« 2 »

2-TONE RECORDS

  • Écrit par 
  • Peter SILVERTON, 
  • Universalis
  •  • 405 mots

Parmi les disciples de 2-Tone, le groupe Madness (publié chez Stiff Records) s'oriente vers la pop anglo-anglaise, tandis que The Beat (appelé English Beat aux États-Unis) éclate pour donner naissance à deux formations : General Public et Fine Young Cannibals. L'héritage de 2-Tone Records sera revisité pendant le retour en force du ska américain à la fin des années 1990. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « 2 » :

Figure 2

Figure 2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Figure 2

Figure 2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Contraintes, 2

Contraintes, 2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mordant 2

Mordant 2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les médias de « 2 »

CITROËN 2 CV

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 1 478 mots
  •  • 2 médias

Enfin, l’occasion anecdotique qui est donnée aux touristes de rouler à Paris dans plusieurs 2 CV « authentiques » rappelle le rang d’icône et de symbole national de ce véhicule décidément peu banal. À l’image d’autres biens culturels majeurs, la 2 CV, caractéristique d’un certain art de vivre à la française, accède au rang de « lieu de mémoire », selon la définition de l’historien Pierre Nora, dès lors qu’elle échappera toujours à l’oubli. […] Lire la suite

QUEEN MARY 2, paquebot

  • Écrit par 
  • Alain CROUZOLS
  •  • 1 184 mots
  •  • 2 médias

Concorde a cessé de voler en 2003, le Queen Elizabeth 2 (mis en service en 1969) a été désarmé en 2008. Mais d'autres navires neufs, Queen Elizabeth (mis en service en 2010 et succédant au Queen Elizabeth 2) et Queen Victoria (mis en service en 2007), sont venus depuis épauler le Queen Mary 2. Ces navires portent toujours le pavillon Cunard et perpétuent la tradition du croisement des « reines » sur les mers du globe. […] Lire la suite

Trio avec piano n° 2, BRAHMS (Johannes)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 536 mots

Auteur Brahms est un Allemand du Nord, un villageois conservateur et un luthérien strict. Ces traits de caractère définissent sa musique. En 1862, il s'installe à Vienne, où il est nommé, en 1872, chef de l'influente Gesellschaft der Musikfreunde («Société des amis de la musique»). Sa vie, paisible, se confond avec son œuvre. Son catalogue comporte des ouvrages pour orchestre (quatre symphonies, quatre concertos. […] Lire la suite

4 3 2 1 (P. Auster) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne BATTESTI
  •  • 1 156 mots

Si le roman de l'auteur fictif Ferguson est achevé en 1975, 4 3 2 1 est publié en 2017 aux États-Unis. Un bloc de passé imaginé surgit comme d'outre-tombe et relance le devenir, dans une quête toujours recommencée du sujet augmenté par ses masques. […] Lire la suite

MARSTON MOOR BATAILLE DE (2 juill. 1644)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

Cette bataille marque la première grande défaite des royalistes lors de la Révolution anglaise. En juin 1644, le roi Charles Ier donna l'ordre à une armée dirigée par le prince Rupert de relever la garnison royaliste de la ville d'York, qui se trouvait alors assiégée par les parlementaires. Rupert déborda les assiégeants, releva la garnison d'York et poursuivit l'armée parlementaire à 12 kilomètres à l'ouest, à Long Marston. […] Lire la suite

BHOPAL ACCIDENT CHIMIQUE DE (2-3 décembre 1984)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 594 mots
  •  • 1 média

Le 2 décembre 1984, peu avant minuit, un ouvrier du service d'entretien réparait une fuite de MIC. Une forte explosion s'ensuivit, due, semble-t-il, à une réaction chimique du produit avec de l'eau restée dans un des réservoirs à la suite d'un nettoyage mal surveillé. Cette explosion fit dans l'immédiat 323 morts et 260 000 blessés, mais de nombreuses personnes devaient décéder plusieurs mois, voire plusieurs années plus tard. […] Lire la suite

PREMIÈRES FORMES DE VIE COMPLEXES À PLUS DE 2 MILLIARDS D'ANNÉES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 221 mots

Dans le courant de l'année 2008, le géologue Abderrazak El Albani, de l'université de Poitiers, découvre dans une carrière de Franceville (Gabon) des fossiles de forme relativement régulière sur la surface de bancs de grès. Ces fossiles ressemblent à ceux, âgés de 600 millions d'années, qui correspondent au moule interne de méduses. Le problème est que ce grès de Franceville est vieux très exactement de 2,1 milliards d'années ! De nombreux fossiles sont rassemblés et soigneusement étudiés. […] Lire la suite

STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU CO2

  • Écrit par 
  • Bénédicte MÉNEZ
  •  • 2 272 mots
  •  • 1 média

Les teneurs en dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à effet de serre (G.E.S.), ne cessent d'augmenter dans notre atmosphère et il est désormais admis que la combustion de nos ressources fossiles (gaz, pétrole et charbon), qui bat son plein depuis les débuts de l'ère industrielle, y contribue pour la plus grande partie. Aussi, l'urgence, telle qu'elle a été décrétée à Kyōto en 2005 puis à Copenhague fin 2009, est donc de réduire les rejets de CO2 d'origine anthropique pour tenter d'en endiguer les conséquences tant du point de vue des changements climatiques globaux que de l'acidification des océans, afin de ne pas mettre en péril la biodiversité et l'équilibre de notre planète. […] Lire la suite

1904 2e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 781 mots

Départ Paris, 2 juillet Arrivée Paris (Ville-d'Avray), 24 juillet Nombre de coureurs au départ 88 Nombre de coureurs classés 15 (27 avant la disqualification de 12 coureurs) Nombre d'étapes 6 Distance totale 2 429 km Moyenne du vainqueur 25,265 km/h Podium 1. Henri Cornet (France), 96 h 5 min 55 s 3/5 2. Jean-Baptiste Dortignacq (France), à 2 h 16 min 14 s 3. […] Lire la suite

1934 2e Coupe du monde de football

  • Écrit par 
  • Jean DURRY
  •  • 1 045 mots

À Milan, la défense suisse et son gardien Franck Sechehaye restent quasi hermétiques, malgré les efforts de l'avant-centre “Bep” Backhuys et de ses équipiers, pourtant soutenus par sept mille Néerlandais, et la Suisse bat les Pays-Bas 3 buts à 1 ; à Florence, l'Allemagne (3 buts de l'avant-centre Conen) fait bon marché de la Belgique (5-2), alors qu'à Bologne la Suède renvoie chez elle l'Argentine (3-2). […] Lire la suite

1991 2e Coupe du monde de rugby

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 955 mots

Le 2 novembre à Twickenham, devant 56 208 spectateurs, la finale oppose donc l'Angleterre à l'Australie. Si l'Australie conserve son système de jeu, fondé sur la puissance de son pack et sur une parfaite organisation défensive, articulée autour des deux jeunes trois-quarts centre Tim Horan et Jason Little, l'Angleterre, qui évolue généralement de façon similaire, tente de manière surprenante de donner du dynamisme au jeu en sollicitant ses trois-quarts. […] Lire la suite

