« Femmes -- Travail -- Droit »

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 313 mots
  •  • 3 médias

Dans le même sens, le droit de suffrage a longtemps été considéré comme « naturellement » masculin. Pour cette raison, les hommes étaient plus enclins à l'exercer après qu'il fut devenu plus authentiquement « universel ». Ce n'est que dans la période immédiatement contemporaine que les inégalités de participation des femmes et des hommes tendent à s'estomper, même si la division du travail politique entre les sexes subsiste sous d'autres formes. […] Lire la suite

FAMILLE Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 325 mots
  •  • 3 médias

Car les réformes du droit de la famille cristallisaient à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle des oppositions parmi les plus profondes dans les univers politique, idéologique et économique de son temps. Il n'est guère d'époques, en dehors de la Révolution française et de celle de la révolution juridique des années 1960-1970, où la législation familiale ait été aussi bouleversée, qu'il s'agisse du rétablissement du divorce (1884), de l'introduction de la déchéance de la puissance paternelle (1889), de l'amélioration du sort juridique des enfants naturels (1896) ou encore de la reconnaissance de l'autonomie financière des femmes mariées (1907). […] Lire la suite

BRIGHT JOHN (1811-1889)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 832 mots

Persuadé de la grandeur des classes moyennes, il a souhaité étendre le droit de vote à tous les bourgeois, mais il a rapidement perçu la nécessité d'une démocratisation réelle et a plaidé en faveur de réformes fondamentales en 1860, puis jusqu'à l'adoption de la loi électorale de 1867, et à nouveau en 1884-1885 ; un temps persuadé par John Stuart Mill de soutenir la cause du vote des femmes, il y renonce assez vite, parce qu'il accorde une place prépondérante à la vie de famille et au rôle de la femme au foyer ! Très tôt conscient de la gravité du problème irlandais, il s'est prononcé en 1846-1847 pour une réforme agraire dans l'île ; il ne va pas jusqu'à admettre la revendication autonomiste ou indépendantiste et se sépare nettement de Gladstone en 1886 sur l'enjeu du Home Rule. […] Lire la suite

CAETANO MARCELO (1906-1980)

  • Écrit par 
  • Alfredo MARGARIDO
  •  • 1 405 mots

En prônant le changement dans la continuité, Marcelo Caetano ne peut pas dépasser les quelques réformes formelles possibles : octroi du droit de vote aux femmes, rénovation des cadres économiques du gouvernement, allégement de la censure sur la presse. Mais lorsqu'il essaie, avec la plus grande timidité, sous la pression internationale, de réduire le champ d'action de la police politique, celle-ci provoque la mort d'un jeune étudiant alors détenu à Caxias ; le Premier ministre est alors forcé de se solidariser avec la direction de la police, en butte aux accusations des oppositions de gauche. […] Lire la suite

C.I.O. (Comité international olympique)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 359 mots

Le président est membre de droit de toutes les commissions. Certaines sont des commissions permanentes, mais le président peut établir des commissions et groupes de travail sur tout sujet, à chaque fois que cela lui semble nécessaire. Les commissions ont pour vocation de conseiller la Session (assemblée générale), le président ou la commission exécutive. […] Lire la suite

BEERNAERT AUGUSTE (1829-1912)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MAYEUR
  •  • 637 mots

Ce libéral doit, après les graves troubles sociaux de 1886, entreprendre une politique sociale qui rencontre l'hostilité d'un personnel parlementaire attaché au non-interventionnisme, malgré le champ d'application modeste de cette politique : limitation du travail des enfants et des femmes de moins de vingt et un ans, construction d'habitations ouvrières. […] Lire la suite

COMMUNE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Édith THOMAS
  •  • 6 497 mots
  •  • 8 médias

L'Union des femmes, de son côté, suscite dans le même sens un projet d'organisation du travail des femmes, qui doit éviter le piège des ateliers charitables, tels qu'ils fonctionnèrent en 1848. Elle convie les ouvrières à la réunion du 18 mai, pour contribuer à l'élection des déléguées qui constitueront la Chambre fédérale des travailleuses. Enfin, pour éviter les baisses de salaires, Frankel propose que les marchés d'habillement militaire soient passés directement avec les coopératives ouvrières. […] Lire la suite

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 223 mots

Ces transformations de l'appareil productif s'accompagnent également d'une transformation des statuts du travail. Si on peut ainsi opposer les travailleurs des petites et des grandes entreprises, de l'industrie et du tertiaire, il est également possible d'opposer les travailleurs protégés et les travailleurs exposés, les stables et les précaires, les adultes et les plus jeunes ou les plus vieux, les hommes et les femmes inégalement placés face à l'emploi et aussi face à la syndicalisation. […] Lire la suite

PRISON

  • Écrit par 
  • Gilles CHANTRAINE
  •  • 9 246 mots

 Le principe du travail comme obligation et comme droit – soulignons ici que si l'obligation du travail en détention est désormais prohibée, on trouve dans les peines de travail d'intérêt général une forme contemporaine de cette obligation. 5. Le principe de l'éducation pénitentiaire. 6. Le principe du contrôle technique – contrôle de la détention par d'autres agents que ceux de la pénitentiaire. […] Lire la suite

GODELIER MAURICE (1934- )

  • Écrit par 
  • Laurent BERGER
  •  • 2 424 mots

En dépréciant ainsi la contribution des femmes à la procréation par le transfert ritualisé du pouvoir imaginaire de l’engendrement aux hommes initiés, sous la supervision des clans conquérants dépositaires des objets sacrés nécessaires à la transformation des jeunes garçons en hommes accomplis et différenciés en fonction de leur appartenance ou pas aux great men, les hommes baruya se reconnaissent ainsi distincts hiérarchiquement les uns des autres au nom de leur supériorité commune envers les femmes. […] Lire la suite

HISTOIRE DE LA POLITESSE DE 1789 À NOS JOURS (F. Rouvillois) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 1 034 mots

La nécessité du travail s'impose à tous, y compris aux femmes, réduisant ainsi les espaces sociaux où se déployaient les anciennes règles de bienséance. Les avant-gardes culturelles, au premier rang desquelles les surréalistes, tournent volontiers en dérision « l'esprit bourgeois » et contribuent ainsi à faire du déclin de la politesse un lieu commun dans l'entre-deux-guerres. […] Lire la suite

CERVEAU ET NOMBRES

  • Écrit par 
  • Mauro PESENTI
  •  • 980 mots

chez des femmes porteuses du syndrome de Turner, etc.) sont associées à des troubles ou retards développementaux dans le domaine arithmétique. Le calcul mental complexe impliquant des nombres à plusieurs chiffres repose quant à lui sur des aires associées à la mémoire de travail visuo-spatiale dans les cortex pariétaux et frontaux et à l'imagerie mentale visuelle à la jonction occipito-temporale, bien que les différences inter-individuelles dans les stratégies de résolution soient ici plus importantes et imposent la prudence dans la généralisation. […] Lire la suite

POLLAK MICHAEL (1948-1992)

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 1 088 mots

Marqué par les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, Michael Pollak a voulu montrer comment une idéologie mettant en œuvre un certain ordre technocratique et une certaine vision de la science (droit et anthropologie) aboutit à la déportation et à l'extermination. Il a minutieusement étudié, par entretiens prolongés, l'expérience vécue de femmes déportées à Auschwitz et Birkenau : il en a résulté L'Expérience concentrationnaire : essai sur le maintien de l'identité sociale (Métailié, Paris, 1990). […] Lire la suite

VEIL SIMONE (1927-2017)

  • Écrit par 
  • Catherine ACHIN, 
  • Universalis
  •  • 1 829 mots
  •  • 3 médias

