« Norma »

DEL MONACO MARIO (1915-1982)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 1 274 mots
  •  • 1 média

En effet, outre les récitals d'airs d'opéras ou de chants populaires et les « pris sur le vif » (dont les fameux Aïda à Mexico le 3 juillet 1951, avec Maria Callas, Oralia Dominguez et Giuseppe Taddei, et Ernani au Meth le 29 décembre 1956, avec Zinka Milanov, Leonard Warren et Cesare Siepi), elle comporte de nombreux enregistrements intégraux : de Verdi, Aïda, La Force du destin et Otello (deux fois, dont une sous la direction de Karajan) ; de Puccini, La Fille du Far-West, Il Tabarro, La Tosca et Turandot ; de Ponchielli, La Gioconda ; de Bizet, Carmen (deux fois, dont une avec la troupe du Bolchoï) ; de Boïto, Mefistofele ; de Giordano, André Chénier et Fedora ; de Mascagni, Cavalleria Rusticana (trois fois) ; de Leoncavallo, Paillasse (deux fois) et de Catalani, La Wally, sans oublier la fameuse Norma de Bellini avec Maria Callas. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Norma » :

Afficher les médias de « Norma »

BROOKS LOUISE (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 342 mots
  •  • 1 média

Elle fait partie, comme Clara Bow, Gloria Swanson, Constance Talmadge, Norma Shearer, des flappers (jeunes filles dans le vent revendiquant leur liberté). Sa fameuse coiffure (dite « hollandaise » aux États-Unis, « Jeanne d'Arc » ou « garçonne » en France, « Bubikopf » en Allemagne ) est la même que celle de Colleen Moore, la reine du box-office des années 1926-1927. […] Lire la suite

TEATRO COLÓN, Buenos Aires

  • Écrit par 
  • René de CECCATTY
  •  • 1 348 mots

Et, bien entendu, les plus grandes voix se sont fait entendre : non seulement la mémorable Maria Callas (qui chanta Norma le 17 juin 1949, sous la direction de Tullio Serafin), mais aussi sa rivale Renata Tebaldi, Anna Moffo, Victoria de Los Angeles, Régine Crespin (qui chanta Tosca en 1962), Birgit Nilsson (Turandot, 1965), l'Argentin Carlos Maria Guichandut, Jon Vickers, Montserrat Caballé (Manon, 1966), Kiri Te Kanawa, Alfredo Kraus, Grace Bumbry (Cavalleria rusticana, 1968), Plácido Domingo, Marilyn Horne, Luciano Pavarotti, Cecilia Bartoli. […] Lire la suite

DONIZETTI GAETANO

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 615 mots
  •  • 2 médias

Il a su, aussi, conjuguer l'instrument et la voix dans des moments lyriques exceptionnels où le temps semble comme suspendu dans le « gel » ou dans l'extase : que l'on songe, bien sûr, à « Casta diva », la longue invocation de Norma à la lune. Donizetti n'est pas en reste, même si, dans la conduite de l'orchestre, il lui arrive de sombrer dans la pompe et dans la vulgarité. […] Lire la suite

MONROE MARILYN (1926-1962)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 601 mots
  •  • 2 médias

Des débuts laborieux Norma Jeane Mortenson, qui prendra plus tard le nom de Baker, naît à Los Angeles en 1926. Elle connaît une enfance difficile entre une mère atteinte de troubles mentaux et internée à plusieurs reprises et un père inconnu. Ballottée d'orphelinats en familles d'adoption, peut-être violée alors qu'elle n'avait qu'une dizaine d'années, elle pense échapper à sa condition en se mariant dès seize ans. […] Lire la suite

CUKOR GEORGE (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Jérôme PRIEUR
  •  • 1 894 mots
  •  • 5 médias

Elles en sont tout à la fois les héroïnes et les premières victimes (interprétées par Katharine Hepburn, Greta Garbo, Norma Shearer, Joan Crawford, Ingrid Bergman, Judy Holliday, Judy Garland, Ava Gardner, Anna Magnani, Marilyn Monroe, Anouk Aimée, ou Jacqueline Bisset et Candice Bergen). Ce sont des actrices, en ce qu'elles prêtent aux fictions, outre leur éclat, leur énergie qui peut être l'énergie du désespoir, et en ce qu'elles s'essayent à une liberté dont elles sont foncièrement dépossédées – le récit naissant d'elles et de leur situation de malaise. […] Lire la suite

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 410 mots

Ses travaux sur la théorie générale du droit, sur les normes juridiques, sur l'argumentation des juristes révolutionnent la philosophie du droit italienne (Teoria della norma giuridica, 1958 ; Il positivismo giuridico, 1961). Ils font découvrir que le droit est un langage, un discours parmi d'autres, un ensemble d'énoncés linguistiques doués de significations incertaines. […] Lire la suite

WILDER BILLY (1906-2002)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 2 395 mots
  •  • 1 média

Avec un sens historique sans défaut, Wilder dessine la ligne de fracture entre le muet et le parlant, entre la force d'expressivité du visage de Norma Desmond (Gloria Swanson, authentique star de l'âge d'or hollywoodien) et la modernité réaliste de Joe Gillis, l'homme des mots (interprété par William Holden, un des collaborateurs réguliers de Billy Wilder). […] Lire la suite

BEL CANTO

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 2 752 mots
  •  • 5 médias

Quand la femme prend les traits d'une prêtresse (Norma), d'une reine (Anna Bolena) ou, plus généralement, d'un être hors du commun, c'est au vocabulaire néo-belcantiste que les romantiques ont recours pour sublimer ses élans, vengeurs ou arrogants. La cantilène délicatement fleurie exprime par ailleurs la suavité et la tendresse de ces âmes sensibles. […] Lire la suite

IBSEN HENRIK (1828-1906)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 5 199 mots
  •  • 2 médias

À Kristiania, il est entré à la rédaction de la revue Andhrimmer à laquelle il donne des poèmes, des articles de critique et une parodie satirique du livret de la Norma de Bellini. Inconnu et sans ressources, il passe à Bergen comme instructeur et auteur au « Théâtre norvégien » où il reste six ans, extrêmement féconds et importants car, metteur en scène suppléant, il va y apprendre son métier. […] Lire la suite

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 185 mots
  •  • 7 médias

Par la puissance expressive de son jeu et surtout de son chant, qui transforme l'espace vocal en espace théâtral, Callas a su redramatiser les œuvres les plus abstraites du répertoire négligé du bel canto ; mais les meilleurs metteurs en scène avec lesquels elle a travaillé, Zeffirelli (Le Turc en Italie, 1955 ; Tosca et Norma, 1964), et surtout Visconti (La Vestale, 1954 ; La Somnambule et La Traviata, 1955 ; Anna Bolena et Iphigénie en Tauride, 1957) n'ont pu imaginer leurs spectacles, d'un historicisme ou d'un esthétisme raffinés, que comme des écrins destinés à mettre en valeur la personnalité de la cantatrice. […] Lire la suite

OPÉRA Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 082 mots
  •  • 33 médias

Mélodiste de génie, il utilise dans La Somnambule (1831) et Norma (1831) – ses deux chefs-d'œuvre – le bel canto à des fins beaucoup plus dramatiques. La virtuosité de la ligne vocale ne va jamais à l'encontre de l'expression dramatique. Gaetano Donizetti, enfin, s'illustrera aussi bien dans l'opéra bouffe que dans le drame. Don Pasquale (1843) est certes une petite merveille d'humour dont les effets comiques sont particulièrement bienvenus. […] Lire la suite

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 424 mots
  •  • 20 médias

En 1795 – au milieu même de ce que la postérité devait dénommer le classicisme allemand –, Goethe fait paraître un bref article intitulé « Sans-culottisme littéraire ». C'était une réponse à un médiocre libelle qui venait de déplorer qu'il y eût en Allemagne si peu d'œuvres classiques. Depuis un demi-siècle, répond Goethe, on s'est précisément efforcé de former en Allemagne le goût du public et de guider les jeunes écrivains ; une sorte d'« école invisible » s'est constituée ; on est sorti des ténèbres et on se gardera bien désormais de refermer les volets. […] Lire la suite