« Embryologie »

URINAIRE APPAREIL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 5 138 mots
  •  • 6 médias

Embryologie et physiologie comparées Embryologie Au cours du développement embryonnaire des Vertébrés, de minuscules unités excrétrices tubulaires se différencient aux dépens de plaques mésodermiques disposées symétriquement de part et d'autre de la corde dorsale. Ces plaques se découpent en segments successifs, d'allure métamérique, que l'on nomme […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Embryologie » :

ANIMAL

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 690 mots

embryologie durant les xixe et xxe siècles ont permis de considérablement affiner la définition de l'animal. La notion de plans d'organisation anatomique, apparue avec Georges Cuvier et développée par Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, est également le propre des animaux : il s'agit de la répartition des différents organes par rapport aux axes de polarités […] Lire la suite

MÉDUSES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER, 
  • Odette TUZET
  •  • 2 496 mots
  •  • 7 médias

l'embryologie qui explique le classement de ces animaux parmi les méduses autonomes ; les Lucernaires sont des scyphistomes qui n'ont pas fait leur strobilation et sont devenus sexués, c'est ce que l'on nomme une forme néoténique. Une Lucernaire est une sorte de méduse fixée par un pédoncule. L'ombrelle est divisée par des incisions comme dans une  […] Lire la suite

VÉTÉRINAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Joseph FROGET
  •  • 2 889 mots

l'embryologie. La physiologie vétérinaire qui en est issue s'affirme au xixe siècle et apporte une contribution capitale à la connaissance du fonctionnement de l'organisme animal avec A. Chauveau (1827-1917). Émule de Claude Bernard, il crée la cardiographie intracardiaque et, avec ses élèves E. J. Marey, A. Arloing et Kaufmann, explore la circulation […] Lire la suite

CYCLOSTOMES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 730 mots
  •  • 3 médias

L'embryologie des lamproies montre que l'arc cartilagineux qui soutient le velum est l'homologue de l'arc mandibulaire des gnathostomes, bien que ne formant pas de mâchoires. Des glandes salivaires envoient à la bouche une salive anticoagulante. Région branchiale Chez l'ammocète, c'est dans le pharynx, séparé de la région buccale par le velum, que […] Lire la suite

PHYLOGÉNOMIQUE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 017 mots
  •  • 1 média

l'embryologie comparées. Puis, avec l'Allemand Willi Hennig (1913-1976), une nouvelle manière de traiter les caractères s'est rapidement imposée. Appelée cladistique, cette méthode établit les relations de parenté entre les divers groupes par tri entre les caractères dits primitifs et les caractères dits dérivés, et sur l'estimation du nombre minimal […] Lire la suite

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 7 204 mots
  •  • 5 médias

d'embryologie à l'université d'Iéna, décrivit pour la première fois « la fusion des noyaux cellulaires sexuellement différenciés », en observant au microscope la rencontre des cellules sexuelles d'un oursin dans de l'eau de mer. Cette observation, rendue possible par le succès de la théorie cellulaire, avait été assez précise pour que l'on pût voir […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 548 mots
  •  • 6 médias

l’embryologie du système nerveux et de la neurologie naissantes. Par la suite, le terme connaît une extension croissante, faisant indistinctement référence aux données concernant l'apprentissage, le développement ou la clinique, et désignant toutes les modifications de structure et de fonctionnement dépendant de l'expérience ou de l'environnement.  […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 132 mots
  •  • 10 médias

l'embryologie, ces transformations par lesquelles passe l'individu dans son développement depuis l'œuf jusqu'à l'état achevé) est une courte récapitulation de la phylogenèse (c'est-à-dire de l'évolution). « L'ontogenèse, écrit H. Laborit, reproduit en quelques heures, jours ou semaines selon les espèces, la longue histoire de la vie étalée sur des  […] Lire la suite

RÉGULATION, épistémologie

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 3 469 mots
  •  • 1 média

d'embryologie expérimentale inaugurées par les travaux de Hans Driesch (1891), développées par ceux de H. Speman (1910-1936) et de S. Hörstadius (1928-1939) ont donné son contenu significatif au concept de régulation embryogénétique. C'est le pouvoir propre à l'œuf fécondé, en voie de segmentation, de vaincre les altérations ou les obstacles : fragmentation […] Lire la suite

VITALISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 3 768 mots
  •  • 3 médias

embryologie et une physiologie très stables. C'est cette robustesse qui suggère l'idée de « forces vitales » et c'est cette robustesse de la matière vivante qu'il faut en fin de compte chercher à comprendre. L'apprentissage, irréductible à la logique, à la physique et à la chimie, serait la propriété même du vivant. Si les lois de la physique et de […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 217 mots
  •  • 10 médias

l'embryologie classique qui souvent cherchait à comprendre l'ontogenèse du point de vue de l'évolution (Ernst Haeckel) sans trop se préoccuper de la question de l'hérédité. Les diverses théories sur l'« auto-organisation » du vivant dans la seconde moitié du xxe siècle sont également d'inspiration épigénétique.En revanche, la génétique classique est […] Lire la suite

RESPONSABILITÉ SOCIALE DES SCIENTIFIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 7 709 mots
  •  • 5 médias

embryologie, univ. Strasbourg ; François Bernard Michel, pneumologie, univ. Montpellier ; Jacques Panijel, immunologie, C.N.R.S.-Pasteur ; Bernard Prum, statistique médicale, univ. Paris-V ; Jean-Paul Renard, embryologie, I.N.R.A.-Pasteur ; Jean-Claude Salomon, cancérologue, C.N.R.S., Villejuif ; Jean-Louis Scheidecker, astronomie, C.N.R.S., Nice ; […] Lire la suite

TUNICIERS ou UROCORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 3 851 mots
  •  • 3 médias

embryologie et selon laquelle chacun des trois feuillets de l'embryon (ectoblaste, mésoblaste, endoblaste) donne toujours naissance à certains organes, est ici en défaut et ne s'applique pas à la blastogenèse. On n'en prendra qu'un exemple. Le système nerveux, le revêtement des cavités péribranchiales se forment de manière constante, dans l'embryogenèse […] Lire la suite

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 981 mots
  •  • 8 médias

Embryologie Les Reptiles sont des Vertébrés Amniotes, comme les Mammifères et les Oiseaux. De même que chez ces derniers, l'embryon se développe dans un œuf le plus souvent pondu et abandonné sans soins particuliers. Chez quelques espèces ovovivipares (Vipère, Lézard vivipare), l'embryon a un développement intra-utérin complet. L'embryon est complètement […] Lire la suite

COMITÉS D'ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Christine FAURE
  •  • 4 369 mots
  •  • 3 médias

l'embryologie ; ou encore le Portugal et l'Italie depuis 1990, la Belgique depuis 1993, la Suisse depuis 2000, l'Allemagne depuis 2001.Il y a cependant quelques difficultés à évaluer, à partir de la création d'institutions nationales permanentes, l'avancement des États en matière de contrôle des sciences biomédicales, les pays de tradition juridique […] Lire la suite

VERTÈBRES ET RACHIS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Claude GILLOT
  •  • 4 606 mots
  •  • 7 médias

embryologie), mésenchyme qui constitue le sclérotome. Les somites sont, par nature, les formations métamériques primaires et le sclérotome qui en dérive est, lui aussi, métamérisé. Cependant, on admet classiquement qu'un remaniement intervient très tôt dans la mise en place du sclérotome. Chaque « sclérotomite », issu d'un somite, est partagé par une […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 123 mots
  •  • 10 médias

embryologie, génétique, biologie moléculaire, physiologie, écologie, entre autres, ne peuvent faire abstraction du fait que les gènes, les organismes ou les populations étudiées sont le résultat d'une histoire, et que cette histoire évolutive, ou phylogenèse, éclaire un grand nombre d'observations actuelles, inexplicables autrement. Naissance de l'idée […] Lire la suite

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 056 mots
  •  • 12 médias

embryologie causale, régénération).Les membres humains sont restés anatomiquement peu spécialisés. Pourtant l'acquisition de la verticalité du corps leur a conféré des fonctions hautement différenciées : la gracilité du membre supérieur reflète sa grande mobilité, assurant la précision et la délicatesse du geste et du toucher, tandis que la robustesse […] Lire la suite

BIOLOGIE L'être vivant

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY, 
  • Universalis
  •  • 5 069 mots
  •  • 1 média

embryologie et génétique), analyse des grandes fonctions (physiologie et biologie cellulaire), description des mécanismes (génétique et biologie moléculaires), examen des comportements et des sociétés animales (éthologie), établissement des classifications évolutives pour toutes les catégories du vivant (phylogénie et évolution), de leur rapport avec […] Lire la suite

CRÉATION Les mythes de la création

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 5 099 mots
  •  • 2 médias

embryologie et s'achève par la mise à mort du macranthrope qui, même à son stade adulte, garde encore un aspect embryonnaire. Les images de la semence, de l'œuf et du fœtus se superposent ou se complètent l'une l'autre. Victoire du dieu et morcellement du monstre Quant aux cosmogonies par démembrement d'un être primordial, l'exemple classique en  […] Lire la suite

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 262 mots
  •  • 8 médias

l'embryologie, la biochimie, la physiologie et la systématique des animaux et des plantes, l'endocrinologie (cf immunochimie)... Les immunologistes utilisent aussi des méthodes de culture de cellules ou de tissus et maintenant des méthodes du génie génétique qui réalisent un transfert de gènes d'une cellule à une autre. Ces techniques ont permis,  […] Lire la suite

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 956 mots

embryologie. L'usage du microscope, qui s'est répandu dans la seconde moitié du xviie siècle, a permis l'observation des germes de vivants, ou de vivants aux premiers stades de leur développement. Mais l'observation, par J. Swammerdam, de métamorphoses d'insectes ou la découverte, par A. van Leeuwenhoek, du spermatozoïde ont été d'abord présentées  […] Lire la suite

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 077 mots
  •  • 8 médias

l'embryologie. On a ainsi supposé que les nouvelles cuspides seraient apparues par « bourgeonnement », par « irritation fonctionnelle », par « concrescence », par « fusion de germes dentaires », soit de même génération, soit de générations successives (Bolk). Dans l'état actuel des connaissances, aucune de ces conceptions ne semble plus capable de  […] Lire la suite

PIAGET JEAN (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 5 918 mots
  •  • 1 média

embryologie de la raison. Quand, en 1921, il devient à l'institut J.-J. Rousseau de Genève le principal collaborateur de Claparède, il suit, apparemment, la problèmatique psychologique et psychopédagogique de ce temps. Mais il étudie parallèlement la logique et l'histoire des sciences. Et, à vrai dire, l'analyse de ce qu'on appelait alors la « mentalité […] Lire la suite

BIOLOGIE Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 571 mots
  •  • 3 médias

l'embryologie expérimentale. Là, toutes sortes d'opérations visant à inverser la polarité du développement de l'œuf ont été tentées. De multiples expériences d'implantation, de transfert ou d'inversion tissulaire ont été effectuées dans l'embryon. Des chimères ont été créées, notamment chez l'oiseau, pour préciser l'origine cellulaire des divers tissus […] Lire la suite

TISSUS ANIMAUX

  • Écrit par 
  • Roger MARTOJA, 
  • Jean RACADOT
  •  • 7 243 mots

l'embryologie. En chimie, les notions de composé défini et de corps simple, d'élément, émergent de l'analyse des corps bruts. La chimie aborde le monde vivant supposé jusque-là sans substrat commun avec le monde inanimé (synthèse de l'urée par F. Wœhler, 1828). À la recherche d'une base cohérente, d'un modèle structural pour l'organisme, à une époque […] Lire la suite

ABDOMEN

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 6 346 mots
  •  • 9 médias

d'embryologie éclaireront l'évolution du péritoine. Le tube digestif initial est sagittal (fig. 5) et présente de haut en bas différents segments. L'œsophage abdominal est court ; l'estomac a la forme d'une poche qui dirige sa concavité, la petite courbure, du côté ventral. Le duodénum forme une anse à concavité postérieure ; une longue boucle, l'anse […] Lire la suite

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 491 mots
  •  • 2 médias

embryologie (HFEA : Human Fertilisation and Embryology Authority), autorisant la première expérimentation menée au Royaume-Uni sur l’édition du génome des embryons, qui sera finalement réalisée en septembre 2017. Le NCB annonce la publication d’un autre rapport sur l’édition du génome et la reproduction humaine qui devrait confirmer cette orientation […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

l'embryologie, encore que le patrimoine héréditaire et les conditions de la vie intra-utérine jouent un rôle considérable dans le développement ultérieur de l'enfant, puis de l'adolescent. Du patrimoine héréditaire, apporté par les gènes paternels et maternels, dépendent en effet nombre de caractères innés qui se manifesteront de diverses façons tout […] Lire la suite

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Embryologie L'embryologie rend compte de la complexité des deux grandes régions que sont la tête et le cou, assez différentes dans leur organisation, mais étroitement solidaires dans leur fonction chez tous les Vertébrés (cf. crâne ) et spécialement dans le cas de l'homme, seul étudié dans cet article. Le cou possède une structure métamérique, assez […] Lire la suite

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 311 mots
  •  • 19 médias

embryologie - Vie fœtale). Dans l'ovoviviparité, les œufs se développent, après fécondation interne, dans l'organisme maternel, mais sans emprunter à celui-ci d'autres aliments que l'eau et l'oxygène. La distinction entre viviparité vraie et ovoviviparité est souvent difficile à faire dans l'état actuel des connaissances. Quoi qu'il en soit, si la  […] Lire la suite

NÉMATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Alain KERMARREC
  •  • 7 037 mots
  •  • 3 médias

l'embryologie et l'anatomie comparées, thèmes surtout intéressants lorsque la paléontologie n'est d'aucun recours.En effet, la recherche des types ancestraux, qui constituent les séquences évolutives des Némathelminthes, ne peut faire appel aux formes fossiles, car les conditions permettant la conservation de ces animaux n'ont été réalisées que très […] Lire la suite

ACOUSMATIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • François BAYLE
  •  • 7 820 mots
  •  • 4 médias

l'embryologie (endoderme, mésoderme, ectoderme), rencontrée plus particulièrement chez les vertébrés, avec la structure ternaire – sujet, verbe, objet – de la phrase transitive, type „le chat mange la souris“. L'association objet-proie/ectoderme est justifiée par le fait que l'ectoderme fabrique le tissu nerveux, [...] organe qui pour ainsi dire simule […] Lire la suite

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 266 mots
  •  • 2 médias

Embryologie L'organe peau résulte de la réunion de deux tissus d'origine embryologique différente : l'épiderme, qui provient de l'ectoderme, et le derme et l'hypoderme, qui proviennent du mésoderme. L'embryon n'est tout d'abord couvert que d'une simple assise cellulaire qui devient double entre la cinquième et la septième semaine. Vers le troisième […] Lire la suite

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Michel CUISIN
  •  • 8 696 mots
  •  • 31 médias

embryologie), dont l'existence caractérise les vertébrés qui se développent dans le milieu aérien : les oiseaux sont des amniotes. La température d'incubation idéale est de 38,5 0C chez la poule ; quand elle est plus basse, le développement de l'embryon reste incomplet ; en revanche, au-delà de 38,5 0C, les expérimentateurs ont constaté que le nombre […] Lire la suite

VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Charles DEVILLERS, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 9 736 mots
  •  • 4 médias

l'embryologie surtout, mais plus récemment aussi par la biochimie, d'aller à la découverte de quelques-uns des fils conducteurs de cette évolution cordée. Les indications portant sur les tout premiers débuts sont trop ténues pour conduire à autre chose qu'à de la science-fiction : la considération de quelques formes larvaires fait assigner par certains […] Lire la suite

STRUCTURE, biologie

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE, 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 10 015 mots
  •  • 5 médias

l'embryologie et la morphogenèse. De même, la systématique biologique, d'abord axée sur les relations entre morphologie et fonction, s'est trouvée peu à peu devant la nécessité d'introduire des données physiologiques dans ses critères de classification, ce qui est tout à fait conforme au schéma conceptuel qui vient d'être décrit. Structure et activité […] Lire la suite

DÉTERMINISME

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 9 713 mots

l'embryologie, à la théorie de l'évolution, à la génétique. Mais cette conclusion vaudrait a fortiori pour l'énorme littérature scientiste du xixe siècle, dont le meilleur exemple est fourni par l'œuvre formidable de Taine, et qui se prolonge dans le xxe siècle. Ce scientisme culmine avec toutes les variantes de l'idée selon laquelle le milieu crée […] Lire la suite

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 129 mots
  •  • 13 médias

l'embryologie, la rétine appartient déjà en partie au système nerveux central, et ce qui, pour les autres nerfs de l'économie, s'étend de la périphérie jusqu'à la moelle épinière, parfois sur des dizaines de centimètres (certaines fibres du nerf sciatique par exemple), est ici entièrement ramassé dans la faible épaisseur de la rétine. Ainsi, ce qui […] Lire la suite

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Universalis
  •  • 14 769 mots
  •  • 11 médias

embryologie). Il s'agit d'une volumineuse cellule ronde, facile à identifier par son gros noyau vésiculaire et son cytoplasme peu acidophile. Par migration active, les gonocytes gagnent l'éminence génitale et se mêlent aux éléments des cordons sexuels, à la septième semaine de la vie embryonnaire (stade de 15 mm). Dès la fécondation, la présence des […] Lire la suite

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN, 
  • Universalis
  •  • 14 760 mots
  •  • 7 médias

embryologie à retardement, avec des organogenèses complexes : un individu entièrement différent peut même se développer à partir de quelques îlots de cellules de la larve. Le taux d'allométrie de croissance est le plus intéressant des deux paramètres de l'équation y = ax + b. Sa valeur est en effet une constante caractéristique de l'espèce et de la […] Lire la suite

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 786 mots
  •  • 2 médias

Aristote n'est sans doute pas le philosophe le plus séduisant de l'Antiquité, celui auquel on se reporte le plus volontiers quand on veut remonter aux sources de ce que les Grecs ont nommé la « sagesse ». Mais nul n'a marqué autant que lui la philosophie et la science des siècles suivants, peut-être même – et cela jusqu'à nos jours inclusivement –  […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 006 mots
  •  • 7 médias

Produit d'une société dont l'histoire est caractérisée par une suite de ruptures brutales, la littérature russe est née de la première de ces ruptures, celle qui, dans les dernières années du premier millénaire, fait de la Russie païenne évangélisée par Byzance l'un des grands États de la chrétienté médiévale. Une seconde rupture, provoquée à l'aube […] Lire la suite

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS, 
  • Universalis
  •  • 30 259 mots
  •  • 9 médias

d'embryologie et d'anatomie comparée ». Le médecin et physiologiste français Édouard Brown-Séquard (1807-1894) – qui partage sa vie scientifique entre le Collège de France, où il succède à Claude Bernard en 1878, l'université Harvard et l'hôpital des épileptiques de Londres – fonde l'endocrinologie et introduit les notions d'inhibition et de dynamogénie […] Lire la suite