« ADN »

RÉPLICATION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

ADN de poids intermédiaire entre l'ADN lourd initial et l'ADN léger (ADN hybride constitué d'un brin lourd et d'un brin léger) ; à la génération suivante, deux bandes sont observées, l'une pour l'ADN léger, l'autre pour l'ADN hybride ; après plusieurs générations, on n'obtient que de l'ADN léger. Cette démonstration du modèle semi-conservatif marque […] Lire la suite

Les médias de la recherche « ADN » :

Structures de l’ADN

Structures de l’ADN
Crédits : David MONCHAUD / ICMUB / CNRS Photothèque

dessin

Appariement des brins d’ADN

Appariement des brins d’ADN
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Détermination de séquences d’ADN

Détermination de séquences d’ADN
Crédits : Hank Morgan/ Science Photo Library/ AKG-images

photographie

ADN

ADN
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Afficher les médias de « ADN »

RÉTROTRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 370 mots

l'ADN (acide désoxyribonucléique) à l'ARN (acide ribonucléique), puis de l'ARN à la protéine. Le passage inverse des protéines à l’ARN puis à l’ADN est d’autant plus exclu que, s’il existait, il pourrait rendre compte de la capacité de codage d’un nouveau caractère par le génome. Pourtant, en étudiant le mécanisme de réplication de certains virus  […] Lire la suite

TRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots
  •  • 1 média

ADN, ARNm et protéine – devait cependant être nuancé plus tard, pour les eucaryotes notamment avec la découverte de la rétrotranscription et la structure morcelée des gènes. […] Lire la suite

ADN ET INFORMATION GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 239 mots

l'ADN. […] Lire la suite

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE, 
  • Universalis
  •  • 10 074 mots
  •  • 10 médias

l’ADN, est le support matériel recherché. Cette notion est rapidement généralisée à tous les organismes vivants : l’ADN est le support matériel universel de l’hérédité. En 1953, sa structure dans l’espace– la célèbre double hélice – est élucidée. On a pu croire à ce moment que « tout » résidait dans la séquence de l’ADN. Or il existe d’autres structures […] Lire la suite

SÉQUENÇAGE D'ADN, en bref

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 174 mots

Dès son entrée à l'université de Cambridge en 1940, le Britannique Frederick Sanger se passionne pour la structure des macromolécules. En 1955, il publie la première séquence protéique, celle de l'insuline, qui lui vaut le prix Nobel de chimie en 1958. Il se tourne ensuite vers le séquençage des acides nucléiques, en appliquant la même méthode :  […] Lire la suite

SÉQUENÇAGE HAUT DÉBIT DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Véronique BLANQUET, 
  • Nathalie DUPRAT, 
  • Lionel FORESTIER
  •  • 5 662 mots
  •  • 8 médias

l'ADN. Il repose sur le mécanisme de réplication de l’ADN, au cours duquel la matrice ADN sous forme simple brin est recopiée par une enzyme, l’ADN polymérase, qui allonge un brin complémentaire à partir d’un petit fragment, l’amorce, en utilisant les quatre différents dNTPs présents dans le milieu. Une amorce (primer en anglais) est une courte séquence […] Lire la suite

STRUCTURE EN DOUBLE HÉLICE DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 252 mots
  •  • 1 média

l'ADN est une molécule constituée de deux chaînes complémentaires enroulées en hélice. Chacune d'elle est formée par l'alternance d'un groupe phosphate et d'une molécule de sucre, le désoxyribose. À chaque molécule de sucre est fixée une base azotée parmi quatre possibles (adénine, cytosine, guanine ou thymine). La complémentarité des deux brins d'ADN […] Lire la suite

PUCES À ADN ET LABORATOIRES SUR PUCE

  • Écrit par 
  • Michel BELLIS, 
  • Claude VAUCHIER
  •  • 2 266 mots
  •  • 2 médias

ADN de prendre un avantage décisif sur les anciennes méthodes d'analyse. Principe des biopuces Les puces à ADN exploitent une propriété fondamentale de l'ADN qui est d'être constitué de deux brins complémentaires capables de s'apparier de façon spécifique et stable. Ainsi, un fragment d'ADN simple brin ou d'ARN messager est capable de reconnaître […] Lire la suite

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 468 mots
  •  • 17 médias

l'ADN correspondant à un ARN messager spécifique d'une protéine donnée. Cet ADN est inséré dans un ADN bactérien, l'ensemble est inclus dans une bactérie et l'ADN peut dans certaines conditions synthétiser l'ARN messager et la protéine codée par cet ADN. Remarquons que l'ADN synthétisé à partir de l'ARN messager se distingue de l'ADN du gène par l'absence […] Lire la suite