1951 2e Championnat du monde de formule 1

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 418 mots

Attribution des points lors des grands prix 8, 6, 4, 3 et 2 aux cinq premiers (seuls les quatre meilleurs résultats sont retenus) ; 1 point pour l'auteur du meilleur tour en course Classement final 1. Juan Manuel Fangio (Argentine, Alfa Romeo), 31 points 2. Alberto Ascari (Italie, Ferrari), 25 points 3. Froilan Gonzalez (Argentine, Ferrari), 24 points Les vainqueurs des grands prix Grand Prix de Suisse Juan Manuel Fangio (Argentine, Alfa Romeo) Grand Prix de Belgique Giuseppe Farina (Italie, Alfa Romeo) Grand Prix de l'Automobile-Club de France Juan Manuel Fangio (Argentine, Alfa Romeo)-Luigi Fagioli (Italie, Alfa Romeo) Grand Prix de Grande-Bretagne Froilan Gonzalez (Argentine, Ferrari) Grand Prix d'Allemagne Alberto Ascari (Italie, Ferrari) Grand Prix d'Italie Alberto Ascari (Italie, Ferrari) Grand Prix d'Espagne Juan Manuel Fangio (Argentine, Alfa Romeo) Temps forts Alfa Romeo, dont le modèle 159 développe 425 chevaux à 9 300 tours/minute, semble encore en mesure de dominer le Championnat du monde. […] Lire la suite

PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Philosophe indien du bouddhisme tantrique, Padmasambhava est aussi appelé Padmavajra, Padmākāra. Bien que la littérature hagiographique ait fait de lui l'introducteur du bouddhisme au Tibet, le Padmasambhava historique fut, en réalité, un personnage nettement plus effacé. Né dans l'Uddiyāna au sein d'une famille apparentée à la dynastie régnante, il portait d'abord le nom de Padmakulisha ; celui de Padmasambhava ne lui fut conféré qu'à la fin de ses études sur les tāntra. […] Lire la suite

ṢAFFĀRIDES LES (2e moitié IXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 224 mots

Dynastie iranienne qui, dans la seconde moitié du ixe siècle, domine le Sīstān puis toute la partie orientale et méridionale de l'Iran. D'origine modeste, les Ṣaffārides tiennent leur nom de leur fondateur Ya‘kūb b. Layth al-Ṣaffār (le « chaudronnier ») natif du Sīstān. Cette région avait servi de refuge à divers mécontents et schismatiques (surtout khāridjites) depuis l'époque umayyade et était alors un foyer d'agitation sociale et sectaire. […] Lire la suite

MARTIANUS CAPELLA (2e moitié IVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 168 mots

Écrivain latin d'origine africaine, Martianus Capella est l'auteur d'un manuel encyclopédique des sept arts libéraux qui deviendront le trivium (grammaire, dialectique, rhétorique) et le quadrivium (arithmétique, géométrie, astronomie, musique) du Moyen Âge. Intitulé Des noces de Mercure et de Philologie (éd. A. Dick, Leipzig, 1925), cet ouvrage comprend neuf livres : les deux premiers tracent le cadre allégorique ; les sept autres exposent chacun un des arts, en utilisant des manuels scolaires de l'Antiquité tardive, notamment en ce qui concerne la dialectique, très probablement des œuvres perdues de Marius Victorinus (cf. […] Lire la suite

ÉTIENNE DE BONNEUIL (2e moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 231 mots

Le nom de ce maître maçon est connu par différents actes par lesquels Étienne de Bonneuil s'engageait à se rendre à Uppsala en Suède. Cependant, Philippe le Bel ne lui accorda qu'en 1287 l'autorisation de quitter la France. Un contrat fut alors passé devant la garde de la prévôté de Paris avec les six compagnons et les six bacheliers qu'il se proposait d'emmener avec lui. […] Lire la suite

PIERRE DE LA CROIX (2e moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 265 mots

Théoricien et musicien français de la seconde moitié du xiiie siècle, originaire d'Amiens, Pierre de la Croix (Petrus de Cruce) peut être identifié à Pierre de Picardie dont le traité fut reproduit par le dominicain, professeur de musique à la Sorbonne au temps de Saint Louis, Jérôme de Moravie, sous le titre Musica mensurabilis. Il composa une messe (1298) en souvenir de Louis IX. […] Lire la suite

WIDUKIND (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 287 mots

Chef saxon, Widukind incarne la résistance de son pays à la conquête franque. Sa personnalité est mal connue ; on sait seulement qu'il possédait des terres en Westphalie et en Angrie (territoire des Angrivariens) et qu'il était noble ; à la différence des hommes de son milieu, il combat avec acharnement le roi des Francs, en s'appuyant sur les classes populaires, dès 778 mais surtout après 782, lorsque Charlemagne croit pouvoir instaurer en Saxe l'institution comtale, ce qui revient à incorporer le pays au royaume carolingien. […] Lire la suite

MAÎTRE DE LA PASSION DE KARLSRUHE (2e tiers XVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 229 mots

Peintre allemand que l'on identifie avec Hans Hirtz, peintre attesté à Strasbourg de 1421 à 1463. Son œuvre se compose de sept panneaux d'un retable (le huitième est probablement perdu) qui retrace des épisodes de la Passion. Cinq d'entre eux se trouvent regroupés à la Kunsthalle de Karlsruhe (Le Christ au mont des Oliviers, Le Couronnement d'épines, Le Portement de Croix, Le Christ dépouillé de ses vêtements, Le Christ cloué sur la Croix) ; un autre appartient au musée Walraff-Richartz de Cologne (L'Arrestation du Christ) ; le lieu de conservation du septième (La Flagellation) est inconnu. […] Lire la suite

DESCHAMPS JEAN (2e moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

L'architecte Jean Deschamps est l'une des personnalités artistiques les plus importantes de la seconde moitié du xiiie siècle, puisque c'est lui qui aurait introduit dans le midi de la France la nouvelle architecture élaborée dans le Nord. Mais le problème paraît à l'analyse beaucoup plus complexe, car le Sud-Ouest a vu fleurir sur son territoire deux architectures gothiques, dont l'une se rattache, avec bien des nuances, à l'art du Nord et dont l'autre, qui a vu le jour grâce aux constructions des ordres mendiants, relève davantage des constructions de l'art méditerranéen (Italie, France, Espagne). […] Lire la suite

ALCAMÈNE (actif 2e moitié Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 095 mots

, I, xix, 2 ; Lucien, Imagines, 4 et 6), œuvre célèbre à laquelle Pline l'Ancien (XXXVI, 16) prétend que Phidias aurait mis la dernière main ; les statues colossales, en marbre pentélique, d'Athéna et d'Héraclès de l'Héracléion de Thèbes, commande de Thrasybule et des démocrates athéniens après leur victoire sur les Trente en 403 (Paus., IX, xi, 2) ; enfin une statue d'Asclépios à Mantinée (Paus. […] Lire la suite

LÉOCHARÈS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 444 mots
  •  • 2 médias

Sculpteur grec, sans doute originaire d'Athènes. Léocharès travailla surtout en Attique et dans le Péloponnèse, mais aussi à Delphes et, hors de la Grèce propre, à Halicarnasse, où il collabora à la décoration du Mausolée. À l'exception de sa première œuvre, un Portrait d'Isocrate réalisé en bronze, et d'une unique statue d'athlète, consacrée au Prytanée d'Athènes, représentant le Pancratiaste Autolykos, la majeure partie de la carrière de Léocharès est axée sur l'étude des types divins, et principalement des Olympiens. […] Lire la suite

CHARÈS DE LINDOS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 238 mots

Sculpteur rhodien de l'école de Lysippe, Charès de Lindos est l'auteur du célèbre Colosse de Rhodes, gigantesque statue d'Hélios, protecteur de l'île de Rhodes. Exécutée en bronze, haute de soixante-dix coudées, ou cent cinq pieds (31 à 35 m) selon les textes, elle était placée à l'extrémité du môle de Mandraki, à l'entrée du port de Rhodes. Le Colosse de Rhodes fut érigé avec le produit (300 talents) de la vente du matériel abandonné par les assiégeants, après l'échec du siège mené par Démétrios Poliorcète contre Rhodes (~ 305-~ 304). […] Lire la suite

EXÉKIAS (2e moitié VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 956 mots
  •  • 1 média

Peintre et potier, Exékias représente le courant de la céramique attique à figures noires de la seconde moitié du ~ vie siècle qui, par son style, s'oppose à la tendance maniériste du Peintre d'Amasis, son contemporain, et annonce le classicisme du ~ ve siècle. Il exerça plus longtemps comme potier, et son œuvre doit dater de la période la plus intéressante de ce siècle, c'est-à-dire la tyrannie de Pisistrate entre ~ 550 et ~ 520. […] Lire la suite

RAYMOND DU TEMPLE (2e moitié XIVe s.-début XVe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 201 mots

Raymond du Temple, Maître des œuvres du roi Charles V (1364-1380), demeure malgré les recherches récentes une personnalité mystérieuse. Mentionné dès 1359 et jusqu'en 1403, il semble avoir eu une activité démesurée si l'on en croit l'attachement que le roi lui portait. Il n'en subsiste plus aujourd'hui qu'un édifice, très restauré en outre, la chapelle de Beauvais (1375) à Paris. […] Lire la suite

CLITIAS & ERGOTIMOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 402 mots

Artistes attiques, Clitias est un peintre céramiste et Ergotimos, un potier, dont les grands vases et les grandes compositions constituent les œuvres les plus importantes des années ~ 570-~ 560. Leur plus belle réalisation est sans conteste le Vase François. Ce grand cratère, à volutes et à figures noires, fut retrouvé dans une tombe étrusque de la région de Chiusi par le peintre Alexandre François en 1884. […] Lire la suite

SEXTUS EMPIRICUS (2e moitié IIe-déb. IIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 301 mots

Du philosophe sceptique grec Sextus Empiricus on possède trois grandes œuvres : les Hypotyposes pyrrhoniennes en six livres ; le traité Contre les professeurs (Adversus mathematicos) en trois livres (contre les grammairiens, contre les rhéteurs, contre les géomètres, contre les arithméticiens, contre les astrologues, contre les musiciens) ; le traité Contre les dogmatiques en cinq livres (contre les logiciens, contre les physiciens et contre les moralistes). […] Lire la suite

RHOÏCOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 358 mots

Actif durant le deuxième quart du vie siècle, Rhoïcos est le premier grand artiste grec, à la fois architecte et sculpteur, dont nous puissions tant soit peu apprécier l'œuvre. Son nom est presque toujours associé dans les textes antiques à celui de Théodôros, son fils selon Diodore. Qu'il se soit agi d'un atelier familial ou de l'association d'un artiste et d'un ingénieur, Rhoïcos est en tout cas à la tête d'une véritable firme qui conçoit et exécute des projets d'avant-garde et de grande envergure, inspirés par l'Égypte. […] Lire la suite

MAÎTRE DE FLORE (actif 2e moitié XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 151 mots

Nom donné à l'auteur inconnu d'une Flore (autrefois dans la collection d'Albenas, Montpellier) dont on rapproche un certain nombre de peintures, en particulier Le Triomphe de Flore (collection privée), La Naissance de l'amour (Metropolitan Museum, New York) et quelques dessins, Céphale et Procris (coll. G. Seligman, New York), œuvres marquées par le maniérisme bellifontain du milieu du xvie siècle sous l'influence de Rosso, de Primatice et de Nicoló dell'Abate. […] Lire la suite

NICIAS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 341 mots

Plutarque considère le peintre Nicias comme un des maîtres les plus célèbres de la peinture athénienne (Moralia, 346 A, 1093 E). Pline place son akmé (sommet de son activité) dans la CXIIe Olympiade (~ 332-~ 329) (Histoire naturelle, XXXV, 130 sq.). Nicias serait le peintre qu'employa Praxitèle pour vernir à la cire ses marbres, ou les rehausser de couleurs. […] Lire la suite

EUDOXE DE CYZIQUE (2e moitié IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 108 mots

Voyageur grec qui vécut en Égypte. Sur l'initiative de Ptolémée Évergète III, Eudoxe de Cyzique s'embarqua pour l'Inde. Au retour, il fut jeté par une tempête sur les côtes orientales de l'Afrique. S'étant livré à des échanges avec les indigènes, il rapporta à Alexandrie des objets provenant de Gadès (l'actuelle Cadix) et en déduisit qu'il était possible de parvenir aux Indes en contournant l'Afrique. […] Lire la suite

DIOSCORIDE DE SAMOS (2e moitié IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 151 mots
  •  • 1 média

Mosaïste grec, Dioscoride de Samos (ou Dioscouridès) est un des rares artistes connus de l'école micrasiatique. Il est célèbre grâce à deux petits panneaux trouvés à Pompéi dans la villa de Cicéron, Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle et Scène de comédie : une visite chez la magicienne (Musée national, Naples). Copiste de célèbres peintures du ~ iiie siècle, il utilisait les techniques du milieu du ~ iie siècle tout en restant fidèle aux originaux. […] Lire la suite

NIOBIDES PEINTRE DES (2e quart Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques MAFFRE
  •  • 695 mots

Une fois que les grands artistes de la deuxième génération des peintres de vases attiques utilisant comme moyen d'expression la technique des figures rouges eurent porté à leur point de perfection la qualité technique du dessin (ainsi le Peintre de Berlin, le Peintre de Cléophradès, Douris, Macron et le Peintre de Brygos), les décorateurs de vases qui commençaient leur carrière après les guerres médiques furent obligés soit de répéter, en une plate imitation, le style « sévère » de leurs aînés, soit d'apporter à tout prix des éléments de nouveauté. […] Lire la suite

HEIDELBERG PEINTRE DE (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques MAFFRE
  •  • 703 mots

Dès le moment où la production des vases attiques à figures noires connaît un sensible accroissement, c'est-à-dire dès le deuxième quart du ~ vie siècle, les peintres ont tendance à se spécialiser dans la décoration de telle ou telle forme de vase. C'est ainsi que certains d'entre eux, et non des moindres, préfèrent accorder leur soin à des récipients de petite taille, en particulier à cette catégorie nouvelle de vases à boire qu'est la coupe. […] Lire la suite

THÉOGNIS DE MÉGARE (2e moitié VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 341 mots

La poésie de Théognis de Mégare est une poésie élégiaque : écrites en distiques (petites strophes composées d'un vers long, l'hexamètre, et d'un vers plus court, le pentamètre), les élégies peuvent exprimer les sentiments les plus divers. Ainsi, l'œuvre de Théognis de Mégare, écrite en dialecte ionien, est la plus considérable de la poésie dite gnomique, c'est-à-dire la poésie morale de maximes. […] Lire la suite

ÉPIGONOS (2e moitié IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 280 mots

Sculpteur grec, Épigonos de Pergame serait Isogonos, un des artistes mentionnés par Pline (Hist. nat., XXXIV, 84) qui aurait représenté les guerres d'Attale Ier et d'Eumène II de Pergame contre les Galates. Sculpteur de l'école de Pergame, il est aussi connu par L'Amazone morte de Naples. De nombreuses sculptures, représentant des combats entre Galates et Grecs, sont connues par des copies romaines. […] Lire la suite

ANTHÉMIOS DE TRALLES (2e moitié Ve s.-env. 534)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 794 mots
  •  • 1 média

Architecte lydien né à Tralles dans la seconde moitié du ve siècle, Anthémios appartenait à une famille extrêmement cultivée. L'historien Agathias nous apprend que son père était un médecin réputé et que ses frères furent respectivement maître de rhétorique (Métrodore, qui s'installa à Constantinople), juriste et médecins (dont l'un exerça à Rome). […] Lire la suite

BRYAXIS (actif 2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 355 mots

Sculpteur grec d'origine vraisemblablement carienne, Bryaxis devint citoyen athénien. Il travailla en Attique, à Athènes, où il fit un ex-voto dit de l'Anthippasia, dont seule la base décorée d'un triple motif de cavalier barbu nous est parvenue. Pausanias signale qu'il aurait exécuté pour Mégare les statues de culte d'Asclépios et d'Hygie. Mais c'est surtout hors de la Grèce propre que Bryaxis exerça son art. […] Lire la suite

HALIFAX CHARLES LINDLEY WOOD 2e vicomte de (1839-1934)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 338 mots

Né dans une famille proche du trône d'Angleterre — son père, premier vicomte de Halifax fut, à plusieurs reprises, ministre de la reine Victoria —, C. L. Wood, compagnon de jeunesse et ami du futur Édouard VII, se prépare à une brillante carrière publique par la fréquentation d'Eton et d'Oxford. C'est là que son anglicanisme de naissance reçoit le choc du puissant réveil religieux qui secoue la vénérable université et l'Église d'Angleterre tout entière. […] Lire la suite

BHAVAVARMAN Ier, roi khmer (2e moitié VIe s.)

  • Écrit par 
  • Claude JACQUES
  •  • 464 mots

Malgré le silence des annalistes chinois, les éléments essentiels de la vie de Bhavavarman sont connus grâce à l'épigraphie du Cambodge. On sait qu'il a conquis son trône à la pointe de son épée, ce qui pourrait impliquer qu'il s'est taillé un domaine en dehors de celui de son père. Il a fait élever, au sommet de sa puissance, un temple à Shiva Gambhīreshvara, identifié au temple nord du groupe de Sambor Prei Kuk ; or c'est précisément non loin de là, près de Robang Roméas, qu'un de ses vassaux, roi d'Indrapura (royaume qui se trouvait à l'est de Kompong Cham), a construit un temple en 598, sous son règne ; la région de Sambor Prei Kuk était par conséquent le centre du royaume de Bhavapura, dont le nom laisse croire que Bhavavarman Ier était le fondateur. […] Lire la suite

PENTHÉSILÉE PEINTRE DE (actif 2e quart Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques MAFFRE
  •  • 987 mots

Au moment où le Peintre des Niobides, vers ~ 460, s'essayait à transformer sur quelques vases attiques à figures rouges d'importantes dimensions certaines des trouvailles de la grande peinture contemporaine, celui de ses compatriotes que l'on appelle Peintre de Penthésilée, d'après le nom de l'Amazone représentée dans une de ses œuvres les plus expressives, tentait la même entreprise, mais en se limitant à la décoration de petits vases, en particulier de coupes. […] Lire la suite

LÉONIN maître, lat. magister LEO ou LEONINUS (2e moitié XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 382 mots

Le premier musicien connu de l'école de Notre-Dame de Paris (Ars antiqua) à l'époque de l'organum à vocalises (ou organum fleuri). On ignore tout de sa vie et même de ses fonctions précises ; c'est un théoricien anglais, appelé Anonyme IV (Coussemaker, Scriptorum de musica medii aevi, 4 vol.) qui, vers 1275 — soit un siècle après — nous parle de lui : « Remarquez que maître Léonin fut un excellent organista, qui a fait un grand livre d'organum pour le Graduel et l'Antiphonaire, afin de répandre le service divin. […] Lire la suite

GROUPES (mathématiques) Groupes classiques et géométrie

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 8 269 mots
  •  • 3 médias

Par contre, la définition des vecteurs et sous-espaces isotropes subsiste sans modification ; on appelle encore indice de Witt de Φ la dimension maximale v des sous-espaces totalement isotropes, et on a 2 v ≤ n. Il faut noter que, lorsque K est algébriquement clos (par exemple K = C), on a toujours v = [n/2], partie entière de n/2 ; si K est fini, on a v = [n/2] pour n impair, v = n/2 ou n/2 − 1 si n est pair. […] Lire la suite

FRIEDMAN NOMBRES DE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELAHAYE
  •  • 496 mots

Voici la liste des 72 nombres de Friedman en base 10 inférieurs à 10 000 : 25, 121, 125, 126, 127, 128, 153, 216, 289, 343, 347, 625, 688, 736, 1 022, 1 024, 1 206, 1 255, 1 260, 1 285, 1 296, 1 395, 1 435, 1 503, 1 530, 1 792, 1 827, 2 048, 2 187, 2 349, 2 500, 2 501, 2 502, 2 503, 2 504, 2 505, 2 506, 2 507, 2 508, 2 509, 2 592, 2 737, 2 916, 3 125, 3 159, 3 281, 3 375, 3 378, 3 685, 3 784, 3 864, 3 972, 4 088, 4 096, 4 106, 4 167, 4 536, 4 624, 4 628, 5 120, 5 776, 5 832, 6 144, 6 145, 6 455, 6 880, 7 928, 8 092, 8 192, 9 025, 9 216, 9 261. […] Lire la suite

SHIMURA-TANIYAMA-WEIL CONJECTURE DE

  • Écrit par 
  • Christophe BREUIL
  •  • 4 312 mots

Exemples Notons M(2, N) l'ensemble des formes modulaires de poids 2 et niveau N et S(2, N) le sous-ensemble de M(2, N) de celles qui sont paraboliques. Si f ∈ M(2, N) et si λ ∈ ℂ, il est facile de vérifier sur (7) et (8) qu'on a encore λf ∈ M(2, N). Si f et g sont deux formes modulaires dans M(2, N), on a de même f + g ∈ M(2, N). Cela reste vrai en remplaçant M(2, N) par S(2, N). […] Lire la suite

1962 7e Coupe du monde de football

  • Écrit par 
  • Jean DURRY
  •  • 903 mots

qui s'impose, non sans difficulté, contre la Yougoslavie (2-0), la Colombie (4-4), l'Uruguay très malchanceux (2-1), que la Yougoslavie, second qualifié de ce groupe 1, avec Sekularac, Skoblar, Galic, a battu également (3-1), avant de dominer 5 buts à 0 la Colombie. Dans le groupe 2, à Santiago, après des matchs très violents contre l'Italie (0-0), la Suisse (fracture du péroné de Norbert Eschmann, 2-1), le Chili (2-0), l'Allemagne, emmenée par son avant-centre Uwe Seeler, et le Chili (qui bat la Suisse 3-1, après avoir joué et gagné 2-0 le 2 juin contre l'Italie un match disputé dans un climat rendu détestable par le comportement des supporters locaux) passent le cap. […] Lire la suite

SCALIGER PÉRIODE JULIENNE DE

  • Écrit par 
  • Pierre DELIGNY
  •  • 553 mots

que, à partir de 1984, l'« époque origine des temps » serait le samedi premier janvier [grégorien] de l'an 2000 à midi, ce qui correspond au début du jour julien 2 451 545,0 ; cette nouvelle époque origine des temps est désignée par J 2 000,0 (l'intervalle entre J 2 000,0 et l'origine MJD est donc de 2 451 545,0 — 2 400 000,5 = 51 544,5 j). […] Lire la suite

RIPIENO, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 256 mots

Une autre caractéristique du ripieno italien provient de ses rangs séparés, ce qui permet l'emploi des rangs tels que 2 2/3, 1 1/3, ... comme mutations simples à la manière des nasards, des larigots. […] Lire la suite

NASARD, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 225 mots

Jeu d'orgue à bouche, ouvert, ordinairement en étain, de taille flûtée, appartenant aux mutations simples et donnant le sol de 2 2/3 (3e harmonique de l'ut fondamental de 8 pieds). On appelle grand nasard, ou gros nasard, celui de 5 1/3 (résultante de 16 pieds). Il existe aussi un jeu de 10 2/3 (résultante de 32 pieds) à la pédale des grands instruments. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis