« -- Histoire et critique »

CRITIQUE D'ART

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHEFER
  •  • 2 904 mots
  •  • 1 média

Les deux pôles entre lesquels oscille cette pratique jalouse de son objet sont l'histoire de l'art et la littérature, cette dernière devant fonder en dernière instance la justesse d'un rapport dans l'interprétation. Histoire de l'art et critique d'art Paradoxalement, une critique d'art est une histoire de l'art amputée de l'histoire : c'est une de ses définitions possibles. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « -- Histoire et critique » :

La critique et le regard porté sur l'œuvre littéraire

La critique et le regard porté sur l'œuvre littéraire
Crédits : D.R.

photographie

Amos Oz

Amos Oz
Crédits : Marilla Sicilia/ Archivio Marilla Sicilia/ Mondadori Portfolio/ Getty Images

photographie

Ryle

Ryle
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Hubert Damisch

Hubert Damisch
Crédits : Jacqueline Salmon/Artedia/ Leemage

photographie

Afficher les médias de « -- Histoire et critique »

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 918 mots
  •  • 4 médias

Brunetière calque l'histoire des genres sur celle des espèces selon Darwin. La philologie et la critique déterministe partagent l'idée que l'écrivain et son œuvre doivent être compris dans leur situation historique. Au tournant du siècle, marqué par l'histoire positiviste mais aussi par la sociologie de Durkheim, Gustave Lanson formula l'idéal d'une critique objective, réagissant à l'impressionnisme de ses contemporains. […] Lire la suite

CRITIQUE DE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 004 mots
  •  • 1 média

Il prétend encore ne pas se borner à la reproduction des choses actuelles, mais animer le passé, reconstituer les grandes scènes de l'Histoire par le jeu de l'acteur, l'évocation de l'atmosphère et du milieu. » La formation d'un vocabulaire critique « Le cinéma d'art » Il ne manque alors à la critique cinématographique que la régularité, l'indépendance, et une philosophie. […] Lire la suite

CRITIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Valérie DEVILLARD, 
  • Hélène JANNIÈRE
  •  • 5 199 mots

L'interdépendance entre critique, histoire et esthétique dessine une histoire de la critique dans laquelle toute analyse historique, toute théorie architecturale peut être perçue comme « critique ». Dans le corpus de son Histoire de la critique de Viollet-le-Duc à Persico (1964), Renato De Fusco a ainsi inclus les écrits rationalistes d'Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc, les chroniques d'Edoardo Persico (rédacteur de Casabella de 1929 à 1935) ; il considère également l'esthétique germanique au tournant du xxe siècle (les théories de l'empathie, défendues par August Schmarsow, les analyses de Heinrich Wölfflin), les théories artistiques des avant-gardes (par exemple De Stijl) comme des formes de critique. […] Lire la suite

HISTOIRE (Histoire et historiens) L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 397 mots

Cette condamnation s'est faite indépendamment des positions antirécit développées, à partir des années 1950, par un courant de la philosophie analytique de langue anglaise, issu du positivisme logique (le « modèle nomologique »), dans le cadre d'un débat plus général sur l'unité de la science et l'explication en histoire. Le lien entre histoire et récit y est ici sapé par une attaque contre la « compréhension » qui avait été, au début du xxe siècle, défendue comme méthode spécifique aux « sciences de l'esprit » par la philosophie critique allemande de l'histoire en Allemagne, elle-même liée à la tradition herméneutique. […] Lire la suite

HISTOIRE (Histoire et historiens) Sources et méthodes de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 6 217 mots
  •  • 6 médias

La rédaction d'une histoire critique de l'Église sous l'angle protestant, les Centuries de Magdebourg (1559-1574), compilée par Flacius Illyricus, a pour écho les innovations de critique érudite de la réforme catholique initiée par le concile de Trente (1545). En effet, pour justifier l'intercession des saints, le concile de Trente recourt à l'érudition critique des documents hagiographiques afin de contrer la polémique protestante. […] Lire la suite

DÉCROISSANCE (CRITIQUE DE LA)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie HARRIBEY
  •  • 5 109 mots
  •  • 7 médias

On peut néanmoins dégager un axe principal et fédérateur du courant de la décroissance, c'est celui de la critique radicale du développement et du progrès, allant même jusqu'à récuser définitivement ces notions. Le premier argument invoqué, notamment par François Partant, Serge Latouche et Gilbert Rist, est de constater que le développement fut, au cours de l'histoire moderne, à partir du xvie siècle, le vecteur de la domination occidentale sur le reste du monde. […] Lire la suite

HISTOIRE (Histoire et historiens) Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 818 mots
  •  • 4 médias

Déjà en 1907, Charles Seignobos le pressent quand il affirme que l'apprentissage de l'esprit critique et l'intérêt pour l'histoire préparent les élèves à devenir des citoyens actifs, convaincus de la capacité des hommes à agir sur le destin de la cité. De l'éducation morale à l'éducation civique en passant par la formation du sentiment national, l'histoire apparaît comme un moyen évident de conformation des esprits par ses représentations et par sa méthode. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire politique

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 642 mots
  •  • 2 médias

La critique de l'histoire politique traditionnelle Toutefois, ce sont moins ces travaux pionniers que l'immense et souvent médiocre production de chroniques, livres académiques ou ouvrages à visée idéologique qui explique que, depuis le début du xxe siècle, cette prédominance de l'histoire politique traditionnelle soit l'objet de critiques à la fois d'ordre idéologique et intellectuel. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire culturelle

  • Écrit par 
  • Pascal ORY
  •  • 2 906 mots

À l'orée du xxie siècle, l'histoire culturelle apparaît comme particulièrement en vogue. La formule est d'usage fréquent pour qualifier un champ de recherche : « histoire culturelle » en France, cultural history ou culture history dans les pays anglo-saxons, Kulturgeschichte en Allemagne... On peut la définir comme une modalité d'histoire sociale qui circonscrit son enquête aux phénomènes symboliques ou, pour le dire plus simplement, comme une histoire sociale des représentations. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 543 mots
  •  • 1 média

Tout d'abord, le recours à une histoire contrefactuelle est peu admis par les historiens. Ce sont d'ailleurs souvent des économistes qui, dans les universités de sciences économiques, mènent ces recherches. Ensuite, l'usage répété de données statistiques quantitatives, sans toujours manifester un recul critique suffisant quant à leur mode d'élaboration, peut poser problème. […] Lire la suite

HISTOIRE (Histoire et historiens) Courants et écoles historiques

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 6 837 mots

Revendiquant d'emblée un « esprit des Annales », ses fondateurs se proposaient de porter l'histoire au cœur des sciences sociales, de privilégier les interrogations sociales et économiques, d'ouvrir la discipline sur le temps présent, d'internationaliser le débat historiographique. Leur démarche critique et empirique s'est organisée autour de trois propositions fédératrices majeures : rompre avec une histoire obsolète et inapte à rendre compte des transformations du monde moderne ; privilégier une histoire-problème qui fonde ses interrogations dans un rapport interactif entre le présent et le passé ; fédérer les sciences sociales autour d'une histoire renouvelée. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire des relations internationales

  • Écrit par 
  • Robert FRANK
  •  • 4 392 mots

Jeune agrégé en 1912, il s'intéresse d'abord à l'histoire nationale puis, grièvement blessé en 1917, il s'investit dans l'étude de ce bouleversement mondial et traumatique qu'a été la Grande Guerre. En 1931, la même année où Lucien Febvre critique l'histoire diplomatique, Renouvin esquisse une orientation nouvelle dans un article rédigé dans la Revue historique : à ses yeux, la consultation des seuls documents diplomatiques des différents pays ne suffit pas, car ils reflètent mal les « forces qui agitent le monde ». […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 815 mots

C'est pourquoi, encore tributaires de la démarche antique en matière d'histoire culturelle qui consiste à s'attacher à la figure du premier inventeur, les spécialistes continuent d'attribuer à Xénocrate le schéma critique dégagé du texte de Pline, un schéma si puissant qu'il devait conditionner une grande partie de la critique postérieure. Chez Xénocrate confluent deux courants qui avaient précédemment nourri séparément la réflexion des Anciens sur les arts plastiques : les traités des artistes et la réflexion esthétique des philosophes. […] Lire la suite