GÉNIE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 3 338 mots
  •  • 6 médias

d'ADN comme sondes pour détecter une cible dans un mélange complexe de molécules d'ADN ou d'ARN messager. De courtes séquences d'ADN, correspondant à des régions transcrites de l'ADN, sont donc fixées chimiquement en grand nombre sur des supports inertes (verre, silicium, plastique...), constituant des sondes capables d'identifier des séquences d'ADN […] Lire la suite

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 994 mots
  •  • 4 médias

l’ADN des chromosomes, après la découverte de la structure de l’ADN et du code génétique, on a pu croire que la totalité de l’information nécessaire au cycle biologique d’un individu, hydre d’eau douce ou homme, était inscrite dans la séquence de cet ADN, et plus précisément dans l’ensemble des gènes de son génome. La notion d’un programme génétique […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2015

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 675 mots
  •  • 3 médias

l’ADN. L’ADN, support matériel de l’hérédité chez la plupart des organismes, est une longue molécule sensible à de nombreux agents physico-chimiques (molécules réactives, rayons X, rayons ultraviolets, etc.) qui peuvent la couper ou la modifier. En dépit de ces agressions potentielles récurrentes, l’ADN reste correctement transmis d’une génération  […] Lire la suite

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 897 mots
  •  • 6 médias

d'ADN spécifique (ADN cible), souvent présent au départ en très faible quantité, et parfois en mauvais état, parmi des millions d'autres fragments. On peut mesurer la puissance de cette technique en soulignant sa capacité à produire, en quelques heures, plusieurs centaines de microgrammes de l'ADN d'un gène à partir de moins de 1 picogramme de ce même […] Lire la suite

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 4 014 mots
  •  • 3 médias

d’ADN différentes. Leur association crée des protéines avec une capacité de reconnaissance de séquences d’ADN très longues. Ces enzymes coupent ensuite les deux brins de l’ADN en ce point précis, unique dans un génome donné et spécifique de la méganucléase. La société Cellectis, leader dans le domaine, a construit ainsi environ 20 000 méganucléases […] Lire la suite

RICH ALEXANDER (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 526 mots

l’ADN et l’ARN. Au nombre de ses apports les plus marquants figurent la première image (1973) à résolution atomique de la double hélice de l’ARN (qui confirmait par la même occasion la structure classique de l’ADN) et, en 1979, la découverte d’une autre forme de l’ADN, la forme Z, dans laquelle la double hélice est gauche et non pas droite, et forme […] Lire la suite

XÉNOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 138 mots
  •  • 1 média

l’ADN permet depuis longtemps d’introduire dans ce dernier des bases modifiées. C’est désormais une opération de routine, par exemple pour déterminer la séquence d’une molécule d’ADN grâce à des bases rendues fluorescentes. Mais on ne demande pas à la molécule d’ADN ainsi modifiée d’être stable ou d’être copiée lors d'une division cellulaire. Le résultat […] Lire la suite

GÉNOMIQUE Le séquençage des génomes

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 4 718 mots
  •  • 5 médias

l'ADN à séquencer Le clonage est indispensable, sauf cas particulier, pour toute étude détaillée de l'ADN d'un organisme et en particulier pour son séquençage : c'est lui qui permet de disposer de l'ADN de ce génome sous une forme pure et utilisable. En pratique, les fragments d'ADN de l'organisme à étudier sont associés à un vecteur et introduits […] Lire la suite

ENCODE PROJET

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 424 mots
  •  • 1 média

l'ADN codant et l'ADN régulateur cumulés ne devaient pas occuper plus de 10 p. 100 de l'ADN total. La conclusion était confirmée en 2004 à partir de la séquence de l'ADN chromosomique humain complet. Mais notre compréhension de l'organisation du génome était loin d'être parfaite. En effet, tout dépend de la définition que l'on donne des fonctions de […] Lire la suite

PROJET GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 775 mots
  •  • 1 média

l’ADN apparaissent et les premières machines à séquencer – ou séquenceurs d’ADN – sont mises sur le marché. Les premiers organismes dont l’ADN a été séquencé sont un virus de bactérie (phage lambda) et de petites bactéries. En 1985, les scientifiques se lancent dans le séquençage de l’ADN d’organismes multicellulaires, tout d’abord celui du ver Cænorhabditis […] Lire la suite

GOSLING RAYMOND (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 519 mots
  •  • 1 média

l’ADN en 1953. Étudiant en thèse de physique à l’époque au King’s College de Londres, on lui doit les photographies de diffraction des rayons X par des fibres d’ADN qui permirent à Francis Crick et James Watson, et à Maurice Wilkins, un peu à l’écart, de déterminer la structure en double hélice de l’ADN. C’est bien involontairement qu’il s’est trouvé […] Lire la suite

BIOLOGIE La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 405 mots
  •  • 11 médias

l'ADN (cf. adn). La démonstration formelle est donnée en 1952 quand Alfred Hershey et Martha Chase montrent que l'ADN du bactériophage et lui seul suffit à la multiplication de ce virus dans une bactérie. L'ADN est donc le support matériel de l'hérédité virale, notion bientôt généralisée à tous les autres organismes (à l'exception de quelques autres […] Lire la suite

SANGER FREDERICK (1918-2013)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 749 mots
  •  • 2 médias

l’ADN dite de Sanger a permis une accélération considérable de la détermination des longues séquences d’ADN, encore amplifiée par l’usage de séquençeurs automatiques. L’importance de cette technique particulière explique pourquoi le centre de séquençage de l’ADN créé par le Wellcome Trust, à Cambridge, en 1993, a reçu le nom de Sanger Institute. Le […] Lire la suite

CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 1 390 mots
  •  • 1 média

l'ADN appelées gènes spécifient donc des protéines, c'est-à-dire que l'enchaînement local des lettres du texte de l'ADN définit, strictement, l'enchaînement des acides aminés de la protéine, et c'est à la règle qui permet la correspondance entre le texte de l'ADN et le texte des protéines qu'on réserve le nom de « code génétique ». Mais comment passe-t-on […] Lire la suite

ÉLECTROPHORÈSE EN CHAMP PULSÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Luc GUESDON
  •  • 263 mots

d'ADN dont la taille est inférieure à 50 000 paires de bases (50 kilobases ou kb), mais, au−delà de cette taille, les fragments d'ADN ne sont plus séparés. Par exemple, l'ADN du bactériophage A (50 kb) et l'ADN des chromosomes de levure (de 500 à 2 000 kb) ne seront pas séparés par électrophorèse classique. L'électrophorèse en champ électrique pulsé […] Lire la suite

MULLIS KARY BANKS (1944-2019)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 486 mots
  •  • 1 média

l'ADN, sont préparés par synthèse chimique, ajoutés en excès à l'ADN dénaturé et incubés à 60 0C. Les amorces spécifiques s'accrochent en bonne position sur chacun des brins. À partir de ces points d'ancrage, une enzyme cellulaire, une ADN polymérase, va reconstituer un nouveau brin d'ADN en regard du brin original d'ADN grâce aux oligonucléotides, […] Lire la suite

INFORMATION GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 243 mots
  •  • 1 média

ADN et il existe une correspondance entre cette structure et celle des protéines. Les ADN sont, eux aussi, des polymères, longues chaînes dont les éléments sont cette fois non plus des acides aminés mais des molécules un peu plus compliquées, dites nucléotides. Or il n'existe dans la nature que quatre sortes de nucléotides constituant les ADN. Une  […] Lire la suite

MESELSON MATTHEW (1930- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 330 mots

ADN dont l'un des brins est lourd (azote 15), l'autre est léger (azote 14) ; la densité de ces ADN peut être mesurée sur un gradient de chlorure de césium. Ces expériences établissent, en outre, un point important : la réplication de l'ADN bactérien est un processus strictement ordonné, en ce sens qu'aucune région de l'ADN ne se duplique une deuxième […] Lire la suite

KORNBERG ARTHUR (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 332 mots

ADN), molécule de l'hérédité contenue dans les chromosomes. À partir d'une bactérie, Escherichia coli, il parvient, le premier, à isoler et purifier l'enzyme qui catalyse la formation de l'ADN à partir des désoxyribonucléotides (1958) : cette première enzyme est baptisée ADN polymérase I. Kornberg et son groupe montrent que la réaction de condensation […] Lire la suite

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 469 mots
  •  • 7 médias

ADN bicaténaire sont géné […] Lire la suite

TECHNIQUES DU GÉNIE GÉNÉTIQUE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 505 mots

d'ADN. 1983 Invention de la polymerase chain reaction (PCR), technique de duplication répétitive de fragments d'ADN. 1989 Découverte des microsatellites, courts fragments d'ADN répétés qui permettent de se repérer dans les génomes et d'en analyser les variations. Invention de la technique du double hybride, qui permet d'analyser les interactions entre […] Lire la suite

GÉNOMIQUE Génome artificiel

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 146 mots

d'ADN Le support matériel de l'hérédité de tous les organismes vivants est un acide nucléique, l'ADN (acide désoxyribonucléique) dans le cas le plus général. Les gènes, alignés le long de la molécule d'ADN des chromosomes, sont des séquences issues de l'assemblage de quatre bases azotées : l'adénine (A), la cytosine (C), la guanine (G) et la thymine […] Lire la suite

TRISOMIE 21 ou SYNDROME DE DOWN ou MONGOLISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 048 mots
  •  • 6 médias

ADN. On prélève donc du sang maternel, seule intervention physique dans ce test. L’ADN double brin total circulant dans le sang maternel est isolé, fragmenté et les fragments sont séquencés au hasard (shotgun), ce qui produit un très grand nombre de courtes séquences d’ADN. L’analyse quantitative bio-informatique de ces séquences permet de trier ces […] Lire la suite

PLASMIDES

  • Écrit par 
  • Annie BUU HOÏ, 
  • Michel GUÉRINEAU
  •  • 6 604 mots
  •  • 2 médias

l'ADN conjugatif ou « mobilisation », transfert dans la bactérie réceptrice d'un seul brin d'ADN plasmidique, synthèse du brin d'ADN complémentaire dans la bactérie receveuse et circulation de l'ADN plasmidique double brin. Les plasmides non conjugatifs ont une masse moléculaire beaucoup plus petite que les plasmides conjugatifs, le plus souvent autour […] Lire la suite

SMITH HAMILTON (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 372 mots

d'ADN. Mais ces enzymes de type 1 coupaient l'ADN au hasard, et non au niveau du site reconnu. Alors qu'ils étudient le mécanisme par lequel la bactérie Haemophilus influenzae est capable de s'approprier l'ADN du virus phage P22, Hamilton Smith et ses collaborateurs découvrent pour la première fois ce qu'on appellera par la suite les enzymes de restriction […] Lire la suite

GÈNES, biologie

  • Écrit par 
  • Pierre SONIGO
  •  • 1 386 mots

l'ADN et les protéines, ce qui est une approximation de moins en moins facile à tenir, le chemin reste bien long et tortueux des protéines aux caractères héréditaires. De plus, il ne dépend pas seulement de l'ADN. Malgré les efforts déployés, la génétique mendélienne n'est pas soluble dans la biologie moléculaire : l'ADN ne porte pas les gènes de Mendel […] Lire la suite

NATHANS DANIEL (1928-1999)

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 508 mots

l'ADN du virus simien SV 40. Grâce à une collection d'enzymes enrichie par Hamilton Smith, Daniel Nathans va pouvoir soumettre l'ADN du SV 40 à des digestions successives, reconstituer l'enchaînement des fragments d'ADN dans le génome viral, et positionner les uns par rapport aux autres les sites de coupure respectifs des enzymes utilisées. Le principe […] Lire la suite

CYTOMÉTRIE EN FLUX

  • Écrit par 
  • José PIERREZ, 
  • Xavier RONOT
  •  • 1 079 mots

d'ADN présent. Pour déterminer l'indice d'ADN, on compare le contenu en ADN de la population cellulaire étudiée avec celui d'une référence disponible et stable, c'est−à−dire une suspension de cellules nucléées dont le contenu en ADN est connu et proche de celui de l'échantillon testé, sans lui être identique. Préparée de manière identique à l'échantillon […] Lire la suite

EUCARYOTES (CHROMOSOME DES)

  • Écrit par 
  • Denise ZICKLER
  •  • 7 721 mots
  •  • 9 médias

d'ADN ou d'ARN des procaryotes (bactéries) et des virus ; l'ADN mitochondrial et chloroplastique et les plasmides bactériens (fragment d'ADN extrachromosomique se dédoublant de façon autonome). Toutefois, c'est au chromosome des eucaryotes et à lui seul que nous nous intéressons ici, car les autres types de matériel génétique sont étudiés dans les  […] Lire la suite

