« médicales »

PRUVOST PIERRE (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 375 mots

Issu d'une famille de médecins, il commence parallèlement des études médicales et une licence de sciences naturelles. En 1910, sa nomination en qualité d'assistant au Musée houiller de l'université de Lille, fondé par Charles Barrois en 1907, décidera sans doute de sa carrière de géologue et de spécialiste de géologie houillère. Il deviendra successivement titulaire de la chaire de géologie à Lille, puis doyen de cette faculté en 1950, date à laquelle il sera appelé à occuper la chaire de géologie à la Sorbonne. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « médicales » :

Afficher les médias de « médicales »

PRESTATIONS SOCIALES

  • Écrit par 
  • Isabelle VACARIE
  •  • 452 mots

Les prestations en nature englobent les prestations médicales et paramédicales. La distribution des soins varie selon l'organisation de la médecine adoptée. Ainsi trois grands systèmes ont-ils coexisté en Europe : celui de la nationalisation de la médecine (pays socialistes) — les soins sont donnés par des médecins fonctionnaires ; celui de la « médecine de caisse » (Allemagne, Pays-Bas, Italie, Espagne) — les praticiens sont directement rémunérés par les organismes de sécurité sociale ; enfin celui de l'assurance-remboursement (France) — les caisses de Sécurité sociale remboursent à l'assuré tout ou partie des honoraires versés au médecin et des frais pharmaceutiques. […] Lire la suite

CARAKA SAṂHITĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 378 mots

Des prescriptions médicales apparaissent dans la littérature sanskrite dès l'époque védique (~ IIe et ~ Ier millénaire) mais restent sporadiques ou simplement allusives. Il faut attendre les ier et iie siècles pour voir apparaître un corpus constitué, dont le caractère achevé montre qu'il est le fruit d'une longue tradition. Le plus ancien de ces traités est celui que l'on attribue à Caraka, dont on assure qu'il fut médecin à la cour de l'empereur Kanishka (dynastie Kushân). […] Lire la suite

DOMAGK GERHARD (1895-1964)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 385 mots

Après avoir terminé à l'université de Kiel ses études médicales interrompues par la Première Guerre mondiale, Gerhard Domagk y obtient en 1921 son diplôme de médecin. Il est nommé en 1924 chargé de cours en pathologie à l'université de Greifswald, puis à celle de Münster. Parallèlement à sa carrière dans l'industrie, Domagk poursuivra celle d'enseignant à Münster où il sera nommé professeur en 1928. […] Lire la suite

SELYE HANS (1907-1982)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 396 mots

Physiologiste canadien dont l'œuvre a dévoilé les principaux mécanismes de la réaction biologique des organismes animaux face aux agressions de toute nature, Hans Selye est né à Vienne et a fait ses études médicales à l'université de Prague, dont il a été diplômé en 1929. Il devient ensuite directeur de l'Institut de médecine et de chirurgie expérimentale de Montréal. […] Lire la suite

KEVORKIAN JACK (1928-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 373 mots

Encore interne dans un service de médecine, il milite pour la possibilité de conduire des expériences médicales sur des condamnés du couloir de la mort à l'heure de leur exécution avant l'administration de l'injection létale, ce qui lui vaut le sobriquet de « docteur la mort ». Il se prononce également en faveur de la création de « cliniques du suicide ». […] Lire la suite

FISCHER HANS (1881-1945)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 357 mots

Fischer mène de front des études médicales et des études de chimie. Il obtient le doctorat en chimie en 1904 à l'université de Marbourg et le doctorat en médecine en 1908 à l'université de Munich. Il passe un an à Berlin en tant qu'assistant auprès d'Emil Fischer (avec lequel il n'a aucun lien de parenté) à s'occuper de la chimie des sucres et des peptides. […] Lire la suite

BAUDRIMONT ALEXANDRE ÉDOUARD (1806-1880)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 397 mots

À partir de 1831, Baudrimont exerce la médecine à Valenciennes, tout en essayant, en vain, d'obtenir un poste dans une des institutions scientifiques ou médicales de la capitale où il ne peut exercer que des fonctions très mineures. En 1847, il devient assistant, puis, en 1849, titulaire de la chaire de chimie organique à l'université de Bordeaux, poste qu'il va occuper jusqu'à sa retraite, en 1878. […] Lire la suite

AUBRY JENNY (1903-1987)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 383 mots

Poussée par sa mère, elle s'oriente vers des études médicales : neurologie et psychiatrie. Elle a pour maîtres Clovis Vincent, lui-même élève de Joseph Babinski, puis Georges Heuyer, l'un des premiers patrons de médecine à accueillir la psychanalyse dans son service. C'est là que Jenny côtoie Sophie Morgenstein. À la veille de la guerre, elle est nommée médecin des hôpitaux, devenant ainsi la deuxième femme de France à obtenir ce titre. […] Lire la suite

FLOREY HOWARD WALTER (1898-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 412 mots

Éduqué à Adélaïde, Florey reçoit une bourse qui lui permet de poursuivre ses études médicales successivement à Oxford (1924), aux États-Unis (1926) et à Cambridge (1927). Il est nommé plus tard professeur de pathologie à l'université de Sheffield (1931), puis à Oxford (1935). En 1935, à l'université d'Oxford, sous l'impulsion de Florey, un groupe dévolu à la recherche de substances bactéricides naturelles est constitué. […] Lire la suite

LISTER JOSEPH 1er baron (1827-1912)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 416 mots
  •  • 1 média

Sa carrière l'a amené de Londres, où il fit ses études médicales, à Édimbourg, où il épousa la fille de William Syme dont il était l'assistant. Nommé à Glasgow puis à Édimbourg, il y enseigna la chirurgie avant d'être nommé à Londres, au King's College Hospital en 1877. C'est en 1867 que parut son premier article intitulé Du principe d'antisepsie dans la pratique médicale. […] Lire la suite

CHARCOT JEAN-BAPTISTE (1867-1936)

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 384 mots

Pour faire plaisir à son père, il entreprend des études médicales et devient, lui aussi, médecin. Ce n'est pourtant pas dans cette voie que se dessinera son avenir ; bien que n'ayant aucun ancêtre marin, il ne songe, en effet, dès sa prime jeunesse, qu'aux bateaux et en dessine, à l'école, dans tous ses cahiers. Cette vocation achève de s'affirmer lorsque, vers l'âge de vingt-cinq ans, il achète son premier bateau. […] Lire la suite

MÖSSBAUER RUDOLF (1929-2011)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 378 mots
  •  • 1 média

Né le 31 janvier 1929 à Munich (Allemagne), Rudolf Ludwing Mössbauer fit ses études à l'Université technique de Munich puis à l'Institut Max-Planck de recherches médicales à Heidelberg. Il étudia à partir de 1953 l'absorption des rayons γ par la matière et soutint sa thèse sur les phénomènes d'absorption résonante par les noyaux atomiques en janvier 1958. […] Lire la suite

MEDAWAR PETER BRIAN (1915-1987)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 422 mots
  •  • 1 média

Medawar deviendra directeur de l'Institut britannique de recherches médicales et président de la Société de transplantation. Spécialiste de l'immunologie et des transformations cellulaires, Medawar a pu prouver, dès 1946, que le rejet est dû, chez l'animal, à un phénomène immunologique : en effet, l'animal vivant rejette la greffe qui lui est génétiquement étrangère, et cela grâce à un mécanisme immunitaire. […] Lire la suite

DUMAS GEORGES (1866-1946)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 420 mots

Cette méthode privilégie d'ailleurs des données médicales, dont certaines sont aujourd'hui désuètes. Psychologue fasciné par le savoir et le pouvoir du médecin, Dumas dirige la rédaction du célèbre Traité de psychologie (2 vol., 1923), puis sa refonte en Nouveau Traité de psychologie (8 vol., 1930-1940). Dans cette œuvre collective, à laquelle les plus grands psychologues français contemporains ont participé, Dumas ne peut, autant qu'il l'aurait souhaité, imposer sa doctrine d'une psychologie scientifique, d'esprit empiriste et positiviste. […] Lire la suite

NASA (National Aeronautics and Space Administration)

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 601 mots

concerne les vols spatiaux habités, ses activités couvrent en réalité des domaines extrêmement variés et comportent aussi bien des travaux de recherche pure (physique spatiale et de l'environnement terrestre, astronomie et astrophysique, météorologie) que des applications pratiques (études en micropesanteur, expériences médicales, télécommunications, télédétection satellitaire. […] Lire la suite

PLATTER FÉLIX (1536-1614)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 423 mots

Ces notes rassemblées ont été publiées tardivement (ainsi que de nombreuses notes médicales restées inédites) au début du xixe siècle, en 1842 dans le cas des notes de voyage. Il en est de même de ses Mémoires, terminées en 1606, mais publiées dans leur intégralité seulement presque deux siècles plus tard. On a souvent parlé à leur propos de tourisme culturel. […] Lire la suite

LIÉBEAULT AUGUSTE AMBROISE (1823-1904)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 469 mots

Né à Favières, (en Lorraine), dans une famille paysanne, et destiné à la prêtrise par ses parents, il quitte le séminaire à l'âge de vingt et un ans pour entreprendre des études médicales à Strasbourg. Il s'intéresse, dès cette époque, au « magnétisme animal », mais ses maîtres le dissuadent de persévérer dans cette voie. Après sa thèse de doctorat (1850), il s'installe comme médecin de campagne à Pont-Saint-Vincent, près de Nancy. […] Lire la suite

HARTLINE HALDAN KEFFER (1903-1983)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN, 
  • Universalis
  •  • 457 mots

Ainsi formé, Hartline rejoint, en tant que chercheur, le département de physique médicale à la fondation Johnson de l’université de Philadelphie, où il poursuivra des travaux sur les processus visuels commencés lors de ses études médicales (1931-1949). Il est ensuite promu professeur de biophysique à la Johns Hopkins University (1949) puis à l'université Rockefeller en 1953. […] Lire la suite

APGAR VIRGINIA (1909-1974)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 421 mots

Promue directrice de la recherche fondamentale de la fondation (1967-1972), elle sera par la suite première vice-présidente des questions médicales (1973-1974). Virginia Apgar signe, avec Joan Beck, l'ouvrage Is My Baby All Right ? (1972, « Est-ce que mon bébé va bien ? »). Elle s'éteint deux ans plus tard, le 7 août 1974, à New York. […] Lire la suite

JEAN XXI, PIERRE D'ESPAGNE (1220?-1277) pape (1276-1277)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 442 mots

Pierre d'Espagne, réputé pour ses connaissances médicales, a écrit des commentaires d'Aristote touchant à des problèmes de physiologie, un ouvrage de médecine intitulé Thesaurus pauperum seu de medendis humani corporis membris et un vaste De anima, découvert en 1927 par Mgr M. Grabmann et fortement marqué par l'augustinisme et l'avicennisme. On lui attribue encore un commentaire de Denys, dont certains pensent qu'il serait plutôt d'Adam de Marsh, maître franciscain d'Oxford. […] Lire la suite

TROUSSEAU ARMAND (1801-1867)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 501 mots

Il publie en 1861 ses célèbres leçons, Cliniques médicales de l'Hôtel-Dieu, rééditées en 1931. […] Lire la suite

FALRET JEAN-PIERRE (1794-1870)

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 525 mots

Cette année marque un tournant décisif dans la carrière de Falret : il publie dans le Dictionnaire des études médicales l'article « Délire » (1839) et prend la direction d'un nouveau service à la Salpêtrière (section de Rambuteau), qui devient un véritable centre d'enseignement, au moment même où il apparaît lui-même comme un maître. En 1843, il publie Les Considérations générales sur les maladies mentales et, en 1854, son mémoire sur la Non-Existence de la monomanie. […] Lire la suite

RADIOLOGIE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Guy PALLARDY
  •  • 470 mots

1976 Raymond Damadian effectue, aux États-Unis, les premières images médicales sur l'appareil d'imagerie par résonance magnétique qu'il a mis au point. 1977 Début de la généralisation de la résonance magnétique nucléaire. 1990 Début du couplage radiologie-informatique (radiographie numérique), ainsi qu'entre images radiologiques en temps réel et ensemble des techniques d'imageries utilisées en chirurgie. […] Lire la suite

SHERRINGTON sir CHARLES SCOTT (1857-1952)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 570 mots

Il entre au Caius College à Cambridge en 1881 et, dès le début de ses études médicales, s'intéresse à la physiologie expérimentale du système nerveux. Docteur en médecine en 1885, il est envoyé par la Royal Society étudier l'épidémie de choléra en Espagne et l'année suivante en Italie. Il se rend ensuite à Berlin afin de montrer les résultats de ses missions au célèbre pathologiste Virchow ; mais celui-ci, engagé dans la lutte politique, envoie Sherrington chez Robert Koch dans le laboratoire duquel il travaillera un an, avant d'aller passer un mois à Bonn dans celui de Pflüger. […] Lire la suite

DACHAU

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Ces expériences médicales, conduites tout au long de la guerre, ainsi que les conditions de détention extrêmement dures, firent de Dachau l'un des camps les plus tristement connus. Après la guerre, les scientifiques et les médecins de Dachau et d'autres camps furent jugés lors du « procès des médecins » de Nuremberg, où sept d'entre eux furent condamnés à mort. […] Lire la suite

LURÇAT JEAN (1892-1966)

  • Écrit par 
  • Nicole de REYNIES
  •  • 553 mots

Il abandonne des études médicales pour apprendre la fresque puis la gravure. Ses premières tapisseries sont exécutées au point sur canevas (1915-1932). C'est en 1933 que sont réalisées ses premières œuvres sur métier : Mme Cuttoli fait tisser en basse lisse, dans son atelier à Aubusson, L'Orage tandis que Les Illusions d'Icare sont tissées en haute lisse aux Gobelins (données à la reine des Pays-Bas pour le Palais royal de La Haye), pièces décevantes car le tissage n'ajoute rien à la peinture. […] Lire la suite

GRIPPE ESPAGNOLE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 523 mots
  •  • 1 média

Schématiquement, on recherche par la technique dite de PCR – « amplification en chaîne par polymérase » – à amplifier des fragments de génome viral soit dans des prélèvements conservés par les autorités médicales depuis 1918, soit dans des cadavres de malades décédés de la grippe et enterrés dans des zones gelées en permanence (Lapons et mineurs en Alaska et au Spitzberg). […] Lire la suite

GUILLAUME DE CONCHES (1080 env.-env. 1150)

  • Écrit par 
  • Jean JOLIVET
  •  • 572 mots

Il est très au courant des données scientifiques disponibles à son époque ; il a étudié des œuvres médicales d'origine grecque (Galien) et arabe dans les traductions procurées par Constantin l'Africain à la fin du xie siècle. Il intègre ces éléments à une philosophie d'inspiration platonicienne. Entre la Sagesse divine, identique au monde archétype des Idées, et le monde sensible, il intercale une Âme du monde qu'il identifie d'abord à l'Esprit-Saint ; plus tard, il en proposera concurremment plusieurs interprétations, sans se prononcer nettement entre elles. […] Lire la suite

LAFORGUE RENÉ (1894-1962)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 586 mots

D'origine alsacienne, René Laforgue fait ses études médicales à Berlin, mais obtient en France, en 1919, son doctorat pour une thèse sur « l'affectivité dans la schizophrénie ». Installé d'abord à Grenoble, puis à Paris en 1921, il décide de se consacrer à la psychanalyse, ayant lu en allemand les principaux ouvrages de Freud. Après une courte psychanalyse didactique avec Mme Sokolnicka (contrôlée par Otto Rank et, peut-être, par Freud lui-même), il crée en 1923 la première consultation psychanalytique hospitalière dans le service de H. […] Lire la suite

CANDOLLE AUGUSTIN PYRAME DE (1778-1841)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 592 mots

En 1799, il publie une Histoire des plantes grasses (avec 168 illustrations de Redouté) puis Les Liliacées (1802-1816), et s'intéresse à la botanique médicale : Recherches sur les différentes espèces d'Ipecacuanha (1802), Essai sur les propriétés médicales des plantes comparées avec leurs formes extérieures et leur classification naturelle (thèse de doctorat en médecine, 1804). […] Lire la suite

I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale) ÉCHELLE

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 542 mots

de classer, selon leur importance, tous les événements se produisant dans les installations nucléaires civiles, lors du transport des matières radioactives ainsi que lors de l'utilisation des sources radioactives dans les installations médicales (hors patients), industrielles ou de recherche. L'application de l'échelle I.N.E.S. aux centrales nucléaires se fonde sur trois critères : les conséquences à l'extérieur du site (rejets radioactifs pouvant toucher le public et l'environnement) ; les conséquences à l'intérieur du site (pouvant toucher les travailleurs et les installations) ; la dégradation de la défense en profondeur de l'installation constituée des barrières successives visant à empêcher les accidents (systèmes de sûreté, procédures, contrôles techniques ou administratifs. […] Lire la suite

BALINT MICHAEL (1896-1970)

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 521 mots

Psychanalyste, connu surtout aujourd'hui par l'attention qu'il a portée aux problèmes de la relation entre les médecins et leurs malades, Michael Balint, né à Budapest, poursuivit des études médicales sous la pression de son père, lui-même médecin, et, parallèlement, des études de chimie. C'est en tant que chimiste à l'I.G. Farben qu'il travailla à Berlin, en même temps qu'il y accomplit sa formation psychanalytique. […] Lire la suite

MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 672 mots

Celui-ci est assez brillant pour entreprendre ses études médicales à seize ans et faire partie, à dix-neuf ans, de la seconde promotion de l'internat, récemment créé. Il devient prosecteur de faculté et vit pauvrement lorsqu'un héritage inattendu lui échoit ; deux ans durant, il mène une existence gaie et fastueuse, puis revient, pauvre comme avant, à la médecine. […] Lire la suite

FODÉRÉ FRANÇOIS-EMMANUEL (1764-1835)

  • Écrit par 
  • Thomas LE ROUX
  •  • 1 600 mots
  •  • 1 média

Au moment de sa mort et grâce à ses travaux, la médecine légale a accédé au rang des disciplines médicales ; mais déjà les nouveaux médecins légistes se détachent de son œuvre. Avec la fondation des Annales d’hygiène publique et de médecine légale (1829), ce sont les médecins parisiens proches du pouvoir qui délimitent les contours de la communauté, et plutôt que de l’ancrer dans un processus historique encyclopédiste empreint de science naturelle ou d’observations sociales, ils la transforment en science purement expérimentale, produit scientiste du xixe siècle. […] Lire la suite

THOMPSON FRANCIS (1859-1907)

  • Écrit par 
  • Pierre DANCHIN
  •  • 553 mots

Des études médicales à Manchester, entreprises à contrecœur, mènent le jeune homme à l'échec puis, après la mort de sa mère, au laudanum et à la fuite loin du foyer paternel. Perdu dans Londres, il y vit d'abord de métiers de fortune, pour sombrer bientôt dans la plus noire misère. L'envoi, en 1887, de quelques écrits à Wilfrid Meynell, directeur de Merry England, revue littéraire catholique, aboutit, en avril 1888, à la publication d'un poème, puis au sauvetage du poète clochard par Alice et Wilfrid Meynell. […] Lire la suite

CARNEGIE FONDATIONS

  • Écrit par 
  • Pierre SPITZ
  •  • 580 mots

Il crée successivement les fondations suivantes : Carnegie Trust for the Universities of Scotland (1901) ; Carnegie Institution of Washington (1902), destinée à encourager la recherche fondamentale dans le domaine scientifique ; Carnegie Hero Fund (1904), afin de récompenser les auteurs civils d'actes d'héroïsme ; Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching (1905), destinée à promouvoir une plus grande stabilité de la profession d'enseignant, par le versement de retraites en particulier, fondation qui publia en 1910 un rapport (Medical Education in the United States) qui eut une grande importance pour la réforme des études médicales aux États-Unis ; Carnegie Endowment for International Peace (1910), afin de financer des recherches dans le domaine international ; Carnegie Corporation of New York (1911), avec une dotation initiale de 135 millions de dollars, pour contribuer au progrès et à la diffusion des connaissances aux États-Unis, en Grande-Bretagne et dans son empire. […] Lire la suite

DÉJERINE JULES-JOSEPH (1849-1917)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 609 mots

Né près de Genève à Plainpalais, Déjerine étudie au collège Calvin puis à l'Académie de Genève et vient à Paris en 1871 poursuivre ses études médicales. Externe à la Pitié dans le service de Vulpian, auquel il restera profondément attaché, interne en 1874, docteur en médecine (1879) avec une thèse sur les lésions du système nerveux dans les paralysies ascendantes, il est nommé, la même année, chef de clinique à l'hôpital de la Charité (à l'emplacement duquel s'élève aujourd'hui la nouvelle Faculté de médecine de Paris). […] Lire la suite

POPP LUCIA (1939-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 580 mots

Née à Uhoršká Veš, près de Bratislava (Slovaquie), elle entreprend des études médicales tout en travaillant le chant avec Anna Prosenč-Hřusková à l'Académie de musique de la capitale slovaque (1959-1963). Elle débute en 1963 à l'Opéra de Bratislava dans la Reine de la nuit. La même année, elle quitte son pays natal et s'installe à Vienne, où elle débute au théâtre An der Wien dans Barberine (Les Noces de Figaro). […] Lire la suite

DROUHET ÉDOUARD (1919-2000)

  • Écrit par 
  • François MARIAT, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  •  • 599 mots

Renouant avec la tradition familiale, Drouhet entreprend des études médicales à Bucarest. Il y rencontre Viorica qui deviendra sa femme et il obtiendra, comme elle, en 1944 le titre de docteur en médecine. À la fin de la guerre, il obtient une bourse du gouvernement français et arrive en France pour compléter ses études en microbiologie. Viorica fera de même en pédiatrie et virologie ; elle dirigea un laboratoire au Centre international de l'enfance, fondé et dirigé par le Pr. […] Lire la suite

GALIEN CLAUDE (131 env.-env. 201)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 687 mots

Galien a abondamment écrit et, bien que les deux tiers seulement de son œuvre nous soient parvenus, ses ouvrages (très tôt traduits en arabe) constituèrent la base des connaissances médicales ; ils furent admis sans beaucoup d'opposition jusqu'à la Renaissance. Bien que l'anatomie lui semble essentielle, il ne dissèque que des animaux (singe, porc, bœuf), n'abordant le cadavre humain que pour l'ostéologie. […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) La santé aux armées

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 4 542 mots
  •  • 1 média

La guerre est ainsi couramment interprétée comme un champ expérimental, voire un « laboratoire » de technologies médicales, sanitaires, et managériales, qui peuvent perdurer dans d’autres contextes, en temps de paix, ou ne constituer qu’une parenthèse adaptée à des conditions extrêmes et non reproductibles, aussitôt refermée à la fin du conflit.  […] Lire la suite

MICRO-ONDES

  • Écrit par 
  • André LOUPY
  •  • 701 mots

Pour éviter toute interférence avec les systèmes de télécommunication, une fréquence spécifique a été attribuée par la législation mondiale aux applications industrielles, médicales et domestiques (ν = 2 450 MHz, λ = 12,2 cm). L'utilisation des micro-ondes concerne spécialement les matériaux diélectriques, c'est-à-dire isolants ou mauvais conducteurs d'électricité (par exemple le bois, les denrées alimentaires et les matières plastiques). […] Lire la suite

EHRLICH PAUL (1854-1915)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 682 mots
  •  • 1 média

Né en Silésie, neveu d'un fabricant de matières colorantes, Paul Ehrlich mène des études médicales à Breslau, à Strasbourg, à Leipzig et les termine à Breslau, où il se fait connaître par ses travaux histologiques : il met en évidence les spécificités tinctoriales du tissu conjonctif, des noyaux... et introduit dans le langage histologique la distinction entre diverses structures : basophiles, acidophiles et neutrophiles. […] Lire la suite

HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 660 mots
  •  • 1 média

Haller commence en 1723 ses études médicales à Tübingen et les termine (1727) à Leyde, auprès de Boerhaave. Il voyage ensuite quelque temps et enseigne l'anatomie à Bâle en 1729. Nommé en 1734 professeur d'anatomie à l'université de Berne, sa ville natale, il part deux ans plus tard pour Göttingen où, durant dix-sept ans, il enseigne la chirurgie, la botanique (il fonde le Jardin des Plantes) et l'anatomie. […] Lire la suite

HWANG AFFAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 641 mots

Ce résultat ouvrait de très larges perspectives médicales, permettant d'entrevoir la faisabilité du clonage à visée thérapeutique. Il avait de ce fait été salué comme un événement scientifique d'une très grande importance. Tous les signataires des deux articles (respectivement, 15 et 25 personnes) avaient peu auparavant accepté le principe d'une rétractation de ces deux publications. […] Lire la suite

YAR'ADUA UMARU (1951-2010)

  • Écrit par 
  • LaRay DENZER, 
  • Universalis
  •  • 627 mots

Alors que des rumeurs circulent sur son état de santé, certains remettent en cause sa capacité à diriger le pays lorsqu'il séjourne, pour raisons médicales, plusieurs semaines en Arabie Saoudite à la fin de novembre 2009. Ses détracteurs se plaignent de la vacance du pouvoir, mais un décret promulgué par un tribunal nigérian le 29 janvier 2010 stipule que le président Yar'Adua n'est pas obligé de confier le pouvoir au vice-président Goodluck Jonathan lors de ses séjours hors du pays. […] Lire la suite

FROBEN JOHANN (1460 env.-1527)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 603 mots

Sa production abondante (plus de 400 éditions) suit la tradition paternelle et s'oriente en outre vers les sciences médicales et naturelles. C'est dans sa maison qu'Érasme passe les derniers mois de sa vie (juin 1535-juill. 1536). Sa veuve se remarie avec Heinrich Petri, autre imprimeur de Bâle. Ambrosius (1537-1602) et Aurelius Froben (1539-1587), fils et successeurs de Hieronymus, publient surtout des écrits hébraïques, notamment le Talmud et des ouvrages de la Kabbale. […] Lire la suite

CONSTANTIN L'AFRICAIN (1015-1087)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 685 mots

Grâce à lui, les Européens du xie siècle eurent accès aux connaissance médicales des Arabes, plus avancés à cette époque que les Latins que bridait l'admiration inconditionnelle pour Hippocrate et Galien. L'apport de la culture arabe, florissante, au foyer de Salerne où la médecine allait se nourrir pendant des siècles, fut certainement favorisé par le subterfuge de Constantin : présentées sous son nom, les œuvres furent acceptées sans la moindre trace d'hostilité envers les travaux des infidèles et, lorsque le masque tomba, elles étaient connues, estimées, appréciées. […] Lire la suite

TUBIANA MAURICE (1920-2013)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 682 mots

Il s’intéresse déjà aux possibles utilisations médicales des radiations. Comme pour beaucoup de médecins de l’époque, un séjour postdoctoral aux États-Unis oriente sa future carrière. Dans le Lawrence Radiation Laboratory de Berkeley, il étudie la biophysique. Il comprend l’importance, en cancérologie (domaine qu’il a choisi), d’une approche rationnelle et scientifique de la maladie. […] Lire la suite