« P.U.F. »

LOUVIER ALAIN (1945- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 198 mots

Que sais-je ?, P.U.F., Paris, 1978 ; nouvelle édition réalisée avec Pierre-Albert Castanet, Combre, Paris, 1997). Son goût pour les mathématiques (il a suivi une classe de mathématiques supérieures en 1962-1963) se retrouve dans ses œuvres, où il traduit au niveau sonore des suites numériques, des figures géométriques ou des courbes algébriques. Pianiste et claveciniste de formation, il explore la technique des claviers et fait des recherches sur les micro-intervalles ornementaux ou harmoniques ; ses recherches théoriques sur le clavecin (Livre pour virginal, 1987-1993) ou sur les pianos en quart ou en sixième de ton (Anneaux de lumière, dont les deux pianos sont accordés à un quart de ton d'intervalle, 1983 ; Itinéraire d'outre-rêve, pour piano solo et 17 instruments, 1993) se poursuivent également sur d'autres instruments pour lesquels les modes en quart de ton ont été aussi explorés (Quatuor à cordes, 1995-1999). […] Lire la suite

Les médias de la recherche « P.U.F. » :

LEIBNIZ GOTTFRIED WILHELM

  • Écrit par 
  • Martine DE GAUDEMAR
  •  • 5 072 mots
  •  • 2 médias

 Rateau, Revue de métaphysique et de morale, no 70, P.U.F., 2011/2). Le péché des créatures est inévitable, car dû à leur finitude, non à une contribution positive de Dieu. Que l'état des choses ne soit pas présentement le meilleur possible, Leibniz le sait. Mais il replace tout ce qui a lieu dans une perspective dynamique de progrès et de perfectionnement, où les virtualités naturelles comme les efforts des « esprits » ont précisément leur part à jouer. […] Lire la suite

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 212 mots
  •  • 1 média

Les rares indépendants qui subsistent, notamment les P.U.F., ont fortement restreint leurs programmes. Aussi les universitaires, devant la nécessité de publier pour progresser dans leur cursus, se sont-ils tournés vers cette maison qui exige d'eux un manuscrit formaté sur CD et ne nécessitant aucune intervention ou révision éditoriale, ce qui peut présenter d'indéniables dangers. […] Lire la suite

ART (Aspects culturels) Le marché de l'art

  • Écrit par 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Alain QUEMIN
  •  • 6 249 mots
  •  • 2 médias

, P.U.F., 1953] et J. Robinson, Economics of Imperfect Competition, Londres, 1933), on peut dire qu'aucun des secteurs du marché artistique, fût-ce celui des « chromos », n'échappe à la fascination de la différence qui est au principe de la rareté et du monopole économique d'une part, de la valorisation de l'auteur dans la compétition artistique d'autre part. […] Lire la suite

MANUSCRITS La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 229 mots

Les années 1950 ne renouvellent pas la théorie, mais on commence à voir se dessiner ici et là des ambitions nouvelles à travers les travaux de Robert Ricatte (La Genèse de « La Fille Elisa », P.U.F., 1960), de René Journet et Guy Robert (Les Manuscrits des « Contemplations », Les Belles Lettres, 1956), de Marie-Jeanne Durry (Flaubert et ses projets inédits, Nizet, 1950), de Jean Levaillant (Aspects de la création littéraire chez A. […] Lire la suite

PHÉNOMÉNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Renaud BARBARAS, 
  • Jean GREISCH
  •  • 7 242 mots

Grâce au support de la collection Epiméthée au P.U.F., un nombre considérable de textes de Husserl est désormais accessible en traduction française. La traduction de la Philosophie de l'arithmétique (1972) et des Articles sur la logique (1975) par J. English a permis un retour critique au premier Husserl, en même temps que la phénoménologie génétique du dernier Husserl est bien mieux connue. […] Lire la suite

MODALITÉS, logique

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 7 573 mots
  •  • 1 média

 Martin, Pour une logique du sens, P.U.F., Paris, 1983). Un autre argument pour traiter la modalité comme une catégorie plus générale que celle des formes verbales est la similitude, dans certaines langues, des modes et des temps ; par exemple, le futur en latin a des valeurs proches du subjonctif (Martin, ibid.). Et faut-il inclure l'assertion, et l'acte de langage qui lui correspond, dans les modalités ? Ainsi, l'interrogation n'est pas habituellement considérée comme un mode ou une modalité proprement dite, mais est souvent qualifiée par les linguistes de « modalités énonciatives ». […] Lire la suite

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 859 mots
  •  • 3 médias

 I, P.U.F., 1971). On soulignera aussi que la prise de conscience de l'inconscient, dont l'objet mobilisait la philosophie théorique de Fichte, était fondamentalement subordonnée à un but pratique, qu'il envisageait comme la conquête et la maîtrise de la liberté individuelle. Schelling Schelling reprend à Fichte l'idée cardinale selon laquelle l'affirmation ne s'établit que sur la négation, que la source de toute activité réside dans une opposition, que rien ne se pose que par une lutte et une victoire sur son opposé. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis