort heureusement, avant ce stade, la cicatrisation spontanée de l'ulcère peut être […] Lire la suite

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

des alcools correspondants par une plus nette acidité de l'hydrogène lié au soufre, ce qui correspond au fait que l'hydrogène sulfuré est plus acide que l'eau. Les thiols de faible masse moléculaire sont solubles dans l'eau en milieu basique. Le groupe —SH, caractéristique des thiols, est parfois associé à […] Lire la suite

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 267 mots
  •  • 18 médias

rare rappelant leur faible concentration dans les minerais, bien que l'abondance naturelle soit globalement plus importante que celle de l'argent ou l'or. Dans la suite de ce texte, nous utiliserons l'expression « terre rare » plutôt que « lanthanide » et le symbole Ln pour l'ensemble […] Lire la suite

SODIUM

  • Écrit par 
  • Luc AUFFRET, 
  • Albert HÉROLD, 
  • André METROT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 688 mots
  •  • 2 médias

la principale source d'acide nitrique, ne représente plus qu'une faible fraction des nitrates industriels et est concurrencé par le nitrate synthétique. Les autres sels préparés par voie chimique, dont les phosphates sont les plus importants en tonnage, sont généralement obtenus […] Lire la suite

BOIS

  • Écrit par 
  • Marie Elisabeth BORREDON, 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Xavier DÉGLISE, 
  • Carlos VACA-GARCIA
  •  • 9 111 mots
  •  • 11 médias

en même temps, fort probablement, le matériau du xxie siècle. Facile à travailler, renouvelable, il a un coût énergétique de transformation faible en comparaison de ceux des autres matériaux, en particulier les métaux : la consommation d'énergie […] Lire la suite

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 078 mots
  •  • 4 médias

comprend deux parties : – l'anneau fibreux fait de lamelles fibreuses concentriques ; il est épais en avant et latéralement, mince et donc plus faible en arrière. Les lamelles fibreuses s'insèrent en haut et en bas sur les plateaux vertébraux, – le nucleus pulposus, qui a l'aspect […] Lire la suite

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

de cuivre. Sulfurés ou oxydés, les minerais ne peuvent être réduits directement à cause de leur faible teneur. On doit donc concentrer au préalable la partie utile. Cette opération sépare les roches stériles des sulfures ou oxydes, augmente la teneur en cuivre de la partie à traiter ultérieurement […] Lire la suite

TOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TRUHAUT
  •  • 4 988 mots

, de façon logique, les effets convulsivants intenses de l'acide monoflluoracétique et de ses dérivés, dépendant de leur transformation en un acide fluorocitrique, que R. Peters a appelée fort justement une synthèse létale. Il est opportun de préciser que l'enzyme aconitase, dont […] Lire la suite

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

, hexaméthylphosphotriamide, carbonate de propylène). L'adjonction d'électrolyte MA dans un solvant de constante diélectrique suffisante peut entraîner, selon que l'électrolyte est faible ou fort, la dissociation relative sous forme de paires d'ions ou totale par diminution puis disparition […] Lire la suite

HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Paul HAGENMULLER
  •  • 3 566 mots
  •  • 6 médias

de dissociation égale à 10-1,7. Selon la définition de Brönsted un acide est d'autant plus fort qu'il libère en solution une fraction plus importante d'ions H+. Le caractère acide s'exprime ainsi par le cologarithme décimal de l'activité […] Lire la suite

ARGENT, métal

  • Écrit par 
  • Robert COLLONGUES
  •  • 5 186 mots
  •  • 6 médias

pour la fabrication de bijoux, de pièces de monnaie et pour l’investissement. Les nouvelles applications industrielles (téléphones mobiles, ordinateurs, cellules solaires, nanotechnologies, etc.) compensent largement le fort déclin du marché de la pellicule photographique. Mais les besoins de l'industrie […] Lire la suite

DÉTERGENTS

  • Écrit par 
  • Louis HO TAN TAÏ, 
  • Véronique NARDELLO-RATAJ
  •  • 3 505 mots
  •  • 1 média

ou de potassium de l'acide dichlorocyanurique) et d'une faible quantité de tensioactifs (copolymères d'oxydes de propylène et d'oxydes d'éthylène ou alcools polyéthoxylés). Aujourd'hui, pour des raisons de sécurité vis-à-vis du consommateur, ces formulations, classées corrosives par la présence […] Lire la suite

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison hydrogène

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 324 mots
  •  • 2 médias

qui donne des associations avec l'acétone. De même, une liaison sera possible avec l'acétylène ou l'acide cyanhydrique à cause de la charge nette positive de l'hydrogène. Ainsi s'explique la solubilité de l'acétylène dans l'acétone. La faible polarité des liaisons S–H et encore plus celle des liaisons […] Lire la suite

OZONE ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 296 mots
  •  • 6 médias

xxe siècle par la mesure à partir du sol de ses bandes d'absorption U.V. dans le spectre solaire (ou lunaire). Cette quantité totale est très faible : si l'on pouvait ramener tout l'ozone présent dans l'atmosphère aux conditions de pression au niveau de la mer, cela ne […] Lire la suite

ACÉTIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 2 111 mots
  •  • 3 médias

acétique ne manifeste pas ses propriétés acides : il ne décompose pas les carbonates et ne conduit pas le courant électrique. Par contre, en solution aqueuse, il se comporte comme un acide faible ; il est notablement dissocié (pKa = 4,75). Ses solutions peuvent être titrées […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !