« Et la langue anglaise »

SPENDER STEPHEN (1909-1995)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 557 mots

langue anglaise, dispensatrice de bonheur. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Et la langue anglaise » :

Afficher les médias de « Et la langue anglaise »

GÖNCZ ÁRPÁD (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

l’anglais en autodidacte et, après sa libération, gagne sa vie en traduisant des romans de langue anglaise d’auteurs tels que William Faulkner, E. L. Doctorow, Ernest Hemingway ou Tolkien. Il publie également des romans, des nouvelles et des pièces de théâtre en hongrois dont il est l’auteur et occupe en 1989-1990 le poste de président de l’Union des […] Lire la suite

DÉNÉGATION

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 410 mots

langue anglaise, notamment chez Anna Freud, désigne davantage la négation d'une réalité extérieure, alors que le terme de dénégation est réservé à une réalité psychique. […] Lire la suite

NICOLSON BENEDICT (1914-1978)

  • Écrit par 
  • Pierre ROSENBERG
  •  • 692 mots

langue anglaise ; l'érudition la plus austère cessait d'être rébarbative... […] Lire la suite

EDWARDS MICHAEL (1938- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

l’anglais au français, de la littérature anglaise à la littérature française, tout en pratiquant aussi d’autres langues, en particulier l’espagnol et l’allemand. À l’université de Warwick, il a enseigné tour à tour en section française (1973) et en section littérature anglaise et comparée (1987-2002). À Paris, au Collège de France, après avoir occupé […] Lire la suite

ROY ARUNDHATI (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 101 mots
  •  • 1 média

langue hybride – un anglais mâtiné d’hindi – parlée par les étudiants de Delhi, et Electric Moon (1992), qui révèle son intérêt pour des questions écologiques dont on retrouve la trace dans Le Dieu des petits riens. Ce roman écrit en anglais connaît un succès mondial et reçoit le Booker Prize l’année du cinquantième anniversaire de l’indépendance de […] Lire la suite

NABOKOV VLADIMIR (1899-1977)

  • Écrit par 
  • Maurice COUTURIER
  •  • 2 366 mots
  •  • 2 médias

l’anglais dont le vocabulaire très riche et la syntaxe souple en faisaient une langue plus proche de sa langue maternelle. Il l’avait apprise avec ses gouvernantes et l’avait pratiquée pendant toute la durée de ses études à Cambridge où il avait composé quelques pièces brèves dans cette langue. Le passage à l’anglais, quasi définitif à part quelques […] Lire la suite

ACQUISITION DE LA SYNTAXE

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 1 217 mots
  •  • 1 média

langue (l’anglais) est lié à des distinctions syntaxiques majeures, cet indice est utilisé plus tôt que dans des langues où l’ordre des mots est libre (l’italien). Prolongeant la tradition comparatiste, MacWhinney & Bates (1989) ont étudié les procédures de traitement de l’adulte et de l’enfant pour les phrases simples et complexes dans une vingtaine […] Lire la suite

ABRAHAMS PETER (1919-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 390 mots

langue anglaise, Peter Henry Abrahams naît le 19 mars 1919 à Vrededorp, près de Johannesburg. Fils d’un Éthiopien et d’une métisse du Cap, il quitte l'Afrique du Sud à l'âge de vingt ans et s'installe d'abord en Grande-Bretagne puis à la Jamaïque. C'est néanmoins sa jeunesse sud-africaine qui inspire la plupart des romans et nouvelles d’Abrahams. Cet […] Lire la suite

AKIHITO (1933- ) empereur du Japon (1989-2019, ère HEISEI)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

langue anglaise – son professeur, Elizabeth Gray Vining, est une quaker américaine – et de l'assimilation de la culture occidentale. En 1952, Akihito devient héritier présomptif du trône japonais. Sept ans plus tard, il rompt une tradition vieille de quinze siècles en épousant une roturière, Shoda Michiko, fille d'un riche homme d'affaires et diplômée […] Lire la suite

ANAND MULK RĀJ (1905-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 804 mots

langue anglaise dans les années 1930. Né en 1905 à Peshawar, dans ce qui est devenu le Pakistan, il commença ses études de philosophie dans son pays pour les achever à Cambridge et à Londres où, préparant son doctorat, il rencontra Virginia Woolf et le groupe de Bloomsbury. Converti au marxisme, il s’engagea dans la guerre d’Espagne et se lia d’amitié […] Lire la suite

BEATO FELICE (1825 env. env. 1906)

