« Absorption+intestinale »

FER Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 731 mots
  •  • 3 médias

L'absorption intestinale du fer est de l'ordre de 1-2 mg par jour et permet de compenser les pertes résultant principalement de la desquamation des cellules épithéliales (intestin, peau). Seule une régulation fine de l'absorption intestinale du fer permet d'éviter une surcharge en fer de l'organisme dans la mesure où il n'existe pour celui-ci aucun moyen d'éliminer le fer absorbé en excès. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Absorption+intestinale » :

Capacité d'absorption intestinale chez l'homme

Capacité d'absorption intestinale chez l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Intestin grêle vu en coupe

Intestin grêle vu en coupe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hepcidine : rôle biologique

Hepcidine : rôle biologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

PARATHYROÏDES

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG, 
  • Universalis
  •  • 2 280 mots
  •  • 2 médias

L'absorption intestinale du calcium dépend dans une certaine mesure de la présence de l'hormone et aussi de la vitamine D. Certains des effets de la parathormone sont d'ailleurs à peu près comparables à ceux de la vitamine D. En effet, cette dernière ne favorise pas seulement l'absorption intestinale du calcium, mais elle exerce aussi une action sur l'ostéolyse avec production de citrate. […] Lire la suite

BIOTINE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 594 mots

Ainsi, dans le blanc d'œuf elle est fixée à une glycoprotéine, l'avidine, sous forme d'un complexe non dissociable par les sucs digestifs, de sorte que la biotine se trouve ainsi soustraite à l'absorption intestinale. Dans les systèmes biologiques, elle joue le rôle de coenzyme pour les carboxylases, enzymes qui catalysent la fixation du CO2 (carboxylation). […] Lire la suite

HÉMOCHROMATOSES

  • Écrit par 
  • Claude EUGÈNE
  •  • 2 571 mots

Trois mécanismes peuvent être à l'œuvre dans cette absorption intestinale excessive. D'une part, un dysfonctionnement du complexe ternaire [protéine HFE-récepteur de la transferrine-béta2 microglobuline] a d'abord été incriminé. Il entraînerait au niveau de l'entérocyte de la muqueuse intestinale une sous-évaluation de la quantité de fer présente dans l'organisme, source d'une hyperabsorption du fer au niveau de la villosité intestinale. […] Lire la suite

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT, 
  • Universalis
  •  • 15 502 mots
  •  • 10 médias

L'estomac possède également une fonction anti-anémique grâce au facteur intrinsèque qui permet l'absorption intestinale de la vitamine B. À la surface, la muqueuse est recouverte par la couche protectrice des cellules à mucus qui permet l'absorption intestinale. Les affections de l'estomac sont multiples : ulcère gastrique, par autodigestion de la muqueuse ; cancer, particulièrement fréquent ; hernie à travers l'hiatus œsophagien ; gastrites inflammatoires ; hémorragies, évacuées habituellement par la bouche, sous la forme d'hématémèses, et dont une cause est la rupture de varices gastro-œsophagiennes au cours des cirrhoses du foie. […] Lire la suite

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 766 mots
  •  • 6 médias

En ce qui concerne le mécanisme moléculaire d'action sur l'absorption intestinale du calcium, le concept d'induction, dans la cellule intestinale, d'une protéine transporteuse paraît controversé. La régulation de la calcémie résulte d'un équilibre d'actions agonistes et antagonistes entre le substrat calcium et les médiateurs hormonaux, 1,25-dihydroxycalciférol et parathormone hypercalcémiants, calcitonine hypocalcémiante. […] Lire la suite

POMPES MÉTABOLIQUES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 792 mots

Dans l'organisme animal, les pompes interviennent dans de nombreuses fonctions : absorption intestinale (diffusion facilitée du glucose et du galactose après phosphorylation), excrétion rénale (réabsorption au niveau des tubules des sels minéraux ayant diffusé passivement avec l'urée dans les glomérules), etc. Chez les Végétaux, ce sont des pompes qui assurent l'injection dans les vaisseaux des éléments minéraux du cortex racinaire, y attirant l'eau et contribuant à créer la poussée radiculaire ; on invoque aussi une pompe à potassium injectant des ions K+ dans les cellules stomatiques, ce qui élève leur pression osmotique, entraîne leur turgescence et fait ouvrir les ostioles. […] Lire la suite

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 932 mots
  •  • 11 médias

En raison de leur caractère amphiphile, les sels biliaires sont des agents tensio-actifs qui permettent l'émulsion des lipides apportés par l'alimentation et participent ainsi à la digestion et à l'absorption intestinale des lipides. Les gouttelettes (micelles) lipidiques d'origine alimentaire dispersées dans le fluide intestinal, de diamètre de l'ordre de quelques nanomètres (10—9 m), portent en surface les molécules de sels biliaires et de cholestérol associées à des molécules de phospholipides et monoglycérides. […] Lire la suite

