« Musique traditionnelle »

The Married Beau, PURCELL (Henry)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 443 mots

Le compositeur combine des éléments issus du baroque italien et français avec certaines formes de la musique anglaise traditionnelle et réalise en un style "moderne" des plus personnels la synthèse des différentes influences de son temps : modalité et contrepoint hérités de la Renaissance, tonalité favorisée par l'essor du style concertant... Langage Purcell aime à employer des fausses relations (qui sont chez lui des archaïsmes hérités de ses grands prédécesseurs), des dissonances laissées sans résolution, des rencontres polyphoniques inattendues, des modulations oscillant entre mode majeur et mode mineur. […] Lire la suite

Soul Makossa, DIBANGO (Manu)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 536 mots

La musique traditionnelle camerounaise sera largement métissée par la pop music : Les Têtes brûlées, un groupe de punk funky, adapteront le bikutsi, un rythme à 6/8 de l'ethnie Beti. Outre le groove dansant, le charme de « Soul Makossa » réside dans le dialogue qui s'établit entre la voix parlée, sorte de talk over africain, les chœurs et le riff de saxophone, minimaliste. […] Lire la suite

COLLAER PAUL (1891-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 622 mots

, Slatkine, Genève-Paris, 1982) ; La Musique moderne, 1905-1955, Elsevier, Paris-Bruxelles, 1955, 2e éd. 1958, 3e éd. 1965 ; Atlas historique de la musique (en collaboration avec Albert van der Linden), Paris, 1960 ; Orioentaciones actuales de la Musica, Buenos Aires, 1961 ; A History of Modern Music, Cleveland-New York, 1961 ; Musikgeschichte in Bildern, Leipzig, 1966-1981 ; La Musique populaire traditionnelle en Belgique, Bruxelles, 1974 ; Musica siciliana, Tervuren, 1981. […] Lire la suite

THOMSON VIRGIL (1896-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 901 mots

Il préférait s'attacher à la notion d'universalisme de la musique. La simplicité et la spontanéité de son écriture frisent parfois la naïveté. Sa musique touche à la plupart des genres et des styles, ce qui lui permet de faire usage des procédés les plus divers : il pratique avec autant de bonheur une écriture diatonique presque sans dissonance que le dodécaphonisme le plus complexe ; il cultive aussi aisément la cocasserie parisienne que l'austérité et puise régulièrement aux sources de la musique traditionnelle américaine, s'inscrivant dans la même démarche que des écrivains comme Ernest Hemingway ou Francis Scott Fitzgerald. […] Lire la suite

FAKINOS ARIS (1935-1998)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 636 mots

Producteur à Radio France, il s'occupe pendant vingt-trois ans de musique traditionnelle. En même temps, il devient chroniqueur au quotidien grec de centre gauche Ta Néa. En 1976, il rompt avec ses habitudes en publiant directement en Grèce Les Hors-la-loi. Mais, la même année, il revient à la tradition en faisant paraître au Seuil Les Rats de Hambourg. […] Lire la suite

LOS ANGELES VICTORIA DE (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 020 mots
  •  • 1 média

 – et la musique traditionnelle de son pays natal. Elle porte cependant un amour tout particulier aux œuvres françaises. Mélisande inspirée (Pelléas et Mélisande de Debussy) aux côtés de Jacques Jansen et de Gérard Souzay, interprète d'élection de Joseph Canteloube, Chausson, Fauré et Debussy, elle se distingue par une évidence stylistique et une clarté de diction à rendre jalouses plusieurs générations de sopranos autochtones. […] Lire la suite

TAYLOR PAUL BELVILLE dit PAUL (1930-2018)

  • Écrit par 
  • Bérengère ALFORT, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 347 mots

Infatigable, toujours à la recherche de pistes inexplorées, qu'elles soient musicales ou chorégraphiques, il crée Klezmerbluegrass (2004), sur de la musique traditionnelle klezmer, Spring Rounds (2005), sur une musique de Richard Strauss d'après François Couperin, Banquet of Vulture (2005), sur une musique de Morton Feldman, et Troilus et Cressida (2006), sur une musique d'Amilcare Ponchielli. […] Lire la suite

TAKEMITSU TŌRU (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

En 1978, il organise à Paris une série de concerts de musique japonaise traditionnelle et contemporaine dans le cadre du festival d'Automne. Il est appelé à donner des cours et des conférences dans les principales universités américaines : Yale (1975 et 1983), université de Californie à San Diego (1981), Harvard, Boston, etc. En 1983, il est compositeur résident au festival de musique du Colorado, en 1984 au festival d'Aldeburgh, en 1986 à celui de Tanglewood. […] Lire la suite

SCHMITT FLORENT (1870-1958)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 431 mots

Que ce soit dans son Quintette pour piano et cordes, œuvre ambitieuse, d'écriture et de structure complexes, où il fait craquer les cadres de la musique de chambre et fait sonner cinq instruments comme un grand orchestre, ou encore dans son Psaume XLVII pour soprano, chœur, orgue et orchestre, énorme construction d'une puissance et d'une couleur violentes, sa maîtrise des formes se double d'un sens inné de la mélodie qu'il fait sortir du moule de la mesure traditionnelle. […] Lire la suite

WALTON CEDAR (1934-2013)

  • Écrit par 
  • John LITWEILER
  •  • 317 mots

Membre des Jazz Messengers d’Art Blakey de 1961 à 1964, Cedar Walton compose des standards tels que Mosaic et Ugetsu et devient un soliste aussi à l’aise dans la musique modale que dans l’harmonie traditionnelle. Maîtrisant à merveille le langage du hard bop, il fait partie de la section rythmique du label Blue Note dans les années 1960 puis de celle de la firme Prestige dans les années 1970 ; il enregistre avec des musiciens comme Dexter Gordon, Hank Mobley, Lee Morgan et Freddie Hubbard et accompagne Abbey Lincoln au côté de Jack DeJohnette et de Reggie Workman. […] Lire la suite

LUTOSŁAWSKI WITOLD (1913-1994)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 013 mots

Sa première période créatrice est marquée par une écriture néo-classique avec des références à la musique populaire traditionnelle. L'influence de Bartók transparaît dans son Concerto pour orchestre (1950-1954), avec des changements de couleur incessants et des rythmes asymétriques. L'évolution de la doctrine officielle lui permet de revenir à un langage atonal avec sa Musique funèbre pour orchestre à cordes (1958), hommage à Bartók dont la base thématique repose sur un enchaînement de quartes augmentées descendantes. […] Lire la suite

Frankie (and Johnnie), MISSISSIPPI JOHN HURT

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 469 mots

Toutefois, malgré la relative séparation des genres, les musiciens de country finiront par jouer aussi du blues à leur façon; de leur côté, les bluesmen noirs ne se gêneront pas pour emprunter divers procédés d'écriture à la musique blanche. Dans cette chanson traditionnelle, Mississippi John Hurt fait entendre un style hybride qui tient à la fois de la country blanche et du blues noir. […] Lire la suite

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 032 mots
  •  • 1 média

En Chine et au Japon, le k'in et le biwa sont des instruments de musique traditionnelle dont l'apprentissage nécessite une discipline d'ascèse et de purification. On connaît aussi de nombreuses variétés de luths en Afrique, et les pays arabes possèdent un instrument du même genre, dont le nom ancien al-aoud (le bois) est à l'origine du vieux français lut. […] Lire la suite

TEGUIA TARIQ (1966- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 108 mots

Une myriade d’événements s’y entrecroisent : rencontre avec des chanteurs de musique traditionnelle et avec un groupe de militants de gauche trop marginaux pour pouvoir passer à l’action (ces groupes, déjà présents dans Rome plutôt que vous, trouveront une place plus centrale dans Révolution Zendj). Arrivé à la frontière, Malek s’immobilise et disparaît dans la lumière. […] Lire la suite

TA'ZIYÈ, théâtre religieux persan

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 590 mots

Ils favorisèrent la conservation de nombreux éléments folkloriques et la sauvegarde de la musique vocale, car les « bons » personnages chantent sur des modes de la musique traditionnelle appropriés à leurs rôles, alors que les « méchants » déclament avec emphase sur un ton irrité. […] Lire la suite

FELDMAN MORTON (1926-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 543 mots

Le compositeur américain Morton Feldman est l'un des représentants du graphisme musical qui a tenté de libérer la musique de la rigueur de la notation traditionnelle. Né à New York, il travaille le piano avec Vera Maurina-Press, une amie de Scriabine et disciple de Ferrucio Busoni. Puis il se tourne vers la composition, qu'il étudie avec Wallingford Riegger, l'un des premiers défenseurs du dodécaphonisme aux États-Unis, et Stefan Wolpe. […] Lire la suite

CRESTON PAUL (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 986 mots

Le compositeur américain Paul Creston représentait la tendance traditionnelle de la musique aux États-Unis ; mais, malgré une abondante production et une activité importante dans le monde musical américain, sa renommée a tardé à s'étendre de l'autre côté de l'Atlantique. D'origine italienne, Paul Creston, de son vrai nom Giuseppe Guttoveggio, voit le jour à New York le 10 octobre 1906. […] Lire la suite

COWELL HENRY DIXON (1897-1965)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 588 mots

En échappant à l'exotisme facile, cette pièce démontre l'influence féconde que la musique orientale traditionnelle peut exercer sur la pensée musicale occidentale. Les problèmes rythmiques ont toujours fasciné Cowell – sa connaissance des musiques extra-européennes n'y était pas étrangère –, et ses expériences sur le rythme ont ouvert, bien avant Olivier Messiaen, un chapitre capital des recherches sur le temps musical. […] Lire la suite

MÉLODIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 4 137 mots
  •  • 1 média

Elle nous apparaît telle dans le plain-chant médiéval, ou dans la musique traditionnelle de pays comme l'Inde, où, toutefois, elle se combine avec une pulsation rythmique confiée à des instruments de percussion et avec un son continu, destiné à maintenir dans le champ de la conscience la tonique du mode (à quoi se réfère chaque son de la mélodie pour revêtir sa pleine signification). […] Lire la suite

HOLM HANYA (1898-1992)

  • Écrit par 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 637 mots
  •  • 1 média

Après avoir reçu dans une école religieuse une éducation stricte et traditionnelle, elle étudie la musique au conservatoire de Francfort puis l'eurythmie à l'institut Jacques-Dalcroze à Hellerau. Si la danse lui est révélée par la plus prestigieuse ballerine de cette époque, Anna Pavlova, elle ne devient pour elle vocation qu'après la rencontre de Mary Wigman, en 1921. […] Lire la suite

CHÁVEZ CARLOS (1899-1978)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 342 mots

Il s'intéresse aussi à la mythologie et donne aux œuvres qu'elle lui inspire (Sinfonia de Antigona, 1933 ; Hija de Colquide, 1944) un caractère abstrait que l'on retrouve dans sa musique de chambre. Il se passionne pour la musique précolombienne qui caractérise la plupart de ses œuvres (Cantos de Mexico, 1933 ; Sinfonia India, 1936 ; Xochipili-Macuilxochilt pour orchestre mexicain, 1940). […] Lire la suite

POCHÉ CHRISTIAN (1938-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Music in the world of islâm (La Musique dans le monde de l'islam : une étude socio-culturelle, Fayard, 2002), et incite à la réédition en fac-similé de la somme de Rodolphe d'Erlanger parue en 1930, La Musique arabe (Institut du monde arabe, 2001). […] Lire la suite

VILLOTTA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Dépourvue d'unité structurelle, elle est en général fondée sur une chanson traditionnelle pour son texte et sa musique ; elle est arrangée pour trois ou quatre voix, avec des mouvements en imitations et des passages homorythmiques ; les sections polyphoniques alternent avec des sections homophoniques. La villotta est caractérisée par trois éléments qui révèlent sa fonction de divertissement : la présence de syllabes dénuées de sens, le caractère facétieux, souvent licencieux, voire grivois, des textes et les rythmes alertes de danses. […] Lire la suite

COCHEREAU PIERRE (1924-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 563 mots

Au conservatoire de la rue de Madrid, il reçoit une solide formation traditionnelle en harmonie (avec Henri Challan et Maurice Duruflé), en fugue (chez Noël Gallon), en composition (auprès de Tony Aubin), en histoire de la musique (chez Norbert Dufourcq) et, bien sûr, en classe d'orgue auprès de Marcel Dupré. Il récolte ses prix entre 1946 et 1950, dont des premières récompenses en harmonie, histoire de la musique, composition et orgue. […] Lire la suite

MASSIN BRIGITTE (1927-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 570 mots

Brigitte Massin participe à des débats et produit des émissions sur France Culture et sur France Musique. En 1977, elle signe seule une somme considérable dédiée à Schubert, ouvrage sans précédent dans la musicologie française. Ses confrères allemands et autrichiens la considèrent alors sous un autre jour : la méfiance traditionnelle des musiciens et musicologues d'expression germanique à l'égard des Français qui touchent à leur patrimoine s'effrite peu à peu. […] Lire la suite

Whiskey in the Jar, THIN LIZZY

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 404 mots

Après des débuts difficiles, la formation obtiendra enfin un succès en 1973 avec cette chanson, Whiskey in the Jar, adaptation d'une gigue traditionnelle irlandaise (qui ne doit pas être confondue avec la chanson à boire écossaise du même nom). Afin d'insuffler une vigueur nouvelle à sa musique, le leader mulâtre – la mère de Phil Lynott est une Irlandaise, son père un Brésilien noir – engage en 1974 deux jeunes guitaristes, Scott Gorham et Brian Robertson, et embrasse résolument la cause du hard rock en 1975 avec l'album Fighting. […] Lire la suite

ARTS PLASTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 214 mots

Renversant le schéma de la critique traditionnelle qui, depuis la Renaissance, rassemblait les uns et les autres sous la bannière de l'arte del designo, l'usage quotidien (et la nomenclature du ministère de l'Éducation nationale) tend à définir comme arts plastiques tout ce que ne revendiquent ni les lettres, ni les sciences, ni la musique : activités que l'on n'ose dire manuelles, car elles sont réputées nobles, mais qui cependant impliquent une action directe du protagoniste sur un matériau quelconque. […] Lire la suite

JOHANNES DE MURIS ou JEAN DES MURS (1290/1295 env.-apr.1344)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 373 mots

Il donne autant d'importance à la division binaire qu'à la division ternaire jusque-là traditionnelle. De ses compositions musicales, on possède un double motet isorythmique : Per grama prothoparet (motet) / Valde honorandus est beatus Johannes (ténor). […] Lire la suite

FÉNELON PHILIPPE (1952- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 178 mots
  •  • 1 média

Repenser les genres Né le 23 novembre 1952 à Suèvres (Loir-et-Cher), Philippe Fénelon commence ses études musicales à l'âge de huit ans, d'abord en leçons particulières puis au conservatoire d'Orléans, où il reçoit une formation traditionnelle : piano, histoire de la musique, harmonie. Dès l'âge de seize ans, il compose. À dix-sept ans, en 1970, il accomplit son premier pèlerinage au festival de Bayreuth : « J'ai vu la toute dernière fois que Windgassen et Birgit Nilsson chantaient Tristan et Isolde sur la scène de Bayreuth. […] Lire la suite

SINGH JAGJIT (1941-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 222 mots

Il traduit enfin ses chansons de l'ourdou – langue traditionnelle de cette forme poétique – vers l'hindi et le panjabi, notamment. Décoré en 2003 de la Padma Bhushan, une des plus hautes distinctions civiles accordées par le gouvernement indien, il meurt le 10 octobre 2011, à Mumbai (Bombay), en Inde. […] Lire la suite

PARTON DOLLY (1946- )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 412 mots

Si la forme de sa musique reste longtemps soumise aux canons parfois lourds et sirupeux en vigueur à Nashville, ses meilleures chansons, souvent autobiographiques (Coat of Many Colors, Jolene, Bargain Store, Joshua), modernisent la tradition montagnarde avec tact, intelligence et humour. Dolly Parton y démontre aussi un don poétique ainsi qu'un sens de la chute finale digne des meilleurs chanteurs à texte. […] Lire la suite

ROCK PLANANT

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

La lignée Tangerine Dream-Ash Ra Tempel-Klaus Schulze donnera des idées au groupe de musique synthétique allemand Kraftwerk, qui exercera une influence majeure sur la techno. En 1971, Walter Carlos, ingénieur du son et compositeur diplômé de l'université Columbia, interprète la musique de Beethoven à l'aide de synthétiseurs pour le film de Stanley Kubrick Orange mécanique. […] Lire la suite

DANIÉLOU ALAIN (1907-1994)

  • Écrit par 
  • Philippe BRUGUIÈRE, 
  • Mireille HELFFER
  •  • 1 043 mots

Membre du Conseil international de la musique, il prend en 1963 la direction de l'Institut international des études comparatives de la musique qui vient d'être créé à Berlin, poste qu'il occupera jusqu'en 1976. Durant cette période étonnamment féconde, les publications et manifestations qu'il organise se succèdent : nombreux ouvrages, en français ou en anglais, non seulement sur la musique savante de l'Inde du Nord, mais aussi sur la religion, l'histoire, l'archéologie, etc. […] Lire la suite

BANCQUART ALAIN (1934- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 724 mots

De sa musique, Bancquart tira un enseignement fondamental : la forme en expansion nécessite des lignes de force, des points structurels d'articulation d'autant plus clairs et perceptibles (par les contrastes qu'ils ménagent) que le discours temporel se dilate. Messiaen, à ce propos, le mit sur la voie, lui qui envisageait la durée en tant que matériau à part entière, lui qui décrétait l'indépendance des durées par rapport à la pulsation métrique traditionnelle, lui qui se libéra du carcan d'un temps continu en montrant qu'une organisation autre du temps pouvait être tout aussi cohérente. […] Lire la suite

BROWN EARLE (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 846 mots

Que ce soit par des formes aléatoires et la notation graphique, des formes semi-aléatoires ou le retour à des formes structurées et à la notation traditionnelle à la fin des années 1960 et au début des années 1970, la quasi-totalité de la musique de Brown témoigne du souci, sans doute illusoire, de fournir à l'auditeur des sensations comparables à celles que l'on éprouve devant un tableau abstrait : à l'instar de Pollock ou de Rothko disposant des tâches de couleur sur leurs toiles, le compositeur considère les sons comme des éléments autonomes que l'on peut placer à loisir sur la partition, elle-même assimilée à un réseau de motifs abstraits. […] Lire la suite

HUGON GEORGES (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 462 mots

Une carrière placée sous le signe de la discrétion : sa vie durant, Georges Hugon, musicien sincère, a mis son talent au service de son art, oubliant qu'il était lui-même compositeur et qu'il faut parfois faire connaître sa propre musique. Né à Paris le 23 juillet 1904, il y fait ses études musicales au Conservatoire : il travaille le piano avec Isidore Philipp, les écritures avec Georges Caussade et Jean Gallon, la composition avec Paul Dukas. […] Lire la suite

MINT ABBA DIMI (1958-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 243 mots

Encensés par la critique internationale, les albums Moorish Music from Mauritania (1990), enregistré avec son époux le guitariste Khalifa Ould Eide, et Musique et chants de Mauritanie (1992) révèlent sa voix puissante ainsi que sa maîtrise de l'ardin et du t'bol (sorte de grosse timbale). Outre ses nombreuses tournées africaines, Dimi Mint Abba donne des séries de concerts en Europe en 1989 et en 2006, aux États-Unis en 1993 et en Australie en 2009. […] Lire la suite

OLIVER JOE dit KING (1884 ou 1885-1938)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 309 mots

Au vrai, la musique du King représente à la fois l'aboutissement des premières aventures et l'amorce de celles qui vont suivre. En stimulant dans son orchestre, à côté de la polyphonie traditionnelle, l'improvisation individuelle, il s'affranchit de la conception rigoureusement collectiviste qui dominait alors et prépare ainsi le terrain à l'irrésistible ascension de Louis Armstrong (qui occupera le poste de second trompette dans son orchestre, le Creole Jazz Band, en 1922). […] Lire la suite

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 199 mots
  •  • 14 médias

La tablature Le développement d'une musique instrumentale originale entraîne, à la fin du xve siècle, la création d'un système de notation approprié : la tablature, d'abord pour l'orgue puis pour le luth. Ce procédé ne repose pas sur la notation du son. Il reproduit le moyen technique d'obtenir ce son et s'oppose donc à la notation-symbole traditionnelle. […] Lire la suite

BOUCOURECHLIEV ANDRÉ (1925-1997)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 921 mots

Après avoir été l'assistant d'Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris, il enseigne, à partir de 1976, l'histoire de la musique à l'université d'Aix-en-Provence et la musique du xxe siècle à l'École normale supérieure. Dans une nouvelle série de pièces au titre générique, Orion, il définit de nouveaux rapports moins fluctuants entre le créateur et l'interprète et se rapproche de la notation traditionnelle : Orion I pour orgue (1979) ; Orion II pour piano, 5 cuivres et 2 percussions (1982) ; Orion III pour piano (1982). […] Lire la suite

SONDHEIM STEPHEN JOSHUA (1930-2021)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 897 mots
  •  • 1 média

Sondheim remporte ensuite des Tony Awards pour plusieurs productions de Broadway dont il a écrit la musique et les lyrics – Company (1970), où l’éternel dilemme « célibat ou mariage ? » conduit à une satire de la bonne société new-yorkaise ; Follies (1971), qui comprend de nombreux pastiches de la comédie musicale traditionnelle ; A Little Night Music (1973), d'après Sourires d'une nuit d'été d'Ingmar Bergman (1955) ; et Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street (1979), que Tim Burton adaptera au cinéma (2007). […] Lire la suite

MEDTNER NICOLAS (1880-1951)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 633 mots

Son style est influencé par Schumann et Brahms, mais aussi par Rachmaninov – qui tenait en haute estime la musique de son compatriote – et Scriabine. Medtner refusera toujours la modernité, qui conduisait, en son temps, la tonalité dans ses derniers retranchements. Pour lui, point de salut sans tonalité. Ainsi, attaché à une esthétique refusant la déliquescence du langage tonal, il publie en 1935 un ouvrage violemment polémique contre la musique contemporaine, Mouza i moda (« La Muse et la mode »). […] Lire la suite

FOSS LUKAS (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 024 mots

The Cave of Winds, pour quintette à vent (1972), cherche à reconstituer des sons de musique électronique. Puis vient une période minimaliste, avec notamment le Troisième Quatuor à cordes (1975) et le cycle de mélodies Thirteen Ways of Looking at a Blackbird, sur des textes de Wallace Stevens (1978). Sa dernière période créatrice est beaucoup plus traditionnelle, une sorte de synthèse des différents langages de la musique occidentale de son temps dans laquelle il revient sur le néoclassicisme et la « vox americana » de ses premières années. […] Lire la suite

LACHENMANN HELMUT (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 099 mots

Il se familiarise avec l'électronique au Studio de psychoacoustique et de musique électronique de l'université de Gand (Scenario, pour bande magnétique, 1965). Lachenmann va dès lors tenter une synthèse critique entre le postsérialisme, la musique expérimentale des années 1960-1970 et l'aléatoire. De cette réflexion naîtra sa conception tout à fait personnelle du matériau sonore et la décision de composer une musique faite de bruits produits par des instruments classiques. […] Lire la suite

MUSICOLOGIE

  • Écrit par 
  • Danièle PISTONE
  •  • 3 740 mots

Faisant suite à l'histoire de la musique, inachevée, de Pierre Bourdelot (Paris, 1715) et stimulé par les multiples opuscules que suscita la querelle des Anciens et des Modernes, l'Essai d'une histoire de la musique de Philippe-Joseph Caffiaux (1757, 3 tomes, restés manuscrits, Bibl. nat., Paris) ouvre la longue tradition de cette littérature historique. […] Lire la suite

ORPHÉE, mythe moderne

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

Mais l'essentiel demeure en place : le double danger de perdre ce qu'on aime, une fois parce qu'il vous est arraché, une seconde fois parce qu'on croit le posséder trop vite, et surtout l'inéluctable enserrement du champ clos où s'affrontent à la mort les deux seules forces capables de la vaincre : l'amour et la musique (ou la poésie, ou toute autre forme d'art). […] Lire la suite

BRIDGE FRANK (1879-1941)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 940 mots

Traditionnelle et encore influencée par le postromantisme brahmsien hérité de son maître Stanford, la Phantasie pour quatuor à cordes, en fa mineur (1905), est le premier fruit de l'engagement de Bridge dans le renouveau « modernisé » d'une ancienne forme de la musique élisabéthaine que le musicologue et mécène britannique Walter Willson Cobbett (1847-1937) tentait alors de promouvoir en organisant un concours de composition. […] Lire la suite

MOUSSORGSKI MODEST PETROVITCH

  • Écrit par 
  • Myriam SOUMAGNAC
  •  • 2 265 mots
  •  • 2 médias

Quelques faits sont à retenir qui joueront un grand rôle dans l'évolution de l'homme et du musicien ; ses aptitudes précoces pour la musique, considérée par ses proches comme un art d'agrément ; l'influence de sa niania, nourrice traditionnelle dont les contes fécondent son imagination ; un attachement profond pour sa mère qui lui a légué une vive sensibilité et ses goûts poétiques ; enfin un intérêt pour le peuple et le paysan, le moujik, qui étonne son entourage. […] Lire la suite

LACY STEVE (1934-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 832 mots

Figure emblématique du free jazz, Steve Lacy n'a cependant jamais oublié ce qu'il devait au style New Orleans ni renié sa passion pour la musique de Thelonious Monk. Cet artiste atypique, ouvert à toutes les expériences poétiques, est devenu l'un des rares spécialistes du saxophone soprano : sa virtuosité ainsi que son contrôle des possibilités expressives de l'instrument n'ont pas été égalés. […] Lire la suite

JOBIM ANTONIO CARLOS (1927-1994)

  • Écrit par 
  • Louis LECOMTE
  •  • 920 mots

Sur le plan musical, cette « tendance nouvelle » consiste à retenir de la samba traditionnelle une ligne mélodique et un rythme épurés, réduits à l'essentiel : au balanço de la guitare de João Gilberto correspond la démarche pleine de grâce des filles d'Ipanema, qu'évoquent, sur un arrière-fond d'indicible tristesse, les vers de Vinicius de Moraes. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis