« -- Histoire et critique »

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT, 
  • Universalis
  •  • 19 198 mots
  •  • 14 médias

Soixante dix ans après la naissance dans la violence de la république populaire de Chine, le cours de l'histoire chinoise apparaît plus stable, mais non dépourvu d'interrogations multiples. Symbole de la plus grande révolution communiste survenue dans le Tiers Monde, et réceptacle de nombreux espoirs révolutionnaires, la Chine est aussi la victime de la plus tragique des utopies radicales à l'ère maoïste. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « -- Histoire et critique » :

Afficher les médias de « -- Histoire et critique »

NOTRE HISTOIRE INTELLECTUELLE ET POLITIQUE 1968-2018 (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christophe LE DIGOL
  •  • 1 162 mots

Et elle lui est quelque peu indispensable, dans la mesure où cette histoire intellectuelle et politique est aussi et surtout une histoire personnelle, une histoire vécue. Rendre le monde intelligible Alors étudiant à HEC, Pierre Rosanvallon, anonyme parmi tant d’autres, vit un Mai-68 tout en discussions et en écoute, préférant les armes de la critique « aux satisfactions de l’activisme », selon ses propres mots. […] Lire la suite

QUESTIONS DE STYLE. FONDEMENTS D'UNE HISTOIRE DE L'ORNEMENTATION (A. Riegl) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 235 mots

Riegl y révèle de quelle manière une histoire des valeurs se superpose à celle des productions artistiques. Pour Panofsky, qui fut un lecteur attentif et critique du Viennois, il y avait deux ruptures fondamentales dans l'histoire de la théorie de l'art, sur lesquelles sa propre réflexion trouvait d'ailleurs ses points d'appui : le moment kantien, et celui de Riegl. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) Économie des conventions

  • Écrit par 
  • Philippe BATIFOULIER
  •  • 1 525 mots

À l'exclusivité de l'intérêt personnel, l'économie des conventions substitue la diversité des façons de juger que l'on peut identifier notamment quand les individus sont face à une critique et en position de justifier leur comportement, comme le souligne la sociologie de la critique développée par Luc Boltanski et Laurent Thévenot (De la justification. […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET, 
  • Universalis
  •  • 33 218 mots
  •  • 59 médias

L'histoire des États-Unis est celle – assez improbable – de treize colonies anglaises coincées au xviiie siècle entre la côte atlantique et les hauteurs des Appalaches, devenues quelque deux cents ans plus tard la plus grande puissance mondiale.Le continent nord-américain est abordé par les puissances européennes à partir de la fin du xvie siècle. Au sud, les Espagnols, au nord-est les Français, à l'est les Anglais et les Hollandais, à l'ouest les Russes ; tous se taillent des empires en s'alliant avec les tribus indiennes. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 689 mots
  •  • 10 médias

L'histoire de la pensée économique est ainsi relativement courte. Cette histoire révèle l'existence de courants de pensée qui diffèrent à la fois sur la place qu'ils accordent à telle ou telle question (la monnaie, la valeur, les inégalités sociales, l'équilibre, l'emploi, le revenu, la finance, l'information...) et sur les réponses qu'ils y apportent. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) L'école classique

  • Écrit par 
  • Daniel DIATKINE
  •  • 6 875 mots
  •  • 3 médias

Cette critique suppose un raisonnement typiquement ricardien, à l'échelle de l'économie globale. Or Smith, qui intitule son ouvrage majeur de 1776 la Richesse des nations (An Inquiry into the Nature and Causes of the Wealth of Nations), ne définit jamais explicitement ce qu'est une nation (du point de vue économique), c'est-à-dire la dimension de l'économie considérée. […] Lire la suite

HISTOIRE MONDIALE DE LA SPÉCULATION FINANCIÈRE, DE 1700 À NOS JOURS, Charles P. Kindleberger - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Franck JOVANOVIC
  •  • 991 mots

 » L'histoire économique comparée permet de comprendre les mécanismes économiques et de montrer que les crises financières sont « une structure récurrente de l'économie capitaliste ». Bien que chaque crise financière soit un événement historique unique, Kindleberger montre qu'il n'y a pas lieu de dissocier histoire et économie, même si « l'histoire traite du particulier et l'économie du général ». […] Lire la suite

À DISTANCE. NEUF ESSAIS SUR LE POINT DE VUE EN HISTOIRE (C. Ginzburg) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 032 mots

L'un et l'autre titre renvoient en fait à deux traits essentiels et récurrents de l'histoire pratiquée par Ginzburg : l'attention aiguë aux modes d'exposition du travail historique et aux types d'intelligibilité qu'ils conditionnent ; l'investissement du domaine des images comme champ inépuisable d'analyse. Enfin, le lecteur y retrouve des thèmes chers à l'historien : par exemple, la morphologie et l'histoire, ou encore les rapports, faits de proximité et de distance, entre les juifs et les chrétiens. […] Lire la suite

LA MAISON DIEU. UNE HISTOIRE MONUMENTALE DE L'ÉGLISE AU MOYEN ÂGE (D. Iogna-Prat) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Dany SANDRON
  •  • 1 060 mots

Fondé avant tout sur l’étude critique des textes, l’ouvrage de Dominique Iogna-Prat La Maison Dieu. Une histoire monumentale de l’Église au Moyen Âge (coll. L’Univers historique, Seuil, Paris, 2006) cherche à comprendre le phénomène de « pétrification » de l’Église, c’est-à-dire la magnification de l’église-bâtiment, promue symbole de l’Église-communauté des fidèles. […] Lire la suite

LE VOL DE L'HISTOIRE. COMMENT L'EUROPE A IMPOSÉ LE RÉCIT DE SON PASSÉ AU RESTE DU MONDE (J. Goody)

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 944 mots

Il fallait de l'érudition et de la passion pour se lancer dans l'immense entreprise consistant à soumettre la vision occidentalocentrique de l'histoire du monde au feu de la critique. Jack Goody, anthropologue africaniste, devenu voyageur et comparatiste, ne manque ni de l'une ni de l'autre. Il a d'ailleurs déjà montré, notamment à propos de la famille, à quel point l'intrusion du comparatisme dans le champ d'étude de l'historien pouvait être pertinente. […] Lire la suite

CATHOLICISME Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 441 mots
  •  • 10 médias

L'Église primitive La période de l'histoire du christianisme qui va de la Pentecôte (30 apr. J.-C.) à la prise de Jérusalem par Titus (70 apr. J.-C.) constitue une unité déterminée. Elle est caractérisée à la fois par l'importance qu'y occupent les Apôtres, d'où son nom d'Église apostolique, et par le fait qu'elle se recrute essentiellement en milieu juif. […] Lire la suite

LA COLONISATION DU SAVOIR. UNE HISTOIRE DES PLANTES MÉDICINALES DU « NOUVEAU MONDE » 1492-1750 (S. Boumediene) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 144 mots

S’ensuit la publication de l’Histoire médicinale des Indes occidentales de Nicolás Monardes (entre 1564 et 1574) qui en valorise les produits, critique ceux qui viennent de l’Orient, et constitue en réalité une promotion des produits d’Amérique. Dans cette affaire, les vertus antisyphilitiques du bois de gaïac sont les bienvenues, même si le gaïac est bientôt concurrencé par d’autres substances, dont l’une vient de Chine. […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) Histoire des politiques économiques depuis 1945

  • Écrit par 
  • Ruxandra PAVELCHIEVICI
  •  • 8 701 mots
  •  • 4 médias

Si ce trait peut susciter des débats féconds, il donne également à penser que les questions de l’histoire sont sans réponse. Pourtant, la nature même de l’économie est politique, et l’économie des États-Unis de 1945 à nos jours en est une illustration. Du consensus liberal initial aux contradictions internes croissantes, les modifications successives des conditions économiques épousent les inflexions des choix politiques, et mettent au jour la tension inhérente à la société américaine, entre désir de justice et exaltation de l’effort individuel, entre aversion pour la concentration du pouvoir et conscience de l’importance du collectif. […] Lire la suite

33 MOMENTS DE BONHEUR et HISTOIRES SANS GRAVITÉ (I. Schulze)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 1 008 mots

Étonnant parcours que celui de cet écrivain né à Dresde en 1962 et considéré en Allemagne comme l'écrivain de la réunification. Son troisième livre, Histoires sans gravité. Un roman de la province est-allemande (1998, trad. A. Lance et R. Lance-Otterbein, Fayard, 1999), connut un énorme succès. Salué non seulement par la critique, mais aussi par ses pairs, l'auteur a déjà reçu plusieurs prix littéraires. […] Lire la suite

SIMON RICHARD (1638-1712)

  • Écrit par 
  • Paul AUVRAY
  •  • 1 285 mots

Simon publie bientôt, en effet, trois nouveaux volumes en quatre ans : Histoire critique des textes du Nouveau Testament (Rotterdam, 1689), Histoire critique des versions du Nouveau Testament (ibid., 1690), Histoire critique des principaux commentateurs du Nouveau Testament (ibid., 1693), qui entraînent des polémiques contre Arnauld et Le Clerc parues dans les Nouvelles Observations sur le texte et les versions du Nouveau Testament (Paris, 1695). […] Lire la suite

PREVITALI GIOVANNI (1934-1988)

  • Écrit par 
  • Ferdinando BOLOGNA
  •  • 1 028 mots

Previtali avait fait des études d'histoire de l'art avec Roberto Longhi et s'était particulièrement consacré à l'histoire de la critique d'art avant la fin de ses études. Dès ses débuts, il s'intéressa à la méthodologie, ce qui le porta à conjuguer la connaissance spécifique de l'œuvre d'art avec une conception de la critique que lui-même résumait ainsi : « Là où n'existe pas un rapport précis, ponctuel, entre une œuvre d'art et un jugement critique la concernant, il n'y a pas critique d'art. […] Lire la suite

BAUER BRUNO (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 649 mots

Nommé en 1839 maître de conférences à la faculté de théologie de Bonn, il entreprend une critique des Évangiles qui lui vaut rapidement la révocation et l'interdiction d'enseigner (1840). Néanmoins, il récidive avec une Critique de l'histoire évangélique de saint Jean (1840) et une Critique de l'histoire évangélique des synoptiques (1842). Par ailleurs, il fait paraître anonymement un pamphlet, Die Posaune des Jüngsten Gerichts über Hegel, der Atheisten und Antichristen (La Trompette du Jugement dernier, sur Hegel, les athées et antéchrists), où il s'attache à démontrer comment Hegel, réduisant Dieu à l'idée absolue, identifie la religion chrétienne à un panthéisme et trace la voie à l'athéisme. […] Lire la suite

PROCOPE DE CÉSARÉE (mort en 562?)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 118 mots

Son Traité des édifices apporte des renseignements précieux pour l'histoire de l'art byzantin. Dans la plupart de ses œuvres, il loue sans réserve l'empereur régnant, sauf dans son Histoire secrète, où il critique violemment Justinien mais surtout l'impératrice Théodora. Son style oratoire s'apparente à celui des sophistes. […] Lire la suite

MORELLI GIOVANNI (1816-1891)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Ses études sur les œuvres des maîtres de la peinture italienne dans les musées de Dresde, de Munich, de Berlin et de Rome (Die Werke italienischer Meister in den Galerien von München, Dresden und Berlin, 1880 ; Kunstkritische Studien über italianische Malerei, Die Galerien Borghese und Doria Panfili in Rom, 1890) font date dans l’histoire de la critique d’art. […] Lire la suite

RÉCEPTION, art et littérature

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU, 
  • François-René MARTIN
  •  • 2 287 mots

Il existait déjà un genre essentiel en histoire de l'art, qui assumait la collecte de certaines catégories de réactions devant les œuvres : la « fortune critique ». Théorisée en Italie dans le sillage des conceptions esthétiques du philosophe Benedetto Croce (1866-1952), la fortuna critica est la recherche des variations que la critique fait subir aux œuvres. […] Lire la suite

LAPEYRÈRE ISAAC DE (1596-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 374 mots

Pintard) restera intimement fidèle aux thèses qu'il a avancées et qui marquent, dans l'histoire de la critique biblique, une étape décisive. […] Lire la suite

MIGNOT EUDOXE IRÉNÉE (1842-1918)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 346 mots

Poulat, Histoire, dogme et critique dans la crise moderniste, 1962). Lui-même a donné une expression contrôlée de sa pensée dans plusieurs articles recueillis en volumes (Les Études ecclésiastiques, 1908 ; L'Église et la critique, 1910). […] Lire la suite

BÖHM-BAWERK EUGEN VON (1851-1914)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 477 mots

D'autre part, il élabore dans son Histoire critique des théories de l'intérêt (Geschichte und Kritik der Kapitalzinstheorien, 1884), mais surtout dans sa Théorie positive du capital (Die positive Theorie des Kapitalzinses, 1888), la théorie marginaliste de l'intérêt et du capital. L'intérêt a comme fondement le fait que les hommes accordent aux biens actuels une valeur plus grande qu'aux biens futurs, pour une raison psychologique (les jouissances futures paraissent moins vives que les jouissances proches), une raison économique (les besoins de l'individu sont souvent plus vifs et ses ressources moindres au début de sa vie) et une raison technique (la production à l'aide de capital, qui demande plus de temps qu'une production directe, est aussi plus avantageuse). […] Lire la suite

DU BOS abbé JEAN-BAPTISTE (1670-1742)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE
  •  • 739 mots

Il est principalement connu pour ses écrits, les Réflexions critiques sur la poésie et la peinture (1734) et une Histoire critique de l'établissement de la monarchie française dans les Gaules (1719, 2 vol.). Réflexions critiques sur la poésie et la peinture : l'association des deux arts sous ce titre n'étonne pas, car elle est de rigueur depuis l'Antiquité. […] Lire la suite

POULET GEORGES (1902-1991)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 722 mots

Lorsque ce premier tome parut, des critiques aussi différents que Maurice Nadeau et Albert Béguin le saluèrent comme un événement considérable, un tournant dans l'histoire de la critique littéraire. Georges Poulet y étudiait l'importance du temps dans la littérature, non pas comme thème mais comme impulsion créatrice. Ses études se situaient à la lisière entre philosophie, psychologie et critique littéraire au sens propre. […] Lire la suite

COMPAGNON ANTOINE (1950- )

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 112 mots
  •  • 1 média

Véritable plongée dans la crise qui, de 1870 à 1914, secoua à la fois l’Université (avec la constitution de l’histoire littéraire française autour de Gustave Lanson), la critique qui lui cédait le pas (Sainte-Beuve et Brunetière) et la littérature qui, de Flaubert à Proust, connut au même moment une manière d’assomption, l’ouvrage marque un authentique renouvellement de la recherche et trouve l’une de ses suites avec Connaissez-vous Brunetière ? (1997). […] Lire la suite

BAUR CHRISTIAN (1792-1860)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 156 mots

Son œuvre, abondante, porte sur l'histoire des dogmes, sur la philosophie religieuse du christianisme ancien (la « gnose chrétienne »), sur l'histoire de la primitive Église et sur la critique biblique. […] Lire la suite

MEHRING FRANZ (1846-1919)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 289 mots

Se consacrant à l'histoire et à la critique littéraire, il adhère au Parti social-démocrate allemand dont il devient un publiciste renommé. En 1897, il fait paraître L'Histoire de la social-démocratie. Marxiste convaincu, il se lie avec Karl Kautsky qui lui confie la rédaction de l'éditorial de sa revue, Die neue Zeit (Le Temps nouveau). En 1912, il rompt avec ce dernier, en désaccord sur la tactique parlementaire du parti qu'il juge trop opportuniste ; il démissionne de la rédaction de Die Neue Zeit. […] Lire la suite

AUERBACH ERICH (1892-1957)

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 627 mots

La tâche du critique est donc de décrypter les signes d'un univers mental collectif, à travers telle ou telle réalisation artistique. Ce postulat est lui-même solidaire d'un autre, selon lequel on peut voir dans la suite des créations poétiques la chaîne des signes d'une organisation rationalisable interne à l'histoire de la culture des sociétés. À travers le texte étudié, le critique décèle une évolution extra-littéraire, orientée selon une continuité visant de plus en plus nettement à la représentation d'un univers particulier. […] Lire la suite

ROSENKRANZ JOHANN KARL FRIEDRICH (1805-1879)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 283 mots

, 1838-1842), le dernier volume constituant une Histoire de la philosophie critique (Geschichte der kritischen Philosophie). Outre des ouvrages consacrés à l'histoire de la poésie (1832-1833), à la littérature allemande (1836), à Dante (1829), aux Niebelungen (1829), à l'esthétique du laid (1833), à Schleiermacher (1836), Rosenkranz publia notamment Psychologie ou Science de l'esprit subjectif (Psychologie oder die Wissenschaft vom subjektiven Geiste, 1837), La Science de l'idée logique (Die Wissenschaft der logischen Idee, 1858-1859), Epilegomena (1862), Diderot, sa vie et ses œuvres, (Diderot Leben und Werke, 1866), Hegel comme philosophe allemand national (Hegel als deutscher National Philosoph, 1870). […] Lire la suite

SAINTE-BEUVE CHARLES AUGUSTIN (1804-1869)

  • Écrit par 
  • Roger FAYOLLE
  •  • 1 771 mots

Une pareille quête semble exiger que celui qui s'y livre ne soit « ni fanatique, ni même trop convaincu ou épris d'une autre passion quelconque » (article Du génie critique et de Beyle, 1835). Mais la critique ainsi comprise consiste beaucoup plus à décrire les particularités morales qu'à analyser des œuvres littéraires. Le « savant » et le « juge » C'est en enseignant, à Lausanne, en 1837-1838, l'histoire de Port-Royal que Sainte-Beuve découvre comment la critique et l'histoire littéraires pourraient servir à l'édification d'une « histoire naturelle morale » et qu'il baptise « science littéraire » la détermination et le classement, à partir de documents, littéraires ou non, des « familles naturelles d'esprits ». […] Lire la suite

CHAMPS DE CASTILLE, Antonio Machado - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 825 mots

D'autres, plus intéressés par l'histoire, la critique sociale ou politique, mettent en valeur les compositions de Champs de Castille. Dans le recueil suivant, Nouvelles Chansons (1917-1930), la réflexion prend le pas sur l'inspiration lyrique, qui rejaillit dans quelques Poésies de la guerre (1936-1939). Il semble que l'on reconnaisse aujourd'hui que la plénitude du génie poétique de Machado se manifeste surtout dans l'admirable fusion de l'âme et du paysage qui marque les plus belles compositions de Champs de Castille, ainsi que dans l'austère méditation sur le destin de l'Espagne qui les nourrit. […] Lire la suite

CROCE BENEDETTO (1866-1952)

  • Écrit par 
  • Charles BOULAY
  •  • 1 993 mots

Croce applique à sa méthodologie critique sa conception de l'histoire et de l'esthétique : l'histoire littéraire s'identifie à la critique littéraire, qui consiste à définir la personnalité poétique de l'écrivain. Étant expression individuelle, l'œuvre s'élève au-dessus de l'époque historique et du courant littéraire où elle a pris naissance, et la critique est donc monographique. […] Lire la suite

TAINE HIPPOLYTE (1828-1893)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 1 549 mots

Ceux de critique littéraire soutiennent le plus souvent une thèse et s'efforcent de tout déduire de la faculté maîtresse des esprits créateurs étudiés. Ce sont : un Essai sur les fables de La Fontaine (1852), repris en 1861 sous le titre : La Fontaine et ses Fables ; l'Essai sur Tite-Live (1855) ; une Histoire de la littérature anglaise (1856-1863) en cinq volumes, et trois séries d'études inégales, mais le plus souvent remarquables pour leur acuité d'analyse et leurs formules saisissantes, Essais, Nouveaux Essais et Derniers Essais de critique et d'histoire (1858, 1865, 1894). […] Lire la suite

FRANCFORT ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Gerhard HÖHN
  •  • 2 789 mots
  •  • 1 média

Constituée d'une suite de catastrophes, l'histoire parviendrait à son terme lorsque toute pensée de résistance, attachée à dépasser cette « totalité fausse », serait définitivement éliminée. La fonction et le statut de la théorie critique se trouvent du même coup modifiés. Quand elle demeure enfermée dans son propre cercle et sans référence externe, la théorie apparaît comme le principal lieu du refus. […] Lire la suite

ANNALES ÉCOLE DES

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 3 324 mots

Histoire, sciences sociales, conséquence d'une nouvelle inflexion donnée au programme de la revue à la suite d'une réflexion (auto)critique organisée, en 1989, sur le « tournant critique ». Dans l'histoire d'un mouvement qui a toujours revendiqué ses changements d'orientation dans la fidélité au projet fondateur, ce tournant n'est pas anodin. Implicitement, c'est admettre que les Annales ne portent plus seules, ni même peut-être principalement, l'organisation de l'innovation scientifique en histoire et dans les sciences sociales. […] Lire la suite

TAFURI MANFREDO (1935-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COHEN
  •  • 943 mots

Il avait participé au début des années 1960 à la rédaction de la revue Casabella-Continuità, dirigée par Ernesto Nathan Rogers, qui poursuivait alors le dessein d'une “révision critique” de l'histoire du mouvement moderne. À l'Institut de Venise, où architectes romains et milanais avaient trouvé un terrain neutre de collaboration, la rencontre de Massimo Cacciari, de Francesco Dal Co, de Marco de Michelis et d'autres jeunes historiens encourage Tafuri à radicaliser sa critique de l'“histoire opérative” de Bruno Zevi. […] Lire la suite

MALCOLM MORLEY. ITINÉRAIRES (J.-C. Lebensztejn)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 050 mots

De ce cliché d'une classe sociale replète d'autosatisfaction qui s'apparente étrangement à une histoire et à une critique de l'art qu'exècre l'auteur, Morley, lit-on dans l'ouvrage, tire une peinture d'une « beauté formelle et d'une violence contenue, toutes deux prêtes à exploser ». D'un bout à l'autre, Malcolm Morley. Itinéraires impose à l'art et à son histoire une semblable pression, et la maintient au bord du désastre. […] Lire la suite

AMPÈRE JEAN-JACQUES (1800-1864)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

) et Histoire de la littérature française au Moyen Âge, comparée aux littératures étrangères : introduction, histoire de la formation de la langue française (1841, 3 vol.). Ses théories concernant l'influence du milieu sur l'histoire font d'Ampère le précurseur du critique et historien français Hippolyte Taine. Le fait le plus marquant de sa vie personnelle est son amour platonique pour Mme Récamier. […] Lire la suite

POLEVOÏ NIKOLAÏ ALEXEÏEVITCH (1796-1846)

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 489 mots

Absorbé par d'interminables polémiques avec Gretch et Boulgarine, confrères pétersbourgeois redoutables pour leurs relations avec le pouvoir, tenu à l'écart par l'intelligentsia noble de Moscou, Polevoï, ce fils de marchand, ne manque pas de présomption : il propose son alliance à Pouchkine en 1826, compose des nouvelles, des poésies, un roman Abbaddonna (1834) dans un style romantique outré, critique L'Histoire de l'État russe (Istorija Gosudarstva rossijskogo) de Karamzine et rédige sa propre Histoire du peuple russe (Istorija russkogo naroda) en s'inspirant de Niebuhr et des historiens français de la Restauration. […] Lire la suite

LLORENTE JUAN ANTONIO (1756-1823)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 698 mots

Llorente achève L'Histoire critique de l'Inquisition d'Espagne, publiée à Paris (1817-1818) et diffusée rapidement en raison de l'importance des pièces authentiques qu'elle révèle et du style concis qui la caractérise. Traduit en plusieurs langues, l'ouvrage soulève des polémiques qui valent à son auteur une succession d'interdits. Ne pouvant désormais célébrer les offices, ni exercer ses fonctions de professeur d'espagnol, Llorente poursuit dans l'ombre ses travaux d'érudition. […] Lire la suite

LA MAISON CINÉMA ET LE MONDE 1. (S. Daney)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 963 mots

Dans l'histoire de la critique cinématographique française, Serge Daney (1944-1992) occupe, à une génération d'écart, une place en tous points comparable à celle tenue par André Bazin, aîné dont il prit en quelque façon la relève symbolique en achetant à l'âge de quinze ans, quelques mois après la disparition prématurée de celui qui en fut le plus célèbre représentant, son premier exemplaire des Cahiers du cinéma. […] Lire la suite

ÉVOLUTIONNISME

  • Écrit par 
  • Hubert FAES
  •  • 1 255 mots

La critique a commencé dans les sciences humaines et la philosophie de l'histoire. Elle est maintenant générale. Même les cosmologistes préfèrent aujourd'hui parler d'histoire plutôt que d'évolution de l'univers. La biologie qui a fourni le schème embryologique inspirateur de l'évolutionnisme, et qui l'a conforté avec la théorie darwinienne de l'évolution, est peut-être la science où cette critique a le plus tardé à se manifester. […] Lire la suite

NICOLET CLAUDE (1930-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 795 mots

Essai d'histoire critique (1789-1924) (Gallimard, Paris, 1982), qui analyse les composantes des valeurs de la République et présente les diverses doctrines républicaines dix ans avant que le thème soit investi par l'historiographie française, lui semble plus abouti. Fruit de dix années de recherche, La Fabrique d'une nation. La France entre Rome et les Germains (Perrin, Paris, 2003) propose une étude sur le sentiment national qui s'attaque à l'instrumentalisation des histoires du passé par les pouvoirs et les projets politiques. […] Lire la suite

POULAT ÉMILE (1920-2014)

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 881 mots

Poulat se fait d’abord connaître par ses recherches sur le modernisme, notamment avec sa thèse Histoire et critique de la crise moderniste (1962) qui s’appuie sur une lecture rigoureuse des grands textes de ce conflit marqué par l’encyclique Pascendi (1907), textes jusqu’alors évoqués plutôt de façon allusive. Dans ses travaux, l’historien montre qu’il s’est d’abord agi de la recherche d’un catholicisme plus « éclairé » que celui de l’enseignement scolastique traditionnel. […] Lire la suite

TASSIN RENÉ PROSPER (1697-1777)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 235 mots

Dans les cinq volumes de l'œuvre, il expose les avantages apportés à l'histoire par la diplomatique, fait une étude critique des auteurs spécialisés d'Allemagne, de France et d'Italie. Il traite de l'écriture, de son évolution et de ses techniques. On lui doit une Histoire littéraire de la congrégation de Saint-Maur (1770), liste des ouvrages imprimés des savants de la congrégation de 1618 au xviiie siècle (ordre chronologique et tables) ; le caractère janséniste de cette œuvre entraîna l'interdiction de quatorze feuillets. […] Lire la suite

LE BRUN JACQUES (1931-2020)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 949 mots

C’est le couronnement de travaux savants qui l’ont imposé comme un des meilleurs historiens du catholicisme pour la période moderne, spécialiste des auteurs spirituels du xviie siècle français, de Bossuet, mais aussi de Richard Simon, le promoteur d’une « histoire critique » de la Bible. Auteur d’importantes synthèses pour le Dictionnaire de spiritualité (dès 1963) ou la Nouvelle histoire de l’Église (1968) – et de l’article « quiétisme » dans l’Encyclopædia Universalis (1973) –, il succède en 1978 à Jean Orcibal (rebaptisant « Histoire du catholicisme » la chaire que celui-ci occupait) et enseignera à l’EPHE jusqu’à sa retraite en 2000. […] Lire la suite

SILVESTRE DE SACY SAMUEL (1905-1975)

  • Écrit par 
  • Yves FLORENNE
  •  • 888 mots

Les études, véritables petits essais, qui accompagnent et éclairent ces publications, tant d'autres encore, sur Stendhal, Balzac, Hugo, Flaubert, occupent une place à part dans l'histoire de la critique contemporaine. Et d'abord parce que ce critique est un écrivain, ce qui ne va nullement de soi. Samuel Silvestre de Sacy écrit la langue la plus ferme et la plus forte. […] Lire la suite

GREENBERG CLEMENT (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Ann HINDRY
  •  • 711 mots

L'histoire de l'art et de la pensée critique sur l'art aura été profondément marquée, au cours du xxe siècle, par Clement Greenberg. Figure à la fois quasi mythique et controversée, il a indiscutablement proposé l'un des axes d'interprétation majeurs de l'art moderne et contemporain, donnant ainsi à l'activité de critique d'art ses lettres de noblesse. […] Lire la suite