« Respiration »

Chloé Meets Gershwin, PETRUCCIANI (Michel)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 339 mots

respiration qui évite toute saturation de l'espace sonore. Les éléments du langage – citations mélodiques, walking bass, références au blues, traitement égalitaire des voies – constituent autant de péripéties d'un voyage musical intimiste accentué par l'hyperprésence de la prise de son du piano. C'est comme si on nous racontait une histoire à l'oreille […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Respiration » :

Afficher les médias de « Respiration »

PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 398 mots

respiration. 1950 Les fractions cellulaires, préparées par ultracentrifugation, et les ribosomes, isolés des microsomes à l'aide de détergents, sont étudiés au microscope électronique par G. Palade. 1953 À l'aide d'ultracentrifugations sur gradients de densité, C. de Duve purifie des contaminants de la fraction mitochondriale brute : les lysosomes […] Lire la suite

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 071 mots
  •  • 16 médias

respiration branchiale hors de l'eau. Chez l'Anguille, il est vrai, ce mode de respiration n'est utilisable que si la température est assez basse (7 0C), et il s'y ajoute des échanges gazeux à travers la peau, certainement importants. Les structures adaptatives particulières permettant aux Poissons la respiration aérienne appartiennent à trois types […] Lire la suite

DHIKR

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 383 mots

respiration prescrits. Quand s'établirent des confréries soufites (ṭarīqahs), chacune adopta un dhikr particulier pour le réciter dans la solitude (par exemple, à la suite de chacune des cinq prières quotidiennes obligatoires, appelées ṣalāts) ou en communauté, surtout à l'office du vendredi. Le dhikr, comme le fikr (la méditation), est une méthode […] Lire la suite

QIGONG ou CHI GONG

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 426 mots

respiration, de méditation, de visualisation, de transe, de guérison charismatique et de combat. Celles-ci proviennent de contextes taoïstes, bouddhiques, néoconfucéens, savants ou populaires. Les effets attendus sont le développement de pouvoirs surnaturels ou de force surhumaine, comme le pouvoir de tordre des barres de fer, les dons de guérison  […] Lire la suite

EULER ULF VON (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 410 mots
  •  • 1 média

respiration, entre autres) le système nerveux sympathique stimule la production de molécules de noradrénaline, ce qui permet le contrôle et l'emploi des ressources de l'organisme. Cette découverte, ainsi que celle des prostaglandines, dont les propriétés endocriniennes font l'objet d'applications nombreuses (gynécologie, obstétrique notamment), sont […] Lire la suite

VERVEINES

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 393 mots

respiration et l'intestin, également fébrifuge. L'action excitante sur les terminaisons nerveuses, de l'utérus en particulier, ferait intervenir un autre glucoside, la verbénine. Il y a aussi du tanin, une substance amère, du mucilage. La verveine officinale est tonique, fébrifuge et antispasmodique (action spécifique sur le tonus utérin). La verveine […] Lire la suite

ACIDOCÉTOSE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 393 mots

respiration profonde et rapide caractéristique ; enfin, l'hypovolémie est cause d'insuffisance rénale fonctionnelle : dans 80 p. 100 des cas, l'azotémie est élevée, en partie aussi à cause du catabolisme protéique accru. Le diagnostic d'acidocétose sera affirmé grâce à un certain nombre d'examens de laboratoire : mesure du pH et de la pression partielle […] Lire la suite

ARSONVAL ARSÈNE D' (1851-1940)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 394 mots

respiration artificielle. Vers la fin de sa vie, d'Arsonval s'est beaucoup intéressé à la fondation de nombreuses sociétés d'électricité ; il est le fondateur de l'École supérieure d'électricité (Paris, 1894). Membre de nombreuses sociétés de physique, d'électricité, d'électrothérapie, il fut élu président de l'Institut d'actinologie en 1918, membre […] Lire la suite

MOLLARET PIERRE (1898-1987)

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON
  •  • 418 mots

respiration artificielle, correction des déséquilibres hydro-électrolytiques, etc.) à d'autres états pathologiques comme le tétanos, les intoxications par barbituriques, la myasthénie, les polyradiculonévrites. Dans ce contexte P. Mollaret et M. Goulon décrivirent, les premiers, le coma dépassé ou mort cérébrale. Ainsi se développa un nouveau concept […] Lire la suite

SYNCOPE, pathologie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 422 mots

respiration plus profonde et plus rapide et des battements cardiaques rapides. Sa durée varie généralement d'une fraction de minute à plusieurs minutes ; il peut être suivi de maux de tête, de confusion, de nervosité et d'une sensation de faiblesse. Il est habituellement provoqué par la peur, l'anxiété ou la douleur. Le syndrome du sinus carotidien […] Lire la suite

SAUSSURE NICOLAS THÉODORE DE (1767-1845)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 430 mots

respiration et de la nutrition végétale. Nicolas de Saussure accompagne très jeune son père, Horace Bénédict de Saussure, dans ses voyages et participe à ses travaux. Nommé professeur de minéralogie et de zoologie à Genève en 1802, il s'occupe peu de l'enseignement pour se consacrer à ses travaux de physique (il mesure la densité de l'air à diverses […] Lire la suite

HÉROPHILE (env. 340-300 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 429 mots

respiration ; il décrivit également le pouls « bondissant ». Il semble qu'il soit le premier à avoir disséqué des cadavres en public, et les connaissances qu'il en tira ont permis à ses détracteurs, tel Celse, de l'accuser de vivisection. Il étudia particulièrement le cerveau, dont il donna la première description anatomique, le séparant du cervelet […] Lire la suite

TIMIRIAZEV KLIMENT ARKADIEVITCH (1843-1920)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 427 mots

respiration des feuilles et sur le rôle de la lumière : la photosynthèse restera, sa vie durant, son grand sujet de recherches. En 1868-1870, il vient se livrer à des travaux de botanique, de chimie et de physique en Allemagne et en France (où il rencontre Claude Bernard). De retour en Russie, il est nommé professeur de botanique à l'Académie Petrovski […] Lire la suite

BREUER JOSEF (1842-1925)

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT
  •  • 441 mots

respiration, attachant son nom à la découverte du réflexe d'Hering-Breuer, puis aux fonctions des canaux semi-circulaires, et était un fervent adepte de l'école de Helmholtz. À partir de 1871, il se consacra à sa clientèle privée et rencontra Freud en 1880, à l'Institut de physiologie. À cette époque, Breuer entreprit de soigner la célèbre hystérique […] Lire la suite

GASTÉROPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 049 mots
  •  • 5 médias

respiration adaptée à ce mode de vie grâce à la vascularisation du plafond de la cavité palléale, qui peut se développer en un véritable poumon. Presque tous les types littoraux, comme les Prosobranches littorines, ont des représentants à double respiration. C'est le cas aussi d'Opisthobranches également littoraux, comme Siphonaria. Mais les Pulmonés […] Lire la suite

OPHIURIDES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 473 mots
  •  • 1 média

respiration par des courants d'eau provoqués par les cils vibratiles. L'excrétion est mal connue. Les sexes sont séparés (quatre espèces seulement présentent un dimorphisme sexuel accusé) ; certaines espèces des régions froides sont hermaphrodites. Les gonades sont fixées sur les bourses. La ponte s'effectue dans la mer ; les espèces hermaphrodites […] Lire la suite

BORDONI FAUSTINA (1697-1781)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 408 mots

respiration, son talent dramatique ainsi que pour sa beauté physique, la mezzo-soprano italienne Faustina Bordoni est l'une des premières prima donna. Née le 30 mars 1697 à Venise, dans une famille de la noblesse vénitienne, Faustina Bordoni étudie le chant avec Michelangelo Gasparini grâce à ses deux protecteurs, Alessandro et Benedetto Marcello.  […] Lire la suite

BUSCH WILHELM (1832-1908)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 412 mots

respiration. C'est au texte placé sous l'image qu'est dévolue cette fonction rythmique. Il est composé d'au moins deux vers rimés. L'histoire est traitée à la troisième personne, comme une description. Busch n'a pas tiré parti de la « bulle » pourtant connue depuis le Moyen Âge et couramment utilisée par les caricaturistes (Cruikshank, Gillray). Elle […] Lire la suite

BONHEUR MARIE ROSALIE dite ROSA (1822-1899)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 437 mots
  •  • 1 média

respiration et de la vie animales. Mieux que ses tableaux achevés, ses études témoignent de son métier et de son goût de peindre et elle mérite finalement la comparaison souvent proposée, et que son art appelait, avec Paul Potter. Dans la tradition du genre animalier, Rosa Bonheur illustre parfaitement le réalisme français des années 1860, où respirent […] Lire la suite

EFFORT, physiologie

  • Écrit par 
  • Fernand PLAS
  •  • 3 743 mots

respiration bloquée) et effort dynamique (avec respiration libre) ont des conséquences physiologiques très différentes. À la longue, cette adaptation amène un véritable conditionnement anatomique et physiologique des organes et de l'organisme. C'est dans le domaine de l'entraînement sportif que les mécanismes de ce conditionnement ont pu être étudiés […] Lire la suite

BLACK JOSEPH (1728-1799)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 487 mots

respiration par son action sur l'eau de chaux. Les expériences que Black a réalisées avec la « magnésie » l'ont conduit à des résultats similaires. Il montre qu'un moineau plongé dans une atmosphère d'« air fixe » meurt rapidement : l'« air fixe » est donc bien différent de l'air atmosphérique. En étudiant les effets de la chaleur sur le carbonate  […] Lire la suite

PYCNOGONIDES ou PANTOPODES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 500 mots

respiration étant cutanée, et pas davantage d'organes excréteurs. Le système nerveux se compose d'une masse antérieure innervant les yeux (non composés), la trompe, les chélicères, les ovigères, et d'une chaîne ventrale ayant autant de ganglions que de paires de pattes. Les animaux mâles ou femelles ont des gonades avec diverticules pénétrant dans  […] Lire la suite

KROGH SCHACK AUGUST STEENBERG (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 460 mots

respiration du muscle au travail, Krogh met aussi en évidence le rôle régulateur des capillaires sanguins qui, en se dilatant, assurent à celui-ci l'approvisionnement en oxygène dont il a besoin (1912) ; ce travail lui vaudra le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1920. Des ouvrages majeurs résument la somme considérable de ses recherches : The […] Lire la suite

BRACHIOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 471 mots
  •  • 1 média

respiration difficile, voire impossible. D'autres caractères de leur squelette montrent que les brachiosaures étaient bien adaptés à la vie sur la terre ferme, où ils se nourrissaient à la cime des arbres. Leur squelette était robuste mais pas massif, de sorte que leur poids pouvait être soutenu sans avoir recours au milieu aquatique. Leurs grandes […] Lire la suite

REGNAULT VICTOR (1810-1878)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 452 mots

respiration des animaux. On lui doit aussi l'invention du thermomètre à air. […] Lire la suite

PÉRIPATES ou ONYCHOPHORES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 504 mots

respiration se fait à travers le tégument et par de nombreuses trachées qui communiquent avec l'extérieur par des stigmates. L'appareil circulatoire se réduit à un cœur, ou vaisseau dorsal, avec ostioles. Des néphridies et des athrocytes composent l'appareil excréteur. Le système nerveux comprend un ganglion cérébroïde et deux chaînes longitudinales […] Lire la suite

BLOBEL GÜNTER (1936-2018)

  • Écrit par 
  • Elisabeth BURSAUX
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

respiration cellulaire), celles qui doivent aller dans le noyau et guider, par exemple, la transcription des gènes, celles qui vont être associées et incorporées dans les membranes, celles qui vont être exportées hors de la cellule ? Dès le début, on a comparé cette information au code postal et on a parlé d'adressage intracellulaire. Les protéines […] Lire la suite

MEYER MARCELLE (1897-1958)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 450 mots

respiration naturelle, infléchir la rigueur de la construction par un rubato d'autant plus efficace qu'il est manié avec retenue. Par une infinie variété de couleurs et d'attaques, par un jeu dense, raffiné et sincère, Marcelle Meyer nous conduit tout simplement à l'évidence. Marcelle Meyer naît à Lille le 22 mai 1897. Sa famille, très mélomane, lui […] Lire la suite

APGAR VIRGINIA (1909-1974)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 421 mots

respiration, réactivité, tonus. Le personnel présent en salle d'accouchement (infirmières ou internes) examine ainsi l'enfant une minute après sa naissance, puis – selon le résultat de cette première observation – à intervalles réguliers. L'utilisation de l'indice Apgar se généralise bientôt aux États-Unis et il est vite adopté dans plusieurs autres […] Lire la suite

TAIJI QUAN ou TAI-CHI-CHÜAN

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 451 mots

respiration, la circulation du souffle/énergie (qi en chinois), l'attention, la perception de soi dans l'environnement. Les techniques chinoises de combat à mains nues ont été classées en deux catégories : celles des écoles exotériques mettant l'accent sur la force musculaire et les prouesses martiales, en général rattachées à la tradition bouddhique […] Lire la suite

GLOBOKAR VINKO (1934- )

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 482 mots

respiration (Fluide, 1967 ; Discours III, pour cinq hautbois, 1969 ; Kolo, 1988, pour chœur mixte, trombone et électronique ; Discours IX, pour deux pianos, 1993). Les dons d'invention, de fantaisie, le bonheur manifeste qu'éprouve le compositeur à se jouer des sons caractérisent le style de Globokar. Attentif, l'homme se penche sur le folklore, à  […] Lire la suite

ACQUAPENDENTE GIROLAMO FABRICI D' (1533-1619)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 520 mots

respiration, le mécanisme de la parole et celui de la marche, le vol des oiseaux, la reptation des serpents... En 1574, il découvre les valvules des veines, dont il ne semble pas avoir compris tout le rôle ; il en tire un ouvrage, Les Valvules veineuses (De venarum ostiolis), paru en 1603, au moment où Harvey, venu étudier à Padoue sous sa direction […] Lire la suite

LAVOISIER ANTOINE LAURENT (1743-1794)

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 6 974 mots
  •  • 1 média

respiration et la chaleur animales. Lorsque, en 1776, il avait repris les expériences sur les faits signalés par Priestley, Lavoisier avait constaté à son tour que l'air privé d'oxygène par l'oxydation du mercure était devenu aussi méphitique que l'air altéré par la respiration d'un moineau et dont il avait absorbé l'acide carbonique par la potasse […] Lire la suite

MAL DES MONTAGNES ou MALADIE DE L'ALTITUDE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 540 mots

respiration plus profonde, plus rapide, souffle court à l'effort ; – troubles psychomoteurs : fatigue, faiblesse, lassitude, céphalée, insomnie, diminution de la vigilance, défaut de coordination des mouvements, défaillance visuelle ou auditive ; – anomalies cardiaques : palpitations, troubles du rythme des contractions du cœur, douleurs thoraciques […] Lire la suite

COURNAND ANDRÉ FRÉDÉRIC (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 533 mots

respiration : il s'installe alors aux États-Unis dont il devient citoyen en 1941. Professeur adjoint au College of Physicians and Surgeons en 1934, professeur en titre en 1951, il a enseigné à de nombreux élèves ses méthodes d'étude des fonctions du cœur et des poumons. En 1941, il reprend, dans le Cardio-Pulmonary Laboratory du Bellevue Hospital,  […] Lire la suite

MOUSTIQUE

  • Écrit par 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 613 mots
  •  • 4 médias

respiration. Les œufs, fusiformes, mesurent environ 1 millimètre de longueur : ils sont déposés soit à la surface de l'eau, isolément (Anopheles) ou groupés en nacelles de 50 à 200 œufs (Culex, Culiseta), soit sur un substrat humide susceptible d'être inondé (Aedes). Après éclosion, les larves, aquatiques, possèdent une tête individualisée (larves  […] Lire la suite

COLLEMBOLE

  • Écrit par 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 593 mots
  •  • 2 médias

respiration et à l'absorption d'eau. Les collemboles sont apparus il y a au moins 400 millions d'années et le fossile Rhyniella praecursor, datant du Dévonien moyen, est le plus ancien hexapode connu. On en dénombre 6 000 espèces actuellement et ce sont certainement les hexapodes les plus abondants sur Terre (jusqu'à 400 000 au mètre carré). Ils peuplent […] Lire la suite

CHAPPUIS PIERRE (1930- 2020)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 576 mots

respiration à travers une multitude de failles et d’ouvertures. Mallarmé avançait que « le monde est fait pour aboutir à un beau livre » que semble matérialiser Un coup de dés jamais n’abolira le hasard. S’il tend lui aussi vers une parole en archipel librement disposée sur la page, c’est autre chose que vise Pierre Chappuis : non le monde fait livre […] Lire la suite

VOIX, physiologie

  • Écrit par 
  • Jean ABITBOL, 
  • Bernard VALLANCIEN
  •  • 4 694 mots

respiration doit être costo-diaphragmatique afin de permettre un soutien efficace de la voix, sans efforts de la partie supérieure du thorax. Ensuite, une bonne synchronisation respiration-voix est nécessaire pour une émission vocale souple et détendue. La voix doit être émise sur l'expiration ; les temps d'inspiration correspondront à la ponctuation […] Lire la suite

VOIX, esthétique

  • Écrit par 
  • Jacques PORTE, 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 5 158 mots
  •  • 2 médias

respiration : celle-ci doit être abdominale, et l'expiration doit être lente ; il s'agit là d'une technique respiratoire très proche de celle du yoga. Le souffle est si important que la cavité abdominale doit être vide pour faciliter la respiration, ce qui explique que les grands acteurs ne prennent pas leur repas avant le spectacle. Zeami (1363-1443 […] Lire la suite

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 177 mots
  •  • 19 médias

respiration chez les Amphibiens adultes : cutanée, bucco-pharyngée et pulmonaire. La respiration bucco-pharyngée se traduit extérieurement par l'espèce de « déglutition », très facile à observer sur une grenouille : les échanges gazeux se font au niveau de l'épithélium bucco-pharyngé richement vascularisé. On considère que ce phénomène est d'ordre  […] Lire la suite

HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 660 mots
  •  • 1 média

respiration, les glandes salivaires, les vaisseaux du cœur, les malformations congénitales, il publie huit livres d'anatomie et discute, en six volumes, l'œuvre de son maître Boerhaave (Commentarii ad Hermanni Boerhaave praelectiones academicas in suas rei medicae institutiones, 1739-1758). Il tente ensuite d'écrire une histoire systématique de la  […] Lire la suite

TUTUOLA AMOS (1920-1997)

  • Écrit par 
  • Denise COUSSY
  •  • 691 mots

respiration de son texte s'aligne fortement sur les rythmes du discours yoruba et s'appuie sur des répétitions constantes qui créent un effet envoûtant. En même temps, il griffe sa page intemporelle de trouvailles inattendues, en utilisant des termes anachroniques (un clocher, de la neige ou une télévision) ou des mots anglais incongrus. Il parvient […] Lire la suite

SZENT-GYÖRGYI ALBERT (1893-1986)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 667 mots

respiration cellulaire, Szent-Györgyi se tourna vers l'étude des composés organiques connus pour jouer un rôle dans la conversion des produits de dégradation des glucides en acide carbonique, eau, et autres substances nécessaires à la production de l'énergie utilisable par la cellule. En 1935, il découvrit que l'acide fumarique à quatre carbones représente […] Lire la suite

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 956 mots
  •  • 4 médias

respiration aquatique et chez les animaux à respiration aérienne. Cela résulte du fait que, le CO2 étant bien plus soluble dans l'eau que ne l'est l'oxygène, les changements de pression partielle pour une variation donnée de concentration sont bien plus faibles pour le CO2 dans ce milieu, alors qu'ils sont équivalents pour les deux gaz dans l'air.  […] Lire la suite

VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Charles DEVILLERS, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 9 736 mots
  •  • 4 médias

respiration, l'excrétion de l'embryon, l'œuf n'exige plus qu'une humidité ambiante que lui assurent le sable, les débris végétaux, etc. Il faut souligner pourtant qu […] Lire la suite

MOORE GERALD (1899-1987)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 732 mots
  •  • 2 médias

respiration et le raffinement des couleurs. Passionnément à l'écoute de la voix, Gerald Moore nous offre la présence d'un poète et l'autorité d'un maître : l'évidence en habit de velours. […] Lire la suite

BONAVIRI GIUSEPPE (1924-2009)

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste PARA
  •  • 747 mots

respiration. Les personnages de Bonaviri sont à la fois des êtres de chair et des figures semblables à celles qui peuplent les contes et la tradition épique. Parfois, à l'instar des enfants du Fleuve de pierre, roman situé dans le contexte du débarquement allié en Sicile, ils évoquent les elfes du Songe d'une nuit d'été. Dans La Divine Forêt, le protagoniste […] Lire la suite

CHARROI

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 676 mots

respiration et interdit l'effort. Cet inconvénient majeur est supprimé, au xe siècle, par le collier d'épaule. Le chariot lui-même se perfectionne avec l'avant-train mobile, qui, toutefois, n'est attesté que vers la fin du xive siècle. En dépit de ces innovations, le charroi n'a jamais eu l'importance des transports fluviaux. En France, à part quelques […] Lire la suite