« Tissus »

VIE ASSOCIÉE À L'HYDROTHERMALISME

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 279 mots
  •  • 1 média

En novembre 1979, des biologistes récoltent sur ce même site des échantillons qui viennent confirmer ce qui n'était encore qu'une hypothèse : l'existence, dans les tissus d'invertébrés, de bactéries chimioautotrophes symbiontes, c'est-à-dire des bactéries qui tirent leur énergie de l'oxydation du substrat minéral – ici l'hydrogène sulfuré sortant des sources hydrothermales – pour synthétiser les molécules organiques nécessaires à la survie des animaux avec lesquels elles sont associées. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Tissus » :

Afficher les médias de « Tissus »

GÉNOMIQUE Génomique et cancérologie

  • Écrit par 
  • Daniel LOUVARD, 
  • François SIGAUX
  •  • 4 785 mots
  •  • 1 média

Il est déjà envisageable, pour les tumeurs superficielles, de suivre certaines étapes précoces de disséminations tumorales ainsi que l'étape d'extravasation dans certains tissus cibles. La microdissection laser de coupes de tissus congelés ou inclus dans la paraffine permet de trier les cellules tumorales et les cellules normales, présentes dans une biopsie, améliorant ainsi considérablement l'analyse du profil d'expression génique ou les mutations du génome des cellules tumorales. […] Lire la suite

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 685 mots
  •  • 4 médias

Histamine Répartition tissulaire Chez les Mammifères, l'histamine n'est pas élaborée par un organe particulier ; elle est présente dans tous les tissus en plus ou moins grande quantité. Sa teneur élevée dans les tissus de revêtement cutanéomuqueux, qui sont les plus exposés aux traumatismes, aux infections et aux agressions en général, ainsi que ses puissants effets sur la microcirculation, apportent des arguments en faveur de l'intervention de ce médiateur chimique dans l'organisation de la réaction inflammatoire (cf. […] Lire la suite

WOLFF ÉTIENNE (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Nicole LE DOUARIN
  •  • 935 mots

C'est encore la culture organotypique qui permit à Étienne et Émilienne Wolff de travailler sur les caractéristiques des tissus cancéreux. Dix ans après sa nomination comme professeur au Collège de France, Étienne Wolff devint administrateur de cet établissement. Il fut élu membre de l'Académie des sciences en 1963, puis de l'Académie de médecine en 1966 et de l'Académie française en 1971. […] Lire la suite

FLANAGAN BARRY (1941-2009)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 869 mots

 » L'artiste expérimente alors bon nombre de possibilités offertes par un certain type de matériaux et de formes préexistantes comme des sacs, des piles de tissus ou des cordes susceptibles de se transformer et d'affirmer leur instabilité en fonction de la lumière et de l'environnement (Light on Light on Sacks, 1969, Stedelijk Museum voor Actuele Kunst, Gand, Belgique). […] Lire la suite

MULTIPLICATION VÉGÉTATIVE

  • Écrit par 
  • René NOZERAN
  •  • 1 791 mots
  •  • 4 médias

De telles combinaisons, dites chimères, plus particulièrement celles « périclines », constituées d'« emboîtements » de tissus de structures génétiques différentes, sont très fréquentes chez les plantes cultivées (pommiers, œillets, érables, sansevières, etc.) et ne peuvent être conservées que par cette voie. De ce fait, la multiplication végétative ouvre des possibilités quant à l'introduction de variations. […] Lire la suite

ENDERS JOHN FRANKLIN (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 286 mots

Le mérite d'Enders et de ses jeunes collaborateurs est d'être parvenus (1949), en adaptant la technique mise au point par des Britanniques (Maitland, 1928), à lever le neurotropisme du virus de la poliomyélite et à le cultiver sur des tissus humains différents (cerveau embryonnaire, peau, muscle...). Cette technique devenue routinière a rendu possible l'isolement et l'identification de nombreux virus, même les plus silencieux, et, en cela, elle a permis de développer la lutte contre les maladies virales. […] Lire la suite

TONTISSE, papier de tenture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SEGUIN
  •  • 296 mots

Ainsi apprêtés, tissus et papiers imitent tapisseries et riches étoffes. Cette technique, dont l'usage est attesté à Nuremberg vers 1470, s'appliquera avec beaucoup d'imperfection à des tentures murales dès le xvie siècle, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France. Au début du xviie siècle, Le François, à Rouen, et Lanyer, en Angleterre, font progresser un genre qui s'épanouit en Angleterre à la fin du siècle et dans la première moitié du xviiie siècle. […] Lire la suite

PANO

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 315 mots

Ces dessins géométriques se retrouvent sur les tissus, les pipes, et dans les peintures ornant le visage et le corps. Dans la région du Jurua et du Purus, au Brésil, les Pano sont entourés de tribus arawak et catukinan. Ces Pano chassent avec l'arc et la flèche, ne déforment pas les crânes de leurs enfants, contrairement à ceux de l'Ucayali, et utilisent le hamac. […] Lire la suite

BROCATELLE

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 288 mots

Bien que le terme de brocatelle ait été parfois appliqué à des étoffes assez communes, il sert davantage à désigner de riches tissus d'ameublement tels qu'on en réalisait en Italie aux xvie et xviie siècles. Si l'on en juge par certains inventaires, les brocatelles vénitiennes paraissent avoir été particulièrement prisées en France, et c'est sans doute de ces fabrications que furent imitées dans notre pays, au xviie et au xviiie siècle notamment, ces somptueuses étoffes à décor de grands ramages dont on se servait principalement pour tendre les murs ou pour couvrir les sièges. […] Lire la suite

BRAVO CLAUDIO (1936-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 262 mots

Portraitiste des grands de ce monde au Chili et en Espagne au début de sa carrière, il était surtout connu pour ses natures mortes hyperréalistes mettant en scène des objets du quotidien, tels des emballages, des papiers froissés ou des tissus drapés. Claudio Nelson Bravo Camus voit le jour le 8 novembre 1936 à Valparaiso, au Chili. Brièvement formé en 1945 par le peintre chilien Miguel Venegas Cifuentes, Bravo est essentiellement un autodidacte. […] Lire la suite

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN, 
  • Universalis
  •  • 14 760 mots
  •  • 7 médias

Comme l'hormone sexuelle reste présente dans le sang, il est clair que c'est un changement de propriétés des tissus qui a mis fin à la phase pubérale, et que ce changement est le résultat d'interactions moins bien connues mais plus précises que les mécanismes hormonaux. Si les tissus des variants sexuels n'étaient pas devenus insensibles à l'hormone et n'avaient pas retrouvé des taux d'allométrie plus normaux, leur croissance n'aurait pu se poursuivre sans aboutir à des animaux monstrueux, inviables. […] Lire la suite

TRÉMATODES

  • Écrit par 
  • Jean Georges BAER
  •  • 2 479 mots
  •  • 5 médias

Ce tégument vivant se trouve le plus souvent en contact étroit avec les tissus de l'hôte,en sorte que l'interface parasite/hôte explique le passage de substances antigéniques, phénomène qui permettrait de mieux comprendre l'adaptation physiologique du Trématode à son hôte et la présence d'anticorps dans son sang et ses tissus. Les téguments des stades sporocystes et rédies ont, à peu de chose près, la même ultrastructure que celles des adultes, avec cependant des microvillosités qui assurent l'interface avec les tissus du Mollusque. […] Lire la suite

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 331 mots
  •  • 6 médias

 tissus animaux). Après maintes péripéties, l'histologie végétale trouva, grâce aux travaux de l'Allemand Hugo von Mohl et du Suisse Karl Naegeli, son expression moderne. Progressivement, certains histologistes se mirent à privilégier la fonction plutôt que la forme et à développer une véritable physiologie microscopique ou histophysiologie expérimentale. […] Lire la suite

MAJOLIQUE

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

Le terme de maiolica s'appliquait alors seulement aux brillantes faïences à reflets métalliques fabriquées en Espagne, à Malaga puis à Valence et aux alentours, qui étaient importées en grande quantité en Italie avec des tissus précieux et d'autres marchandises par des navires venus des Baléares, de l'île de Majorque. L'étymologie généralement admise est donc Majorque, Majorca ou Mallorca et sous sa forme ancienne Maiorica ou Maiolica, étymologie plus logique que celle tirée de Malaga proposée par Glück dans Der Kunst des Islam. […] Lire la suite

TER BORCH GERARD (1617/18-1681)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 922 mots
  •  • 2 médias

Il joue sur le rendu des tissus, sur le raffinement de la gamme colorée ; pas de tons heurtés, mais une harmonie discrète des bruns et des gris, parfois relevée par le blanc d'une robe, par une note vermillon comme dans Le Concert (Louvre) ou par le jeu subtil des rouges des rideaux, de la chaise, de la table dans L'Admonestation paternelle. Il se complaît à décrire les jeux d'une lumière délicate sur les visages et les tissus (La Lettre, Buckingham Palace, Londres) ou la dirige sur le groupe principal pour l'isoler. […] Lire la suite