CAIRNS JOHN (1922- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 296 mots

l'ADN jusqu'à sa retraite en 1991. […] Lire la suite

CYTOGÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 444 mots

l'ADN. La F.I.S.H., hybridation in situ en fluorescence, permet de trouver la localisation sur un chromosome d'un segment d'ADN d'intérêt. Marqué par un colorant fluorescent, cet A.D.N. devient une sonde, capable de s'hybrider au brin d'ADN complémentaire sur des chromosomes métaphasiques normaux, révélant ainsi sa localisation précise sur le génome […] Lire la suite

TEMIN HOWARD (1934-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 1 571 mots

d'ADN, et que cette ADN polymérase-ARN et ADN dépendante d'origine virale est responsable de la copie du génome ARN rétroviral simple brin en ADN proviral double brin. Pendant que Howard Temin décrivait cette enzyme dans des virus tumorigènes chez le poulet, David Baltimore, de façon indépendante, faisait la même découverte dans des virus leucémogènes […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2020

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 1 256 mots

d’ADN que l’on veut modifier sur un chromosome, comme guide pour définir avec précision le site où l’enzyme Cas9 va couper l’ADN d’intérêt. On peut alors intervenir plus ou moins à volonté sur ce dernier au niveau de la coupure : modification d’un nucléotide, insertion d’une séquence d’ADN étrangère, délétion d’un gène, etc. Les « ciseaux moléculaires […] Lire la suite

TESTS GÉNÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 2 423 mots

l'ADN. Bien que les êtres humains aient tous les mêmes gènes disposés de la même manière sur leurs chromosomes, il existe plusieurs millions de différences d'une personne à une autre parmi les 3,2 milliards de bases T, A, G, C que compte l'ADN humain. L'analyse d'une quinzaine de régions hypervariables donne – pour un coût d'une centaine d'euros –  […] Lire la suite

WILKINS MAURICE HUGH FREDERICK (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 402 mots

d'ADN est faite en 1953. En effet, si Watson et Crick ont formulé des hypothèses sur la structure physique et chimique de l'ADN (structure de la double hélice), c'est sans conteste grâce aux indications que Wilkins et Rosalind Franklin ont pu leur fournir, à l'aide de leurs clichés de diffraction des rayons X par les cristaux d'ADN. Le récit des événements […] Lire la suite

BIOLOGIE La bio-informatique

  • Écrit par 
  • Bernard CAUDRON
  •  • 5 467 mots
  •  • 3 médias

l'ADN mettent à la disposition des biologistes des automates performants qui donneront l'impulsion de départ au séquençage de génomes complets de grande taille d'ADN mitochondrial pour un nombre considérable d'organismes (la taille moyenne d'un ADN mitochondrial est de 15 000 nucléotides) d'abord, puis de virus (la première grande réussite fut le phage […] Lire la suite

WILSON ALAN CHARLES (1934-1991)

  • Écrit par 
  • Pascal PICQ
  •  • 1 036 mots

l'ADN des mitochondries (ADN-mt), les organites responsables du métabolisme cellulaire. L'ADN-mt des hommes actuels se révèle beaucoup moins variable que celui des autres singes (Wilson et coll., 1985). En postulant un taux de mutation constant et l'absence de sélection, ils estiment que les hommes modernes ont une origine récente remontant à deux  […] Lire la suite

BIOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 3 880 mots
  •  • 5 médias

l'ADN, qui est le vecteur de l'information génétique. L'ADN est connu depuis 1869, mais ce n'est qu'en 1944 qu'Avery, Mac Leod et Mc Carty démontrèrent que l'ADN pouvait être le vecteur de l'information génétique. En 1953, James Watson et Francis Crick proposent un modèle en double hélice de la structure de l'ADN. Ce modèle permettait d'expliquer le […] Lire la suite

GÉNOMIQUE Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 042 mots

d'ADN et à son amplification, est appelée clonage de gène parce qu'elle implique le clonage des bactéries qui permet de disposer et, donc, d'étudier n'importe quel fragment d'ADN. Notons, par ailleurs, que les biologistes disposent d'appareils permettant de procéder à la synthèse chimique complète de gènes fonctionnels. L'ADN peut être coupé très précisément […] Lire la suite

PRIX LASKER 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 541 mots
  •  • 1 média

l’ADN dans les chromosomes ». Les histones sont fixées sur l’ADN. Ce n’est que vers la fin des années 1960 que l’on s’est rendu compte qu’elles contribuaient à la structure des chromosomes ainsi qu’à la réponse adaptative des gènes à des changements dans l’environnement d’une cellule, objet d’étude d’une branche de la biologie moléculaire, l’épigénétique […] Lire la suite