Femme, ministre et européenne En 1974, à la suite de l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la présidence de la République, elle est appelée dans le gouvernement de Jacques Chirac au poste de ministre de la Santé, seule femme ministre de plein droit. Elle entre ainsi en politique par le haut, par la filière de la haute administration propre à la Ve République, qui est alors quasi inaccessible aux femmes. […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 1 113 mots

Ainsi, sans le problème posé à la société dans les années 1980 par le retour d'un chômage qu'on croyait révolu et par les phénomènes de précarisation du travail, la place tenue aujourd'hui dans l'histoire sociale par le thème des formes et des conditions du travail et par celui de la protection sociale revêtirait sans doute moins d'importance. De même, les interrogations contemporaines sur les problèmes d'identité et de droit à la différence expliquent-elles le renouveau d'une histoire coloniale et postcoloniale à dimension fortement révisionniste et non dénuée d'intention polémique, se substituant ainsi aux études relevant des approches classiques de l'histoire politique, économique, sociale ou anthropologique. […] Lire la suite

NAISSANCE Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS, 
  • Universalis
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

 100 des femmes enceintes contre 2 p. 100 dans la population), et de la numération globulaire (à prescrire lorsqu'on soupçonne une anémie). Le repos est considéré comme un moyen de prévenir de nombreuses complications de la grossesse. L'arrêt de travail, de la sixième semaine avant l'accouchement à la huitième semaine qui le suit, est un droit. Depuis 1976, le médecin peut prescrire un repos prénatal supplémentaire de quinze jours, mais aucune disposition légale n'autorise à prolonger le repos post-natal pour raison d'allaitement. […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 581 mots

La division du travail entre les sexes est très variable : ici la culture de la terre revient aux hommes ; ailleurs elle est dévolue aux femmes. Violer les règles locales peut provoquer l'hilarité ou le scandale ; souvent les tâches d'un sexe sont rituellement interdites à l'autre. Partout, le sexe est symbolisé par des différences dans le vêtement, la parure et l'étiquette. […] Lire la suite

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 743 mots
  •  • 2 médias

Sous la pression d'un taux de chômage élevé, le droit du travail est de plus en plus regardé comme un obstacle à l'emploi : dans le droit fil de la théorie néoclassique, tout ce qui contribue à rigidifier la relation de travail est analysé comme un frein au fonctionnement optimal du marché, donc comme une source de moindre efficacité se retournant, en fin de compte, contre l'emploi lui-même. […] Lire la suite

NAISSANCE Accouchement

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Yves MALINAS
  •  • 4 246 mots
  •  • 3 médias

 1 000 si l'on ne retient que les accouchements de femmes bien portantes, correctement surveillées. Et, pourtant, l'angoisse de l'accouchement est aussi grande aujourd'hui qu'elle fut jamais, malgré la disparition du « danger vital » et la faible probabilité d'accident fœtal. L'angoisse de « faire naître » L'ignorance des mécanismes du travail est, dit-on, à l'origine d'images fantasmatiques qui se transmettent depuis l'aube de l'humanité. […] Lire la suite

DIACRE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 794 mots

Il survivait seulement comme une étape transitoire sur le chemin du presbytérat, à la veille de Vatican II, qui décida de le restaurer comme ordre permanent pouvant être conféré même à des hommes mariés (l'interdiction de se remarier en cas de veuvage demeure inscrite dans le Code de droit canonique). Qu'attendait-on de cette restauration ? Les uns y virent un moyen de suppléer au travail pastoral des prêtres trop peu nombreux, les diacres pouvant baptiser, porter le viatique aux mourants, présider aux mariages et aux funérailles notamment. […] Lire la suite

AMNESTY INTERNATIONAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 792 mots

Ces différents rapports fournissent à l'opinion mondiale des renseignements chiffrés, des références aux textes et aux juridictions d'exception utilisés par les gouvernements, ils révèlent l'emplacement des prisons, des camps de travail, etc. […] Lire la suite

PROSTITUTION DE 1949 À NOS JOURS

  • Écrit par 
  • Lilian MATHIEU
  •  • 2 010 mots
  •  • 1 média

Cette position rejoint celle défendue par les mouvements de prostituées qui, à l’instar du Syndicat du travail sexuel (Strass), revendiquent la reconnaissance de la prostitution comme un métier à part entière, ouvrant droit à la même protection sociale que celle dont bénéficient les autres travailleurs. Le Strass plaide pour une abrogation des dispositions légales qui, comme le délit de racolage passif ou l’interdiction de certaines formes de proxénétisme, entravent le libre exercice de la prostitution. […] Lire la suite

SERVAGE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 3 154 mots

Dans l'Europe féodale, le servage apparaît comme une adaptation de l'esclavage aux exigences d'une morale nouvelle, à l'effacement des institutions de droit public, au renforcement de l'aristocratie, et surtout aux nécessités d'une économie privée de moyens techniques, où le travail humain demeure un facteur fondamental de la production, mais où les profits de la guerre de pillage tiennent moins de place que naguère. […] Lire la suite

RETRAITE

  • Écrit par 
  • Lucy apRoberts, 
  • Anne-Marie GUILLEMARD
  •  • 9 907 mots

Une nouvelle étape de vie s'interpose entre maturité et incapacité de travail. Elle se caractérise par une situation commune d'« inactivité pensionnée » qui lui donne son identité. Avant la mise en place des retraites, l'ouvrier était considéré comme un vieillard et avait droit à l'assistance parce que ses forces avaient disparu et qu'il n'était plus capable de travail. […] Lire la suite

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 150 mots
  •  • 5 médias

Un autre groupe de femmes, membres d'une Église opposée aux croyances traditionnelles et favorable au développement, a prétendu qu'aucun observateur extérieur (missionnaire, administrateur) n'avait relevé que les femmes de cette tribu aient jamais eu un savoir sacré. Plusieurs anthropologues, sur la base d'une histoire orale très documentée et des échanges constatés entres groupes de langues différentes où les femmes conservent des rites et des responsabilités de cet ordre, ont donné raison au premier groupe de femmes. […] Lire la suite

VIOLA BILL (1951- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Universalis
  •  • 2 033 mots

À cette même date, les voyages représentent pour lui un aspect important de son travail ; il part souvent en quête de lieux pour tourner des images qu'il porte, pour ainsi dire, déjà en lui. L'espace comme matériau devient un trait essentiel de ses vidéos ; son premier travail véritablement abouti, Choot el-Djerid (A Portrait in Light and Heat) (1979, Museum of Modern Art, New York), pour seul sujet le Sahara tunisien. […] Lire la suite

FAMILLE Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Abel JEANNIÈRE, 
  • François de SINGLY
  •  • 9 828 mots

Le développement de la scolarisation des filles, la maîtrise de la fécondité, le mouvement des femmes ont contribué à diminuer la puissance masculine au sein de la famille et la division du travail entre les conjoints : le passage de l'autorité paternelle à l'autorité parentale en 1970, la croissance du travail salarié des femmes, des mères notamment, en témoignent. […] Lire la suite

CANDIDE, OU L'OPTIMISME, Voltaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 101 mots
  •  • 2 médias

Il lui faut prendre progressivement en charge son propre destin pour s'affirmer finalement comme l'animateur d'une micro-société faite d'hommes et de femmes différents, mais prêts à vivre ensemble. Le dénouement mêle désillusion (Cunégonde est devenue bien laide) et espoir (le travail fait fructifier le jardin). Pour dégonfler les discours vides, Voltaire use d'une ironie lapidaire : « Monsieur le baron était un des plus puissants seigneurs de la Westphalie, car son château avait une porte et des fenêtres. […] Lire la suite

CONVERS

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 1 163 mots

Progressivement, les ordres et congrégations religieuses d'hommes et de femmes ont supprimé la « classe des convers » ; les convers sont désormais religieux à part entière dans le cadre du droit propre à l'institut. Ils se préoccupent aussi de garder leur place dans l'institution monastique à ceux qui préfèrent une forme de vie laïque à l'état du religieux clerc. […] Lire la suite

MAYER HANS (1907-2001)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 790 mots

Né à Cologne, dans une famille de la bourgeoisie juive éclairée, Hans Mayer, après des études à Cologne, Berlin et Bonn, est promu docteur en droit en 1930 et se prépare à une carrière de magistrat. Influencé entre autres par la lecture de Lukács (Histoire et conscience de classe), il se rapproche dès 1928 du mouvement de la jeunesse socialiste et adhère par la suite à un petit Parti socialiste ouvrier. […] Lire la suite

SCHŒLCHER VICTOR (1804-1893)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 1 192 mots

Fondateur du Moniteur des colonies en 1882, avec le député guadeloupéen Gaston Gerville-Réache, Schœlcher publia enfin plusieurs ouvrages sur la législation du travail aux Antilles, Polémique coloniale (1882-1886), recueil de ses derniers articles, des études sur l'esclavage aux États-Unis, au Brésil et au Sénégal et, en 1889, une Vie de Toussaint Louverture. […] Lire la suite

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 195 mots
  •  • 1 média

Dans la vie publique, les hommes libres, qui constituaient le petit nombre des citoyens de plein droit, se devaient de rester virils et « actifs », qu'ils fussent en relation avec des esclaves, de jeunes adolescents ou des femmes. Jamais, de toute manière, ils n'excluaient les rapports avec les femmes. Les actes sexuels avec des partenaires de même sexe n'avaient donc pas une valeur exclusive et encore moins « identitaire ». […] Lire la suite

NATIONS UNIES

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 708 mots
  •  • 2 médias

Selon les termes du Préambule de sa Charte, l'ONU a pour but de : « préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l'espace d'une vie humaine a infligé à l'humanité d'indicibles souffrances ; proclamer à nouveau notre foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité de droits des hommes et des femmes, ainsi que des nations, grandes et petites ; créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit international ; favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande. […] Lire la suite

COMMUNISMES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE
  •  • 3 049 mots

De telles sociétés se seraient donc présentées avec ces deux caractères conjoints : communistes, puisque propriété et travail se réalisaient en commun ; religieuses, parce que ce régime de communauté se trouvait soutenu par les croyances et les rites d'une religion commune, contraignante et rigoureusement vécue. Émile Durkheim relèvera cette connexion dans le cas des sociétés antérieures à la division du travail et fondées sur la similitude des consciences et le droit répressif. […] Lire la suite

PROSTITUTION DE 1789 À 1949

  • Écrit par 
  • Yannick RIPA
  •  • 2 198 mots
  •  • 3 médias

Opposant la vertu révolutionnaire aux mœurs dépravées de l’aristocratie, la Terreur (1793-1794) défend à « toutes les filles ou femmes de mauvaise vie de se tenir » dans l’espace public et « d’y exciter au libertinage et à la débauche ». L’application de cet arrêté du 4 octobre 1793 par les commissaires de police conduit à des rafles de prostituées, jeunes femmes de condition modeste et célibataires pour la plupart (784 arrestations), concentrées essentiellement au bord de la Seine et au Palais-Royal, à Paris. […] Lire la suite

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 708 mots
  •  • 1 média

Dans tous les cas, le droit de l’auteur n’était pas concerné par ce système des privilèges royaux dont l’abolition ouvrit la voie à la protection du droit des auteurs, concrétisé par les lois révolutionnaires de 1791 sur le droit de représentation, et de 1793 sur le droit de reproduction. L’auteur n’acquiert donc un véritable statut juridique que bien tardivement : 1709 en Angleterre avec le Statute of Anne, 1741 pour la Norvège et le Danemark, 1762 pour l’Espagne, 1790 pour les États-Unis avec le Copyright Act et 1791 pour la France, grâce à Beaumarchais, parti en lutte contre les abus de la Comédie-Française qui négligeait de rémunérer les auteurs de pièces de théâtre. […] Lire la suite

RÉFUGIÉS

  • Écrit par 
  • Pierre BRINGUIER, 
  • Universalis
  •  • 8 569 mots
  •  • 5 médias

La question s'est alors posée de savoir si cette obligation de fait était également une obligation de droit. C'est de cette interrogation qu'est né le concept d'asile ou de refuge temporaire, associant l'obligation de recevoir la population qui le demande à un régime de protection plus restreint que celui qu'implique le concept d'asile lato sensu, avec cette conséquence que s'instaure une véritable division du travail (le « partage du fardeau ») entre pays de premier asile ou de refuge temporaire et pays offrant les solutions durables, telle la réinstallation. […] Lire la suite

HABITAT

  • Écrit par 
  • Pierre CENTLIVRES
  •  • 2 781 mots
  •  • 1 média

Pour la maloca nord-amazonienne, seul avait droit à l'entraide collective le chef d'une lignée dépositaire d'un savoir rituel efficace lié à l'acquisition de la subsistance, qui devait aussi être capable de rendre sous forme de fêtes et de prestations ce qu'il avait reçu en travail. La déstructuration des sociétés amazoniennes est une menace pour l'existence même de ces grandes habitations collectives. […] Lire la suite

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD, 
  • Universalis
  •  • 7 659 mots

Le corps d'inspecteurs du travail créé par la loi de 1841 n'allait être effectivement mis en place qu'en 1874. À cette même date, l'âge limite pour le travail de l'enfant sera fixé à douze ans. Ce n'est qu'en 1892 qu'une loi interdira le travail de nuit pour les femmes dans les usines ; la journée de travail à cette époque sera de dix heures au moins ; et le repos hebdomadaire ne sera imposé par la loi qu'en 1906. […] Lire la suite

KALMAKOFF NICOLAS (1873-1955)

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 1 231 mots

Sorti en 1895 de la très aristocratique École impériale de droit de Saint-Pétersbourg, il n'en retient guère, mais pour la vie, que la raideur, une certaine morgue et le goût des duels. Plusieurs années durant, en Italie, un travail à l'hôpital le confronte quotidiennement à l'anatomie de corps souffrants tandis qu'il se met, seul, à la peinture qui devient bientôt son unique préoccupation. […] Lire la suite

SACHER-MASOCH LEOPOLD VON (1836-1895)

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 2 325 mots

Le conte bleu du bonheur : l'amour physique couronné par l'harmonie morale, l'homme et la femme unis par le travail en commun. La paix des sexes, voilà le signe de la vie revenue dans l'histoire, et cette paix, seule en dernier ressort l'économie peut l'assurer : « Ce n'est que l'association dans le travail qui pourra conduire à l'égalité des droits dans le mariage, de même que dans l'État et la société. […] Lire la suite

LIEBERMANN ROLF (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 871 mots

Il va beaucoup plus loin en bouleversant en profondeur les habitudes de travail avec un seul objectif, la qualité : fini les remplacements dans la fosse ; chaque ouvrage est servi par les mêmes musiciens et les mêmes choristes. Revers de la médaille : la disparition de la troupe permanente, qui lui sera beaucoup reprochée car elle prive d'emploi de nombreux chanteurs français. […] Lire la suite

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 804 mots
  •  • 4 médias

Ces débiteurs réduits en servitude pour dette étaient des compatriotes, des citoyens de fait ou de droit. À un moment donné, il s'est donc produit une libération politique, et la « classe » émancipée est devenue à son tour partie intégrante de la communauté politique. La force de travail nécessaire à la production a dû être désormais recherchée dans deux directions : soit dans le salariat des hommes libres, voire dans l'entreprise individuelle, artisanale ou commerciale ; soit grâce aux « esclaves-cheptel », fournis par les guerres et la piraterie. […] Lire la suite

GONZALEZ LEDESMA FRANCISCO (1927-2015)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 847 mots

Malgré les difficultés économiques et la dictature franquiste, en conjuguant le travail et les études, il est diplômé en droit à vingt-trois ans et devient avocat. Mais, déçu par un métier trop absorbant qui l’isole de toute vie sociale, il va quitter les prétoires pour réaliser un vieux rêve d’enfance et devenir journaliste. Conseiller juridique pour El Correo Catalán et pour La Vanguardia (1963), dont il deviendra rédacteur en chef, il est en 1966 l’un des douze fondateurs du Groupe démocratique des journalistes, une association clandestine pour la liberté de la presse. […] Lire la suite

UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE, film de Ettore Scola

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 923 mots

Peu à peu, au fil de sa progression, le film se transforme en un vibrant plaidoyer pour un droit à la différence. Scola dénonce un univers de conformisme et de résignation. Les individus ne peuvent exister qu'en dehors de leurs statuts et dans la véracité de leurs sentiments. […] Lire la suite

WALL JEFF (1946- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 494 mots
  •  • 2 médias

Raconter le réel ? Les deux grandes catégories qui permettent d'aborder la démarche de Jeff Wall – l'histoire des arts et la société contemporaine – convergent vers une problématique née au xixe siècle et que l'artiste fait sienne en la confrontant à notre actualité : comment être un peintre de la vie moderne ? Peut-on même s'investir du droit d'en présenter le spectacle ? C'est par rapport à cette question centrale que doivent se comprendre les références multiples – et souvent proposées simultanément dans une même œuvre – à la peinture, au cinéma, à la photographie, au théâtre, aux tableaux vivants, voire à la publicité, ainsi qu'aux graves problèmes qui se posent dans la société nord-américaine, tels que le racisme, l'attitude vis-à-vis des minorités ethniques, le chômage, la criminalité, ou encore les relations entre hommes et femmes ou entre adultes et enfants. […] Lire la suite

BEAUVOIR SIMONE DE (1908-1986)

  • Écrit par 
  • Éliane LECARME-TABONE
  •  • 2 814 mots
  •  • 2 médias

La Force des choses détaille une existence plus connue du public, marquée par des engagements politiques, des voyages, un travail incessant mais aussi le vieillissement (1945-1963). Plus qu'un récit de vie personnelle, ces deux tomes sont à la fois une autobiographie de couple et des mémoires en forme de chronique. L'auteur s'y accorde explicitement le droit à l'omission. […] Lire la suite

TUTSI GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Marcel KABANDA
  •  • 7 532 mots
  •  • 1 média

Les rescapés et notamment les femmes sont inquiets, car il est très peu probable que les femmes aient le courage de témoigner de ce qu'elles ont vécu devant de telles assemblées. Enfin, les procès du génocide ont fait progresser le droit pénal rwandais : la peine de mort a été abolie le 27 juillet 2007. Trois traits distinguent le génocide des Tutsi : la rapidité, la proximité entre bourreaux et victimes et la participation populaire. […] Lire la suite

FAHD IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1922 ou 1923-2005) roi d'Arabie Saoudite (1982-2005)

  • Écrit par 
  • Alain GRESH
  •  • 891 mots

Fahd est l'un des nombreux fils du roi Abd al-Aziz ibn Saoud et de l'une de ses femmes favorites, Houssa bint Ahmad El Soudeyri, avec laquelle celui-ci avait eu six autres fils, dont Sultan, le nouveau prince héritier. Fahd est très tôt associé à la vie politique puisqu'il est présent quand son père fonde officiellement, en 1932, le royaume d'Arabie Saoudite. […] Lire la suite

HONORÉ CHRISTOPHE (1970- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 960 mots

Les différents écrivains et leur éditeur sont incarnés au mépris de toute ressemblance physique (des femmes interprétant même des personnages masculins) et avec une intelligence cocasse. Christophe Honoré décline ainsi, selon l'inspiration et les opportunités, spectacle vivant, littérature et cinéma. Il représente une cinéphilie très libre, inventive, à la fois inscrite dans le droit fil du cinéma de la Nouvelle Vague et largement ouverte à tous les moyens d'expression. […] Lire la suite