PANTON VERNER (1926-1998)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie FÈVRE
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

Mais plus qu'eux tous, il aura investi chacun des domaines du design, du mobilier aux luminaires, de la conception de tapis et de tissus, de l'architecture (même s'il a peu bâti) à la décoration intérieure. Comme l'Italien Joe Colombo (1930-1971), il a ainsi conçu des « systèmes » d'objets très complets, modulaires, pour mieux dessiner le paysage domestique des années 1960 et 1970. […] Lire la suite

SCHWANN THEODOR (1810-1882)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

 » Aux universités de Louvain et de Liège (1849-1879), il étudie également la contraction musculaire et la structure du nerf, découvrant le muscle strié dans l'œsophage supérieur, et, dans les fibres nerveuses, la couche protectrice recouvrant les axones et constituant ce qu'on appelle aujourd'hui la gaine de Schwann ; il forge le terme de métabolisme pour représenter les modifications chimiques survenant dans les tissus vivants ; il identifie le rôle joué par les micro-organismes dans la putréfaction ; il formule enfin les principes de base de l'embryologie, en observant que l'œuf est une cellule unique qui se développe finalement en un organisme complet. […] Lire la suite

SHETLAND ÎLES

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 335 mots
  •  • 2 médias

L'élevage des ovins et des poneys fut longtemps la ressource principale des Shetland, complétée par le tissage à domicile des tissus de laine dits shetlands. La pêche au hareng de mai à septembre et le saurissage des poissons, si importants au début du xxe siècle (un million de tonneaux de harengs saurs produits en 1905), ont presque disparu dans les années 1950 ; la pêche au poisson blanc a décliné elle aussi, mais moins brutalement. […] Lire la suite

NOTTINGHAM

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Dès le Moyen Âge, Nottingham était un centre industriel réputé pour ses tissus, ses dentelles, ses teintureries et ses tanneries. La traditionnelle fabrication de la dentelle, exécutée d'abord à domicile, s'est concentrée ensuite en ateliers, puis s'est mécanisée au xixe siècle ; Nottingham est encore aujourd'hui la capitale britannique de la dentelle. […] Lire la suite

NÉOTÉNIE

  • Écrit par 
  • Lieba LAZARD
  •  • 1 687 mots

Chez ces espèces, c'est la compétence des tissus (c'est-à-dire leur aptitude à réagir à l'hormone thyroïdienne) qui paraît défaillante. En revanche, chez l'axolotl, l'adjonction de thyroxine provoque la métamorphose. La sensibilité des tissus semble donc normale. En effet, si l'on greffe à un axolotl l'hypophyse d'une espèce voisine se métamorphosant normalement, l'axolotl se métamorphose ; l'hypophyse de l'axolotl manque donc à sa fonction thyréostimulante. […] Lire la suite

JOURDAIN FRANCIS (1876-1958)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 311 mots

Ses Ateliers modernes, créés en 1912, prennent une extension si rapide qu'il les complète après la guerre par une boutique, « Chez Francis Jourdain », où l'on trouve aussi bien des meubles, des tissus, des papiers peints, des céramiques. Les théories de Jourdain et ses recherches pour adapter réellement le mobilier aux besoins d'une clientèle populaire en font un précurseur. […] Lire la suite

MANDRIN LOUIS (1724-1755)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 328 mots

Ils importent en Savoie du sel, des tissus, des produits coloniaux... Les bandes vendent leurs marchandises, à partir de dépôts, en bordure du Rhône, dans les foires et des villes brusquement investies. Ils y libèrent les prisonniers, dépensent largement ; ils disposent de relais et de la complicité populaire, voire générale, pour le tabac. Mandrin organisa six campagnes rapides et bien ordonnées en Franche-Comté, en Bourgogne, en Auvergne, en Forez, Velay et Rouergue. […] Lire la suite

LINACÉES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 323 mots

Ses tiges grêles mais renforcées de longues fibres, utilisées dans l'industrie textile (après « rouissage » qui décompose les tissus mous par macération dans l'eau), portent d'élégantes feuilles allongées mais sans stipules. Les boutons floraux qui terminent ces tiges ferment leurs cinq sépales sur une corolle bleutée à pièces légèrement tordues qui vont ensuite s'épanouir en étoile. […] Lire la suite

THOMAS DONNALL (1920-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Donnall Thomas a adopté des méthodes pour apparier étroitement les tissus du donneur et du receveur de manière à minimiser les risques de rejet. Il a aussi développé des médicaments pour inhiber le système immunitaire. En 1969, ces améliorations lui ont permis de réaliser la première transplantation de moelle chez un patient leucémique, à partir d'un parent qui n'était pas un vrai jumeau. […] Lire la suite

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 787 mots
  •  • 11 médias

Ces organes sont eux-mêmes constitués de tissus, ensembles organisés de cellules spécialisées. Parmi les plus petites plantes se trouvent les mousses, dont la tige feuillée, de quelques millimètres à quelques centimètres de hauteur, est ancrée au sol par des filaments. Elles n’ont ni racines ni tissus conducteurs. Si les plantes sont majoritairement des herbacées, formées de tiges vertes et souples, certaines sont de petites plantes ligneuses (par exemple, des arbustes nains tels que le thym) à tiges brunes et cassantes du fait de la présence de liège en surface et de bois au cœur de l’organe. […] Lire la suite

SÉRICICULTURE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Les routes de la soie aboutissaient à Boukhara, puis au golfe Persique et à Smyrne, d'où les Arabes exportaient les tissus précieux en Occident. Au xie siècle, les Italiens s'initient à l'élevage du ver à soie. Au xve siècle, la sériciculture s'étend en Espagne, puis en France (basse vallée du Rhône). En 1938 le Japon produisait encore 80 p. 100 de la soie grège du monde. […] Lire la suite

HYDROPHYTES ou HYGROPHYTES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 998 mots
  •  • 2 médias

 100 chez les plantes aériennes), des cellules aux parois minces ainsi que des tissus de soutien peu abondants, moins de tissus conducteurs (vaisseaux et tubes criblés). Chacun de ces caractères peut être mis en relation logique avec un facteur du milieu aquatique ; par exemple, les racines peuvent être réduites puisque les sels minéraux dissous dans l'eau peuvent être absorbés par toute la surface épidermique (la cutine imperméabilise la cuticule des plantes aériennes) ; ou bien, le vaste volume des lacunes permet de stocker le gaz carbonique de la respiration la nuit et d'en disposer le jour pour la photosynthèse et, inversement, le jour, d'accumuler l'oxygène de la photosynthèse, repris la nuit par la respiration, mécanisme remarquable pour son économie de matière et d'énergie. […] Lire la suite

COLLAGÈNE

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 3 434 mots
  •  • 4 médias

Ainsi, le collagène de type I est de loin le plus fréquent et se trouve dans la plupart des tissus conjonctifs tels que le derme, l'os, la cornée, les parois vasculaires, les tendons, les fascia, etc. Le collagène de type II se trouve dans le cartilage et aussi dans le corps vitré de l'œil. Le collagène de type III se trouve dans le derme et dans la paroi vasculaire. […] Lire la suite

RUHLMANN ÉMILE JACQUES (1879-1933)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 360 mots
  •  • 1 média

La renommée viendra surtout après la guerre lorsque, associé à Laurent, il développe sa propre maison, les établissements Ruhlmann, entreprise de décoration qui édite les meubles, les bronzes, les tissus, etc. dessinés par lui. Ruhlmann incarne au plus haut degré un aspect typiquement français du mouvement « 1925 ». Face aux oppositions heurtées de formes et de couleurs chères aux artistes issus du mouvement munichois, Ruhlmann prône un retour aux traditions de l'ébénisterie française, en particulier la technique et le raffinement des placages (il employait soit des bois précieux, ébène de macassar rehaussée de filets d'ivoire, amboine, soit des matières rares, galuchat, maroquin). […] Lire la suite

PHOSPHAGÈNE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 380 mots

Il a été identifié à la phosphocréatine : Les muscles contiennent, plus que les autres tissus, deux composés phosphorés riches en énergie : le phosphagène et l'adénosine triphosphate (ATP) qui disparaissent au cours de l'activité du muscle en proportion du travail accompli, d'où l'idée qu'ils sont la source de l'énergie nécessaire à la contraction. […] Lire la suite

TEINTURES PRÉCIEUSES DE LA MÉDITERRANÉE (exposition)

  • Écrit par 
  • Monique LÉVI-STRAUSS
  •  • 1 086 mots

Ainsi, l'analyse des nombreux tissus coptes du musée Georges-Labit de Toulouse a révélé que les colorants utilisés pour teindre les trames de laine en pourpre-violet étaient de l'indigo et de la garance. La couleur voulue résultait de la superposition des deux teintures : à un fond de bleu d'indigo – probablement à base de pastel –, on ajoutait un mordançage (fixation) à l'alun, puis une teinture rouge dans un bain de garance. […] Lire la suite

