« Minuit »

MARIN LOUIS (1931-1992)

  • Écrit par 
  • Georges DIDI-HUBERMAN
  •  • 764 mots

Minuit, Paris, 1975), jusqu'au Portrait du roi (ibid., 1981) ; depuis les multiples études sur Caravage, Poussin et Philippe de Champaigne, jusqu'aux « essais de mémoire » de La Voix excommuniée (Galilée, Paris, 1981) — cette voix des grands penseurs « autographiques » que furent pour lui saint Augustin, Montaigne ou bien Stendhal. Il demeure non moins […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Minuit » :

RHYS JEAN (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 608 mots

minuit. Sept ans après — son mari meurt en 1964 —, elle publie un nouveau roman, Wide Sargasso Sea (1966) dont l'action se situe vers 1830 en Jamaïque et en Dominique. Ce retour aux sources est significatif. Elle obtient le W. H. Smith Literary Award et un prix de la Société royale de littérature. Jean Rhys est faite Companion of the British Empire […] Lire la suite

FORT PAUL (1872-1960)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 685 mots

minuit de Catulle Mendès, Le Concile féerique de Jules Laforgue, Le Guignon de Mallarmé, Le Corbeau d'Edgar Poe, La Fille aux mains coupées de Pierre Quillard (une réussite dans le genre) et d'autres encore signés Gourmont, Maeterlinck, Rachilde, Verlaine... Les décorateurs en sont Gauguin, Vuillard, Bonnard, Maurice Denis, Bernard Sérusier, et les […] Lire la suite

MAHN BERTHOLD (1881-1975)

  • Écrit par 
  • Madeleine BARBIN
  •  • 722 mots

minuit (1926). Ses illustrations sont soit des reproductions de ses dessins (...et Cie de J R Bloch, 1930 ; Œuvres de Verlaine, 1931-1932 ; Le Grand Meaulnes, 1938) soit des gravures sur bois (Lettres d'Auspasie de Duhamel, 1922) soit des eaux-fortes (Supplément à Mélanges et pastiches de Marcel Proust de Maurois, 1929) ou des lithographies (Locomotives […] Lire la suite

GORDON DEXTER (1923-1990)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 670 mots

minuit ? Dexter Keith Gordon naît à Los Angeles le 27 février 1923 ; son père a été le médecin de Duke Ellington et de Lionel Hampton. Dès ses treize ans, il possède de très solides connaissances en théorie musicale et se révèle un clarinettiste prodige. À quinze ans, il se passionne pour le saxophone alto. Mais c'est au saxophone ténor qu'il décide […] Lire la suite

MURNAU FRIEDRICH WILHELM (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 694 mots

minuit ou Une nuit d'horreur), version sonorisée et remontée, à l'insu de Murnau, de Nosferatu. 11 mars 1931 De retour aux États-Unis, Murnau meurt dans un accident de la route. La légende y verra la conséquence du viol de « lieux sacrés » lors du tournage de Tabou. 18 mars 1931 Première de Tabou à New York. […] Lire la suite

LOSFELD ERIC (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 785 mots

Midi-Minuit fantastique et Positif lui auront dû énormément. Il a édité et, souvent, révélé les premières pièces de Ionesco, Jacques Sternberg et Hans Bellmer, les écrits de Marcel Duchamp, mais aussi de Jean Schuster, Gérard Legrand, José Pierre, Robert Benayoun, Arrabal, ainsi que des textes rares de Sade, Nerval, Cravan, Kafka, Alphonse Allais,  […] Lire la suite

MICHELOT PIERRE (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 727 mots

minuit de Bertrand Tavernier. Atteint par la maladie d'Alzheimer, Pierre Michelot meurt à Paris le 3 juillet 2005. D'une sûreté à toute épreuve, le jeu de Pierre Michelot peut rivaliser avec celui des plus grands maîtres de l'instrument : Jimmy Blanton, Oscar Pettiford, Ray Brown, Charlie Mingus... Avec un tempo d'une grande stabilité, un swing stimulant […] Lire la suite

TRICOT BERNARD (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 742 mots

minuit, le 28 avril, avec effet à midi. En raison de son expérience du S.D.E.C.E., il fut utilisé pour faire le premier rapport global sur le sabotage du Rainbow Warrior en 1985 ; au nom de la raison d'État, il y fit figurer des conclusions que l'enquête néo-zélandaise balaya. Il écrivit ensuite avoir surtout eu tort d'« écarter l'idée qu'un ministre […] Lire la suite

CORPS ET BIENS, Robert Desnos - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 782 mots

minuit l'amoureuse sans nom » : le prière d'insérer ne craint pas de l'exposer, c'est là un poème-journal, « mais un journal singulièrement sincère, exact et adapté aux moindres révolutions de sa sensibilité ». Sincérité et sensibilité diversement appréciées pas ses contemporains. Aragon vitupéra, dès le numéro 1 du Surréalisme au service de la révolution […] Lire la suite

AXELOS KOSTAS (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 841 mots
  •  • 1 média

Minuit, à partir de 1960, une collection portant le même nom), Kostas Axelos n'aura eu de cesse de rappeler l'époque aux exigences intempestives de la pensée. (On peut lire l'étude de Eric Haviland : Kostas Axelos, une vie pensée – une pensée vécue parue en 1993, le numéro de la revue Rue Descartes : « Kostas Axelos et la question du monde », 1997, […] Lire la suite

HOSTOVSKY EGON (1908-1973)

  • Écrit par 
  • Vladimir PESKA
  •  • 842 mots

minuit (Půlnoční pacient, 1954 ; trad. franç. et adaptation cinématographique par H.-G. Clouzot : Les Espions), La charité mène le bal (Dobročinny večírek, 1957, trad. franç.), Conspiration générale (Všeobecné spiknutí, 1960) et Trois Nuits (Tři Noci, 1964). Il n'ajoute qu'un récit, Épidémie (1972), et une pièce politique allégorique sur la condition […] Lire la suite

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 837 mots

Minuit, se vend à plus de 60 000 exemplaires avant d’être interdit. Dès le mois d’avril, cosignée d’André Malraux, Roger Martin du Gard, François Mauriac et Jean-Paul Sartre, une adresse solennelle au président de la République proteste contre la saisie et somme les pouvoirs publics « de condamner sans équivoque l’usage de la torture, qui déshonore […] Lire la suite

PALMER LILLI (1914-1986)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 789 mots

minuit (1961). Parallèlement, elle interprète sur scène Adorable Julia et tourne en 1962, avec Charles Boyer, l'adaptation cinématographique franco-autrichienne qui porte le même titre. Si elle travaille toujours avec des partenaires exceptionnels (Clark Gable, Fred Astaire, William Holden dans The Pleasure of His Company, [Mon Séducteur de père, 1961 […] Lire la suite

WILLIAMS TONY (1945-1997)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 725 mots

minuit (1986). Il meurt en Californie, à Daly City, le 23 février 1997. Très tôt, mêlant l'héritage d'Elvin Jones et de Roy Haynes aux influences du pop et du rock, Tony Williams ouvre une voie profondément originale. C'est un art impressionniste qui ne se contente plus de donner une architecture au rythme implicite de la mélodie mais crée un climat […] Lire la suite

RÉPONSES ÉNIGMATIQUES (K. Axelos)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 862 mots
  •  • 1 média

Minuit, Paris, 2005), Kostas Axelos poursuit une œuvre paradoxale, à l'abri des modes et cependant au cœur de notre modernité finissante. Du passé le plus ancien de la pensée, chez les Grecs dits présocratiques (Héraclite, avant tout), à la révélation des prophètes bibliques jusqu'à Marx et Heidegger, la question demeure d'une impossible totalisation […] Lire la suite

DIORAMA

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 880 mots

Minuit à Saint-Étienne-du-Mont (1831), le diorama acquiert ses lettres de noblesse : la troisième dimension devient plus tangible, on quitte le domaine de la peinture. La toile fine peinte sur ces deux faces permet d'obtenir un effet lumineux par transparence. L'église, vide lorsque le spectateur entre, se trouve plongée dans le crépuscule, puis dans […] Lire la suite

VALLI ALIDA (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 846 mots

minuit, 1941), le chef-d'œuvre de Mario Soldati inspiré du roman d'Antonio Fogazzaro. Devenue une des valeurs sûres du cinéma italien, elle tourne plusieurs films par an, en particulier sous la direction de Mario Mattoli. Son physique élégant, son profil de médaille, ses yeux profonds lui confèrent une aura singulière. En 1942, sous la direction de […] Lire la suite

ROBINSON MADELEINE (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Raymond CHIRAT
  •  • 814 mots

minuit, Henri Decoin, 1949 ; Mannequins de Paris, André Hunebelle, 1956 ; Le Gentleman d'Epsom, Gilles Grangier, 1962) ou que les redoutables (Les Chouans, Henri Calef, 1946 ; Leviathan, Léonard Keigel, 1961 ; Piège pour Cendrillon, André Cayatte, 1965). Elle sait traduire l'héroïsme d'une petite bonne (Les Frères Bouquinquant, Louis Daquin, 1947), […] Lire la suite

BERNE-JOFFROY ANDRÉ (1915-2007)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 891 mots

Minuit en 1959, avant d'être réédité par Yves Bonnefoy chez Flammarion en 1999 avec une Préface d'Arnaud Brejon de Lavergnée et les « remarques quasi posthumes » de l'auteur. Pour le reste, ses écrits se monnayent en articles, études, préfaces (dont une à la Vie de Rancé, 1986) – et catalogues de peinture, notamment celui de la première grande exposition […] Lire la suite

ANTHROPOCÈNE

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 468 mots
  •  • 2 médias

minuit symbolisant son extinction. En 1947, les chercheurs ont pour la première fois réglé les aiguilles sur 7 minutes avant minuit, signifiant l’imminence d’une apocalypse. Depuis 1947, on a modifié 21 fois ce compte à rebours pour tenir compte des soubresauts géopolitiques. En 1968, l’horloge est de nouveau réglée à 23 h 53, tenant compte des inquiétudes […] Lire la suite

ILIAZD (1894-1975)

  • Écrit par 
  • Régis GAYRAUD
  •  • 944 mots

minuit, 1956) ou Raoul Hausmann (Poèmes et bois, 1961) et compose avec Poésie de mots inconnus (1949), pour combattre le lettrisme d'Isidore Isou dans lequel il ne voit qu'une imitation, une anthologie réunissant 21 poètes lettristes « avant la lettre » et 23 illustrateurs comme Arp, Braque, Chagall, Giacometti, Gleizes, Léger, Magnelli, Masson, Matisse […] Lire la suite

LÉVY BERNARD-HENRI (1948- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 969 mots

Minuit en mai 1977. Il reproche aux « nouveaux philosophes » de travailler avec de grosses « notions dualistes », sans « articulations fines », sans nuances. Il leur reconnaît une nouveauté réelle, c'est d'avoir « introduit en France le marketing littéraire ou philosophique, au lieu de faire une école ». Mais surtout, il démonte des pratiques éditoriales […] Lire la suite

TITAN, Jean Paul - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian HELMREICH
  •  • 971 mots

d'après-minuit, il sentit ses sens fatigués et déficients entraînés vers la montagne magnétique du sommeil. – Mais quel rêve le suivit sur ce paisible mont ! Il était couché sur le cratère du mont Hekla. »), de paysages (la célèbre description des Alpes, au début du roman), de promenades, de lettres émues qui célèbrent l'amitié, narration de la mort […] Lire la suite

DURAND CLAUDE (1938-2015)

  • Écrit par 
  • Claude COMBET
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

Minuit, Bernard-Henri Lévy, Françoise Verny, Marek Halter –, dans lequel il dénonce le « troc de voix » en cours dans les prix littéraires. Quatre mois avant sa mort, en janvier 2015, paraît Usage de faux, l’histoire d’un écrivain, Ivan Peskov, devenu le célèbre et mystérieux Abraham Gold, grâce à son éditrice, Roberte Demachy. Claude Durand a fait […] Lire la suite

MASPERO FRANÇOIS (1932-2015)

  • Écrit par 
  • Sylvain PAPAVERO
  •  • 908 mots

minuit et où il est possible de lire sur place, va devenir un lieu mythique de la culture contestataire et de la diffusion des livres et revues interdits par la censure. En 1959, François Maspero crée les éditions qui portent son nom. Son modèle est Guy Lévis Mano, typographe, poète et éditeur, véritable artisan du livre. S'il a, à l'origine, la volonté […] Lire la suite

DIAMANTS (exposition)

  • Écrit par 
  • Emmanuel FRITSCH
  •  • 979 mots

minuit, attirant plus de 400 000 visiteurs, un nombre record pour le Muséum. […] Lire la suite

NANCY ET L'ART NOUVEAU (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 936 mots

minuit, 1903), nimbées de toute la poésie symboliste exprimée par Gallé dans ses écrits. […] Lire la suite

VIVRE ET PENSER COMME DES PORCS (G. Châtelet) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicolas TRUONG
  •  • 1 003 mots

Minuit, 1991) en confiant que « la honte d'être un homme, nous ne l'éprouvons pas seulement dans les situations extrêmes décrites par Primo Lévi, mais dans des conditions insignifiantes, devant la bassesse et la vulgarité d'existence qui hantent les démocraties, devant la propagation de ces modes d'existence et de penser-pour-le-marché, devant les  […] Lire la suite

SOLDATI MARIO (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 921 mots

minuit, Piccolo Mondo antico, 1940 ; Malombra, 1942) et dans la peinture de la vie bourgeoise ressentie comme un étouffement (Marchande d'amour, La Provinciale,1953). Soldati est très tôt porté vers l'écriture – poésie et théâtre – et vers les voyages, qu'il inaugure grâce à une bourse d'études qui lui permet, de 1929 à 1931 de séjourner aux États-Unis […] Lire la suite

LES CHANTS DE MALDOROR, Lautréamont - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 1 024 mots

Minuit, Lautréamont et Sade de Blanchot, « avec le texte intégral des Chants de Maldoror ». Accompagnant la multiplication, par la suite, des éditions savantes, la place des Chants dans la pensée de la littérature et de l'écriture, la fonction de cette phénoménologie émancipée et ironique sont au centre des débats des années 1960, avec les commentaires […] Lire la suite

TROPISMES, Nathalie Sarraute - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

Minuit – un certain nombre de romanciers (Claude Simon, Alain Robbe-Grillet, Robert Pinget, Claude Ollier, Michel Butor), qui poursuivent un objectif commun – écrire en refusant l'imitation des écrivains du passé, en inventant des formes neuves –, il réédite Tropismes : c'est à l'occasion de sa critique négative de La Jalousie d'Alain Robbe-Grillet […] Lire la suite

EN ATTENDANT GODOT, Samuel Beckett - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Minuit, la pièce de Beckett, avant d'être accueillie au théâtre Babylone (dans une distribution réunissant Lucien Raimbourg, Pierre Latour, Roger Blin et Jean Martin), avait essuyé le refus de nombreux directeurs de salle. En attendant Godot appelait la polémique non seulement entre ses détracteurs et ses partisans, mais aussi quant à sa signification […] Lire la suite

TOUSSAINT JEAN-PHILIPPE (1957- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 088 mots

Minuit après la période du « nouveau roman », ses propres romans en conservent la lucidité formelle, quoique dans un registre plus léger. Comme Jean Echenoz, dont on l'a souvent rapproché, Toussaint se joue des conventions littéraires plutôt qu'il ne s'y oppose. Son œuvre, qui se tourne aussi vers le cinéma, renoue avec un plaisir narratif plus délibéré […] Lire la suite

JE M'EN VAIS, Jean Echenoz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 998 mots

Minuit). Un art du dépaysement Avec constance Jean Echenoz pratique envers le lecteur l'art subtil du décalage et du dépaysement. Dépaysement géographique : marchand d'art, Félix Ferrer, le héros de Je m'en vais, part chercher un trésor d'objets inuit dans la cale d'un navire emprisonné dans les glaces à proximité de Port Radium. Dépaysement formel […] Lire la suite

HANCOCK HERBIE (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 889 mots

minuit, de Bertrand Tavernier, 1986), film pour lequel il remporte un oscar. À partir du milieu des années 1970, Herbie Hancock joue du piano acoustique dans des « jazz projects » et se produit en duo avec Chick Corea (An Evening with Herbie Hancock and Chick Corea, 1978). Il se produit également dans des combos avec les anciens partenaires de Miles […] Lire la suite

VIEL TANGUY (1973- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 048 mots
  •  • 1 média

Minuit qui accueillent son premier roman alors qu’il n’a que vingt-cinq ans. Il leur est demeuré fidèle. Lauréat du prix Fénéon en 2001 pour L’Absolue Perfection du crime, il fut, en 2003, pensionnaire de la Villa Médicis à Rome. Ciné-fictions Selon Tanguy Viel, le roman ne peut plus être ce qu’il fut : « Quand on a 25 ans en 98 et qu’on a lu Beckett […] Lire la suite

CHAMSON ANDRÉ (1900-1983)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DUNOYER
  •  • 942 mots

Minuit sous le pseudonyme de Lauter. Dès 1941, il s'était attelé au Dernier Village (1946), qui ne verra le jour, comme le précédent, que lorsqu'il pourra mener de pair ses travaux littéraires et ses nouvelles fonctions. Car il est nommé conservateur en chef du Petit Palais, un Petit Palais vide et dévasté. Il le remet en état, y réinstalle ses collections […] Lire la suite

VERCORS JEAN BRULLER dit (1902-1991)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 990 mots

Minuit clandestines, Vercors s'appelait Jean Bruller. Il était graveur et dessinateur, s'attachant à dénoncer l'absurdité du monde, par exemple dans Vingt et Une Recettes pratiques de mort violente (1926) ou dans Un homme coupé en tranches (1929). Il fallut la guerre et la Résistance, dans laquelle il s'engagea à fond, pour que Vercors, son nom de  […] Lire la suite

CESBRON GILBERT (1913-1979)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 1 058 mots

minuit, docteur Schweitzer (1952), qui fut montée à Paris en 1950 et qui nous offre un portrait émouvant du célèbre médecin de Lambaréné, celui qui fonda le premier hôpital de la forêt vierge. Ce souci de porter sur scène de grandes figures chrétiennes se retrouvera dans ses autres pièces où apparaissent notamment Thérèse de Lisieux, Bernadette et  […] Lire la suite

CHÂTELET FRANÇOIS (1925-1985)

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 1 178 mots

Minuit, Paris, 1962) et une thèse secondaire intitulée Logos et Praxis. Recherches sur la signification théorique du marxisme (S.E D.E.S., Paris, 1962). Il s'affirme alors comme un penseur qui donne comme objet à la philosophie l'histoire et se définit lui-même comme étant hégélo-marxiste. Ces choix théoriques, qui resteront longtemps les siens, il […] Lire la suite

RENAUD HENRI (1925-2002)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 891 mots

minuit (1986). En 1993, Jimmy Rowles consacrera un disque entier à ses compositions. Henri Renaud meurt à Paris le 17 octobre 2002. […] Lire la suite

THÉOLOGIENS ET MYSTIQUES AU MOYEN ÂGE. LA POÉTIQUE DE DIEU, Ve-XVe SIÈCLES, Alain Michel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 033 mots

Minuit, Paris, 1967). Le commentaire ou le « Miroir » (Speculum), tous aussi complets que possible, prennent l'aspect achevé de la Somme (Thomas d'Aquin, 1225-1274). Unité de la pensée, unité des savoirs Au xiiie siècle, tous les savoirs sont rassemblés sous le regard de Dieu. Depuis le xiie siècle, la croyance en l'Esprit-Saint s'est affirmée et […] Lire la suite

SCHALLÜCK PAUL (1922-1976)

  • Écrit par 
  • René WINTZEN
  •  • 1 037 mots

minuit douze), le deuxième roman de Schallück. Vérité de la souffrance encore que celle d'Ulrich Bürger, qui, dans Die unsichtbare Pforte, 1954 (La Nasse), se drogue lorsque sa blessure de guerre ravive l'ancienne douleur et lui rappelle le cauchemar enduré. Ulrich veut sortir du monde de l'angoisse et de la mort où la guerre l'a plongé. Encouragé  […] Lire la suite

LINDON VINCENT (1959- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 992 mots

Minuit. Après quelques emplois subalternes dans le journalisme et le cinéma, il entre au cours Florent. À partir de 1983, il est acteur, d’abord de complément, au grand et au petit écran. Mais le cinéma lui offre rapidement des premiers rôles. Dès 1988, il forme avec Sophie Marceau le couple vedette de L’Étudiante (Claude Pinoteau), ce qui lui vaut […] Lire la suite

LE SIÈCLE DE LA PRESSE 1830-1939 (C. Charle)

  • Écrit par 
  • Éric PHÉLIPPEAU
  •  • 1 084 mots

Minuit, Paris, 1990) n'auraient-ils pas fini par le convier à s'intéresser à ce média de papier si central dans la compréhension de l'histoire politique de la France ? Fécondé par le croisement de trois approches, celles de l'histoire sociale, culturelle et politique, l'ouvrage a l'apparence d'un récit chronologique. Le tableau débute sur une presse […] Lire la suite

RAVEL (J. Echenoz)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 013 mots

Minuit, Paris, 2006). La première phrase en donne le ton : « On s'en veut quelquefois de sortir de son bain. » Anodine, générique, banale. En apparence seulement. Car, sous ses airs de neutralité, elle est sournoise. Pourquoi s'en veut-on ? « ... il est dommage d'abandonner l'eau tiède et savonneuse... pour l'air brutal d'une maison mal chauffée. » […] Lire la suite

DEUX ANS, HUIT MOIS ET VINGT-HUIT NUITS (S. Rushdie) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Catherine PESSO-MIQUEL
  •  • 1 034 mots

minuit, tout en mettant en scène, à la manière d’un film catastrophe, les conséquences du réchauffement climatique sur la ville de New York. La virtuosité du récit, sa capacité à se transformer, à changer de genre et de ton, et la façon dont une histoire cède à toute vitesse la place à une autre reflètent les éléments narratifs liés à la transformation […] Lire la suite

LE TRAMWAY (C. Simon)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 005 mots

Minuit, Paris, 2001), Claude Simon compose la fresque fragile et émouvante d'une mémoire. Après soixante ans d'écriture « à base de vécu », chaque souvenir est aussi bien souvenir de lecture (Simon raconte qu'il a « plaqué » l'image d'une jeune fille dont il était amoureux enfant sur celle d'Andrée à Balbec, dans À l'ombre des jeunes filles en fleurs […] Lire la suite

GREEN JULIEN (1900-1998)

  • Écrit par 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 2 361 mots

Minuit et de Chaque homme dans sa nuit résistent à toute interprétation réductrice, fût-elle de leur créateur. C'est d'ailleurs parce que les personnages créés par Green vivent une existence autonome que le plus profond de lui-même continue à vivre en eux. […] Lire la suite