MANUSCRITS La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 229 mots

Mais les conceptions de la « genèse » défendues par Gustave Rudler (Techniques de la critique et de l'histoire littéraires, Oxford, 1923, Slatkine, 1979), Pierre Audiat (La Biographie de l'œuvre littéraire, esquisse d'une méthode critique, Champion, 1924), Gustave Lanson (Études d'histoire littéraire, Champion, 1930) ou Albert Thibaudet (Réflexions sur la critique, Gallimard, 1939) restent profondément liées à l'idée d'une « psychologie de l'écrivain ». […] Lire la suite

HISTOIRE GLOBALE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves SAUNIER
  •  • 5 932 mots
  •  • 1 média

Les historiens entrent en ordre dispersé dans cet espace de discussion, avec une ambition double : porter un regard critique sur la « nouveauté » des phénomènes et processus de la fin du xxe siècle et donner à leur discipline un rôle dans ce nouveau moment des sciences humaines et sociales. L’histoire économique est la première en mouvement, au sujet de la datation du début des formes d’interdépendances et d’interconnexions concernant la production et le commerce (5 000, 500 ou 50 ans ?), suivie avec un décalage par d’autres historiens qui comparent et interrogent les formes contemporaines au regard de la façon dont des modalités d’intégration et d’interdépendance se sont faites et défaites dans le passé des sociétés humaines en matière migratoire, diplomatique, religieuse, technologique, artistique. […] Lire la suite

HISTOIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 161 mots

Distinguant trois types d’histoire, une histoire monumentale –  qui célèbre les grands hommes et les grands événements du passé d’un peuple –, une histoire traditionaliste –, qui se donne pour ambition de donner une identité forte à une communauté –, et une histoire critique prétendant à la scientificité, Nietzsche entend faire de l’histoire un outil aux mains de ceux qui construisent l’avenir. […] Lire la suite

SOCIO-HISTOIRE

  • Écrit par 
  • François BUTON, 
  • Nicolas MARIOT
  •  • 1 266 mots

D'où l'intérêt accordé à l'histoire des disciplines et des concepts et à la réflexivité des pratiques de l'enquête, c'est-à-dire l'idée que l'analyse du déroulement de l'enquête permet de mieux contrôler les interprétations proposées. Ce faisant, la socio-histoire défend finalement une conception unitaire du métier de social scientist : l'analyse de la tension, caractéristique de l'ethnographie ou de la sociologie, entre critique des catégories indigènes et critique des catégories savantes renvoie directement à la méthode historique de critique des sources et de celle, tout aussi importante, de l'historiographie existante. […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 622 mots
  •  • 4 médias

Critique d'art et histoire de l'art Si la critique d'art du xixe siècle a pu parfois s'apparenter à un genre littéraire, elle recourt cependant à des instruments spécifiques. Il n'est pas d'« articlier », pour reprendre le terme condescendant de Baudelaire, qui n'ait eu à cœur de justifier sa compétence en établissant des rapprochements avec l'art du passé. […] Lire la suite

CINÉMA ET HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 8 291 mots
  •  • 5 médias

À ce titre elle intervient dans la problématique de la relation entre histoire et cinéma. Cette relation se décline en trois thèmes : le cinéma saisit l'histoire, le cinéma reconstruit l'histoire, le cinéma fait (pèse sur) l'histoire. Le cinéma saisit l'histoire Les premiers spectateurs qui se sont interrogés sur la prodigieuse machine, des deux côtés de l'Atlantique, en ont immédiatement souligné sa relation particulière au temps. […] Lire la suite