GOLDSTEIN JOSEPH (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 358 mots

L'absence, d'origine génétique, de ces récepteurs des LDL est responsable de l'hypercholestérolémie familiale, maladie caractérisée par l'incapacité des tissus de l'organisme à éliminer le cholestérol de la circulation sanguine. La révélation du rôle des récepteurs cellulaires dans la régulation de la cholestérolémie a favorisé le développement de médicaments et de régimes efficaces pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. […] Lire la suite

VENEZIANO PAOLO (actif entre 1310 et 1358)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 345 mots
  •  • 1 média

1345, Académie, Venise), les figures de saints, les tissus rayés ou brodés d'or, très orientaux, dérivent des miniatures grecques du siècle précédent. Mais des détails iconographiques, comme celui des anges soutenant une draperie derrière le groupe central, la couronne posée sur la tête de la Vierge, sont empruntés au répertoire gothique. Le trait plus incisif, les drapés plus libres rendent compte de la même évolution, plus sensible encore dans les dernières œuvres, la Madone du Louvre (1352), le Couronnement de la Vierge. […] Lire la suite

CUNA ou KUNA

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 349 mots

Les hommes s'habillent à la mode européenne ; le costume des femmes comporte un élément caractéristique de ces Indiens : la blouse ou mola est formée de deux à sept couches de coton de différentes couleurs superposées, qui sont cousues en laissant apparaître par endroits les couleurs des tissus sous-jacents lesquels constituent ainsi des motifs géométriques ou figuratifs. […] Lire la suite

ROUX WILHELM (1850-1924)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 357 mots

Zoologiste allemand qui, en s'efforçant de découvrir comment la structure et les fonctions des organes et des tissus se trouvaient déterminées dès la fécondation de la cellule-œuf, devint un fondateur de l'embryologie expérimentale. Élève du biologiste Ernst Haeckel, Roux étudia les sciences à Iéna, à Berlin et à Strasbourg. Il fut assistant à l'Institut d'hygiène de Leipzig (1879-1886) et professeur à l'université de Breslau (1886-1889). […] Lire la suite

SNELL GEORGE DAVIS (1903-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 324 mots

C'est l'identification de ces gènes qui a permis la réussite des transplantations de tissus et d'organes. George Snell est l'auteur de nombreux livres, parmi lesquels Histocompatibilité (1976), qu'il a écrit avec Jean Dausset et Stanley Natheson. Il est mort le 6 juin 1996 à Bar Harbor. […] Lire la suite

RICHARD-LENOIR FRANÇOIS RICHARD dit (1765-1839)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 313 mots

Très attaché à Napoléon, qui le nomme membre du Conseil des manufactures et qui prohibe sous son influence en 1806 les tissus de coton anglais, il est nommé commandant de la 8e légion de la garde nationale. En 1813, il avait lancé dans le royaume de Naples des cultures de coton qui furent ruinées par les changements de tarifs douaniers en 1814. Lui-même dut vendre toutes ses propriétés, et il vécut misérablement d'une pension que lui versa son gendre. […] Lire la suite

LAMBEOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Comme chez tous les autres dinosaures à bec de canard, la denture complexe était adaptée à la mastication de grandes quantités de tissus végétaux coriaces. Les Lambeosaurinés et les Hadrosaurinés sont les deux lignées principales de la famille des Hadrosauridés. Elles se distinguent, respectivement, par la présence ou l'absence de crêtes ainsi que par la forme des os du bassin. […] Lire la suite

MURRAY JOSEPH EDWARD (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Chirurgien américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1990 (conjointement à Donnall Thomas), pour ses travaux sur les techniques, d'une importance vitale, de transplantation de tissus et d'organes. Joseph Edward Murray est né le 1er avril 1919 à Milford (Massachusetts). Après un premier cycle au collège Holy Cross, à Worcester (Massachusetts), qu'il termine en 1940, il obtient son diplôme de médecine à l'université Harvard, à Cambridge (Massachusetts), en 1943. […] Lire la suite

PLOÏDIE

  • Écrit par 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 1 847 mots
  •  • 1 média

Des mitoses exceptionnelles de ce type se produisent spontanément dans certains tissus au cours du développement de quelques organismes. C'est ainsi que, dans l'espèce humaine, une fraction des cellules du foie sont tétraploïdes. Ces mêmes mitoses exceptionnelles peuvent être provoquées par divers traumatismes. On a découvert, en outre, que, surtout dans les tissus végétaux, certaines substances les produisent systématiquement. […] Lire la suite

HYDRES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER
  •  • 1 835 mots
  •  • 2 médias

Croissance, morphogenèse et reproduction Bien que la taille d'une hydre adulte varie peu, ses tissus sont soumis à un renouvellement permanent. D'élégantes expériences de greffes (Brien, 1951) ont mis en évidence l'existence d'une zone blastogénétique située sous la couronne tentaculaire. Le fonctionnement de cette zone de croissance entraîne un glissement permanent des tissus vers la région pédieuse, où ils sont détruits ; il assure ainsi à l'hydre une éternelle jeunesse. […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 251 mots
  •  • 4 médias

Les tissus végétaux, normalement acides, contrairement à ceux des animaux, sont, pour les Bactéries, généralement alcalinophiles, un milieu peu favorable. De plus, les solides parois des cellules végétales offrent, à la pénétration des corps bactériens, des obstacles que ceux-ci ne rencontrent pas dans les tissus animaux. Les Bactéries ne peuvent guère pénétrer dans une plante vasculaire que par des blessures. […] Lire la suite

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 437 mots
  •  • 5 médias

C'est encore à partir de Venise que la fabrication des tissus de coton se répandit en Italie du Nord, puis dans le sud de l'Allemagne. En effet, Venise commencera à tisser du coton en provenance de Damas et à le mélanger à de la laine ou du lin pour produire des futaines, tissus utilisés pour des produits simples comme les pourpoints et les vêtements de dessous. […] Lire la suite

FLORIGÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis PRIOUL
  •  • 397 mots

Cependant, un faisceau de preuves récentes convergeaient vers une protéine déjà connue nommée FT (Flowering locus T) et synthétisée dans les tissus conducteurs foliaires (phloème). En 2005, une publication rapidement démentie attribuait le rôle de signal à l'ARN messager de FT. En fait, les expériences très astucieuses et convaincantes de 2007 (Lin et al. […] Lire la suite

VOYSEY CHARLES FRANCIS ANNESLEY (1857-1941)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 343 mots

Voysey se fait d'abord connaître comme dessinateur de papiers peints et de tissus qui témoignent de l'influence d'Arthur Mackmurdo et de William Morris. En 1888, ses plans de maisons individuelles sont publiés dans The British Architect et Voysey reçoit une série de commandes. Charles Francis Annesley Voysey acquiert rapidement une réputation d'architecte. […] Lire la suite

SELYE HANS (1907-1982)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 396 mots

Parmi les signes de ce vieillissement, Selye étudie les mécanismes de la calcification réactionnelle des tissus mous : Calciphylaxie (1962). L'œuvre de Selye est hantée par les problèmes que posent aux sociétés industrialisées les limites de tolérance des êtres vivants aux contraintes et aux nuisances. À ce titre, il est le physiologiste des temps modernes par excellence. […] Lire la suite

TIERRA ALTA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE, Mexique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 379 mots

Cette découverte, qui fournit les éléments pour une meilleure compréhension des rituels religieux de la Huastèque, témoigne en outre de contacts avec d'autres zones, surtout Tenochtitlán, et va permettre d'étudier des textiles produits dans la région ; mentionnés par les chroniqueurs du xvie siècle, ces tissus étaient encore mal connus. […] Lire la suite

MISSONI OTTAVIO (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 386 mots

Après leur mariage en 1953, le jeune couple crée une ligne de vêtements en maille tricotée qu’il propose à des détaillants : Ottavio Missoni imagine les motifs des tissus en zigzag tandis que sa femme dessine les vêtements. Tous deux fondent la marque de haute couture Missoni en 1958, introduisent une ligne de prêt-à-porter en 1966, en association avec le groupe américain de grands magasins Target, et ouvrent leur première boutique en 1976. […] Lire la suite

ŁÓDŹ

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 396 mots
  •  • 1 média

Capitale du coton (près de la moitié des filés et tissus), la ville, souvent considérée comme le Manchester polonais, est la deuxième de Pologne (760 200 hab. en 2007), mais aussi une des plus jeunes et des moins urbanisées. Malgré ses traditions médiévales, elle est essentiellement une création du xixe siècle. En 1793, elle est un petit bourg, et elle compte moins de 35 000 habitants soixante-quinze ans plus tard. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis