« Economie, entreprise, gestion »

ALLEMAGNE (Géographie) Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 044 mots
  •  • 7 médias

Cela leur permet d'exercer de réels pouvoirs dans le domaine de l'éducation, dans la vie économique et culturelle, ainsi qu'en matière de gestion de l'environnement et d'aménagement du territoire. En contrepartie, cette délégation de compétences s'accompagne d'une certaine dilution des responsabilités dans la prise de décision puisque le Bund est à l'origine des lois, mais leur application incombe aux Länder. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 153 mots
  •  • 3 médias

Le rapport Nora, en 1967, propose de distinguer ce qui relève du service public, qui doit être subventionné, et ce qui relève d'une activité normale d'entreprise, qui doit être profitable. Cela suppose que les entreprises nationales acquièrent une certaine autonomie de gestion. Ces propositions déboucheront sur la signature de contrats de programme pendant le gouvernement de Jacques Chaban-Delmas (le premier est établi avec EDF, en 1970). […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) Histoire des politiques économiques depuis 1945

  • Écrit par 
  • Ruxandra PAVELCHIEVICI
  •  • 8 701 mots
  •  • 4 médias

La conversion de l’économie américaine en économie de guerre prend la forme d’une « économie mixte », où « l’État fédéral fortement interventionniste – le big government – collabore avec les grandes entreprises – le big business – et les syndicats les plus influents – le big labor », selon l’expression de l’historien André Kaspi. Parallèlement au creusement des déficits induits par l’engagement accru de l’État, l’économie américaine connaît une importante réduction du taux de chômage, de 15 % en 1940 à 1 % en 1944. […] Lire la suite

LE CAPITALISME D'HÉRITIERS (T. Philippon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antoine TERRACOL
  •  • 1 086 mots

Tout d'abord, dans une économie où le capital humain prend une importance croissante, la coopération au sein des entreprises devient de plus en plus nécessaire. Une gestion archaïque des ressources humaines va donc entraîner des rigidités réelles aussi coûteuses que les rigidités institutionnelles, et qui vont déprimer la demande de travail des entreprises. […] Lire la suite

COGESTION

  • Écrit par 
  • Lydie LAGRANGE
  •  • 3 944 mots

L'accès au pouvoir par l'intermédiaire d'un organe de représentation La prise en considération du facteur travail dans l'entreprise a trouvé une première réponse dans la création d'un organe de représentation élu du type comité ou conseil d'entreprise. Cet organe permet aux salariés de voir leurs intérêts exprimés et pris en compte dans les décisions relatives à la gestion et dans les options économiques et financières de l'entreprise. […] Lire la suite

JOHNSON-SIRLEAF ELLEN (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 735 mots

En 1961, elle poursuit des études en économie et en gestion d'entreprise aux États-Unis. Après avoir obtenu une maîtrise en administration publique à Harvard (1971), elle entre dans la fonction publique libérienne. Ellen Johnson-Sirleaf est nommée ministre adjointe des Finances (1972-1973) sous la présidence de William Tolbert, puis ministre des Finances (1980-1985) sous la dictature militaire de Samuel K. […] Lire la suite

LIBERMAN EVSEÏ GRIGORIEVITCH (1897-1983)

  • Écrit par 
  • J. FERICELLI
  •  • 694 mots

L'économiste soviétique le plus connu en Occident ; son nom est attaché à ce que l'on a appelé la réhabilitation du profit dans l'entreprise et dans l'économie soviétiques. La renommée de Liberman et le rôle plus ou moins officiel qu'il a joué dans l'élaboration des plans soviétiques remontent à 1962, année où il publia deux articles, l'un dans Voprosy ekonomiki, l'autre dans la Pravda (« Plan, profit, prime »). […] Lire la suite

DRUCKER PETER FERDINAND (1909-2005)

  • Écrit par 
  • David AUTISSIER
  •  • 935 mots

Dans Post-Capitalist Society en 1993, il mentionne que l'une des évolutions les plus importantes de l'économie en cette fin de siècle réside dans la connaissance en tant que ressource à gérer. La gestion de la connaissance est d'autant plus importante que la plupart des acteurs qui participent à la production transforment non plus des matières mais des informations. […] Lire la suite

CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 3 425 mots
  •  • 3 médias

Pour l'entreprise, le cloud computing correspond à une utilisation systématique et raisonnée de technologies éprouvées avec pour objectif de diminuer considérablement les coûts associés à la gestion des ressources et des services informatiques. La charge de cette gestion peut même être confiée comme mission à une entreprise externe spécialisée, en partie ou en totalité. […] Lire la suite

CORPORATISME

  • Écrit par 
  • Maurice BOUVIER-AJAM
  •  • 2 039 mots
  •  • 1 média

La théorie du corporatisme d'entreprise rejette cette structure syndicale. Elle entend que les délégués de toutes les catégories soient les délégués d'entreprise ; elle leur confère comme tâche essentielle la coopération à la gestion de l'entreprise, et comme tâche secondaire la participation à l'organisation professionnelle interentreprises. Corporation sociale et paternalisme À côté de la doctrine « orthodoxe » qui associe toutes les catégories sociales à la gestion économique comme à la gestion sociale de la profession, des corporatistes, se recommandant ordinairement de Frédéric Le Play, limitent le pouvoir des instances corporatives paritaires au domaine social. […] Lire la suite

NATIONALISATION

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BONICHOT, 
  • Universalis
  •  • 6 964 mots

Il est difficile de déterminer avec précision où commence et où finit le secteur économique public ; la question de sa gestion n'est pas moins difficile à résoudre. La constitution du secteur public économique Il n'existe pas de définition opérationnelle du secteur public, pas plus, d'ailleurs, qu'il n'existe de définition incontestée de l'entreprise publique. […] Lire la suite

WILLIAMSON OLIVER E. (1932-2020)

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 012 mots

Cette confrontation à des organisations obéissant à des logiques différentes l'incite à entreprendre un doctorat en gestion. À Stanford, il découvre l'économie, en particulier grâce à Kenneth Arrow ; puis il rejoint le groupe exceptionnel de chercheurs rassemblés autour de Herbert Simon à Carnegie-Mellon. Il y termine brillamment, en 1963, une thèse sur le rôle des managers dans les performances des entreprises. […] Lire la suite

CHANDLER ALFRED (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 904 mots

La raison pratique est que le rapport hiérarchique fondé sur l'autorité qui caractérise l'entreprise est moins coûteux dans les productions complexes que la procédure de recherche du prix d'équilibre sur le marché. Le capitalisme est avant tout pragmatique. Lorsque l'information est trop difficile à rassembler, lorsque la valeur du travail est trop longue à déterminer, l'entreprise la forfaitise dans le salariat. […] Lire la suite

ORSENNA ERIK (1947- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 818 mots

Après des études de philosophie et de sciences politiques, il choisit l'économie qui le mène à l'enseignement et à la recherche dans la finance internationale et l'économie du développement. En 1981, il rejoint le cabinet du ministère de la Coopération, et en 1983, l'Élysée, en tant que conseiller culturel (une période qu'il évoque dans son roman Grand Amour, 1993). […] Lire la suite

BOURSE Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 155 mots
  •  • 1 média

La sanction par le marché d'une mauvaise gestion peut alors prendre deux formes. Il peut y avoir une baisse du cours du titre de l'entreprise concernée et les actionnaires sont alors incités à mieux surveiller les dirigeants, et éventuellement à les évincer. Elle peut aussi se traduire par le lancement d'une O.P.A. ou O.P.E. sur l'entreprise, par un prédateur qui généralement s'empresse d'évincer l'équipe dirigeante en place. […] Lire la suite

DREYFUS PIERRE (1907-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SÉRÉNI
  •  • 1 238 mots

La nouveauté se trouve ailleurs, au ministère de l'Économie nationale, créé de toutes pièces pour l'occasion et où se retrouvent les partisans de l'économie dirigée par l'État, une petite équipe de militants, de polytechniciens et d'idéologues aux yeux de qui la Grande Crise de 1929, avec son chômage massif, a définitivement condamné l'économie libérale. […] Lire la suite

HARPER STEPHEN (1959- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

Son programme repose sur quatre « piliers » : la transparence, la sécurité, la protection de l’environnement et une gestion rigoureuse de l’économie. Au début de son mandat, il obtient de justesse le soutien du Parlement pour étendre la mission des forces canadiennes envoyées en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. […] Lire la suite

COÛTS DE TRANSACTION

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 5 316 mots

Mais il existe d'autres formes, par exemple celles qui régissent les transferts de droits entre divisions d'une grande entreprise, ou entre services de l'État, ou encore l'accès à des propriétés collectives (le problème de la gestion collective de certaines fonctions centrales, par exemple l’irrigation ou le pâturage, en est une illustration que les travaux d’Elinor Ostrom, Prix Nobel d’économie 2009, ont bien éclairée). […] Lire la suite

COMPTABILITÉ Comptabilité financière

  • Écrit par 
  • Bernard COLASSE
  •  • 4 254 mots
  •  • 2 médias

Au sein de la comptabilité des entreprises, on distingue, d'une part, la comptabilité dite analytique, ou de gestion ou encore analytique de gestion, et, d'autre part, la comptabilité dite générale ou financière.La comptabilité de gestion (management accounting) a pour rôle de produire toutes les informations utiles pour diriger et gérer l'entreprise, par exemple des informations sur le coût de revient de ses produits pour fixer le prix de ceux-ci, des informations sur les résultats réalisés grâce ces différents produits pour mieux orienter l'action commerciale, des informations sur le rendement des ateliers ou des usines en vue de les organiser au mieux, etc. […] Lire la suite

DIATCHENKO VASSILI PETROVITCH (1902-1971)

  • Écrit par 
  • Joëlle LE GOFF
  •  • 924 mots

Diplômé de la faculté d'économie de l'Institut polytechnique de Leningrad en 1929, il exerce jusqu'en 1947 les fonctions d'enseignant-chercheur. Il travaille aussi à l'Académie des sciences à partir de 1947, puis, jusqu'en 1956, est successivement directeur adjoint, puis directeur de l'Institut d'économie et membre correspondant de l'Académie des sciences de l'U. […] Lire la suite

ŠIK OTA (1919-2004)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 887 mots

Homme politique et homme de sciences, Ota Šik a su analyser mieux que quiconque les défauts de l'économie extensive, cela notamment dans ses deux livres Économie, intérêts et politique (1962) et Sur la problématique des rapports marchands socialistes (1965). Il prône en échange l'adoption du marché comme indicateur de la bonne marche de l'entreprise socialiste et la réduction de l'intervention de l'État à la planification macro-économique à long terme (cf. […] Lire la suite

FINANCE DE MARCHÉ Théorie des marchés financiers

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON
  •  • 6 749 mots
  •  • 1 média

La gestion passive et la gestion active En matière de gestion de portefeuille, le CAPM est l'archétype du modèle de gestion passive. Autrement dit, il enseigne que la meilleure gestion de portefeuille consiste simplement à détenir un portefeuille d'actifs risqués dont la composition réplique celle du portefeuille de marché et de l'actif sans risque dans une proportion qui dépend de l'aversion au risque de l'investisseur, et à ne modifier son portefeuille que lorsque la composition du portefeuille de marché change. […] Lire la suite

LA GRANDE DÉSILLUSION, Joseph Stiglitz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne DEMARTINI
  •  • 1 222 mots

Ce dernier exemple illustre par ailleurs le caractère souvent inadapté des politiques fondées sur le consensus de Washington, dans la mesure où celui-ci suppose l'existence préalable d'une économie de marché, condition qui était loin d'être vérifiée dans l'U.R.S.S. des années 1990. Une gestion inadaptée des crises financières Au-delà de leur soutien à des politiques de développement contestables, les institutions internationales ont également failli, selon Stiglitz, dans la gestion des crises économiques et financières qui ont jalonné les années 1990. […] Lire la suite

PROFIT

  • Écrit par 
  • Jacques LEBRATY
  •  • 4 795 mots

Dans ce dernier cas, il constitue alors une appréciation de la rentabilité de l'entreprise. Si l'on désigne par V le revenu des ventes, par C les dépenses ordinaires de gestion, par A les dépenses d'amortissement, le profit P est égal à : P=V-C-A. Il est possible d'affiner l'évaluation des coûts en tenant compte d'un coût d'opportunité, c'est-à-dire de la recette additionnelle perdue en raison du non-emploi du capital dans un usage alternatif plus rentable. […] Lire la suite

BECKER GARY STANLEY (1930-2014)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 233 mots

Becker considère alors l'éducation générale comme un bien collectif fourni par l'État ou directement payé par l'individu, alors que la formation professionnelle peut être procurée par l'entreprise puisque celle-ci pourra récupérer le fruit de l'investissement que constitue la formation. Cette théorie, bien que critiquée, a permis de mettre au point des outils de gestion des ressources humaines au niveau de l'entreprise et de la nation. […] Lire la suite

ACTIONNAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre BALLEY
  •  • 8 189 mots
  •  • 2 médias

De ce qui précède, il ressort que les actionnaires, et notamment les actionnaires minoritaires lorsqu'il existe une majorité cohérente, ont peu de poids sur les dirigeants, ou organes sociaux, de l'entreprise. Même s'il est normal qu'on ne les laisse pas intervenir dans la gestion, il convient au moins de les protéger contre deux risques principaux : le manque d'information (ou l'information fallacieuse) et l'abus de pouvoir de la majorité. […] Lire la suite

COMMUNES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 781 mots

Les attributions économiques des communes leur assurent l'autonomie d'une entreprise (répartition du travail, des ventes et des crédits, gestion des stocks, organisation des transports et des plans locaux de construction) ; leur sont aussi demandés certains travaux d'intérêt général (électrification, barrages, épandages, plantages ou creusements de canaux). […] Lire la suite

BOTSWANA

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 2 673 mots
  •  • 4 médias

Les nouvelles politiques économiques Au moment de l'indépendance, l'économie du pays repose sur l'élevage bovin – activité principale des Botswanais –, sur les aides financières octroyées par les Britanniques, et sur le rapatriement des salaires de plus de 40 000 nationaux employés dans les mines sud-africaines. Le miracle économique botswanais est fondé à la fois sur la diversification des ressources, et sur la gestion économique et financière prudente de ses dirigeants. […] Lire la suite

C.F.E.-C.G.C. (Confédération française de l'encadrement-Confédération générale des cadres)

  • Écrit par 
  • Dominique ANDOLFATTO
  •  • 1 958 mots

et met l'accent sur « l'économie concertée », vue comme une « voie médiane entre l'économie libérale et l'économie étatique ». La ligne d'action de la C.G.C. repose sur trois piliers : la reconnaissance d'une spécificité « cadre » dans toutes les conventions collectives, mais aussi pour la gestion de la protection sociale et des retraites, d'où, dès 1947, l'accord créant l'Association générale des institutions de retraite des cadres (A. […] Lire la suite

INTÉRÊT (sociologie)

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 1 332 mots

Mais, en dépit du vœu des libertariens, la gestion des collectivités, depuis l’entreprise jusqu’à l’État, exige, en pratique, que l’on définisse et mesure l’intérêt de personnes morales. En droit français, la notion d’intérêt public conférait à l’État une légitimité propre irréductible à l’intérêt des parties. Plus libéral, le droit européen tend à lui substituer celle d’intérêt général, comme compromis entre les intérêts des parties concernées. […] Lire la suite

JOUVENEL BERTRAND DE (1903-1987)

  • Écrit par 
  • Evelyne PISIER
  •  • 1 066 mots

Impôts, police, bureaucratie : la guerre et la gestion offrent de moins en moins de contraste, le progrès économique prend l'allure d'une « entreprise militaire » au nom d'une « guerre de conquête menée contre la Nature, ce qui est bien métaphorique ». Or, si l'économie doit être « dirigée » elle ne saurait justifier aucune « télocratie ». Bertrand de Jouvenel constate, en « tocquevillien », que tous les systèmes de légitimation du pouvoir par ses origines ont contribué à renforcer la croissance de l'État. […] Lire la suite

PLENEL EDWY (1952- )

  • Écrit par 
  • Patrick EVENO
  •  • 1 113 mots
  •  • 1 média

Passés de 20 000 en 2009 à près de 170 000 en 2019, ils permettent à l’entreprise d’être rentable : près de 17 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2,3 millions d'euros de résultat net en 2019. Les publications de Mediapart sont régulièrement mises en cause par ceux qui y découvrent des informations désagréables pour eux, mais Edwy Plenel n’en a cure et poursuit son chemin. […] Lire la suite

MARKET AND HIERARCHIES. ANALYSIS AND ANTITRUST IMPLICATIONS, Oliver E. Williamson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carine STAROPOLI
  •  • 1 177 mots
  •  • 1 média

, il s'est orienté vers la gestion, d'abord à Stanford auprès de Kenneth Arrow, puis à Carnegie-Mellon auprès d'Herbert Simon pour étudier le comportement managérial dans la firme. Un passage à la division antitrust du Département de la Justice américain précède sa carrière universitaire. Market and Hierarchies (1975) marque une véritable rupture analytique avec l'approche microéconomique standard du rôle des firmes dans une économie de marché. […] Lire la suite

DETTE PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 3 115 mots
  •  • 1 média

Historiquement, le problème de la dette publique est à l'origine de la science économique puisque « économie politique » signifie étymologiquement « gestion de l'État ». Les premières réflexions économiques, d'Aristote aux mercantilistes en passant par les scolastiques comme le franciscain Nicolas Oresme, se centrent toutefois presque exclusivement sur la monnaie. […] Lire la suite

COMPTABILITÉ Analyse financière

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 3 643 mots
  •  • 1 média

Ces derniers ont pour activité principale de mettre en œuvre la boîte à outils de l'analyse financière afin d'étudier la situation d'une entreprise en particulier, d'un groupe d'entreprises ou d'un secteur d'activité et d'anticiper les perspectives d'évolution qu'ils offrent. Ils exercent leur activité dans les banques (où ils sont en charge de ce qu'on appelle souvent la « recherche actions »), les sociétés de Bourse, les fonds d'investissement ou les sociétés de gestion de portefeuilles. […] Lire la suite

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE, 
  • Universalis
  •  • 7 105 mots

Une telle « stratégie des petits pas » s'est concrétisée par la directive européenne « industrie et artisanat » du 7 juillet 1964 préconisant une « qualification minimale » (connaissances et aptitudes) requise pour l'exercice d'un métier artisanal, attestée par l'une des quatre modalités suivantes : – soit six années consécutives d'exercice à titre indépendant ou en qualité de dirigeant chargé de la gestion effective d'une entreprise ; – soit trois années de formation sanctionnées par un certificat reconnu par l'État ou par un organisme professionnel compétent et habilité au niveau national ou local, suivies de trois autres années d'exercice consécutif à titre indépendant ou en qualité de dirigeant chargé de la gestion effective d'une entreprise ; – soit cinq années d'exercice à titre salarié dans la profession en question, et trois années consécutives d'exercice à titre indépendant ou en qualité de dirigeant chargé de la gestion effective d'une entreprise ; – soit trois années de formation sanctionnées par un certificat reconnu par l'État ou par un organisme professionnel compétent, suivies de cinq années consécutives d'exercice dans des fonctions de dirigeant, dont trois années dans des fonctions techniques impliquant la responsabilité d'au moins l'un des secteurs de l'entreprise concernée. […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 148 mots

La gestion des crises financières La gestion des crises financières pose principalement la question du « prêteur en dernier ressort » (P.D.R.), dont le rôle est de fournir en urgence de la liquidité aux établissements bancaires et financiers en difficulté afin de réduire le « risque systémique ». L'orthodoxie veut que ce rôle soit limité le plus possible pour deux séries de raisons : d'une part, la banque centrale, à qui revient la fonction de P. […] Lire la suite

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 223 mots

Ce peut être enfin une violation de l'autonomie statutaire et financière des syndicats soit en destituant des dirigeants syndicaux, soit en se substituant aux intéressés pour élaborer leur statut et leur règlement administratif, soit enfin en intervenant, bien au-delà de la simple application d'un contrôle régulier, dans leur gestion financière. Problèmes du syndicalisme Le syndicalisme contemporain se trouve confronté à de nombreux problèmes qu'on peut regrouper autour de trois idées essentielles : semble s'observer, tout d'abord, une certaine désaffection à son égard, qui se traduit en particulier par ce qu'on peut appeler la désyndicalisation ; cela se manifeste au moment même où, au plan interne, le syndicalisme se trouve devoir faire face à un nombre de tâches accrues qu'il parvient parfois difficilement à assumer ; enfin la mondialisation des activités, qui s'est accentuée et qu'on traduit quelquefois par le terme de globalisation de l'économie, constitue pour lui un nouveau défi. […] Lire la suite

CAPITAL, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 1 292 mots

Cette approche sociologique a été fortement critiquée par Alain Caillé (Splendeur et misères des sciences sociales, 1986) qui y voit une mise en œuvre du paradigme utilitariste de l'économie classique : Bourdieu y a répondu en montrant que le principe d'une économie générale des pratiques signifie d'abord l'analyse des logiques sociales sans passer par celle de l'intérêt au sens du calcul rationnel des économistes. […] Lire la suite

ORLÉANS

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 972 mots
  •  • 1 média

Mais elle n'est pas exclusive, car le renouveau de l'économie s'est aussi opéré par la venue de firmes et de capitaux étrangers. Parallèlement, les hauts niveaux de qualification et d'encadrement des salariés confirment que les relations avec Paris ont évolué vers plus d'autonomie et de liberté. Finalement, la décentralisation industrielle n'a fait qu'accompagner et amplifier les logiques endogènes du développement et l'esprit d'entreprise. […] Lire la suite

LIBÉRATION

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 1 327 mots

À travers des vicissitudes diverses, le quotidien français Libération a réussi à s'imposer comme un grand quotidien d'information, original par sa conception de l'information, particulier par son indépendance d'esprit et son système de gestion accordant une large place à l'ensemble du personnel de l'entreprise. Historiquement, le quotidien est l'héritier de l'Agence de presse Libération (A. […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 257 mots

L'objectif de maximisation de la valeur de l'entreprise est donc au cœur du dilemme entre distribution de dividendes et autofinancement. Un compromis doit être trouvé entre l'économie de coûts de transaction, obtenue en préférant l'autofinancement aux financements externes, et les coûts d'agence résultant de l'emploi de fonds dans des investissements dont la rentabilité est insuffisante pour maintenir ou accroître la valeur de l'entreprise. […] Lire la suite

MÉMOIRES (Baron Haussmann)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 075 mots

Les moyens employés – le Plan de Paris, les Services d'Ingénieurs, l'appel au crédit, la combinaison de gestion publique et d'entreprise privée – sont également modernes. Cette modernité d'une économie mixte solidaire d'une « ingénierie urbaine » est explorée et détaillée avec soin par une étude de Bernard Landau et Vincent Sainte Marie Gauthier, incluse dans la présente édition. […] Lire la suite

ROSANVALLON PIERRE (1948- )

  • Écrit par 
  • Paula COSSART
  •  • 1 652 mots
  •  • 1 média

La fondation rassemble chefs d’entreprise, hauts fonctionnaires, hommes de médias, universitaires et politiques du centre gauche et du centre droit. Elle insiste sur le caractère indissociable de la démocratie et de l’économie de marché, et accompagne la conversion de la gauche au libéralisme économique. Elle a été vivement critiquée à ce titre, mais aussi en raison de son élitisme et de son influence sur la vie politique, médiatique et intellectuelle. […] Lire la suite

PROTECTION DE LA NATURE Restauration écologique

  • Écrit par 
  • James ARONSON
  •  • 2 872 mots

De ce fait, elle fait également appel à l'économie et à l'ingénierie écologique. Ainsi, il paraît possible que l'économie, d'une part, et l'écologie de la restauration, d'autre part, soient actuellement sur le point de forger une réelle interdisciplinarité pour faire face aux problèmes pressants qui se dessinent à l'échelle planétaire (Wilson, 1998 ; Max-Neef, 2005). […] Lire la suite

ASSURANCE Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER, 
  • Universalis
  •  • 5 341 mots

Jusqu'à la fin des années 1980, la distribution s'opérait soit directement par des salariés de l'entreprise d'assurances principalement pour ce qui concerne l'assurance vie, soit indirectement par des intermédiaires agents généraux et courtiers d'assurances pour l'assurance de dommages, qui nécessite indépendamment de la vente d'assurance proprement dite de nombreux actes de gestion. […] Lire la suite

U.I.C.N.

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 1 258 mots

, Mme Kakabadse, à des chefs d'entreprise, « le secteur privé gère une bonne partie des ressources naturelles de la planète, vous êtes donc parmi les principaux intéressés et votre avenir dépend, dans une large mesure, de l'intelligence avec laquelle vous gérez la nature ». On voit là une autre évolution de l'U.I.C.N. qui, après s'être intéressée aux aspects scientifiques de la conservation – ce qui est indispensable car l'on ne gère que ce que l'on connaît– et à la sensibilisation du grand public et des responsables politiques à ces problèmes, développe son action vers le secteur de la production et de l'économie. […] Lire la suite

MARKETING

  • Écrit par 
  • Marc FILSER
  •  • 4 352 mots

Un rôle de coordination transversale Une autre évolution concerne la place de la fonction marketing à l'intérieur de l'organisation, et son statut par rapport aux autres fonctions de base que sont la finance, la production, la gestion des ressources humaines. La remise en cause de la structure fonctionnelle de l'entreprise au profit de structures plus flexibles, qui facilitent la communication et limitent les risques de cloisonnement entre fonctions, a contribué à conférer à la fonction marketing un rôle de coordination transversale plutôt que de direction hiérarchique. […] Lire la suite

FUSIONS-ACQUISITIONS

  • Écrit par 
  • Patricia CHARLÉTY, 
  • Saïd SOUAM
  •  • 9 454 mots
  •  • 2 médias

Les motifs propres aux dirigeants de l'acquéreur Si les acquisitions peuvent résoudre des problèmes de mauvaise gestion de la cible, elles peuvent aussi, cependant, répondre aux intérêts personnels des dirigeants de l'entreprise acquéreuse. En effet, tant la notoriété que la rémunération des dirigeants tendent à augmenter avec la taille de l'entreprise. […] Lire la suite

ASSURANCE Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER, 
  • Universalis
  •  • 7 490 mots
  •  • 1 média

L'assurance est devenue un puissant moteur de l'économie. Non seulement du fait de son rôle de garantie des risques purs (ou accidentels, ou aléatoires), mais également par l'implication des sociétés d'assurance dans les risques spéculatifs (ou risques pris délibérément pour réaliser l'objectif de l'entreprise), en participant au capital d'entreprises. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis