« Arts > Architecture »

SOCIOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 4 943 mots
  •  • 2 médias

Une première approche consiste à relativiser les frontières de l'art : soit géographiques, dans une interrogation anthropologique sur la notion même d'esthétique et ses intersections avec des fonctions utilitaires, symboliques ou religieuses ; soit hiérarchiques, entre « grand art » et « arts mineurs », « art d'élite » et « art de masse », « beaux-arts » et « arts populaires » ; soit ontologiques, entre « art » et « non-art » – pratiques culturelles, ready-mades, dessins d'aliénés, d'autodidactes ou d'enfants, voire d'animaux. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Arts > Architecture » :

ART DE COUR

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 4 801 mots
  •  • 1 média

L'impulsion donnée aux arts resta fondamentalement religieuse ou politico-religieuse, les grands mécènes étant, après l'empereur, les archevêques de Prague et les chanceliers. Jean de Dražice avait fondé à Roudnice le premier de ces monastères d'augustins où la devotio moderna était imprégnée d'un sensualisme religieux ouvert aux arts comme à l'humanisme de Pétrarque. […] Lire la suite

ART SACRÉ

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 5 359 mots

Construite par l'architecte Jacques Droz de la Société de Saint-Jean, elle regroupa les œuvres d'artistes membres des Ateliers d'art sacré, des Catholiques des beaux-arts et des Artisans de l'autel – pas moins de seize peintres, sept sculpteurs, cinq peintres-verriers et deux ferronniers. Ce qui a retenu l'attention du cardinal Dubois, fort intéressé dans ses publications par ces manifestations de la vitalité de l'art sacré. […] Lire la suite

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Rares seront les centres où se fera le passage à l'art roman du siècle suivant. Architecture et sculpture Le répertoire de l'architecture ottonienne présente un grand nombre de types. À côté des basiliques apparaissent des édifices sur plan centré et des églises-halles (à nefs d'égale hauteur). Là encore se dessine la dépendance à l'égard de l'art carolingien ; elle est très nette lorsque le plan central de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle est directement pris comme modèle, ce qui fut le cas pour la partie occidentale de l'abbatiale d'Essen (1039-1058). […] Lire la suite

LAND ART

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 3 673 mots

 » C'est ce passage qu'effectueront certains artistes américains dont les œuvres, en participant à ce que le critique Harold Rosenberg appelait la « dé-définition » de l'art, vont faire l'objet d'appellations variées comme art total, art écologique, art environnemental, etc. Le corps mis en jeu, le processus Au début des années 1960, on assiste à un décloisonnement des arts. […] Lire la suite

MÉSOPOTAMIE L'art

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 3 070 mots
  •  • 4 médias

Les nouveaux arrivants ont introduit manifestement des tendances différentes dont on ne voit pas l'origine, dans l'architecture en particulier. C'est aussi la période de la grande production des Kudurru. L'iconographie du plus grand nombre de ces objets, d'un intérêt documentaire indéniable puisqu'il s'agit de symboles divins, n'offre guère de grandes qualités esthétiques. […] Lire la suite

VIDÉO ART

  • Écrit par 
  • Rosalind KRAUSS, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 5 807 mots

L'art vidéo est donc né d'un intérêt pour le message immatériel de l'électronique en tant que différent des formes physiques statiques des arts plastiques traditionnels. Les racines esthétiques de cet intérêt sont, sans aucun doute, européennes plutôt qu'américaines ; elles plongent dans le terrain de l'art cinétique, et se rattachent à des praticiens comme Jean Tinguely ou Nicolas Schöffer du Groupe de recherche d'art visuel (G. […] Lire la suite

STRUCTURE & ART

  • Écrit par 
  • Hubert DAMISCH
  •  • 2 874 mots

Architecture et système Il reste que l'art de bâtir donne à considérer des ensembles organisés dont l'agencement paraît répondre à une nécessité objective, sinon naturelle, l'œuvre d'architecture étant, parmi les produits de l'art, celui qui se prêterait le mieux à une analyse objective pour ce que la loi de construction n'en paraît pas devoir être cherchée dès l'abord dans l'esprit, mais plutôt dans les choses, dans la matière elle-même. […] Lire la suite