CONTEXTE, critique littéraire

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 314 mots

En critique littéraire, terme utilisé par plusieurs courants. La traditionnelle histoire littéraire s'est attachée, en particulier à la suite de Taine et de Lanson, à reconstituer une histoire de la littérature et des auteurs, parallèle à l'histoire proprement dite, dans l'intention d'expliquer ou en tout cas de comprendre les œuvres à partir de leur « extérieur biographique », en définissant aussi précisément que possible la génération à laquelle les écrivains appartiennent (J. […] Lire la suite

FORMES MÉTHODE DE LA CRITIQUE DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 959 mots

Le travail de critique littéraire s'élargissait donc à une tâche à la fois historique (le trajet conduisant du Christ de la foi au Jésus de l'histoire), littéraire et théologique (la synthèse linguistique et doctrinale de tel évangéliste). Cette postérité de la critique des formes a pris le nom de Redaktionsgeschichtliche Methode. Il est frappant de constater la concordance chronologique entre la critique germanique des formes et, autour des mêmes années 1920, dans un contexte socio-politique tout différent, le fameux mouvement dit des formalistes russes. […] Lire la suite

HISTOIRE(S) DU CINÉMA (J.-L. Godard)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 186 mots

À la fois héritier et novateur, Godard appartient en effet à la seule génération de cinéastes – la Nouvelle Vague – formée à l'école de la cinéphilie, de la critique et de la découverte de l'histoire du cinéma à la Cinémathèque française. Henri Langlois avait déjà conçu son projet comme le sauvetage d'un continent en voie de disparition (il s'agissait à l'époque du cinéma muet) ; il avait pris aussi l'initiative « historique » de sortir de son rôle de « conservateur » et de montrer ces merveilles dont on parlait mais qui restaient à plus d'un titre interdites. […] Lire la suite

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 226 mots
  •  • 5 médias

Il s'agit de répondre à la critique de la zoologie émise par Claude Bernard (1813-1878) qui affirme qu'elle est différente des autres disciplines d'histoire naturelle et qu'elle n'est qu'une science contemplative. Lacaze-Duthiers affirme pourtant qu'elle peut être, elle aussi, même modestement, expérimentale. Nombre de chercheurs adoptent cette démarche, qui connaît un grand succès, jusqu'à devenir un des fondements de l'étude des animaux au début du xxe siècle. […] Lire la suite

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 843 mots
  •  • 1 média

Ainsi est atteint vers 1700 une sorte de point critique, car les grands problèmes sont désormais posés. La botanique va s'épanouir dans des directions diverses, et il nous devient impossible d'en suivre l'évolution autrement qu'en esquissant le mouvement qui conduit, grâce aux progrès des méthodes et au génie de quelques hommes, à l'état actuel de notre science. […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 553 mots
  •  • 5 médias

, lui être opposée, selon une dérive que l'on retrouvera à chaque étape de l'histoire du sport – et jusqu'à aujourd'hui. Elle tenait pour lors à l'évolution interne des cités comme au prestige grandissant des Jeux. Dans un premier temps, en effet, les athlètes appartenaient généralement à de grandes familles, seules capables d'assurer les dépenses nécessaires à une préparation intense et coûteuse. […] Lire la suite

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) Les grammairiens grecs

  • Écrit par 
  • Jean LALLOT
  •  • 2 760 mots

 » Sans entrer dans le détail d'une histoire dont Quintilien se représente la dynamique comme celle d'un provignement, indiquons le point d'aboutissement auquel la tradition antique associe le nom du plus célèbre des philologues alexandrins : Aristarque (1re moitié du iie siècle av. J.-C.) est censé avoir fixé à huit le nombre des parties du discours. […] Lire la suite

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) La tradition arabe

  • Écrit par 
  • Georgine AYOUB, 
  • Georges BOHAS, 
  • Jean-Patrick GUILLAUME, 
  • Djamal Eddine KOULOUGHLI
  •  • 3 432 mots

Origines et développement de la tradition des grammairiens arabes C'est probablement dès le lendemain de la conquête islamique (début viiie siècle) que se situent les premières réflexions sur la langue arabe. Celles-ci semblent avoir d'abord été le fait des « lecteurs » du Coran, chargés de fixer et de transmettre les normes de la récitation correcte du texte sacré, et soucieux d'en préserver l'intangibilité à une époque où la langue parlée subit, au contact des populations vaincues, une brusque et profonde mutation. […] Lire la suite

NOUVELLE HISTOIRE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean HEFFER
  •  • 2 029 mots

À partir de décembre 1960 se tiennent chaque année, à l'université Purdue dans l'Indiana, des « conférences » où les jeunes soumettent à la critique de leurs pairs leurs travaux de nouvelle histoire économique. En 1961, Douglass C. North devient coéditeur de la revue The Journal of Economic History, l'organe de l'Economic History Association ; les articles inspirés par la nouvelle approche y prennent une part croissante. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 1 113 mots

L'histoire scientifique, fondée sur des sources documentaires soumises à une étude critique, confrontées entre elles et exploitées selon des règles rigoureuses qui supposent une connaissance solide du contexte, a pour objet l'étude des sociétés humaines et de leur évolution au cours des diverses époques. Cette définition marque une distinction nette autant avec des œuvres littéraires dont l'histoire peut constituer le cadre ou le thème, qu'avec des ouvrages à visée polémique, hagiographique ou idéologique. […] Lire la suite

GENRE ET HISTOIRE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Fabienne DUMONT
  •  • 2 494 mots
  •  • 3 médias

Cette histoire globale inclut les questions de race, de sexe, de classe et de genre, en lien avec les patriarcats et les dominations économiques propres à chaque culture. Les représentations artistiques sont un terrain très fertile pour travailler ces sujets. Elles dynamisent l’histoire de l’art en l’ouvrant à de nouveaux champs de réflexion. […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick MENGET
  •  • 5 642 mots
  •  • 2 médias

Depuis Jean de Léry et Montaigne, la multiplication des expériences humaines, naturelles et morales, connues, favorise l'esprit critique et l'examen relativiste de nos institutions, coutumes et croyances. Au xviiie siècle, un triple mouvement intellectuel va donner naissance au projet scientifique de l'anthropologie. Les sauvages et les barbares, contemporains lointains mais synchrones de l'Européen, vont être situés dans une histoire universelle. […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 892 mots
  •  • 3 médias

Entreprise résolument critique, elle se propose de s'interroger finalement sur la valeur des valeurs : non pas seulement de reconnaître des valeurs, mais de diagnostiquer les principes d'évaluation qui font que ces valeurs existent et de susciter elle-même la transmutation des valeurs. Elle est donc essentiellement une généalogie : elle ne se contente pas d'être une histoire, elle révèle la noblesse des styles, leur appartenance à un destin. […] Lire la suite

SURRÉALISME Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 416 mots
  •  • 1 média

Toute l'histoire du surréalisme, de la Lettre aux médecins-chefs des asiles de fous, de 1925, à la célébration du cinquantenaire de l'hystérie, en 1928, et à la mise en place de la « paranoïa-critique » de Dalí à partir de 1929, est engagée dans la défense de l'aliéné et l'exaltation des vertus cognitives du délire. De sorte que l'identification du désir et de la connaissance finit par se calquer sur celui de l'état normal et de la folie. […] Lire la suite

HISTOIRE DE MA VIE, Giacomo Casanova - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 164 mots

Intitulées Histoire de ma vie, les Mémoires de Giacomo Casanova (1725-1798) ont été rédigés de 1789 à sa mort. Le manuscrit a été acheté au fils d'une nièce de l'auteur par l'éditeur allemand Brockhaus en 1820, publié en traduction allemande (1822-1828), puis dans une version française édulcorée, complètement récrite par Jean Laforgue à la demande de l'éditeur (1826-1838). […] Lire la suite

HISTOIRE DES SCIENCES ET DES SAVOIRS (dir. D. Pestre)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 170 mots

Ainsi, commencer cette Histoire à la Renaissance pourrait signifier implicitement que la science au sens moderne du terme trouve là toute son origine. Mais cet implicite est démenti par les articles du premier volume qui soulignent la persistance et le mélange de notions « anciennes et modernes » au moins jusqu’au milieu du xviiie siècle, ce qui relativise la critique. […] Lire la suite

GÉOLOGIE Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 554 mots
  •  • 5 médias

Précédant de dix ans le grand démarrage des études sur la Terre de la fin du siècle, le médecin saxon Georg Christian Füchsel (1722-1773) publie en 1761 une Histoire de la Terre et de la mer, d'après l'histoire de la Thuringe, au travers de la description des formations (en latin). Mal diffusé au départ, encore peu lu aujourd'hui, ce long mémoire est fondateur, presque au même titre que le Prodromus de Sténon. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 413 mots

Selon la formule utilisée dans la Préface à la Contribution à la critique de l'économie politique (1859), le point de vue matérialiste que défend Marx invite à penser que ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine la réalité mais que c'est, à l'inverse, la réalité sociale qui détermine leur conscience. Analyste critique du capitalisme dont il diagnostique les pathologies et les contradictions, l'auteur du Capital (1867) produit une théorie originale et évolutive des classes sociales qui retient la place dans les rapports de production comme critère déterminant de la structuration des sociétés industrielles. […] Lire la suite

HISTOIRE DU PORTRAIT EN CIRE (J. von Schlosser)

  • Écrit par 
  • Thierry DAVILA
  •  • 1 325 mots

Il semble bien que ce soit la seule manière de pratiquer l'histoire de l'art, dans la mesure où elle se veut une science. » Les objets de l'histoire de l'art sont des objets qu'il faut regarder, autrement dit qui font penser. Schlosser dégagera donc, dans Histoire du portrait en cire, les implications théoriques de ses analyses historiques. On considère généralement que deux opérations techniques divisent l'histoire de la sculpture jusqu'à la fin du xixe siècle : la taille et le modelage. […] Lire la suite

CORÉE Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Universalis
  •  • 6 282 mots
  •  • 13 médias

Ajoutons-y le Koryŏsa (Histoire de Koryŏ) de Chŏng-Inji (1396-1478), le Tongguk t'onggam (Miroir du pays de l'Est) de Sŏ Kŏjŏng, qui couvre l'histoire de la Corée des origines jusqu'à la fin de Koryŏ, et le Tongguk yŏji sŭngnam (Géographie historique du pays de l'Est, 1481). Le zèle des savants et des lettrés pour le progrès culturel eut, pour les théoriciens confucianistes, des conséquences inattendues, mais néfastes ; divisés, comme en Chine, en deux écoles, dites respectivement de li et de qi, ceux-ci ne tardèrent pas à former des factions politiques qui, reflétant notamment les particularismes régionaux, poursuivirent leurs vaines luttes sans se soucier de ce qui se passait à l'intérieur et à l'extérieur du pays. […] Lire la suite

MÉDECINE Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 962 mots
  •  • 19 médias

L'immobilisme occidental En Europe occidentale, sous le contrôle sévère des autorités ecclésiastiques, la médecine demeura l'apanage des clercs jusqu'au xiie siècle : cette période obscure de l'histoire de la médecine se caractérise par la stagnation et la stérilité. Ultérieurement, une orientation nouvelle se dessina sous l'effet de l'apport oriental et sous l'impulsion des premières universités médicales laïques : Bologne (1123), Padoue, Montpellier (1220). […] Lire la suite

MÉMOIRE (histoire)

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 1 989 mots

Les Lieux de mémoire ne seraient donc pas les prolégomènes à une histoire de France mais la seule manière d'écrire l'histoire critique de la France. On ne peut s'interroger sur le rôle de la mémoire dans le travail de l'histoire sans réfléchir à l'histoire de la mémoire, comme Jacques Le Goff l'a énoncé dans son essai Histoire et Mémoire (1988). Henry Rousso a souligné dans Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours (1987) que le développement de l'historiographie sur cette période controversée de l'histoire récente a suivi étroitement l'évolution de ce que voulait savoir la société française ou plutôt de ce qu'elle préférait oublier. […] Lire la suite

TEMPORALITÉS (histoire)

  • Écrit par 
  • François HARTOG
  •  • 1 052 mots

Hegel voit à l'œuvre dans l'histoire une raison universelle qui dépasse ses acteurs. Marx développe sa critique de fond du capitalisme. Bergson introduit la conscience de la durée. Les crises économiques du xixe siècle conduisent à privilégier la notion de cycles, qui conduit à sortir du seul temps linéaire. De leur côté, les historiens français, invités par François Simiand, au tout début du xxe siècle, à se détourner de l'accidentel pour s'attacher au régulier et au répétitif, se lancent dans l'histoire des prix. […] Lire la suite

PERSE Histoire

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD, 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 8 046 mots
  •  • 8 médias

On connaît l'influence de cette vision de l'histoire sur certaines théories racistes dont la critique moderne commence à peine à nous libérer. D'une étude qui en est en grande partie à ses débuts, on peut dégager les grands traits suivants :– À partir de la réforme de Zoroastre, l'Iran reçut ses influences les plus profitables des civilisation à écriture (Babylone, Grèce, Islam, Europe). […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) Sport et argent

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 942 mots
  •  • 3 médias

Sport et argent constituent un couple des plus soudés que la crise financière et économique mondiale de la fin des années 2000 et du début des années 2010 semble, en surface du moins, ne pas avoir affecté – peuvent en témoigner les montants des transferts des joueurs de football (94 millions d'euros versés en juin 2009 par le Real Madrid à Manchester United pour recruter le Portugais Cristiano Ronaldo, 58 millions d'euros payés par Chelsea au F. […] Lire la suite

LA MÉMOIRE, L'HISTOIRE, L'OUBLI (P. Ricœur)

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 990 mots

Il convie ses lecteurs à s'embarquer avec lui sur ce qu'il appelle son « trois-mâts », formé par une phénoménologie de la mémoire, une philosophie critique de l'histoire gravitant autour de la notion de « mémoire historique », et enfin une « herméneutique de la condition historique ». La phénoménologie de la mémoire se déploie à travers le jeu de trois questions : « de quoi se souvient-on ? », « comment nous souvenons-nous ? », « qui se souvient ? ». […] Lire la suite

SÉRIELLE HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 1 244 mots

Il en va différemment au moment où la méthode des séries devient « l'histoire sérielle ». Chaque processus étudié impose au temps une périodisation déterminée. Il n'y a plus d'histoire mais des « histoires en miettes » (François Dosse, L'Histoire en miettes, 1987). Ainsi, l'histoire sérielle implique la fin de l'ambition d'une histoire totale, remise à plus tard. […] Lire la suite

PÉRIODISATION, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 1 330 mots

Critique et réhabilitation ? Au fil du xxe siècle, la critique se développe sur plusieurs plans. Outil de l'intelligibilité historique, la périodisation finit par l'entraver. Après avoir célébré Michelet (« Comment Jules Michelet inventa la Renaissance », in Pour une histoire à part entière, 1962) mais déploré la tyrannie de la périodisation, Lucien Febvre se voit contraint à décrire trois Renaissances. […] Lire la suite

ANACHRONISME, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 1 413 mots

Sa démonstration, appuyée sur la connaissance de l'histoire de la langue latine, des institutions impériales et de la toponymie antique et moderne, établit l'impossibilité d'écrire cela à ce moment-là, de cette manière et en ces termes ; sans user du mot, la mise en évidence des anachronismes est déjà la clé de voûte de la tradition critique qui va s'épanouir au xviie siècle avec les travaux des Bénédictins (Dom Mabillon, De re diplomatica, 1681). […] Lire la suite

ÉVÉNEMENT, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 1 367 mots

La crise de l'événement Cette forme classique de l'histoire, qui articule étroitement la narration et l'événement, fait l'objet d'une critique radicale de la fin du xixe siècle au milieu du xxe siècle. La question de la scientificité de la discipline historique sert de vecteur à cette remise en cause. L'historien Paul Lacombe (De l'histoire considérée comme science) déclare en 1894 que l'événement, en tant qu'acte humain envisagé comme unique, ne peut être objet de science, car celle-ci commence par établir des similitudes constantes entre les phénomènes. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis