« Tissus »

RADIOPROTECTION

  • Écrit par 
  • Claude LÉVY
  •  • 2 458 mots
  •  • 6 médias

tissus, les effets somatiques sont fonction de la loi de Bergonie et Tribondeau : plus un tissu est jeune et peu différencié, plus il est radiosensible. Cette notion fut précisée dès les premières décennies de ce siècle par la définition des lois qui relient la grandeur de l'effet à la dose de rayonnements absorbée par les tissus biologiques : – il […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Tissus » :

Afficher les médias de « Tissus »

FRACTURE, médecine

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 770 mots

tissus recouvrant l'os ou lorsque l'un des fragments de l'os brisé transperce la peau. Les termes « transverse », « oblique » et « spiroïde » désignent la direction du trait de la fracture ; lorsque le trait de fracture est en forme de T, à proximité d'une articulation, l'os est rompu transversalement et fendu longitudinalement. Une fracture est dite […] Lire la suite

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Universalis
  •  • 15 873 mots
  •  • 7 médias

tissus du squelette (os, dents, cartilages) ont été longtemps considérés comme formant la charpente inerte de l'organisme. Toute l'évolution de la biologie s'inscrit en faux contre cette manière de voir superficielle. Actuellement, le squelette apparaît au contraire formé de tissus vivants ayant une activité physiologique importante, perpétuellement […] Lire la suite

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 361 mots
  •  • 10 médias

tissus conducteurs isolés, et des prélèvements ou des apports de substances peuvent être effectués par les tissus traversés, ce qui fausse les mesures. La conduction se fait généralement à partir du point où la concentration de la substance est la plus forte vers celui où elle est la plus faible. Toutefois, il existe des exceptions : des feuilles de […] Lire la suite

SPOROTRICHOSE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 187 mots

tissus à la suite d'une blessure souillée (piqûre d'épine, écharde). Dans sa forme typique, la maladie réalise une lymphangite d'un membre : à partir du « chancre d'inoculation », situé sur la main ou sur le pied, se forment des nodules suppurés le long des lymphatiques hypertrophiés ; la localisation cervico-faciale est plus rare. Une dissémination […] Lire la suite

POLKE SIGMAR (1941-2010)

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 2 357 mots

tissus industriels. Dès lors, les tissus pré-imprimés vont servir aussi bien de support à des interventions picturales et manuelles que de patterns géométriques. Les tableaux produits durant cette période – Das Palmen-bild, 1964, Lampionblumen, 1966, Lila-Form, 1967 – résistent à ce titre à toute classification. Ils sont tour à tour, voire simultanément […] Lire la suite

DUFRÊNE MAURICE (1876-1955)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 178 mots

tissus. Très préoccupé par les questions d'adaptation des modèles à la production industrielle, particulièrement dans le domaine du mobilier, et à leur diffusion dans un large public, il dirige, à partir de 1921, la Maîtrise des Galeries Lafayette. Cette initiative des grands magasins (Primavera au Printemps dès 1912 avec René Guilleré, Pomone au Bon […] Lire la suite

ENDOSPERME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 211 mots

tissus diploïdes (2 n chromosomes), différenciés par la plante mère (le sporophyte) afin de réaliser la macrosporogenèse qui engendrera, après réduction chromatique, une macrospore. Incluse dans l'ovule, elle y engendre un tissu haploïde (n chromosomes) appelé endosperme. Il représente le gamétophyte femelle, destiné à produire la (ou les) cellule( […] Lire la suite

LA BELLE JARDINIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 191 mots

tissus du faubourg Saint-Antoine, ouvrait dans l'île de la Cité, près du marché aux Fleurs, « les magasins à prix fixe de La Belle Jardinière ». Au nouveau marché, ouvert par l'introduction à Paris de l'industrie de la confection, devait correspondre une démarche novatrice : la fabrication et la commercialisation en grand pour une clientèle populaire […] Lire la suite

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 447 mots
  •  • 4 médias

tissus somatiques de la souche, tissus précédemment engagés dans la morphologie et la physiologie de l'animal, cela même lorsqu'il existe des cellules embryonnaires de remplacement comme les cellules interstitielles de l'hydre ou les archéocytes des Spongiaires. Souvent une dédifférenciation des tissus est nécessaire. Des cellules très spécialisées […] Lire la suite

CACTACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 388 mots
  •  • 7 médias

tissus charnus représenterait les bases foliaires soudées, dont une partie s'individualise parfois en limbe (Opuntia) ; les épines seraient alors des poils spécialisés, protégeant les points végétatifs ou terminant les mamilles. La situation des méristèmes, profondément enfoncés dans les tissus, explique la position de l'ovaire et la nature caulinaire […] Lire la suite

GRÈS GERMAINE CZEREFKOV dite (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 746 mots

tissus de maille, ou le « tombé » des tissus lourds, et considère qu'il faut « laisser vivre » l'étoffe, que ce soit pour exécuter une robe de ville ou pour draper une toilette du soir. Ses collections, d'une perfection égale, comportent des modèles soigneusement coupés, bannissant tout détail inutile, et s'achèvent toujours par quelques robes de jersey […] Lire la suite

RACINE, botanique

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER
  •  • 2 129 mots
  •  • 2 médias

tissus caractéristiques de la structure primaire. De ce fait, le point végétatif est maintenu identique à lui-même, ce qui permet, comme chez les tiges, une croissance théoriquement indéfinie. L'élongation cellulaire se manifeste uniquement dans le premier centimètre à partir de la coiffe, au niveau de la zone subterminale, alors que chez les tiges […] Lire la suite

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 905 mots
  •  • 31 médias

tissus mous, faible pour la graisse. Le contraste naturel présent dans le corps humain est suffisant pour l'os ou les poumons (plus de 10 p. 100), mais très faible pour les autres tissus (moins de 2 p. 100). La radiologie conventionnelle ne peut donc détecter que des contrastes supérieurs à 4 p. 100 (le scanner, 0,4 p. 100) : poumons ou squelette pour […] Lire la suite

NAVETTE VOLANTE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 218 mots

tissus de plus grande largeur avec une main-d'œuvre moins importante et plus rapidement. La largeur de l'étoffe confectionnée était jusqu'alors limitée par l'écartement des bras du tisseur qui faisait passer la navette d'une main à l'autre entre les fils de trame ; autrement, il fallait disposer de plusieurs tisseurs placés sur la même ligne. La navette […] Lire la suite

PALÉOHISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Delphine ANGST
  •  • 3 447 mots
  •  • 7 médias

tissus biologiques actuels, par extension la paléohistologie correspond à celle des tissus biologiques fossiles. Pour des raisons de préservation, cette discipline s’appuie le plus souvent sur l’étude des os, des dents et des coquilles d’œufs. En effet, ces structures sont celles qui se fossilisent le mieux et dont seule la phase inorganique (minérale […] Lire la suite

SACHS JULIUS VON (1832-1897)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 200 mots

tissus chlorophylliens. Son ouvrage principal, Geschichte der Botanik vom 16 Jahrhundert bis 1860 (1875) qui a été traduit en anglais en 1890 (History of Botany 1530-1860) et en français en 1892 (Histoire de la botanique du XVIe siècle à 1860), constitue une référence fondamentale pour l'histoire de la botanique de cette période. […] Lire la suite

THEORELL AXEL HUGO THEODOR (1903-1982)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 216 mots

tissus animaux et végétaux correspond à l'association labile d'une protéine incolore avec un composé jaune, le flavomononucléotide ou FMN, qui est en fait le siège de l'activité oxydatrice du ferment. Ce dernier type de composé, ou groupe prosthétique, étant essentiel à l'activité de l'enzyme, Theorell propose de le nommer coenzyme. De retour en Suède […] Lire la suite

THORN PRIKKER JAN (1868-1932)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 198 mots

tissus et des vitraux, comme ceux réalisés pour l'église Saint George en 1930. […] Lire la suite

PSEUDOXANTHOME ÉLASTIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 243 mots

tissus et à partir de divers orifices. De nombreux dépôts calcaires se forment dans le myocarde. Des stries angioïdes de la rétine sont retrouvées dans 80 p. 100 des cas. À l'examen ophtalmique, elles forment des bandes brunes ou brunâtres qui ressemblent aux vaisseaux sanguins de la rétine, mais sont généralement plus larges. Elles sont dues à la  […] Lire la suite

DUPUYTREN GUILLAUME (1777-1835)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots

tissus de la paume de la main, et pour le développement des techniques chirurgicales qu'il apporta pour soulager cette affection (1832). En 1802, Dupuytren entra à l'Hôtel-Dieu ; il y devint chef de service. Il fut le chirurgien particulier de Louis XVIII et de Charles X et fut créé baron en 1823. Dupuytren présenta une classification originale des […] Lire la suite

PREMIÈRE HORMONE VÉGÉTALE : L'AUXINE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 212 mots

tissus végétaux, qui sont à la base des techniques modernes de biotechnologie végétale, dont la production d'organismes génétiquement modifiés. […] Lire la suite

OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 791 mots

tissus internes, ce qui contribue à l'absorption de l'eau. Des absorptions actives de sels minéraux (épictèse) permettent de maintenir cette hypertonie. La vie en milieu salé n'est possible que pour des végétaux aux p.o. internes élevées (plus de 100 bars). […] Lire la suite

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 883 mots
  •  • 7 médias

tissus, et en retour favorise le transport, par le sang, du gaz carbonique des tissus aux poumons, ou aux branchies.Étant une protéine, l'hémoglobine se compose d'aminoacides liés entre eux de façon séquentielle en une chaîne linéaire dite polypeptidique. Les diverses sortes d'aminoacides qui réalisent cette chaîne se succèdent en fonction d'un déterminisme […] Lire la suite

FOLLOT PAUL (1877-1941)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 230 mots

tissus, les tapis, les céramiques. Son goût pour les œuvres luxueuses ne l'empêche pas de se tourner aussi vers le mobilier de série en prenant, à partir de 1923, la direction de l'atelier d'art du Bon Marché, Pomone. […] Lire la suite

ÉRYSIPÈLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

tissus sous-jacents due au streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. La peau devient rouge brillant, et un léger œdème se forme. Les marbrures ont des bords bien délimités et s'étendent rapidement à la peau adjacente. Ce type de lésions est principalement observé au niveau du visage, du cuir chevelu, des mains et des jambes. À la palpation, ces lésions […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG, 
  • Universalis
  •  • 14 354 mots
  •  • 11 médias

tissus (îlots de Langerhans du pancréas par exemple) ou par des structures glandulaires individualisées (thyroïde par exemple). Leur sécrétion n'est pas déversée dans des canaux excréteurs, mais dans le milieu intérieur où elle circule et diffuse jusqu'aux tissus cibles, la situation des hormones est donc dite humorale, en raison de leur présence dans […] Lire la suite

MAÎTRE DE PEDRET (actif mil. XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 249 mots

tissus et les plis des vêtements se confondent en de grands dessins géométriques indiqués par un trait sombre sur des fonds de couleurs vives : carmin, vermillon, jaune ou vert. L'activité du Maître de Pedret a dû s'exercer dans plusieurs églises de la région de Berga, sur les contreforts des Pyrénées et jusqu'au val d'Aran, en particulier à San Juan […] Lire la suite

BOBO-DIOULASSO

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

tissus, bétail), mais la ville a souffert du départ à Ouagadougou des services administratifs centraux et du siège des grandes entreprises. Elle reste cependant le premier centre industriel de l'État, avec huileries (arachides, karité), savonnerie, égrenage du coton, brasserie, produits chimiques, fabrique de tôles ondulées, de chaussures en plastique […] Lire la suite

ROBBINS FREDERICK CHAPMAN (1916-2003)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 235 mots

tissus humains ; les applications de cette technique permettront l'essor de la virologie. Robbins y contribuera également par ses investigations sur les virus des oreillons, de l'herpès simplex et de la vaccine. Les travaux sur la culture du virus de la poliomyélite vaudront à F. C. Robbins, ainsi qu'à J. F. Enders et à leur collaborateur T. H. Weller […] Lire la suite

LEICESTER

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 252 mots
  •  • 1 média

tissus, colorants et teintures. L'industrie mécanique a connu un énorme développement depuis la Seconde Guerre mondiale : machines à bois, machines à concasser, matériel de travaux publics. Il faut y ajouter la fabrication de matières plastiques et l'électronique. […] Lire la suite

NIEMAN-PICK MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots

tissus de l'organisme. Les symptômes associent une hépatomégalie (« gros foie ») et une splénomégalie (« grosse rate ») très importantes, un retard mental et une coloration brun-jaune de la peau. Des cellules vacuolées contenant des phospholipides s'accumulent dans les organes. On distingue cinq formes de cette maladie. La plus fréquente est la forme […] Lire la suite

TESSIER PAUL (1917-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 233 mots

tissus mous de la face, et aux États-Unis (1951). En 1946, il prend la direction du département de chirurgie plastique des brûlés de l'hôpital Foch, à Suresnes, poste qu'il occupera jusqu'en 1983. C'est là qu'il développe, avec une grande rigueur, une chirurgie crânio-faciale ayant notamment pour but de « réparer » les déformations monstrueuses (crâniofaciosténoses […] Lire la suite

PROPAGATION DE L'INFLUX NERVEUX : UN PHÉNOMÈNE IONIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON
  •  • 269 mots

tissus excitables. En utilisant un système modèle particulièrement approprié, Hodgkin et Huxley ont développé des techniques expérimentales fondées sur l'utilisation d'un matériel électronique sophistiqué et ont donné un formalisme mathématique rigoureux à leurs interprétations. Leur élucidation d'une problématique physiologique cruciale les a amenés […] Lire la suite

MARE ANDRÉ (1885-1932)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 263 mots

tissus ou Maurice Marinot pour les verres), à créer des intérieurs confortables et accueillants. Leur goût les porte vers les lignes souples, traitées dans des matériaux précieux, loupes, palissandres, rehaussées de bronzes finement ciselés. Ils aiment aussi le bois naturel, vigoureusement sculpté, qui n'est pas sans rappeler parfois le mobilier paysan […] Lire la suite

PHOSPHORÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 261 mots

tissus mous, les vaisseaux, les viscères. La cause la plus fréquente est l'insuffisance rénale où elle peut dépasser 100 mg/l, et où il existe parallèlement une grande hypocalcémie. Plus exceptionnel est l'hypoparathyroïdisme primaire. Le traitement de l'hyperphosphorémie de l'insuffisance rénale est l'utilisation de sels d'alumine qui chélatent le […] Lire la suite

MICROBIOTE DE LA BOUCHE

  • Écrit par 
  • Sylvie BABAJKO, 
  • David OJCIUS, 
  • Ihsène TAÏHI-NASSIF
  •  • 5 234 mots
  •  • 4 médias

tissus durs et minéralisés que sont l’émail et la dentine des dents (biofilm supragingival) ; d’autre part, aux tissus mous représentés par la muqueuse orale et la gencive (biofilm sous-gingival, qui adhère également au cément dentaire, tissu minéralisé superficiel de la racine des dents). Le biofilm supragingival formé sur les surfaces dentaires  […] Lire la suite

ROUS PEYTON (1879-1970)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 251 mots

tissus conjonctifs (sarcome) chez des poulets sains, et ce à partir d'un filtrat acellulaire d'une tumeur aviaire. Les échecs des tentatives d'inoculation de ce cancer à d'autres espèces animales détournent l'attention des scientifiques qui considèrent les résultats de Rous comme de simples curiosités sans intérêt pour la recherche médicale. Découragé […] Lire la suite

LE MONDE DES TEINTURES NATURELLES (D. Cardon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François DELAMARE
  •  • 894 mots

tissus archéologiques a confirmé la très grande variété des procédés réellement utilisés. […] Lire la suite

HUMEURS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 929 mots
  •  • 1 média

tissus. Mais c'est la théorie cellulaire qui viendra définitivement à bout de l'humorisme en proposant un cadre conceptuel nouveau dans lequel la cellule est désormais l'élément pertinent pour rendre compte des phénomènes normaux et pathologiques, et en même temps l'objectif principal du traitement thérapeutique. […] Lire la suite

KOSSEL LUDWIG KARL MARTIN LEONHARD ALBRECHT (1853-1927)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 264 mots

tissus et les cellules. Cette approche est résolument nouvelle pour l'époque, et, à ce titre, il est considéré comme l'un des fondateurs de la biochimie. Kossel a établi la constitution des noyaux cellulaires identifiant les acides nucléiques au sein des nucléoprotéines qui composent la chromatine, étudié les produits et voies de dégradation des protéines […] Lire la suite

MINAMATA MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 288 mots

tissus de ces animaux. C'est l'absorption par l'organisme humain de ce toxique qui provoque, à la longue, des troubles du système nerveux. Le tableau clinique est celui d'une encéphalopathie diffuse avec atteinte du cervelet ; il se compose des symptômes suivants : troubles mentaux, difficultés d'élocution, ataxie, paralysie, convulsions, réduction […] Lire la suite

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 925 mots
  •  • 2 médias

tissus qui ont reçu des greffons médullaires allogènes, les cellules souches embryonnaires transplantées, dont on mesure à présent la totipotence, survivent et se différencient, offrant ainsi un espoir de thérapie pour de nombreuses maladies. Enfin, lors de la fusion anormale de deux gènes par remaniement chromosomique, des protéines nouvelles, dites […] Lire la suite

GAMMA-AMINOBUTYRIQUE ACIDE (GABA)

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 311 mots

tissus végétaux, chez les amphibiens et chez les oiseaux. En outre, toute une série d'expériences prouvait qu'il répondait aux différents critères d'identification d'un médiateur chimique de diverses synapses ou jonctions inhibitrices des crustacés. Son rôle a été établi par les travaux de K. Krnjevic sur certaines synapses corticales, et par des expériences […] Lire la suite

SURCHARGE SYNDROMES DE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 370 mots

tissus où ils sont accumulés. Le foie, plaque tournante du métabolisme, est au premier chef concerné par cette forme de pathologie lorsqu'il se charge exagérément de corps gras (stéatose) ou encore de glycogène. Une surcharge en glycogène peut aussi affecter le tissu musculaire chez lequel ce polysaccharide constitue normalement une réserve nutritive […] Lire la suite

ASCARIDIOSE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 293 mots

tissus sensibles, comme le cerveau, et de la migration de vers adultes dans différentes parties du corps où ils produisent des abcès et des manifestations toxiques. Le traitement curatif fait appel à la chimiothérapie. On utilise aujourd'hui plusieurs composés de synthèse dont les plus actifs sont des dérivés de la pipérazine et du tétramisole. L'ascaridiose […] Lire la suite

RÉSORCINOL

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 291 mots

tissus. C'est un réactif très sensible pour la recherche de quantités minimes d'acide tartrique et de zinc. En outre, le résorcinol est utilisé comme antiseptique, antifongique et desséchant. Il n'est pas rare, cependant, qu'il irrite la peau et les muqueuses. Son absorption peut provoquer des troubles sanguins, des convulsions et même la mort. […] Lire la suite

PARASITISME ET SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

tissus et de la sporogenèse, la classification des Mycètes, c'est-à-dire des champignons. Enfin, les frères Tulasne étudièrent des espèces parasites, des rouilles et surtout l'ergot du seigle (1853). Anton de Bary (1831-1888) – professeur de botanique aux universités de Fribourg, Halle et Strasbourg – vérifia en 1865 les observations des Tulasne, introduisant […] Lire la suite

VIE ASSOCIÉE À L'HYDROTHERMALISME

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 279 mots
  •  • 1 média

tissus d'invertébrés, de bactéries chimioautotrophes symbiontes, c'est-à-dire des bactéries qui tirent leur énergie de l'oxydation du substrat minéral – ici l'hydrogène sulfuré sortant des sources hydrothermales – pour synthétiser les molécules organiques nécessaires à la survie des animaux avec lesquels elles sont associées. Entre-temps, en février […] Lire la suite

CLAUDE BERNARD : ŒUVRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 267 mots

tissus vivants. 1867 Rapport sur les progrès et la marche de la physiologie générale en France. 1872 Leçons de pathologie expérimentale. 1877 Leçons sur le diabète et la glycogenèse animale. 1878-1879 Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux. […] Lire la suite