KHMER ART

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Claude JACQUES
  •  • 8 430 mots
  •  • 21 médias

La diversité des influences reçues et une longue occupation des sites expliquent que l'architecture et la sculpture du Fou Nan demeurent fort mal connues, et qu'il est encore impossible de déterminer la nature et l'importance du rôle qu'elles auraient pu jouer dans l'évolution de l'art de l'ethnie khmère, originaire de contrées plus septentrionales. […] Lire la suite

MOSAN ART

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 3 571 mots

Les relations avec l'art de l'Empire ottonien, qui prolonge par volonté politique l'art carolingien et se nourrit, après le mariage d'Otton II et de Theophano, d'apports de la renaissance macédonienne à Byzance, sont évidentes dans l'architecture (qui n'appartient plus au premier art roman méditerranéen que par la pellicule de murailles extérieures parées avec sécheresse et monotonie de lésènes et de petits arcs), dans la sculpture (le Christ en bois polychromé du cloître de Notre-Dame à Tongres a la même impassibilité, dans la royauté de sa mort, et les mêmes abstractions volumétriques que le Christ en bronze de Saint-Ludger, à Essen-Werden) et dans les arts décoratifs surtout : les inventaires des mobiliers liturgiques de la cathédrale Saint-Lambert de Liège, des monastères de Lobbes, Gembloux, Saint-Trond, Fosse et Saint-Hubert, révèlent leur richesse et la reliure de l'Évangéliaire de l'abbesse Theophano au Münster d'Essen (env. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 3 610 mots
  •  • 3 médias

Un domaine en extension Partie de recherches sur les arts traditionnels non occidentaux, l’histoire de l’anthropologie de l’art peut se lire comme un élargissement continu de ses objets d’étude, avec l’intégration progressive des arts commerciaux et de l’art contemporain des pays du Sud, puis de l’art occidental. L’ouverture concerne aussi l’extension des fonctions dévolues à l’art, successivement envisagé comme vecteur de significations, de conceptions esthétiques, de stratégies, et son rôle dans les constructions identitaires, les revendications politiques et les relations interculturelles. […] Lire la suite

HOHENSTAUFEN ART DES

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 629 mots
  •  • 1 média

Architecture et art monumental Toutes les disciplines artistiques sont représentées dans le panorama de l'art staufien. Toutefois, l'architecture semble exceller particulièrement. Au temps de Frédéric Barberousse (1152-1190), l'art roman arrive à son épanouissement suprême, au point de verser parfois dans une redondance telle que certains historiens d'art se sont crus autorisés à parler d'un « baroque roman ». […] Lire la suite

INSTALLATION, art

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 3 512 mots
  •  • 1 média

Pour The Weather project (2003), l'artiste a ainsi composé une installation géante à partir de l'architecture grandiloquente du hall principal de la Tate Modern de Londres. À un soleil de synthèse orangé (des lampes de tungstène monofréquence) disposé au sommet du mur du fond de la grande halle, Eliasson a ajouté un plafond de miroirs qui démultiplient la hauteur déjà vertigineuse de l'espace (35 m). […] Lire la suite

JÉSUITE ART

  • Écrit par 
  • Pierre CHARPENTRAT
  •  • 2 285 mots
  •  • 1 média

Géographie de l'art jésuite Aux moments décisifs de l'évolution de l'art colonial mexicain, ce sont le clergé séculier et les ordres mendiants qui donnent les directives. Les jésuites au contraire dominent autour de La Plata et dans le Brésil du xviie siècle ; leur église de Bahia (1657) ouvre la grande époque de l'architecture brésilienne et lui fournit, en tirant toutes les conséquences d'une formule portugaise, l'un de ses modèles favoris. […] Lire la suite

SUKHOTHAI ART DE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER
  •  • 394 mots

Ensemble le plus remarquable et le plus important du site, il suffirait à montrer l'extrême variété de l'architecture de Sukhothai. Son édifice central est un bel exemple de stūpa relevant proprement de l'art de Sukhothai : tour élancée, de construction massive et de plan redenté, avec haut soubassement et couverture en bulbe allongé (dite en bouton de lotus) dressée sur une pyramide élevée à trois gradins. […] Lire la suite

