« Physiologie »

INDIVIDU

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT
  •  • 4 626 mots

. Cela ne lui est nullement spécifique. Il faudrait pouvoir citer intégralement l'analyse que Georges Canguilhem fait de l'utilisation des modèles sociaux en biologie : c'est la physiologie générale, et plus particulièrement l'usage qu'en fait Claude Bernard, qui règle les relations […] Lire la suite

KOSSEL LUDWIG KARL MARTIN LEONHARD ALBRECHT (1853-1927)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 263 mots

Physiologiste allemand, né en 1853 à Rostock, mort en 1927 à Heidelberg. Albrecht Kossel est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1910 pour « sa contribution à la connaissance de la chimie de la cellule et en particulier pour ses travaux sur les protéines et les substances […] Lire la suite

LOTZE RUDOLF HERMANN (1817-1881)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 819 mots

vérifiables au niveau de la physiologie et de la biologie des conduites. Tout en affirmant, au même titre que Herbart, la nature foncièrement métaphysique de ses recherches, Lotze, auteur de plusieurs ouvrages philosophiques (Metaphysik, 1841 ; Mikrokosmus, 1856-1864 […] Lire la suite

MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 670 mots

Médecin français, un des pionniers de la physiologie expérimentale. Son père, chirurgien renommé de Bordeaux, vient à Paris avec son fils au début de la Révolution ; mais, passionné par les idées nouvelles, il ne s'occupe guère de l'éducation de l'enfant. Celui-ci est assez brillant […] Lire la suite

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 840 mots
  •  • 1 média

, ou encore lorsque le milieu intérieur d'un organisme constitue l'environnement d'un autre organisme, parasite ou symbiote (au moins à certains stades de son développement). On aborde ainsi, par exemple, avec des études de physiologie comparée de la respiration ou de l'adaptation osmotique, une approche […] Lire la suite

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

in vitro (en culture) qu'in vivo dans l'organisme parasité, sur la physiologie, la biochimie et l'écologie de ces parasites sont d'un intérêt capital dans l'étude des mycoses. Ils peuvent permettre de comprendre les causes de la pathogénicité et ils donnent de précieux renseignements […] Lire la suite

NIRENBERG MARSHALL WARREN (1927-2010)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  • , Universalis
  •  • 642 mots
  •  • 2 médias

Health et y dirige la section de biochimie génétique à partir de 1962. Il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1968 avec H. G. Khorana et R. W. Holley pour « leur découverte du code génétique et son implication dans la biosynthèse des protéines ». Le concept « un gène-une enzyme » énoncé […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 218 mots
  •  • 3 médias

, en ce sens, une technologie au sens anglo-saxon du terme, comme la pédagogie est une technologie et non pas une science, comme la médecine est une technologie concrète, exploitant les résultats de la biologie et de la physiologie et les enrichissant en retour, ne fût-ce qu'en leur posant […] Lire la suite

SAKMANN BERT (1942- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Médecin et chercheur allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1991, conjointement au physicien allemand Erwin Neher, pour leurs recherches sur les fonctions de base de la cellule et pour le développement de la technique du patch-clamp, une méthode de laboratoire […] Lire la suite

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

. Depuis plusieurs années, on s'attache, grâce aux acquisitions de la biologie moléculaire et aux progrès de la physiologie cellulaire, à élucider les mécanismes d'action des hormones, notamment des stéroïdes, non seulement au niveau des organes cibles, mais surtout au niveau de la cellule […] Lire la suite

VÉTÉRINAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Joseph FROGET
  •  • 2 883 mots

longtemps intriquées. Aristote décrit les symptômes de l'entérotoxémie du mouton, en reliant la maladie aux facteurs nutritionnels, la suralimentation en particulier ; il pratique des autopsies et se révèle un novateur en matière de physiologie animale. Avant lui, Démocrite, à côté de ses théories […] Lire la suite

VITALISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 3 757 mots
  •  • 3 médias

), mais qui ne s'expriment pas dans le même registre. Pour Leibniz (1646-1716), la physiologie de Descartes est criticable car la matière possède une activité propre. Il propose un « mécanisme à l'infini », introduisant ainsi une dimension dynamique. Claude Perrault (1613-1688) et Georg Ernst Stahl […] Lire la suite

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

la phytotechnie la physiologie végétale, les études concernant les parasites des plantes relevant de la zoologie agricole et de la phytopathologie et de la virologie. Les études concernant le climat ont été longtemps abordées par les agronomes mais font l'objet maintenant d'une discipline spéciale […] Lire la suite

ANATOMIE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 1 352 mots

Il est classique de subdiviser les sciences biologiques en anatomie et physiologie. L'anatomie s'adresse plus particulièrement à l'aspect statique des êtres organisés, animaux et végétaux. Elle décrit à la fois la forme générale ou morphologie, et la fine structure microscopique ou histologie […] Lire la suite

ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 905 mots
  •  • 7 médias

un ordre parachevé de la nature. Peu à peu se fera jour aussi l'idée que le détour par l'antique (l'archéologie commence à distinguer dans l'antique même divers degrés) peut être économisé par une référence attentive à l'anatomie, et même à l'anatomie animée qu'est la physiologie. Léonard de Vinci […] Lire la suite

AXELROD JULIUS (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 854 mots

Biochimiste et pharmacologue américain, Julius Axelrod a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1970 pour ses travaux fondamentaux sur les neurotransmetteurs, qui ont permis de mieux comprendre la physiologie du système nerveux central et qui ont été à l'origine du développement […] Lire la suite

BÁRÁNY ROBERT (1876-1936)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 202 mots

Neurologiste autrichien, né à Vienne, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1914 pour ses travaux sur la physiologie et les pathologies de l'oreille interne. Après de brillantes études de médecine à l'université de Vienne (1900), Bárány se spécialise en neurologie en Allemagne (Francfort […] Lire la suite

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

expérimentaux qui, depuis le milieu du xviiie siècle, a transformé l'observation des êtres vivants en science expérimentale. La physiologie en a certainement été à l'origine, mais la chimie des « molécules » du vivant a joué un rôle dominant bien […] Lire la suite

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

, la physiologie des sèves, les essais sur la sexualité des fleurs, les techniques grâce auxquelles la science s'étendra. S'opposant au dogmatisme scolastique, l'expérience va résoudre les questions qui s'imposent à l'esprit ; une réponse entraînant une question nouvelle, les problèmes essentiels se trouvent […] Lire la suite

BROWN-SÉQUARD CHARLES ÉDOUARD (1817-1894)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 327 mots

Physiologiste et neurologue, pionnier de l'endocrinologie et de la neurophysiologie, Brown-Séquard fut parmi les premiers à étudier la physiologie de la moelle épinière. Il décrivit notamment un syndrome qui porte son nom (il correspond à l'hémisection médullaire, dont les effets ont permis […] Lire la suite

BUYTENDIJK FREDERIK (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 1 277 mots

à des systèmes ou à des modèles réductionnistes. Formé à la physiologie sous la direction de Zwaardemaker et inspiré par von Uexküll dans ses premiers travaux de psychologie animale, Buytendijk a toujours eu le génie de l'expérience cruciale, celle-ci immédiatement assortie d'une démarche […] Lire la suite

CANCER - Immunothérapie

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 5 113 mots
  •  • 5 médias

comme on n’en avait jamais observé auparavant. En octobre 2018, deux chercheurs ayant contribué au développement de ces stratégies ont été récompensés par l’attribution du prix Nobel de physiologie ou médecine. Cependant, alors que certains patients répondent très bien à ces traitements, chez […] Lire la suite

CANDOLLE AUGUSTIN PYRAME DE (1778-1841)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 597 mots

des plantes de France, il publie, en 1805, un ouvrage entièrement original qui traite de l'organographie et de la physiologie végétale sur un ton absolument neuf en botanique. Pour le compte de la Société d'agriculture de la Seine, il étudie les productions spontanées et cultivées des plantes en France […] Lire la suite

CANGUILHEM GEORGES (1904-1995)

  • Écrit par 
  • François DELAPORTE
  •  • 2 192 mots
  •  • 1 média

. Les différentes versions du thème des générations spontanées, qui s'enracinent dans un mythe relatif à l'origine de la vie, offrent un bon exemple d'obstacle à son intelligence. La deuxième enquête concerne le système d'apparition des principes constitutifs de la physiologie comme discipline scientifique […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

avec Andreas Vesalius (1514-1564) et microscopique avec Marcello Malpighi (1628-1694) et Anton van Leeuwenhoeck (1632-1723), la physiologie expérimentale avec W. Harvey (1578-1657) qui découvre la circulation sanguine et le rôle moteur du cœur, l'anatomie pathologique avec G. B. Morgagni (1682-1771 […] Lire la suite

CLAUDE BERNARD : ŒUVRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 280 mots

-1856 Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine. 1855-1857 « Sur le mécanisme de la formation du sucre dans le foie », in C.R. Acad. Sci. 1857 Leçons sur les effets […] Lire la suite

COMTE AUGUSTE (1798-1857)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 9 458 mots
  •  • 1 média

). Tantôt les chimistes se sont crus physiciens, en méconnaissant la complexité nouvelle apportée par la composition ou combinaison et l'originalité de leurs nomenclatures, tantôt, au contraire, ils se sont mêlés de physiologie. Comte rejette la chimie organique, ensemble hétérogène et factice. Le seul […] Lire la suite

DU BOIS-REYMOND EMIL (1818-1896)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 388 mots

de sa chaire de physiologie à l'université de Berlin ; en 1877, il est nommé directeur du nouvel institut de physiologie créé dans cette ville et publie Kulturgeschichte und Naturwissenschaft (1877) et Der physiologische Unterricht sonst und jetzt (1878). Il fut […] Lire la suite

DUTROCHET RENÉ JOACHIM HENRI (1776-1847)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

pour se rétablir, il exerça à nouveau la médecine tout en poursuivant des recherches scientifiques. Dutrochet consacra ses premières expériences à la physiologie humaine et à l'embryologie. Très opposé au vitalisme, il s'efforça de démontrer la similitude des fonctions biologiques des plantes […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

l'explosion de découvertes qui suivit l'introduction dans les laboratoires de physiologie, entre 1920 et 1930, des techniques avancées de l'électronique, amplificateurs, oscilloscopes, stimulateurs électroniques ; et, beaucoup plus tard, télémétrie, enregistreurs magnétiques et calculatrices électroniques […] Lire la suite

ERLANGER JOSEPH (1874-1965)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 264 mots

Physiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1944 avec son compatriote Herbert Spencer Gasser pour leurs travaux sur les fonctions et propriétés fondamentales des fibres nerveuses. Joseph Erlanger naît en 1874 à San Francisco. Après son diplôme de médecine obtenu en 1899 à […] Lire la suite

FESSARD ALFRED (1900-1982)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Yves LAPORTE
  •  • 1 614 mots

l'orientation professionnelle. Fondateur de la psychologie expérimentale en France, Piéron occupait au Collège de France la chaire de physiologie des sensations. Il accueillit Fessard dans son laboratoire comme préparateur, puis, à partir de 1927, comme directeur-adjoint à l'École pratique des hautes […] Lire la suite

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 134 mots
  •  • 2 médias

, de chimie, de minéralogie, même de philosophie, jusqu'au moment où, sous l'influence de Ernst Brücke, directeur de l'institut de physiologie, il s'orienta enfin vers l'anatomo-pathologie, qui allait être pendant longtemps le domaine exclusif de sa recherche. Grâce à Brücke, le vieux maître auquel […] Lire la suite

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 4 008 mots
  •  • 3 médias

extérieur (le transgène) s’intègre au hasard dans un chromosome, alors même que l’environnement d’un gène sur un chromosome est très important pour son expression adaptée à la physiologie de la cellule. D’autre part, on est loin de savoir modifier précisément tel ou tel nucléotide dans la séquence […] Lire la suite

GESTALTISME

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 595 mots
  •  • 2 médias

élémentaires, elle a progressivement évolué vers une théorie généralisée qui n'a pas trouvé de confirmation décisive dans la neuro-physiologie. Cependant, en dépit de ses insuffisances épistémologiques, le gestaltisme a dominé la psychologie expérimentale jusqu'à la Seconde Guerre mondiale et a […] Lire la suite

GULLSTRAND ALLVAR (1862-1930)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 219 mots

Médecin suédois, né Landskrona en 1862, mort à Stockholm en 1930. Diplômé de l'université de Stockholm (1890), il occupe la première chaire de professeur d'ophtalmologie de l'université d'Uppsala (1894-1913), puis dirigera, après 1914, l'enseignement de physique et physiologie optiques […] Lire la suite

HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 663 mots
  •  • 1 média

Methodus studii medici (1751). Il publie, en 1747, une étude sur la physiologie, qu'il traite, pour la première fois, indépendamment de toute considération médicale : Primae Linae physiologiae, mais il donne son chef-d'œuvre avec les huit volumes des Elementa […] Lire la suite

HESS WALTER RUDOLF (1881-1973)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 184 mots

Médecin suisse, né en 1881 à Fraunenfeld, mort en 1973 à Zurich. Après quelques années de pratique médicale (1906-1912), notamment en ophtalmologie, Walter Hess décide de se consacrer pleinement à la recherche en physiologie ; il rejoint l'université de Zurich où il devient directeur de l'institut […] Lire la suite

HOUSSAY BERNARDO ALBERTO (1887-1971)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 238 mots

Médecin physiologiste argentin, né et mort à Buenos Aires, Houssay fait de brillantes études à l'université de la ville. Étudiant en pharmacie à quatorze ans, chef de service à l'hôpital Alvear à vingt-six ans (1913), Houssay est promu professeur et directeur de l'institut de physiologie […] Lire la suite

HUXLEY ANDREW FIELDING (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 253 mots

Neurophysiologiste britannique, demi-frère du célèbre romancier Aldous Huxley. Professeur de physiologie à Cambridge puis à University College, Londres (1960), A. F. Huxley reçoit en 1963 le prix Nobel de physiologie ou médecine, conjointement à J. Eccles et A. L. Hodgkin, « pour la découverte […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

de Tarente à un Indien qui aurait visité Socrate sont vraisemblables. La physiologie du Timée de Platon, aberrante dans la tradition hellénique, est conforme à celle de l'Inde. À l'époque de l'expédition d'Alexandre, les auteurs grecs, tout en recueillant quelques renseignements […] Lire la suite

INSTITUT PASTEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 082 mots
  •  • 1 média

(actuel batiment Jacques-Monod) traduit aussi l'éloignement, amorcé après la guerre, des activités traditionnelles de l'Institut et consacre en quelque sorte la « victoire » des chercheurs en sciences dites fondamentales (Monod, Jacob, Lwoff, Prix Nobel de physiologie ou médecine 1965 […] Lire la suite

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE (C. Bernard)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 982 mots
  •  • 1 média

L’Introduction à l’étude de la médecine expérimentale est une œuvre importante de méthodologie scientifique publiée en 1865 par Claude Bernard, professeur au Collège de France, considéré comme le fondateur de l’école de physiologie française. De manière […] Lire la suite

KHORANA HAR GOBIND (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  • , Universalis
  •  • 552 mots
  •  • 2 médias

celle du Wisconsin à Madison, puis est nommé professeur au Massachusetts Institute of Technology après avoir reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1968. Les travaux les plus célèbres de Khorana concernent le décryptage du code génétique, c'est-à-dire la correspondance chimique entre l'ADN […] Lire la suite

LORENZ KONRAD (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 586 mots
  •  • 1 média

reçu en 1973, conjointement avec Nikolaas Tinbergen et Karl von Frisch, le prix Nobel de physiologie ou médecine – que se sont développés les courants actuels de l'éthologie cognitive, la neuroéthologie, la sociobiologie et l'écologie comportementale. La force d'une vocation Né à Vienne (Autriche […] Lire la suite

LWOFF ANDRÉ (1902-1994)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 189 mots
  •  • 1 média

Médecin et biologiste français, André Lwoff a été un des fondateurs de la génétique moderne. Il a reçu en 1965, avec Jacques Monod et François Jacob, le prix Nobel de physiologie ou médecine pour leurs travaux sur le contrôle de l’expression des gènes. Son parcours scientifique Fils d'un médecin […] Lire la suite

MAREY ÉTIENNE-JULES (1830-1904)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 689 mots
  •  • 3 médias

et travaille en 1857 sur l'élasticité artérielle et la propagation des ondes dans les liquides. Sa thèse, en 1859, est consacrée à la physiologie de la circulation du sang. L'année suivante il entreprend, avec A. Chauveau, l'étude graphique de la fonction du cœur ; il invente en 1863 le sphygmographe […] Lire la suite

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

est ce qu'on appelle des lipid rafts (« radeaux lipidiques » est peu utilisé). Leur composition favorise leur attachement aux fibres du cytosquelette, et particulièrement aux microtubules, et les intègre donc à la physiologie intracellulaire […] Lire la suite

MEYERHOF OTTO (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 190 mots

Biochimiste allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1922 (conjointement à Archibald V. Hill) pour ses travaux sur le métabolisme musculaire. Otto Meyerhof est né le 12 avril 1884 à Hanovre. Ses études sur les enzymes qui conditionnent la glycolyse (utilisation du glucose comme source […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !