« Philosophie »

NON & NÉGATION, philosophie

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 965 mots

Opérateur linguistique de la négation, « non » apparaît dans le dialogue ou dans l'interaction comme réponse à l'interlocuteur ou au partenaire et exprime soit le rejet d'une croyance, soit le refus de la poursuite d'un processus. On peut distinguer : La réponse à une simple interrogation, qui met fin à son indétermination et à son ambivalence :  […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Philosophie » :

Afficher les médias de « Philosophie »

RÉPÉTITION, philosophie et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 090 mots

« Si Dieu lui-même n'avait pas voulu la répétition, écrivait Kierkegaard, le monde n'aurait jamais existé. » Mais vouloir la répétition, n'est-ce pas aussi vouloir la mort ? La répétition est d'abord un vécu qu'il appartient à l'analyse phénoménologique de ressaisir dans les champs qui lui sont propres et, en particulier, sur les registres cosmique […] Lire la suite

RÉSEAUX, philosophie de l'organisation

  • Écrit par 
  • Gabriel DUPUY
  •  • 7 364 mots
  •  • 3 médias

philosophie et même d'une mystique de la communication généralisée. Entre la dimension topologique originelle, issue du textile, et la dimension circulatoire, agrégée par la médecine au début du xixe siècle, la dernière se trouve majorée (encore que Michel Chevalier donnât toute son importance à la connexion). En même temps, le terme acquiert une charge […] Lire la suite

LEÇONS SUR LA PHILOSOPHIE DE L'HISTOIRE, Georg Wilhelm Friedrich Hegel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 805 mots

philosophie de l'histoire, pour la première fois à Berlin au cours du semestre d'hiver 1822-1823. Elles ont été réitérées avec de multiples changements à cinq reprises, tous les deux ans. Après la disparition du philosophe, hégéliens de gauche et de droite se disputeront les dépouilles d'un système qui n'aura eu pour but – par-delà les formules sur […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) Architecture et philosophie

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 459 mots

philosophie. Il s'agit le plus souvent d'entreprises conciliatrices, qui posent au départ l'architecture d'un côté et la philosophie de l'autre, et qui visent à montrer la fusion progressive des deux disciplines initialement séparées en un seul corps ou terme ultime. Le résultat n'est pas nécessairement satisfaisant, même si l'auteur s'est entouré  […] Lire la suite

INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE DES SCIENCES (H.-J. Rheinberger) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 084 mots

philosophie des sciences (trad. N. Jas, La Découverte, 2014). Il faudrait toujours se méfier des introductions. On se dit qu’elles sont des résumés pour étudiants, ou des notes de synthèse, mais, sous des dehors de simplicité et de facile compréhension, elles peuvent – comme l’Introduction à la médecine expérimentale de Claude Bernard en 1865 – ouvrir […] Lire la suite

TÉMOINS DU FUTUR. PHILOSOPHIE ET MESSIANISME (P. Bouretz) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 1 012 mots

philosophie de l'histoire – de rompre avec la notion de « progrès », pour adhérer à une conception de l'histoire comme temps discontinu. Chez chacun de ces penseurs, Pierre Bouretz reconnaît « un souci de ne pas céder au monde comme il va, au jugement de l'histoire et à l'effacement proclamé du suprasensible ». Revendication proprement métaphysique […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 292 mots
  •  • 2 médias

Philosophie analytique et philosophie continentale Les quelque trente années pendant lesquelles la philosophie analytique a acquis une position dominante, en particulier dans certaines universités comme Princeton ou Harvard, ont aussi contribué à creuser un fossé avec la philosophie européenne, largement dominée dans le même temps par la phénoménologie […] Lire la suite

COURS D'INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE DE LA MYTHOLOGIE (F. W. J. von Schelling)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 282 mots

philosophie de la mythologie » dans le second volume de La Philosophie des formes symboliques. La philosophie de la mythologie n'est pas une philosophie sur la mythologie, elle ne cherche pas non plus à tirer une philosophie de la mythologie, ni à appliquer une philosophie à la mythologie. Plus modestement, en apparence, elle veut laisser la mythologie […] Lire la suite

LES LUMIÈRES RADICALES. LA PHILOSOPHIE, SPINOZA ET LA NAISSANCE DE LA MODERNITÉ 1650-1750 (J. I. Israel) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Mogens LÆRKE
  •  • 878 mots

philosophie danois confrontés à l'hégémonie de l'Église luthérienne. Certains traits généraux du spinozisme sont néanmoins reconnaissables partout ; reste à savoir si cela suffit pour cerner clairement le « phénomène spinoziste », et donc identifier précisément le mouvement des Lumières radicales. Au lecteur d'en juger.  […] Lire la suite

UN PHILOSOPHIES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean TROUILLARD
  •  • 3 729 mots

philosophie est une philosophie de l'un. Car penser, c'est nécessairement unifier. On l'avait reconnu bien avant Kant. L'affirmation du multiple lui-même est une manière de poser l'unité. Toute division est effectuée ou constatée par un acte indivis. Et, si l'on renonce à découvrir la moindre cohésion dans les choses ou le discours, on le fait encore […] Lire la suite

NATURE PHILOSOPHIES DE LA

  • Écrit par 
  • Maurice ÉLIE
  •  • 6 363 mots

philosophie naturelle » de la « philosophie de la nature », et il entend la première « au sens où Galilée et Newton, Comte ou Darwin ont parlé d'une philosophie naturelle. C'est-à-dire sous l'aspect d'une connaissance globale et objective des diverses catégories de phénomènes qui composent le monde ». Quant aux philosophies de la nature, écrit-il encore […] Lire la suite

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 538 mots
  •  • 8 médias

philosophie du langage ordinaire a en commun avec le positivisme l […] Lire la suite

EXISTENCE PHILOSOPHIES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 6 166 mots
  •  • 2 médias

philosophie s'arrêtera-t-il là ? Sartre estime qu'il faut compléter l'existentialisme par le marxisme. Tel n'était pas l'avis de Merleau-Ponty. Il n'est pas question de revenir à une philosophie réflexive, ni à une philosophie de la vie, ni à une philosophie de la conscience. Il y a un domaine des relations éprouvées, vécues. Le moment est venu où  […] Lire la suite

PHILOSOPHIQUES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Jacques MOUTAUX
  •  • 6 747 mots

philosophie a en effet été posée par la philosophie elle-même. De la philosophie à l'histoire de la philosophie L'exigence d'une histoire de la philosophie qui ne soit pas une simple doxographie, mais une discipline philosophique, se fait jour en philosophie à la fin du xviiie siècle et au début du xixe, avec, notamment, Kant et Hegel. Déterminant […] Lire la suite

DIEU Problématique philosophique

  • Écrit par 
  • Jacques COLETTE
  •  • 5 676 mots

philosophie doit toujours à nouveau dégager les règles. En ce moment essentiel de la philosophie première, il y va du principe (dit plus tard inconditionné ou absolu), de son essence et de son existence, de ce qui doit pouvoir être pensé, sans aucunement dépendre du fait qu'il soit ou puisse être pensé, sans rien devoir (à la différence du cogito ergo […] Lire la suite

MYTHE L'interprétation philosophique

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 836 mots
  •  • 1 média

philosophie, c'est-à-dire des problèmes de sens et de vérité, on laissera de côté les discussions contemporaines sur le mythe en anthropologie et en histoire comparée des religions, ainsi que les questions d'origine, d'évolution, de fonction sociale. Il ne s'agira donc pas de placer le mythe sur le trajet supposé suivi par la religion depuis ses formes […] Lire la suite

MORT Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 550 mots

philosophie qui avance jusque-là, à titre d'hypothèse et à la rencontre d'un donné révélé – ici le donné chrétien –, ne renonce à aucune de ses exigences, ne cesse pas d'être une philosophie. La réflexion sur la mort est avant tout une réflexion sur la vie. […] Lire la suite

ALEXANDRIE ÉCOLE PHILOSOPHIQUE D'

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 2 186 mots

philosophie touchent à Alexandrie par leur naissance ou leur séjour. Il faut donc savoir pourquoi et comment cette cité est devenue un foyer exceptionnellement important de rayonnement philosophique. Au vrai, il n'y a pas une philosophie alexandrine, mais une succession d'aspects philosophiques plus frappants par leurs différences que par une certaine […] Lire la suite

LETTRES PHILOSOPHIQUES, Voltaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

philosophie aussi bien que dans l'économie. Pour son propos, il a sans doute envisagé d'abord la forme de la relation épistolaire, comme l'affectionnaient les voyageurs de l'âge classique et comme le président de Brosses en fournit le modèle avec ses Lettres d'Italie. Mais le témoignage personnel et anecdotique cède bientôt devant l'essai et la prise […] Lire la suite

INVESTIGATIONS PHILOSOPHIQUES, Ludwig Wittgenstein - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 1 008 mots
  •  • 1 média

philosophie des jeux de langage (dont elles conservent en fait les éclairages) et aux perspectives qu'elles ouvrent pour une philosophie de l'esprit différente de celle qui s'est développée depuis peu en se démarquant de l'intérêt accordé au langage. Il est remarquable que sur ces différents points la visée thérapeutique de Wittgenstein débouche parfois […] Lire la suite

DESCARTES ET L'ARGUMENTATION PHILOSOPHIQUE (dir. F. Cossutta)

  • Écrit par 
  • Jean LEFRANC
  •  • 1 443 mots

philosophie, écrivait en 1962 : « Les moyens choisis pour extérioriser une philosophie ont leurs raisons à l'intérieur de cette philosophie, très précisément dans cette région de la pensée qu'habitent les images de l'autre, l'autre en tant que futur disciple, l'autre en tant qu'adversaire, l'autre en tant qu'indifférent à sortir de son indifférence […] Lire la suite

VOCABULAIRE EUROPÉEN DES PHILOSOPHIES (dir. B. Cassin)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 991 mots

philosophie apprend vite à employer des termes tels que Logos, Mimesis ou Dasein... Mais ce qui pourrait sembler vertu de prudence (ne pas se satisfaire d'un équivalent dont chacun sait, par la pratique ordinaire des langues, ce qu'il a d'approximatif) tend plus ou moins rapidement à la sacralisation de la langue d'origine (devenu incommunicable, ce […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 660 mots
  •  • 3 médias

philosophie indienne a commencé à se révéler à l'Occident au milieu du xviiie siècle par une notice du P. Pons sur les écoles classiques, puis, à la fin du même siècle, par la traduction de la Bhagavadgītā par Wilkins et, au début du xixe, par celle de cinquante Upaniṣad faite en latin par Anquetil-Duperron sur leur version persane et sous le titre […] Lire la suite

LES PHILOSOPHES HELLÉNISTIQUES (A. Long et D. Sedley) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste GOURINAT
  •  • 931 mots

philosophie antique du monde entier, et même en dehors de ce cercle restreint pour tous ceux qui, dans le monde anglo-saxon, s'intéressent à la philosophie. Il en va de même pour la France, où il a d'ailleurs été accueilli dans une collection qui a fait une large place aux classiques de la philosophie antique. La traduction a été réalisée en étroite […] Lire la suite

ENCYCLOPÉDIE PHILOSOPHIQUE UNIVERSELLE (ouvrage collectif) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 023 mots

philosophie, comme en témoigne l'articulation de l'ensemble en quatre parties : l'inscription de la philosophie (langues de la philosophie, philosophies nationales), sa diffusion (traduction, comparatisme), ses formes (genres, commentaires, questions textuelles) et enfin ses champs (sciences et techniques, savoirs et pratiques). À ce plan minutieusement […] Lire la suite

ŒUVRES PHILOSOPHIQUES, Charles Sanders Peirce - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 1 017 mots

philosophie médiévale – Duns Scot, par exemple ; d'un autre côté, elle s'inscrit dans le droit fil des perspectives ouvertes par le darwinisme. Son inspiration anti-métaphysique et son souci de promouvoir une philosophie qui soit avant tout une méthode – en partie inspirée des démarches de laboratoire – se conjuguent dans les principes du pragmatisme […] Lire la suite

LA VOIX DE L'ÂME ET LES CHEMINS DE L'ESPRIT (J. Bouveresse) et MUSIL PHILOSOPHE (J.-P. Cometti)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 987 mots

philosophie. Cometti rappelle l'incontestable professionnalisme philosophique d'un écrivain marqué par l'héritage de Franz Brentano, qui étudia avec Carl Stumpf à l'Institut de psychologie de Berlin et consacra sa thèse à Ernst Mach. Jean-Pierre Cometti prend au sérieux cette implication. Il appelle « essayisme » la philosophie même de Musil quand  […] Lire la suite

TRAITÉ MÉDICO-PHILOSOPHIQUE SUR L'ALIÉNATION MENTALE OU LA MANIE, Philippe Pinel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean GARRABÉ
  •  • 866 mots

Philosophie de la folie (1804), saluera le caractère novateur du Traité, qui résulte d'une audacieuse synthèse réalisée, d'une part, entre la médecine hippocratico-galénique et la médecine moderne représentée à l'époque par l'école d'Édimbourg, et, d'autre part, entre le discours philosophique des Anciens sur les passions de Cicéron à Sénèque et celui […] Lire la suite

RECHERCHE PHILOSOPHIQUE SUR L'ORIGINE DE NOS IDÉES DU SUBLIME ET DU BEAU, Edmund Burke - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Julie RAMOS
  •  • 1 201 mots

La Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du beau d'Edmund Burke (1729-1797), a été publiée en 1757 et remaniée en 1759. Dès sa parution l'ouvrage a eu un grand retentissement ; il fut souvent réédité et traduit en plusieurs langues : en français (1765), en allemand (1773) et en italien (1804). Burke se livre dans la Recherche […] Lire la suite

RECHERCHES PHILOSOPHIQUES SUR L'ESSENCE DE LA LIBERTÉ HUMAINE, Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 829 mots

philosophie allemande, et, par là, de la philosophie occidentale ». Point culminant de l'idéalisme allemand, les Recherches font partie des textes les plus vertigineusement spéculatifs produits en Occident. À ce titre Schelling n'aura pas de véritables disciples, et il attend encore ses successeurs. […] Lire la suite

MARXISME Le matérialisme dialectique

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 6 395 mots
  •  • 2 médias

philosophie à celles qui l'ont précédée. Le matérialisme dialectique n'est pas la mort de la philosophie, puisqu'il est encore philosophie (sinon « une » philosophie) : d'une certaine manière, avec lui l'histoire de la philosophie continue. Pourtant, il contribue par un autre aspect à l'interrompre, puisqu'il met fin à une certaine manière de philosopher […] Lire la suite

GILSON ÉTIENNE (1884-1978)

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 996 mots

Philosophie de saint Bonaventure (1924) ; La Philosophie au Moyen Âge (1925) ; Introduction à l'étude de saint Augustin (1929) ; L'Esprit de la philosophie médiévale (1932) ; Duns Scot (1952). Dans son travail d'historien, Gilson montre que toute théologie a sa philosophie. Pourtant, c'est pour une double raison qu'il accorde sa préférence à Thomas […] Lire la suite

LARUELLE FRANÇOIS (1937- )

  • Écrit par 
  • Hugues CHOPLIN
  •  • 895 mots

philosophie elle-même. La non-philosophie saisit donc l'occasion de la philosophie pour s'y rapporter uni-latéralement. Comme si la philosophie enclenchait puis alimentait un moteur, le penser, configuré non-philosophiquement : c'est-à-dire selon l'Un. La philosophie : l'objet de la non-philosophie est universel en ce qu'il inclut de droit toutes les […] Lire la suite

SCHELLING FRIEDRICH WILHELM JOSEPH VON (1775-1854)

  • Écrit par 
  • Jean-François MARQUET
  •  • 4 143 mots

philosophie (Über die Möglichkeit einer Form der Philosophie) et Du moi comme principe de la philosophie (Vom Ich als Prinzip der Philosophie), où il tente de transformer en « philosophie », en savoir, ce « savoir du savoir » qu'était modestement la Wissenschaftslehre fichtéenne. Dans cette version idéaliste de l'Éthique, le moi, ou plutôt la « liberté […] Lire la suite

VIENNE CERCLE DE

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 1 309 mots

philosophie empirique (Gesellschaft für empirische Philosophie, 1928). Son but était de promouvoir une philosophie scientifique, « c'est-à-dire une méthode philosophique qui, par l'analyse et la critique des résultats techniques de la science, conduit à poser et à résoudre des problèmes philosophiques. Par une telle méthode d'analyse scientifique,  […] Lire la suite

BOUVERESSE JACQUES (1940-2021)

  • Écrit par 
  • Christiane CHAUVIRÉ
  •  • 724 mots

philosophie universitaire française de se borner à enseigner l'histoire de la philosophie, tandis que la philosophie d'avant-garde sombrait dans le littérarisme. Ni académique ni avant-gardiste, ce franc-tireur, assez classique au fond, s'inscrit plutôt dans une tradition française de philosophie des sciences illustrée par Henri Poincaré, Pierre Duhem […] Lire la suite

SCIENCES Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 2 061 mots

philosophie était sa servante ou plutôt, comme gémissait Kant, sa suivante, alors que la philosophie, observait-il, n'a qu'un service à rendre : précéder et non pas suivre, marcher en tête des disciplines, tracer ou éclairer leur route. La philosophie fut promue à son tour, libérée, intronisée. De servante elle devint maîtresse, exerçant son règne  […] Lire la suite

GRANGER GILLES GASTON (1920-2016)

  • Écrit par 
  • Elisabeth SCHWARTZ
  •  • 1 688 mots

philosophie comme interrogation des significations multiples de l'être, et non pas du seul langage ? Un questionnement qu'il pensait dès 1969 illustré par la philosophie de Wittgenstein. […] Lire la suite

GOUHIER HENRI (1898-1994)

  • Écrit par 
  • Denise LEDUC-FAYETTE
  •  • 989 mots

philosophie chrétienne est possible il répondait : “Non, dans une philosophie de la vérité. Oui, dans la philosophie de la réalité”, réalité donnée par la croyance chrétienne (La Philosophie et son histoire, 1944), en étant pleinement conscient de l'ambiguïté de l'expression “donné chrétien” qui peut renvoyer à l'expérience mystique (il n'est plus  […] Lire la suite

DAGOGNET FRANÇOIS (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 935 mots
  •  • 1 média

philosophie, il obtient son baccalauréat, étudie la philosophie à Dijon auprès de Georges Leroy, puis à Paris auprès de Martial Gueroult. Simultanément, il découvre auprès de Gaston Bachelard et de Georges Canguilhem un autre régime de pensée philosophique. Agrégé de philosophie en 1949, François Dagognet entreprend avec Martial Gueroult deux thèses […] Lire la suite

RORTY RICHARD (1931-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 1 534 mots

philosophie américaine pendant une large partie du xxe siècle. Dans la période contemporaine, amplement dominée par la philosophie analytique dans le contexte nord-américain, Richard Rorty aura été, jusqu'à sa disparition en 2007, l'un des représentants les plus significatifs du courant pragmatiste, l'un de ceux qui se seront engagés avec le plus de […] Lire la suite

GUEROULT MARTIAL (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 790 mots

philosophie : « L'historien de la philosophie est plus qu'un historien des idées. » […] Lire la suite

HEGEL GEORG WILHELM FRIEDRICH (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 258 mots

philosophie de l'histoire, l'esthétique, l'histoire de la philosophie. 1821 Les Principes de la philosophie du droit connaissent un grand succès. 14 novembre 1831 Hegel est emporté par la dernière grande épidémie de choléra qui sévira en Europe. […] Lire la suite

RICŒUR PAUL (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 2 367 mots
  •  • 1 média

philosophie de la volonté. Au terme de cinquante années de travail acharné, ce parcours débouche sur une philosophie de l'action, fortement articulée sur la philosophie morale et politique, y compris le problème de la justice comme vertu et comme institution. Le livre s'ouvre sur une autobiographie intellectuelle, publiée en français sous le titre  […] Lire la suite

ALBALAG ISAAC (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 308 mots

philosophie dans la pensée juive. Par philosophie, il entend surtout la doctrine aristotélicienne telle qu'elle fut transmise par Averroès. Son point de vue, par conséquent, diffère aussi bien de celui d'Avicenne que de celui de Maimonide. Selon Albalag, quatre croyances fondamentales sont communes à la philosophie et à la révélation ; elles ont pour […] Lire la suite

CARTÉSIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre GUENANCIA
  •  • 1 862 mots

philosophie moderne et contemporaine dont elle est indiscutablement à l'origine, toutes tendances confondues. Car, à la différence des philosophies de ces trois derniers siècles, la philosophie cartésienne s'est engagée simultanément dans la voie de la philosophie première ou métaphysique et dans celle de la science, et même de presque toutes les sciences […] Lire la suite

PUTNAM HILARY (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Christiane CHAUVIRÉ
  •  • 939 mots

philosophie à large spectre, qui touche à la philosophie des mathématiques, de la physique quantique, des sciences humaines et sociales, à la logique, à la sémantique et à la philosophie de l'esprit, traite aussi de philosophie morale et politique, d'esthétique, d'économie, voire, indirectement, de sociologie. Dans chacun de ces domaines, elle a laissé […] Lire la suite

LIBERA ALAIN DE (1948- )

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste BRENET
  •  • 1 064 mots
  •  • 1 média

philosophie écossaise moderne, c’est la question de la place du Moyen Âge en histoire de la philosophie qui est revisitée.  […] Lire la suite

TWARDOWSKI KASIMIERZ (1866-1938)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 516 mots

philosophie en 1892 ; en 1895, il obtient une chaire de philosophie à l'université de Lwow où il enseigne jusqu'en 1930. Son rôle pédagogique est essentiel ; c'est lui qui forme les représentants de la philosophie polonaise du xxe siècle : J. Łukasiewicz, Lesniewski, K. Ajdukiewicz, T. Kotarbinski ; c'est lui qui, sans répandre une doctrine philosophique […] Lire la suite