  • Écrit par 
  • Gabriel BAURET
  •  • 644 mots
  •  • 4 médias

anglais. Il le rejoindra au Japon, en 1863 : ensemble, ils ouvrent un studio à Yokohama et fondent le Japan Punch, premier magazine japonais en langue anglaise. Mais une partie de son œuvre est malheureusement détruite dans un incendie qui ravage la ville en 1866. En 1868 commence l'ère Meiji, synonyme de très grandes transformations pour le Japon  […] Lire la suite

IHIMAERA WITI (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

langue anglaise. Le suivant, Whanau (1974, « Famille »), décrit une journée dans un village maori. De 1973 à 1989, Ihimaera travaille au ministère des Affaires étrangères, pour lequel il écrit la brochure Maori (1975) et occupera deux années durant le poste de consul de Nouvelle-Zélande aux États-Unis. À partir de 1990, il enseigne à l'université d'Auckland […] Lire la suite

GROUCHY JEAN DE (1926-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine TURLEAU
  •  • 503 mots

langue anglaise lui permet d'établir des relations amicales avec tous les « grands » de la première génération de cytogénéticiens. En 1971, il organise à Paris le IVe congrès international de génétique humaine, premier grand congrès qui fait suite à la mise en évidence des bandes chromosomiques. C'est à la suite de ce congrès qu'est publiée la première […] Lire la suite

COETZEE JOHN MAXWELL (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

langue – la langue anglaise, qui ne saurait être le médium capable d'exprimer la vérité de l'Afrique du Sud, et la langue tout court : rarement style aura été aussi dépouillé. Critique littéraire reconnu, Coetzee se dit de plus en plus tenté par le mélange de l'essai et du roman, de la fiction et de la métafiction, à l'image de son Elizabeth Costello […] Lire la suite

STEIN GERTRUDE (1874-1946)

  • Écrit par 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 1 040 mots

langue littéraire anglaise et les distinctions entre les genres. Mais sa notoriété ne dépasse pas alors celle des petites revues comme Transition, et elle ne peut pratiquement pas trouver d'éditeur pour ses livres, à l'exception de Geography and Plays (1922, préfacé par Sherwood Anderson) et de sa conférence Composition as Explanation que Leonard et […] Lire la suite

POCAHONTAS (1596 env.-1617)

  • Écrit par 
  • David A. PRICE
  •  • 805 mots

langue anglaise qui s'avéra bien utile aux colons. Elle leur apporte parfois de la nourriture que son père offre pour soulager leur sort difficile. Elle sauve également la vie de John Smith et d'autres colons en les prévenant d'une embuscade lors d'un échange commercial en janvier 1609. Après le retour de Smith en Angleterre à la fin de l'année 1609 […] Lire la suite

BRADSTREET ANNE (1612 env.-1672)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 478 mots

langue anglaise dans les colonies d'Amérique. Longtemps considérée pour son seul intérêt historique, son œuvre est reconnue pour sa beauté depuis le xxe siècle. La critique a notamment redécouvert les « Contemplations », poèmes religieux composés pour sa famille et seulement publiés au milieu du xixe siècle. Née en 1612 à Northampton (Angleterre),  […] Lire la suite

PITOL SERGIO (1933-2018)

  • Écrit par 
  • J.E. LUEBERING, 
  • Universalis
  •  • 545 mots

langue anglaise (Conrad, James, Lowry) et polonaise (Gombrowicz, Brandys). Sergio Pitol continue d'écrire pendant sa carrière diplomatique et devient célèbre grâce à ses nouvelles. Bien que son premier recueil, Tiempo cercado (1959, « Temps clos »), passe presque inaperçu, ses œuvres suivantes installent sa réputation. Vals de Mefisto (1984, Mephisto-Valse […] Lire la suite

HOPPER GRACE (1906-1992)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

langue anglaise. Cette idée sera à l'origine du Cobol. La mathématicienne prend sa retraite militaire en 1966, avec le grade de capitaine de frégate, mais elle est rappelée au service l'année suivante pour participer à la normalisation des langages informatiques de la marine. À soixante-dix-neuf ans, elle est ainsi l'officier de la marine américaine […] Lire la suite

PATIENCES & RÉUSSITES

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 760 mots

langue anglaise semblent dépendre alors des ouvrages français : le plus ancien livre anglais de patiences n'est autre que la traduction du recueil de Mme de Fortia, publiée en 1859. Un Livre illustré des patiences, par une comtesse de Blancœur, imprimé à Bruxelles vers 1880, fut lui aussi traduit mais en allemand, puis de l'allemand en anglais. Au  […] Lire la suite

MELKONIAN MONTE (1957-1993)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 674 mots

langue anglaise. Ce n'est qu'à l'adolescence que Monte retrouve ses racines. À vingt ans, il obtient un master d'histoire et d'archéologie de l'Asie à l'université de Berkeley. Il s'inscrit pour l'année universitaire 1977-1978 à Oxford. À Londres, il rencontre des Arméniens ayant fui la guerre du Liban. Son destin bascule, désormais fait d'errance  […] Lire la suite

EMPHASE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 263 mots

langue comme l'anglais a recours à un véritable auxiliaire (I do love it, « J'adore ! ») et le français au présentatif (« C'est ta mère qui sera contente ! »). Ces procédures complexes de modulation mettent en jeu une rhétorique de la compétence du sujet, et ne peuvent être vraiment analysées que si l'on se donne un ensemble de concepts capables de […] Lire la suite

PLATH SYLVIA (1932-1963)

  • Écrit par 
  • Jacques DARRAS
  •  • 577 mots

langue anglaise. Romantique, Sylvia Plath le fut à son corps défendant. Romantique parce que les images de décomposition, de suicide, d'anéantissement eurent finalement raison de sa volonté lucide de les maîtriser. Mais il n'en faut pourtant pas moins dissocier la réalité de la légende. L'art de Sylvia Plath est classique par la forme. Du Colossus, […] Lire la suite

KAYE DANNY (1913-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 563 mots

langue anglaise aux syllabes meurtrières, est encore mieux cerné par les gros plans de télévision. À la demande de l'U.N.I.C.E.F., Danny Kaye se consacra aux enfants déshérités de la planète et participa comme maître de cérémonie à de nombreux galas en faveur des handicapés. […] Lire la suite

OULIPO (Ouvroir de littérature potentielle)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 1 018 mots

langue italienne, y a trouvé une part de ses impulsions créatrices. De même, Harry Mathews et Ian Monk en langue anglaise, Oskar Pastior en langue allemande. De son côté, Michèle Métail a su identifier dans la poésie chinoise ancienne des « plagiaires par anticipation » de l'Oulipo. Au cours de ces années, forts de cette recherche à plusieurs et de […] Lire la suite

VOCABULAIRE EUROPÉEN DES PHILOSOPHIES (dir. B. Cassin)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 991 mots

langue anglaise, qui affecte de les ignorer, mais qui se montre très attentif au « langage ordinaire ». De ce point de vue, le Vocabulaire revêt aussi un enjeu politique : résister à l'empire d'une langue unique, qu'elle soit natale, élue, ou imposée par la « communauté scientifique ». Pour ce qui concerne la structure de l'ouvrage, les deux principaux […] Lire la suite

GRAY THOMAS (1716-1771)

  • Écrit par 
  • Pascal AQUIEN
  •  • 864 mots

langue anglaise, méditation souvent ironique sur le choix de vie nécessaire entre action et contemplation. Le poète n'apporte pourtant pas de réponse et se contente d'indiquer, annonçant ainsi l'Élégie, que la mort sera le lot de tous. La mort de West, en 1742, plongea Gray dans le désespoir. Il écrivit néanmoins à cette occasion un sonnet très mélodieux […] Lire la suite

HOPKINS GERARD MANLEY (1844-1889)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 125 mots

anglais du xixe siècle et parmi les plus grands poètes catholiques. Ses lettres, ses journaux intimes, ses sermons ont été publiés à la suite de ses poèmes. Sans être considérable, cette œuvre variée, originale n'a cessé depuis 1935 d'attirer les commentateurs du monde entier. Les poèmes, écrits dans une langue tendue, profondément enracinée dans l'anglo-saxon […] Lire la suite

NEW YORK TIMES INTERNATIONAL EDITION, anc. INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 574 mots

langue anglaise. Le journal vise désormais une clientèle bien ciblée : les cadres responsables, les hommes d'affaires, les milieux politiques de décision et, à plus long terme, les milieux intellectuels et artistiques. Il utilise, d'autre part, les techniques les plus modernes. En 1974, il est le pionnier de la transmission pleine page par fac-similé […] Lire la suite

BEACH SYLVIA (1887-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 607 mots

langue anglaise, et encore moins des savants jeux de mots et mots-valises élaborés par l'auteur. Sylvia Beach obtient l'exclusivité de la commercialisation de la première édition, tirée à 1 000 exemplaires. Au cours des onze années suivantes, elle vendra quelque 28 000 volumes des quatorze nouvelles réimpressions. Elle publie également un recueil de […] Lire la suite

LES ENFANTS DE MINUIT, Salman Rushdie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 842 mots
  •  • 1 média

langue anglaise, la revanche de l'ancien colonisé. En redessinant les cartes littéraires, Rushdie aura ouvert la voie à une nouvelle génération de romanciers indiens anglophones (Amitav Ghosh, Hanif Kureishi, Rohinton Mistry, Arundhati Roy, Vikram Seth, Shashi Tharoor). Mais l'impact du roman déborde largement la sphère indienne, pour toucher l'ensemble […] Lire la suite

ABBAGNANO NICOLA (1901-1990)

  • Écrit par 
  • Sergio MORAVIA
  •  • 873 mots

langue anglaise, La Fisica nuova (1934) révèle une sensibilité épistémologique très rare – et à contre-courant dans la culture italienne des années 1930. Mais c'est surtout la rencontre avec la philosophie allemande contemporaine qui marque le tournant décisif dans l'itinéraire intellectuel d'Abbagnano. En lisant Husserl, Jaspers, Heidegger, Abbagnano […] Lire la suite

TIMES THE

  • Écrit par 
  • Rupert SWYER
  •  • 669 mots

langue anglaise publié à Londres. Fondé en janvier 1785 par John Walter, marchand et assureur en faillite, sous le titre de Daily Universal Register, le journal devient The Times en janvier 1788. En 1815, il tire à 5 000 exemplaires ; son tirage atteint 50 000 en 1854 et près de 700 000 en 2005. C'est le plus influent des quotidiens britanniques.  […] Lire la suite

COVENT GARDEN

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 1 126 mots
  •  • 5 médias

langue anglaise. Inaugurant les saisons de printemps et d'automne, Thomas Beecham leur succède et offre les premières anglaises des opéras de Richard Strauss. La Première Guerre mondiale suspend les activités du théâtre mais non celles du grand chef anglais autour duquel se forme la Beecham Opera Company, formée de chanteurs britanniques au service […] Lire la suite

RAMI, jeu de cartes

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 671 mots

langue anglaise rummy. Vite adopté en Europe, le nom du jeu y prend des formes locales : remigio en Espagne, ramino en Italie, Rommé en Allemagne, rami en France. Parmi les nombreuses variétés apparues depuis lors, le gin-rami doit être cité. Gloire des années 1950, promue par les bridgeurs qui y avaient repéré, non sans raison, un jeu majeur, la canasta […] Lire la suite

SELF WILL (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

langue virtuose Adepte d'expérimentations linguistiques et narratives, Will Self conçoit la fiction comme une atteinte au réalisme psychologique traditionnel et aux conventions liées à l'intrigue et à la peinture des personnages. L'auteur est un virtuose du style. Il manie la langue anglaise avec bonheur et inventivité par le biais de florilèges sonores […] Lire la suite

LETTRES PHILOSOPHIQUES, Voltaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

langue anglaise (Letters Concerning the English Nation) ou française (Lettres écrites de Londres sur les Anglais et autres sujets) succède l'année suivante une version augmentée d'une vingt-cinquième lettre, qui adopte le titre définitif de l'œuvre. Exilé à Londres à la suite de son altercation avec le chevalier de Rohan, Voltaire apprend à connaître […] Lire la suite

SMS (Short Message Service) ou TEXTO

  • Écrit par 
  • Josie BERNICOT
  •  • 1 328 mots

langue écrite unique, mais les variations des formes de la langue écrite en fonction des situations de communication. Un ensemble de recherches (en langue anglaise, finlandaise et française) a été mis en œuvre pour répondre à la question : « Les SMS menacent-ils l’apprentissage de l’orthographe ? » Pour des scripteurs de neuf à treize ans, aucune  […] Lire la suite

PONTALIS JEAN-BERTRAND (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Michel PLON
  •  • 982 mots
  •  • 1 média

langue anglaise, parmi lesquels D.W. Winnicott, Bruno Bettelheim, Masud R. Khan dont il fut un ami, Harold Searle. Il accueillera aussi dans cette collection Le Scénario Freud de Sartre, initialement une commande du metteur en scène John Huston. Pontalis s’était brouillé avec le philosophe en 1969, après la publication par ce dernier, dans Les Temps […] Lire la suite

KEILA LA ROUGE (I. B. Singer) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHAMPSEIX
  •  • 1 112 mots

anglais avec le concours de l’auteur. Cette tâche comptait beaucoup pour Singer qui souhaitait que ses œuvres fussent diffusées dans le monde entier à partir de leur version en langue anglaise. À l’exception d’une édition en hébreu, Keila la Rouge n’a pas été publié en volume. Quelle en est la raison ? On l’ignore. Peut-être est-ce la peinture particulièrement […] Lire la suite

RICHLER MORDECAI (1931-2001)

  • Écrit par 
  • Marta DVORAK
  •  • 788 mots

langue anglaise. Le journal québécois Le Devoir a dit de lui en 1992 que „par un curieux virage du destin, ce rejeton excentrique de la communauté juive montréalaise est devenu le principal porte-parole de ce qui reste d'une anglo-cratie désenchantée“. En effet, né en 1931 dans un quartier ouvrier à majorité juive et anglophone de Montréal, Richler […] Lire la suite

LUGOSI BELA (1882-1956)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 733 mots

langue anglaise, qui rend difficile la communication avec ses collègues. En 1927, il parvient à décrocher le premier rôle dans une adaptation théâtrale du roman Dracula de Bram Stroker à Broadway ; la pièce est un succès et reste à l'affiche pendant trois ans, toujours avec Lugosi. À la même époque, Lugosi fait l'objet d'un scandale à l'échelle nationale […] Lire la suite

DRYDEN JOHN (1631-1700)

  • Écrit par 
  • Jacques BLONDEL
  •  • 1 638 mots

langue anglaise ». La peste de Londres le contraint momentanément de renoncer à la scène en 1665 ; mais, à la suite du grand incendie, en septembre 1666, Dryden voit venir l'heure de la gloire : alors que les Anglais venaient de couler des bateaux hollandais dans la Tamise et que Charles II apparaissait comme le principal auteur d'un miracle en faveur […] Lire la suite

GHOSH AMITAV (1956- )

  • Écrit par 
  • Geetha GANAPATHY DORÉ
  •  • 1 078 mots
  •  • 1 média

langue anglaise tels que Bharati Mukherjee, Amitav Ghosh, Amit Chaudhuri et Upamanyu Chatterjee sont parvenus à s'imposer dans la république mondiale des lettres, malgré la présence des brillants chroniqueurs de Bombay dont Salman Rushdie est le chef de file. Parmi tous ces « enfants de minuit », Amitav Ghosh mérite une mention spéciale pour avoir  […] Lire la suite

BRODSKY JOSEPH (1940-1996)

  • Écrit par 
  • Hélène HENRY
  •  • 1 828 mots

langue anglaise est réservée à la « distance », aux essais, aux souvenirs, à la critique, elle est utilisée aussi pour la traduction de ses poèmes. Ces textes sont publiés dans des revues comme la New York Revue of Books, puis rassemblés : Less than one (1985), On Grief and Reason (1996). Modèles d'ironie lucide, de contrôle intellectuel et d'émotion […] Lire la suite

PROJECTIVES MÉTHODES

  • Écrit par 
  • Jacques PERSE
  •  • 2 415 mots
  •  • 1 média

langue anglaise fait apparaître à la fin de 1968 un total de 3 747 références concernant le seul test de Rorschach avec un accroissement actuel d'environ 120 références par an. Il faut toutefois signaler un déclin relatif de la popularité des techniques projectives dans leur ensemble. Parmi les 689 références (en langue anglaise) relevées avant 1939 […] Lire la suite

GRAVES ROBERT (1895-1985)

  • Écrit par 
  • Marie-Laure de FOLIN
  •  • 1 318 mots

langue anglaise, se faisait de plus en plus concis et atteint, au-delà de l'émotion, une sobriété et une perfection grandissantes. Le romancier et l'essayiste Graves a écrit de nombreux romans historiques, des essais, des livres sur la mythologie, et traduit maints ouvrages du grec et du latin. Dans ces différents domaines, son projet n'a pas été […] Lire la suite

VAN HOVE IVO (1958- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

langue anglaise, d’Antigone de Sophocle (Théâtre de la Ville), avec Juliette Binoche dans le rôle-titre. Pour sa première création dans leur langue avec des comédiens français, Ivo van Hove offre une lecture décapante de la tragédie d’Arthur Miller Vu du pont (Odéon-Théâtre de l’Europe). Un nouvel exemple de la créativité du metteur en scène a été  […] Lire la suite

TON VISAGE DEMAIN (J. Marías) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 133 mots

langue anglaise, Shaskespeare, Milton, Conrad, des écrivains nord-américains et les fines observations sur la traduction de l'anglais en espagnol suggèrent une fervente expérience de la traduction. À cet égard, Javier Marías déclare que ce roman est né du projet de « travailler sur l'interprète, l'interprète de personnes, de vies, de quelque chose, […] Lire la suite