VERRE ART DU

  • Écrit par 
  • James BARRELET
  •  • 7 271 mots
  •  • 8 médias

Les perfectionnements techniques successifs et une mécanisation particulièrement poussée de la fabrication du verre à vitre, de la glace et de la fibre de verre, au xxe siècle, permettent enfin à ces produits de jouer un rôle déterminant dans l'architecture et de lui donner un nouveau visage. […] Lire la suite

PUNIQUE ART

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR
  •  • 2 422 mots
  •  • 1 média

En revanche, tout ce qui dans l'art phénicien ressortit à l'architecture, la sculpture, la verrerie ou la céramique se prolonge dans l'art punique et évolue sans rupture avec l'esprit du passé. Les fortifications restent apparemment de hautes et puissantes murailles crénelées équipées de portes et de tours avancées. Mais elles peuvent comporter aussi des poternes et se développer sur deux lignes parallèles – ou trois, comme à Carthage – de part et d'autre d'un fossé. […] Lire la suite

ART KANAK

  • Écrit par 
  • Emmanuel KASARHÉROU
  •  • 1 404 mots

L’expression Mwârö ma mwâciri (la maison et son pays) évoque la grande case, tout à la fois architecture de prestige et représentation idéalisée de l’ordre social placé au centre de son pays, son « séjour paisible ». Mwa ma mëu (le taro et l’igname) ne sont pas de simples tubercules nourriciers, ils sont la chair des ancêtres. L’igname est le principe masculin et le taro le principe féminin. […] Lire la suite

ORNEMENT, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 4 472 mots

Les traités consacrés aux arts décoratifs sont rares avant le xviiie siècle. Cette situation change alors, notamment en France, quand la décoration intérieure prend le pas sur l'architecture. L'Analyse de la beauté par Hogarth (1753) est un des meilleurs livres sur l'esthétique du « dessein » (design). Mais il faut souligner que tous les auteurs qui ont traité de l'ornement l'ont fait en général en mettant ce dernier en rapport avec l'architecture (C. […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 602 mots
  •  • 8 médias

L'étude des arts plastiques : peinture, sculpture, architecture, dans les pays socialistes ne peut être abordée avec les critères habituels de l'histoire de l'art, puisque, à chaque moment du développement esthétique, il faut confronter les réalisations au contexte politique et aux prises de position idéologiques des dirigeants comme des artistes, que ce soit en U. […] Lire la suite

ŒUVRE D'ART TOTALE

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 8 384 mots
  •  • 2 médias

Après avoir énuméré les composantes de cette « réunion des arts » – architecture, sculpture, peinture, mélo-déclamation, danse, opéra, etc. – il ajoutait : « c'est ainsi que l'art monumental était compris par Wagner... » Dix ans plus tôt, il avait écrit que « la somme, une fois réalisée, constituera l'art monumental ». Et en 1920, son programme à l'institut Inkhuk (Institut de culture artistique de Moscou) prônait les relations réciproques qui définissent l'art « monumental » ou « total » (Kunst im Ganzen). […] Lire la suite

ART DÉCO STYLE

  • Écrit par 
  • Christian BONNEFOI
  •  • 1 060 mots
  •  • 2 médias

En ce début de l'ère industrielle, Bonnard et Toulouse-Lautrec dessinent des affiches, Gauguin signe des céramiques, les arts appliqués s'imposent sur la scène artistique. L'Art nouveau gagne peu à peu chaque secteur de la création, négligeant d'ajuster ses normes esthétiques aux exigences désormais fonctionnelles. À Vienne, Adolf Loos dénonce ce délire ornemental (Ornament und Verbrechen, 1908) et propose le modèle d'une architecture dépouillée (la maison Steiner) ; Otto Wagner et Olbrich posent les principes d'un retour à la ligne droite et aux formes géométriques ; le palais Stoclet de Josef Hoffmann, construit à Bruxelles entre 1905 et 1910, inscrit la transition. […] Lire la suite

FINS DE L'ART (esthétique)

  • Écrit par 
  • Danièle COHN
  •  • 2 835 mots

Ce qui « demeure pour nous une chose du passé » est en fait cette osmose d'une société et de son art dans un âge d'or imaginé sous les traits du Discobole. Aux Anciens (dans un partage des rôles déjà établi par Friedrich von Schiller à la fin du xviiie siècle), le bonheur d'une immédiateté ; aux Modernes, le dur labeur de la réflexion. L'art, ayant accompli la révolution de ses trois formes – symbolique, classique, romantique –, qui couvrent le système des beaux-arts (architecture, sculpture, peinture, musique et poésie), révèle sa nature philosophique et cède la place à la science de l'art. […] Lire la suite

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 537 mots
  •  • 1 média

« Faire l'histoire, jour par jour, de l'art français » Ce mot d'ordre de L'Artiste, qui se donne pour but de parler de peinture, de sculpture, d'architecture, d'arts décoratifs et de musique, signifie que le but de la revue est de laisser parler tous les artistes, romantiques ou non, même si la préférence des rédacteurs va aux plus jeunes. L'idée d'une nécessaire « association » des artistes, similaire à la Société des gens de lettres qui fut fondée en 1838, revient pourtant sans cesse sous la plume des publicistes qui veulent élargir le lectorat. […] Lire la suite

JUDAÏSME L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 862 mots
  •  • 6 médias

Les arts plastiques constituent le domaine le plus controversé – mais aussi le moins connu – de la civilisation juive. L'embarras des historiens de l'art pour définir la spécificité des créations artistiques issues de la tradition juive s'explique par l'absence, souvent évoquée, d'un style homogène, qui serait commun à toutes les œuvres issues de la tradition juive. […] Lire la suite

PATRIMOINE, art et culture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 13 211 mots
  •  • 3 médias

Initialement limitée à des œuvres d'architecture et d'art plastique jugées majeures, la sélection s'est progressivement et prudemment étendue à des périodes de l'histoire de l'art plus vastes, puis à l'Antiquité pré- et protohistorique. Tant que l'État a gardé la mainmise sur les médiateurs par le recrutement de personnel compétent, l'extension du champ patrimonial a pu être contrôlée. […] Lire la suite

CONSERVATION DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • Vincent POMARÈDE
  •  • 6 744 mots
  •  • 4 médias

Le musée des Arts et Traditions populaires puis l'invention visionnaire des écomusées par G.-H. Rivière précèdent, dans les années 1970, l'avènement, en France, des musées de sciences et techniques. Dans ces institutions muséales, la notion de Beaux-Arts disparaît derrière celle d'objet industriel ; l'approche esthétique s'efface, remplacée par une approche socio-culturelle. […] Lire la suite

COULEURS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Manlio BRUSATIN
  •  • 10 328 mots
  •  • 2 médias

À preuve, les oppositions entre arts majeurs et arts mineurs, le fait que les guildes de teinturiers tendent à s'affranchir de celles des tisserands (« Compagnia della Tinta » en Italie), et la différenciation qui s'accentue au sein même des corporations entre différentes activités : « petit teint » et « grand teint » en France, Schwarzfaerber (teinturiers en noir) et Schoenfaerber (teinturiers en plusieurs couleurs) en Allemagne, par exemple. […] Lire la suite

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 10 996 mots
  •  • 6 médias

L'Orient devient aussi l'inspirateur de couleurs et de formes d'un monde à court d'idées qui, dans le domaine des arts décoratifs, trop tourné vers le pastiche, se fait alors volontiers prédateur. Le peintre anglais John Frederick Lewis (1805-1876), familiarisé avec l'art islamique par un séjour de dix années en Égypte, témoigne du possible renouveau de la scène de genre par la calligraphie du décor. […] Lire la suite

ART SACRÉ L', revue

  • Écrit par 
  • Françoise CAUSSÉ
  •  • 2 012 mots

) créé à cette fin en 1934 organisa une grande exposition à l'hôtel de Rohan, à Paris (mai-juillet), à l'issue de laquelle Joseph Pichard (1892-1973) fonda la revue L'Art sacré (n0 1, juillet 1935), dans le même but. La revue avait un comité de rédaction (qui perdura jusqu'en 1939) regroupant de grands noms de la littérature, du théâtre, de la musique, des arts, de l'architecture (Claudel, Brillant, Copeau, Ghéon, Denis, Gastoué, Puiforcat, Dom Bellot, Pingusson), des historiens de l'art (Aubert, Deschamps, Jamot), des membres de l'Église. […] Lire la suite

CLASSICISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 436 mots

Le premier tiers du ive siècle est une période singulière dans l'art grec : la créativité qui l'avait constamment renouvelé depuis le viiie siècle s'assoupit ; aucun artiste d'envergure, aucune tendance nouvelle n'apparaissent. Alors qu'en architecture un bâtiment exceptionnel comme la rotonde (tholos) de Delphes confirme l'attention portée désormais à l'espace intérieur, dans les arts plastiques règnent, d'une part, un académisme de bon aloi, qui prolonge le style parthénonien et le formalisme de Polyclète, et, d'autre part, le maniérisme de plus en plus convenu né en Attique dans l'exaltation du marbre maîtrisé. […] Lire la suite

DÉMATÉRIALISATION DE L'ŒUVRE D'ART

  • Écrit par 
  • Florence de MÈREDIEU
  •  • 1 630 mots

Tout cela conduit à une conception de l'œuvre d'art très différente de celle des siècles antérieurs. Doubles, fantômes, ectoplasmes lumineux : les œuvres sont prises dans le grand flux des images. Avec lesquelles elles tendent à se confondre. L'art vidéo (Nam June Paik, Bill Viola, Gary Hill ou Thierry Kuntzel…), les arts numériques (Vera Molnar, Manfred Mohr. […] Lire la suite

RÉALISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 429 mots

Depuis la Renaissance jusqu'au milieu du xixe siècle au moins, l'art grec a fourni aux artistes et aux penseurs de l'Occident le modèle de ce qu'ils ont appelé le « beau idéal » : un art où la réalité est épurée par la recherche d'une perfection formelle résultant d'une démarche intellectuelle. Cette perception de l'art grec, fondée avant tout sur la connaissance de l'architecture et de la sculpture, quoique validée par certains textes anciens qui attestent une formalisation très raffinée, n'a cessé d'être battue en brèche par la découverte progressive des arts mineurs : céramique et petite plastique en bronze et en terre cuite, qui affirment l'existence d'un autre courant, longtemps bridé, voire refoulé, avant de s'épanouir tardivement. […] Lire la suite

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 330 mots
  •  • 9 médias

Aujourd’hui, les chercheurs tentent de redonner vie aux couleurs de la sculpture et de l’architecture classiques. Origines et fonctions de la polychromie en Grèce Architecture L’utilisation de couleurs pour orner les édifices publics et privés se développe dans les cités grecques entre la période archaïque et hellénistique. L’érection des premiers temples en pierre (viie siècle av. […] Lire la suite

ART SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Laurence BERTRAND DORLÉAC
  •  • 7 408 mots
  •  • 2 médias

En matière artistique, seuls les architectes furent soumis à un Ordre, il est vrai très encouragé par le secrétaire général des Beaux-Arts, spécialiste d'architecture. Fidèle du Maréchal, Louis Hautecœur était historien d'art, universitaire et conservateur de musée. Son programme visait à défendre les collections nationales, à renforcer le pouvoir de l'administration, surtout en province, à se débarrasser du Conseil supérieur des beaux-arts, trop moderniste à son goût, enfin, à acquérir des œuvres d'art et à réformer l'enseignement des artistes et des conservateurs dans le droit-fil de son traditionalisme et de sa conception d'un « juste milieu ». […] Lire la suite

GROTESQUES, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 552 mots

Ces motifs non naturalistes furent critiqués par les tenants d'un art rationnel ou classique, qui préconisaient la réalité comme objet de l'art. Vitruve, dans son traité sur l'architecture (ier s av. J.-C.), fut le plus sévère à cet égard. Cet ornement a connu dès sa redécouverte un grand succès, qui ne s'éteindra qu'au début du xixe siècle. Tout au long du xvie siècle, les artistes ont imité les grotesques antiques et ont laissé des décors de ce style, ainsi Luca Signorelli (chapelle Saint-Brice, 1499-1504, cathédrale d'Orvieto), Pinturrichio, Raphaël et Giovanni da Udine (loggia du palais du Vatican, 1517-1518), Giovanni da Udine et Jules Romain (villa Madame, Rome, env. […] Lire la suite

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 371 mots
  •  • 2 médias

L'architecture et la peinture de la fin du xve et du début du xvie siècle prennent pour modèles les solutions de l'art provincial byzantin du xive siècle (Treskavac, Saint-Nikita, Kremikovci, Poganovo, etc.). Le patriarcat de Peć est rétabli en 1557. Au début, son activité artistique se donne comme but principal de restaurer les anciens monastères des Nemanjić, tant leur architecture que leurs peintures (Peć, Gračanica, Banja près de Priboj, Studenica, etc. […] Lire la suite

PITTORESQUE, art et esthétique

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 649 mots
  •  • 2 médias

Une place à part doit être faite au pittoresque en architecture. Au début du xixe siècle, les théoriciens du néo-pittoresque anglais, U. Price et R. P. Knight, suivis par H. Repton, J. Gandy et J. Loudon, élargissent les règles du pittoresque, qu'ils transposent du jardin paysagiste à l'architecture elle-même. Au même moment, en France, Legrand écrit que « l'expression de l'art peut se manifester dans la chaumière du villageois, dans la cabane du sauvage, dans la grotte de l'anachorète, elle peut manquer absolument dans le palais le plus riche, ou dans la confusion des bâtiments d'une ville immense » (1809). […] Lire la suite

SURRÉALISME Surréalisme et art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 4 889 mots
  •  • 1 média

Cette préoccupation, qui dérive tout naturellement du désir rimbaldien de « changer la vie », répercute aussi l'influence exercée sur le surréalisme par certains types d'architecture « aberrants » (le facteur Cheval, Gaudí). C'est un sculpteur, Giacometti, qui réalise les premiers objets « à fonctionnement symbolique » (entendez « érotique-voilé », comme Breton avait défini la beauté « surréaliste »). […] Lire la suite

AVIGNON, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 020 mots
  •  • 1 média

Son fils, Jean-Baptiste (1683-1758), suit l'évolution de l'art parisien. D'une production considérable, on retiendra un chef-d'œuvre avignonnais, construit de 1741 à 1754, l'hôtel de Villeneuve (musée Calvet). Les deux fils de Jean-Baptiste furent architectes comme lui. L'aîné, François II (1710-1793), est le plus connu. Il alla à Paris et fut membre de l'Académie d'architecture. […] Lire la suite

LAN NA ART DU

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER
  •  • 322 mots

À partir de la seconde moitié du xvie siècle, l'influence birmane se fait aussi sentir dans l'architecture (construction et décors), mais dans les grands monastères, les vastes édifices en bois ou en construction mixte et les stūpa, d'une réelle beauté, fort différents de l'art d'Ayuthya et de Bangkok, n'en conservent pas moins une profonde originalité. […] Lire la suite

ARABESQUE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 3 448 mots

Le mouvement sans fin qui caractérise les compositions d'arabesque constitue l'apport fondamental de l'art islamique à cet ornement qui est devenu dans les pays islamiques un des ornements majeurs ; l'arabesque est utilisée dans tous les domaines et dans toutes les techniques. Par exemple, les illustrations des corans et les panneaux de céramique placés à l'intérieur et à l'extérieur des mosquées ; ce type de décoration est, dans les pays islamiques, partie intégrante de l'architecture, ce que l'esthétique occidentale n'a pas toujours clairement compris. […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Sculpture

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 2 362 mots
  •  • 4 médias

Henry Moore (1898-1986) et Barbara Hepworth (1903-1975), qui se sont connus à l'École des beaux-arts de Leeds en 1920, travaillent d'abord chacun dans un style personnel en proposant une interprétation nouvelle de la figure humaine (Moore, Reclining Woman, 1929, Leeds City Art Gallery ; Hepworth, Mother and Child, 1927, Toronto, Art Gallery of Ontario). […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) L'art

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 11 453 mots
  •  • 30 médias

Le développement de l'architecture de brique Disposant, grâce au limon du Nil, d'un matériau abondant, facile à travailler, les Égyptiens ont, dès le prédynastique, utilisé pour leurs constructions la brique crue séchée au soleil. Son emploi correspond à une modification radicale de l'architecture de l'habitat et des tombes, soit le passage de la forme ovale ou circulaire à la structure rectangulaire, tandis que les villes, qui comportent, outre les maisons, d'importants édifices religieux, se concentrent peu à peu à l'intérieur de murs de fortification pouvant atteindre jusqu'à 2 mètres d'épaisseur. […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 176 mots
  •  • 12 médias

Ces voyages ont ainsi permis aux Anglais la découverte de l'art italien, notamment dans le domaine de la peinture et de l'architecture. Les châteaux anglais construits en style palladien se sont peu à peu remplis de collections de tableaux acquis à l'étranger ou dans les ventes publiques. L'accès à ces collections était le plus souvent aisé, ce qui a permis à des peintres comme Gainsborough et Constable de développer leur culture artistique sans avoir franchi la Manche. […] Lire la suite

CLUNY, APOGÉE DE L'ART ROMAN (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 091 mots

L'architecture et les arts, aux xe et xie siècles, dans ce qu'il convient d'appeler le « premier art roman », nous restent encore mal connus, à l'exemple de l'église de Cluny II, dont des fouilles en cours donneront une image sans aucun doute plus complexe que ce que l'on pensait jusque-là. Mais autour de la fin du xie siècle, et d'une manière parallèle à l'essor d'une architecture grandiose, un art puissant et inventif, beaucoup moins austère, émerge dans tous les champs de la création. […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES Les concours d'art et littérature

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 767 mots
  •  • 2 médias

 » De fait, en 1928, à Amsterdam, ces concours sont d'une tout autre envergure : d'abord, plus de mille artistes présentent leurs œuvres ; ensuite, les concours prennent réellement le caractère d'« épreuves », notamment parce que chacune des cinq sections se voit subdivisée en « spécialités » (conceptions architecturales et conceptions pour l'urbanisme pour l'architecture ; médailles et sculptures pour la sculpture ; schémas, peintures et autres arts graphiques pour la peinture ; textes épiques, textes dramatiques et textes lyriques pour la littérature). […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 170 mots
  •  • 29 médias

Thomas De Quincey (1785-1859) chercha une évasion à ses obsessions morbides dans l'humour (De l'assassinat considéré comme un des beaux arts [Murder Considered as One of the Fine Arts, 1827]) et dans l'opium un stimulant à ses rêves autant qu'un remède à ses peines (Les Confessions d'un mangeur d'opium [Confessions of an English Opium-Eater, 1821], qui trouvèrent en France un grand écho). […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 815 mots

Si l'on excepte le traité de Vitruve Sur l'architecture – et l'architecture constitue un cas à part par rapport aux arts plastiques sur lesquels se concentrera l'analyse –, il s'agit, d'une part, d'une enquête encyclopédique sur la nature, l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien dont les cinq derniers livres, consacrés successivement à l'or et à l'argent (XXXIII), au bronze (XXXIV), aux terres (XXXV), au marbre et autres pierres (XXXVI) et enfin aux pierres précieuses (XXXVII), renferment des notices succinctes sur les œuvres célèbres rèalisées en ces matières et, d'autre part, d'un guide touristique, la Périégèse de la Grèce de Pausanias. […] Lire la suite

L'ART DE LA RENAISSANCE EN FRANCE (H. Zerner)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 1 859 mots

Le résultat est un art entièrement original et un bon nombre de chefs-d'œuvre, trop méconnus. Zerner nous les donne littéralement à voir, dans une série d'analyses précises, brillantes, soutenues par de superbes illustrations. Dans l'architecture, la Renaissance italienne cultivait – jusqu'à la paralysie – les valeurs de régularité et de cohérence et recherchait l'intégrité du tout. […] Lire la suite