NUTRITION ARTIFICIELLE

  • Écrit par 
  • Claude MATUCHANSKY
  •  • 5 540 mots
  •  • 5 médias

L'absorption intestinale des aliments est très diminuée, l'état général se détériore chaque jour et l'amaigrissement a été de 20 kilogrammes au cours des derniers mois. Un nouveau traitement médicamenteux, récemment mis en route, ne portera ses fruits que dans quatre à six mois. Pour surmonter cette période critique, la nutrition parentérale prolongée est le traitement de choix. […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 655 mots
  •  • 17 médias

Bien que l'absorption intestinale du fer soit limitée, l'apport alimentaire satisfait généralement le besoin de l'homme, de l'ordre de 10 à 20 mg par jour (le Fe de l'hémoglobine est recyclé), grâce à une régulation efficace de l'absorption et du transport ; le besoin est supérieur chez la femme. Un certain nombre d'oligoéléments, généralement cofacteurs enzymatiques, sont indispensables à l'homme à l'état de traces. […] Lire la suite

CARENCES NUTRITIONNELLES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 209 mots

À l'origine de cette insuffisance peuvent présider diverses causes : soit que l'alimentation ne comporte pas une quantité suffisante du nutriment en cause (carence d'apport) : le scorbut, par exemple, causé par l'absence de vitamine C dans le régime ; on en rapprochera les carences vitaminiques liées à la destruction de la flore intestinale par les antibiotiques, ainsi que la présence dans la ration d'anti-aliments naturels ou de toxiques ajoutés (tels les sulfites, destructeurs de thiamine) ; soit que ce nutriment, suffisant dans le bol alimentaire, ne soit pas, pour quelque raison mécanique ou enzymologique, absorbé au niveau des voies digestives (carence d'absorption) : la sprue, par exemple, s'accompagne d'une malabsorption des graisses, du calcium, du fer, des vitamines liposolubles ; soit que, fourni et absorbé normalement, il ne soit pas correctement utilisé au niveau cellulaire (carence d'assimilation) : mauvaise utilisation du glucose dans le diabète, ou du calcium dans l'adénomatose parathyroïdienne. […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 235 mots
  •  • 2 médias

Enfin, c'est l'estomac qui produit le facteur intrinsèque indispensable à l'absorption intestinale de la vitamine B12. À côté de ces actions physiologiques bénéfiques, l'estomac est aussi la cause, ou la victime, d'un certain nombre d'affections dont la plus commune est la maladie ulcéreuse. Fonctions mécaniques de l'estomac La capacité de l'estomac de retenir, malaxer et expulser les aliments est due à l'activité contractile d'un important appareil de fibres musculaires. […] Lire la suite

IMMUNITÉ INTESTINALE

  • Écrit par 
  • François GERBE, 
  • Emmanuelle SIDOT
  •  • 5 169 mots
  •  • 7 médias

Les acteurs de l’immunité intestinale se retrouvent principalement au sein des deux couches les plus externes de la muqueuse, l’épithélium intestinal et la lamina propria. La monocouche de cellules épithéliales tapissant la muqueuse représente la première ligne de défense du tractus intestinal car elle joue un rôle de barrière à la fois physique et chimique. […] Lire la suite

LAXATIFS

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT
  •  • 780 mots

Les purgatifs drastiques inhibent l'absorption de l'eau et du sodium dans l'intestin grêle. Ce sont essentiellement des résines végétales extraites des coloquintes, de la scamonée, du jalap, de la podophylle. Ces substances renferment des composés plus ou moins définis, et plus ou moins toxiques ; aussi doivent-elles être utilisées avec prudence. […] Lire la suite

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Universalis
  •  • 15 873 mots
  •  • 7 médias

Une bonne absorption calcique demande une muqueuse intacte, une ionisation du calcium alimentaire, une absorption du calcium alimentaire, une absorption normale de vitamine D et une bonne hydroxylation hépatique de celle-ci. L'absorption intestinale du calcium concerne de 20 à 60 p. 100 de calcium alimentaire. Il existe probablement une adaptation aux besoins de l'organisme, mais le mécanisme de celle-ci est peu connu. […] Lire la suite

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 899 mots

– Dans la bilharziose intestinale, les désordres pathologiques sont souvent plus complexes. Des troubles digestifs, variés, des débâcles diarrhéiques s'associent très souvent à une augmentation de volume du foie et de la rate, qui peuvent devenir très gros, accompagnée d'une sclérose de la paroi intestinale dite en « tuyau de pipe » et d'une évolution vers la cirrhose. […] Lire la suite

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 138 mots

Des troubles digestifs peuvent se surajouter : reflux gastro-œsophagien, troubles de l'absorption et de la motilité intestinale, cholostase hépatique (contre laquelle l'acide ursodésoxycholique est utile), insuffisance hépatique. Une assistance nutritionnelle peut être nécessaire, plus souvent entérale que parentérale. Entretien de la fonction respiratoire L'obstruction bronchique réclame une kinésithérapie respiratoire (méthode du flux expiratoire contrôlé) quotidienne. […] Lire la suite

INTESTIN, pathologie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER
  •  • 3 790 mots
  •  • 1 média

Il existe des occlusions par bride (par exemple dues à des adhérences fibreuses postopératoires), des occlusions par volvulus (une anse intestinale s'enroulant sur elle-même s'obstrue au pied de l'enroulement), des occlusions par tumeur bénigne ou maligne du côlon. Quelquefois, chez l'enfant, un segment de l'intestin se glisse à l'intérieur du segment consécutif : c'est l'invagination intestinale. […] Lire la suite

MICROBIOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 816 mots
  •  • 3 médias

Cette définition écosystémique a entraîné le remplacement de la notion traditionnelle de flore (intestinale, vaginale, buccale, etc.) par celle de microbiote (intestinal, vaginal, buccal, etc.) qui regroupe les micro-organismes particuliers à chaque organe. Dans les faits, la recherche porte sur les différents microbiotes plutôt que sur le microbiome, qui reste une notion plus théorique qu’opératoire. […] Lire la suite

SOIF

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 4 150 mots
  •  • 6 médias

Dans ces conditions, on doit concevoir qu'après ingestion des liquides aptes à corriger le déséquilibre la prise d'eau est arrêtée soit par la levée du déficit initiateur après absorption intestinale de l'eau, soit de façon anticipée par le jeu d'un contrôle volumétrique oral et gastrique. Ce dernier mécanisme est bien démontré chez le chien, buveur rapide. […] Lire la suite

DIABÈTE

  • Écrit par 
  • Éric RENARD
  •  • 8 205 mots
  •  • 5 médias

Ses effets comprennent une réduction de l'absorption intestinale des hydrates de carbone, une diminution de la production hépatique de glucose et une amélioration de la sensibilité tissulaire à l'insuline. Son indication principale est le diabète des sujets en excès de poids. La metformine est recommandée comme premier choix thérapeutique médicamenteux chez le patient diabétique de type 2 sauf lorsque la fonction rénale est sévèrement altérée. […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 757 mots

L'absorption de résidus provenant d'animaux antibio-supplémentés peut entraîner chez l'homme des modifications de la microflore intestinale puisque, chez l'animal, des doses cent fois inférieures aux doses thérapeutiques entraînent de telles modifications. Il s'agit là d'un sérieux problème de santé publique. D'autre part, les observations s'accumulent d'accidents allergiques liés à la présence d'antibiotiques dans les aliments d'origine animale. […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 869 mots
  •  • 7 médias

La muqueuse gastrique s'atrophie avec l'âge, ce qui peut causer une réduction des productions d'acide gastrique et du facteur intrinsèque de Castle, protéine indispensable à l'absorption intestinale de la vitamine B12. Parmi les autres nutriments dont l'absorption intestinale est susceptible d'être altérée, citons le calcium, le fer, les vitamines D. […] Lire la suite

THYROÏDE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 5 298 mots
  •  • 3 médias

Elles favorisent l'absorption intestinale des sucres, la production de glucose à partir du glycogène, son entrée dans les cellules et son utilisation intracellulaire. À fortes doses, les hormones augmentent le catabolisme des lipides, diminuent les réserves graisseuses et le cholestérol sanguin, augmentent les acides gras libres du plasma. Elles activent aussi le métabolisme des protides, favorisant leur anabolisme à doses physiologiques, mais activant leur catabolisme à fortes doses, provoquant ainsi une déperdition azotée. […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 251 mots
  •  • 4 médias

Ainsi, en ce qui concerne la nutrition, l'absorption transtégumentaire prend souvent le pas sur la digestion de matières ingérées ; par des mécanismes de diffusion simple, de transfert facilité, de transport actif et même d'endocytose au niveau des membranes plasmiques périphériques, elle permet l'acquisition de molécules très variées aux dépens du milieu hôte environnant. […] Lire la suite

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 883 mots
  •  • 8 médias

Explorations fonctionnelles Les techniques de radiomarquage permettent d'explorer de nombreux phénomènes physiologiques, comme la captation de l'iode par la thyroïde, l'absorption intestinale de la vitamine B 12, la survie et la séquestration des cellules sanguines, la mesure des volumes sanguins globulaire ou plasmatique, la cinétique du fer, du calcium, etc. […] Lire la suite

BRÛLURES

  • Écrit par 
  • Henri LABORIT, 
  • Bernard WEBER
  •  • 2 484 mots

Les organes internes sont quelquefois atteints, comme c'est le cas pour le pharynx ou l'œsophage lors de l'absorption de liquides brûlants, ou la trachée sous l'action des gaz inflammables. Cependant, dans la majorité des cas, ce sont les aires cutanées qui sont les plus exposées et ce sont les brûlures cutanées qui sont prises pour type de description du syndrome. […] Lire la suite

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS, 
  • Universalis
  •  • 9 779 mots
  •  • 4 médias

L'absorption peut se faire par la peau, par les muqueuses (surtout la muqueuse intestinale). Lorsqu'ils sont introduits dans le tissu conjonctif sous-cutané ou dans les muscles, ils pénètrent dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques. L'absorption est dans ce cas plus ou moins rapide ; certains véhicules « retards », peu diffusibles, permettent d'en prolonger l'action. […] Lire la suite

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 654 mots
  •  • 2 médias

Mais l'estomac, réservoir placé sur le trajet des aliments, amortit le flux d'absorption et l'étale dans le temps. Les sucs digestifs transforment les macromolécules des aliments en molécules plus simples, telles que des acides aminés, des oses, des électrolytes, de l'eau et des lipides. Ces derniers traversent la muqueuse intestinale et apparaissent dans la veine porte sous forme d'acides gras à chaînes courtes, et dans le canal thoracique (système lymphatique) sous forme de chylomicrons. […] Lire la suite

FERMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 3 935 mots
  •  • 3 médias

La présence de ferments lactiques dans la flore intestinale est très favorable à un bon fonctionnement de l'intestin. Enfin, au cours des processus anaérobies présidant à la contraction musculaire, le glycogène est transformé en acide lactique, lequel est ultérieurement oxydé au cours des processus aérobies. La rigidité cadavérique est due à la dénaturation des protéines musculaires par l'acide lactique accumulé. […] Lire la suite

TUNICIERS ou UROCORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 3 851 mots
  •  • 3 médias

Un ovaire et un testicule, situés au voisinage de l'anse intestinale, se prolongent par les gonoductes qui aboutissent au cloaque. Ils proviennent d'ailleurs du dédoublement d'une ébauche gonadique unique, un ovotestis. Généralement, la maturation de l'ovaire et celle du testicule ne se produisent pas en même temps, ce qui fait obstacle à l'autofécondation. […] Lire la suite

ARSENIC

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 4 498 mots
  •  • 2 médias

De très nombreux autres composés arsenicaux, triou pentavalents, peuvent être absorbés par l'organisme soit au niveau de la peau, soit par la paroi intestinale. L'excrétion est toujours lente et se fait presque uniquement par la voie urinaire. En cas d'absorption prolongée de produits arsenicaux, par intoxication progressive, il y a fixation par les ongles et les cheveux qui sont, pour cette raison, systématiquement analysés en toxicologie. […] Lire la suite

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 271 mots
  •  • 8 médias

Notons que les divers organes ou glandes mentionnés possèdent d'autres fonctions : les poumons ont une fonction d'absorption, les glandes sudoripares une fonction thermorégulatrice, et le foie participe à de très nombreuses fonctions, métaboliques ou digestives. Pour ces raisons, seuls seront envisagés ici les organes dont la fonction excrétrice est la fonction principale. […] Lire la suite

PIGMENTS

  • Écrit par 
  • Michel BARBIER
  •  • 5 356 mots
  •  • 11 médias

Les fonctions chimiques responsables de l'absorption de la lumière sont appelées chromophores ; il s'agit en général soit de liaisons riches en électrons délocalisés, soit, mieux encore, de la conjugaison de ces liaisons. On a appelé auxochromes des groupes, ou fonctions chimiques, susceptibles de modifier la coloration introduite par un chromophore. […] Lire la suite

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 675 mots
  •  • 7 médias

L'action des sels biliaires dans la digestion intestinale des graisses relève du même mécanisme : il y a formation d'agrégats (micelles) et mise en suspension, dans le milieu intestinal aqueux, des graisses et du cholestérol. Les enzymes (lipases) peuvent alors agir sur les gouttelettes lipidiques, les réduire en fragments plus petits, ce qui permet leur assimilation. […] Lire la suite

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 500 mots
  •  • 8 médias

D3 stimule l'absorption intestinale du calcium et favorise la minéralisation osseuse. Son défaut de synthèse, au cours de l'insuffisance rénale chronique, est une des causes majeures des altérations osseuses qui y sont observées. L'exploration des fonctions rénales Détection d'une protéinurie La protéinurie, autrefois désignée sous le nom d'albuminurie, est la présence dans l'urine de protéines en quantités supérieures aux traces normales (0,05 g/24 h). […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Universalis
  •  • 17 004 mots
  •  • 13 médias

Malgré son faible débit, la circulation lymphatique assume un rôle important en ramenant dans la circulation sanguine les molécules protéiques parvenues accidentellement dans les liquides interstitiels et les lipides absorbés par la muqueuse intestinale. Circulation veineuse Ramenant vers le cœur le sang périphérique, les veines sont des conduits élastiques et contractiles, beaucoup plus extensibles que les artères. […] Lire la suite

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 631 mots
  •  • 4 médias

Les acariens ectoparasites injectent cette sécrétion dans leurs hôtes, où elle se propage dans les tissus pour assurer leur prédigestion (digestion extra-intestinale). Ils aspirent ensuite ces tissus solubilisés qui constituent un liquide nutritif. Les pièces buccales sont alors adaptées à la succion, et un pharynx musculeux joue le rôle de pompe aspirante. […] Lire la suite

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 329 mots
  •  • 9 médias

En plus de leur rôle nutritionnel, de très nombreuses recherches ont montré le rôle bénéfique des yaourts et des laits fermentés sur la santé humaine : « l'effet bifidus » ! Il a été clairement démontré que les bactéries du yaourt permettent une bonne absorption du lactose chez les adultes déficients en lactase intestinale, et qu'elles font disparaître les problèmes digestifs qui apparaissent chez ces patients après l'absorption de lait nature. […] Lire la suite

MYRIAPODES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DEMANGE
  •  • 6 669 mots
  •  • 4 médias

L'absorption s'effectue selon des processus chimiques rappelant ceux découverts par Millot chez les Arachnides. Le liquide absorbé subit des transformations chimiques qui aboutissent à la séparation des produits assimilables et des produits de déchets ; ces derniers sont rejetés dans la lumière intestinale. Excrétion L'excrétion s'effectue au niveau des reins ouverts (labiaux, Malpighi) et des reins fermés (athrocytes, corps adipeux, cellules péricardiales, filaments de Kowalewski chez les Chilopodes). […] Lire la suite

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 814 mots
  •  • 4 médias

Il en résulte, suivant les cas, une ischémie rénale, splénique ou intestinale dont le diagnostic est souvent délicat et l'évolution préoccupante. Dans tous les cas, la douleur abdominale ou lombaire est violente et s'accompagne d'un état de choc alarmant. L'émission de sang dans les urines ou dans les selles oriente les investigations. L'aortographie sélective de ces artères permet de lever les doutes en montrant l'arrêt net au niveau d'une artère viscérale ou de l'une de ses branches. […] Lire la suite

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 071 mots
  •  • 16 médias

Jusqu'à la fin du xixe siècle, l'accord était général pour considérer les Poissons comme une vaste classe de Vertébrés au même titre et sur le même plan que les Amphibiens, les Reptiles, les Oiseaux et les Mammifères. Mais, depuis que les progrès de la paléontologie ont montré le caractère hétérogène de cet ensemble, beaucoup de zoologistes renoncent à donner au terme de « Poissons » un sens scientifique. […] Lire la suite

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 323 mots
  •  • 9 médias

– La pharmacocinétique étudie la destinée des substances chimiques dans l'organisme : absorption, liaison aux protéines plasmatiques, distribution, métabolisme, excrétion. Son importance fut pressentie par Otto Schmiedeberg au xixe siècle ; ses lois ont été énoncées en 1937 par T. Theorell. L'émergence de cette sous-discipline est la conséquence de l'évolution rapide des méthodes d'analyse chimique. […] Lire la suite

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 509 mots
  •  • 11 médias

Le système immunitaire assume l'une des grandes fonctions physiologiques des Vertébrés : l'aptitude à la reconnaissance d'un nombre prodigieux de structures moléculaires distinctes, les antigènes. Un antigène est classiquement réputé « étranger » à l'organisme chez lequel il provoque une réponse immunitaire. D'où la conception selon laquelle le système immunitaire a pour fonction essentielle la distinction du « soi » (les divers constituants de son propre organisme) et du « non-soi ». […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis